Guide de la
Formation Professionnelle
Partenaire de vos projets de formation professionnnelle
Centre de formation professi...
2
Le centre de formation professionnelle continue  pour adultes
dans tous les domaines techniques, scientifiques et techno...
Qualité
Sécurité
Environnement
4
Table des matières
Formations Diplômantes
DHET Qualité – Sécurité – Environnement 									 6
Master 2 Procédés de Produ...
5
Formations Diplômantes
Qualité
Sécurité
Environnement
OBJECTIFS
■ Apporter des connaissances approfondies dans le domaine de
la gestion des risques et des pollutions engendrés ...
OBJECTIFS
■ Dispenser une formation professionnalisée dans les filières :
- de la production (génie des procédés, galéniqu...
OBJECTIFS
■ Occuper des fonctions de contrôle ou de gestion de la qualité
des produits frais ou transformés. Le Master s’i...
OBJECTIFS
■ Apporter une connaissance approfondie de la sécurité et de
l’environnement, tant du point de vue des méthodes ...
OBJECTIFS
■ Développer une culture de sécurité. Contribuer à l’élaboration, la
conduite et l’évaluation de la politique et...
OBJECTIFS
■ Amener des techniciens à des fonctions de cadres ingénieurs,
soit acquérir :
■ D’excellentes bases scientifiqu...
OBJECTIFS
■ L’exigence croissante de maîtrise des risques se traduit par une
évolution réglementaire et par un besoin de c...
Formations Qualifiantes
Qualité
Sécurité
Environnement
13
DESCRIPTION
■ Connaitre les données de base en assainissement sur les
aspects techniques, réglementaires et financiers.
PU...
DESCRIPTION
■ Connaître l’ensemble des problèmes que pose l’implantation
de l’assainissement autonome.
PUBLICS
■ Services ...
* AMO : assistance à la maîtrise d’ouvrage
DESCRIPTION
■ Connaître les trois volets fondamentaux : la caractérisation,
l’i...
DESCRIPTION
■ Connaître les trois volets fondamentaux : la caractérisation,
l’impact sur le milieu, le traitement.
PUBLICS...
DESCRIPTION
■ Connaître la prévention des risques et notamment sur les
Atlas de Zones Inondables (AZI), les Plans de Préve...
DESCRIPTION
■ Connaître les techniques et les réalisations d’assainissement
pluvial.
PUBLICS
■ Ingénieurs, techniciens des...
DESCRIPTION
■ Connaître la prévention des risques et notamment sur les Atl-
Connaître le nouveau contexte réglementaire et...
DESCRIPTION
■ Connaître tous les éléments techniques et financiers pour
mener à bien l’élaboration des schémas directeurs ...
DESCRIPTION
■ Acquérir les connaissances de bases en hydrologie et en hydrau-
lique, en vue d’optimiser la conception et l...
DESCRIPTION
■ Introduire les trois classes d’équations aux dérivées partielles
linéaires du 2ème ordre (parabolique, ellip...
DESCRIPTION
■ Etre capable de choisir et d’utiliser à bon escient un code de mé-
canique des fluides pour résoudre un prob...
DESCRIPTION
■ Acquérir les définitions et méthodologies de base de la méca-
nique des structures.
PUBLICS
■ Bac +2
DURÉE
■...
DESCRIPTION
■ Introduire les différents modèles mathématiques de la mécanique
des fluides appliquées aux problèmes hydraul...
PROGRAMME
►Jour 1 :
Généralités
■ Présentation de la structure générale du système et son utilisation
■ Présentation détai...
DESCRIPTION
■ Acquérir les bases théoriques relatives à l’hydraulique des écou-
lements à surface libre. Etre capable de m...
DESCRIPTION
■ Familiarisation avec les concepts de base de l’hydraulique à sur-
face libre en relation avec des problèmes ...
DESCRIPTION
■ Ce stage constitue une excellente introduction à l’hydrologie :
Envisager les principales applications hydro...
DESCRIPTION
■ Connaissance des risques microbiologiques et toxicologiques en
alimentaire et des moyens de gestions de ces ...
DESCRIPTION
La sensibilisation précoce aux problèmes de l’eau (crue, pénuries,
pollution..) et aux enjeux socio-économique...
DESCRIPTION
■ Acquérir l’essentiel des connaissances et des méthodes modernes
impliquées dans la gestion de l’eau, à l’éch...
DESCRIPTION
■ Cet enseignement de protection des cultures a pour but de
donner un aperçu de la diversité des ennemis des c...
DESCRIPTION
■ Interface entre la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hy-
drosphère le sol joue un rôle primordial...
DESCRIPTION
■ Initier une démarche d’assurance qualité dans un laboratoire
d’analyses physico-chimiques à l’aide des référ...
DESCRIPTION
■ HOW MODELS ARE USED IN ENGINEERING PRACTICE, FOR
IMPROVED DESIGNS, FOR PLANT UPGRADES, TO FACILITATE
PROCESS...
Le contrat de Professionnalisation
L’objectif du contrat de professionnalisation est d’acquérir une qualification professi...
La VAE
La Validation des Acquis de l’Expérience
La VAE - Validation des Acquis de l’Expérience - désigne le droit individu...
Procédure VAE : un parcours individualisé au sein d’un cadre support
Tout au long du parcours VAE, vous êtes informé et ac...
Procédure VAE : un parcours individualisé au sein d’un cadre support
Tout au long du parcours VAE, vous êtes informé et ac...
Il existe trois possibilités à l’issue d’un jury de VAE :
► Validation nulle : vous n’avez rien validé
► Validation partie...
Mentions légales
INP Formation Continue
Toulouse Tech Formation Professionnelle
6 allée Emile Monso – BP 34038 – 31029 Tou...
Plan d’accès aux sites
6 allée Emile Monso
BP 34038
31029 Toulouse cedex
(+ 33) 05 34 32 31 08
contact@toulousetech-format...
Formations en Qualite - Sécurite - Environnement
Formations en Qualite - Sécurite - Environnement
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formations en Qualite - Sécurite - Environnement

341 vues

Publié le

Catalogue des Formations Diplômantes et Qualifiantes proposées par Toulouse Tech Formation Professionnelle dans le domaine de la Qualité, Sécurité et Environnement.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
341
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formations en Qualite - Sécurite - Environnement

  1. 1. Guide de la Formation Professionnelle Partenaire de vos projets de formation professionnnelle Centre de formation professionnelle technique, technologique et scientifique pour ingénieurs, cadres et techniciens www.formation-continue.inp-toulouse.fr Agronomie Agroalimentaire Œnologie Aéronautique Espace Systèmes Embarqués Biologie Biotechnologies Chimie Génie chimique Génie des procédés Energie Génie civil BTP Urbanisme Génie Electrique Electronique Automatique Hydraulique Mécanique des fluides Informatique Télécommunications Réseaux Mécanique Génie Mécanique Matériaux Qualité Sécurité Environnement Sciences de l’ingénieur Développement personnel Communication Management Expertises Judiciaires
  2. 2. 2 Le centre de formation professionnelle continue  pour adultes dans tous les domaines techniques, scientifiques et technologiques. Des grandes écoles d’ingénieur de Midi-Pyrénées mettent en commun leurs compétences pour créer un Centre de Formation Professionnelle Continue pour les cadres, techniciens et ingénieurs : ToulouseTech Formation Pro- fessionnelle Continue (TTFPC). Ce projet s’inscrit dans une logique de guichet régional unique facilitant la mise en adéquation du besoin avec l’offre. Du stage spécialisé de quelques jours au parcours de Formation Diplômante ; formation d’ingénieur, Master, Mastère Spécialisé, TTFPC a pour objectif d’établir une relation durable et partenariale avec les entreprises régio- nales et de répondre aux besoins en compétence de leurs salariés. Tous les diplômes des écoles de TTFPC sont accessibles en Formation Continue ou par la Validation des Ac- quis (VAE ou VAP). Le diplôme délivré est le même dans tous les cas. Certains parcours peuvent être suivis à distance grâce à des supports multimédia et une plateforme pédagogique. Le tutorat et la pédagogie par objectifs sont alors privilégiés pour garantir la qualité de la formation. À TTFPC, la Formation Continue a un sens et s’appuie sur des valeurs : ► Permettre à chaque individu d’acquérir et de valoriser des compétences, d’avoir le désir d’apprendre pour être acteur de son parcours et de son évolution professionnelle. ► Lutter contre les discriminations et l’exclusion du marché du travail en encourageant réellement la formation tout au long de la vie pour tous. ► Développer l’emploi et la croissance, favoriser l’innovation, les transferts de connaissances et de savoir-faire, en accompagnant les entreprises et leurs salariés dans leur stratégie de développement des compétences. Nous mettons tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions : ► Un environnement propice à l’apprentissage; les formations se déroulent dans les écoles d’ingénieur permettant des échanges avec les enseignants chercheurs, un suivi personnalisé et par la suite souvent des retours indirects pour l’entreprise (recrutements, stages d’étudiants, contrats de recherche…). ► Des formations attrayantes de par la qualité des enseignements, le matériel et les locaux disponibles pour des mises en situation et des TP. ► La qualité de l’ingénierie de la formation : les membres des équipes pédagogiques sont à la fois concepteurs et formateurs et ne sont pas seulement des prestataires. ► Une ouverture d’esprit sur de nouvelles perspectives de carrière pour tous les stagiaires avec la possibilité d’avoir une vraie stratégie pluriannuelle de Formation Continue. ► Un partenaire durable à l’écoute de votre plan de formation. J’espère que ce catalogue vous apportera les informations que vous recherchez et je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Bonne lecture. Olivier Delahaye, Directeur
  3. 3. Qualité Sécurité Environnement
