RAPPORT DE COMMUNICATION
INTERACTIF – CLIQUEZ POUR SURFER !
« Tant que les histoires de
chasse seront racontées par le
cha...
A. Site Internet www.festival-manding.com
B. Facebook :
C. Twitter :
D. Mailings en nombre
E. Web Presse
01. LES PREPARATI...
01. LES PREPARATIFS
En bas de page, défilé automatique des logos partenaires
avec occurrence répétitive des logos sponsors...
01. LES PREPARATIFS
Mise en ligne page Facebook : Octobre 2014
Les logos des partenaires majors sont régulièrement postés
...
01. LES PREPARATIFS
Mise en ligne Twitter : 14 octobre 2014
Les logos des partenaires majors sont régulièrement postés sur...
01. LES PREPARATIFS
Cible : 3390 adresses mail de dirigeants & médias
Base de données Afrikakom
Entre le 15 octobre 2014 e...
01. LES PREPARATIFS
Dès octobre 2014, article paru sur
www.afrikakom.com
Publication d’une lettre de demande
d’accompagnem...
Un devoir de mémoire, de restitution et de pérennisation, l’esprit de ce festival est tout planté. Le
lieu choisi, immense...
01. LES PREPARATIFS
F. COMMUNICATION DES PARTENAIRES
01. LES PREPARATIFS
G. VISITES TRADITIONNELLES
Entre septembre et
octobre 2015, on estime
que le commissariat
général a re...
01. LES PREPARATIFS
Juin 2015 : Rencontre de la SG du Festival avec Madame le Ministre de la Culture, de
l’Artisanat et du...
Depuis Juin 2015 : Partenariats médias agrées avec :
Africable Télévision, TV5 Monde, RFI, Maïsha Télévision, Ubiznews TV,...
A. La conférence de presse
B. Presse écrite
C. Télévisions partenaires
D. Radios partenaires
E. Rencontres
F. Communicatio...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
LE 02/10/2015 : Conférence de Presse tenue à l'Institut Français du Mali. Un
succès ! 26 jou...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
Notre Nation Journal en ligne au Mali
6 octobre 2015 / Assane Koné
La première édition du festival historique du Manding (...
oct 7, 2015
Du 22 au 24 octobre 2015, la commune de Siby, située à 40km de Bamako, accueillera le Festival historique du M...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
Le Groupe Africable Télévision composé de Maïsha TV, TNTSAT Africa, Multica...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
Bamako (© 2015 Afriquinfos)- La commune de Siby,
situé à 40 km de la capita...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
Du 22 au 24 octobre, la commune de Siby, située à 40 km de la capitale mali...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
TIKEN JAH: "Le Festival historique vise à rapprocher les Africains de leur ...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
S’inspirer de la valeureuse et chaleureuse histoire du Mandé afin de recons...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
B. PRESSE ECRITE
La première édition du Festival historique du Manding aura lieu du 22 au 24...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
C. TELEVISIONS PARTENAIRES
EN ROUTE VERS LE
FESTIVAL // Le Journal
3 émissions spéciales de ...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
C. TELEVISIONS PARTENAIRES
TV5 MONDE
- Diffusion de 50 spots TV
- ITW de TJF dans le JT Afri...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
C. TELEVISIONS MALIENNES
Diffusion d’un élément de 5
minutes dans le JT d’Energie TV
le 2/10...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
D. RADIOS PARTENAIRES
Diffusion de 24 spots
Radios sur RFI avec
la voix de TJF
Diffusion de ...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
D. AUTRES RADIOS
Nombreux reportages
sur plusieurs radios au
Mali suite à la
conférence de p...
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
E. RENCONTRES
02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
E. COMMUNICATION DE PROXIMITE
Voiture Allô allô de Tiken Jah Fakoly : diffusion sur haut par...
03. PENDANT LE FESTIVAL
A. Visibilité partenaires sur le site
B. Médias
03. PENDANT LE FESTIVAL
A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE
03. PENDANT LE FESTIVAL
A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE
Partenaires Majors : logos sur bâches
historiques Nelson Man...
03. PENDANT LE FESTIVAL
A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE
Partenaires Diamants : diffusion des
logos x 10 chaque soir ...
03. PENDANT LE FESTIVAL
A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE
Partenaires Diamants :
Remerciements chaque soir x 2 par
les...
03. PENDANT LE FESTIVAL
A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE
Bâche sponsors affichée dans le village
des artisans
Quizz p...
ORTM
Emission Samedi Loisirs avec ITW de
TJF le 24/10/2015
ORTM
Capsule de 3 minutes dans le JT du
23/10/2015 à propos de ...
04. APRES LE FESTIVAL
A. Presse écrite
B. Autres médias
C. Communiqués
D. Remerciements
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
Festival historique du Manding: Bilan positif pour la première édition
La cérémonie de clôture a été marq...
A. PRESSE ECRITE
Située à une quarantaine de kilomètres de Bamako, la ville de Siby a vécu son premier festival historique...
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
Le samedi 24 octobre 2015, dans l’ambiance du Festival, deux conférences-débats pub...
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
Culture : Historique du Manding : Me Amadou Tiéoulé Diarra apporte son expertise
In...
04. APRES LE FESTIVAL
A. PRESSE ECRITE
Organisé du 22 au 24 octobre 2015, le festival historique manding tenu à Siby a reg...
04. APRES LE FESTIVAL
B. AUTRES MEDIAS
Clôture du Festival dans le JT de TM2 & ORTM
Bilan du Festival par Séverine LAURENT...
04. APRES LE FESTIVAL
C. COMMUNIQUE
La première édition du Festival Historique du Manding vient de se terminer. Disons-le ...
04. APRES LE FESTIVAL
D. REMERCIEMENTS
Le 24 octobre, Tiken Jah Fakoly et ses partenaires ont offert au Mali, au Mandé, à ...
LE COMMISSARIAT GENERAL VOUS DIT MERCI !
Tiken Jah FAKOLY // Commissaire Général
Séverine LAURENT // Secrétaire Générale
M...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Festival Historique du Manding // Siby - Mali // 22-24 Oct. 2015

949 vues

Publié le

Rapport de la Communication de la première édition du Festival Historique du Manding
Un évènement Fakoly Production en collaboration avec Afrikakom
Commissaire Général : Tiken Jah FAKOLY
Secrétaire Générale : Séverine LAURENT

Publié dans : Marketing
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
949
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
32
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Festival Historique du Manding // Siby - Mali // 22-24 Oct. 2015

  1. 1. RAPPORT DE COMMUNICATION INTERACTIF – CLIQUEZ POUR SURFER ! « Tant que les histoires de chasse seront racontées par le chasseur, on ne connaîtra pas la version du lion ». Tiken Jah Fakoly PREMIERE EDITION // 22/23/24 OCTOBRE 2015 // SIBY // 40KM DE BAMAKO // MALI
  2. 2. A. Site Internet www.festival-manding.com B. Facebook : C. Twitter : D. Mailings en nombre E. Web Presse 01. LES PREPARATIFS F. Communication des partenaires G. Visites traditionnelles H. Rencontres Institutionnelles I. Médias
  3. 3. 01. LES PREPARATIFS En bas de page, défilé automatique des logos partenaires avec occurrence répétitive des logos sponsors majors Mise en ligne site Version 01 : Mai 2015 Les logos des partenaires majors figurent en haut à gauche du menu de chaque page. Les logos des partenaires sont listés partie « Equipe » A. SITE INTERNET www.festival-manding.com
  4. 4. 01. LES PREPARATIFS Mise en ligne page Facebook : Octobre 2014 Les logos des partenaires majors sont régulièrement postés sur la page, avec remerciements. Les logos des partenaires sont listés dans un album « sponsors & mécènes» et seront repostés 4 fois au cours de la campagne B. FACEBOOK
  5. 5. 01. LES PREPARATIFS Mise en ligne Twitter : 14 octobre 2014 Les logos des partenaires majors sont régulièrement postés sur la page, avec remerciements. Les logos des partenaires sont postés 1 à 2 fois avec remerciements C. TWITTER
  6. 6. 01. LES PREPARATIFS Cible : 3390 adresses mail de dirigeants & médias Base de données Afrikakom Entre le 15 octobre 2014 et le 1er octobre 2015, 12 mailing ciblés ont été envoyés. A partir du 1er Janvier 2015, les logos des sponsors déclarés ont commencé à apparaître. A partir du 15 juillet 2015, les sponsors diamants ont été insérés dans un courriel sur 3. A partir du 1er octobre 2015, les logos des sponsors majors ont été systématiquement insérés en haut des courriels. A partir du 15 juillet 2015, les sponsors diamants ont été insérés dans un courriel sur 3. Taux de lecture : de 20 à 40% // Outil : MailChimp D. MAILINGS EN NOMBRE
  7. 7. 01. LES PREPARATIFS Dès octobre 2014, article paru sur www.afrikakom.com Publication d’une lettre de demande d’accompagnement par TJF E. WEB PRESSE
  8. 8. Un devoir de mémoire, de restitution et de pérennisation, l’esprit de ce festival est tout planté. Le lieu choisi, immense par son symbole est la commune de Siby, au sud-ouest de Bamako et à environ 50 km de la capitale. C'est dans cette partie du Mali, qu'aux pieds de l’arche de Kamadjan, Soundiata Keita déclama la charte de Kuru Kan Fuga, une des premières formes de déclarations des droits universels des hommes qui servira à régir tout son royaume. Pour l’artiste dont l’ancêtre fut un allié de Soundiata, « s'inspirer des Héros d'Afrique et des grandes épopées, c'est s'inspirer des forces vives pour construire l'Afrique gagnante de demain ». Une visée éducative et valorisante de la commune à travers cet évènement. Au programme, des activités riches pour ce festival où chacun trouvera de quoi s’occuper selon ses besoins. Pour les personnes en quête de savoir et d’histoire, des conférences, des séances de cinéma et des expositions ont été prévues. Côté musique, une série de concert a été annoncée. Les passionnés de sport et de découvertes pourront visiter le village à pieds, en pirogue ou à cheval ou participer à des ateliers de travaux manuels. La restauration est également assurée sur place. Le reggae man Tiken Jah Fakoly chanteur multiprimé activiste altermondialiste prône dans sa musique la révolution africaine qui ne sera rendue possible que par l’éducation. Engagé dans plusieurs causes causes, il œuvre dans cette initiative pour la transmission du savoir car "Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront de glorifier le chasseur". 01. LES PREPARATIFS E. WEB PRESSE Du 22 au 24 octobre 2015 aura lieu le Festival Historique du Manding à Siby au Mali. L'artiste Tiken Jah Fakoly initiateur de cet évènement souhaite faire revivre "l’histoire et le prestige du Manding le temps d’un festival".
