Le régime alimentaire singulier
Table des matières :
Les apports nutritifs pour le bon fonctionnement du corps/esprit :
P....
Qui va consommer quoi ?
Le carnivore, ou plutôt omnivore, mange de la viande à chaque repas avec
des légumes ou féculents,...
consomment tout de même des œufs et produits laitiers, au cas contraire il
va alors chercher les protéines utiles au bon r...
Les apports nutritifs pour le bon fonctionnement du corps/esprit :
Calcium
Le bon calcium se trouve dans d’autres familles...
On trouve alors du calcium dans des produits comme les œufs à la coque,
les légumes, surtout les verts, comme les épinards...
D’autres aliments contiennent aussi du calcium comme les oléagineuses
(tournesol, sésame…), les légumineuses (soja à prosc...
L’index glycémique
La différence entre sucres lents et rapides est la vitesse appelée aussi index
glycémique. L’index fait...
Transformation industrielle : Index élevé => plus l’index est élevé, plus
l’insuline sera sollicitée pour permettre au suc...
Lipides
Plus de 70 % des lipides qui constituent le cerveau sont des omégas 3.
Ils se transforment plus difficilement en é...
Dans les eaux douce et certains végétaux (algues, spiruline (algue, dont les
vertus seront vue plus bas), graines de lin, ...
Il faut absorber 10 gr d’acide linoléique et 2 gr d’acides alpha linoléique par
jour.
Protéines
Composé d’acides aminés, élément fondamental du corps qui contient de
l’azote. Se trouvant dans : Viandes rouges...
vitamines B6, B9, B12 et C, de magnésium et de fer, pour que tout aille bien.
De plus, un manque de vitamine B9 et B12 peu...
- Histidine : Précurseur de l’histamine, médiateur chimique qui déclenche
les allergies, l'asthme et l’urticaire. Ce média...
Les différentes algues ne sont pas toutes égales en matière de protéines,
le taux est calculé sur la matière sèche.
Algues...
Les cochons sont des charognards, par nature, ce qui signifie qu’ils mangent
presque tout, y compris de la nourriture avar...
Les porcs sont un hôte pour un certain nombre de parasites, des virus et
d’autres organismes, dont beaucoup peuvent être d...
Comme publié par Consumer Reports :
Lors de la cuisson du porc, utilisez un thermomètre à viande pour vous
assurer que la ...
Selon une étude menée par le Dr Mercola : « Pour la plupart des porcs
élevés industriellement, je crois qu’il y a suffisam...
Le taux de glucose dans le sang a tendance à être bas parce qu’il est adepte
du saccharose (du sucre raffiné de merde). Le...
Lorsque les amidons et les sucres sont consommés ensemble et subissent
une fermentation, ils se décomposent en dioxyde de ...
1. La consommation de viande est intimement liée aux cancers et aux
maladies cardio-vasculaires.
Le Dr T. Colin Campbell, ...
Les rescapés de ces types de maladies, après un changement drastique dans
un tel régime, devraient privilégier les repas à...
Ces machines, qui broient la viande et la transforme en pâte, séparent la
graisse et la traitent à l’ammoniac ou à l'acide...
qu’elle n’en voulait pas. Selon la Commission européenne sur la santé et
protection des consommateurs, les hormones animal...
« Les produits laitiers sont toxiques pour la santé ! »
Les produits laitiers ne sont pas nos amis, comme le lobby agro-al...
Le lait de vache c’est pour les veaux.
Les protéines spécifiques contenues dans le lait de vache ayant la fonction
de fabr...
Aujourd’hui, les vaches ne sont de plus nourries avec des aliments naturels
tel que du fourrage, mais avec des aliments tr...
Essayez d’arracher une des ces étiquettes et vous verrez la force de cette
colle ! On utilise aussi la caséine pour coller...
Si vous ingurgitez quelques pépins, ou croquez par inadvertance dans un
noyau, le cyanure qui se libèrera et qui sera abso...
D'autres légumes qui portent des traces de toxicités :
La pomme de terre produit plusieurs types différents de glycoalcalo...
Le manioc à deux formes, l'une amer et l'autre douce. Son goût et son odeur
dépendent de la quantité de glucosides cyanogè...
Pour assurer une bonne digestion :
- Prendre les repas au calme, sans stress et bien mastiquer.
- Éviter les mélanges agre...
Digestion des glucides : Commence dans la bouche (mastication) > la salive
(enzyme amylase) > et l'estomac. Le glucose ser...
=> Protéine forte + glucide faible.
=> Protéine faible + glucide fort.
=> Légumes crus ou cuits s’associent avec le tout.
...
Que manger quand on est intolérant au gluten ?
Graines germées (sauf soja), légumes, œufs, poisson frais, fruits, pâtes de...
Dans les régimes alimentaires on conseille le pain complet, car à poids égal,
on mange moins d’amidon. On utilise le blé d...
Le gluten vient du latin glu, « colle », c'est une masse protéique élastique et
visqueuse qui se trouve dans les grains de...
De nombreuses exorphines* du gluten ont été identifiées : L’exorphine du
gluten A4, A5, B4, B5 et C, et nombre d’entre ell...
Le café du matin, pour soi-disant se réveiller de bon matin, ou dans la
journée pour se donner un coup de fouet. Dans une ...
Eau
Un adulte a besoin de 35 ml d’eau/kg par jour. Mais quelle eau boire ?
Les bouteilles en verre sont largement préférab...
Pour la potabilité de l'eau, auparavant, il fallait laisser l'eau dans un
réceptacle transparent, du genre bouteille en pl...
Une chose utile également, est de mettre, avant une telle manipulation,
son eau à découvert dans le frigo durant 1 heure a...
Ici une vidéo, nommé : INN: émission spéciale sur le fluor S/T (15 mn) ;
qui traite de la problématique du fluor dans les ...
noir/coriandre, qui eux ont plus la caractéristique de détacher des tissus et
cellules les amas de métaux lourds et fluoru...
Jus de citron, bienfaits :
Boire un verre d'eau tiède (à température ambiante) ou chaude de jus de
citron pressé (bio) cha...
Il a un effet anti-microbien contre les infections bactériennes et les
champignons ; il est efficace contre les parasites ...
Source Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chromosome
Ainsi dans la nécessité d'apporter un nombre suffisant de protéines dans
l'organisme afin de structurer les télomères, il ...
Ces substances protéiques assurent la protection des terminaisons
chromosomiques – les fameux télomères –, les empêchant a...
Lors d'efforts elle participe à une bonne oxygénation des muscles.
Son activité purifiante entraîne également une évacuati...
Le lait est à éradiquer de nos frigos, et nous savons le nombre de produits
qui en contiennent, alors il sera comme bon vo...
Je rajoute également une série de vidéos de Corinne Gouret (qui a été
suicidé après avoir été séparé de ses deux filles du...
À BONS ENTENDEURS, SALUT !!!
Utile pour moi / Nutrition bien être
Utile pour moi / Nutrition bien être
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Utile pour moi / Nutrition bien être

910 vues

Publié le

.

