Newsletter SetVous2 (1)

148 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
148
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Newsletter SetVous2 (1)

  1. 1. 2015 Découvertes au Sommaire  Des Plannings et des Flux qui tiennent leurs promesses ==>Toc, Toc, Toc … Ouvrons la porte à la « Chaîne Critique » (Critical Chain)  Mieux travailler grâce à nos différences ==> Comcolors: A Vos couleurs.  Réussir un projet dans le monde du Retail ==> Témoignage Management de projet Newsletter 2
  2. 2. Plein Automne , les paysages s’ouvrent et une rentrée déjà bien engagée propice à la découverte et à de nouveaux élans; Fidèle à la recherche d’ efficacité par l’ épanouissement des hommes et des femmes qui bâtissent et vivent les projets; Je vous invite à découvrir ou redécouvrir quelques méthodes précieuses au management des Flux et des Hommes dans les projets. Retrouvons quelques clés pour que chacun avec ses couleurs participe à un bel ensemble.
  3. 3. Vos projets arrivent en retard, les coûts s’en ressentent, les équipes ne sont plus motivées et chacun cherche surtout à se justifier … Ou … Entre projets c’est la « foire d’empoigne ». Chacun se bat pour disposer pour lui des ressources critiques, et impute les retards aux arbitrages entre projets décidés en sa défaveur. LA REPONSE D’OPTIM RESSOURCES AVEC LA TOC: La théorie des contraintes (TOC pour « Theory Of Constraints »), et son appli- cation à la gestion de projet apporte une solution en rupture sur le mode de management des projets. Cette méthodologie, « CCPM » pour Critical Chain Project Management, est peu connue et peu pratiquée en France, mais appliquée avec succès dans les pays anglos-saxons. Cela part du constat que malgré les surévaluations et/ou les marges de sécu- rité que l’on donne à chaque tâche lors de la planification, d’autres facteurs comportementaux font que pendant l’exécution : « Les avances se perdent, les retards s’ajoutent » Les dérives comportementales à contrer  le démarrage des travaux au dernier moment (ou syndrome de l'étudiant)  l'utilisation de toute la durée prévue d'une tâche, même si le temps effectif de réalisation est inférieur (loi de Parkinson).  le travail en parallèle sur différentes tâches (multitâches) par une ressource unique (au final, cette « dispersion » ne profite à personne) Enfin, l’arbitrage entre projets doit pouvoir se faire sur des critères objectifs permettant de comparer aisément les projets entre eux. …./…. TOC TOC TOC … Ouvrons la porte à la « Chaîne Critique » (Critical Chain) ** A lire:« critical chain » de Goldratt (version française)
  4. 4. Comcolors: A vos couleurs . . . /. . . Couleur dominante Couleur secondaire Le modèle Comcolors a été créé par Franck Jullien en 2006 , il s’ agit d’ un modèle d’ analyse de la personnalité qui permet de mieux se connaître d’ une part , mais aussi de mieux comprendre les autres, d’ entrer en relation positive et d’améliorer la collaboration d’ une équipe. 1- Les Concepts Chaque couleur correspond à un type de personnalité: Le jaune pour le spon- tané ludique, motivé par les relations en réseau; le vert pour le réfléchi et tranquille créatif, le rouge actif , aimant les défis et qui s’ adapte spontané- mént (caméléon) etc... Le modèle n’ est ni sim- pliste , ni caricatural et per- met de décrire avec richesse la « palette de couleurs » d’une personne:  sa couleur dominante (la plus spontanée et constante)  sa couleur secondaire donnée par la motiva- tion du moment.  La proportion dans chacune des couleurs. Chaque couleur possède son « caractère »:  Les motivations de la personne: le type orange a besoin de se sentir ap- précié, le type rouge a besoin de défis, etc...  son type de communication (expressions et non verbal ).  sa valeur ajoutée: Une personne avec du rouge en couleur dominante va insuffler de l’ énergie à une équipe, alors qu’une dominante orange apportera de l’aide et du soutien, fera plaisir.  Ses comportements en situation difficilede stress: une personne à couleur dominante rouge va provoquer des conflits en situation de stress important , alors que dans la couleur verte il y aura suppression d’ initiatives et repli sur soi. N’ hésitez pas à visionner la vidéo comcolors: très pédagogique !
  5. 5. 2- Les Utilisations L’ outil Comcolors va donc trouver des utilisations concrètes au quotidien tant sur le plan privé que professionnel. Cet outil permet des développements sur le plan personnel d’ une part, dans les relations avec les autres et dans le management d’ équipes:  Suivre une formation (5 jours) pour se connaître, et pour comprendre les autres sans jugement permet d’ entrer en communication avec plus de soin pour l’ autre et en reconnaissant sa valeur ajoutée et celle des autres.  Un coaching individuel peut compléter cette première approche en ajustant l’ analyse de personnalité et en apportant des solutions concrè- tes à des difficultés de confiance en soi et/ou de relation aux autres. Et pour le management d’ équipe et des projets transversaux ? Très souvent on pense à choisir et associer les compétences techniques et compétences métiers des personnes, il est rare d’ évaluer l’ apport de personnalités différentes. Avec Comcolors il est possible d’ aller plus loin au moment de la consti- tution de l’ équipe en choisissant des personnalités complémentaires; puis lorsque l’ équipe est constituée en développant le niveau de conscience de l’ équipe et l’ intelligence collective. Les équipiers seront dans l’ attention mutuelle et pourront prendre soin des autres en connaissant les motivations et en re-connaissant le fonc- tionnement sous stress de ses collègues et collaborateurs. La participation à une formation collective Comcolors est d’ ailleurs une action forte de Teambuilding. Sylvie Fourniol Chef de projets produits industriels et accompagnement d’ équipes Avec les apports de Peter Chadwick Formateur-Coach Comcolors Comcolors: A vous de jouer
