Les ingrédients du collaboratif

1 570 vues

Publié le

Une présentation des dispositifs constituant le web social ou participatif qui sont le fondement de la collaboration et du social-média.
Réalisée avec Olivier Amprimo.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 570
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les ingrédients du collaboratif

  1. 1. Les ingrédients du collaboratif - Le Web Participatif - O. Amprimo - S.Jolivet Mars 2013
  2. 2. Une Définition Les ingrédients du collaboratif Internet est le principal vecteur de cette innovation sociale Des technologies établies qui évoluent et sont plus facilement accessibles + des usages pas toujours nouveaux mais qui se généralisent = les outils sociaux courrier électronique (1965) messagerie instantanée (197X) forums et Blogs (1994) sites web (1991) Usenet (1979) Wiki (fin 80) syndication de contenu (1992) Folksonomy (2002) Le «web participatif»
  3. 3. 1 - Une information fluidifiée Les ingrédients du collaboratif • RSS: Le contenu produit sur un site est consommable sur un autre • Sémantique: La structure des données est similaire entre les systèmes • API: Un système peut interagir directement avec un autre
  4. 4. 2 - Une classification personnelle des contenus Les ingrédients du collaboratif • Mots-clés (tags): Le contenu est accessible via des mots-clés qui le caractérise • Populonomie (folksonomie): Chacun peut le caractériser avec ses propres mots-clés (penser par la consommation et pas par la mise à disposition) Folksonomie on http://vbibli20.wordpress.com/2009/05/09/un-point-sur-la-folkosomie/#more-17 Il y a aujourd’hui un gros travail d’articulation entre les logiques de Folksonomie et de Taxonomie
  5. 5. 3 - Des applications sociales Les ingrédients du collaboratif A - Les applications glissent des bureaux à des serveurs dédiés (SAAS) • Gestion de projet • Marque-Pages • Bureautique • Stockage / sauvegarde de données • Agrégation d'information • Messagerie
  6. 6. 3 - Des applications sociales Les ingrédients du collaboratif B - L’activité d'un individu est accessible à « tous » (one to many)
  7. 7. 3 - Des applications sociales Les ingrédients du collaboratif C - Emergence de communautés spécialisées (many to many) • Audio • Vente • Réseau • Photo • Vidéo
  8. 8. 4 - Des régulations nouvelles Les ingrédients du collaboratif • L'individu est au coeur : logique « bottom-up » et non « top down », co-conception cf. la systématisation des versions beta sur les services web • L'activité / les contenus sont collectivement évalués cf. l'étude intitulée « L'édition libre et collaborative » de l'INRP (mars 2006) • La réputation est le fruit du travail (la participation) et non du statut (la fonction) cf. les systèmes de pondération et donc d'affichage des articles par exemple dans Digg ou scoop.it • Le « buzz » et le « referral » prennent le pas sur la « réclame » cf. le lancement de Netvibes ou de Skype • La hiérarchie et les intermédiaires sont remis en cause cf. la crise du modèle industriel de la presse d'information générale ou le rôle des bloggers lors de la guerre au Lybie • Une propriété intellectuelle en mutation cf. les débats sur le droit d'auteurs ou les licences creative commons • Une rémunération souvent problématique : gratuité des services, non rétribution des contributions, valorisation « artistique » et a posteriori des start-ups cf. les débats sur les rachats de Instagram, Waze ou Vine • Le logiciel devient un service (SAAS) cf. Google qui vend une solution bureautique distante pour 50 US$ / an / personne

×