Publié dans : Alimentation
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Mise à jour ! http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/30/utile-pour-moi-s-octroyer-une-bonne-sante/utile-pour-moi-s-octroyer-une-bonne-sante.pdf
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
910
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Utile pour moi / Nutrition bien être

  1. 1. Le régime alimentaire singulier Table des matières : Les apports nutritifs pour le bon fonctionnement du corps/esprit : P.04 Calcium P.07 Amidon P.08 L’index glycémique P.09 Glucides P.10 Lipides P.13 Protéines S’alimenter correctement P.16 Pourquoi vous devriez arrêter de manger du porc ? P.20 Pourquoi le sucre raffiné est à proscrire ? P.22 10 faits troublants sur la viande P.27 Les produits laitiers sont toxiques pour la santé ! P.30 Le lait : De la colle, des hormones et du pus… Toxicité de certains fruits et légumes P.31 Fruits et légumes qui produisent du cyanure P.33 D’autres légumes qui portent des traces de toxicités P.34 Conseil pour la cuisine et les repas, et fonction de digestion P.37 Gluten P.41 Graines gustatives P.43 Eau P.45 Comment filtrer le fluor de l’eau ? Pourquoi l’eau du robinet et de certaines eaux minérales contiennent du fluor ? P.47 Liquide à consommer durant les repas Suppléments utiles P.49 Les protéines et leurs agissements sur l’ensemble ADN, chromosome, cellule P.52 La spiruline et ses bienfaits P.53 Conclusion de moralité ! P.54 Complément
  2. 2. Qui va consommer quoi ? Le carnivore, ou plutôt omnivore, mange de la viande à chaque repas avec des légumes ou féculents, tout types de produits laitiers, fruits, farines, graines, ect., sans chercher à retirer de sont repas quelconque aliment. Le végétarien exprime ne pas vouloir manger de viande pour des raisons d'éthique et de respect envers les Êtres vivants, et en raison du dégoût de la souffrance qu'endurent les animaux. Il consomme ainsi en grande partie des légumes et fruits, graines germées ou sèches, légumineux ainsi que des produits laitiers et des œufs pour certains d'entre eux, pour l'apport en protéine et lipide. Le végétalien adopte la même position que le végétarien, mais il à, lui, retirer tout les aliments de produits laitiers et les œufs, allant chercher ainsi des protéines et lipides dans d'autres produits comme des algues par exemple, ce que le végétarien adopte également pour certains cas, ou en favorisant certaines graines comme la alfalfa. Le paléo (paléo-cétogène) qui passe en nature typique carnivore, exprimant adopter sa stature en raison de la consommation alimentaire de nos ancêtres, se basant ainsi sur le fait qu'à cette époque ils mangeaient très peut de légumes et fruits, de graines et de farines, et consommaient alors la plupart du temps de la viande en "abondance" de par la chasse et la pêche, et que les baies étaient plus un délice occasionnel qu'une habitude alimentaire. Ils ont juste oublié qu'en ces temps les animaux n'étaient pas élevés en industrie et bourrés de produits chimique de par les médicaments qu'on leur fait ingurgiter, et de la souffrance qui leur est affligé. Après c'est un concept, libre le choix de chacun. Le shaolin a souvent était pris comme exemple d'une position alimentaire spécifique de par leur doctrine pacifique en harmonie avec la nature, structure qui est également adoptée par des castes chinoises, japonaises et même hindous. Il a un régime à base de riz, de légumes et de fruits, adopte la farine de riz pour faire des pâtes, les hindous eux se préfèrent à la farine de pois chiches, des légumineux et fruits à coque, et certains groupes
  3. 3. consomment tout de même des œufs et produits laitiers, au cas contraire il va alors chercher les protéines utiles au bon rythme musculaire dans les dérivés de graines légumes et autres. Il ne consomme pas d'alcool ou de drogue en raison de l'affectation négative sur le corps et l'esprit, perturbant la concentration et déstabilisent l'équilibre interne. Les épices comme l'ail, le gingembre et les oignons sont également évités de sa consommation. La saveur épicée est considérée comme perturbateur, soulevant des émotions qui peuvent brouiller l'esprit du guerrier, dit-il. Le végénivore peut être une fusion de tout ceci, mangeant de manière végétarienne, avec une compensation d'œufs et de produits laitiers pour l'apport en protéine, lipide et vitamine, mais il consommera de temps à autres, une à deux fois pas semaine, tout au plus, de la viande, de préférence rouge et bien grâce, pour des raisons propres, mais aussi pour faire la contre balance avec le surplus calorifiques par l'apport de graisses riches en oméga 3. Certains illustres philosophes antique ne consommaient pas de viande en tout genre, ils avaient adopté un régime alimentaire de type végan, non pas pour les principes de souffrances engendrés aux animaux, mais pour des raisons de logique biologique dans l'absorption de denrées. En effet, lorsque nous absorbons un produit, celui-ci a un impacte autant dans notre corps que dans notre psychisme, de par les signatures ADN véhiculées par les cellules absorbées. C'est d'ailleurs pour ce même principe qu'à certaines époques des scientifiques un peu fou mangeaient des morceaux de cerveau ou de corps d'un Être décédé qui avait un fort potentiel (ce qui est encore le cas aujourd'hui), espérant ainsi emmagasiner une partie de ce même potentiel pour ce fortifier soi-même, ce qui est, dans un principe scientifique, tout à fait tangible, mais qui est une pratique plutôt repoussante. Ainsi, en absorbant des denrées alimentaires de type animal, en prenant en considération que leur capacités de la psyché sont moindres, ont prétendraient que cela amoindrirait les capacités physique et psychique. Après, à chacun d'en prendre référence ou non.
  4. 4. Les apports nutritifs pour le bon fonctionnement du corps/esprit : Calcium Le bon calcium se trouve dans d’autres familles d’aliments que le lait. Pourquoi aller le chercher dans d'autres aliments ? Nous verrons cela plus en dessous.
  5. 5. On trouve alors du calcium dans des produits comme les œufs à la coque, les légumes, surtout les verts, comme les épinards, le cresson et les bettes, les légumes secs sont aussi des sources de calcium, haricots blancs (coco) est en tête de tout. C’est très facile de manger 100 à 200 gr de légumes par repas. Tous ces légumes apportent aussi d’autres nutriments essentiels comme le magnésium et le potassium, deux autres alliés du calcium, sans oublier toutes les vitamines et les fibres. À mettre au menu tous les jours pour les légumes verts, et au moins deux fois par semaine pour les œufs et les légumes secs. N’oubliez pas de les choisir Bio bien évidemment. 100 gr de pain complet apporte 150 mg de calcium, à mettre également sur la table à chaque repas (et surtout pas de pain de boulanger ou industriel qui sont eux remplis plus de produits chimiques et de gluten plutôt que remplis de nutriments bon pour votre santé). Sans oublier les poissons gras, les épices et les herbes, les fruits secs (figues séchées) les fruits à coque (amandes) et les graines.
  6. 6. D’autres aliments contiennent aussi du calcium comme les oléagineuses (tournesol, sésame…), les légumineuses (soja à proscrire, toxique pour l'humain, comme les pépins de tomate…), les noix, les légumes verts (persil, épinard, fenouil, brocoli, haricot vert…), de nombreux fruits (cassis, orange, groseille, mûre, etc.) et la majorité des eaux minérales (bien choisis, sans fluorure par exemple). Amidon On en trouve dans les céréales, les légumineuses, les bananes, pommes de terre, patates douces, féculents, etc., tout en prenant en considération que les pâtes sont toutes, ou presque, faites avec du blé (gluten), comme la semoule...
  7. 7. L’index glycémique La différence entre sucres lents et rapides est la vitesse appelée aussi index glycémique. L’index fait monter le taux de sucre dans le sang. La référence est de 100. Riche en protéines végétales et fibres : Index bas => plus l’index glycémique est bas, plus l’aliment est nutritif.
  8. 8. Transformation industrielle : Index élevé => plus l’index est élevé, plus l’insuline sera sollicitée pour permettre au sucre de pénétrer les cellules. Cela peut conduire à une hyperglycémie réactionnelle avec apparition du diabète à long terme à cause de la fatigue du pancréas et du foie. Exemples : Purée de pommes de terre = 90 ; Pâtes complètes = 40 ; Pain complet = 50 ; Pain blanc = 95. Glucides Les glucides raffinés (sucre blanc, sel blanc, céréales non complets, riz blanc…) sont potentiellement acidifiants car ils n’ont ni oligo-éléments, ni enzymes. En excès, ils provoquent de l’arthrite et des rhumatismes. Apports de glucides dans les aliments : Sucre 100 % (roux). Produits sucrés 50 à 95 %. Miel & confitures (faites avec sucre roux seulement) 75 à 80 %. Céréales de petit déjeuner (à proscrire...) 75 à 85 %. Pain (à proscrire, sauf si fait maison avec de la farine choisis biologiquement et non aliénée, de type au delà de T80, pain complet acceptable) 55 %. Pommes de terre, pâtes et riz cuits (complet de pref.), légumes secs cuits 20 %. Fruits frais 5 à 20 % (moyenne : 10 %). Fruits séchés ~ 90 %. Légumes 4 à 12 % (moyenne : 7 %). Laitages (à proscrire sauf autre que lait de vache, comme celui de chèvre, ou préférez le lait végétal) 3 à 6 %.