  6. 6. Témoignage de leaders de projets : « et si l’ aventure était humaine » Le Management de projet dans tous ses états ! Il prend sa place dans une grande diversité de métiers, de secteurs et d’ hommes. La performance des projets se nourrit d’ un facteur commun L’ Humain. La Force insoupçonnée des équipes alliée au talent du Pilote. Escale 2 Le Monde du Retail
  7. 7. Racontez moi l’Histoire d’un projet dans le monde du Retail. Quel sont les attendus de ces projets ? Clairement ces projets ont tous la même finalité c’est d’améliorer le résultat net et ceci de manière régulière et constante autrement dit « sustainable in- creasing operating income » ! Le chemin pour y arriver passe par la satisfaction client mais tout autant par la satisfaction et la motivation des employés. L’Homme est au cœur d’un Projet Retail sous deux angles majeurs :  Sans adhésion des équipes, rien ne peut être tenté.  Les équipes à prendre en compte sont de taille non négligeable, tout un réseau de ventes national parfois international doit être animé !  Les examples de projets sont très diversifiés, cela peut aller de l’évaluation de la satisfaction client à un projet complexe de refonte de l’ ERP: Mesure de satisfaction client : Mise en place d’une enquête massive , ponc- tuelle ou bien questionnaire téléphonique de chaque client visitant le dealer pour de la Vente ou de l’Après Vente. Amélioration de l’Atelier sur un process de vidange client. L’ obectif est d’ optimiser de manière millimétrique le travail du mécanicien (nombre de pas utiles/inutiles, gestes etc …) Mise en place d’un site internet après Vente de commande de pièces de re- changes ou de prise de rendez vous atelier. Organisation de l’Espace de Vente: créer une zone dédiée aux voitures an- ciennes dans une partie d’un show room automobile. L’objectif est double : créer de l’image de marque et attirer le client vers le show room. Gestion financière : installation d’un ERP avec des tableaux de bord.. Développement RH : Mise en place d’une démarche de gestion des compé- tences permettant d’identifier les familles de collaborateurs à potentiel, à former, à faire évoluer … Projet de Communication interne: journaux internes, newsletters, intranet, L’information interne transparente et constante est obligatoire pour fédérer.
  8. 8. Comment la dimension « collaborative », relationnelle, Humaine apporte de la valeur ajoutée et fait la différence dans ce type de projets ? Cette dimension collaborative est essentielle, sans elle il n’y a pas de succès, les délivrables techniques seront peut être au rendez vous mais il n’y aura pas d’ élan pour réussir. Pour un succès à long terme. Les collaborateurs doivent avoir « le process dans les jambes ». Tout comme dans une pièce de théâtre, les comédiens commencent à devenir bons, quand ils ne pensent plus au texte. Avant de parvenir à ce succès il est impératif de rassembler les collabora- teurs autour du projet:  Expliquer, ré-expliquer l’objectif, les bénéfices apportés, répondre aux in- terrogations, communiquer en interne (Newsletter), rassurer, donner envie. Il n y a jamais trop de communication. « Never assume » (ne jamais présu- mer) que les personnes savent ou ont compris.  Créer une synergie, une motivation supplémentaire pour réaliser l’objectif ensemble. Coordination, entraide, talents de chacun seront mis au service du collectif et du projet. Quels sont les autres fondamentaux d’ un projet retail ?  Le projet doit avoir la bonne dimension et une ambition acceptable par l’entité. Avoir les yeux plus gros que le ventre ne peut mener qu’à la catas- trophe; (risque de sur-dépenses en passant à côté du but)  Sur un projet complexe comme la mise en place d’un système ERP, ne pas se tromper de cible : la communication et l’action ne doivent pas se focali- ser sur le module ou le logiciel mais bien sur les conséquences du projet pour l’ utilisateur final. Les collaborateurs sont nos clients finaux.  Envisager et peser l’intérêt d’un découpage du gros projet en projets plus petits et d’un fonctionnement par étapes successives.  Ne pas opposer le projet à long terme avec l’activité à court terme, c’est à dire faire cohabiter la réalité quotidienne, le besoin immédiat des clients in- ternes et externes avec l’objectif business long terme du projet. Les mots clés à retenir … Vision, Communication (transparente, ascendan- te, descendante dans le réseau de distribution, auprés du client et auprés des collaborateurs), Collaboration, Résultats POUR l’ Entreprise , le Client fi- nal et pour les collaborateurs (« en quoi ce projet va améliorer ma vie de tous les jours ») Jean Mateos Retail Managing Director Un livre conseillé : « Employees First, Customers Second » de Vineet Nayar CEO de HCL (SSII Indienne)
  9. 9. Futures Newsletters Pages ouvertes:  L’ humain au cœur des projets: autres témoignages dans les mondes du Véhicule industriel.  Pratiques d’Accompagnement: Approche systémique, Gamification. A Bientôt

×