Quelques pensées pour compléter le paradigme
Svetlana Popova
Urbanisme & Mobilité Durable
1
Un modèle standardisé, mais complexe
Economy
Mobility
Environment
Living
Governance
Citizen
SMARTSMART
Une seule composant...
La ville intelligente est une ville où
…les nouvelles technologies sont appliquées dans le but de:
réduire les émissions C...
Open Data, nouvelles technologies et connectivité
Les NTIC, l’Open data vont changer:
 Le Management de la Mobilité
Urbai...
• Bâtiments à énergie positive, Lyon
Confluence
• Des algues pour chauffer les bâtiments: premiere
façade Bio-Adaptable, H...
Energies renouvelables, échelle ville
• Exemple incontournable et exceptionnelle: Masdar,
un « oasis intelligent » au mili...
Smart usage de ressources : smart management des déchets ménagers
BIOGAS
• Malmö (Suède) est le premier quartier neutre en...
Pause pour comparer
8
Waste management in Malmö Waste management in Brussels
Which one do you prefer?
Smart Water Management
• La pénurie d’eau est encore un vrai problème dans de nombreuses régions
• En 2009, 5M habitants à...
• Aujourd’hui indispensable pour une Mobilité plus verte, efficace et multimodale
• L’usager veut avoir le choix = service...
Services publics intelligents – s’adapter aux changements des comportements
https://www.superpedestrian.com/
• E-Governmen...
Smart Citizens = responsabilité et collaboration
• La Smart Citizens Platform permet de collaborer avec des villes du mond...
De nouveaux comportements émergeants
Connected home Nouvelles façons de travailler
Et même, des voies piétons pour des usa...
Une nouvelle économie - la tendance start-up, innovation, entreprenariat
Extract from http://www.smart-cities.eu, KPIs for...
Quelques pensées pour compléter le paradigme
15
 La Smart City n’est pas que de la technologie
 Votre ville est probable...
1 - Besoin d’intégration et interopérabilité
• Exemple: SunMoov’, service de car sharing (projet de démonstration sur 3 an...
2 - Risques de conflits d’intérêt – que fait-on?
Des applications « smart » offrant de nouveaux services
(moins chers) à l...
3 - Les solutions Smart City ont un coût
Masdar City est un exemple impressionnant de l’avancée technologique, mais :
• De...
4 – Garder les pieds sur terre et être patient
L’effet « glamour » des NTIC…
La réalité « urbaine » au quotidien
Source: h...
5 - Le risque d’exclusion sociale est toujours présent
• En 2015, sept personnes sur dix en Europe de l'Ouest possèdent
dé...
6 - Des doutes perpétuels sur la sécurité des données personnelles
Source: http://pumas.inria.fr/public/document
Où sont l...
7 - Des nouveaux rôles pour les urbanistes d’aujourd’hui
Urbaniste du 20e siècle Experts « Smart City »
Le profil des URBA...
La Smart City est une notion INFINIE, et donc les possibilités qu’elle offre
sont sans limites, ni forme standardisée
La S...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Smart City FR 2 SPOPOVA 2016

187 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Smart City FR 2 SPOPOVA 2016

  1. 1. Quelques pensées pour compléter le paradigme Svetlana Popova Urbanisme & Mobilité Durable 1
  2. 2. Un modèle standardisé, mais complexe Economy Mobility Environment Living Governance Citizen SMARTSMART Une seule composante ne suffit pas pour faire une ville intelligente. 2
  3. 3. La ville intelligente est une ville où …les nouvelles technologies sont appliquées dans le but de: réduire les émissions CO2 améliorer l’efficacité énergétique utiliser les ressources naturelles et renouvelables fournir des services publics de qualité • La Smart City est une ville « idéale » parfois « idéalisée » qui met les nouvelles technologies au services de ses habitants = une ville connectée • La Smart City met les citoyens au centre des décisions (sans oublier les ressources naturelles et le respect de l’environnement) • La Smart City est un écosystème de technologies et d’acteurs interagissant en collaboration • La Smart City est la ville du futur… mais aussi du présent ! 3
  4. 4. Open Data, nouvelles technologies et connectivité Les NTIC, l’Open data vont changer:  Le Management de la Mobilité Urbaine  Les comportements de mobilité  La santé (eHealth)  La gouvernance urbaine  Et de nombreux profiles professionnels… Des Nouvelles Technologies (NTIC) émergent tous les jours *https://eu-smartcities.eu/citizen-focus Internet of Things (IoT), Internet of everything… 4Hyper-connectivité….