  9. 9. Lipides Plus de 70 % des lipides qui constituent le cerveau sont des omégas 3. Ils se transforment plus difficilement en énergie que les glucides. Les lipides sont présents dans les viandes, et si l'on donne à manger à ces bêtes des produits contenant de la cellulose, que nous ne pouvons ingurgiter, et même nous nous essayions, notre système digestif ne pourrait pas la traiter, plutôt que des leur graines alimentaires industrielles chimique, en consommant leur viande, cela nous fournis alors des lipides et protéines émergent de cette transformation. Il est également préférable de manger ces viandes avec de la graisse qui contient des omégas 3 supplémentaire qui favoriseront ainsi la désintégration du mauvais cholestérol. La surconsommation d’acides gras polyinsaturés oméga 6 entraîne une sur utilisation de la vitamine E > risque de cancer du Sein. Polyinsaturés de la série Oméga 3 :
  10. 10. Dans les eaux douce et certains végétaux (algues, spiruline (algue, dont les vertus seront vue plus bas), graines de lin, noix, soja (à proscrire toxique pour l'humain, comme les pépins de tomate), saumon, thon). Protège des maladies cardio-vasculaires. Renforce le système immunitaire. Favorise la construction osseuse. Développement de la rétine. Améliore l’élasticité de la peau. Régulation hormonale. Construction du tissu nerveux du bébé. Source alimentaire des acides gras essentiels : (Dans les huiles et les graines avec lesquelles on les fabrique). ) Acide linoléique : Huile végétale tournesol, maïs bio, soja, arachide (cacahuète), pépin de raisin, lait maternel. ) Acide gamma linoléique : Huile végétale onagre, Huile végétale de bourrache (oméga 6), pépin de raisin. ) Acide alpha linoléique : Huile végétale soja, noix, germe de blé (ou pas !), lin, beurre (mais pas de lait de vache, et le végétal est souvent accompagné d'huile de palme (OGM) ou de lécithine de soja (OGM), alors autant oublier le beur, on pensera), poisson, lait maternel.
  11. 11. Il faut absorber 10 gr d’acide linoléique et 2 gr d’acides alpha linoléique par jour.
  12. 12. Protéines Composé d’acides aminés, élément fondamental du corps qui contient de l’azote. Se trouvant dans : Viandes rouges (après transformation de la cellulose). Œufs, oléagineux, céréales complètes + légumineuses bio, poissons, algues, produits laitiers (sauf de vache...). Quelques acides aminés nécessaires : - Tryptophane : Précurseur de la sérotonine (hormone du sommeil) qui freine les pulsions et qui est un antidépresseur naturel qui peut être sécrété par les plaisirs de la vie : Massages, bains tièdes avant le coucher… Une carence peut provoquer : Colère, agressivité, dépressions post-partum, spasmophilie. L’alcool et les drogues épuisent ces réserves. - Phénylalanine : Dans la viande, le fromage (on préfèrera chèvre ou brebis), le blanc d’œuf, le soja, pois chiches, avoine, germe de blé (mais toujours le même souci du blé dégénérescent depuis des siècles). Elle conditionne l’utilisation de vitamine C. Précurseur de la dopamine (hormone du plaisir) et de la noradrénaline (hormone de l’attention). Une carence peut provoquer : Dépression, schizophrénie, maniaco- dépression. Une carence en noradrénaline et dopamine : Baisse de la libido, baisse de l’appétit, baisse de concentration et de la mémoire. Il faut assez de
  13. 13. vitamines B6, B9, B12 et C, de magnésium et de fer, pour que tout aille bien. De plus, un manque de vitamine B9 et B12 peut entraîner des crises d'anémie. - Méthionine : Indispensable à la croissance et protection du Foie et des Reins. Elle est détruite par l’alcool. Elle a des propriétés anti-cholestérol car elle stimule la production de lécithine par le Foie. Source : Ail, oignons, œufs, céréales, noix. - Glutamine : Prévention des symptômes de l’anxiété, du trac, de la peur en avion. Il absorbe l’excès d’ammoniaque et les déchets cérébraux. En cas de carence : Dépendance à l’alcool et la drogue. Source : Son de blé (dégénérescent comme le blé, on s'en doute), soja, amande, noisette, fromages.
  14. 14. - Histidine : Précurseur de l’histamine, médiateur chimique qui déclenche les allergies, l'asthme et l’urticaire. Ce médiateur nous fait pleurer, nous moucher… Il contracte nos muscles lisses. Sert à la production des cellules sanguines et immunitaires rouge et blanc. Source : Laitages, viandes, céréales complets, lait végétal et œufs. Le groupe alimentaire des féculents (céréales et dérivés, légumes secs, légumes et fruits riches en amidon) contient donc aussi des protéines, d’origine végétale. Mais il est conseillé, dans une moindre mesure, de consommer des protéines animales, qui peuvent se trouver dans les œufs ou les fromages, plutôt que dans la viande, pour ceux qui suivent un régime sans viande, ou dans la spiruline. Les lentilles sèches contiennent 24 % de protéines … seulement une fois cuites, elles n’en apportent plus que 8 %, ce qui est autant que le pain classique, 250 g de pain renferment 20 g de protéine, comme 80 g de légumes secs pour 20 g de protéine. 2 œufs équivalent à 100 g de viande ou de poisson, et contiennent 12.5 g de protéines d’excellente qualité, « de référence ». Pour 100 grammes de nourriture, le taux de protéine varie fortement, de 0 à près de 50 %. Fromage de chèvre, 32. Œuf, 12 ; Poulet, 30 ; Dinde, 29. Veau, 36 ; Agneau, 35 ; Bœuf, 31. Saumon, 27 ; Thon, 27 ; Crevette, 21. La spiruline (algue) apporte en 10 g autant de protéines qu’un steak de 125 g. Elles n’apportent que peu de glucides et un taux de lipide proche de zéro. Donc idéal comme apport pour les régimes végétarien/talien.
  15. 15. Les différentes algues ne sont pas toutes égales en matière de protéines, le taux est calculé sur la matière sèche. Algues brunes 5 à 15 % ; Algues vertes 12 à 20 % ; Algues rouges 8 à 40 % ; Spiruline 70 %. Plus bas nous verrons comment les protéines influent de manière considérable sur les chromosomes. S'alimenter correctement Nous n'avons pas abordé ici de relation avec les aliments provenant de « tout est bon dans le cochon ! » pour les raisons qui suivent. Pourquoi vous devriez arrêter de manger du porc ? De nombreuses religions interdisent spécifiquement la consommation de viande de porc. Cette viande est considérée comme « impure » et non casher. Y a-t-il une raison à cela ? Y a-t-il plus qu’une instruction d'interdiction religieuse que nous devrions tous connaître ? En fait, il y a beaucoup de preuves scientifiques pour étayer cette hypothèse.
  16. 16. Les cochons sont des charognards, par nature, ce qui signifie qu’ils mangent presque tout, y compris de la nourriture avariée, les fèces (matière fécale), l’urine, les carcasses et même les tumeurs cancéreuses de leurs congénères. Malheureusement, le système digestif d’un cochon est incapable d’éliminer efficacement les toxines accumulées du corps, car un cochon digère complètement sa nourriture en seulement 4 heures. Ce n’est pas assez long pour enlever les excès de toxines qui ont été ingérées, ces toxines sont ensuite stockées directement dans les cellules graisseuses, la chaire et les organes du porc. « Transpirer comme un cochon », encore ? Ironie du sort, cette expression n’est pas vraie – Les porcins n’ont pas de glandes sudoripares, ce qui signifie qu’ils sont incapables d’éliminer l’excès de toxines par la transpiration (comme nous). Alors, naturellement, cela signifie que la viande de porc serait une viande beaucoup plus toxique que d’autres, et quand vous en consommez vous ingérez ces toxines dans votre organisme (remémorez-vous ce que vous avez lu avant…). Avec nos environnements actuels, nous n’avons vraiment pas besoin d’exposer notre corps à encore plus de toxines. Selon une enquête menée par Consumer Reports, 69 % de tous les échantillons de porc cru testés (d’environ 200 échantillons) ont été contaminés par une bactérie dangereuse connue comme la Yersinia enteroclitica. Cette bactérie peut causer de la fièvre, des troubles gastro- intestinaux, de la diarrhée, des vomissements et des crampes. La viande de porc hachée était plus susceptible d’être contaminée que les côtelettes de porc. Elle contient également d’autres contaminants, y compris un médicament controversé appelé ractopamine, qui est interdit en Chine et en Europe. La plupart des bactéries qui ont été trouvées dans la viande de porc étaient en fait résistantes à plusieurs antibiotiques, ce qui rend le traitement d’une maladie problématique et potentiellement dangereux. Pourquoi vous devriez arrêter de manger du porc selon le rapport : « Nous avons trouvé la salmonelle, staphylococcus aureus, ou Listeria monocytogenes, les causes les plus courantes de maladie d’origine alimentaire, dans 3 à 7 pour cent des échantillons. Et 11 pour cent contenaient des entérocoques, qui peut indiquer une contamination fécale et peut causer des problèmes tels que les infections des voies urinaires ».
