Formations en Génie civil, BTP et Urbanisme

474 vues

Publié le

Catalogue des Formations Diplômantes et Qualifiantes proposées par Toulouse Tech Formation Professionnelle dans les domaines du Génie civil, du BTP et de l'urbanisme.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
474
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formations en Génie civil, BTP et Urbanisme

  1. 1. Guide de la Formation Professionnelle Partenaire de vos projets de formation professionnnelle Centre de formation professionnelle technique, technologique et scientifique pour ingénieurs, cadres et techniciens www.formation-continue.inp-toulouse.fr Agronomie Agroalimentaire Œnologie Aéronautique Espace Systèmes Embarqués Biologie Biotechnologies Chimie Génie chimique Génie des procédés Energie Génie civil BTP Urbanisme Génie Electrique Electronique Automatique Hydraulique Mécanique des fluides Informatique Télécommunications Réseaux Mécanique Génie Mécanique Matériaux Qualité Sécurité Environnement Sciences de l’ingénieur Développement personnel Communication Management Expertises Judiciaires Guide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de laGuide de la Formation ProfessionnelleFormation ProfessionnelleFormation ProfessionnelleFormation Professionnelle Agronomie Agroalimentaire Œnologie Aéronautique Espace Systèmes Embarqués Biologie Biotechnologies Chimie
  2. 2. 2 Le centre de formation professionnelle continue  pour adultes dans tous les domaines techniques, scientifiques et technologiques. Des grandes écoles d’ingénieur de Midi-Pyrénées mettent en commun leurs compétences pour créer un Centre de Formation Professionnelle Continue pour les cadres, techniciens et ingénieurs : ToulouseTech Formation Pro- fessionnelle Continue (TTFPC). Ce projet s’inscrit dans une logique de guichet régional unique facilitant la mise en adéquation du besoin avec l’offre. Du stage spécialisé de quelques jours au parcours de Formation Diplômante ; formation d’ingénieur, Master, Mastère Spécialisé, TTFPC a pour objectif d’établir une relation durable et partenariale avec les entreprises régio- nales et de répondre aux besoins en compétence de leurs salariés. Tous les diplômes des écoles de TTFPC sont accessibles en Formation Continue ou par la Validation des Ac- quis (VAE ou VAP). Le diplôme délivré est le même dans tous les cas. Certains parcours peuvent être suivis à distance grâce à des supports multimédia et une plateforme pédagogique. Le tutorat et la pédagogie par objectifs sont alors privilégiés pour garantir la qualité de la formation. À TTFPC, la Formation Continue a un sens et s’appuie sur des valeurs : ► Permettre à chaque individu d’acquérir et de valoriser des compétences, d’avoir le désir d’apprendre pour être acteur de son parcours et de son évolution professionnelle. ► Lutter contre les discriminations et l’exclusion du marché du travail en encourageant réellement la formation tout au long de la vie pour tous. ► Développer l’emploi et la croissance, favoriser l’innovation, les transferts de connaissances et de savoir-faire, en accompagnant les entreprises et leurs salariés dans leur stratégie de développement des compétences. Nous mettons tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions : ► Un environnement propice à l’apprentissage; les formations se déroulent dans les écoles d’ingénieur permettant des échanges avec les enseignants chercheurs, un suivi personnalisé et par la suite souvent des retours indirects pour l’entreprise (recrutements, stages d’étudiants, contrats de recherche…). ► Des formations attrayantes de par la qualité des enseignements, le matériel et les locaux disponibles pour des mises en situation et des TP. ► La qualité de l’ingénierie de la formation : les membres des équipes pédagogiques sont à la fois concepteurs et formateurs et ne sont pas seulement des prestataires. ► Une ouverture d’esprit sur de nouvelles perspectives de carrière pour tous les stagiaires avec la possibilité d’avoir une vraie stratégie pluriannuelle de Formation Continue. ► Un partenaire durable à l’écoute de votre plan de formation. J’espère que ce catalogue vous apportera les informations que vous recherchez et je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Bonne lecture. Olivier Delahaye, Directeur
  3. 3. Génie Civil BTP Urbanisme
  4. 4. 4 Table des matières Formations Diplômantes DHET Génie des Systèmes Industriels 6 Diplôme d’Ingénieur Génie Industriel 7 Diplôme d’ingénieur agronome 8 Master 2 Géomatique SIGMA (professionnel ou recherche) 9 Diplôme Ingénieur en Génie Civil 10 Formations Qualifiantes Protection Cathodique - Secteur Beton niveau 1 - Préparation à l’examen de certification 13 Thermodynamique 14 Bétons armés 15 Géotechnique 16 Ingénierie des bétons 17 Mécanique des milieux continus solides déformables 18 Physique du Bâtiment 19 Statique 20