  5. 5. • Bâtiments à énergie positive, Lyon Confluence • Des algues pour chauffer les bâtiments: premiere façade Bio-Adaptable, Hamburg, Germany 5
  6. 6. Energies renouvelables, échelle ville • Exemple incontournable et exceptionnelle: Masdar, un « oasis intelligent » au milieu du désert See more: https://www.youtube.com/watch?v=NIaz61zpLfs Une des plus grandes installations de panneaux solaires dans le Moyen Orient connectés aux smart grids implentés dans Masdar Des parapluies géants créant de l’ombre flexible pendant la journée, stockant la chaleur absorbée, et se fermant pour relâcher la chaleur pendant la nuit. 6
  7. 7. Smart usage de ressources : smart management des déchets ménagers BIOGAS • Malmö (Suède) est le premier quartier neutre en CO2 en Europe • Un système intelligent pour le management de déchets domestiques sans utiliser des poubelles… Déchets alimentaires Des tuyaux souterrains pour jeter ses déchets, les déchets sont envoyés et traités automatiquement dans un endroit centralisés. 7
  8. 8. Pause pour comparer 8 Waste management in Malmö Waste management in Brussels Which one do you prefer?
  9. 9. Smart Water Management • La pénurie d’eau est encore un vrai problème dans de nombreuses régions • En 2009, 5M habitants à Mexico se sont retrouvés sans aucun accès à l’eau potable pendant des jours (http://content.time.com/time/world/article/0,8599,1890623,00.html) La distribution de l’eau doit être optimisée et le coût de l’énergie réduit. Masdar city utilise 54% moins d’eau qu’une ville moyenne des EAU grâce aux water grids et le recyclage de l’eau de mer.  Water grids  Highly efficient water fittings  Micro-irrigation  Smart Water Metres http://fr.slideshare.net/JattinGarg/masdar-city-33257093 9
  10. 10. • Aujourd’hui indispensable pour une Mobilité plus verte, efficace et multimodale • L’usager veut avoir le choix = services variés, personnalisés et instantanés Smart Mobility et ITS Véhicules électriques de partage en formes variées (ex. Grenoble) Navigateur urbain multimodal (ex- Optimod Lyon) Smart electric hybrid bicycles (Copenhagen) https://www.superpedestrian.com/ 10 Transport public automatisé
  11. 11. Services publics intelligents – s’adapter aux changements des comportements https://www.superpedestrian.com/ • E-Government, e-Democracy…e-Payments… A Smart Phone Doctor, e-health 11 Aujourd’hui payer ses impôts en lignes est devenu possible
  12. 12. Smart Citizens = responsabilité et collaboration • La Smart Citizens Platform permet de collaborer avec des villes du monde entier et échanger des données en temps réel…(par FabLab Barcelona)…grâce au Smart Citizen Toolkit 12 Mais encore, le smart citizen est plus RESPONSABLE et CONSCIENT de son environnent naturel (environnement) et social (voisinage/qualité de vie/activités culturel) • Le smart citizen s’approprie les technologies et les met au service de son quotidien
  13. 13. De nouveaux comportements émergeants Connected home Nouvelles façons de travailler Et même, des voies piétons pour des usagers de Smartphone (Chine) Des robots-assistants? Pourquoi pas? Le Point.fr 2011, Lyon 13 • La Smart City c’est avant tout un changement de comportement
  14. 14. Une nouvelle économie - la tendance start-up, innovation, entreprenariat Extract from http://www.smart-cities.eu, KPIs for Smart Economy 14 • La plateforme Barter est un exemple typique des changements révolutionnaires dans le monde de l’entreprise https://www.francebarter.coop/ Un outil de développement innovant et collaboratif permettant aux entreprises d’échanger leurs productions et services sans utiliser de la tresorerie.