  17. 17. Les porcs sont un hôte pour un certain nombre de parasites, des virus et d’autres organismes, dont beaucoup peuvent être directement transmis à l’homme, certains incluent : ) Taenia solium – Un parasite intestinal qui peut causer une infection des tissus et la perte d’appétit. ) Menangle virus – Un virus qui peut causer de la fièvre, des frissons, des éruptions cutanées, des maux de tête et la de transpiration. ) Trichinella – Un ascaris parasitaire, qui peut provoquer un œdème, la myalgie (douleurs des muscles du système nerveux central), la fièvre et autres malaises. ) L’hépatite E - Une inflammation virale qui peut causer de la fatigue, des nausées et l’ictère (jaunisse). Les cas les plus graves peuvent conduire à la fibrose* du foie et à la cirrhose, qui peut dégénérer en cancer du foie. L’étude indique que si vous faites cuire la viande de porc correctement, vous pouvez réduire le risque de ces parasites, mais il n’y a pas de température garantie pour la sécurité quand on veut manger du porc. *Fibrose : La fibrose hépatique est un processus suivant lequel certaines cellules du foie se transforment en tissus plus durs et plus résistants. Il s'agit en fait d'une cicatrisation du foie, en réaction à une agression qui finit par entraîner un dysfonctionnement. Il n'existe pour l'instant pas de traitement contre la fibrose hépatique, mais les scientifiques sont à pied d'œuvre. Si elle n’est pas soignée, elle entraîne une cirrhose, qui elle conduit à la favorisation de création de cellules cancéreuses. Si vous décidez malgré tout de manger du cochon, suivez les instructions suivantes pour accroître la sécurité.
  18. 18. Comme publié par Consumer Reports : Lors de la cuisson du porc, utilisez un thermomètre à viande pour vous assurer que la chaleur interne atteigne la température qui tue les bactéries potentiellement nuisibles : Au moins 60 °C pour le porc entier et 70 °C pour le porc haché. Gardez la viande de porc crue et ses jus séparés des autres aliments, en particulier ceux consommés crus, comme la salade. Lavez-vous soigneusement les mains après avoir manipulé de la viande crue. Choisissez le porc et d’autres produits à base de viande qui ont été élevés sans médicaments (donc non industriel...). Achetez du porc certifié biologique, à partir de porcs élevés sans antibiotiques ou ractopamine (molécule qui sert à augmenter le taux de protéine dans la viande, médicament interdit dans l'Union européenne depuis 1996). Cherchez une déclaration claire concernant l’utilisation d’antibiotiques. « Aucun antibiotique utilisé ». Méfiez-vous des étiquettes trompeuses. « Naturel » n’a rien à voir avec l’utilisation d’antibiotiques ou comment un animal a été élevé. Nous avons trouvé des allégations non approuvées, y compris des « résidus d’antibiotiques ». Pourquoi vous devriez arrêter de manger du porc, qu’en est-il des porcs élevés dans des pâturages biologiques ? Bien que ce porc soit évidemment beaucoup mieux pour la consommation, il est très difficile de le trouver, et il pose encore certains problèmes de santé. Les pâturages des porcs sont très sensibles à l’infection par Trichinella spiralis, qu’on connaît sous le nom de « ver de porc » ou « ver solitaire ». Trichinella est l’un des parasites les plus répandus dans le monde entier, il a le potentiel de causer des problèmes de santé très graves. Trichinella peut être tué dans le processus de cuisson mais il faut suivre les directives de près pour s’assurer que la viande soit bien cuite. On dit que le porc peut être une viande « saine », mais cela dépend entièrement de la façon dont il a été élevé. La plupart, sinon la totalité de la viande de porc, est issu d’élevage malsain. Presque tous les porcs élevés proviennent d’élevage industriel. Ces environnements sont généralement caractérisés par des conditions inhumaines et constituent une source d’agents pathogènes.
  19. 19. Selon une étude menée par le Dr Mercola : « Pour la plupart des porcs élevés industriellement, je crois qu’il y a suffisamment de preuves scientifiques pour justifier les réserves ou l’interdiction pure et simple dans de nombreuses cultures de le consommer. Ces animaux passent leur vie misérable, entre le béton et l’acier. Les antibiotiques sont donnés généreusement avec leur nourriture, rendant leur viande encore plus toxique. Certes, la consommation occasionnelle de viande de porc pourrait être bien, mais c’est un risque, et plus vous en consommez plus aurez de chances d’avoir un certain type d’affection »... À bon entendeur ! Ici une vidéo (10 mn) intéressante en ce qui concerne la gelé de porc, utilisée pour confectionner bonbons, yaourts, sodas, et beaucoup d'autres produits : (Nom de la vidéo : Additif E441 : La gélatine de porc est partout !!! (Montage : Collectif Podbete)) (10 mn) https://www.youtube.com/watch?v=B1420ya5DbY&index=15&list=PL9JY MWkpabaxbesPF9TcYTgXaTtm4-2O4 Pourquoi le sucre raffiné est à proscrire ? La clé d’une fonction cérébrale bien réglée est l’acide glutamique, composé vital que l’on trouve dans de nombreux légumes. Les vitamines B jouent un rôle majeur dans la décomposition de l’acide glutamique en composés antagonistes complémentaires qui provoquent une réaction de « continuation » ou de « contrôle » dans le cerveau. Les vitamines B sont aussi fabriquées par des bactéries symbiotiques qui vivent dans nos intestins. Lorsque l’on consomme du sucre raffiné tous les jours, ces bactéries s’affaiblissent et meurent, et notre réserve en vitamines B descend très bas. Trop de sucre nous rend somnolents ; nous perdons nos facultés de calcul et de mémoire. Ce qui n'est pas révélé également, c'est que dans le sucre raffiné on a retiré tous les oligo-éléments, tout ce qui avait un apport nutritif et tout l'apport en vitamine et enzyme, il ne reste ainsi plus que le saccharose qui est acidifiant dans la fermentation. Ce qui a pour effet également - pour l'élément du saccharose - d'amener une addiction au sucre, car cela procure un plaisir gustatif des papilles bien supérieur à du sucre dit "normal", comme le sucre de canne par exemple ou le sucre contenu dans les fruits et dans le miel.
  20. 20. Le taux de glucose dans le sang a tendance à être bas parce qu’il est adepte du saccharose (du sucre raffiné de merde). Les gens qui renoncent à leur penchant pour le saccharose et qui le suppriment découvrent que leur taux de glucose dans le sang redevient normal et se stabilise. Toutes les sortes de sucres - les sucres naturels, tels que ceux que l’on trouve dans le miel et les fruits (le fructose), tout comme le sucre blanc raffiné (le saccharose) - ont tendance à bloquer la sécrétion des sucs gastriques et à avoir un effet inhibiteur sur le métabolisme naturel. Les sucres ne sont pas digérés dans la bouche, comme les céréales, ou dans l’estomac, comme la chair animale. Lorsqu’on les consomme seuls, ils passent dans l’intestin grêle après avoir rapidement traversé l’estomac. Lorsqu’on les consomme avec d’autres aliments, l’estomac les retient pendant un moment. Pendant que l’estomac s’occupe de la protéine animale et végétale, de l’amidon et des autres éléments nutritifs, le surcroît de sucre garantit presque à coup sûr une rapide fermentation acide, vu les conditions de chaleur et d’humidité qui existent dans l’estomac. Un morceau de sucre dans votre café après votre sandwich suffit à faire fermenter tout ce qui se trouve dans votre estomac. Un soda avec un hamburger surfit à transformer votre estomac en distillerie, comme avec le chewing-gum après le repas. Du sucre dans vos céréales - que vous les achetiez déjà sucrées dans le paquet ou que vous rajoutiez le sucre vous- même - garantit presque à coup sûr une fermentation acide. Lorsque les amidons et les sucres complexes (comme ceux contenus dans le miel et les fruits) sont digérés séparément, ils se décomposent en sucres simples appelés « monosaccharides », qui sont des substances utilisables - des nutriments.
