Présentation Ferme Aquacole Marseille

4 386 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel, Technologie
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • merci pour l'infos, mais qui est ce qui à conçu le projet ? Connaissez vous le nom de l'agence ou de l'architecte / designer ?
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 386
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 384
Actions
Partages
0
Téléchargements
160
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • La composition architecturale est extr ê mement simple. Observant la présence d’ancien murs de fondation existants, vestiges de la période hospitalières de la Calanque, l’implantation sur ces murs s’est imposée naturellement. Outre la continuité historiques, cette implantation en fond de vallon présente plusieurs avantages. Les deux b âtiments forment un angle ouvert sur le Sud-Est qui est une orientation solaire très favorable, et vers le paysage de Marseille. Sur l’arrière, au Nord Ouest, l’angle est fermé sur le vallon. La protection au Mistral est donc bonne et les espaces techniques de la ferme sont partiellement masqués aux promeneurs du chemin de crête.
  • Présentation Ferme Aquacole Marseille

    1. 1. Provence Aquaculture PROJET DE PLATE-FORME PEDAGOGIQUE DANS L’ANSE DE POMEGUES
    2. 2. Situation
    3. 3. Le contexte territorial ILES DU FRIOUL MARSEILLE
    4. 4. Le contexte territorial Ile de Ratonneau Ile de Pomègues Ile de Ratonneau Ile de Pomègues
    5. 5. Le contexte territorial Notre Dame de la Garde Ch âteau d’If Notre Dame de la Garde Ch âteau d’If
    6. 6. Le contexte territorial Port Frioul Port Frioul
    7. 7. Le contexte territorial Ferme aquacole Ferme aquacole
    8. 8. Le contexte territorial Ile de Ratonneau Ile de Pomègues ILES DU FRIOUL MARSEILLE Ile de Ratonneau Ile de Pomègues Notre Dame de la Garde Notre Dame de la Garde Ch âteau d’If Ch âteau d’If Ferme aquacole Ferme aquacole
    9. 9. L’état des lieux
    10. 10. Le site Anse de la Galine avec les installations de Provence Aquaculture
    11. 11. Le site L’ancienne infirmerie / capitainerie du port
    12. 12. Le site Ruines de l’ancienne chapelle: point de vue remarquable sur l’anse de la Galine
    13. 13. Le site La tour du Poméguet : point culminant
    14. 14. Le site Ruines de l’ancienne chapelle: point de vue remarquable sur l’anse de la Galine L’ancienne infirmerie / capitainerie du port La tour du Poméguet : point culminant
    15. 15. Le site Ferme aquacole en 2009 - 1 b âtiment flottant: administration et gestion - 1 bâtiment préfabriqué: Atelier et espace de vie du personnel - 1 cabanon: espace de vie du personnel
    16. 16. 20 ans d’aquaculture au Frioul
    17. 17. Histoire 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille
    18. 18. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille Histoire
    19. 19. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an Histoire
    20. 20. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an 1999 - Rétrocession de la concession à Provence Aquaculture pour 35 ans Histoire
    21. 21. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an 1999 - Rétrocession de la concession à Provence Aquaculture pour 35 ans 2000 - Provence Aquaculture devient la première ferme marine certifiée “BIO“ Histoire
    22. 22. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an 1999 - Rétrocession de la concession à Provence Aquaculture pour 35 ans 2000 - Provence Aquaculture devient la première ferme marine certifiée “BIO“ 2009 - Production de 60t de poisson “BIO“ au Frioul Histoire
    23. 23. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an 1999 - Rétrocession de la concession à Provence Aquaculture pour 35 ans 2000 - Provence Aquaculture devient la première ferme marine certifiée “BIO“ 2009 - Production de 60t de poisson “BIO“ au Frioul 7 emplois permanents Histoire
    24. 24. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an 1999 - Rétrocession de la concession à Provence Aquaculture pour 35 ans 2000 - Provence Aquaculture devient la première ferme marine certifiée “BIO“ 2009 - Production de 60t de poisson “BIO“ au Frioul 7 emplois permanents Environ 5000 visiteurs refusés faute d’infrastructure d’accueil Histoire
    25. 25. 20 ans d’aquaculture au Frioul 1988 - Projet de centre pédagogique de la mer par la ville de Marseille Concession du site par l’Etat à la ville de Marseille 1989 - Création de Provence Aquaculture Convention d’exploitation avec la ville de Marseille 1989 - 99 - Aménagement du site d’exploitation Production de loups et dorades = 45 t /an 1999 - Rétrocession de la concession à Provence Aquaculture pour 35 ans 2000 - Provence Aquaculture devient la première ferme marine certifiée “BIO“ 2009 - Production de 60t de poisson “BIO“ au Frioul 7 emplois permanents Environ 5000 visiteurs refusés faute d’infrastructure d’accueil Relance d’un projet de plateforme pédagogique Histoire
    26. 26. Peut-on créer une plateforme aqua-pédagogique?