  4. 4. 4 Table des matières Formations Diplômantes DHET Qualité – Sécurité – Environnement 6 Master 2 Procédés de Production, Qualité et Contrôle des Produits de Santé 7 Master 2 Qualité des Produits et Sécurité Alimentaire (QPSA) 8 Mastère Spécialisé Gestion Globale des Risques Technologiques et Environnementaux 9 Mastère Spécialisé Gestion des Risques en Milieu de Soins 10 Ingénieur en Automatique Electronique 11 Risk Engineering 12 Formations Qualifiantes Modules QSE Données de base en assainissement 14 L’assainissement semi-collectif et l’assainissement autonome 15 L’assistance à la maîtrise d’ouvrage et l’assainissement des collectivités 16 La pollution et le traitement des eaux pluviales 17 Les risques naturels et technologiques 18 Les techniques alternatives pour l’assainissement pluvial 19 Risques hydrologiques et aménagements 20 Schémas directeurs d’assainissement 21 Modules Hydraulique - Mécanique des fluides Aménagement hydraulique 22 Equations aux dérivées partielles 23 Maîtrise des codes généralistes de la mécanique des fluides 24 Mécanique des Structures 25 Méthode numérique pour l’hydraulique 26 Système de modélisation TELEMAC 27 Théorie et Pratique des codes hydrodynamiques à surface libre 28 Écoulements en rivières 29 Hyrdrologie Générale et Appliquée 30 Modules Hors catégorie Qualité et sécurité sanitaire des aliments 31 Modules Agronomie Eau et environnement 32 Gestion de l’eau en Agriculture 33 Protection des cultures 34 Sol et Environnement 35 Modules Hors catégorie Assurance qualité au laboratoire et comment arriver à l’accréditation 36 Wastewater Treatment Plant Modelling 37
  5. 5. 5 Formations Diplômantes Qualité Sécurité Environnement
  6. 6. OBJECTIFS ■ Apporter des connaissances approfondies dans le domaine de la gestion des risques et des pollutions engendrés par les activités industrielles. Cela consiste à apporter : ■ des solutions techniques, par la conception et la conduite de pro- cédés plus propres et plus sûrs, ■ des solutions organisationnelles par la mise en place de systèmes de management Qualité Sécurité Environnement. La thématique relative à la maîtrise des risques professionnels (San- té Sécurité au Travail) est également un point fort de la formation. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La durée de la formation est de 12 mois dont six mois de cours et six mois de projet de fin d’études et de stage. ■ Le premier semestre comprend des cours, des travaux dirigés opérationnels, des conférences et des travaux personnels spé- cifiques ; des cours/TD de développement personnel, d’anglais et de connaissance de l’entreprise sont également dispensés, ■ Le deuxième semestre comprend le projet d’études et le stage en entreprise d’une durée de 6 mois. PRÉ REQUIS ■ Salariés et demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine des procédés, ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expérience professionnelle significative en génie des pro- cédés. DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ■ Procédés propres et sûrs ■ Risques Professionnels ■ Systèmes de Management ■ Humanités ■ Projet d’étude ■ Stage de fin d’études 6 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Ingénieur d’études en Risques Industriels ou en Environnement ■ Responsable ou ingénieur Sécurité des Procédés ou HSE ou Q ■ Ingénieur en Prévention des Risques Professionnels ■ Métiers du conseil dans les disciplines QSE : consultant ou auditeur COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. DHET Qualité – Sécurité – Environnement Responsable : Nadine Gabas Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr Sophie THIEBAUD-ROUX 05 34 32 35 04 sophie.thiebaudroux@ensiacet.fr
  7. 7. OBJECTIFS ■ Dispenser une formation professionnalisée dans les filières : - de la production (génie des procédés, galénique), - du contrôle et de la qualité (développement analytique, contrôle, réglementation) des produits de santé. ■ Cette formation est caractérisée par un enseignement original : - valorisant les acquisitions du cursus initial en rapport avec l’indus- trie pharmaceutique, - faisant intervenir des enseignants et des participants industriels de niveau national et international, - tenant compte de l’évolution des techniques industrielles et aussi dans l’optique de la constitution des dossiers d’Autorisation de Mise sur le Marché des Médicaments. Le M2 offre une spécialisation vers les domaines du développe- ment, de la production, des essais des médicaments, des AMM, des dossiers d’enregistrement, notamment par la possibilité de stages dans des structures hautement qualifiées. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La formation se déroule sur 12 mois dont 5 mois de cours et un stage industriel d’au moins 5 mois. Une partie importante de l’enseignement est dispensée par des professionnels de l’industrie. PRÉ REQUIS ■ Salariés ou demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. Pour tous les candidats, sont exigées les connaissances de base dans les domaines concernés par les enseignements (procédés industriels et de génie chimique, pharmaco-technie, contrôles phar- maceutiques physico-chimiques et analytiques). La formation s’adresse : - aux pharmaciens, aux internes en pharmacie - aux étudiants ayant validé leur 5ème année d’études pharmaceu- tiques (filière industrie) - aux ingénieurs (génie des procédés, chimie, INSA, ...) - aux vétérinaires, - aux titulaires de certains M1 (Physique, Chimie, Procédés Physi- co-chimiques, Génie des Procédés, Chimie analytique, Formula- tion, Ingénierie de la Santé…), - aux salariés de l’industrie pharmaceutique possédant une forma- tion de niveau équivalent (bac+4) ou une expérience profession- nelle en adéquation avec les types d’emplois auxquels la formation prépare. Master 2 Procédés de Production, Qualité et Contrôle des Produits de Santé Responsable : Martine Poux DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ■ Ingénierie et entreprise du médicament – notions fondamentales ■ Génie des procédés et ingénierie pharmaceutique ■ L’unité de production pharmaceutique ■ Contrôle des matières premières et essai du médicament ■ Ateliers d’applications pratiques ■ Langue : anglais ■ Stage de fin d’études COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Métiers de la qualité : Assureur, Auditeur, Responsable de Contrôle, Formateur ■ Métiers des Affaires Réglementaires ■ Métiers de la production : Responsable Production, Responsable Fabrication et Conditionnement; Responsable Développement Industriel (mise en place des équipements pilotes et industriels), Responsable Validation/ Qualification Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr Martine POUX 05 34 32 36 84 martine.poux@ensiacet.fr 7
  8. 8. OBJECTIFS ■ Occuper des fonctions de contrôle ou de gestion de la qualité des produits frais ou transformés. Le Master s’inscrit dans une pers- pective de formation pluridisciplinaire, à caractère professionnel agro-alimentaire, de diplômés de l’université, d’ingénieurs ou de vétérinaires. Il s’agit donc d’une formation complémentaire qui vise les secteurs de contrôle et de maîtrise de la qualité des entreprises agro-alimentaires sous tous leurs aspects techniques, administra- tifs, réglementaires, etc. ■ L’enseignement proposé a pour objectifs de former des spécia- listes du contrôle de la qualité, de la mise en place d’une démarche qualité, de la sécurité des aliments. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La durée de la formation est de 12 mois dont six mois de cours théoriques et six mois de stage en entreprise. La formation est ouverte au contrat de professionnalisation sur deux ans avec un parcours et un calendrier adaptés à l’alter- nance. PRÉ REQUIS ■ Salariés et demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. ■ Les profils de recrutement des étudiants sont très ciblés sur la motivation vis-à-vis de la gestion de qualité, ou un intérêt pour les filières agro-alimentaires (stages, emplois, vie associative …) et sur un cursus en adéquation avec la formation (master 1 en qualité, en agro-alimentaire, en microbiologie-biochimie avec une compo- sante « aliment »). DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ■ Connaissance technique des produits alimentaires ■ Sécurité Biologique des Produits Alimentaires ■ Analyse de données ■ Management de la qualité et de la sécurité des produits alimen- taires ■ Transformation des produits alimentaires ■ Science/Sécurité des aliments ■ Anglais – Communication professionnelle ■ UE Stage de fin d’études 8 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Les débouchés du master QPSA se situent dans le domaine du contrôle de la qualité : totale, microbiologique, technologique, organoleptique, formation. ■ Les postes occupés sont essentiellement des postes de res- ponsable qualité, responsable assurance qualité, responsable de laboratoire de contrôle, assistant qualité, chargé de mission ou responsable d’organisme certificateur. Ils peuvent également se situer au niveau des postes recherche et développement, évoluer vers la responsabilité de production ou des ressources humaines. COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Master 2 Qualité des Produits et Sécurité Alimentaire (QPSA) Responsable : Benoît Van Der Rest Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr
  9. 9. OBJECTIFS ■ Apporter une connaissance approfondie de la sécurité et de l’environnement, tant du point de vue des méthodes d’analyse de risque et d’évaluation économique (approche coût / bénéfice) que des exigences réglementaires. La forte dimension managériale de la formation permettra également d’analyser le comportement des acteurs et des organisations afin de proposer et de conduire des actions adaptées à la réduction des risques. ■ Le Mastère Spécialisé «Gestion Globale des Risques Technolo- giques et Environnementaux» aborde le management des risques dans ses dimensions technique, juridique, économique et sociale (facteurs humains et organisationnels). PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La formation se déroule sur 12 mois dont 6 mois de cours théoriques et 6 mois de stage en entreprise. ■ Enseignements et études de cas, travaux de groupe sur les dimensions techniques, juridiques, économiques et sociales des risques technologiques ■ Projet d’étude industriel ■ Témoignages de professionnels issus de l’industrie, des col- lectivités ou des métiers du conseil pour une approche pragma- tique des problèmes posés ■ Experts dans les domaines techniques, juridiques, écono- miques et sociaux avec le souci de faire le lien entre connais- sances fondamentales et applications technologiques ■ Accompagnement au développement du projet professionnel 6 mois de stage en entreprise de mai à fin octobre La formation est ouverte en contrat de professionnalisation sur deux ans avec un parcours et un calendrier adaptés à l’alter- nance. PRÉ REQUIS ■ Salariés et demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+5 dans le domaine, ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. Salariés ou demandeurs d’emploi titulaires : ■ D’un diplôme de niveau Bac + 5 (Ingénieur, Master 2 ou diplôme équivalent), ■ ou d’un diplôme de niveau Bac + 4 avec minimum 3 ans d’expé- rience professionnelle, ■ ou d’un diplôme étranger équivalent aux diplômes français exi- gés ci-dessus. ■ Formation d’origine : formations techniques, droit, ergonomie, so- ciologie du travail, économie, gestion... DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin Mastère Spécialisé Gestion Globale des Risques Technologiques et Environnementaux Responsable : Agnès Furno PROGRAMME ■ Cycle de conférences sur la gestion des risques ■ Connaissance, Contrôle et prévention des risques ■ Approche juridique du risque ■ Economie du risque – Risk management ■ Facteurs humains et organisationnels de la sécurité ■ Communication et Gestion de crise ■ Outils du management des risques dans les organisations indus- trielles ■ Intégration des enseignements ■ Projet d’étude industriel ■ Stage de fin d’études COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Consultant, conseil ■ Risk Manager ■ Responsable HSE ■ Directeur de mission ■ Ingénieur prévention ■ Manager ■ Auditeur ■ Responsable sécurité ■ Responsable évaluation sécurité ■ Juriste ■ Responsable fabrication ■ Responsable qualité ■ Ergonome ■ Chef de projet ■ Ressources humaines 9 Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr Agnès FURNO Tél : 05 34 32 32 00 agnes.furno@icsi-eu.org
  10. 10. OBJECTIFS ■ Développer une culture de sécurité. Contribuer à l’élaboration, la conduite et l’évaluation de la politique et des programmes de ges- tion des risques. Définir les priorités d’action. Former et conseiller à la sécurité et à la gestion des risques. PUBLICS ■ Cet enseignement s’adresse à tous les professionnels de santé souhaitant faire évoluer leur métier vers la gestion des risques et aux acteurs concernés par les vigilances, les dé- marches « qualité », la certification. DURÉE ■ La formation se déroule en temps partagé sur 24 mois sur la base de séminaires de 4 à 5 jours groupés sur une semaine par mois. ■ Enseignements et d’études de cas, travaux de groupe. ■ 40 % des cours communs avec le Mastère Spécialisé Gestion Globale des Risques Technologiques et Environnementaux. ■ Témoignages de professionnels issus du corps médical, de l’industrie, des établissements de soin. ■ Une thèse professionnelle encadrée par un tuteur expert, di- rectement applicable dans le contexte professionnel. La formation est ouverte en contrat de professionnalisation sur deux ans avec un parcours et un calendrier adaptés à l’alter- nance. PRÉ REQUIS ■ Bac + 5 ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ■ Généralités – Introduction à la gestion des risques ■ Connaissance des risques ■ Outils du management des risques ■ Gouvernance du risque ■ Facteurs humains et organisationnels de la sécurité ■ Intégration des enseignements ■ Thèse professionnelle 10 Mastère Spécialisé Gestion des Risques en Milieu de Soins Responsable : Agnès Furno RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Gestionnaire des risques dans des établissements du domaine de la santé (hôpitaux, cliniques…) COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr Agnès FURNO Tél : 05 34 32 32 00 agnes.furno@icsi-eu.org
  11. 11. OBJECTIFS ■ Amener des techniciens à des fonctions de cadres ingénieurs, soit acquérir : ■ D’excellentes bases scientifiques et une vision transversale ■ Une aptitude à manager des hommes et des projets ■ Une aptitude à communiquer (français, anglais, une deuxième langue obligatoire). PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ Le cycle préparatoire constitue à la fois une formation complé- mentaire et une remise à niveau. C’est une période probatoire obligatoire pour accéder au cycle terminal. La formation com- porte des enseignements généraux en sciences de l’ingénieur communs aux quatre filières IFCI (mathématiques, expres- sion-communication) ainsi que des enseignements spécifiques à la spécialité choisie. La formation se déroule en partie en pré- sentiel à l’INSA (deux jours et demi par mois de septembre à juin) et à distance (devoirs - tutorat - travail personnel - contrôle). C’est une période probatoire, obligatoire pour accéder au Cycle Terminal. Un encadrement individualisé est assuré par les en- seignants formateurs. Le cycle terminal est composé de deux années universitaires d’enseignements à temps plein à l’INSA et de stages en entre- prise. PRÉ REQUIS ■ Techniciens supérieurs ayant un BTS, un DUT ou un diplôme équivalent et au minimum trois ans d’expérience professionnelle, en activité ou demandeur d’emploi. ■ Possibilité d’intégrer directement le cycle terminal avec un bac + 4. Ingénieur en Automatique Electronique Responsable : Léa COT DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ► CYCLE PRéPARATOIRE ■ MATHÉMATIQUES ■ FRANÇAIS - EXPRESSION ■ PLATE FORME PÉDAGOGIQUE ■ SIGNAUX ET SYSTÈMES ■ ÉLECTRICITÉ ET ÉLECTRONIQUE ■ INFORMATIQUE ► CYCLE TERMINAL 1ère année ■ Compléments ■ Expression orale ■ Conduite de projet ■ Bureaux d’études ■ Stage en entreprise ► CYCLE TERMINAL 2ème année ■ ORIENTATION SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES Choix entre 2 modules optionnels N°1 : Microsystèmes N°2 : Electronique de communication A toutes les options ■ Expression - Communication ■ Expression orale ■ Conduite de projet ■ Langue vivante ■ Gestion ■ Marketing, finances et droit. ■ Éducation Physique et Sportive ■ Module d’ouverture ■ Travail personnel ■ Stage en entreprise avec projet de fin d’études ► CYCLE TERMINAL 2ème année ■ ORIENTATION TEMPS RÉEL ET SYSTÈMES Commande A toutes les options ■ Expression - Communication ■ Expression orale ■ Conduite de projet ■Langue vivante : ■ Gestion ■Marketing, finances et droit. ■ Éducation Physique et Sportive ■ Module d’ouverture ■ Travail personnel ■ Stage en entreprise avec projet de fin d’études RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ L’ingénieur Automatique-Electronique occupe les fonctions d’ingénieur d’études, de production, de recherche, d’affaires, de chef de projet ou d’architecte système dans la plupart des secteurs d’activités. 11 COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr NOUVEAU : Contrat de Professionnalisation
  12. 12. OBJECTIFS ■ L’exigence croissante de maîtrise des risques se traduit par une évolution réglementaire et par un besoin de compétences trans- verses en ingénierie du risque traitant de diverses technologies mises en œuvre dans de multiples domaines : procédés industriels, production d’énergie, moyens de transport (aéronautique, ferro- viaire, automobile), construction, pharmacie, environnement, agri- culture, hôpitaux, etc. ■ En effet, les ingénieurs se doivent d’intégrer l’ensemble des problématiques techniques du risque pour mener à bien les pro- jets dont ils assument la responsabilité. Les postes concernés par l’ingénierie du risque étant créés le plus souvent pour des projets transnationaux ou par des structures internationales (groupe don- neurs d’ordre et de réalisation), par des organismes d’évaluation ou de certification travaillant au niveau mondial. La maîtrise de l’anglais est indispensable. ■ Pour répondre à ces besoins, l’expertise scientifique initiale des participants à cette formation sera complétée par l’apport de com- pétences transverses sur l’ingénierie du risque dispensées majori- tairement en anglais. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ 7 mois de formation (début septembre à fin mars) ■ 6 mois de stage en entreprise (début avril à fin septembre) Le cycle terminal est composé de deux années universitaires d’enseignements à temps plein à l’INSA et de stages en entre- prise. PRÉ REQUIS ■ Cette formation, ouverte également en formation initiale, s’adresse à des candidats en activité ou demandeur d’emploi ayant un diplôme d’Ingénieur, ou Master 2, ou équivalent, ou diplôme de niveau Bac + 4 avec minimum 3 ans d’expérience professionnelle. ■ Par dérogation, diplôme de niveau Bac + 4 sans expérience pro- fessionnelle (selon qualité des dossiers) et diplôme de niveau infé- rieur avec une expérience professionnelle reconnue dans le cadre de la Validation des Acquis Professionnels (VAP). Risk Engineering Responsables : Gilles MOTET & Agnès FURNO DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ►PRINCIPLES ■ Part A : Generic knowledge - Risk management concepts - Notions of risk - Risk identification, estimation, assessment and treatment - Systemic risk analysis - Notion of system and associated risks - Methods for risk analysis - Modelling of errors and their propagation - Relevant standards - Systemic risk treatment - Prevention techniques - Protection techniques - Relevant standards - Safety management system - Risk management policy, process and system - Assessment of a risk management system - Relevant standards and practices - Legal and human factors of risk management - Laws and regulations - Project management - Human and organisational factors - Communication and stakeholder participation - Integrated approch ■ Part B : Application fields Each lecture deals with : Hazard identification - Risk estimation - Prevention and protection methods - Relevant standards. - Process safety - Toxicological risks for human health - Environmental risks assciatef with toxic products - Natural and technological risks for construction - Dependability of computing systems - Risks associated with electromagnetic radiation - Safety of electrical systems ■ Part C : Professional skills - Professional development & skills - Conferences ►CASE STUDIES ►INDUSTRIAL PROJECT ►INTERSHIP IN A COMPANY RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Ce professionnel travaille dans des entreprises industrielles nationales ou internationales de tout secteur d’activité et de toute taille, les bureaux d’étude, les sociétés de conseil, les or- ganismes de contrôle, les collectivités territoriales, les adminis- trations, les sociétés de formation à la sécurité, les entreprises sous-traitantes… Les emplois occupés peuvent être: ■ Responsable HSE ■ Consultant, expert (gestion externalisée des risques) ■ Formateur ■ Chef de projet (par exemple sur des études techniques in- cluant la prévention des risques) ■ Risk manager (assurance + économie) 12 COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr
  13. 13. Formations Qualifiantes Qualité Sécurité Environnement 13
  14. 14. DESCRIPTION ■ Connaitre les données de base en assainissement sur les aspects techniques, réglementaires et financiers. PUBLICS ■ Maîtres d’oeuvre, services techniques, bureaux d’études. DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Généralités : - caractéristiques des eaux usées et eaux pluviales - notion de bassin versant - paramètres caractéristiques en assainissement ■ Différents systèmes d’assainissement : - autonome ou collectif - réseaux d’assainissement - dispositif d’épuration ■ L’instruction technique de 1977 : présentation, utilisation. Le contexte législatif et réglementaire. ■ Rôle et fonctionnement des Agences de l’eau : aides, sub- ventions. ■ Les différents systèmes de gestion de l’assainissement. Données de base en assainissement Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 714 € 14 Modules QSE
  15. 15. DESCRIPTION ■ Connaître l’ensemble des problèmes que pose l’implantation de l’assainissement autonome. PUBLICS ■ Services techniques des collectivités rurales ou péri urbaines. Services techniques départementaux. Particuliers qui désirent se renseigner sur cette possibilité d’assainissement. DURÉE ■ 3 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Contexte général actuel de l’assainissement non collectif ■ Règlementation en vigueur, aspects techniques et écono- miques, DTU, rôle des collectivités en matière de zonage et de gestion des dispositifs d’assainissement non collectif ■ Schémas départementaux d’élimination des matières de vi- dange ■ Contraintes d’assainissement individuel au niveau de la par- celle et de la commune ■ Schémas communaux d’assainissement ■ Une nouvelle filière d’assainissement semi-collectif ■ Visites : 3 sites d’assainissement semi-collectif (commune de Vigoulet-Auzil) ■ L’assainissement semi-collectif L’assainissement semi-collectif et l’assainissement autonome Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 960 € 15 Modules QSE
  16. 16. * AMO : assistance à la maîtrise d’ouvrage DESCRIPTION ■ Connaître les trois volets fondamentaux : la caractérisation, l’impact sur le milieu, le traitement. PUBLICS ■ Maîtres d’oeuvre, services techniques, bureaux d’études. DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Les caractéristiques de la mission et la posture AMO : - Le recueil des attentes du Maître d’ouvrage - Repérage des enjeux du projet - Le traitement de la demande - Le cadrage de la mission - Les conditions de la réussite - Le montage du projet d’AMO - La formalisation du cahier des charges ■ Les fondamentaux administratifs : - La formalisation du contrat - Les points de vigilance ■ Les fondamentaux juridiques : - La commande publique - Points de vigilance précontentieux ■ Les fondamentaux techniques : - Techniques utilisables pour gérer le temps de pluie dans une démarche de Développement Durable - Exemples ■ Exemples : exemples de réalisation d’une AMO L’assistance à la maîtrise d’ouvrage et l’assainissement des collectivités Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 960 € 16 Modules QSE
  17. 17. DESCRIPTION ■ Connaître les trois volets fondamentaux : la caractérisation, l’impact sur le milieu, le traitement. PUBLICS ■ Services techniques départementaux (DDE, DDAF, SATESE, DDASS etc...). Bureaux d’études privés. Services techniques des communes. Aménageurs ayant besoin de connaître les eaux de ruissellement. DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Aspects réglementaires, impacts ■ Interventions en amont des réseaux, solutions compensa- toires ■ Quelle stratégie de réduction des rejets urbains de temps de pluie ? - Caractérisation des rejets de temps de pluie, traitabilité - Filières de traitement, choix possibles ■ Dimensionnement des ouvrages La pollution et le traitement des eaux pluviales Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 714 € 17 Modules QSE
  18. 18. DESCRIPTION ■ Connaître la prévention des risques et notamment sur les Atlas de Zones Inondables (AZI), les Plans de Prévention des Risques (PPR) Naturels et Technologiques : cadre règlemen- taire et juridique, procédure et méthodes d’élaboration des AZI et PPR, traduction en matière d’aménagement et d’urbanisme, expérience d’une collectivité locale, … PUBLICS ■ Maîtres d’oeuvre, services techniques, bureaux d’études. DURÉE ■ 3 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ La politique du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable relative aux risques ■ Le risque inondation : - crues de rivières - ruissellement - risques littoraux ■ Autres risques naturels : - risques mouvements de terrain - risques sécheresse ■ Risques technologiques : - les aléas - les enjeux - le règlement - l’information préventive Les risques naturels et technologiques Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 960 € 18 Modules QSE
  19. 19. DESCRIPTION ■ Connaître les techniques et les réalisations d’assainissement pluvial. PUBLICS ■ Ingénieurs, techniciens des bureaux d’étude publics et privés. Aménageurs et urbanistes. DURÉE ■ 3 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Les études hydrauliques. Le risque et le dimensionnement. Les bassins de retenue ■ L’approche intégrée au niveau du bassin versant : - Intégration au PLU, SCOT - Aspect réglementaire: loi sur l’eau et techniques alternatives ■ Techniques alternatives : - chaussées réservoir, puits d’infiltration, tranchées, noues - la conception - la dépollution - l’entretien, les coûts - exemples ■ Point de vue d’un aménageur illustré par des cas pratiques (Zones d’activités économiques) ■ Visite d’ouvrages sur le grand Toulouse (Petits lotissements - Zones d’activités économiques) ■ Etudes de cas Les techniques alternatives pour l’assainissement pluvial Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 1 280 € 19 Modules QSE
  20. 20. DESCRIPTION ■ Connaître la prévention des risques et notamment sur les Atl- Connaître le nouveau contexte réglementaire et les techniques d’aménagement qui permettent de limiter les inondations et leurs conséquences en site urbain. PUBLICS ■ Maîtres d’oeuvre, services techniques, bureaux d’études. DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Conséquences des aménagements sur les risques hydrolo- giques : - Exemples - Outils de planification : schémas directeurs, SCOT, PLU - Solutions techniques : les techniques compensatoires - Outils de calcul et dimensionnement - Voies de recherches ■ Contexte réglementaire et législatif : loi sur l’eau, sur la protec- tion de l’environnement ■ Point de vue d’un aménageur Risques hydrologiques et aménagements Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 714 € 20 Modules QSE
  21. 21. DESCRIPTION ■ Connaître tous les éléments techniques et financiers pour mener à bien l’élaboration des schémas directeurs d’assainis- sement. PUBLICS ■ Maîtres d’oeuvre, services techniques, bureaux d’études. DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Diagnostic des réseaux / Schémas directeurs : contexte régle- mentaire, objectifs, contenu ■ La position des Agences de l’Eau ■ Les aides financières ■ Diagnostic de fonctionnement des réseaux : Temps sec - Temps de pluie ■ Diagnostic physique des ouvrages : visitable, non visitable ■ Schémas directeurs : Aspects méthodologiques, zonage, IM- PACTS sur le milieu, pollutions agricoles et diffuses, risque hy- drologique... ■ Etudes de cas Schémas directeurs d’assainissement Dates : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr COÛT DE LA FORMATION : 714 € 21 Modules QSE
