ROYAUME DU MAROC
Province de Tiznit

Municipalité de Tiznit

VALORISATION DU PATRIMOINE NATUREL
COMME VECTEUR DE DEVELOPPE...
ROYAUME DU MAROC
PROVINCE DE TIZNIT
VILLE DE TIZNIT

VALORISATION DU PATRIMOINE
NATUREL
COMME VECTEUR DE
DEVELOPPEMENT DUR...
:Superficie

Km² 31

Nombre d’habitants:

60 000 habitants

:Nombre de ménages

12 000 familles

:Densité de population

1...
Sources: Google earth
Grandeur et décadence de la palmeraie TARGA

‫العين الزرقاء‬

L’Ain AKDIM
« Source bleue »
doutourga

réservoir
Canalisations

Ain Zerka
(source bleue)

Oued toukhsine
doutourga

Canalisations (17 km)
(de Ain ouled Jerrar
À targa n’tiznit)
PALMERAIE « Targa »: Avant 1950
Grandeur et prospérité,

Palmeraie de l’olivier
« TARGA NZITE »

120 ha
80 ha
Palmeraie du...
Début de la dégradation
Progressive de la palmeraie,

ZONE 2
T.n’zite
Disparition progressive de
L’ancienne oliveraie
(90 ...
Dégradation de l’ancienne
Oliveraie.

L’ancienne oliveraie,
a été délaissée ce qui a
conduit à sa destruction totale

Palm...
ZONE 2
T.n’zite
ZONE 1
T.ousngar
RIVE GAUCHE
Espèces
cultivées

T.N’zite
(zone 2)

Céréales

Orge, mais

légumineuses

fève

fourrage

Sorgho, mais

maraîc...
Système de production de la palmeraie TARGA
Caractéristiques de la palmeraie « targa n’Tiznit»
Nombre de familles vivant de targua

517 familles urbaines

Nombre de p...
La palmeraie « TARGA » assure des fonctions socio économiques de premier ordre :

FONCTION ECONOMIQUE:
Par la production d...
Caractéristiques des exploitations,
taille et mode de faire valoir
Superficie en m²

%

Superficie
moyenne en m²

Mode de ...
Classe d’age

%

Supérieur à 30 ans

0

de 30 à 50 ans

27

de 50 à 60

32

supérieur à 60 ans

41

Presque ¾ de la popula...
5 % des propriétaires de parcelles sont des femmes âgées.
Les femmes contribuent plus aux travaux agricoles dans targa ous...
Création d’emploi temporaire dans le périmètre Targa
Journées de travail

ZONE 1

ZONE 2

Périmètre
TARGA

% de producteur...
s différents intervenants dans le périmètre TAR
PLUS D’EFFICACITE:
- Amélioration des rendements,
- Adoption de techniques...
Composantes du réseau d’irrigation (2007-2008)
L’ eau provenant des sources
est cumulée dans un
réservoir de 250m3 situé e...
Réutilisation des eaux épurées de la STEP Tiznit pour l’irrigation des
périmètres Doutourga et Attabane
 Intitulé du Proj...
PROJETS EN
COURS
BON RESEAU HYDRIQUE,
PRESENCE DE PLUSIEURS SOURCES D’ALIMENTATION EN EAU,
RESEAU DE CANAUX EN COURS DE RENOVATION,
SAVOIR ...
Et …. Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Targa, poumon vert de la cité

610 vues

Publié le

Présentation du projet de valorisation du patrimoine naturel de Tiznit (mise en valeur de la palmeraie targa)

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
610
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Targa, poumon vert de la cité