    27. 27. Le site Castellane. Gare Saint Charles. PAS NETTE Il faut dégager le plan d’eau utilisé par un b âtiment flottant.
    28. 28. Le site Gare Saint Charles. PAS NETTE Il faut partager l’espace de travail entre ferme et plateforme, tout en facilitant l’exploitation.
    29. 29. Gare Saint Charles. Il faut réorganiser les espace techniques et le stockage extérieurs
    30. 30. Installations existantes Il faut créer un espace d’accueil du public.
    31. 31. Existant <ul><li>Finalement, il faut reconcevoir les infrastructures terrestres pour : </li></ul><ul><ul><li>les intégrer dans le paysage </li></ul></ul><ul><ul><li>satisfaire les objectifs de natura 2000 </li></ul></ul><ul><ul><li>et améliorer les conditions d’exploitation </li></ul></ul>
    32. 32. Le projet d’ensemble
    33. 33. Plan masse des installations projetées Le sentier de découverte Le sentier des Lys Panneaux didactiques : - Histoire du port de quarantaine - Présentation de la ferme
    34. 34. Plan masse des installations projetées Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme Le sentier de découverte Le sentier des Lys Panneaux didactiques : - Histoire du port de quarantaine - Présentation de la ferme
    35. 35. Plan masse des installations projetées Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme Le sentier de découverte Le sentier des Lys Panneaux didactiques : - Histoire du port de quarantaine - Présentation de la ferme
    36. 36. Plan masse des installations projetées Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme Espace technique propre à l’exploitation Le sentier de découverte Le sentier des Lys Panneaux didactiques : - Histoire du port de quarantaine - Présentation de la ferme
    37. 37. Un sentier de découverte
    38. 38. Plan flore protégée Le sentier chemine dans le relief et évite flore et faune sensibles.
    39. 39. Aménagements réalisés (Alpes de lumière) Type d’aménagements pour le sentier de découverte de la plateforme.
    40. 40. Le projet d’aménagement
    41. 41. Axonométrie Espace visiteurs adapté aux personnes à mobilité réduite Espace technique réservé à l’exploitation Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme
    42. 42. Plan masse des installations projetées Existant
    43. 43. Vue projet Existant Projet
    44. 44. Aménagement de l’espace de visite et du ponton de démonstration
    45. 45. Axonométrie Espace visiteurs adapté aux PMR
    46. 46. Plan masse des installations projetées Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme
    47. 47. Plan partie IOP PROJET: Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme Espace sous treille avec panneaux explicatifs sur la vie de la ferme et vidéo-projection.