  9. 9. 01. LES PREPARATIFS F. COMMUNICATION DES PARTENAIRES
  10. 10. 01. LES PREPARATIFS G. VISITES TRADITIONNELLES Entre septembre et octobre 2015, on estime que le commissariat général a rencontré plus de 3000 personnes sur les terres du Mandé. Près d’une cinquantaine de déplacements ont été réalisés à Siby & environs. Beaucoup ont fait l’objet de publications sur les réseaux sociaux
  11. 11. 01. LES PREPARATIFS Juin 2015 : Rencontre de la SG du Festival avec Madame le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme organisée par le PDG de TNTSAT Africa H. RENCONTRES INSTITUTIONNELLES Février 2015 : Rencontre de Tiken Jah Fakoly avec le Maire de Siby
  12. 12. Depuis Juin 2015 : Partenariats médias agrées avec : Africable Télévision, TV5 Monde, RFI, Maïsha Télévision, Ubiznews TV, Bblack TV, Mikado FM Septembre 2015 : Création d’une chaîne YOUTUBE dédiée au Festival Historique du Manding Réalisation de 10 capsules TV de 1 minute dont la moitié avec des personnalités publiques : L’appel aux festivaliers. Diffusion sur Africable Télévision à partir du 20 septembre, archivage sur YouTube En jingle de fin des capsules, la mention des deux partenaires majors est insérée. I. MEDIAS 01. LES PREPARATIFS
  13. 13. A. La conférence de presse B. Presse écrite C. Télévisions partenaires D. Radios partenaires E. Rencontres F. Communication de proximité 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE
  14. 14. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE LE 02/10/2015 : Conférence de Presse tenue à l'Institut Français du Mali. Un succès ! 26 journalistes ont participé, représentant 23 organes de presse différents. La conférence a été ouverte par Madame la Directrice Déléguée de l'IFM (Corinne Micaelli), suivie par une intervention du Maire de Siby Monsieur Camara puis par un discours encourageant de Madame Haïdara, Directrice Générale de la Direction Nationale de l'Action Culturelle. Après l'intervention du Commissariat Général les sponsors majors Orange Mali et TNTSAT Africa sont intervenus (Madame Anouck Bertucat et Monsieur Ismaïla Sidibé). Chaque partenaire a été remercié selon son rang. Les participants ont été accueillis par des hôtesses Orange Mali et TNTSAT Africa. Chacun a été abreuvé par la boisson ROX. Dans la salle, on a pu remarquer le représentant du Ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme du Mali Monsieur Sekou Dissa, le Président de l'Assemblée Permanente de la Chambre des Métiers, ou encore Mamadou de Aigle Azur, Fatoumata de Bama Impression, et Cécile de Tatoo, notamment. A. LA CONFERENCE DE PRESSE
  15. 15. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE
  16. 16. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE
  17. 17. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE
  18. 18. Notre Nation Journal en ligne au Mali 6 octobre 2015 / Assane Koné La première édition du festival historique du Manding (FHM) aura lieu du 22 au 24 octobre 2015 dans la ville mythique de Siby, située à une quarantaine de km de Bamako. Ce sera trois jours de festival en pleine nature, sur les traces des ancêtres de l’empire manding. L’information a été révélée vendredi 2 octobre 2015 à l’Institut français du Mali par les organisateurs. Après le festival des Cauris et le festival Bougoussaba, la ville de Siby aura bientôt son troisième festival avec la tenue du « festival historique du Manding ». L’initiateur du festival n’est autre que l’artiste reggae-man, Tiken Jah Fakoly. Face à la presse le vendredi 2 octobre 2015, Tiken Jah, le commissaire général qui avait à ses cotés le secrétaire général, Séverine Laurent et le coordonnateur général Diaby Moustapha, a expliqué les raisons de la tenue de ce festival, dans la ville historique du Mandé. Le FHM est un projet qui fédère à la fois l’histoire, la culture, l’éducation sur un même site : Siby. Des explications du Commissaire général, on retient que le festival sera ce haut de rencontres du donner et du recevoir, où les anciens du Mandé (toute l’Afrique occidentale), les historiens raconteront à la jeunesse, l’histoire du Mandé, afin de permettre à la jeunesse de « renforcer ses conditions de fierté et ses savoirs pour son Histoire et ses héros médiévaux et contemporains ». Selon Tiken Jah Fakoly, les héros du Mandé sont et doivent être nos repères. « Il est très important qu’on apprennent les actes qu’ils ont posés » a-t-il laissé entendre. Aux cotés des gardiens de la tradition et du savoir du Mandé, d’éminents conférenciers à l’image du Pr. Abdoulaye Konaté, président des historiens d’Afrique, Dr. Seydou Camara, Dr. Moussa F Coulibaly et Fatoumata Niaré Keita décortiqueront des thèmes tels que : « l’esprit de la Charte de KuruKanFuga et les impératifs de la construction démocratique », « Modes de vie en milieu nomade : le cas des Touaregs » et des thèmes sur l’excision. Une cérémonie dite « retour des dogons en terre Manding » sera au menu des activités. Le secrétaire général du festival, Séverine Laurent a mis l’accent sur l’aspect festif de l’événement. Pour la bonne tenue de la manifestation, dira-t-elle, des appareils sono ultra performant seront installés sur le même endroit que Soundiata Keita a proclamé la Charte du KuruKanFugan. Sur ce même lieu, ajoute Mme Séverine Laurent, en pleine nature, trois villages d’artisans verront le jour. Parlant des concerts, les 30 000 festivaliers attendus suivront les shows sur deux scènes, des artistes comme Tiken Jah, Kassé Mady Diabaté, Babani Koné, Shalom, Diamy Sacko, Dabara, Mbouye Koité, Safi Diabaté, Bamako Roots, Rokia Koné, Saramba Kouyaté proposeront un spectacle inédit dans un cadre naturel et historique. Des humoristes sont également attendus. Pour le coordonnateur général Diaby Moustapha, toutes les dispositions sécuritaires seront prises pour une bonne tenue du festival « On a eu plusieurs rencontres avec le département de la Défense. Des patrouilles seront organisées entre Bamako et Siby et environs » a rassuré M. Diaby. La directrice de l’Institut Français, a promis la délocalisation de la bibliothèque de l’Institut Français à Siby. Trois écoles seront récompensées à l’issue du prix de l’Excellence scolaire sur l’histoire, une activité du festival. Amadou Sidibé 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE Le festival historique du Manding se tiendra du 22 au 24 octobre
  19. 19. oct 7, 2015 Du 22 au 24 octobre 2015, la commune de Siby, située à 40km de Bamako, accueillera le Festival historique du Manding. Trois jours en pleine nature, avec au programme des concerts, des projections de films, des ateliers de lecture animée, de 7 à 77 ans il y aura des activités pour tous ! « Mon engagement en 2015, c’est de faire revivre l’histoire et le prestige du Manding le temps d’un festival. Parce que s’inspirer des Héros d’Afrique et des grandes épopées, c’est s’inspirer des forces vives pour construire l’Afrique gagnante de demain », a déclaré Tiken Jah Fakoly, commissaire général du Festival Un Festival Historique et culturel C’est donc tout un programme qui est prévu pour ces trois jours. En journée, les festivaliers pourront se balader dans le village land art spécialement crée pour l’occasion. Fabriqués de bambous et autres matériaux naturels, les stands présentent, différemment, tout ce qu’il y a à savoir sur l’Histoire de nos ancêtres. Des conférences, du cinéma, des expositions… Avec un espace enfant pour leur apprendre un jeu mandingue tandis qu’un grand professeur d’Histoire contera la gloire du Maliba. Ce Festival à pour objectif de renforcer les liens entre les jeunes maliens (Touaregs, Bambaras…). Siby situé aux pieds de l’arche de Kamadjan, est l’endroit où Soundiata Keita déclama la Charte du Kuru Kan Fuga un haut lieu d’histoire. L’occasion de faire découvrir l’histoire de leurs ancêtres aux plus jeunes, le tout dans un cadre idéal de la campagne Mandingue. Vous pourrez aussi découvrir les environs, les falaises de Soundiata Keita, la coopérative de Karité des femmes de Siby, le fleuve Niger, ou encore la cascade de Siby. Entre culture et divertissement ! Un évènement à ne pas rater si vous êtes dans la région. Les artistes sur scène Sur la scène du Festival vous pourrez retrouver, entre autres, Tiken Jah Fakoly, Babani Koné, Kassé Mady Diabaté, Shalom, Dabara, Diamy Sacko, Mbouye Koité, Safi Diabaté, Bamako Roots, Rokia Koné, Saramba Kouyaté. L’accès au festival est conditionné à un ticket de 500 FCFA par jour. Les VIP devront payer 15000Fcfa. Vous pourrez suivre l’actualité du Festival avec le hashtag #FestiManding et retrouvez tout le programme sur le site officiel du Festival Manding. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE Festival historique du Manding 2015 ! Un air de fête près de Bamako
