La	
  beauté	
  :	
  une	
  approche	
  par	
  la	
  double	
  exper3se	
  
cosmé3que	
  et	
  nutri3on	
  
«	
  La	
  san...
 
La	
  beauté	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   2	
  
«La	
  beauté,	
  c’est	
  l’harmonie	
  du	
  hasard...
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   3	
  
	
  
Lien	
  entre	
  la	
  beauté	
  et	
  la	
  nutri3on	
  
Notre	
  ...
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   4	
  
	
  
Lien	
  entre	
  la	
  beauté	
  et	
  la	
  nutri3on	
  
Notre	
  ...
 
La	
  cosmé3que	
  /	
  la	
  peau	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   5	
  
Un	
  produit	
  cosméCque	
  e...
 
La	
  nutri3on	
  /	
  la	
  peau	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   6	
  
«	
  Compléments	
  alimentaires...
 
Développement	
  de	
  produit	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   7	
  
Possibilités	
  technologiques	
  /...
 
Réglementaire	
  vs	
  marke3ng	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   8	
  
Règlement	
  1924	
  /	
  2006	
  ...
 
Rappel	
  du	
  contexte	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   9	
  
AllégaCons	
  de	
  santé	
  génériques	
...
 
Rappel	
  du	
  contexte	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   10	
  
AllégaCons	
  de	
  santé	
  spécifiques	...
 
Rappel	
  du	
  contexte	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   11	
  
Le	
  produit	
  est-­‐il	
  suffisamment	...
 
Hydrata3on	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   12	
  
AcCon	
  hydratante	
  	
  
Pas	
  d’ingrédients	
  ac...
 
Hydrata3on	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   13	
  
Biodisponibilité	
  
L’acide	
  hyaluronique	
  de	
  ...
 
La	
  complémentarité	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   14	
  
AcCon	
  plus	
  long	
  terme	
  
AcCon	
 ...
 
Une	
  nouvelle	
  tendance	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   15	
  
RSE	
  et	
  Environnement	
  
Eco	
 ...
 
La	
  compréhension	
  du	
  bénéfice	
  produit	
  
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   16	
  
Compréhension	
  ...
Paris,	
  le	
  13	
  septembre	
  2011	
   17	
  
«	
  L’innovaCon	
  est	
  une	
  alliance	
  entre	
  recherche,	
  ma...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La beauté : une approche par la double expertise cosmétique et nutrition

458 vues

Publié le

Bien manger est le 1er geste beauté car notre corps est souvent le reflet de l'état physique et émotionnel. L'alimentation est le premier facteur pour préserver sa santé et donc sa beauté...
Mais comment développer un produit à visée nutritionnelle complémentaire de sa gamme cosmétique en tenant compte de tous les paramètres : cohérence marketing, synergie d'action, réglementations et allégations, données environnementales

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
458
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La beauté : une approche par la double expertise cosmétique et nutrition