  5. 5. 5 Formations Diplômantes Génie Civil BTP Urbanisme
  6. 6. OBJECTIFS ■ fournir les outils nécessaires à la maîtrise des systèmes indus- triels, notamment la gestion de projet ■ maîtriser l’utilisation des différentes ressources de l’entreprise (humaines, techniques et financières) et assurer le suivi de leur engagement dans le but de les pérenniser ■ former des acteurs clés de l’entreprise PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale) DURÉE ■ La formation se déroule sur douze mois dont un stage de 6 mois. Deux parcours sont possibles : ■ IMP (Ingénierie et Maîtrise de Projet) à formation centrée sur le management de projet tout secteur confondu. ■ EPI (Entreprenariat et Projet Innovant) à formation centrée sur la création d’entreprise. PRÉ REQUIS ■ Salariés et demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine, ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expé- rience professionnelle significative. PROGRAMME ■ Gestion de projet ■ Systèmes de production ■ Ingénierie d’affaires ■ Métiers de l’ingénieur ■ Projets professionnels DHET Génie des Systèmes Industriels Responsable : Nelly Olivier-Maget DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Production, ■ Qualité, ■ Logistique, ■ Gestion de projet, ■ Systèmes d’informations, ■ Conseil, Ingénierie, ■ Création d’entreprise Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr Sophie THIEBAUD-ROUX 05 34 32 35 04 sophie.thiebaudroux@ensiacet.fr 6
  7. 7. OBJECTIFS ■ La spécialité «génie industriel» de l’ENSIACET a pour objectif de former et certifier des ingénieurs compétents en matière d’organisa- tion industrielle, dans tous les secteurs d’activités, et en particulier dans le domaine du génie des procédés. La formation d’ingénieurs de cette spécialité est à double objectif : apporter des connaissances théoriques ainsi que les habitudes de travail permettant d’aborder le détail d’une technique, de donner la culture nécessaire pour pouvoir diversifier à volonté ses responsa- bilités. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La formation se déroule sur trois ans en présentiel à l’ENSIA- CET avec la possibilité de professionnaliser la dernière année à travers un contrat de professionnalisation. PRÉ REQUIS ■ Titulaires d’un bac+2 en Génie Industriel avec au moins 3 ans d’expérience. DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin PROGRAMME ►Première année ■ Projet professionnel ■ Connaissances techniques générales ■ Physico-chimie ■ Analyse des procédés ■ Outils mathématiques et informatiques ■ Organisation industrielle ■ Informatique ■ Procédés ■ Outils du génie industriel ■ Projet professionnel ►Deuxième année ■ Organisation industrielle ■ Système d’information ■ Procédés ■ Métier de l’ingénieur ■ Gestion de projet ■ Gestion de production ■ Système d’information ■ Procédés ■ Métier de l’ingénieur ►Troisième année Options 3A : ■ Conception et Analyse des Procédés ■ Eco-Energie ■ Génie des Systèmes Industriels ■ Maîtrise des projets complexes et des systèmes d’information ■ Efficacité Energétique des Procédés Stage de fin d’études COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. RÉFÉRENTIEL MÉTIER Secteurs d’activité : ■ Conseil ■ Informatique ■ Aéronautique ■ Pharmacie ■ Energie ■ Transport Fonctions dans : ■ Le domaine de l’ingénierie, des études et conseils techniques ■ Les unités de production, d’exploitation, de contrôle, de main- tenance, d’essais, de qualité et de sécurité ■ La conduite de projet INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE FORMATION CONTINUE 6 allée Émile Monso – BP 34038 – 31029 TOULOUSE CEDEX 4 www.formation-continue.inp-toulouse.fr 7 Diplôme d’Ingénieur Génie Industriel Responsable : Philippe Duquenne Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr Sophie THIEBAUD-ROUX 05 34 32 35 04 sophie.thiebaudroux@ensiacet.fr NOUVEAU : Contrat de Professionnalisation
  8. 8. OBJECTIFS ■ Comprendre les mécanismes en jeux dans les systèmes com- plexes, ■ Agir pour la planète, ■ Protéger l’environnement, ■ Garantir la santé, la vie, le développement durable, ■ Nourrir les hommes. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale) DURÉE ■ La formation se déroule sur 3 ans : une première année à distance, puis deux années en présentiel à l’ENSAT avec la possibilité de faire la dernière année en alternance en contrat de professionnalisation. PRÉ REQUIS ■ Titulaires d’un bac+2 en agronomie avec au moins 3 ans d’expé- rience professionnelle PROGRAMME ► Cycle préparatoire à distance (1ère année) ■ Mathématiques ■ Physique – Chimie – Informatique ■ Sciences Agronomiques ■ Sciences biologiques ■ Langues ► Deuxième année : ■ Diagnostic d’un Agro-système (CAEA) ■ Introduction au développement durable ■ Management 2 ■ Projet tutoré en entreprise ■ Qualité en agroalimentaire ■ Maths et génétiques appliquées à l’agronomie ■ Langues – EPS ■ Accompagnement professionnel ■ Management 3 : échanges internationaux, droit des affaires, qualité dans l’agroalimentaire ■ Langues – EPS ■ Pré-spécialisation série 1 ■ Pré-spécialisation série 2 ■ Pré-spécialisation série 3 ■ Pré-spécialisation série 4 ■ Pré-spécialisation série 5 ■ Les pré-spécialisations permettent à chacun d’élaborer un parcours personnalisé en fonction de son projet professionnel et prennent en compte les modules pré-requis nécessaires pour entrer dans une spécialisation. ► Troisième année Spécialisation en : ■ Agrobiosciences végétales ■ Agrogéomatique ■ Industries agro-alimentaires ■ Systèmes et produits de l’élevage ■ Génie de l’environnement ■ Qualité de l’environnement, gestion des ressources ■ Agro-écologie : du système de production au territoire ■ Génie des agrochaînes (ouvert à l’alternance) ■ Stage de fin d’études Diplôme d’ingénieur agronome Responsable : Anne Bernadac DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Secteur agricole ■ Industries alimentaires, grande distribution ■ Environnement ■ Enseignement, recherche publique 8 COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr NOUVEAU : Contrat de Professionnalisation
  9. 9. OBJECTIFS ■ Former aux métiers de l’environnement et de l’aménagement impliquant la maîtrise de concepts, méthodes et techniques liés à la gestion de l’information géographique : conduite de projets, gestion de ressources, aide à la décision, expertise. PUBLICS ■ Adultes en reprise d’études (ayant quitté la formation initiale). DURÉE ■ La durée de la formation est de 12 mois dont six mois de cours théoriques et six mois de stage en entreprise. PRÉ REQUIS ■ Salariés ou demandeurs d’emploi titulaires d’un bac+4 dans le domaine, ou au minimum un bac+2 dans le domaine et une expérience professionnelle significative. ■ L’accès au Master 2 Géomatique SIGMA est ouvert aux can- didats titulaires d’un des diplômes suivants: ■ Bac +4 et 5 dans le domaine de l’informatique, environnement ou géographie. ■ Diplôme d’Ingénieur en Agronomie, en Informatique ou justi- fiant un niveau Bac + 4 des Grandes Écoles d’Ingénieurs ■ Autres maîtrises et diplômes ayant une équivalence Bac + 4 validée par la Commission des Titres de l’établissement habilité. ■ Les candidats non titulaires du diplôme requis, mais justifiant d’une activité professionnelle susceptible de leur conférer une qualification équivalente, peuvent être autorisés à s’inscrire après décision de la commission de validation des acquis pro- fessionnels (VAP). Une validation de tout ou partie du diplôme est également possible sous certaines conditions au titre de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). PROGRAMME ■ Système d’Information Géographique et télédétection ■ Informatique et Systèmes d’Information ■ Applications Géomatiques en environnement, aménagement et agronomie ■ La géomatique en tant que discipline scientifique ■ Conduite de projet et communication ■ Langue vivante (anglais) ■ Ateliers Géomatiques (orientation professionnelle ou recherche) ■ Stage (orientation professionnelle) ou ■ Mémoire (orientation recherche) Master 2 Géomatique SIGMA (professionnel ou recherche) Responsable : Claude Monteil DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin 9 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Le profil «chargé d’étude» ou «chargé de mission» dans des organismes (publics ou semi-publics comme les SEM - Sociétés d’Economie Mixte) d’aménagement régional ou d’urbanisme, les Chambres d’Agriculture / de Commerce et d’Industrie / des Mé- tiers, auprès d’un Parc Naturel… Ils sont généralement chargés du développement et de l’administration de SIG ou / et de l’interface entre informaticiens et théma- ticiens. ■ Le profil «ingénieur» ou «chef de projet» plutôt propre aux structures de bureau d’études d’ingénierie (ingénieur projet, ingénieur développement, ingénieur marketing géomatique, chef de projet SIG, …) ou aux services de recherche – INRA, IRD, CNRS… ■ Le profil «expert» attaché à une organisation internationale (PNUE, OMS) ou à une ONG COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr
  10. 10. OBJECTIFS ■ Amener des techniciens à des fonctions de cadres ingénieurs, soit acquérir : - D’excellentes bases scientifiques et une vision transversale - Une aptitude à manager des hommes et des projets - Une aptitude à communiquer (français, anglais, une deuxième langue obligatoire). PUBLICS ■ Techniciens supérieurs ayant un BTS, un DUT ou un diplôme équivalent et au minimum trois ans d’expérience profession- nelle, en activité ou demandeur d’emploi. ■ Possibilité d’intégrer directement le cycle terminal avec un bac + 4. DURÉE ■ Le cycle terminal est composé de deux années universitaires d’enseignements à temps plein à l’INSA et de stages en entre- prise. PROGRAMME ► Cycle Préparatoire MATHÉMATIQUES FRANÇAIS - EXPRESSION PLATE-FORME