  20. 20. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE Le Groupe Africable Télévision composé de Maïsha TV, TNTSAT Africa, Multicanal Numérique et Digi Print, est au cœur de la première édition du Festival Historique du Manding, prévue du 22 au 24 octobre 2015, dans la ville historique et culturelle de Siby, en sa qualité de partenaire stratégique de l’évènement. Son partenariat se manifestera par son accompagnement en moyens de communication audiovisuelle et autres, pendant les trois jours du festival. Africable Télévision et Maïsha TV vont être au cœur de l’évènement pour la couverture médiatique totale. Il y aura en clou outre les diverses émissions, la production et la diffusion en directe du concert de Tiken Ja Fakoly. TNTSAT AFRICA appliquera son slogan « Le Droit à la Télé » pour mettre à la disposition du public son célèbre récepteur TNT TvBox «COMBO ». C’est dans cette ferveur que le Groupe AFRICABLE lancera à partir du 15 novembre prochain, sa chaîne TV « AFRICABLE MANDE », à destination du bassin linguistique Mandé qui couvre 9 pays avec une population estimée à 54 millions de personnes. Vivez la première édition du Festival Historique du Manding du 22 au 24 octobre 2015 à Siby avec le Groupe Africable Télévision et TNTSAT Africa. L’artiste musicien reggae man du continent Africain de son vrai nom Moussa Doumbia dit Tiken jah Fakoly, figure emblématique de la musique reggae a désormais son festival, c’est- à-dire le festival Mandingue qui se déroulera du 22 au 24 octobre 2015 à Siby dans la Commune de Mandé à 40 kilomètres de la capitale. L’idée de ce festival longtemps murie par l’artiste, est aujourd’hui une réalité, ce festival débutera le jeudi 22 Octobre 2015 dans la localité de Siby située à 40 km de Bamako. Cette commune réputée par sa riche culture incarne l’identité culturelle Mandingue. C’est pourquoi, elle abritera ce premier festival. Durant trois jours, la population et les festivaliers vibreront au rythme du son et de la lumière de la musique Mandingue à travers ce festival de brassage musical. Tout est fin prêt pour recevoir de milliers de festivaliers venus de partout. A travers la visite de terrain des journalistes le mardi 20 Octobre dernier, les organisateurs rassurent que les différentes mesures sécuritaires, sanitaires, et bien d’autres sont gérées par des professionnels afin de satisfaire tous les festivaliers. Ils réaffirment qu’ils mettront en place des bouchées double pour le minimum de confort. Le site qui va accueillir l’événement est déjà aménagé par des spécialistes en la matière. La location des stands d’exposition a commencé depuis le 02 octobre dernier. Ce festival sera une école pour apprendre l’histoire des héros d’Afrique de l’Ouest, une manière d’enseigner à la jeune génération l’histoire de leurs ancêtres et surtout connaitre l’Empire mandingue à travers des conférences débats ,animées par des historiens maliens et internationaux ; des chants, de l’humour et des scènes théâtrales. Ça sera aussi une aubaine pour les artistes du Mali d’avoir une visibilité à la dimension internationale et proposer un spectacle inédit dans un cadre naturel et historique et accroître le potentiel touristique de Siby. Du 22 au 24, en plus des artistes comme Tiken Jah Fakoly lui-même, Rokia Koné, Babani Koné, Kassé Mady Diabaté, Dabara, beaucoup de jeunes rappeurs et reggae Men défileront sur les planches du festival Mandingue pour le plus grand plaisir de nombreux festivaliers. Ce festival est bien parti pour être l’événement culturel et artistique majeur qui s’inscrit en lettre d’or dans les agendas des grands rendez-vous culturels au Mali avec des nombreuses opportunités de relance de l’activité touristique dans cette commune. Fousseyni SISSOKO Festival historique du Manding : Le Groupe Africable Télévision et TNTSAT Africa au cœur de l’évènement Festival Mandingue de Tiken Jah Fakoly : Un show inédit sans pareil prévu?
  21. 21. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE Bamako (© 2015 Afriquinfos)- La commune de Siby, situé à 40 km de la capitale malienne, accueillera du 22 au 24 octobre prochain le ‘’festival historique du Mandingue’’. Durant ces trois jours, seront au rendez-vous des concerts, des projections de films, des ateliers de lecture animée. «Mon engagement en 2015, c’est de faire revivre l’histoire et le prestige du Mandingue le temps d’un festival. Parce que s’inspiré des héros d’Afrique et de grandes épopées, c’est s’inspirer des forces vives pour construire l’Afrique gagnante de demain», a déclaré Tiken Jah Fakoly, commissaire général du festival. Festival touristique et culturel Prévu pour trois jours, ce festival offre l’occasion aux festivaliers d’effectuer des balades dans le village «Land art» spécialement construit pour la manifestation. Les stands sont pour ce fait, construits uniquement avec du bambou et d’autres matériaux naturels. Des conférences et expositions seront également de la partie. Renforcer les liens entre les jeunes maliens, c’est l’objectif fixé par le festival historique du Mandingue, faire découvrir aux jeune du pays, l’histoire de leurs ancêtres, le tout dans un cadre idéal de la campagne Mandingue. Siby est un village situé aux pieds de l’arche de Kamadjan, c’est l’endroit où Soundiata Keita a déclaré la charte du Kuru Kan Fuga. Plusieurs artistes sont invités pour l’occasion, notamment, Jiken Jah Fakoly, Saramba Kouyaté, Diamy Sacko. I.N. Le Festival historique du Manding, prévu à Siby du 22 au 24 octobre 2015, a été officiellement lancé le vendredi 2 octobre à l’Institut français de Bamako, en présence de la représentante du ministre de la Culture. C’était à la faveur d’une conférence de presse animée par le promoteur Tiken Jah Fakoly, Moustapha Diaby, coordinateur de l’évènement, et Sévérine Laurent, Secrétaire à l’organisation. Situé à 40km de Bamako, Siby abritera pendant trois jours (22, 23 et 24 octobre 2015), en pleine nature, le Festival historique du Manding. L’objectif premier recherché du Festival est de renforcer les conditions de fierté et les savoirs de la jeunesse d’Afrique de l’Ouest pour son histoire et ses héros médiévaux et contemporains. Deuxièmement, d’assurer aux jeunes artistes du Mali une visibilité à dimension internationale. Et en dernier lieu, de proposer un spectacle inédit dans un cadre naturel et historique, et accroître le potentiel touristique de Siby. Ce Festival entend renforcer, grâce à l’histoire, les liens entre Touaregs et Bambaras, et permettre aux jeunes d’Afrique de l’Ouest d’être encore plus fiers d’appartenir à ce haut lieu de l’histoire africaine. Siby deviendra ainsi un haut lieu touristique de la région de Koulikoro où les jeunes artistes du manding bénéficieront d’un rayonnement international. Sans oublier les populations rurales qui bénéficieront des retombées économiques du Festival. Les organisateurs entendent aménager le site avec des stands Land-Arts désignés par les spécialistes pour s’intégrer dans la nature avec des matériaux 100% recyclables. Il est prévu trois villages ‘Artisans et Organisations’ et des stands en location sont disponibles depuis le 2 octobre 2015. Les artistes musiciens invités pour le show sont, entre autres, Tiken Jah Fakoly, Babani Koné, Kassé Mady Diabaté, Shalom, Dabara, Diamy Sacko, Mbouye Koité, Safi Diabaté, Bamako Roots, Rokia Koné, Saramba Kouyaté. L’accès au festival est conditionné à un ticket de 500 Fcfa par jour. Les VIP devront payer 15000Fcfa. D’autres activités s’ajouteront aux concerts comme le Grand Quizz historique tous les jours, avec de nombreux lots à gagner pour les festivaliers, l’humour avec petit Guimba n°1, le prix de l’excellence scolaire (trois écoles seront récompensées pour leurs bonnes réponses au quizz scolaire sur l’histoire), etc. De nombreuses conférences sont prévues au cours du Festival dont l’une sur le thème : l’esprit de la charte de Kurukanfuga et les impératifs de la construction démocratique. Résumant l’essence de ce Festival, son promoteur, l’artiste reggaeman Moussa Doumbia dit Tiken Jah Fakoly, a déclaré : «Tant que l’histoire de la chasse est racontée par le chasseur, la version du lion ne sera jamais connue. L’Afrique a connu des grands hommes, des héros qui n’avaient pas d’égaux. Il incombe aux Africains de s’approprier leur propre histoire». Gabriel TIENOU/Stagiaire Mali: Festival historique du Mandingue sous la maestria de Tiken Jah Fakoly Mali : Festival historique du manding «Tant que l’histoire de la chasse est racontée par le chasseur, la version du lion ne sera jamais connue» dixit Tiken Jah Fakoly
  22. 22. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE Du 22 au 24 octobre, la commune de Siby, située à 40 km de la capitale malienne, accueille le festival promu par l’Ivoirien Tiken Jah. Trois jours en pleine nature, avec au programme des concerts, des projections de films, des ateliers de lecture animée pour tous et par tous, en vue de fédérer les énergies créatrices de l’aire mandingue. Tel est le but du festival historique du Manding organisé par le reggae-maker d’envergure internationale, l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly. Sur la scène du festival, le public aura droit aux prestations, outre de Tiken Jah Fakoly lui-même, d’artistes de renom maliens, guinéens, Burkinabè, entre autres, Babani Koné, Kassé Mady Diabaté, Shalom, Dabara, Diamy Sacko, Mbouye Koité, Safi Diabaté, Bamako Roots, Rokia Koné, Saramba Kouyaté. Un challenge pour la star ivoirienne en terre malienne, territoire qui se réclame être l’épicentre de l’aire culturelle mandingue que toute l’Afrique de l’Ouest a en partage. Le dimanche 18 octobre, reçu sur le plateau du journal de TVS Monde Afrique en tant que commissaire général du festival, Tiken Jah s’exprimait ainsi: «Mon engagement, en 2015, c’est de faire revivre l’histoire et le prestige du Manding, le temps d’un festival. Parce que s’inspirer des héros d’Afrique et des grandes épopées, c’est s’inspirer des forces vives pour construire l’Afrique gagnante de demain». Cet évènement, en clair, a pour objectif de renforcer les liens entre les jeunes maliens (Touaregs, Bambaras, Senoufo...) aux fins de consolider le processus de paix et de réconciliation en cours, mais aussi de mettre en synergie les valeurs culturelles et artistiques qui définissent l’identité mandingue