  21. 21. Lorsque les amidons et les sucres sont consommés ensemble et subissent une fermentation, ils se décomposent en dioxyde de carbone, en acide acétique, en alcool et en eau. À part l’eau, tous ces éléments sont des substances inutilisables - des poisons. Lorsque les protéines sont digérées, elles se décomposent en acides aminés, qui sont des substances utilisables - des nutriments. Lorsque l’on consomme des protéines avec du sucre, elles se putréfient ; elles se décomposent en une variété de ptomaïnes et leuoemaïnes, qui sont des substances inutilisables - des poisons. Les glucides qui fermentent dans l’appareil digestif sont transformés en alcool et en acide acétique, et non en monosaccharides faciles à digérer. De même que cuir des fruits avec de la pâte, souvent d'origine de farine de blé, donc remplis de gluten, pour faire de "bons gâteaux", n'est pas une formule à suivre encore à présent, cela crée dans votre ensemble digestif un alambique qui fermentera de bonnes heures et aura un effet assez proche que celui des sodas (type coca), c'est-à-dire acidifiant et irritant (brûlure). Il existe toutes sortes de gâteaux délicieux qui ne sont pas composés avec des fruits mélangés aux farines et levures chimiques ou autres. 10 faits troublants sur la viande qui vous enlèveront l'envie d'en manger Source : http://www.wikistrike.com/2015/08/10-faits-troublants-sur-la- viande-qui-vous-enleveront-l-envie-d-en-manger.html Disponible sur Netflix, ce film a incité plusieurs personnes à diminuer, voire cesser de manger de la viande. En attendant de le visionner, voici 10 faits qui vous feront peut-être revoir votre alimentation. Voilà alors des images qui ont convaincu plusieurs personnes à modifier le contenu de leur assiette (en anglais, visionnez de 16:29 à 26:44, puis de 43:00 à 46:30). (Nom de la vidéo : Vegucated 2010) (1 h 05 mn) https://www.youtube.com/watch?v=19qSsUI79Ro
  22. 22. 1. La consommation de viande est intimement liée aux cancers et aux maladies cardio-vasculaires. Le Dr T. Colin Campbell, l'un des plus grands scientifiques spécialisés en épidémiologie, a dirigé « l’étude la plus complète jamais entreprise sur la relation entre l'alimentation et le risque de développer une maladie ». Ses observations faites en Chine pendant des années ont confirmé qu’un régime alimentaire carnivore accroît les risques de souffrir de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de diabète, de cancers et de maladies auto- immunes. 2. Les super-bactéries plus présentes que jamais dans la viande. Une récente étude américaine publiée par la Food and Drug Administrationa à constaté que 81 % de la dinde hachée sur le marché était contaminée par des super-bactéries, soient celles résistantes aux antibiotiques. Ces bactéries ont été retrouvées dans 69 % des côtelettes de porc, 55 % du bœuf haché et 39 % du poulet. Un germe appelé enterococcus faecalis*, se trouvant normalement dans les intestins des Êtres humains et des animaux, a aussi été retrouvé dans une grande variété de viandes, signifiant qu'elle a déjà été en contact avec des matières fécales. *Enterococcus faecalis : Est une bactérie habitant le tube digestif des humains et d'autres mammifères, et qui peut causer des infections mortelles chez l'homme et le singe, particulièrement dans un environnement hospitalier : Le haut niveau de résistance naturelle aux antibiotiques de la bactérie contribue à sa pathogénicité et au risque d'infection nosocomial (pénétration dans un organisme d'un agent étranger (bactérie, virus, champignon, parasite) capable de s'y multiplier et d'y induire des lésions pathologiques ; l'infection peut s'accompagner de manifestations cliniques ; nosocomial : vient du grec "nosokomeone", qui signifie "hôpital"). 3. Certaines maladies pourraient être renversées en adoptant une alimentation végétalienne. Une étude a démontré qu’une alimentation à base de plantes et pauvre en gras peut influencer positivement le rétablissement des personnes atteintes du cancer du sein, du côlon, de la prostate et de la peau. Certains individus ont en effet réussi à guérir leur maladie en éliminant la viande, le poisson, la volaille, les œufs, les produits laitiers et les huiles végétales de leur assiette.
  23. 23. Les rescapés de ces types de maladies, après un changement drastique dans un tel régime, devraient privilégier les repas à base de plantes, riches en fruits, en légumes et en céréales non raffinées, et se tenir loin des viandes, des aliments transformés, des céréales raffinées et du sucre raffiné et autres. Ce tournant dans la réflexion sur l'importance de la nourriture est particulièrement intéressant, puisque les statistiques les plus récentes (2015) de la American Cancer Society démontrent peu d'amélioration dans les taux de survie des patients qui luttent contre leur maladie avec la médecine traditionnelle au cours des 40 dernières années. 4. Les antibiotiques utilisés dans l’élevage des animaux. En moyenne chaque année, 62 millions d’antibiotiques sont vendus pour la santé du bétail, contre 16 millions pour la consommation humaine. On estime que l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux est hors de contrôle. Elle déplore entre autre le fait que nous utilisons des antibiotiques sur les animaux alors qu’ils ne sont pas malades, simplement pour les faire grossir et pour compenser les mauvaises conditions d’hygiène dans lesquelles ils vivent. 5. Le gouvernement américain est derrière plusieurs campagnes encourageant la consommation de viande et de produits laitiers (qu'ils font véhiculer également en Europe). Nos voisins sont bombardés de messages publicitaires valorisant une alimentation riche en viande, bien que les Américains mangent déjà plus que la quantité de protéines d’origine animale recommandée pour une personne selon l’âge (et ceci est idem dans les pays occidentaux). Ces publicités rapporteraient des milliards de dollars supplémentaires aux entreprises soutenues par le gouvernement. L’État américain dépense 38 milliards $ par année pour subventionner l’industrie de la viande et des produits laitiers, et seulement 0,04 % de ce montant (17 millions $) pour le commerce des fruits et des légumes. 6. Les produits nettoyants toxiques et l’eau chlorée. Les conseils scolaires et les parents ont été mal informés pendant de nombreuses années concernant les produits nettoyants utilisés dans le lavage de la viande servis dans les cafétérias du monde entier.