    48. 48. Plan partie IOP PROJET: Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme Installations PMR: - Rampe inférieure à 5% - Elévateur
    49. 49. Plan partie IOP Ponton pédagogique avec bassins de démonstration pour pour loups et dorades : - Deux bassins petites tailles - Deux bassins pour adultes PROJET: Espace public extérieur adapté au PMR pour visite de la ferme
    50. 50. Plan partie IOP PROJET: Espace public extérieur adapté aux PMR pour visite de la ferme Espace sous treille avec panneaux explicatifs sur le fonctionnement de la ferme et vidéo-projection. Ponton pédagogique avec bassins de démonstration pour loups et dorades : - deux bassins petites tailles - deux bassins pour adultes
    51. 51. Plan masse des installations projetées Le sentier des Lys existant
    52. 52. Vue projet Existant Projet : espace sous treille avec panneaux explicatifs sur le fonctionnement de la ferme et vidéo-projection.
    53. 53. Plan masse des installations projetées
    54. 55. Plan masse des installations projetées Existant
    55. 56. Le sentier des Lys Projet : Ponton pédagogique avec bassins de démonstration pour loups et dorades : - deux bassins petites tailles - deux bassins pour adultes Existant
    56. 57. Aménagement de l’espace commun plateforme et ferme
    57. 58. Axonométrie Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme
    58. 59. Plan de l’étage B âtiment Nord: Espaces de vie du personnel - Sanitaires/douches H/F - Bureau technique - Cuisine, réfectoire, salle de repos PROJET: L’ETAGE Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme
    59. 60. Plan de l’étage Passerelle de liaison extérieure et accès à partir du RDC PROJET: L’ETAGE Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme
    60. 61. Plan de l’étage B âtiment Sud : - Bureau administratif - Salle de réunion - Atelier d’application en exploitation marine durable PROJET: L’ETAGE Espace mixte pour le personnel de la plateforme et de la ferme
    61. 62. Plan de l’étage B âtiment Nord : Espaces de vie - Sanitaires/douches H/F - Bureau technique - Cuisine, réfectoire, salle de repos PROJET: L’ETAGE Espaces communs Passerelle de liaison extérieure et accès au RDC B âtiment Sud : - Salle de réunion - Bureau administratif - Atelier d’application en aquaculture durable
    62. 63. Plan du rez-de-chaussée B âtiment sud: - Espace de stockage matériel - Cuves de récupération eau de pluie - Cuves réserve d’eau potable PROJET: LE REZ-DE-CHAUSSEE Espace technique mixte
    63. 64. Plan masse des installations projetées Existant
    64. 65. Vue projet
    65. 66. Aménagement de l’espace d’exploitation
    66. 67. Axonométrie Espace technique réservé à l’exploitation
    67. 68. Plan masse des installations projetées B âtiment Nord: - Atelier
    68. 69. Plan du rez-de-chaussée PROJET: LE REZ-DE-CHAUSSEE Espace technique propre l’exploitation B âtiment Nord: Espace de travail de la ferme - Atelier - Laboratoire - Lombri-compostage
    69. 70. Dispositifs environnementaux
    70. 71. Axonométrie Structure bois, démontable, sur ruines existantes Matériaux intégrés au site (pierre et bois)
    71. 72. Axonométrie <ul><li>Protection solaire passive </li></ul><ul><li>- Protection horizontale des fen êtres pour façade Sud, Sud/Est </li></ul><ul><li>- Protection verticale des fen êtres pour façade Est </li></ul><ul><li>Protection par toiles tendues sous treille </li></ul>Panneaux solaires photovolta ïques et thermiques
    72. 73. Axonométrie Economies d’eau : - récupération des eaux de pluie - toilettes sèches (systèmes intégrés aux b âtiments)
    73. 74. Axonométrie <ul><li>Protection solaire passive </li></ul><ul><li>- Protection verticale des fen êtres pour façade Est </li></ul><ul><li>Protection horizontale des fen êtres pour façade Sud, Sud/Est </li></ul><ul><li>Protection par toiles tendues sous treille </li></ul>