propre à plusieurs peuples de la sous-région. Le Manding, en effet, au-delà de l’aire géographique, est aussi une langue ou plutôt un groupe de dialectes apparentés d’Afrique de l’Ouest, appartenant au groupe des langues mandé et au sous-groupe des langues mandingues. Ses variantes les plus connues sont le mandinka au Sénégal et en Gambie, le malinké en Guinée et au Mali, le bambara au Mali ou le dioula en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso. Mais aussi en Guinée-Bissau, au Liberia et en Sierra Leone. Avec environ 6 à 10 mil- lions de locuteurs dont le point d’ancrage est la localité de Siby, pour bien des férus de l’histoire et du prestige qu’incarne, pour le manding, Soundiata Kéita. SUR LES TRACES DE SOUNDIATA KÉITA... L’occasion est donc opportune pour faire découvrir l’histoire de leurs ancêtres aux plus jeunes, le tout dans le cadre idéal de la campagne. Siby, la commune hôte, est située, en effet, au pied de l’arche de Kamadjan, lieu chargé d’histoire et site touristique où, selon la légende à fort relent historique, Soundiata Kéita déclama la Charte du Kuru Kan Fuga, premier acte démocratique (1235) ayant précédé la Déclaration française des droits de l’homme (1789). C’est donc tout un programme qui est prévu pour ces trois jours. En journée, les festivaliers pourront se balader dans le village dit Land art spécialement créé pour l’occasion. Construits en bambous et autres matériaux naturels, les stands présentent, différemment, tout ce qu’il y a à savoir sur l’histoire des ancêtres du manding. Des conférences, projections de films, expositions d’œuvres d’art, etc., sont au menu du festival. RéMI COULIBALY Festival historique du Manding : La fête commence jeudi, à Bamako
  23. 23. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE TIKEN JAH: "Le Festival historique vise à rapprocher les Africains de leur histoire" A l’initiative de la star du reggae, Tiken Jah Facoly, se tient à Siby, à 40 kilomètres de Bamako au Mali, la première édition du Festival historique manding les 22, 23 et 24 octobre 2015. Commissaire général dudit festival, il s’est prêté, par téléphone, aux questions de la rédaction en ligne de Fraternité Matin (www.fratmat.info). Quels sont les objectifs du Festival historique du manding dont la première édition a lieu les 22, 23 et 24 octobre 2015 ? L’objectif principal de ce festival, c’est de rapprocher les jeunes de notre histoire. Je pense qu’un homme sans histoire est comme un arbre sans racines. Pendant ce festival, il y aura des concerts, un premier le vendredi soir et un deuxième le samedi également dans la soirée. La journée sera consacrée à des conférences. Des historiens viendront instruire les jeunes sur l’histoire de l’Afrique en général et celle du Manding en particulier. Nous aurons également les griots, gardiens de la tradition mandingue qui viendront donner leur version de l’histoire. Nous voulons à travers ce festival faire revivre l’histoire et le prestige du Manding. Pensez-vous que ce festival peut réellement apporter une plus-value à la jeunesse africaine ? Je pense que ce festival peut beaucoup apporter à la jeunesse africaine. Si nous ne connaissons pas notre propre histoire, nos enfants n’en sauront rien ainsi que les leurs. C’est important que nous sachions ce qui s’est passé dans notre histoire pour le raconter à nos progénitures. Pour beaucoup de personnes en Occident, notre histoire commence par l’esclavage ou la colonisation. Alors qu’avant cela, nous avions une civilisation qui a été perturbée par 400 ans d’esclavage et plusieurs années de colonisation. Nous profitons de ce festival pour rendre aussi hommage à nos héros africains qui sont nos repères. Vous serez sur les traces d’un grand nom de l’histoire mandingue, Soundiata Keïta… Qu’en est-il exactement ? Le jeudi soir, nous aurons une projection sur Soundiata Keïta. Elle sera suivie de conférence le lendemain et de l’intervention des griots. Nous entendons pérenniser ce festival en lui donnant une fréquence annuelle. Ce ne sera pas seulement l’histoire du Manding. Nous allons dans les années à venir mettre l’accent par exemple sur le royaume du Dahomey, sur la vie de Chaka Zoulou… Ce festival, comme son nom l’indique, va parler de l’histoire de l’Afrique. J’en profite pour dire que pour cette édition, nous attendons 30.000 personnes. Tiken Jah, pourquoi avoir choisi Siby à 40 kilomètres de Bamako pour ce festival? On a choisi Siby parce que c’est chez les Camara. Il se trouve que ce sont eux les propriétaires terriens du Manding. A Siby, vous remarquerez que les Camara constituent 90% de la population. Également c’est là-bas que se trouve l’arche de Kamadjan. Où l’on peut voir un gros trou dans une colline. L'on nous a raconté que lorsque Soundiata s’apprêtait à aller libérer le peuple manding, l’ancêtre des Camara qui s’appelle Kamadjan Camara s’est proposé de l’accompagner. Soundiata lui a demandé de faire ses preuves. Il paraît que Kamadjan a donné un coup de poing qui a perforé cette colline. Est-ce que ce festival ne pourrait pas aboutir à la construction d’un musée africain de la mémoire ? Sachez que c’est également notre objectif. Je suis allé hier (Ndlr: mardi 20 octobre) à Kouroukanfouka, qui porte le nom de la carte du Manding qui date du 13ème siècle, à 80 kilomètres de Bamako. J’ai constaté là-bas qu’il y a eu la pose de la première pierre d’un musée par l’ex-Président Amadou Toumani Touré (Att) quelques mois avant le coup d’État qui l’a renversé. Après le festival, nous allons essayer de faire signer des pétitions et toucher les autorités maliennes pour la construction de ce musée. (…) Interview réalisée par CHEICKNA D. Salif salifou.dabou@fratmat.info Festival historique du manding à Bamako sur 224stars.com (Guinée) LIRE ICI
  24. 24. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE S’inspirer de la valeureuse et chaleureuse histoire du Mandé afin de reconstruire sur ces cendres les jalons de nos sociétés modernes, relater les hauts faits des héros médiévaux et contemporains d’Afrique à la couche juvénile, assurer aux jeunes artistes du Mali une visibilité à dimension internationale sont, entre autres, les objectifs de ce festival organisé par Fakoly production et qui ouvrira ses portes le 22 Octobre 2015 dans la ville mythique de Siby. En prélude à ce grand rendez-vous culturel, les organisateurs du festival avec à leur tête Tiken Jah Fakoly ont organisé une conférence de presse, le Vendredi 02 Octobre 2015, à l’Institut Français de Bamako pour éclairer la lanterne des journalistes sur la grandiose festivité. La conférence était animée par le président du festival historique du Manding Tiken Jah Fakoly avec à ses côtés Moustapha Diaby, le coordinateur général, et Séverine Laurent, la secrétaire générale du festival, avec la présence de la représentante du ministre de la Culture Aminata Sy Haidara, du maire de Siby Kanimakan Camara. « L’histoire de notre cher continent est voilée et il faut la dévoiler afin que la jeunesse puisse puiser dedans et s’en servir. Si nous savons d’où nous venons, nous saurons certainement où nous allons. Personne d’autre ne pourra nous enseigner notre histoire mieux que nous-mêmes », C’est par ces mots que Tiken Jah Fakoly a entamé ses propos. Il ajoutera que via ce festival, « nous voulons donner à la ville de Siby ses lustres d’antan ; une ville jadis haut lieu de la civilisation mandingue et montrer que malgré la crise que traverse le Mali qu’il reste un berceau de la civilisation africaine ». Il a noté que le festival historique du Manding permettra aux jeunes africains de connaitre davantage leur histoire, une histoire métamorphosée par des pseudo- historiens au gré de certaines nations. Le reggae man a invité la jeunesse à Siby pour qu’ils viennent s’abreuver de l’histoire à l’état pur du mandé relatée par des gardiens de la civilisation africaine. « Si nous ne connaissons pas notre histoire, nos progénitures ne pourrons jamais la connaitre. Il urge de nous en a approprier pour la remettre à nos enfants », lance Tiken Jah. Moustapha Diaby le coordinateur général du festival a attesté que tous les ingrédients sont concoctés pour faire du festival un événement incontournable au sein des festivals du Mali. Il a signalé qu’un alléchant programme attend les 30 000 festivaliers au piémont du Kamandjankoulou. Séverine Laurent, la secrétaire générale, a fait savoir que durant les trois jours du festival que des chevronnés historiens décortiquerons aux festivaliers l’histoire du mandé et ses héros ainsi que d’autres qui ont marqué leur époque et dont les jeunes doivent s’inspirer. Des quizz historiques à l’intention des élèves et d’autres festivaliers seront du rendez-vous avec des prix à la clé, affirme-t-elle. Elle a souligné que 11 géants concerts seront organisés par des artistes comme Kassé Mady Diabaté, Babani Koné, Safi Diabaté, Rokia koné, Saramba Kouyaté et plusieurs artistes du Mali et d’Afrique. La représentante du ministre de la Culture, Aminata Sy Haidara indiquera que ce festival viendra enrichir la renommée de Siby et que l’accompagnement du département ne fera jamais défaut. Le maire de Siby Kanimakan Camara a indiqué qu’a travers ce festival Tiken Jah fera de Siby un eldorado culturel. Moussa Samba Diallo Source: Lerepublicainmali Valorisation de la culture Mandingue : Le festival historique Manding surgit pour ressusciter le Mandé et son glorieux passé TIKEN JAH OFFRE UN FESTIVAL AU MALI VOIR ICI L’ARTICLE DE URBANCI (COTE D’IVOIRE)