  15. 15. Quelques pensées pour compléter le paradigme 15  La Smart City n’est pas que de la technologie  Votre ville est probablement déjà smart selon certains critères mais vous ne le savez pas  La technologie est un levier, mais pas une force motrice  Les Smart Cities accueillent des CITOYENS qui sont donc au cœur de tout projet. La Smart city dans sa version complète et utopique est auto-suffisante et connectée, mais aussi agréable à vivre, accessible, créative et collaborative. La Smart City est un écosystème.
  16. 16. 1 - Besoin d’intégration et interopérabilité • Exemple: SunMoov’, service de car sharing (projet de démonstration sur 3 ans). BlueLy, service de car sharing développé dans le reste de la ville = deux offres complémentaires mais avec risques de ségrégation pour les services SunMoov 30véhicules, 6 stations, service limité dans le périmètre de quartier Confluence 130 véhicules, 51 stations (chiffres qui évoluent selon les sources) réparties à l’échelle de la ville Interopérabilité entre certains services est nécessaire pour assurer une utilisation optimale et efficace des services. 16 Pointsdevigilance
  17. 17. 2 - Risques de conflits d’intérêt – que fait-on? Des applications « smart » offrant de nouveaux services (moins chers) à la mobilité, exemple Uber ,… …mais qui créent de désaccords et une concurrence déloyale… 130 vehicles, 50 stations 17 Pointsdevigilance
  18. 18. 3 - Les solutions Smart City ont un coût Masdar City est un exemple impressionnant de l’avancée technologique, mais : • Des investissements colossales sont nécessaires (environ 20 milliards de dollars…) • Masdar est une “techno-cité”, hautement planifiée et marquée par la présence de la R&D mondial • Des risques de ségrégations sont possibles Des solutions smart doivent être adaptées, intégrées et abordables pour chaque ville. Smart City = Smart Investment 18 Pointsdevigilance
  19. 19. 4 – Garder les pieds sur terre et être patient L’effet « glamour » des NTIC… La réalité « urbaine » au quotidien Source: http://pumas.inria.fr/public/document 19 De plus - encore difficile d’évaluer les avantages de certaines solutions dites “smart” Pointsdevigilance
  20. 20. 5 - Le risque d’exclusion sociale est toujours présent • En 2015, sept personnes sur dix en Europe de l'Ouest possèdent désormais un smartphone (www.zdnet.fr.) Tout de même : • Certains ne peuvent PAS se le PERMETTRE – de plus en plus rare mais possible • Certains ne savent pas COMMENT l’utiliser ou sont contrariés - la technologie reste complexe • Certains ne PEUVENT pas l’utiliser en raison d’insuffisances physiques • Certains NE sont PAS intéressés d’en avoir un…(rare mais possible) 20 Pointsdevigilance
  21. 21. 6 - Des doutes perpétuels sur la sécurité des données personnelles Source: http://pumas.inria.fr/public/document Où sont les limites entre espace privé/ espace public? Comment sécuriser les données personnelles? Comment définir quelles données sont privées? La TRANSPARENCE dans le data management est fortement recommandée. Les usagers doivent savoir comment leurs données sont utilisées/stockées/ partagées, qui les utilise et pourquoi? Protection légales + Conscience individuelle 21 Fr: Vous avez l’air beaucoup plus sympa que votre page « facebook »… Pointsdevigilance
  22. 22. 7 - Des nouveaux rôles pour les urbanistes d’aujourd’hui Urbaniste du 20e siècle Experts « Smart City » Le profil des URBANISTES d’aujourd’hui change, les urbanistes doivent :  Comprendre les enjeux de la smart city et suivre les évolutions technologiques  Etre capable de faciliter le dialogue et la coopération  Susceptible de mettre en place de nouveaux modèles économiques/PPP  A l’écoute des besoins et des nouveaux comportements  Etudier le degré d’acceptation des services proposés  Savoir où investir et ne pas avoir peur d’expérimenter 22 Pointsdevigilance
  23. 23. La Smart City est une notion INFINIE, et donc les possibilités qu’elle offre sont sans limites, ni forme standardisée La Smart City est un vivier d’interactions entre acteurs, technologies et ressources Chaque ville possède sa propre identité « smart », les modèles standardisés devraient prendre en compte le contexte local et les besoins Il existe des risques? Oui…Et le concept reste à inventer (heureusement) Quelques mots pour conclure S. Popova, 2015 23

×