  24. 24. Ces machines, qui broient la viande et la transforme en pâte, séparent la graisse et la traitent à l’ammoniac ou à l'acide citrique pour éliminer les bactéries. La viande est ensuite finement broyée, pressée en blocs et surgelée pour son utilisation industrielle. D’autres emploient de l'eau chlorée dans le lavage et la transformation de la viande rouge, de la volaille et du poisson (et de fruits légumes, comme l’eau utilisé pour faire cuir les féculents), ce qui rend la viande encore plus toxique et favorise la prolifération de bactéries dans les chaires. 7. L’industrie de la viande est responsable des changements climatiques. Le secteur de l’élevage dépasse maintenant l'industrie du transport et celle de la production d'électricité comme la plus grande source d’émission de gaz à effet de serre. Le 5ème rapport du GIEC recommande une diminution importante de la consommation de viande, ce qui serait aussi efficace que de diviser par deux le parc automobile mondial. L’élevage accentue également la déforestation. Greenpeace a mené une enquête pendant trois ans qui a prouvé que l’élevage bovin était responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne. 8. Les animaux d’élevage mangent mieux que plusieurs personnes dans le monde. L’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture estimait en 2014 à 805 millions le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde. Pourtant, les deux tiers des terres agricoles mondiales sont consacrés à l’élevage et à la production d’aliments pour le bétail. Ironiquement, près de 85 % de la production mondiale de soja, une denrée très nutritive et riche en protéines (et chimiquement modifié OGM et toxique), est destinée à nourrir les animaux qui seront abattus (pour que vous les mangiez). 9. La présence excessive d’hormones dans la viande. Au Canada, des hormones naturelles et synthétiques sont utilisées dans la production intensive de bœuf et de porc sous forme de stimulateurs de croissance et de régulateurs de la reproduction. Le bœuf américain serait également très lourd en hormones ; si lourd que l’Union européenne a dit
  25. 25. qu’elle n’en voulait pas. Selon la Commission européenne sur la santé et protection des consommateurs, les hormones animales augmentent de manière significative les risques de cancer du sein et du cancer de la prostate. Le taux de cancer au sein des pays qui n’en consomment pas serait plus bas que les pays s’alimentant de bœuf américain. 10. Les animaux d’élevage vivent dans d’horribles conditions et meurent de façon effroyable. Plusieurs dirigeants de l’industrie dépeignent les bêtes comme des animaux de ferme heureux. La terreur, la douleur et la souffrance sont les mots qu’ils devraient plutôt utiliser. Il n’est pas rare que le bétail soit battu, asphyxié par de la mousse, ébouillanté ou encore démembré vivant dans les abattoirs. Conclusion : Maintenant que vous avez pris connaissance de tout ceci, n'oubliez jamais une chose importante : "Même si ces informations vous frappe dans votre psyché, vous êtes maître de votre corps et de son bon fonctionnement, et se genre d'article peuvent venir perturber le niveau émotionnel et engendrer une répercutions sur votre métabolisme. Vos organes et leurs douleurs, ou la naissance d'une maladie, vient en premier lieu uniquement de l'émotionnel, la crainte, la peur, le doute, la croyance que, du fait de consommer une certaine chose, vous attrapiez un mal insidieux qui pourrait être fatidique. Si vous portez vos croyances très fortement dans cette direction, cela risque de vous arriver inexorablement. Alors pensez toujours positif, en prenant conscience de choses telles que celles ici exprimées, sans que cela n'influe sur vous-mêmes, ne partez pas en crainte que cela vous détériore mais prenez le dessus sur ce type de situations. Vous consommerez alors en connaissance de cause, et vous aurez alors la volonté et le pouvoir d'annihiler ces possibilités de manifestations".
  26. 26. « Les produits laitiers sont toxiques pour la santé ! » Les produits laitiers ne sont pas nos amis, comme le lobby agro-alimentaire nous l’a inculqué pendant des décennies. La nutritionniste Marion Kaplan, bio-nutritionniste élève du Dr Kousmine, chercheuse et auteur d’une quinzaine d’ouvrages, nous explique pourquoi. (NdS (note de synthèse de moi-même) : J'ai repris un doc. ou j'avais fait la synthèse de nombreuses informations, ne gardant que je principal, comme pour tous les autres articles que vous lisez ici, afin d'aller à l'essentiel ; vous trouverez de plus larges informations à ce sujet sur ce document en ligne : http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/29/lait/lait.pdf) (P.S. : si la page de téléchargement est mal affichée, allez sur le centre de la page web et clic sur "Télécharger le fichier", cela mettra le fichier en ligne, et ne le téléchargera pas, pour une lecture pdf en ligne). Lien vidéo (52 mn) - Nom : Le lait mauvais pour la santé : https://www.youtube.com/watch?v=ITxvcwafLo8 La consommation du lait, très riche en sucre (le lactose), fait exploser l’index glycémique du sang, un facteur causal important du diabète et de l’obésité. Les industriels promeuvent les produits laitiers en soulignant leur richesse en calcium. Le problème, nous dit Marion Kaplan, est que le calcium du lait n’est pas assimilable par l’organisme. Non seulement le lait ne contribue pas à combattre l’ostéoporose, mais il l’intensifie, par un mécanisme que décrit précisément la nutritionniste. Le lait contient une protéine, la caséine, que nos enzymes digestifs ne peuvent pas dégrader. Le système digestif étant particulièrement affecté par le vieillissement, il devient de plus en plus difficile d’assimiler les produits laitiers à mesure que l’on avance en âge. Comme le souligne de manière véhémente* Marion Kaplan, il est inutile de demander à son généraliste si l’on doit renoncer aux produits laitiers : Les médecins ne sont pas formés à la nutrition et sont donc généralement incompétents pour répondre à cette question. *Véhémence : Qui s'exprime avec emportement, fougue ; passionné, enflammé.
  27. 27. Le lait de vache c’est pour les veaux. Les protéines spécifiques contenues dans le lait de vache ayant la fonction de fabriquer des fibres osseuses (osséine) ne sont pas adaptées à notre espèce. L’Être humain (bébé, enfant, ou adulte) nourris au lait de vache sera en carence d’osséine, entraînant une déminéralisation, précurseur de l’ostéoporose. De plus, ce « mauvais calcium » va se fixer sur certains tissus de l’organisme et provoquer des durillons (callosité se formant sur les pieds ou dans la paume de la main), kystes, becs de perroquet, calculs, etc.. Vidéo de Pr Henri Joyeux-Lait, Santé et propagandes ! (5 mn) https://www.youtube.com/watch?v=ly6ajdT4vkE N'oublions pas que le lait, rappelons-le, est optimisé pour faire passer en six mois un veau de 35 à 250 kilos… Les hormones de croissance contenues dans le lait de vache sont destinées au veau, pas à l’homme ! Il faut savoir que l'organisme doit faire la séparation des molécules de lait pour leur permettre une bonne digestion dans l'estomac, mais le lait de vache ne faisant pas partie du contingent spécifique dans la liste de traitement de l'ordinateur de gestion de la digestion par la sécrétion, ces mêmes molécules ne peuvent alors pas être scindées correctement, ce qui engendre explicitement une indigestion et des malaises digestifs, abdominales, et cardio-vasculaire pour les personnes âgées ou trop sensible à des désordres digestifs. Les travaux du docteur Maria Enig démontrent en effet que « c’est le fait de pasteuriser les matières grasses du lait ou de solidifier les huiles végétales par hydrogénation qui serait responsable des cancers du sein et du colon, mais aussi des maladies cardio-vasculaires ! […] Ce sont les molécules d’acide gras « trans » issus de l’industrialisation qu’il faut chasser ». Ces acides gras se trouvent aussi en forte quantité dans les produits finis comme les gâteaux, les céréales de petit-déjeuner enrichies en graisse ou les frites… Le lait de vache n’est plus ce qu’il était.
  28. 28. Aujourd’hui, les vaches ne sont de plus nourries avec des aliments naturels tel que du fourrage, mais avec des aliments trafiqués, du soja transgénique (OGM), bourrés d’additifs afin de stimuler la lactation avec une bonne dose systématique d’antibiotiques et de vaccins afin d’augmenter au maximum les profits. De plus, des œstrogènes (hormones sexuelles féminines) sont retrouvés en grande quantité dans le lait de vache. Le lait : De la colle, des hormones et du pus… La multinationale Monsanto a produit une hormone de croissance destinée à augmenter la production de lait. Grâce à ses bénéfices colossaux, elle a pu soudoyer les autorités sanitaires et politiques pour qu’elles laissent mettre sur le marché ce produit sans avoir évalué sa toxicité ! Les éleveurs auxquels on a imposé cette hormone de croissance se sont retrouvés avec des vaches qui produisaient 40 à 50 litres de lait par jour (auparavant, elles en donnaient au plus 14 litres). Il a fallu traficoter génétiquement un nouveau type de vaches, les Holstein, avec les pattes plus longues afin qu’elles ne se marchent pas sur leurs pis ; les pauvres bêtes ne pourraient pas suivre sur le plan alimentaire, même en broutant 24 h sur 24 si l’on ne complémentait pas leur alimentation avec des farines. À savoir qu’une vache normale vit 25 à 30 ans, et celles-là sont usées à la corde en 7 à 8 ans... Près de 80 % des protéines du lait et du fromage sont constituées de caséine, qui est une « puissante colle », celle qui fait notamment tenir les étiquettes sur les bouteilles de bière.