  25. 25. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE B. PRESSE ECRITE La première édition du Festival historique du Manding aura lieu du 22 au 24 octobre prochain à Siby. L’information a été donnée vendredi dernier à l’Institut français de Bamako, lors d’une conférence de presse animée par Tiken Jah Fakoly, commissaire général du festival, entouré de ses proches collaborateurs, Moustapha Diaby, coordinateur général et Séverine Laurent secrétaire générale de l’événement en présence de Mme Corinne Micaelli-Mulholland, directrice déléguée de l’Institut français (IF). La rencontre a enregistré la présence Mme Haidara, Aminata Sy, directrice nationale de l’Action culturelle (DNAC), Soumaila Sidibé, président directeur général de la Chaîne Africable et le maire de Siby, Kani Makan Camara. Dans son discours de bienvenue, la directrice de IF a exprimé son engagement pour la promotion des activités artistiques et culturelles de notre pays. « C’est tout à fait naturel pour l’Institut français de s’associer à cette belle initiative » a dit Mme Corinne Micaelli-Mulholland. Nous allons délocaliser une équipe pendant la période du festival pour travailler sur place avec les festivaliers a t-elle assuré. « Le Mandé à travers la commune de Siby est prête à accueillir l’événement à dimension internationale », selon le maire Camara. Nous travaillons depuis plus de deux années pour développer notre commune en formant des jeunes dans le domaine de l’art de la culture et du tourisme. C’est pourquoi quand Tiken Jah Fakoly est venu avec le projet, nous avons automatiquement adhéré pour que le Mandé soit reconnu comme l’Eldorado du tourisme malien. Mme Haïdara a affirmé l’accompagnement du département à travers sa structure. Le festival historique du Manding vient renforcer les activités artistiques et culturelles de Siby. Notre présence s’explique par la mise en œuvre de la politique culturelle a souligné la directrice nationale de l’Action culturelle. L’objectif de ce festival est de renforcer les conditions de fierté et le savoir de la jeunesse d’Afrique de l’ouest pour son l’histoire et ses héros médiévaux et contemporain, selon les organisateurs. Le choix porté sur la commune de Siby s’explique par son potentiel site naturel et l’histoire du Mandé. Le but est de faire appel aux anciens pour qu’ils racontent l’histoire de Mandé et des rois. « C’est l’occasion pour nous les jeunes de venir apprendre l’histoire du Mandé », a dit, Tiken Jah Fakoly. La particularité de ce festival est de mettre en compétition des établissements scolaires. Les 3 meilleurs seront récompensés par des prix de l’excellence scolaire. Beaucoup de cadeaux seront distribués aux gagnants. Des matériels ultra sonorisation seront installés sur la colline pour que le son puisse être écouté à partir de Bamako. Les conférenciers ont dévoilé le contenu de trois jours de festival. Au programme, des concerts géants, des stands d’exposition et de vente des produits locaux, des conférences débat sur l’histoire du Mandé, des causeries débats sur la vie de nos héros et la visite des sites touristiques. Les conférences seront animées par des imminents professeurs et historiens comme Doulaye Konaté, Seydou Camara, Moussa F. Coulibaly, Fatoumata Niaré Keita, Mohamed Ould Sidi Bara. Les concerts seront animés par des artistes de renommée internationale comme Kassé Mady Diabaté, Babani Koné, Safi Diabaté, Dabara, Salom, Rokia Koné, Mbouyé Koita et Tiken Jah Fakoly. Trois villages artisanaux seront créés pour permettre à la population locale de montrer leur savoir-faire. Les manifestions seront organisées sous la hanche du « Kamadjan ». Des spécialistes des aménagements sont en train de finaliser le travail pour rendre beaucoup plus accessibles les ailes de cette colline aux festivaliers. Des bus seront mobilisés pour la destination de Siby pour assurer les déplacements. Les billets d’entrée sont vendus à 500 Fcfa/jour et les cartes à 15000 Fcfa. AMADOU SOW L’essor Mali : Festival historique du Manding : LE MANDE OUVRE SES PORTES
  26. 26. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE C. TELEVISIONS PARTENAIRES EN ROUTE VERS LE FESTIVAL // Le Journal 3 émissions spéciales de 12 minutes produites par Africable Télévision, Fakoly Production, Afrikakom et Tom Production. Diffusées chacune 3 fois sur Africable Télévision AFRICABLE TELEVISION TJF invité du JT AfrikSoir du 21/10/2015 AFRICABLE TELEVISION Mohamed Tiéné Tiéné invité de l’émission Agora J avec des historiens conférenciers – Oct. 2015 EN ROUTE VERS LE FESTIVAL // L’appel 10 capsules de 1 minute avec une célébrité ou un citoyen appelant les festivaliers à se rendre à l’évènement. Diffusées chacune 3 fois sur Africable Télévision AFRICABLE TELEVISION & MAÏSHA TV Diffusion de 81 spots TV aux heures de grande audience
  27. 27. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE C. TELEVISIONS PARTENAIRES TV5 MONDE - Diffusion de 50 spots TV - ITW de TJF dans le JT Afrique du 17/10 - Diffusion de l’affiche du Festival sur le site Internet UBIZNEWS - Diffusion de 80 spots TV - ITW de TJF BIS AFRICA - Diffusion de 80 spots TV sur le Barker ‘Free Africa’ BBLACK AFRICA - Diffusion de 80 spots TV - Diffusion de l’affiche du festival sur le site Internet
  28. 28. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE C. TELEVISIONS MALIENNES Diffusion d’un élément de 5 minutes dans le JT d’Energie TV le 2/10/2015 Diffusion du spot TV sur TM2 (Nombre de passage inconnu à cette date) Elément de 3 minutes dans le JT de l’ORTM le 21/10/2015 AU TOTAL PLUS DE 400 DIFFUSIONS DU SPOT TV avec logos sponsors
  29. 29. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE D. RADIOS PARTENAIRES Diffusion de 24 spots Radios sur RFI avec la voix de TJF Diffusion de 250 spots Radios sur Mikado FM Diffusion de 100 spots Radios sur Radio Afrika Diffusion de 100 spots Radios sur Radio Oxygène Diffusion de la bannière du festival sur le site de RFI Diffusion de l’affiche du festival sur le Facebook de Radio Afrika Nombreux Tweets Mikado FM Enregistrement de 2 émissions spéciales d’une heure « Le Grand Format » avec Tiken Jah Fakoly, Séverine Laurent et Mohamed Tiéné Tiéné sur Mikado FM ITW de TJF sur Radio Oxygène
  30. 30. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE D. AUTRES RADIOS Nombreux reportages sur plusieurs radios au Mali suite à la conférence de presse ITW de TJF par VOA sur le journal en Bambara du 21/10/2015 Reportage de 4 minutes sur la radio de Salif Keita le 03/10/2015 ITW de TJF par BBC AFRIQUE du 20/10/2015
  31. 31. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE E. RENCONTRES
  32. 32. 02. TOP DEPART DE LA CAMPAGNE E. COMMUNICATION DE PROXIMITE Voiture Allô allô de Tiken Jah Fakoly : diffusion sur haut parleur d’une message d’invit au festival, des spots radios du 17 au 22 octobre 2015. Bamako, Siby, Kela, Kirina, Kamadjan Logos des sponsors majors sur les invitations à la cérémonie d’ouverture
  33. 33. 03. PENDANT LE FESTIVAL A. Visibilité partenaires sur le site B. Médias
  34. 34. 03. PENDANT LE FESTIVAL A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE
  35. 35. 03. PENDANT LE FESTIVAL A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE Partenaires Majors : logos sur bâches historiques Nelson Mandela, Joseph Ki Zerbo, Cheick Anta Diop + 12 bâches du parcours des grandes figures africaines + 1 stand grand format + logos à l’entrée + affiches à l’entrée + banderoles sur podium / Grand format + Kakémonos dans la salle de conférences + logos sur badges All Access // Presse // Staff avec cordon RFI ou Aigle Azur + logos sur le programme du Festival affiché en entrée Partenaires Diamants : 1 stand 15m2 + banderole sur barrière podium + Kakémonos petit format dans la salle de conférence
  36. 36. 03. PENDANT LE FESTIVAL A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE Partenaires Diamants : diffusion des logos x 10 chaque soir sur 2 écrans géants avant & pendant le spectacle + diffusion d’un film publicitaire Partenaires Majors : Diffusion des logos x 20 chaque soir sur 2 écrans géants avant & pendant le spectacle + diffusion d’un film publicitaire x 3 Partenaires : diffusion des logos x 5 chaque soir sur 2 écrans géants avant et pendant le spectacle
  37. 37. 03. PENDANT LE FESTIVAL A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE Partenaires Diamants : Remerciements chaque soir x 2 par les maîtres de cérémonie + possibilité d’offrir des lots aux festivaliers à partir de la scène + possibilité de brandder la salle de conférence Partenaires Majors : remerciements avec acclamations du public chaque soir x 5 par les maîtres de cérémonie + possibilité d’offrir des lots aux festivaliers à partir de la scène + possibilité de brandder la salle de conférences Partenaires : remerciements chaque soir par les maîtres de cérémonie
  38. 38. 03. PENDANT LE FESTIVAL A. VISIBILITE PARTENAIRES SUR LE SITE Bâche sponsors affichée dans le village des artisans Quizz pour gagner deux billets d’avion Bamako-Paris-Bamako avec Aigle Azur Distribution de lots de ORANGE MALI, TNT SAT AFRICA
  39. 39. ORTM Emission Samedi Loisirs avec ITW de TJF le 24/10/2015 ORTM Capsule de 3 minutes dans le JT du 23/10/2015 à propos de la cérémonie d’ouverture 03. PENDANT LE FESTIVAL B. MEDIAS MIKADO FM Réalisation d’émissions en différé : interview des conférenciers, des exposants, des organisateurs + diffusion le soir même à partir de 16h TM2 Capsule de 3 minutes dans le JT du 23/10/2015 à propos de la cérémonie d’ouverture RADIO AFRIKA Enregistrement de l’ambiance, entretiens avec les organisateurs, le public, les maîtres de cérémonie. Mise en ligne le soir même ENERGIE TV Capsule de 3 minutes dans le JT du 23/10/2015 à propos de la cérémonie d’ouverture TM2 Capsule de 3 minutes dans le JT du 23/10/2015 à propos du festival
