Les chemins de la vie dans l’éthique de la réciprocité 
et la découverte de la neuroplasticité, de la nouvelle 
communicat...
Aide à offrir aux suicidaires 
• Faire un peu plus de la même chose et risquer 
d’augmenter un besoin 
• Ou créer un réel ...
Nouvelle communication et relations 
• Paul Watzlawick et Gregory Bateson 
• En posant la question sur l’idée suicidaire (...
Créer l’espoir de nouvelles relations 
• On ne peut suivre cette règle d’éthique seul! 
• Le suicidaire ne doit plus être ...
Mindfulness 
Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
Méditation de pleine conscience 
• Williams, M. et al. 
– The mindful way through Depression (+CD) 
– Méditer pour ne plus...
Neuroplasticité et la création de l’espoir 
dans le changement 
• Goleman, D. Social Intelligence 
• Siegal, D. The Mindfu...
Niveau individuel (I) 
Niveau interpersonnel (IP) 
Chemins toxiques vers la 
maladie et la mort… 
I 
Chemins de l’éthique ...
Chemins toxiques vers la 
maladie et la mort… I 
Chemins de l’éthique de 
la réciprocité vers la 
qualité de vie 
À NE PLU...
Chemins toxiques vers la 
maladie et la mort… 
IP 
Chemins de l’éthique de 
la réciprocité vers la 
qualité de vie 
À NE P...
Chemins toxiques vers la 
maladie et la mort… 
IP 
Chemins de l’éthique de 
la réciprocité vers la 
qualité de vie 
À NE P...
Leçons à tirer 
• Accueillir avec bienveillance / PDS 
/client/entourage 
• Identifier les T/traumas et les patterns 
trau...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence donnée aux sentinelles de l'Université Laval le 10 octobre 2014

1 163 vues

Publié le

Lors de cette conférence, j'ai partagé et de discuté avec les sentinelles de l'Université Laval les parties de mon livre, "Le suicide, l'affaire de tous", qui pouvaient s'appliquer à leur travail de prévention du suicide auprès des étudiants.

Ces personnes sont les premiers contacts pour l'étudiant en détresse. C'est pourquoi cette conférence a couvert comment entrer dès le premier contact dans le vif du sujet et éliminer l'option suicidaire avec la question sur l'éthique de réciprocité, c'est-à-dire "ne pas faire aux autre ce qu'on ne veut pas que les autres nous fassent".

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 163
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
642
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence donnée aux sentinelles de l'Université Laval le 10 octobre 2014