  1. 1. La  beauté  :  une  approche  par  la  double  exper3se   cosmé3que  et  nutri3on   «  La  santé  est  un  état  de  complet  bien-­‐être  physique,  mental  et  social,     et  ne  consiste  pas  seulement  en  une  absence  de  maladie  ou  d'infirmité.  »  
  2. 2.   La  beauté   Paris,  le  13  septembre  2011   2   «La  beauté,  c’est  l’harmonie  du  hasard  et  du  bien  »   Simone    Weil  
  3. 3. Paris,  le  13  septembre  2011   3     Lien  entre  la  beauté  et  la  nutri3on   Notre  corps  est  le  reflet  de  notre  alimentaCon   Carences   Vit.  B2  :  sécheresse  des  téguments   Vit.  B6  :  dermite  séborrhéique   Vit.  C  :  scorbut  (déchaussement  des  dents)   Zinc    :  érupCon  cutanée,  perte  de  cheveux   Sélénium  :  pellicule,  élasCcité  de  la  peau   En  surdose   Caroténoïdes  :  teinte  de  la  paume  des  mains   Sélénium  :  perte  des  phanères  
  4. 4. Paris,  le  13  septembre  2011   4     Lien  entre  la  beauté  et  la  nutri3on   Notre  corps  est  le  reflet  de  notre  alimentaCon  
  5. 5.   La  cosmé3que  /  la  peau   Paris,  le  13  septembre  2011   5   Un  produit  cosméCque  est  "une  substance   ou  une  préparaCon  desCnée  à  être  mise   en  contact  avec  les  diverses  par3es   superficielles  du  corps  humain,   notamment  l'épiderme,  les  systèmes   pileux  et  capillaire,  les  ongles,  les  lèvres  et   les  organes  génitaux  externes,  ou  avec  les   dents  et  les  muqueuses  buccales,  en  vue,   exclusivement  ou  principalement,  de  les   neXoyer,  de  les  parfumer,  d'en  modifier   l'aspect,  de  les  protéger,  de  les  maintenir   en  bon  état  ou  de  corriger  les  odeurs   corporelles"  (cf.  arCcle  L.5131-­‐1  du  code   de  la  santé  publique).  
  6. 6.   La  nutri3on  /  la  peau   Paris,  le  13  septembre  2011   6   «  Compléments  alimentaires  »,  les   denrées  alimentaires  dont  le  but  est  de   compléter  le  régime  alimentaire  normal  et   qui  consCtuent  une  source  concentrée  de   nutriments  ou  d'autres  substances  ayant   un  effet  nutri3onnel  ou  physiologique   seuls  ou  combinés,  commercialisés  sous   forme  de  doses,  à  savoir  les  formes  de   présentaCon  telles  que  les  gélules,  les   pasClles,  les  comprimés,  les  pilules  et   autres  formes  similaires,  ainsi  que  les   sachets  de  poudre,  les  ampoules  de   liquide,  les  flacons  munis  d'un  compte-­‐ gouXes  et  les  autres  formes  analogues  de   préparaCons  liquides  ou  en  poudre   desCnées  à  être  prises  en  unités  mesurées   de  faible  quanCté  (décret  2006-­‐352  du  20   mars  2006)  
  7. 7.   Développement  de  produit   Paris,  le  13  septembre  2011   7   Possibilités  technologiques  /   industrielles   Connaissance  des    consommateurs   Connaissances  /  données   scienCfiques   RéglementaCon   SUCCES ECHEC 4  facteurs  clés  
  8. 8.   Réglementaire  vs  marke3ng   Paris,  le  13  septembre  2011   8   Règlement  1924  /  2006  du  20   d é c .   2 0 0 6   r e l a 3 f   a u x   alléga3ons   nutri3onnelles   et   de  santé     -­‐   une   nouvelle   définiCon   des   allégaCons   nutriConnelles   et   de  santé   -­‐    une   évaluaCon   scienCfique   des   allégaCons   de   santé,   menée  par  l EFSA   -­‐    un   registre   des   allégaCons   génériques   et   spécifiques   autorisées   associées   à   des   condiCons   d uClisaCon   précises   (dose   efficace,   matrice,  populaCon  ciblée)   3  stratégies  possibles     -­‐   Se   baser   sur   les   allégaCons   déposées  et  validées     -­‐   Choisir   des   ingrédients   reconnus   par   «   le   savoir   populaire  »   -­‐   UCliser  des  acCfs  réellement   efficaces  mais  sans  allégaCon   Trouver  un  équilibre  entre  ce  que  l’on  veut  dire  et  ce  que  l’on  peut  dire   5  nutriments  :  Vit.  B2,  B8,  Cu,   Zn  et  I   «  contributes  to  the   maintenance  of  normal  skin  »  