  40. 40. 04. APRES LE FESTIVAL A. Presse écrite B. Autres médias C. Communiqués D. Remerciements
  41. 41. 04. APRES LE FESTIVAL A. PRESSE ECRITE
  42. 42. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  43. 43. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  44. 44. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  45. 45. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  46. 46. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  47. 47. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  48. 48. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  49. 49. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  50. 50. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  51. 51. A. PRESSE ECRITE 04. APRES LE FESTIVAL
  52. 52. A. PRESSE ECRITE Festival historique du Manding: Bilan positif pour la première édition La cérémonie de clôture a été marquée par un concert géant de Tiken Jah Fakoly et ses Djelys au grand complet. Le village historique était haut en couleur pour le spectacle. En arrière-plan de la scène, des spots illuminaient la roche sanguine de Siby et les festivaliers au piémont du Kamandjankoulou s'éclatent au son de la star du reggae. Festival historique du Manding: Bilan positif pour la première édition Bilan positif pour la première édition du festival historique du Manding ouvert du 22 au 24 octobre à Siby, ville située à 35 Km de Bamako, la capitale malienne. «C’est un véritable succès populaire et intellectuel». Ainsi s’exprimait Séverine Laurent, secrétaire générale du festival. Selon elle, toutes les conférences faisaient salle comble. Non sans relever que l’organisation a été aussi confrontée à des difficultés. Mais «elle a pu respecter la majorité de ses engagements», a-t-elle précisé. Des historiens émérites ont décortiqué aux festivaliers l’histoire du mandé et ses héros ainsi que d’autres qui ont marqué leur époque et dont les jeunes doivent s’en inspirer. Car comme le dit le promoteur, cette figure emblématique du reggae, l’ivoirien Tiken Jah Fakoly, «l’Afrique a connu des grands hommes, des héros qui n’avaient pas d’égaux. Il incombe aux Africains de s’approprier leur propre histoire». C’est à cet exercice que s’est essayé ce festival qui a été une école pour apprendre à la jeune génération l’histoire de leurs ancêtres et surtout connaitre l’Empire mandingue à travers des conférences-débats, animées par des historiens maliens et internationaux ; des chants, de l’humour et des scènes théâtrales. Ce fût aussi une aubaine pour les artistes du Mali d’avoir une visibilité à la dimension internationale. La cérémonie de clôture a été marquée par un concert géant de Tiken Jah Fakoly et ses Djelys au grand complet. Le village historique était haut en couleur pour le spectacle. En arrière-plan de la scène, des spots illuminaient la roche sanguine de Siby et les festivaliers au piémont du Kamandjankoulou s'éclatent au son de la star du reggae. En attendant la prochaine édition, on peut le dire, le festival historique du Manding figure désormais dans les agendas des grands rendez-vous culturels du Mali et aura aussi accru le potentiel touristique de Siby. Siby est qualifiée de ville historique car l’histoire enseigne que c’est à Siby, que tous les rois alliés se retrouvèrent autour de Soundiata : Kamandjan Camara, roi de Siby, son cousin Tabon wana Fran Camara, roi des forgerons Camara, Siara Kouman Diabaté, Faony Diarra Kondé, roi du pays de Do, pays de Sogolon, la mère de Soundjata, Traoré. Après quelques jours de repos, les alliés allaient se rendre à Kirina où aura lieu la bataille décisive contre Soumaoro Kanté. Liliane N’Guessan // FRATMAT.INFO 04. APRES LE FESTIVAL
  53. 53. A. PRESSE ECRITE Située à une quarantaine de kilomètres de Bamako, la ville de Siby a vécu son premier festival historique et culturel dénommé « Festival historique Manding », les 22, 23 et 24 octobre 2015. A l’initiative de la star du reggae, Tiken Jah Fakoly, s’est donc tenue à Siby, la première édition du Festival historique du Manding. Un festival dont l’objectif principal, de l’avis de son promoteur, est de « rapprocher les jeunes de notre histoire, car un homme sans histoire est comme un arbre sans racines ». Le choix de ce site n’est, en effet, pas fortuit. En plus de son caractère historique et culturel, Siby a la particularité d’abriter la majorité des grands propriétaires terriens du Manding. C’est également là que se trouve l’arche de Kamadjan, site historique caractérisé par un grand cratère dans une colline. Plusieurs vedettes de la musique nationale et internationale ont donné des concerts au cours des soirées du festival, notamment Saramba Kouyaté ou encore Tiken jan Fakoly lui-même. Une soirée théâtrale a aussi été proposée aux spectateurs. Parmi les partenaires de l’événement figuraient TV5 MONDE, le Gouvernement du Mali, l’Institut Français, l’ORTM, AFRICABLE TELEVISION, RFI, BBLACK AFRICA ainsi que la MINUSMA . Ceux-ci ont pu, dans la journée, animer des stands d’information et d’artisanat au profit des nombreux participants et invités. Une occasion d’apprécier l’art et la culture du Mali dans toute sa grandeur et sa diversité. Les journées étaient aussi consacrées à des conférences-débats sur des thèmes comme l’histoire, la culture ou le développement de l’Afrique en général et du Manding en particulier. Des griots, gardiens de la tradition mandingue, sont également venus apporter leur art et leur savoir. A travers cette manifestation, et en trois jours, les organisateurs ont, à leur manière, apporté leur pierre à la construction de la cohésion nationale, de la paix et de l’entente entre les peuples. Les milliers de personnes présentes, représentant la diversité ethnique du Mali ont ainsi été touchées par ce message d’unité et de paix que symbolise ce festival. La MINUSMA et MIKADO FM, au cœur de l’événement… C’est dans ce cadre que la fréquence de la paix, MIKADO FM (la radio des Nations Unies au Mali) a soutenu fortement l’événement. De la diffusion à ses milliers d’auditeurs, plusieurs jours en amont, de la bande annonce du festival, aux reportages thématiques variés, et autres émissions en directe depuis Siby, on peut dire que « MIKADO FM, la radio qu’on aime » a mis les petits plats dans les grands, au grand bonheur de ses auditeurs. Depuis son stand sur place, la MINUSMA a pu s’entretenir avec les nombreux visiteurs et leur expliquer son mandat, son travail et ses réalisations. Les membres de l’équipe de la Division de la Communication sur les lieux, ont pu mettre à la disposition du public la documentation appropriée pour une meilleure compréhension de la Mission et du rôle de la MINUSMA. L’initiative du Festival historique du Manding est à saluer et à perpétuer dans ce sens : il est un facteur de promotion de l’histoire et des valeurs culturelle sous régionales, comme le témoigne la présence de festivaliers venus des pays environnants. Alors, vivement la deuxième édition, l’année prochaine ! 1er Festival historique du Manding de Siby: Mikado FM au cœur de l’événement 04. APRES LE FESTIVAL
  54. 54. 04. APRES LE FESTIVAL A. PRESSE ECRITE Le samedi 24 octobre 2015, dans l’ambiance du Festival, deux conférences-débats publics ont été animées l’un par l’Ivoirien Koffi Brou Dieudonné, avec pour thème «Figures Historiques du Manding dans la discographie de Tiken Jah Fakoly», suivi de la Malienne Fatoumata Kéita Niaré, avec le thème «Excision en milieu malinké». Auteur d’un ouvrage sorti en 2013 sur l’artiste international Tiken, intitulé «Les enjeux du coup de gueule de Tiken Jah Fakoly», Dieudonné Brou Koffi est titulaire d’un DEA en philosophie et président fondateur du club ivoirien de lutte contre le tabagisme, l’avortement et le Sida en milieu scolaire. Pour Dieudonné Koffi, «la musique de Tiken est instructive, elle peut contribuer à enseigner l’histoire du Manding. Dans son album ‘mangecratie’, Tiken Jah rend hommage à son ascendance tout en l’immortalisant, chanté et connu de tous à travers le monde entier. Au-delà des ancêtres de Tiken Jah, les grandes figures du Manding se retrouvent également dans sa discographie de même que des empereurs de la boucle du Niger. Dans l’album ‘A lu ma ye !’ Soumaoro Kanté est immortalisé parce qu’il est un auteur clé de la bataille de Kirina. Dans l’album ’An Ka Wuli’, Tiken présente Sonny Ali-Ber comme un grand stratège ; Samory Touré et Babemba opposants farouches à la pénétration française en Afrique». «Les chefs d’Etat contemporains ne sont pas à la marge de l’immortalité. Tiken a bien voulu consacrer à leur personne politique ce par quoi ils se sont distingués… Il a également chanté ‘président mal élu’ et aussi mis en garde des conséquences de la corruption, de l’anarchie et de l’hypocrisie des hommes politiques. Si la Côte d’Ivoire avait écouté Tiken, elle aurait pu éviter la crise qu’elle a connue, et ceci est valable pour les autres Etats africains en crise en ce moment», a rappelé le conférencier Dieudonné Koffi Brou. De son côté, auteure du livre «Sous-fer», autrement dit l’excision, Fatoumata Keita Niaré a expliqué le caractère socioculturel en milieu malinké de l’excision. Elle met en cause les Organisations non gouvernementales dans leurs manières de sensibiliser les populations à lutter contre l’excision. Selon Fatoumata Keita Niaré, «pour le Mandéka, un enfant non circoncis, s’il s’agit d’un garçon, ou non excisée pour une fille, est comme un être brut indéfini, ni masculin ni féminin, ignorant les choses de la vie, incapable d’un comportement responsable. Il est donc considéré comme un être à définir. La circoncision ou l’excision permettait à l’adolescent d’accéder à une identité nette. Elles sont accompagnées d’une retraite initiatique au cours de laquelle la notion de maîtrise est essentiellement enseignée autour de la parole et de la douleur». Et d’ajouter : «Mais quand on parle de maîtrise de la sexualité pour la femme, elle fait partie d’un ensemble de principes que l’excisée doit maîtriser (colère, pulsion, discernement, émotion) et faire face à sa vie de femme et de mère. Nous pouvons cependant comprendre que c’est une maîtrise générale de la vie et non seulement de la sexualité». D’après la conférencière, «…des mannequins ont été utilisé en Europe pour expliquer la situation aux responsables pour pouvoir mener la lutte. Mais cette méthode est choquante pour l’Africain. Vouloir expliquer aux Africains ce qu’on enlève lors de l’excision est une erreur grotesque pour celui qui connaît l’histoire de la sexualité en Afrique. Pour moi, la raison qui est essentielle dans l’abandon de l’excision, dans la mesure où on dit : une telle personne peut y laisser sa vie dans une telle pratique, quelle que soit la noblesse pour laquelle on fait cette pratique, doit être de faire attention au caractère sacré de la vie». «Centrer le discours sur le plaisir ou que ce sont les peuple barbares, ne peut pas faire avancer l’abandon de l’excision. Aucun changement positif et durable ne peut advenir s’il ne naît pas de la volonté des Africains, dans une démarche qui leur soit vraiment propre. Si on veut que certaines pratiques, comme l’excision disparaisse, il faut s’appuyer sur une dynamique interne qui part du vécu des populations, prend en compte leurs opinions pour concevoir une stratégie adaptée aux mentalités, sensibilités et aux réalités culturelles. Si les Africains reprennent les stratégies et les discours des Blancs sur la question de l’excision, sans discernement ni prise en compte des réalités socioculturelles, sans partir d’une dynamique endogène propre à l’Afrique, ils ne seront pas crédibles face aux populations», a martelé Fatoumata Kéita Niaré Gabriel TIENOU Reporter le Mag Mali : Festival historique manding : rappel des valeurs culturelles et historique du Manding et ses Hommes
  55. 55. 04. APRES LE FESTIVAL A. PRESSE ECRITE Culture : Historique du Manding : Me Amadou Tiéoulé Diarra apporte son expertise Invité par les organisateurs de la première édition du festival historique du Manding du 22 au 24 octobre 2015, Me Amadou Tiéoulé Diarra, dans un style dont il a lui seul le secret, a émerveillé un public à qui, il aura marqué les esprits. Le thème qu’il a exposé de long à large était : «l’esprit de kurukanfuga et les impératifs de la construction démocratique ». L’éminent conférencier a posé le problème à savoir le sens à donner à la rencontre de Kurukanfuga ? Ainsi, dira l’orateur que ce soit la charte de Kurukanfuga ou la charte du Mandé de Youssouf Tata Cissé ou des écrits des professeurs Joseph Ki Zerbo et Djibril Tamsir Niane, le dialogue est devenu un instrument qui a profondément marqué la vie sociale de l’époque. Parlant de l’institutionnalisation de Kurukanfuga Le conférencier dira que la vie politique de l’époque a été dominée par la coexistence de plusieurs petits royaumes se situant dans le Mandé. La nécessité de planter douze lances au tour à tour devant Soundiata ainsi que la restitution simultanée de chaque lance a été établi. C’est ainsi que des corps et des ordres ont été créées en face de l’empereur. Ces états ces ordres ont désormais des représentants établis qui vont les défendre auprès de l’empereur. consécration du dialogue comme fondement de notre société fixant les formes d’organisation le conférencier a affirmé que le dialogue est devenu un instrument qui a profondément marqué la vie sociale de l’époque. En lieu et place de la négociation avec chaque roi, on a trouvé l’initiative hardie d’amener les chefs à se retrouver en un lieu public en présence des populations des pays vaincus pour la construction de l’unité et de la paix. La relation entre Kurukanfuga et Nous Beaucoup de chefs politiques de notre époque rêvent d’être de nouveaux Soundjata, Soumangourou, Askia, Kaya Maghan, Firhoun, Tiéba, Babemba, Biton, Monzon, Dah, Cheick Oumar TALL, Ahmadou Ahmadou! Ils en sont même persuadés ! Le hic est que, cinquante ans après, la République se passe pour l’héritière des origines glorieuses traditionnelles. De nos origines guerrières, personne ne conteste, et en tant que nation malienne, nous devons en tirer de l’orgueil. Tout peuple, tout individu, parfois, aime à retrouver dans son histoire des personnages exceptionnels dont les vertus et la gloire sont des repères. Parmi les héros nationaux de notre histoire, il est permis de dire, qu’aucun n’a joué un rôle plus marquant que Soundjata. En ce sens que son souvenir a foisonné et a vécu et continue de vivre et foisonner le continent africain. En effet, les traditions que Soundjata incarne sont diverses, parfois contradictoires, d’un lieu à l’autre, d’un temps à l’autre, ces traditions sont plus ou moins vives. Malgré les grandes divergences entre les tenants de la Charte du Mandé de 1222 découverte par Youssouf Tata CISSE et ceux du kô autour de la Charte de Kurukanfuga, elles sont révélatrices de l’actualité de la revendication de notre passé traditionnel en matière des droits de l’homme. Lire la suite sur Maliweb Bissidi Simpara / La Sirène
  56. 56. 04. APRES LE FESTIVAL A. PRESSE ECRITE Organisé du 22 au 24 octobre 2015, le festival historique manding tenu à Siby a regroupé un beau monde venu de la Côte d’Ivoire, du Burkina-Faso et du Mali. Avec un important dispositif sécuritaire de chasseurs dôssô et de l’armée nationale (Fama), cet événement a enregistré la présence de diverses personnalités. Voici les commentaires de certaines d’entre elles. Kanimba Camara, maire de Siby Siby est une localité située au cœur de l’histoire du Mandé pour avoir disposé du symbole de l’histoire de Camara (l’arche de Kamadjan). Cet homme fédérateur est à la base des assises de Kurukanfuga qui ont posé les bases de la démocratie dans le Mandé. Le Mandé, en général, est une terre d’hospitalité et un temple sacré de l’histoire. Selon Djibril Tam-Sir Niang, c’est à Siby que Soundiata a préparé la bataille de Kirina pour affronter Soumaoro Kanté, à travers le sacrifice de cent taureaux blancs, de cent béliers blancs et de cent coqs blancs. Quittant les lieux de ces sacrifices, Soundiata rentra à Siby, rencontra sa sœur Nana Kliba et son griot Bala Fa Séké qui s’étaient échappés de la cour royale de Sosso. C’est pourquoi Frank Camara, guerrier de Siby, Kamadjan Camara, roi de Siby et Munafran de Tabou ont largement contribué à la victoire de Soundiata sur le roi sorcier de l’empire du Sosso. Au-delà de Soundiata, d’autres figures historiques du Mandé ont séjourné à Siby parmi lesquelles on peut citer : Kankou Moussa, Samory Touré, El Hadji Oumar Tall. Le choix de Siby pour organiser le festival est donc amplement mérité. Amadou Oumar Hass Diallo, ministres des Affaires religieuses et du Culte Au nom de Mme la ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, dont j’assume l’intérim, je dis merci aux initiateurs et à la population du Mandé. Aujourd’hui, à travers ce festival, nous donnons la preuve que la culture peut être un moteur d’unité, de développement et surtout de paix. Le département de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme n’a ménagé aucun effort. J’ai moi-même participé à l’une de ses réunions entre le Grand forum et Mme la ministre. C’est juste pour vous dire que le département a été impliqué et reste aux côtés de la culture dans toute son expression, pour que désormais nous sortions de la culture simple du folklore pour la culture de ce que nous avons comme valeurs immatérielles, celle qui fait l’homme. Tiken Jah Fakoly, promoteur du festival Nous sommes très heureux de voir que toute la population de Siby adhère à cette initiative. Toute chose qui nous encourage. Le ministre l’a dit, notre intention est de pérenniser ce festival et chaque année, nous souhaitons nous retrouver à Siby pour que les anciens nous racontent l’histoire manding. Comme nous le savons, un peuple sans histoire est comme un arbre sans racines. Kabey Konaté, artiste reggaeman burkinabè Le festival est à sa première édition et je pense que ça va grandir petit à petit avec le temps. C’est vraiment salutaire, ce que Tiken et son équipe font. On ne peut que leur tirer chapeau. On espère qu’à la deuxième édition, on sera programmé avec tout notre groupe. Dans ma prestation, que vous avez certainement suivie, le message est ce qui se passe chez nous au Faso. Nous avons certes eu des problèmes avec un président qui ne voulait pas quitter le pouvoir. Le peuple l’a dégagé, suivi de ce revirement de la situation avec le RSP, que le peuple a encore une fois remis à sa place. C’était aussi pour dire à la nouvelle génération qui se laisse embobiner par les mille francs et les T-shirts que ce n’est pas comme ça que viendra le changement. On a besoin d’un bon programme de campagne, de quelqu’un qui est digne de confiance pour gérer les affaires du pays. Sévérine Laurent, Secrétaire générale à l’organisation du festival Cela fait une vingtaine d’années que je travaille dans le secteur de la communication et de l’audiovisuel en Afrique et le Mali m’a adoptée, il y a de cela une dizaine d’années. Pourtant, jusqu’aujourd’hui, chaque fois je prends un avion pour venir au Mali, toute ma famille est inquiète. Elle s’inquiète de la guerre, des jihadistes, mais je lui ai répondu que non ! Quand Tiken est venu me voir l’année dernière pour qu’on explique au monde que l’Afrique n’est pas seulement que de l’esclavage et de la colonisation. C’est également tout un tas de merveilles culturelles, d’épopées magnifiques, de grands noms qui se sont inscrits dans l’histoire. Ce sont les hommes noirs qui ont parlé pour la première fois de paix dans le monde à travers Martin Luther King, Nelson Mandela…J’ai vraiment envie de montrer à ma famille de France que le Mali n’est pas ce qu’on montre à travers les médias internationaux. Au regard de toutes ces réaction, force est de reconnaître que le festival du Mandé contribuera à ressusciter les valeurs morales de cette localité et partant, celles du Mali. Gabriel Tiénou/Stagiaire Le Reporter du 30 Octobre 2015 Ressusciter les valeurs morales