  22. 22. DESCRIPTION ■ Acquérir les connaissances de bases en hydrologie et en hydrau- lique, en vue d’optimiser la conception et l’utilisation de divers amé- nagements hydrauliques (canaux, rivières, écoulements en charge, stations de pompage, installations hydroélectriques, etc…). PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 4 jours PRÉ REQUIS ■ Titulaires d’un bac+2 en hydraulique et mécanique des fluides avec au moins 3 ans d’expérience. LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ►1 - Dans le domaine de l’Hydrologie ■ détermination des paramètres intervenant en hydrologie urbaine ■ modélisation des relations pluie-débit ■ généralités sur la conception, le dimensionnement, l’assemblage de bassins et l’évaluation des débits de crue ►2 - Dans le domaine de l’Hydraulique ■ détermination des paramètres descriptifs des écoulements ■ caractérisation des écoulements en régime permanent et uni- forme ■ caractérisation des ouvrages en charge ■ étude du pompage et dimensionnement ► 3 - Etudes de cas. Utilisation d’un code de simulation Aménagement hydraulique Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr Modules Hydraulique - Mécanique des fluides 22
  23. 23. DESCRIPTION ■ Introduire les trois classes d’équations aux dérivées partielles linéaires du 2ème ordre (parabolique, elliptique et hyperbolique) et quelques outils standards de résolution analytique ; mettre en évidence les comportements spécifiques des solutions (diffusion, ondes, potentiels harmoniques). ■ Le cours est limité aux problèmes EDP à deux coordonnées ((x,y) ou (x,t)). PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 6 jours PRÉ REQUIS ■ Titulaires d’un bac+2 en hydraulique et mécanique des fluides avec au moins 3 ans d’expérience. LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel et distant) Equations aux dérivées partielles COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Équation de diffusion ■ Solution par transformée de Fourier en milieu infini, interpréta- tion, conditions limites, solution par séparation de variables. ■ Équation des ondes ■ Advection, solution par changement de variables, méthode des caractéristiques, interprétation, équations des ondes, solution de d’Alembert, système de 2 EDP d’ordre 1, diagonalisation, condi- tions aux limites, interprétation. ■ Équation de Laplace ■ Champs irrotationnels et solénoïdaux, potentiel et fonction de courant, lignes de courant et iso-potentielles, potentiels singulier (source, tourbillon, doublet), interprétation. 23 Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  24. 24. DESCRIPTION ■ Etre capable de choisir et d’utiliser à bon escient un code de mé- canique des fluides pour résoudre un problème industriel concret. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 3 jours PRÉ REQUIS ■ Titulaires d’un bac+2 en hydraulique et mécanique des fluides avec au moins 3 ans d’expérience. LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel PROGRAMME ■ Cette formation alterne conférences et travaux dirigés devant l’ordinateur. Les deux derniers jours (optionnels) sont consacrés à la réalisation d’un mini projet dont le sujet est défini conjointement entre les encadrants et les stagiaires. Maîtrise des codes généralistes de la mécanique des fluides COÛT DE LA FORMATION : 960 € Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr 24 Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  25. 25. DESCRIPTION ■ Acquérir les définitions et méthodologies de base de la méca- nique des structures. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 6 jours PRÉ REQUIS ■ Pouvoir traiter les problèmes d’analyse structurale élémentaires et connaître leurs limites, comprendre les ouvrages traitant de cette discipline et être capable de collaborer techniquement avec des spécialistes. LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel et distant) PROGRAMME ■ Fondements de la mécanique des milieux continus solides. ■ Statique des assemblages. ■ Poutres en effort normal, flexion, torsion. ■ Méthodologie d’analyse statique. ■ Introduction aux structures minces et aux approches numériques. Mécanique des Structures COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr 25 Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  26. 26. DESCRIPTION ■ Introduire les différents modèles mathématiques de la mécanique des fluides appliquées aux problèmes hydrauliques, les méthodes d’analyse des schémas numériques et les schémas appropriés pour chaque classe problèmes. ■ Appliquer à des situations spécifiques. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel Méthode numérique pour l’hydraulique COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr 26 Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides PROGRAMME ► Modèles mathématiques pour l’hydraulique ■ Le modèle fondamental ■ Les différentes approches pour la modélisation des écoulements turbulents ■ Modèles pour les écoulements à surface libre ■ Modèles pour les écoulements en milieu poreux saturés et insa- turés ■ Transport sédimentaire, modèles pour l’évaluation des flux par charriage et suspension, modèle d’évolution du lit ► Méthodes numériques ■ Equations modèles et classification des EDP, comportement qua- litatif ■ Techniques de discrétisation spatiales et temporelles – Méthodes d’analyse de schémas de différences finies, application aux équa- tions modèles. ■ Quelques éléments sur les méthodes de résolution des systèmes linéaires ► Applications ■ Application à la résolution des équations – Une technique pour la simulation des équations de Navier-Stokes avec surface libre, la méthode VOF.
  27. 27. PROGRAMME ►Jour 1 : Généralités ■ Présentation de la structure générale du système et son utilisation ■ Présentation détaillée des possibilités de TELEMAC-2D ■ Les différentes phases de l’installation de TELEMAC ■ La gestion des mises à jour ■ L’accès à l’information (documentation, forum …) ■ Notion de base sur la programmation Fortran appliquée à TELEMAC La préparation du maillage de calcul ■ Les données nécessaires à la création du maillage ■ Les principes généraux des outils disponibles ■ Méthodologie de prise en compte des singularités ■ Création pratique d’un maillage ►Jour 2 : Configuration d’un calcul ■ Présentation des différentes étapes de configuration d’un calcul ■ Définition des conditions initiales ■ Gestion du type de condition à la limite, et imposition des valeurs en cours de calcul ■ Le paramétrage physique (frottement, turbulence …) ■ Les principaux aspects du paramétrage numérique (schéma de convection, solveur …) ■ Utilisation de l’outil Fudaa-Prepro pour la configuration des calculs ■ Application pratique ■ Exploitation des résultats graphiques (notion de base sur l’utilisa- tion des différents outils disponibles) ■ Exploitation et analyse du fichier de contrôle d’un calcul ■ Configuration d’un calcul parallèle ►Jour 3 : Applications avancées en fluvial ou maritime ■ Option « fluvial » ■ Notion de lit mineur et de plaine inondable ■ Gestion des différents types d’hydrogrammes, ■ Calculs de mise en régime ■ Les méthodes de calibration des modèles ■ La modélisation des piles de pont, de digues … ■ La modélisation des digues submersibles ■ La gestion des conditions aux limites complexes (courbe de ta- rage, ouvrages particuliers …) ■ La gestion des conditions initiales complexes (rupture sur fond sec, pente initiale de surface libre …) ■ La gestion d’obstacles non représentées (forces de trainées, vé- gétation non submergée …) ■ Application pratique ■ Discussion libre ■ Option « maritime » ■ La gestion des bases de données de marée ■ La gestion des conditions aux limites complexes ■ Les méthodes de calibration des modèles ■ La prise en compte de phénomènes spécifiques (Coriolis, force génératrice de la marée) ■ L’utilisation des coordonnées sphériques ■ Les spécificités des modèles d’estuaire ■ Application pratique ■ Discussion libre Système de modélisation TELEMAC Formation à l’utilisation de TELEMAC - 2D COÛT DE LA FORMATION : 1 500 € Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr 27 OBJECTIFS ■ Acquérir les principes généraux concernant l’utilisation du sys- tème TELEMAC. ■ Acquérir les principes généraux concernant l’installation et la gestion du système TELEMAC. ■ Etre capable de mettre en œuvre une modélisation 2D dans le domaine fluvial ou maritime et disposer d’une bonne connaissance de base de l’ensemble des modules mis en œuvre (générateur maillage, noyau de calcul, post-processeur) ■ La formation s’appuie essentiellement sur les aspects pratiques liés à la réalisation d’un modèle fluvial ou maritime mettant en œuvre les principaux aspects rencontrés dans ce type d’étude : • notion de lit mineur et de plaine inondable • gestion des différents types d’hydrogrammes, • calculs de mise en régime • les méthodes de calibration des modèles • modélisation de piles de pont, de digues … • analyse des débits PUBLICS ■ Ingénieurs et Techniciens devant mettre en œuvre des mo- délisations courantologiques à l’aide de TELEMAC-2D dans le domaine fluvial ou maritime. DURÉE ■ 3 jours (2 jours de tronc commun + 1 jour de spécialisation maritime/fluvial au choix) Dates : Du 23 au 25 Novembre Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  28. 28. DESCRIPTION ■ Acquérir les bases théoriques relatives à l’hydraulique des écou- lements à surface libre. Etre capable de modéliser une crue en ri- vière (la Lèze) avec le code HEC-RAS 1D (US Corps of Engineers). Connaitre la modélisation 2D avec TELEMAC 2D. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 2 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C, TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Modélisation des écoulements à surface libre, équation des cours d’ eau, régime fluvial, lois de frottements, solution station- naire/instationnaire, transition régime fluvial/torrentiel, singularités, intumescence ■ Présentation et utilisation du code 1D HEC-RAS sur un cas test (canal rectangulaire) ■ Application à la vallée de la Lèze - Modélisation 1D d’une crue de la Lèze avec HEC-RAS - Présentation de Telamac-2D et application à la Lèze, méthodo- logie, mailleur, post-traitement, application sur PC: calcul d une zone inondable 28 Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  29. 29. DESCRIPTION ■ Familiarisation avec les concepts de base de l’hydraulique à sur- face libre en relation avec des problèmes concrets d’écoulements en rivières : charge hydraulique, hauteurs conjuguées pour l’éner- gie spécifique ou l’impulsion, identification des régimes torrentiels et fluviaux, compréhension du phénomène de ressaut hydraulique, pertes de charges et identification des courbes de remous pour un écoulement filaire, manipulation de lois de seuil et de courbes de tarage.... ■ Approfondissements sur les pratiques de métrologie dans les rivières. ■ Mise en œuvre des concepts à travers des travaux pratiques dans des canaux hydrauliques instrumentés. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 3 jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP Les documents de ce cours sont diffusés sous la licence CC BY- SA PÉDAGOGIE ■ Présentiel INTERVENANTS ■ O. Thual ■ L. Cassan Écoulements en rivières Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr 29 PROGRAMME ■ Introduction ■ Notions fondamentales d’hydraulique ■ Travaux pratiques pour l’hydraulique fluviale ■ Applications à la métrologie fluviale ■ Travaux pratiques pour la métrologie fluviale COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  30. 30. DESCRIPTION ■ Ce stage constitue une excellente introduction à l’hydrologie : Envisager les principales applications hydrologiques, à partir d’un exposé général sur les bases de l’hydrologie Fournir les apports théoriques concernant les principaux concepts, méthodes et outils d’analyses utilisés en hydrologie de surface A l’issu du stage les participants seront capables de comprendre le fonctionnement d’un bassin versant, et disposeront des bases nécessaires à une analyse critique de rapports d’études ■ Alternance de théorie et d’exercices d’application (par exemple délimitation d’un bassin versant, analyse de la distribution des pluies maximales journalières, ...) PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs PRÉ REQUIS Ce stage concerne tous les acteurs du domaine de l’eau : agents des collectivités territoriales, personnels des directions de l’environ- nement, de l’équipement, salariés d’entreprises en charge de ré- seaux d’observation ou de gestion de cours d’eau Il ne nécessite pas de pré-requis particuliers et s’adresse aussi bien à des techniciens ou ingénieurs qu’à des autodidactes qui bénéfi- cient d’une expérience dans le domaine DURÉE ■ 21h / 3 jours LIEU DE FORMATION ■ INP ENSEEIHT FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C, TD PÉDAGOGIE ■ Présentiel Hyrdrologie Générale et Appliquée COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ■ Introduction à l’hydrologie Rappels ■ Les précipitations ■ L’évaporation et l’évapotranspiration ■ L’eau dans le sol : infiltration, redistribution, nappe Les écoule- ments de surface 30 Dates : Nous contacter Modules Hydraulique - Mécanique des fluides
  31. 31. DESCRIPTION ■ Connaissance des risques microbiologiques et toxicologiques en alimentaire et des moyens de gestions de ces risques. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP (Examen écrit, exposé et rapport) PÉDAGOGIE ■ Présentiel Qualité et sécurité sanitaire des aliments Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ►Ecologie des micro-organismes d’altérations et pathogènes dans les filières alimentaires : ■ Micro-organismes intervenants dans l’industrie alimentaire ■ Action des micro-organismes d’altération dans les aliments ■ Micro-organismes pathogènes et TIA. ■ Microbiologie des principaux produits alimentaires ■ Moyens de luttes contre la présence des micro-organismes (BPH, techniques physico-chimiques...) ► Réglementation (contexte national, EU et International) méthodes d ‘analyses (HACCP, critères de la qualité) ► Toxicologie alimentaire : ■ Les crises alimentaires liées aux matières premières (ESB, listeria, dioxine, algues marines...) ■ Incident et accidents liés aux végétaux (mycotoxine, métaux lourds, nitrate, nitrites, substances anti-nutritives) ■ Risques liés aux produits transformés (impact de la cuisson, des modes de conservation... sur la qualité nutritionnelle et sur la sécurité) ■ Alcoolisme ■ Allergies alimentaires ■ Evaluation du risque (rôle des experts), comment établit-on des limites maximales de résidus (LMR), des doses journalières admis- sibles (DJA). ■ Gestion du risque (en temps normal, en période de crise), contrôles indispensables, bonnes pratiques agricoles (BPA), bonnes pratiques de laboratoire (BPL). 31 Modules Agroalimentaire - Œnologie
  32. 32. DESCRIPTION La sensibilisation précoce aux problèmes de l’eau (crue, pénuries, pollution..) et aux enjeux socio-économiques et géopolitiques né- cessite de commencer par une mise en ordre et un assemblage des connaissances sur : ■ l’abondance et les indices de qualité physiques des eaux conti- nentales, ■ le fonctionnement et la qualité hydrobiologique, ■ l’anthropisation des hydrosystèmes. Les ressources en eau et leur renouvellement dans l’unité fonction- nelle à l’échelle des bassins versants tels que l’Adour et la Garonne pourraient servir de cadre de référence. Ce module de 60 heures est structuré en 3 sous modules et s’ap- puie sur de nombreuses visites de terrain afin d’illustrer les études de cas traitées en cours. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP Visites PÉDAGOGIE ■ Présentiel Eau et Environnement 32 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Fonctionnement et qualité des milieux aquatiques ■ Organisation spatiales des communautés de poissons ■ Ecologie et systématiques des poissons (jeux de carte en TD !) ■ Directive Carde sur l’Eau, de la réglementation à des études de cas sur la qualité des masses d’eau (lac, zone humide, rivière, littoral) ■ Diagnostic (sortie terrain et TP sur les indices biotiques macro- phyte, invertébrés et poisson) ► Anthropisation des hydrosystèmes ■ Cycle d’utilisation de l’eau ■ Utilisation de l’eau par les industries (example et visite du com- plexe EDF de Golfech) ■ Pollution des eaux ■ Eau potable et assainissement (visite des stations de Pech Da- vid et de Ginestou) ► Focus sur hydroélectricité et environnement aquatique (chaire pédagogique EDF) Ces enseignements sont effectués par des ingénieurs d’EDF ■ Introduction à l’hydroélectricité et aux aménagements hydrau- liques ■ Principaux impacts de l’hydroélectricité et études d’impacts ■ Visite de chantier
  33. 33. DESCRIPTION ■ Acquérir l’essentiel des connaissances et des méthodes modernes impliquées dans la gestion de l’eau, à l’échelle de la culture, de l’ex- ploitation et du territoire. PUBLICS ■ Bac +2 DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Gestion de l’Eau en Agriculture Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr 33 Modules Agronomie PROGRAMME ► Contexte (6h) ■ Scenarii d’évolution du climat - conséquences pour l’Agriculture ■ Contexte économique et législatif ► Gestion de l’eau en Agriculture (10h) ■ Ressource en eau et irrigation ■ Stratégies agronomiques ■ Les systèmes de cultures secs et irrigués et sous contraintes ► Outils et méthodes pour la conduite de l’irrigation (10h) ■ Basées sur le suivi des cultures ■ Basées sur la modélisation ► L’irrigation (10h) ■ Techniques d’irrigation ■ Efficience de l’eau ■ Impact sur l’environnement ► Gestion de la ressource en eau à l’échelle d’un territoire (10h) ■ La gestion de la ressource, les usages de l’eau et les acteurs ■ La gestion des systèmes non irrigués ■ Outils et modèles de l’agronomie: exemple du système irrigué réalimenté par le canal de la Neste ■ Point de vue d’une collectivité territoriale ► Conclusion (1h)
  34. 34. DESCRIPTION ■ Cet enseignement de protection des cultures a pour but de donner un aperçu de la diversité des ennemis des cultures : parasites, ravageurs et mauvaises herbes. ■ Les concepts de lutte raisonnée, protection intégrée et lutte biologique seront introduits. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Protection des cultures 34 Dates : Nous contacter Modules Agronomie COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► ENTOMOLOGIE APPLIQUEE : (7 séances de 2 heures) ■ Au cours de ces séances, des identifications d’insectes seront réalisées, à l’aide de clés de détermination adaptées, au niveau des ordres et des principales familles d’intérêt agronomique : re- connaissance des principaux ravageurs des cultures ainsi que de quelques insectes auxiliaires. ■ En début de séance, des notions importantes d’entomologie fon- damentale ou appliquée sont développées. ► PHYTOPATHOLOGIE : (7 séances de 2 heures) Au cours de ces séances, les thèmes suivants seront abordés : ■ Diagnostic : détection et identification des agents pathogènes (champignons, bactéries, virus, ...), techniques de diagnostic de laboratoire (méthodes biologiques, sérologiques et moléculaires). ■ Parasitisme du système racinaire ; parasitisme du système aé- rien. ■ Des exemples de maladies d’intérêt agronomique seront étudiés : symptômes de maladie, biologie de l’agent pathogène, épidémio- logie et méthodes de lutte. ► MALHERBOLOGIE : (3 séances de 2 heures) Identification des principales mauvaises herbes des cultures, du stade plantule au stade adulte : ■ Séance dicotylédones ; Séance graminées ; Sortie terrain. Utili- sation de la clé de détermination.