  1. 1. ROYAUME DU MAROC Province de Tiznit Municipalité de Tiznit VALORISATION DU PATRIMOINE NATUREL COMME VECTEUR DE DEVELOPPEMENT DURABLE V ème Rencontre de la coopération Internationale en Auvergne Clermont-Ferrand (France) - 21 novembre 2009
  2. 2. ROYAUME DU MAROC PROVINCE DE TIZNIT VILLE DE TIZNIT VALORISATION DU PATRIMOINE NATUREL COMME VECTEUR DE DEVELOPPEMENT DURABLE
  3. 3. :Superficie Km² 31 Nombre d’habitants: 60 000 habitants :Nombre de ménages 12 000 familles :Densité de population 1935 hab / km²
  4. 4. Sources: Google earth
  5. 5. Grandeur et décadence de la palmeraie TARGA ‫العين الزرقاء‬ L’Ain AKDIM « Source bleue »
  6. 6. doutourga réservoir Canalisations Ain Zerka (source bleue) Oued toukhsine
  7. 7. doutourga Canalisations (17 km) (de Ain ouled Jerrar À targa n’tiznit)
  8. 8. PALMERAIE « Targa »: Avant 1950 Grandeur et prospérité, Palmeraie de l’olivier « TARGA NZITE » 120 ha 80 ha Palmeraie du mais « TARGA OUSNGAR » Oued toukhsine
  9. 9. Début de la dégradation Progressive de la palmeraie, ZONE 2 T.n’zite Disparition progressive de L’ancienne oliveraie (90 % des oliviers de ce secteur sont perdus) ZONE 1 T.ousngar Disparition progressive des jardins familiaux À l’intérieur de la médina sous la pression de la densification de la construction intra muros. Palmeraie de 1950 à 1970
  10. 10. Dégradation de l’ancienne Oliveraie. L’ancienne oliveraie, a été délaissée ce qui a conduit à sa destruction totale Palmeraie de 1980 à 2000 En 1985, une réhabilitation de Targa a été entamée par l’association des producteurs et le ministère de L’Agriculture à travers la plantation d’oliviers dans la partie réservée auparavant au mais
  11. 11. ZONE 2 T.n’zite ZONE 1 T.ousngar
  12. 12. RIVE GAUCHE Espèces cultivées T.N’zite (zone 2) Céréales Orge, mais légumineuses fève fourrage Sorgho, mais maraîchage Navet, carottes, poivron, courge, tomate cerise, piment fort menthe Plantes à feuilles Céleri, persil PAM Menthe, sauge Arboriculture RIVE DROITE Espèces cultivées Olivier, figuier, palmier dattier, cactus, grenadier T .ousngar (zone 1) Céréales Orge, mais fourrage Luzerne Arboriculture Olivier, figuier, palmier, dattier, cactus, grenadier fève Luzerne persil Céleri Sorgho olivier
  13. 13. Système de production de la palmeraie TARGA
  14. 14. Caractéristiques de la palmeraie « targa n’Tiznit» Nombre de familles vivant de targua 517 familles urbaines Nombre de parcelles exploitées 1370 parcelles Superficie moyenne des parcelles 100 m2 Nombre d’oliviers exploités Près de 1500 à 2000 personnes 1670 arbres Autres espèces exploités Palmiers, grenadiers, figuiers, … Superficie globale actuellement exploitée 8 ha Superficie actuellement utilisée 1300 arbres 5 ha Occupation des sols dans le périmètre Targa Menthe Coriandre Céleri Persil Luzerne Sauge 5 15 20 30 % occupation du sol
  15. 15. La palmeraie « TARGA » assure des fonctions socio économiques de premier ordre : FONCTION ECONOMIQUE: Par la production des cultures fourragères et d’arboriculture essentiellement l’huile d’olive, céréales, et élevage,... FONCTION SOCIALE: Par la valorisation du travail de la femme, la création d’emplois saisonniers, le maintien des revenus de plus de 500 familles. FONCTION ECOLOGIQUE: Par la protection de la nappe phréatique, la production de cultures biologiques, l’entretien d’espace vert au cœur de la cité et qui joue le rôle de poumon vert de la ville. FONCTION DE CONSERVATION DU PATRIMOINE: Targa continue d’être un espace où sont exercés des activités et des métiers ancestraux liés à l’eau, l’agriculture, et l’élevage.