PÉDAGOGIQUE MÉCANIQUE THERMODYNAMIQUE INGÉNIERIE DES BÉTONS GÉOTECHNIQUE BÉTON ARMÉ PHYSIQUE DU BÂTIMENT MÉTHODE DES ÉLÉMENTS FINIS ► Cycle Terminal 1ère année ■ Enseignements communs aux deux options Mécanique des fluides, Informatique, Mécanique des structures, Bé- ton armé et béton précontraint, Construction métallique et mixte, bois, Thermocinétique, Acoustique, Chauffage, Conditionnement air, Projet de bâtiment, Hygiène, sécurité, organisation, Français et expression, Langue vivante ■ Enseignements spécifiques à l’option Bâtiment et Ouvrages: Géotechnique, Éléments finis, Mécanique non linéaire, Dyna- mique-sismique, Ponts , Ouvrages en béton, en bois, en métal ■ Enseignements spécifiques à l’option Bâtiment et génie climatique : Aéraulique, Acoustique, Conditionnement d’air, Thermodynamique, Électricité, Hydraulique du bâtiment, Chauffage, Stage en entreprise ► Cycle Terminal 2ème année ■ Enseignements communs aux trois options Environnement de la construction, urbanisme, Techniques de com- munication, Projet Matlab (spécifique formation continue), Expres- sion, communication, Expression orale, Langue vivante, Gestion des entreprises, Marketing, finances et droit., Éducation Physique et Sportive ■ + 1 module parmi : Environnement et développement durable / Ingénierie du patrimoine bâti / Urbanisme et aménagement. ■ Option Travaux publics et ouvrages - Ponts, Routes, Gestion du matériel de TP, Géotechnique, Organi- sation ■ Option Ingénierie du bâtiment - Calcul au feu, réservoirs, génie parassismique, Charpentes, Ordon- nancement, Coûts ■ Option Génie climatique - Projet de conception, Haute Qualité Environnementale, Domotique, Énergies renouvelables, Organisation ■ Option Génie urbain - Énergie et Ville, Modéliser la ville, Atelier, Transports urbains et mo- bilité, Eau et ville ■ Stage en entreprise avec projet de fin d’études Diplôme Ingénieur en Génie Civil Responsable : Thomas de LARRARD DÉPOT DE CANDIDATURE : De mars à juin 10 RÉFÉRENTIEL MÉTIER ■ Emplois dans le secteur privé - Bureaux d’études techniques et d’ingénierie, de contrôle et de méthode, d’assistance maîtrise d’oeuvre - Entreprises de bâtiment, de travaux publics ou de gestion de l’énergie - Industries des matériaux, des procédés de construction et des matériels de chauffage et de conditionnement d’air (ex : VINCI, COLAS, SCETAUROUTE, EGIS, MALET, EUROVIA, FAYAT, DV Construction...) ■ Emplois dans le secteur public - Services techniques des administrations nationales et des col- lectivités locales - Grandes entreprises de l’Etat telles qu’EDF, RFF, SNCF - Sociétés concessionnaires d’autoroutes pour leurs activités d’infrastructures Ils peuvent aussi devenir enseignants-chercheurs dans les éta- blissements d’enseignement supérieur, après l’obtention d’un Doctorat. COÛT DE LA FORMATION : Une équipe de conseillers vous proposera les financements adaptés à votre situation. Sonia PIGUET 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr José RAYNAL 05 34 32 39 84 raynal@ensat.fr NOUVEAU : Contrat de Professionnalisation
  11. 11. Formations Qualifiantes Génie Civil BTP Urbanisme 12
  12. 12. DESCRIPTION ■ Ce stage de 40 heures s’adresse à des techniciens qui désirent se présenter à l’examen de certification en vue d’être certifiés niveau 1 en protection cathodique secteru béton. ■ L’examen théorique et pratique est programmé à l’INSA par le CFPC du 20 au 22 octobre 2014. ■ Les inscriptions à l’examen de Certification doivent se faire obliga- toirement sous le site du CFPC. ■ Les formateurs sont des spécialistes dans les domaines ensei- gnés provenant du milieu professionnel et universitaire. PUBLIC ■ L2 Prérequis ■ Avoir des connaissances générales de base dans le domaine de la corrosion et de l’anticorrosion.Le CFPC (Centre Français de Protection Cathodique) encourage fortement à suivre une formation de «tronc commun» que ce soit en entreprise ou par un centre de formation. ■ Tous les enseignements concernant le programme de tronc com- mun N1 Béton et la liste des centres de formation agréés par le CFPC qui dispensent cette formation sont disponibles sur le site du CFPC. DURÉE ■ 5 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP PÉDAGOGIE ■ Présentiel Protection Cathodique - Secteur Beton niveau 1 Préparation à l’examen de certification Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : 2500 € Olivier BERNAD 05 61 55 92 53 obernad@insa-toulouse.fr Raoul FRANCOIS raoul.francois@insa-toulouse.fr PROGRAMME Stage de 40 heures (partie théorique : 25h30 - partie pratique : 14h) ►Jour 1 ■ Corrosion généralités ■ Structures en Béton ►Jour 2 ■ Structures en Béton ■ Electricité ■ Corrosion des armatures dans le béton ►Jour 3 ■ Connnaissance des normes et procédure ■ Protection cathodique - Théorie générale ►Jour 4 ■ Protection cathodique - Dimensionnement et critères de protection ■ Protection cathodique - Composantes d’un système de protection cathodique ►Jour 5 ■ Protection cathodique - Métrologie, Techniques de mesure ■ Protection cathodique - Contrôle-Sécurité ■ Séance de debriefing avec les stagiaires et exempl de questions d’examen 13