  29. 29. Essayez d’arracher une des ces étiquettes et vous verrez la force de cette colle ! On utilise aussi la caséine pour coller les meubles, et nos grands parents s’en servaient pour coller les papiers peints ! Pensez à ce que cette colle peut provoquer dans votre organisme. Comme la caséine est une protéine étrangère, le corps crée des anticorps pour la neutraliser. Cette réaction antigène/anticorps fait sécréter de l’histamine et engendre une intense production de mucus, voire de pus, et surtout d’inflammations (sinusites, otites, bronchites, maladies en ite….). De nombreux chercheurs pensent que la caséine est la principale substance responsable des inflammations articulaires que l’on voit dans les arthrites rhumatoïdes. Cela expliquerait pourquoi la suppression de tout produit laitier permet la plupart du temps le soulagement rapide de ces affections. Toxicité de certains fruits et légumes Fruits et légumes qui produisent du cyanure : Dans les noyaux et pépins de certains fruits et légumes est renfermé une toxine naturelle appelée glycoside cyanogène. Comme exemple l'amande contenue dans le noyau, qui ne sera pas traitée et mangée comme telle, le glycoside cyanogène peut se transformer en acide cyanhydrique, ce qui est toxique pour les humains. Ce sont des amandes dites amer qui n'ont pas étaient traitées par une source de chaleur afin d'éradiquer ce poison.
  30. 30. Si vous ingurgitez quelques pépins, ou croquez par inadvertance dans un noyau, le cyanure qui se libèrera et qui sera absorbé par votre organisme ne sera pas non plus très dommageable, bien qu'il agira dans sa substance toxique et infligera certaines séquelles dans les tissus et cellules. Par contre, en consommer largement provoquera de sérieux troubles biologique. Mieux vaut éviter de trop s'empoisonner. Les noix de cajou brutes, comme autre exemple, contiennent de l'urushiol, le produit chimique que vous trouverez dans le sumac vénéneux (l'herbe à puce ou sumac grimpant). Il peut causer à l'organisme une réaction similaire au poison contenu dans le lierre. Si un niveau élevé d'urushiol est ingéré, il peut être mortel. L'empoisonnement par noix de cajou est rare, mais ceux qui les manipulent pour leur fabrication en retirant la coque peuvent parfois faire l'expérience des effets secondaires. Voici une petite liste des légumes et fruits pouvant contenir du cyanure : Les abricots, les cerises, les pêches, les amandes amères, les prunes et les prunes à pruneaux, les pépins de pomme et de tomate, nous pouvons en trouver aussi dans la racine de manioc et pousse fraîche de bambou cru. Les tiges et les feuilles des tomates contiennent un élément chimique appelé glycoalkaloid (la solanine). On en trouve à des niveaux élevés dans les tomates sauvages... Ces deux composants sont utilisés en cuisine pour donner du goût, mais doivent être retirés au moment du service. Les pépins ou graines qui ne sont pas toxique sont : Raisins, grenades, fruits rouges, pastèques, kiwis. Source : http://papidoc.chic-cm.fr/586plantestoxiques.html
  31. 31. D'autres légumes qui portent des traces de toxicités : La pomme de terre produit plusieurs types différents de glycoalcaloïdes naturellement, les plus courants étant la solanine et la chaconine. L'ingestion de teneurs élevées de ce composé peut causer un goût amer ou une sensation de brûlure dans la bouche - ce qui est un signe de sa toxicité. Les glycoalcaloïdes ne sont pas détruits par la cuisson, même par la friture dans de l'huile chaude. La plus grande partie de cette toxine naturelle est présente dans la pelure ou juste sous cette dernière dans les pommes de terre. Le verdissement des pommes de terre peut être un signe indicateur de la présence de la toxine. Les consommateurs devraient éviter de consommer des pommes de terre qui montrent des signes de verdissement, de dommage, de pourriture ou de germination. Les pommes de terre doivent être entreposées dans un endroit frais, sombre et sec de la maison, comme le sous-sol, loin des rayons du Soleil et de la lumière artificielle. Lavez les pommes de terre et pelez ou enlevez les parties vertes avant la cuisson. Les tiges et feuilles ont également cette toxicité, comme pour les tomates. Les piments contiennent un produit chimique appelé capsaïcine, qui est la substance qui les rend épicés et « chauds ». Bien sûr, un piment ne fera pas beaucoup de mal, mais si vous en mangez suffisamment, la capsaïcine peut vous tuer. Ce produit chimique est si fort qu'il est utilisé comme décapant de peinture, et même dans le spray au poivre utilisé par les forces de police. Dans les piments forts, tels que habaneros, la capsaïcine peut être ressentie sur la peau... Si vous coupez le piment, vous allez ressentir une sensation de brûlure. À consommer avec modération.
  32. 32. Le manioc à deux formes, l'une amer et l'autre douce. Son goût et son odeur dépendent de la quantité de glucosides cyanogènes qui sont des composés très toxiques. Si le manioc est préparé de façon incorrecte, il peut être mortel. L'empoisonnement au manioc est du aux teneurs élevées en cyanure. L'empoisonnement au manioc peut entraîner des paralysies irréversibles. Source : http://www.femmezine.fr/bien-etre/sante/nourriture-toxique-le- manioc-di.html Conseil pour la cuisine et les repas, et fonction de digestion : Consommer du sucre seulement en fin de repas, ou même une heure après, est préférable car cela apporte moins de sécrétion d’insuline, voir ne pas en consommer du tout. Consommer plus de légumes que de fruits. Car les fruits déclenchent une plus grande production d’insuline que les légumes. On consommera les fruits plutôt environs une heure après le repas, pour aider à la digestion, comme avec les bananes, pommes ou ananas. Consommer des aliments complets et bios. Un mode de cuisson à température très élevée va transformer les acides gras (lipides) polyinsaturés en saturés et cela peut être nocif. Le mieux est d'essayer de ne pas cuir au dessus de 72 °C, ceci est également un fait favorable dans le sens ou lorsque vous cuisez au dessus de cette température, de 72 °C, nous détériorons complètement tous les vrais éléments nutritifs des produits cuit, ce qui revient à manger des bouts de caoutchouc. Par contre dans les fours, là pas le choix... Sinon préférez la cuisson vapeur qui elle laisse intacte les aliments.
  33. 33. Pour assurer une bonne digestion : - Prendre les repas au calme, sans stress et bien mastiquer. - Éviter les mélanges agressifs et éviter de boire des sodas (acides qui perturbent la salive, ne pas en boire du tout est un grand plus pour vous- mêmes, fortement sucré), choissez des boissons tel du sirop (à consommer après le repas seulement, mais étant fabriqué avec du sucre raffiné, il n'a donc plus les oligo-éléments nutritif et bon pour le système organique...), ou du thé en fin de repas (ou pendant le repas, et non sucré, vert, et jamais rouge ou noir car absorbant de fluorure !! toxic !!), ou du vin (alcool !), mais sans oublier que l'alcool détruit la glutamine et la méthionine. - Pas de fruits en fin de repas : Car ils contiennent des sucres simples et vont direct au duodénum entraînant dans leurs chutes les aliments ingurgités et non encore digérés. D'ou le principe de les manger une heure après les repas. Digestion des protéines : Se digèrent dans l’estomac par la bile car l’estomac à un pH acide. - Protéines fortes : Viandes, poissons, fruits de mer, fromages, œufs. - Protéines faibles : Soja, légumineux, champignons, algues, oléagineux, fromages frais.
  34. 34. Digestion des glucides : Commence dans la bouche (mastication) > la salive (enzyme amylase) > et l'estomac. Le glucose sera extrait des glucides, une partie sera utilisée et une autre stockée sous forme de graisses. - Glucides forts : Riz, pâtes, millet, orge, sarrasin, pain (on connais la chanson du blé...). - Glucides faibles : Pommes de terre, patate douce, potiron, châtaigne, flocons de céréales.