  35. 35. DESCRIPTION ■ Interface entre la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hy- drosphère le sol joue un rôle primordial de par ses fonctions multiples essentielles dans tous les écosystèmes. Les pouvoirs publics sont en train d’en prendre conscience et cherchent à protéger ce patrimoine commun. Une directive cadre européenne est en cours d’élaboration sur les sols. Le texte en préparation a pour objectif de mettre en place un cadre d’action commun au niveau de l’Union Européenne, desti- né à préserver, à protéger et à restaurer les sols. Ce texte souligne les cinq menaces prioritaires qui pèsent sur nos sols européens : érosion, perte de matière organique, contamination, imperméabilisa- tion et diminution de la diversité biologique. Dans ce module, notre objectif est de donner des méthodologies d’approches pour que les étudiants soient capables de hiérarchiser, parmi toutes les caracté- ristiques des sols, celles qui, d’une part, vont favoriser la potentialité des sols à produire, et d’autre part, celles qui peuvent être à l’origine d’une baisse d’une fertilité voire d’un dysfonctionnement dans l’envi- ronnement, de manière à pourvoir répondre aux questions sociétales pour lesquelles de gros enjeux pèsent sur les sols. DURÉE ■ 60h LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD Projet PÉDAGOGIE ■ Présentiel Sol et Environnement Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 000€ Nadine DAUSSE 05 34 32 31 07 nadine.dausse@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Types de sols et propriétés ■ Les principaux processus de pédogénèse sont expliqués de manière à comprendre les propriétés des sols qui en découlent. A l’échelle globale, les grands types de sols, sont présentés. A l’échelle plus régionale, la répartition des sols dans le paysage est expliquée en cours et revue sur le terrain lors de la sortie où les sols de la région Midi-Pyrénées sont décrits par les étudiants. Les menaces qui pèsent sur les sols aussi expliquées. Une méthodologie d’interprétation des ana- lyses est présentée en cours et appliquée en TD. A partir d’une étude concrète, les étudiants doivent proposer un diagnostic (rapport écrit rendu par trinôme). ► Erosion des sols ■ Les grands processus de l’érosion sont décrits avec une iconographie très fournie. La compréhension des différents agents de l’érosion, permet d’aller jusqu’à la mise en équation de l’érosion hydrique (Equation de Wishmeier). Enfin, les prin- cipaux moyens de lutte sont également expliqués. ► Biologie et microbiologie - Qualité des sols ■ La qualité des sols est enfin expliquée d’un point de vue de la biologie. Il sera abordé le rôle de la mésofaune (ex : vers de terre), de la microfaune (ex : fourmis, collemboles) et de la microflore (ex : champignons et bactéries) en tant qu’acteurs actifs des grandes fonctions biologiques des sols et dans la dynamique des contaminants. Ils constituent aussi des bio- marqueurs et des sentinelles biologiques. Une étude de cas sur la biologie et la microbiologie des sols est traitée par les étudiants sur le terrain et en TP. ► Analyse et interprétation des résultats ■ Basé pour une grande partie sur des TP au cours desquels les étudiants acquièrent un savoir faire, font eux-mêmes les analyses et récoltent des données, cet enseignement né- cessite aussi du temps de réflexion dans l’interprétation des résultats. Un CR est rendu par groupe 35 Modules Agronomie
  36. 36. DESCRIPTION ■ Initier une démarche d’assurance qualité dans un laboratoire d’analyses physico-chimiques à l’aide des référentiels ISO 17025 et ISO 9001 et acquérir de bonnes connaissances sur la compétence technique et l’organisation d’un laboratoire. PUBLICS ■ Ingénieurs, Techniciens supérieurs, chercheurs DURÉE ■ 3jours LIEU DE FORMATION ■ INP Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Présentiel Assurance qualité au laboratoire et comment arriver à l'accréditation 36 Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 960 € Valérie SCHMITT 05 34 32 31 08 valerie.schmitt@inp-toulouse.fr PROGRAMME ► Assurance Qualité et norme ISO 9001 ► Assurance Qualité au Laboratoire et norme ISO 17025 ►Exigences organisationnelles : ■ Organisation générale et système qualité ■ maîtrise de la documentation ■ revue de contrat et communication avec le client ■ maîtrise des produits non-conformes ■ actions correctives, préventives, réclamations ■ audits internes et améliorations ■ revue de direction et planification ■ achats de produits et d’équipements ■ maîtrise des enregistrements. ►Exigences techniques : ■ Management des compétences ■ Installations et conditions ambiantes les équipements ■ La traçabilité du mesurage ■ Echantillonnage ■ Rapports d’analyses ■ Validation de méthodes ■ Cartes de contrôles. ►Applications : ■ Procédure de revue de contrat ; gestion des équipements ; in- certitudes des mesures ; cartes de contrôles MR ; audit interne. ■ Les participants auront à disposition des documents directement transposables dans leurs laboratoires.
  37. 37. DESCRIPTION ■ HOW MODELS ARE USED IN ENGINEERING PRACTICE, FOR IMPROVED DESIGNS, FOR PLANT UPGRADES, TO FACILITATE PROCESS UNDERSTANDING, FOR SAVING ENERGY OR BET- TER CONTROL DURATION ■ 4 Days AUDIENCE ■ M2 ■ Wastewater treatment engineers and model users ■ Researchers and PhD students who would like to learn WWTP or bioprocess modelling Prerequisite ■ Master degree or experience in wastewater treatment, bio- technologies or process engineering. PLACE ■ INSA Toulouse COURSE SUPPORT ■ Course , Workshop PÉDAGOGIE ■ Face to face Wastewater Treatment Plant Modelling Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 1 200€ Olivier BERNAD 05 61 55 92 53 obernad@insa-toulouse.fr PROGRAMME Objectives and preliminary planning ■ Basics of WWTP modelling (1 day) "Guidelines for the use of activated sludge models“ (IWA GMP- TG), the 5-step development of an activated sludge modelling project based on a case study (1 day) ■ Going into practical modelling in depth: application to specific needs (2 days). ■ Suggestions: - Optimisation of an existing WWTP, Nutrient removal and recovery (biological and physico-chemical removal) - Biofilm processes - Anaerobic digestion processes… ■ Depending on the number of registrations, one or two courses may be offered in parallel. 37
  38. 38. Le contrat de Professionnalisation L’objectif du contrat de professionnalisation est d’acquérir une qualification professionnelle par une formation en alternance conciliant enseignements généraux, professionnels et technologiques et application en entreprise. Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail. Il peut s’agir d’un CDD ou d’un CDI. Public visé Les élèves-ingénieurs qui souhaitent faire leur dernière année de diplôme d’ingénieur en contrat de professionnali- sation. La durée de la formation est de 12 mois. Principaux avantages pour les employeurs ► Financement de la formation du salarié et de l’activité de tuteur pris en charge par l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé). Si la limite des dépenses prises en charge par l’OPCA est dépassée, la différence peut être im- putée sur l’obligation au financement de la formation professionnelle. ► Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences : recrutement précoce d’un profil correspondant aux besoins de l’entreprise. Le salarié formé en interne acquiert une culture d’entreprise et sera formé aux procédures internes. ► Réponse à l’obligation d’embauche d’alternants (quota fixé en fonction de l’effectif de l’entreprise). Bonus-malus ou exonération de la contribution suivant les cas. Principaux avantages pour le salarié ► Construction du projet professionnel ► Acquisition de compétences ► Coût de formation pris en charge par l’entreprise ► La rémunération : ■ 21-25 ans : 80% du SMIC ■ 26 ans et plus : 85% du minimum conventionnel sans pouvoir être inférieur au SMIC. Entreprises concernées Peuvent conclure des contrats de professionnalisation tous les employeurs établis ou domiciliés en France, à l’ex- ception de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics à caractère administratif. Les éta- blissements publics industriels et commerciaux et les entreprises d’armement maritime peuvent également conclure des contrats de professionnalisation. Procédure L’entreprise et le salarié remplissent et signent le contrat de professionnalisation CERFA, N° 12434 02. Le service de la formation continue envoie à l’entreprise, la convention de formation, le syllabus et le planning de la formation. L’entreprise transmet ensuite l’ensemble des documents à son OPCA, pour une demande de prise en charge. Conseillère Formations Diplômantes / Contrat de Professionnalisation Sonia Piguet Tél : 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr 39