  9. 9.   Rappel  du  contexte   Paris,  le  13  septembre  2011   9   AllégaCons  de  santé  génériques  (ArCcle  13-­‐1)     Le  rôle  d'un  nutriment  ou  d'autres  substances  dans   La  croissance,  le  développement  et  les  foncCons  de  l organisme   Le  développement  psychologique  et  comportementale   L'amaigrissement,  le  contrôle  du  poids,  la  réducCon  de  la  sensaCon  de  faim,  l'accentuaCon   de  la  sensaCon  de  saCété  ou  la  réducCon  de  la  valeur  énergéCque  du  régime  alimentaire     La  Commission  Européenne  souhaite  établir  un  registre  public  des  alléga3ons  génériques   étayées  par  des  données  scienCfiques  publiques  et  validées  par  l’EFSA.   Les  dossiers  ont  reçu  une  opinion  négaCve  en  raison  de  :       La  faible  qualité  des  dossiers  soumis   Avant  février  2008,  pas  de  guidelines  des  a>entes  de  l’EFSA  sur  les  dossiers   L’insuffisance  de  caractérisaCon  de  l’aliment/  du  consCtuant  (ex  :  probioCques)   L’allégaCon  n’a  pas  d’effet  bénéfique  pour  la  santé  (ex:  diuréCques,  beauty  claims)   La  relaCon  de  cause  à  effet  entre  le  consCtuant  et  l’allégaCon  n’a  pas  été  établie  :     un  haut  niveau  de  preuves  scienCfiques  est  requis  
  10. 10.   Rappel  du  contexte   Paris,  le  13  septembre  2011   10   AllégaCons  de  santé  spécifiques  (arCcle  13-­‐5)     Le  rôle  d'un  nutriment  ou  d'autres  substances  dans   La  croissance,  le  développement  et  les  foncCons  de  l organisme   Le  développement  psychologique  et  comportementale   L'amaigrissement,  le  contrôle  du  poids,  la  réducCon  de  la  sensaCon  de  faim,   l'accentuaCon  de  la  sensaCon  de  saCété  ou  la  réducCon  de  la  valeur  énergéCque   du  régime  alimentaire   Ces  allégaCons  sont  supportées  par:   Des  études  cliniques  non  publiées   Des  données  scienCfiques  publiques  mais  jamais  soumises  à  l EFSA   Des  données  cliniques  propriétaires  (qui  apparCennent  au  demandeur)     Ces  allégaCons  sont  pour  un  produit  spécifique,  un  ingrédient  ou  un  ensemble   d’ingrédients  
  11. 11.   Rappel  du  contexte   Paris,  le  13  septembre  2011   11   Le  produit  est-­‐il  suffisamment   caractérisé?   L allégaCon  revendiquée  possède   t-­‐elle  un  effet  bénéfique  sur  la   santé?   La  relaCon  de  cause  à  effet  entre  le   produit  et  l effet  est-­‐elle  établie?   Le  paramètre  mesuré?  La  populaCon   cible?  La  puissance  staCsCque?  Le   libellé  de  l allégaCon?   Exigences  de  l’EFSA   FoncCon  physiologique   Type  d’extrait,  parCe  de  la  plante,   concentraCon,  support,  souche…  
  12. 12.   Hydrata3on   Paris,  le  13  septembre  2011   12   AcCon  hydratante     Pas  d’ingrédients  acceptés  avec  allégaCon  générique   Mais  des  données  bibliographiques  :   Glycosylcéramides     Acide  gamma-­‐linolenique  (GLA)   Acide  hyaluronique     Etat  des  lieux  
  13. 13.   Hydrata3on   Paris,  le  13  septembre  2011   13   Biodisponibilité   L’acide  hyaluronique  de   Hyaluronic  forte  passe  à   83,2%  la  barrière   intesCnale   Un  exemple   AcCvité     Après  30j.  D’uClisaCon  les   paramètres  d’hydrataCon   se  sont  accrus  de  façon   significaCve  de  7,5%  en   moyenne.  
  14. 14.   La  complémentarité   Paris,  le  13  septembre  2011   14   AcCon  plus  long  terme   AcCon  au  niveau  du  derme   Aide  à  préserver  le  «  volume  »  et   l’aspect  de  la  peau   Confort  immédiat   AcCon  sur  l’épiderme     Favorise  l’effet  barrière  de  la  peau  
  15. 15.   Une  nouvelle  tendance   Paris,  le  13  septembre  2011   15   RSE  et  Environnement   Eco  concepCon     L'éco-­‐concepCon  est  une   démarche  prévenCve  qui  se   caractérise  par  la  prise  en   compte  de  l'environnement  lors   de  la  phase  de  concepCon  ou   d'amélioraCon  d'un  produit.   L'objecCf  de  ceXe  démarche  est   d'améliorer  la  qualité  écologique   du  produit,  c'est-­‐à-­‐dire  réduire   ses  impacts  néga3fs  sur   l'environnement  tout  au  long  de   son  cycle  de  vie,  tout  en   conservant  sa  qualité  d'usage.     Quelques  gestes     Formule  simple  et  opCmisée   MP  issues  de  chimie  verte   MP  issues  de  producCon   «  responsable  »     UClisaCon  raConnalisée  de  l’eau   et  de  l’énergie   UCliser  du  recycler  et  produire   du  recyclable   …  
  16. 16.   La  compréhension  du  bénéfice  produit   Paris,  le  13  septembre  2011   16   Compréhension  du  consommateur   InvesCssement  markeCng   Accepté et compris Nouveau et mal compris
  17. 17. Paris,  le  13  septembre  2011   17   «  L’innovaCon  est  une  alliance  entre  recherche,  markeCng,  insCnct,   imaginaCon,  produit  et  courage  industriel  »   Antoine  Riboud   Merci  de  votre  aXenCon     Sylvie  Albouy,  Directrice  Associée  Nutrilinks   s.albouy@nutrilinks.net   Tél  FR  :  +33  6  65  95  01  94   Tél  CH  :  +41  78  200  04  92    

×