  13. 13. PUBLIC ■ L2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TP PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant) Thermodynamique Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Olivier BERNAD 05 61 55 92 53 obernad@insa-toulouse.fr Stéphane GINESTE sgineste@insa-toulouse.fr PROGRAMME ►1ère partie : THERMODYNAMIQUE FONDAMENTALE ■ PREMIER PRINCIPE - ENTHALPIE - CHALEURS SPÉCIFIQUES Premier principe - Notions fondamentales : Système Propriétés intensives et extensives Réversibilité et irréversibilité ■ DEUXIÈME PRINCIPE - ENTROPIE - ÉNERGÉTIQUE DES SYS- TÈMES PHYSICO-CHIMIQUES Deuxième principe - Insuffisance du premier principe - Cycle de Carnot et rendement - Énoncé du deuxième principe - Entropie - Entropie et probabilité ■ Troisième principe - Energétique des systèmes physico-chimiques - Diagramme Entropique T, S ► 2ème partie : SYSTÈMES EN ÉCOULEMENT PERMANENT ■ Machines thermiques ■ Moteurs thermiques : machines à vapeur, moteurs à combustion interne ■ Machines frigorifiques : à compression, à absorption ■ Pompes à chaleur 14
  14. 14. DESCRIPTION ■ Savoir dimensionner et vérifier une section de béton armé sou- mise à un effort normal, un moment fléchissant, un effort tranchant, conformément à l’EUROCODE 2. PUBLIC ■ L2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant) Bétons Armés Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr PROGRAMME ► Principe du béton armé ■ Rôle des armatures ■ Comportement expérimental ■ Hypothèses générales ■ Position des armatures ► Réglementation : méthode de calcul aux états limites ► Actions et combinaisons d’actions ► Conventions de signe ► Durabilité et enrobage ■ Classes d’exposition ■ Classification structurale ■ Enrobage minimal et nominal ► État limite de service ■ Hypothèses spécifiques à l’ELS ■ Maîtrise de la fissuration ■ Calcul des sections vis à vis des contraintes normales : compres- sion simple, traction simple, flexion simple, flexion composée 15
  15. 15. DESCRIPTION ■ Acquérir les connaissances fondamentales concernant les pro- priétés physiques, hydrodynamiques et mécaniques des sols. PUBLIC ■ L2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C TD PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant) Géothechnique Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr PROGRAMME ► PROPRIÉTÉS PHYSIQUES DES SOLS Définition des sols Éléments constitutifs d’un sol Caractéristiques physiques des sols Caractéristiques dimensionnelles Structure des sols Essais d’identification propres aux sols grenus et aux sols fins Classification des sols. ► HYDRAULIQUE SOUTERRAINE Éléments d’hydraulique souterraine Écoulements tridimensionnels Hydraulique des puits Écoulements bidimensionnels Étude des réseaux d’écoulement Effets mécaniques de l’eau sur les sols Interaction fluide-squelette. ► DÉFORMATION DES SOLS Contraintes dans les sols Calcul des contraintes dues aux surcharges Compressibilité des sols Calcul des tassements Méthode des couches Théorie de la consolidation de Terzaghi et Frölich Durée des tassements Consolidation secondaire Dispositions constructives Tassements admissibles. ► RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT - ÉTUDE EN LABORATOIRE Notions élémentaires sur la rupture des sols Rappels sur les contraintes Conventions Critère de Mohr-Coulomb Mesure au laboratoire des caractéristiques de rupture Remarques qualitatives. 16
  16. 16. PUBLIC ■ L2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant) Ingénierie des Bétons Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr PROGRAMME ► Les constituants des bétons : ■ Ciment, eau, granulats ■ Adjuvants ■ Additions et fibres ► La formulation des bétons : ■ Objectifs et méthodes ■ Les classes de béton (norme NF EN 206-1) ► Les méthodes de formulation : ■ Par abaques ■ Méthode expérimentale ■ Méthode par courbe de référence (méthode DREUX- GORISSE) ► Les bétons spéciaux : BAP, BAN, BCR 17
  17. 17. Mécanique des milieux continus solides déformables Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr PROGRAMME ► Déformations ■ Étude phénoménologique ■ Description du déplacement ■ Hypothèses des petites perturbations ■ Caractérisation des déplacements ■ Déformation (Tenseur des) ■ Interprétation physique ■ Directions principales de déformations ■ Déformation normale et tangente ■ Équations de compatibilité ■ Représentation graphique ■ Mesure des déformations ► Contraintes ■ Caractérisation des efforts dans les Milieux Continus ■ Actions extérieures ■ Actions intérieures ■ Équations générales de la Mécanique des Milieux Continus ■ Contraintes ■ Interprétation physique ■ Directions principales de contraintes ■ Contrainte normale et tangente ■ Représentation graphique ■ Déviateur ► Loi de comportement ■ Élasticité linéaire isotrope ■ Potentiel d’élasticité ► Problèmes d’élasticité linéaire dans l’hypothèse des petites perturbations ■ Méthode des déplacements ■ Méthode des forces ► Élasticité plane ■ Déformation plane ■ Contrainte plane 18 PUBLIC ■ L2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant)