    74. 75. Axonométrie Panneaux solaires photovolta ïques et thermiques
    75. 76. Axonométrie Structure bois, démontable, sur ruines existantes
    76. 77. Axonométrie Economies d’eau : - récupération des eaux de pluie - toilettes sèches (systèmes intégrés aux b âtiments)
    77. 78. Axonométrie Matériaux intégrés au site (pierre et bois)
    78. 79. Fréquentation
    79. 80. Approche sociologique Atelier d’application Professionnels, enseignement supérieur et recherche 1 000/an Public ciblé 12 000/an - via la terre : 9 000/an - via la mer : 3 000/an Objectifs de fréquentation
    80. 81. Approche sociologique Atelier d’application Professionnels, enseignement supérieur et recherche 1 000/an Scolaires Enseignement 1er et 2nd degré 3 500/an Public ciblé 12 000/an - via la terre : 9 000/an - via la mer : 3 000/an Objectifs de fréquentation
    81. 82. Approche sociologique Public Résidents, touristes … - via la terre : 3 500/an - via la mer : 2 500/an Atelier d’application Professionnels, enseignement supérieur et recherche 1 000/an Scolaires Enseignement 1er et 2nd degré 3 500/an Public ciblé 12 000/an - via la terre : 9 000/an - via la mer : 3 000/an Objectifs de fréquentation
    82. 83. Approche sociologique Groupes constitués Partenaires, médias, CE… - via la terre : 1 000/an - via la mer : 500/an Public Résidents, touristes … - via la terre : 3 500/an - via la mer : 2 500/an Atelier d’application Professionnels, enseignement supérieur et recherche 1 000/an Scolaires Enseignement 1er et 2nd degré 3 500/an Public ciblé 12 000/an - via la terre : 9 000/an - via la mer : 3 000/an Objectifs de fréquentation
    83. 84. Approche sociologique Groupes constitués Partenaires, médias, CE… - via la terre : 1 000/an - via la mer : 500/an Public Résidents, touristes … - via la terre : 3 500/an - via la mer : 2 500/an Atelier d’application Professionnels, enseignement supérieur et recherche 1 000/an Scolaires Enseignement 1er et 2nd degré 3 500/an Public ciblé 12 000/an - via la terre : 9 000/an - via la mer : 3 000/an Objectifs de fréquentation
    84. 85. Activités et em plois créés Nombre de jours d’activité = 210 jours / an Animation par Provence Aquaculture = 1 équivalent mi-temps Animateurs extérieurs = 1 équivalent plein-temps P ê cheurs professionnels en diversification d’activité = deux 1/4 temps, soit 1 équivalent mi-temps = générant 30% de revenus en substitution à la p ê che au thon aujourd’hui interdite. Fréquentation
    85. 86. Approche financière
    86. 87. Estimation MONTANT TOTAL DES INVESTISSEMENTS Montant HT:___________________________ 1 246 394 € HT Montant total des travaux TTC: ___________ 1 490 687 € TTC DONT : - MISSIONS MA I TRISE D’OUVRAGE ET D’OEUVRE ET D’ETUDES : ______ 241 237 € HT - MONTANT DES TRAVAUX : _____________________________________1 005 157 € HT DONT : -INVESTISSEMENTS POUR LA PLATEFORME PEDAGOGIQUE : _______ 827 787 € HT -INVESTISSEMENTS POUR L’EXPLOITATION _______________________177 370 € HT PLAN DE FINANCEMENT - Europe : 50 % - Région PACA: 25% - Conseil Général 13 : 12,5% - Autres (Autofinancement, Etat, Privés…): 12,5% Estimation et plan de financement
    87. 88. Partenariats Partenariats : - La Ville de Marseille - La Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole - Le Conseil Général 13 - Le Conseil Régional PACA - La Commission Européenne - L’Office de la Mer - Le P ôle Mer PACA - Le Comité Régional des P ê ches et des Cultures Marines - Le Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture - Le Syndicat Français de l’Aquaculture Marine et Nouvelle - Profilmer - Le Conservatoire-Etudes des Eco systèmes de Provence (CEEP) - IFREMER - Le Naturoscope -…

    ×