  1. 1. Les chemins de la vie dans l’éthique de la réciprocité et la découverte de la neuroplasticité, de la nouvelle communication et de la méditation Suzanne Lamarre MD, FRCPC, DLFAPA Professeur adjoint au département de psychiatrie de l’université McGill
  2. 2. Aide à offrir aux suicidaires • Faire un peu plus de la même chose et risquer d’augmenter un besoin • Ou créer un réel changement Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  3. 3. Nouvelle communication et relations • Paul Watzlawick et Gregory Bateson • En posant la question sur l’idée suicidaire (le contenu) on doit simultanément s’occuper de la protection (l’ordre) • Une personne désespérée est une personne dont on doit se méfier… • Introduire la relation de réciprocité et la règle d’or « ne pas faire aux autres ce qu’on ne veut pas que les autres nous fassent » Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  4. 4. Créer l’espoir de nouvelles relations • On ne peut suivre cette règle d’éthique seul! • Le suicidaire ne doit plus être seul • Il doit pouvoir anticiper une nouvelle façon de vivre avec les autres • Créer l’obligation de parler aux siens et une façon de leur parler avec un tiers Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  5. 5. Mindfulness Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  6. 6. Méditation de pleine conscience • Williams, M. et al. – The mindful way through Depression (+CD) – Méditer pour ne plus déprimer – Mindfulness: Finding peace in a Frantic World (You Tube) • André, C. – Méditer jour après jour (+CD & You Tube) Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  7. 7. Neuroplasticité et la création de l’espoir dans le changement • Goleman, D. Social Intelligence • Siegal, D. The Mindful Therapist • Doidge, Norman: Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau: Guérir grâce à la neuroplasticité • Craig, Gary, Ortner, Nick – www.thetappingsolution.com/tappingvideo • Gagos, Geneviève. L’EFT pour tous: Un guide pas à pas. Éditions Marabout 2013 • Servan-Schreiber, J.J. – EMDR https://www.youtube.com/watch?v=Z1ADChV7CZU Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  8. 8. Niveau individuel (I) Niveau interpersonnel (IP) Chemins toxiques vers la maladie et la mort… I Chemins de l’éthique de la réciprocité vers la qualité de vie À NE PLUS FAIRE À ESSAYER (MÉDITATION, OUTILS SYSTÉMIQUES, NEUROSCIENCES) S’isoler dans le désespoir 1 Appeler à l’aide lorsqu’en détresse et gérer les problèmes dans l’interdépendance Ignorer ll’influence interactives des pensées anxio- dépressives et de l’humeur anxio-dépressive 2 Pratiquer la méditation de pleine conscience et avoir recours si nécessaire au Tapping ou à l’EMDR Ignorer la neuroplasticité du cerveau, l’influence des relations sur l’identité et les défintions des causes initiales et finales 3 Miser sur votre cerveau et sa neuroplasticité: développer de nouvelles habitudes en prenant conscience de la nature des contextes et de l’orientation des questions Agir sur le coup d’une émotion ou d’une impulsion 4 Se laisser informer par ses émotions et voir à ses frustrations après Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  9. 9. Chemins toxiques vers la maladie et la mort… I Chemins de l’éthique de la réciprocité vers la qualité de vie À NE PLUS FAIRE À ESSAYER (MÉDITATION, OUTILS SYSTÉMIQUES, NEUROSCIENCES) Ignorer les portes d’entrée des chemins toxiques 5 S (STOP ) ou (STEP) T (take a breath) O (observe) or E (explore) P (proceed, processus) Se résigner et attendre la mort, la sienne ou celle de l’autre 6 Mettre le problème sur la table, faire ses deuils en laissant le cerveau assimiler l’information Ruminer sur les injustices et s’enliser dans les “j’aurais dû” et/ou des culs-de-sac d’évitement tels la drogue, le jeu… 7 Pardonner: opter pour des pensées et humeurs agréables – Décider en regard des futurs “j’aurais dû” et des risques à prendre Passer trop de temps sur les “pourquoi”– la cause initiale du problème – plutôt que de clarifier la cause finale (le but) 8 Passer rapidement du “pourquoi” au “comment” pour résoudre les problèmes en collaboration avec les autres S’épuiser 9 Avoir toujours en tête le renouvellement de son énergie et les boucles de l’information et de l’action Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  10. 10. Chemins toxiques vers la maladie et la mort… IP Chemins de l’éthique de la réciprocité vers la qualité de vie À NE PLUS FAIRE À ESSAYER (MÉDITATION, OUTILS SYSTÉMIQUES, NEUROSCIENCES) Se coincer dans le système protectionniste (rôle du sauveur) en surprotégeant le souffrant 10 Consulter un tiers pour installer la règle de la collaboration et l’éthique de la réciprocité Éviter ou cacher les problèmes, ou chercher les coupables pour les exclure ou pour les punir 11 Un bon leader reconnaît l’existence des problèmes et installe un contexte de participation aux solutions Se maintenir dans des rapports de manipulation, imposant ses solutions, blâmant, and disqualifiant les autres (voir la roue de la victimisation) 12 Devenir un expert dans les relations en reconnaissant les systèmes dysfunctionelsl, explosifs dans lesquels évoluent les victimes, anges et démons S’autoriser le droit d’harceler et d’humilier l’autre par auto défense 13 Éliminer tout moyen explosif et violent pour se protéger et se donner la règle des moments d’arrêt pour des actions réfléchies Se blâmer, blâmer les autres or laisser les autres nous blâmer 14 Reconnaître ses erreurs sans se prendre pour une erreur et discuter des moyens Suzanne Lamarre, m.d.p posyuchri alteres réparer sans honte ni culpabilité
  11. 11. Chemins toxiques vers la maladie et la mort… IP Chemins de l’éthique de la réciprocité vers la qualité de vie À NE PLUS FAIRE À ESSAYER (MÉDITATION, OUTILS SYSTÉMIQUES, NEUROSCIENCES) S’enfoncer dans les culs-de-sac de la tricherie et des secrets pour être à risque de subir du chantage et d’avoir à se renier 15 S’attendre à l’honnêteté et à la discrétion des autres et devenir habile à désamorcer les bombes à retardement Forcer les autres à se soumettre à nos désirs et à nos besoins’ 16 Aimer et collaborer ne signifient pas de dire oui à toute demande Se comparer aux autres, être envieux, se maintenir dans la honte et la culpabilité, s’excuser sans cesse dans ses rapports aux autres 17 Reprendre confiance en soi en reprenant confiance en son cerveau et en s’éloignant pour de bon de l’identité de l’ange ou du démon: on choisit ses souffrances, celles des pertes potentielles dans l’action plutôt que celles de l’étouffement et de la résignation dans la révolte ou dans la soumission Faire valoir qu’on a raison et qu’on se conforme aux attentes de l’autre 18 Prendre le risque de faire confiance aux autres et s’attendre à ce qu’on en fasse Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre
  12. 12. Leçons à tirer • Accueillir avec bienveillance / PDS /client/entourage • Identifier les T/traumas et les patterns traumatisants • Éviter de diaboliser (blâme et disqualification) ou d’angéliser • Proposer la méditation, l’EMDR, l’EFT (Tapping) pour créer espace / temps • Nommer ce qui n’est plus acceptable en termes relationnels en liant croyances, événements et émotions pour se donner un contexte vivable Suzanne Lamarre, m.d. psychiatre

×