  18. 18. DESCRIPTION ■ A la fin de ce module, l’étudiant devra avoir compris et pourra expliquer (principaux concepts) : - la notion de transfert thermique et les modes de transferts pos- sibles, - ce qu’est un bilan d’énergie thermique sur un volume de contrôle, - les mécanismes mis en jeu lors de la conduction, la convection et le rayonnement ainsi que les équations de base associées, - la notion de pression statique et de pression dynamique, - les équilibres exercés par un fluide au repos ou en écoulement. ■ L’étudiant devra être capable de : - calculer les échanges thermiques mis en jeu dans des cas simples de conduction, convection, et rayonnement, - comprendre la littérature scientifique pour des cas plus complexes de transferts thermiques, - déterminer les efforts exercés par un fluide au repos ou fluide par- fait en écoulement. LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant) Physique du Bâtiment Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr PROGRAMME ■ Les différents modes de transferts thermiques sont présentés et ana- lysés à l’aide d’exemples simples. ■ Après avoir introduit les notions de bilan d’énergie thermique, on aborde successivement l’étude de la conduction en régime stationnaire (loi de Fourier, équation de diffusion de l’énergie thermique, notion de résistance thermique, transfert thermique amélioré par l’utilisation d’ai- lettes), de la convention externe (loi de Newton, principales corréla- tions pour le nombre de Nusselt en convention forcée) et du rayonne- ment (principales lois, corps noirs et gris, facteurs de formes). ■ Les principes généraux de mécanique des fluides sont abordés ainsi que les propriétés des fluides. ■ Viennent ensuite des chapitres de statique des fluides, cinématique, dynamique des fluides parfaits et théorème des quantités de mouve- ment. 19
  19. 19. PUBLIC ■ L2 DURÉE ■ 6 jours LIEU DE FORMATION ■ INSA Toulouse FORMES D’ENSEIGNEMENTS ■ C PÉDAGOGIE ■ Mixte (présentiel & distant) Statique Dates : Nous contacter COÛT DE LA FORMATION : Nous contacter Jessica AUTOLITANO 05 61 55 95 68 jessica.autolitano@insa-toulouse.fr PROGRAMME ► Grandeurs statiques ■ Forces ■ Moments ■ Éléments de réduction. Torseurs ► Grandeurs cinématiques ■ Déplacements et déformations ■ Liaisons et actions de liaisons ■ Classification des structures ■ Modélisation d’une structure ► Principe fondamental de la statique ■ Systèmes simples ■ Cas particulier de 2 forces ■ Résolution graphique dans le cas de 3 forces ■ Systèmes complexes ■ Détermination mathématique de la classification des struc- tures ► Structures triangulées isostatiques ■ Résolution par la méthode des noeuds ■ Résolution par la méthode des coupures ► Notion de ligne d’influence 20
  20. 20. Le contrat de Professionnalisation L’objectif du contrat de professionnalisation est d’acquérir une qualification professionnelle par une formation en alternance conciliant enseignements généraux, professionnels et technologiques et application en entreprise. Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail. Il peut s’agir d’un CDD ou d’un CDI. Public visé Les élèves-ingénieurs qui souhaitent faire leur dernière année de diplôme d’ingénieur en contrat de professionnali- sation. La durée de la formation est de 12 mois. Principaux avantages pour les employeurs ► Financement de la formation du salarié et de l’activité de tuteur pris en charge par l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé). Si la limite des dépenses prises en charge par l’OPCA est dépassée, la différence peut être im- putée sur l’obligation au financement de la formation professionnelle. ► Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences : recrutement précoce d’un profil correspondant aux besoins de l’entreprise. Le salarié formé en interne acquiert une culture d’entreprise et sera formé aux procédures internes. ► Réponse à l’obligation d’embauche d’alternants (quota fixé en fonction de l’effectif de l’entreprise). Bonus-malus ou exonération de la contribution suivant les cas. Principaux avantages pour le salarié ► Construction du projet professionnel ► Acquisition de compétences ► Coût de formation pris en charge par l’entreprise ► La rémunération : ■ 21-25 ans : 80% du SMIC ■ 26 ans et plus : 85% du minimum conventionnel sans pouvoir être inférieur au SMIC. Entreprises concernées Peuvent conclure des contrats de professionnalisation tous les employeurs établis ou