  57. 57. 04. APRES LE FESTIVAL B. AUTRES MEDIAS Clôture du Festival dans le JT de TM2 & ORTM Bilan du Festival par Séverine LAURENT sur Mikado FM Nombreux tweets et posts sur les réseaux sociaux #FESTIMANDING #FestivalSIBY #FestivalManding #Festival HistoriqueduManding Environ 200 photos postées sur les réseaux sociaux Photos du Festival postées sur le site Internet du Festival dès le 1er Novembre Audience du site Internet : 2300 visites dont 1696 utilisateurs uniques
  58. 58. 04. APRES LE FESTIVAL C. COMMUNIQUE La première édition du Festival Historique du Manding vient de se terminer. Disons-le sans fausse modestie : le public fut conquis. Près de 20 000 personnes ont assisté au concert géant de Tiken Jah Fakoly. Entre 10 000 et 15 000 personnes étaient au rendez-vous pour danser au rythme des artistes du manding. Jusqu’à 4 000 personnes ont assisté à la diffusion du film de notre partenaire Afrika Toon : Soundiata Keita, le Réveil du Lion. Enfin, on estime qu’un total de 1 000 participants se sont relayés sur les sites des conférences historiques. C’est donc un véritable succès populaire et intellectuel que cette première édition. Et ce résultat, nous n’aurions pu l’atteindre sans votre inestimable soutien. Une surprise de taille attendait les festivaliers : à la demande de Tiken Jah Fakoly, les portes ont été ouvertes sans droit d’entrée. Notre Commissaire Général, fidèle à sa politique populaire, a ainsi offert au Mandé, au Mali, à l’Afrique et au Monde un spectacle inédit et grandiose. Vous fûtes nombreux à nous accompagner mais il est important de préciser que la majorité des soutiens dont nous avons eu à bénéficier furent des soutiens techniques. A l’exception d’Orange Mali, de TNTSAT Africa, d’Aigle Azur, du Ministre Tieman Coulibaly et de la boisson Rox, nous n’avons pu obtenir de soutien financier. Les 27 stands furent loués à prix de revient, sauf soutien de la Radio Mikado FM et de l’OMATHO. Il est également à retenir que BraMali nous a livré des boissons pour la buvette et le backstage du Festival, en urgence et au dernier moment. Il est aussi important de noter que le Grand Forum du Mandé nous a soutenu techniquement de manière importante. Cependant, les dépenses engagées n’ont pas été couvertes par les rentrées. Mais Tiken Jah Fakoly pense que son engagement valait la peine, car il reste convaincu de l’importance d’un tel évènement pour la construction d’une Afrique gagnante qui s’inspire des grandes figures de la réussite. Aussi, nous souhaitons pouvoir compter sur votre accompagnement pour la deuxième édition du Festival Historique du Manding que nous planifions pour Avril 2017. D’ici quelques jours, chacun d’entre vous recevra un rapport détaillé de toutes les actions de communication mises en œuvre avant, pendant et après le festival. Vous pouvez d'ors et déjà consulter notre page Facebook pour les premières photos de l'évènement (https://www.facebook.com/Festival.Manding). La semaine prochaine, je passerai rencontrer chacun d’entre vous avec Mohamed Tiéné Tiéné pour vous remettre votre diplôme de participation. Nos partenaires internationaux recevront leur attestation par voie courriel. Nous saisirons également cette opportunité pour réaliser un bilan exhaustif de toutes vos remarques et suggestions d’amélioration pour la prochaine édition. D’ors et déjà, nous pensons à la mise en place d’un comité scientifique pour la bonne marche des conférences historiques, comité dont nous proposerons la présidence à l’éminent Professeur Doulaye Konaté. Car son engagement fut sans failles. Avant le 10 novembre, nous posterons sur notre site Internet www.festival-manding.com des photos et vidéos inédites de l’évènement. Nous préparons également une émission de 26 minutes « De retour du Festival » avec Africable Télévision qui sera diffusée prochainement sur vos écrans. Ce sera aussi votre émission. Voilà. Nous sommes conscients qu’il subsiste des points de l’organisation à améliorer. Nous vous écouterons et tirerons leçon de chacune de vos remarques. L’évènement ne fut pas parfait mais il reste magique aux yeux du grand public. A ce propos, nous avons rendez-vous avec le Maire de Siby et son conseil d'administration courant de la semaine prochaine pour lister et tenter d'améliorer chacune de nos actions. Il nous a d'ors et déjà signifié toute sa satisfaction. Nous mettrons tout en œuvre pour nous améliorer. C’est une promesse faite au Mali, à l’Afrique et au Monde. Encore merci pour votre soutien, avec une mention spéciale à Madame Le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme pour son accompagnement technique et son écoute attentive et impliquée depuis le départ. A très bientôt chers amis et partenaires, pour la deuxième édition du Festival Historique du Manding
  59. 59. 04. APRES LE FESTIVAL D. REMERCIEMENTS Le 24 octobre, Tiken Jah Fakoly et ses partenaires ont offert au Mali, au Mandé, à l'Afrique et au Monde un concert historique. Un évènement Fakoly Production en collaboration avec Afrikakom. Merci à Orange Mali & TNTSat Africa nos sponsors majors. Merci à Aigle Azur, au Ministre Tieman Coulibaly, à la boisson Rox et au Grand Forum du Mandé nos sponsors et mécènes diamant. Merci à TV5 Monde, à RFI, à Radio Mikado, Daffé Décor, ABSAT, ORTM, Africable Télévision, Radio Afrika, Fraternité Matin, Radio Oxygène, TM2, Maïsha Télévision, BeBlack, Ubiznews, Bama Impression nos sponsors et partenaires médias & impressions. Merci au Professeur Doulaye Konaté pour son implication sans faille. Merci à tous les conférenciers pour leur prestations historiques. Merci à Smart Consult pour la magnifique Sono et la sympathie de toute l'équipe. Merci à Madame la Ministre de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme pour son accompagnement technique depuis le départ. Merci à Monsieur le Ministre des Religions et des Cultes pour sa présence et ses encouragements. Merci à Monsieur le Maire de Siby pour son accueil sur le territoire des Camara. Merci à la jeunesse de Siby, à la jeunesse de Kela, à la jeunesse de Kamadjan et à la jeunesse de Kirina. Merci aux autorités traditionnelles de Siby, de Kela, de Kirina et de Kamadjan. Merci à l'ensemble des griots du Manding avec une pensée spéciale pour le grand griot de Bamako. Merci aux artisans de Bamako, à l'APCMM, à l'OMATHO, à l'Institut Français du Mali, à Afriques+, à la ville de Siby, à l'hôtel Colorado, l'hôtel Kamadjan, aux exposants, aux restaurateurs, aux guides de Siby, aux escalateurs de Siby. Merci spécial à Mohamed Tiéné Tiéné, à Lassy King Massassy et à ATT Junior pour leur magnifique prestation de MC. Merci à Mory Touré pour l'animation des conférences historiques. Merci à Samba, Lassy King Massassy et Alexandra pour les sublimes photos de l'évènement. Merci à Zack Steve Dagnoko pour les réalisations vidéo. Merci à Tom Production pour le montage de "En Route Vers le Festival". Merci au président de l'association des artisans de Siby qui portait une si belle couronne. Merci à l'association des jeunes dépassés par les évènements au Mali avec un big up aux créateurs qui ont habillé les MC. Merci au Cabinet d'Architecture Guy Maronèse pour avoir designé les stands en 3D et à Maryan Abdillahi pour son inspiration et son travail sur le terrain. Merci à Josh Baron et à la structure Stream Ton Live pour l'identité visuelle de cette première édition. Merci à Germain, Fatim, Ahmed, Lass, Madou, DP, Siaka et tous les travailleurs du site. Merci à Illan et son équipe pour leur professionnalisme inégalable. Merci au Fan de Tiken Jah Fakoly qui conduit le Sotrama et à Bina pour son dévouement. Merci aux fans qui ont fait le déplacement depuis Ségou, Kati, Conakry, Abidjan, Ouagadougou et la Belgique ! Merci au Journal du mali.com, aux Echos, à l'Essor, à la radio de Salif Keïta, à tous les journalistes qui ont réalisé un boulot magnifique. Comme le dit Mandela "Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès". MERCI A TOUS ET RESTEZ CONNECTES POUR LES NOUVELLES ! Publication sur les réseaux sociaux & le site Internet du Festival.
  60. 60. LE COMMISSARIAT GENERAL VOUS DIT MERCI ! Tiken Jah FAKOLY // Commissaire Général Séverine LAURENT // Secrétaire Générale Moustapha DIABY // Coordinateur Général Ahmed CAMARAH // Assistant Général Festival Historique du Manding, un évènement Fakoly Production en collaboration avec Afrikakom

×