  39. 39. La VAE La Validation des Acquis de l’Expérience La VAE - Validation des Acquis de l’Expérience - désigne le droit individuel de faire valider les acquis de son expé- rience en vue de l’obtention de tout ou partie d’un diplôme ou titre. Les modalités de mise en œuvre de la VAE sont issues de la loi de modernisation sociale et sont définies pour l’enseignement supérieur par le décret n° 2002-590 du 24 avril 2002. Une seule demande de VAE pour un même diplôme, au sein d’un même établissement peut être déposée au cours d’une année civile. Par contre, trois demandes peuvent être déposées au cours de la même an- née civile pour trois diplômes différents. Vous pouvez vous adresser au CRIVA (Centre Régional Inter-écoles de Validation des Acquis) pour une demande de VAE d’un diplôme d’ingénieur d’une de ses écoles partenaires. Si vous souhaitez postuler pour un autre diplôme de l’INPT (Masters, Mastères Spécialisés et Diplômes National d’Oenologue) par la voie de la VAE, vous pouvez vous adresser directement à la cellule VAE du service de la formation continue. Possibilités de financement : La VAE entrant dans le champ des actions de formation continue, elle peut être à ce titre prise en charge par les entreprises dans le cadre de leur plan de formation ou par des organismes financeurs. Pour les Phases 1 (phase de recevabilité) et 2 (phase de validation) de la VAE, vous pouvez faire une demande de financement auprès de votre entreprise. Pour la Phase 2, vous pouvez également faire une demande de Congé VAE auprès de votre OPACIF – il s’agira d’identifier cet organisme auprès de votre service de formation ou de ressources humaines. Pôle Emploi finance uniquement la Phase 2 de la VAE (phase de validation) pour les personnes ayant un statut de demandeur d’emploi. Ce financement est obtenu suite à la confirmation du projet professionnel auprès de votre conseiller Pôle Emploi. En cas de validation partielle, pour la Phase 3 de la VAE (phase de réalisation des prescriptions de formation com- plémentaire), vous pouvez faire une demande de financement auprès de votre entreprise ou une demande de CIF – Congé Individuel de Formation – auprès de votre OPACIF. Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une prise en charge du coût de la formation en Phase 3 par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées. Cette prise en charge est soumise à des conditions. Contact VAE Conseillère VAE CRIVA / INPT Poonam JHOWRY Tél : 05.34.32.31.04 poonam.jhowry@inp-toulouse.fr 40
  40. 40. Procédure VAE : un parcours individualisé au sein d’un cadre support Tout au long du parcours VAE, vous êtes informé et accompagné. Le schéma suivant synthétise le déroulement de la procédure : Accompagnement individualisé 41
  41. 41. Procédure VAE : un parcours individualisé au sein d’un cadre support Tout au long du parcours VAE, vous êtes informé et accompagné. Le schéma ci-contre synthétise le déroulement de la procédure. La procédure se déroule en 3 phases : PHASE 1 La phase 1 pour les diplômes d’ingénieur se déroule au sein du CRIVA qui est le Centre Régional Inter-écoles de Validation des Acquis de la région Midi-Pyrénées. Le CRIVA regroupe actuellement 5 établissements : l’ENAC, l’ISAE, l’Ecole des Mines d’Albi Carmaux, l’INP de Tou- louse (qui regroupe l’ENSAT, l’ENSEEIHT, l’ENSIACET, l’ENIT et l’ENM) et l’INSA de Toulouse. Le CRIVA propose une procédure commune d’instruction des demandes de VAE en phase 1 pour ses écoles partenaires. Lors de la phase 1, vous remplissez un dossier de demande de VAE afin que l’on puisse examiner la recevabilité de votre candidature : vous devez faire preuve de l’exercice continu ou non pendant une durée cumulée d’au moins trois ans d’activités salariées ou non salariées ou bénévoles : ces acquis doivent justifier en tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention du diplôme auquel vous postulez. Vous bénéficiez d’un accompagnement pour la rédaction de ce dossier. Par la suite, votre dossier est transmis à l’école demandée. Le référent pédagogique de la spécialité demandée formulera un avis sur la faisabilité de votre demande. Vous restez libre de poursuivre ou pas votre démarche de VAE : Avis favorable : il est judicieux pour vous de continuer dans la procédure Avis défavorable : il n’est pas judicieux pour vous de continuer (il s’agit d’un avis, vous pouvez donc tout de même vous investir dans la démarche VAE ; sachez que vous vous exposez à une validation nulle ou à une validation partielle avec de nombreux modules à valider). PHASE 2 Si vous choisissez de poursuivre votre démarche de VAE vous rentrez alors en phase 2 au sein de l’école retenue. Vous remplissez un dossier de phase 2. Vous bénéficiez d’un appui méthodologique et pédagogique dans l’élaboration du dossier de VAE. Ce soutien est effectué par le conseiller VAE de l’école retenue et par le référent pédagogique du diplôme postulé. Ces derniers vous aideront dans l’analyse des activités exercées et dans la mise en relation de vos compétences avec celles attendues pour l’obtention du diplôme. Ils vous permettront également de prendre du recul par rapport à votre expérience. Le dossier de VAE que vous présenterez doit expliciter par référence au diplôme postulé les connaissances, com- pétences et aptitudes que vous avez acquises par l’expérience. Une fois votre dossier rédigé, vous soutiendrez celui-ci devant un jury de l’école. Ce jury est composé de profes- sionnels et d’enseignants chercheurs. La soutenance est d’environ 20/30 minutes, s’ensuit une partie ‘discussion’ (questions / réponses : une heure) et enfin la délibération. 42
  42. 42. Il existe trois possibilités à l’issue d’un jury de VAE : ► Validation nulle : vous n’avez rien validé ► Validation partielle : vous obtenez une partie de votre diplôme. Pour obtenir la totalité du diplôme il vous faudra suivre les prescriptions de formations complémentaires afin de valider les compétences non acquises. Cela peut être des modules d’enseignements, un stage, un mémoire… ► Validation totale : vous obtenez la totalité de votre diplôme. Il est à noter qu’ il n’y a pas de différence entre un diplôme issu de la VAE et un diplôme issu de la formation initiale ou continue. Attention : pour le diplôme d’ingénieur un niveau intermédiaire en anglais est demandé ; ce niveau doit être par un organisme reconnu pour l’obtention du diplôme. PHASE 3 Dans le cadre d’une validation partielle et si vous décidez de poursuivre la procédure, vous entrez en phase 3. Vous pourrez suivre les formations complémentaires au sein de l’établissement ou dans un autre organisme qui soit susceptible de vous proposer un parcours de formation similaire aux prescriptions formulées par le jury de VAE. Il est conseillé de suivre la formation dans l’établissement où vous avez commencé votre VAE. A l’issue de votre parcours de formation, l’établissement organise, selon les cas, une deuxième tenue de jury afin de vérifier que vous avez validé l’intégralité du parcours de formation initialement prescrit. 43
  43. 43. Mentions légales INP Formation Continue Toulouse Tech Formation Professionnelle 6 allée Emile Monso – BP 34038 – 31029 Toulouse cedex 4 Tél : (+ 33) 05.34.32.30.00 Site Web : http://www.formation-continue.inp-toulouse.fr/fr/index.html http://toulousetech-formation.fr Directeur de la publication : Olivier Delahaye Contact : olivier.delahaye@inp-toulouse.fr Propriété intellectuelle : Tous les contenus présents sur le guide de la formation professionnelle sont couverts par le droit d’auteur. Toute reprise n’est possible qu’avec l’accord explicite de Toulouse Tech Formation Professionnelle en vertu de l’ar- ticle L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle. La reproduction, la transmission, la modification, l’utilisation de tout ou partie du contenu de ce site, par tout moyen et sur quelque support que ce soit est formellement interdite, sauf accord préalable écrit du directeur de la publica- tion. Cependant, la copie et l’impression de contenus de ce guide sont autorisés à des fins strictement personnelles, à condition que les éléments d’identification du service Toulouse Tech Formation Professionnelle ne soient pas sup- primés. Réalisation graphique : INP Formation Continue - Mathias Guet Droits photos : ► INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE - Formation Continue © INP Toulouse - Fotolia ► INSTITUT NATIONAL des SCIENCES APPLIQUÉES Toulouse © Baptiste Hamousin Veuillez nous contacter pour obtenir un courrier de rétractation du contrat de cession de droit à l’image. 44
  44. 44. Plan d’accès aux sites 6 allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse cedex (+ 33) 05 34 32 31 08 contact@toulousetech-formation.fr Pour toutes informations complémentaires concernant nos formations, n'hésitez pas à nous contacter. INSA TOULOUSE INP-TOULOUSE INP-ENSAT INP-ENSEEIHT INP-ENSIACET www.formation-continue.inp-toulouse.fr

×