domiciliés en France, à l’ex- ception de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics à caractère administratif. Les éta- blissements publics industriels et commerciaux et les entreprises d’armement maritime peuvent également conclure des contrats de professionnalisation. Procédure L’entreprise et le salarié remplissent et signent le contrat de professionnalisation CERFA, N° 12434 02. Le service de la formation continue envoie à l’entreprise, la convention de formation, le syllabus et le planning de la formation. L’entreprise transmet ensuite l’ensemble des documents à son OPCA, pour une demande de prise en charge. Conseillère Formations Diplômantes / Contrat de Professionnalisation Sonia Piguet Tél : 05 34 32 31 06 sonia.piguet@inp-toulouse.fr 22
  21. 21. La VAE La Validation des Acquis de l’Expérience La VAE - Validation des Acquis de l’Expérience - désigne le droit individuel de faire valider les acquis de son expé- rience en vue de l’obtention de tout ou partie d’un diplôme ou titre. Les modalités de mise en œuvre de la VAE sont issues de la loi de modernisation sociale et sont définies pour l’enseignement supérieur par le décret n° 2002-590 du 24 avril 2002. Une seule demande de VAE pour un même diplôme, au sein d’un même établissement peut être déposée au cours d’une année civile. Par contre, trois demandes peuvent être déposées au cours de la même an- née civile pour trois diplômes différents. Vous pouvez vous adresser au CRIVA (Centre Régional Inter-écoles de Validation des Acquis) pour une demande de VAE d’un diplôme d’ingénieur d’une de ses écoles partenaires. Si vous souhaitez postuler pour un autre diplôme de l’INPT (Masters, Mastères Spécialisés et Diplômes National d’Oenologue) par la voie de la VAE, vous pouvez vous adresser directement à la cellule VAE du service de la formation continue. Possibilités de financement : La VAE entrant dans le champ des actions de formation continue, elle peut être à ce titre prise en charge par les entreprises dans le cadre de leur plan de formation ou par des organismes financeurs. Pour les Phases 1 (phase de recevabilité) et 2 (phase de validation) de la VAE, vous pouvez faire une demande de financement auprès de votre entreprise. Pour la Phase 2, vous pouvez également faire une demande de Congé VAE auprès de votre OPACIF – il s’agira d’identifier cet organisme auprès de votre service de formation ou de ressources humaines. Pôle Emploi finance uniquement la Phase 2 de la VAE (phase de validation) pour les personnes ayant un statut de demandeur d’emploi. Ce financement est obtenu suite à la confirmation du projet professionnel auprès de votre conseiller Pôle Emploi. En cas de validation partielle, pour la Phase 3 de la VAE (phase de réalisation des prescriptions de formation com- plémentaire), vous pouvez faire une demande de financement auprès de votre entreprise ou une demande de CIF – Congé Individuel de Formation – auprès de votre OPACIF. Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une prise en charge du coût de la formation en Phase 3 par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées. Cette prise en charge est soumise à des conditions. Contact VAE Conseillère VAE CRIVA / INPT Poonam JHOWRY Tél : 05.34.32.31.04 poonam.jhowry@inp-toulouse.fr 23
  22. 22. Procédure VAE : un parcours individualisé au sein d’un cadre support Tout au long du parcours VAE, vous êtes informé et accompagné. Le schéma suivant synthétise le déroulement de la procédure : Accompagnement individualisé 24
  23. 23. Procédure VAE : un parcours individualisé au sein d’un cadre support Tout au long du parcours VAE, vous êtes informé et accompagné. Le schéma ci-contre synthétise le déroulement de la procédure. La procédure se déroule en 3 phases : PHASE 1 La phase 1 pour les diplômes d’ingénieur se déroule au sein du CRIVA qui est le Centre Régional Inter-écoles de Validation des Acquis de la région Midi-Pyrénées. Le CRIVA regroupe actuellement 5 établissements : l’ENAC, l’ISAE, l’Ecole des Mines d’Albi Carmaux, l’INP de Tou- louse (qui regroupe l’ENSAT, l’ENSEEIHT, l’ENSIACET, l’ENIT et l’ENM) et l’INSA de Toulouse. Le CRIVA propose une procédure commune d’instruction des demandes de VAE en phase 1 pour ses écoles partenaires. Lors de la phase 1, vous remplissez un dossier de demande de VAE afin que l’on puisse examiner la recevabilité de votre candidature : vous devez faire preuve de l’exercice continu ou non pendant une durée cumulée d’au moins trois ans d’activités salariées ou non salariées ou bénévoles : ces acquis doivent justifier en tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention du diplôme auquel vous postulez. Vous bénéficiez d’un accompagnement pour la rédaction de ce dossier. Par la suite, votre dossier est transmis à l’école demandée. Le référent pédagogique de la spécialité demandée formulera un avis