  16. 16. Caractéristiques des exploitations, taille et mode de faire valoir Superficie en m² % Superficie moyenne en m² Mode de faire valoir DIRECT INDIRECT Inférieur ou égal à 100 m² 4 100 3 ,2 0 de 100 à 1000 m² 27 571 22,6 3,2 de 1000 à 10000 m² 46 4303 35,5 16,1 Supérieur à 10000 m² 23 32067 16,1 3,2
  17. 17. Classe d’age % Supérieur à 30 ans 0 de 30 à 50 ans 27 de 50 à 60 32 supérieur à 60 ans 41 Presque ¾ de la population des producteurs ont plus de 50 ans et 40 % ont plus de 60 ans
  18. 18. 5 % des propriétaires de parcelles sont des femmes âgées. Les femmes contribuent plus aux travaux agricoles dans targa ousngar (palmeraie du mais) L’élevage pratiqué à domicile est dans la majorité des cas gérée par les femmes
  19. 19. Création d’emploi temporaire dans le périmètre Targa Journées de travail ZONE 1 ZONE 2 Périmètre TARGA % de producteurs ayant recours à la main d’œuvre occasionnelle 65 67 66 Nombre de jours par ha / an 40 33 36,5 3240 4007 7247 Journées de travail crée dans les deux zones du périmètre / an
  20. 20. s différents intervenants dans le périmètre TAR PLUS D’EFFICACITE: - Amélioration des rendements, - Adoption de techniques d’irrigation qui économisent l’eau, PLUS D’EQUITE SOCIALE: - Contribuant à la sécurité alimentaire des catégories sociales les plus vulnérables, PLUS DE DIVERSIFICATION DES ACTIVITES: - Un espace récréatif, - Un espace de socialisation, - Un espace pédagogique et ludique,
  21. 21. Composantes du réseau d’irrigation (2007-2008) L’ eau provenant des sources est cumulée dans un réservoir de 250m3 situé en amont des parcelles avant d’être distribuée pour irriguer les parcelles. Nom du canal d’irrigation Longueur en (m) ABRINAZ 830 AMARCHKOUK 1192 DOLBAKOUR 704 MERAMAN 416 IRALN 217 AMRYOUZ 265 DOUTMAJOUT 230 TIORGAN 970 ADOUZE 1015 EMIELBALI 165 TOTAL 6004 Une technique traditionnelle qui consiste à utiliser des canaux en terre à ciel ouvert, qui apportent l’eau par gravité à tout un réseau de canaux, lesquels permettent de la distribuer à de nombreuses rigoles d’arrosage à l’intérieur des parcelles.
  22. 22. Réutilisation des eaux épurées de la STEP Tiznit pour l’irrigation des périmètres Doutourga et Attabane  Intitulé du Projet  : Réutilisation des eaux épurées de la STEP Tiznit pour l’irrigation des périmètres doutourga et attabane  Localisation : Attabane et Doutourga (Ville de Tiznit)  Importance : Superficie à irriguer d’environ 340 HA (à l’horizon 2015) : périmètres agricoles de Doutourga et d’Attabane  Consistance du projet : -Bâche d’aspiration en B.A semi-enterré -01 station de pompage avec 04 pompes -Equipement hydromécanique et de filtration -02 stations de filtration -Réseau de distribution en PVC : 6000 Ml (goûte à goûte)  Coût du projet  Partenaires : 8 400 000,00 DH  Stade des études :   DGCL Ministere de l’Agriculture 3 000 000,00 DH (300 000 euros) 5 400 000,00 DH (540 000 euros) Achevées  
  23. 23. PROJETS EN COURS
  24. 24. BON RESEAU HYDRIQUE, PRESENCE DE PLUSIEURS SOURCES D’ALIMENTATION EN EAU, RESEAU DE CANAUX EN COURS DE RENOVATION, SAVOIR FAIRE EN MATIERE DE GESTION DE L’EAU, SOLS DE BONNE QUALITE, CADRE POLITIQUE ET INSTITUTIONNEL FAVORABLE, PERIMETRE INTEGRE AU PAYSAGE GLOBAL D’UNE GRANDE VALEUR PATRIMONIALE (remparts, palmeraie, oliveraie,…)
  25. 25. Et …. Merci

×