LA CONFIANCE
INTERVIEW
MATHIEU, Pompier« Ma confiance en l’autre équivaut à ma sureté, elle est vitale dans mavie de tous les jours. J’ai confian...
CLEMENT, Charpentier«La confiance en soi prime dans le métier de charpentier carelle me permet de travailler dans des cond...
PIERRINE, Infirmière« Pour moi la confiance est à la base de toutes relations, fraternelle,familiale ou non. Dans mon méti...
CONSTANCE, étudiante en prépa vétérinaire« Les gens ne se font pas assez confiance, on vit dans unesociété de suspicion.Je...
HERVE, Architecte« Pour moi la confiance est un à priori ...Je préfère partir sur «à priori je lui fais confiance » que su...
DIDIER, Conducteur de travaux« La confiance est quelque chose qui doit être mise en placepour que la personne en face de m...
MARION, Assistante sociale« la confiance c’est pour moi une attitude ou un sentiment que l’ondonne ou qui nous est donné a...
DAVID, Policier« Dans mon métier la confiance est indispensable, confiance ensoit, en son co-équipier, en son matériel.Cep...
NOTRE DEFINITIONLa confiance à autant de définitions qu’il existe de personnes.Sa définition dépendra du milieu social, de...
La confiance grp2
La confiance grp2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La confiance grp2

608 vues

Publié le

Le deuxième groupe des Designers de Nantes sur le projet Confiance

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
608
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
176
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La confiance grp2

  1. 1. LA CONFIANCE
  2. 2. INTERVIEW
  3. 3. MATHIEU, Pompier« Ma confiance en l’autre équivaut à ma sureté, elle est vitale dans mavie de tous les jours. J’ai confiance en mon binôme qui va assurer masécurité comme je vais assurer la sienne.Ce lien nous permet de minimiser les risques de nos interventions et detravailler correctement.»
  4. 4. CLEMENT, Charpentier«La confiance en soi prime dans le métier de charpentier carelle me permet de travailler dans des conditions à risque. Jedois être sûr de moi afin de travailler correctement.»
  5. 5. PIERRINE, Infirmière« Pour moi la confiance est à la base de toutes relations, fraternelle,familiale ou non. Dans mon métier les patients doivent avoir confianceen moi tant sur le plan humain que sur le plan médial. »
  6. 6. CONSTANCE, étudiante en prépa vétérinaire« Les gens ne se font pas assez confiance, on vit dans unesociété de suspicion.Je suis peut être naïve en donnant ma confiance au premiervenue comme si cela ne valait rien, alors que c’est bien lecontraire. »
  7. 7. HERVE, Architecte« Pour moi la confiance est un à priori ...Je préfère partir sur «à priori je lui fais confiance » que sur un «à priorije ne lui fais pas confiance».Cela peut mettre énormément de temps à se construire, mais quelquessecondes pour que cela s’éffondre.»
  8. 8. DIDIER, Conducteur de travaux« La confiance est quelque chose qui doit être mise en placepour que la personne en face de moi soit rassurée.Elle permet de déléguer sans que la méfiance n’entre en jeuxdans la relation.»
  9. 9. MARION, Assistante sociale« la confiance c’est pour moi une attitude ou un sentiment que l’ondonne ou qui nous est donné au sein d’une relation. Dans montravail, si je n’arrive pas à établir une relation de confiance avec lespersonnes que j’accompagne, le travail est compliqué.»
  10. 10. DAVID, Policier« Dans mon métier la confiance est indispensable, confiance ensoit, en son co-équipier, en son matériel.Cependant elle devient fragile quand nous arrivons au contactde la population.»
  11. 11. NOTRE DEFINITIONLa confiance à autant de définitions qu’il existe de personnes.Sa définition dépendra du milieu social, de l’âge, du métier etdu vécu de chaque personne.La confiance est une notion immatérielle, personnelle etbasée sur l’expérience.La confiance s’établit tout d’abord sur une premièreimpression, des sentiments, puis d’un raisonnementbasé sur des «preuves» qui peuvent renforcer cette confianceou au contraire créer la méfiance.

×