sur la faisabilité de votre demande. Vous restez libre de poursuivre ou pas votre démarche de VAE : Avis favorable : il est judicieux pour vous de continuer dans la procédure Avis défavorable : il n’est pas judicieux pour vous de continuer (il s’agit d’un avis, vous pouvez donc tout de même vous investir dans la démarche VAE ; sachez que vous vous exposez à une validation nulle ou à une validation partielle avec de nombreux modules à valider). PHASE 2 Si vous choisissez de poursuivre votre démarche de VAE vous rentrez alors en phase 2 au sein de l’école retenue. Vous remplissez un dossier de phase 2. Vous bénéficiez d’un appui méthodologique et pédagogique dans l’élaboration du dossier de VAE. Ce soutien est effectué par le conseiller VAE de l’école retenue et par le référent pédagogique du diplôme postulé. Ces derniers vous aideront dans l’analyse des activités exercées et dans la mise en relation de vos compétences avec celles attendues pour l’obtention du diplôme. Ils vous permettront également de prendre du recul par rapport à votre expérience. Le dossier de VAE que vous présenterez doit expliciter par référence au diplôme postulé les connaissances, com- pétences et aptitudes que vous avez acquises par l’expérience. Une fois votre dossier rédigé, vous soutiendrez celui-ci devant un jury de l’école. Ce jury est composé de profes- sionnels et d’enseignants chercheurs. La soutenance est d’environ 20/30 minutes, s’ensuit une partie ‘discussion’ (questions / réponses : une heure) et enfin la délibération. 25
  24. 24. Il existe trois possibilités à l’issue d’un jury de VAE : ► Validation nulle : vous n’avez rien validé ► Validation partielle : vous obtenez une partie de votre diplôme. Pour obtenir la totalité du diplôme il vous faudra suivre les prescriptions de formations complémentaires afin de valider les compétences non acquises. Cela peut être des modules d’enseignements, un stage, un mémoire… ► Validation totale : vous obtenez la totalité de votre diplôme. Il est à noter qu’ il n’y a pas de différence entre un diplôme issu de la VAE et un diplôme issu de la formation initiale ou continue. Attention : pour le diplôme d’ingénieur un niveau intermédiaire en anglais est demandé ; ce niveau doit être par un organisme reconnu pour l’obtention du diplôme. PHASE 3 Dans le cadre d’une validation partielle et si vous décidez de poursuivre la procédure, vous entrez en phase 3. Vous pourrez suivre les formations complémentaires au sein de l’établissement ou dans un autre organisme qui soit susceptible de vous proposer un parcours de formation similaire aux prescriptions formulées par le jury de VAE. Il est conseillé de suivre la formation dans l’établissement où vous avez commencé votre VAE. A l’issue de votre parcours de formation, l’établissement organise, selon les cas, une deuxième tenue de jury afin de vérifier que vous avez validé l’intégralité du parcours de formation initialement prescrit. 26
  25. 25. Mentions légales INP Formation Continue Toulouse Tech Formation Professionnelle 6 allée Emile Monso – BP 34038 – 31029 Toulouse cedex 4 Tél : (+ 33) 05.34.32.30.00 Site Web : http://www.formation-continue.inp-toulouse.fr/fr/index.html http://toulousetech-formation.fr Directeur de la publication : Olivier Delahaye Contact : olivier.delahaye@inp-toulouse.fr Propriété intellectuelle : Tous les contenus présents sur le guide de la formation professionnelle sont couverts par le droit d’auteur. Toute reprise n’est possible qu’avec l’accord explicite de Toulouse Tech Formation Professionnelle en vertu de l’ar- ticle L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle. La reproduction, la transmission, la modification, l’utilisation de tout ou partie du contenu de ce site, par tout moyen et sur quelque support que ce soit est formellement interdite, sauf accord préalable écrit du directeur de la publica- tion. Cependant, la copie et l’impression de contenus de ce guide sont autorisés à des fins strictement personnelles, à condition que les éléments d’identification du service Toulouse Tech Formation Professionnelle ne soient pas sup- primés. Réalisation graphique : INP Formation Continue - Mathias Guet Droits photos : ► INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE - Formation Continue © INP Toulouse - Fotolia © Fotolia - Nordreisender ► INSTITUT NATIONAL des SCIENCES APPLIQUÉES Toulouse © Baptiste Hamousin Veuillez nous contacter pour obtenir un courrier de rétractation du contrat de cession de droit à l’image. 28
  26. 26. Plan d’accès aux sites 6 allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse cedex (+ 33) 05 34 32 31 08 contact@toulousetech-formation.fr Pour toutes informations complémentaires concernant nos formations, n'hésitez pas à nous contacter. INSA TOULOUSE INP-TOULOUSE INP-ENSAT INP-ENSEEIHT INP-ENSIACET www.formation-continue.inp-toulouse.fr

×