  35. 35. => Protéine forte + glucide faible. => Protéine faible + glucide fort. => Légumes crus ou cuits s’associent avec le tout. Digestion des lipides : Se fait dans le duodénum par la bile. Les lipides seront réduits en acides gras et en glycérols. Trop de glycérols est nocif pour le Foie. En Orient, la coutume est de manger le yang avant le yin. Comme exemple du poisson cru (protéine yang) au début du repas ; puis vient le riz (qui est moins yang que le poisson) ; et ensuite les légumes qui sont yin. Si vous mangez un jour avec une famille japonaise traditionnelle, et si vous ne respectez pas cet ordre, les Orientaux (si ce sont vos amis) vous corrigeront courtoisement mais fermement. (NdS) Manger alors des fruits 1 heures après votre repas est idéal pour une bonne digestion, comme la banane dont les vertus vous sont gracieusement synthétisées dans ce document : http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/27/bienfaits-des-bananes/bienfaits- des-bananes.pdf Gluten Quels aliments sont a supprimer ? Beaucoup de céréales, notamment le blé, les plats tout préparés industriels, boulangerie, pâtisseries, pizzas, pâtes de blé (quasiment toutes les pâtes), les biscuits secs, les céréales du petit déjeuner, les pâtes a tarte, les pâtisseries, le pain, la semoule (choisir de la semoule à base de maïs (non transgénique) ou de manioc, ou complète), supprimer tout ce qui est à base de blé surtout…
  36. 36. Que manger quand on est intolérant au gluten ? Graines germées (sauf soja), légumes, œufs, poisson frais, fruits, pâtes de riz, rouleaux de printemps, pâtes de quinoa, riz, quinoa, chocolat, compotes, fruits secs, crustacés, fromages, galettes de sarrasin, biscottes de quinoa ou autre…
  37. 37. Dans les régimes alimentaires on conseille le pain complet, car à poids égal, on mange moins d’amidon. On utilise le blé dans le pain car c’est le gluten qui fait lever la pâte. Si vous faites le pain vous même, prendre une farine bio (sans pesticides) et en petites quantités. Vous pouvez aussi prendre du bicarbonate de soude (sans fluor) pour lever la pâte lors de la cuisson, plutôt qu'un levain maison ou de la levure de boulanger (chimique contre- santé). Le pain complet Biologique comprend : - Farine complète biologique. - Levain naturel, appellation qui doit être écrite : Pousse lente, à un pH de 4,5. - Production d’acide phythique avec un enzyme : La phytase qui va se développer et éliminer l’action de l’acide pythique, va donc être nutritif. Pourquoi diminuer ou même stopper la consommation de gluten ? (NdS : Ici le lien du document de synthèse : http://www.fichier- pdf.fr/2015/08/29/le-ble-mauvait/le-ble-mauvait.pdf)
  38. 38. Le gluten vient du latin glu, « colle », c'est une masse protéique élastique et visqueuse qui se trouve dans les grains de plusieurs céréales, dont le blé, l’orge et le seigle. Une espèce hexaploïde, un sous-produit de trois plantes ancêtres réunies, avec pas moins de 6 lots de chromosomes et 6,5 fois plus de gènes que dans le génome humain, il peut produire pas moins de 23 788 protéines différentes - un fait aussi incroyable qu’inquiétant. Pourquoi cela serait-il inquiétant ? Eh bien, n’importe laquelle de ces protéines peut provoquer ce qu’on appelle une réponse antigénique, c’est-à-dire que le système immunitaire identifie une protéine de blé comme étrangère, lance une réponse immunitaire innée ou adaptative, et par conséquent attaque accidentellement nos propres structures. Donc, si une seule protéine peut provoquer une réaction indésirable, que ferait l’organisme devant 23 788 protéines différentes qu’il doit traiter simultanément ? Et que ferait-il, si de plus, nombre de ces protéines de blé sont des protéines à ponts disulfure (liaison covalente* qui se forme par oxydation dans les protéines), c’est-à-dire, « collées » ensemble (rappelez-vous, le gluten veut dire colle en latin) avec les mêmes ponts robustes à base de soufre que l’on trouve dans les cheveux humains et le caoutchouc vulcanisé – (pensez à une boule de bowling en plastique dur) – c’est-à-dire, impossible à décomposer entièrement pour notre système digestif ? *Covalente : Liaison chimique entre deux atomes résultant de la mise en commun de deux électrons provenant séparément de chacun d'eux, et constitutif de la molécule. L'un des composant de ces protéines à potentiel narcotique, la gliadorphine, peut arriver au cerveau en passant par les organes circumventriculaires et activer des récepteurs opioïdes*, ce qui conduit à la perturbation du fonctionnement du cerveau. *Opioïde : Une substance opiacée psychotrope de synthèse ou peptidique dont les effets sont similaires à ceux de l'opium sans y être chimiquement apparentés.
  39. 39. De nombreuses exorphines* du gluten ont été identifiées : L’exorphine du gluten A4, A5, B4, B5 et C, et nombre d’entre elles pourraient jouer un rôle dans l’autisme, la schizophrénie, le TDAH (Trouble de Déficit de l'Attention / Hyperactivité) et les troubles neurologiques associés. *Exorphines : Molécules d'origine alimentaire ayant le même effet que les endorphines. Pour faire simple, il agit un peu comme une « colle » dans le système digestif, au niveau de l’intestin il tapisse les parois et empêche les petites villosités de faire leur travail. D’où les problèmes d’assimilation (carences, anémie…) pour certaines personnes. Il est présent également dans l’avoine mais aussi dans le kamut (blé de Khorasan, serait peut-être un hybride naturel de blé dur et de blé de Pologne) et l’épeautre (blé des Gaulois, une céréale proche du blé). Une astuce pour s’en souvenir facilement : BASOKÉ (Blé, Avoine, Seigle, Orge, Kamut, Épeautre) ». Cela suffira ici, nous n'irons pas plus loin, c'est à retenir que c'est une colle contre-santé qui ne fait que causer des troubles, et dont les nutriments, face à ces troubles, sont largement minimes. Dans le lien ci-dessus vous aurez une plus large vue sur ses méfaits. Graines gustatives Le café de fin de repas ... sucré souvent, et nous savons à présent ce que le sucre exerce sur l'appareil digestif si consommé en fin de repas ou pendant. Mais également, le trop de caféine apporte une souffrance de reflux chroniques, de douleurs par l’acide de l’estomac, de saignements, d’hémorroïdes, tout ceci à cause du café.
  40. 40. Le café du matin, pour soi-disant se réveiller de bon matin, ou dans la journée pour se donner un coup de fouet. Dans une de ses vidéos, ce cher Thierry Casasnovas nous en fait une excellente explication, écoutez-le bien. Il vous donnera aussi des outils utiles pour remplacer cette problématique. (Soyez attentif, il déblatère rapidement ses informations). (20 mn) https://www.youtube.com/watch?v=FSPQ6x1y2oU Le chocolat quant à lui à des vertus tout à fait plaisante. La fève de cacao est un phénomène que la nature n’a jamais répétée, on n’a jamais trouvé autant de qualités réunies dans un si petit fruit. Peu de personne se doute des réelles vertus de ce petit mystère et pourtant … que ce soit pour le moral ou le physique, elle nous tient en forme ! Notamment grâce à des substances comme de la phényléthylamine qui a un rôle de neurotransmetteur et d’antidépresseur ou encore les flavonoïdes qui se comportent comme des antioxydants. Et il n’est pas difficile de trouver un aliment qui contient de la fève de cacao, vous avez tous sûrement une idée… Ne salivez pas !
  41. 41. Eau Un adulte a besoin de 35 ml d’eau/kg par jour. Mais quelle eau boire ? Les bouteilles en verre sont largement préférables au plastique, mais on en trouve très rarement dans les rayons des supermarchés... Acheter de l’eau en bouteille de préférence peu minéralisée pour 4 raisons : ) L’ionisation des minéraux d’une eau et les propriétés médicinales (vue plus bas) ne peuvent se conserver pendant l’embouteillage. ) Le nettoyage des organes ne peut se faire que s’il y a une différence de concentration de minéraux entre l’eau et les organes. ) Maintien de l’équilibre acido-basique. ) Si trop minéralisée : Risque de surcharge métabolique pour l’organisme. Pour favoriser une bonne action des sucs digestifs, il est préférable de ne pas boire d'eau pendant le repas. Boire un verre de 20 cl 1 heure avant le repas, puis autant de cl que vous le désirez 15 ou 20 mn après celui-ci. L’eau de ville est considérée comme étant une eau morte. Idem avec l’eau minérale, mise en bouteille par un réseau de canalisations métalliques : Elles perdent ainsi une grande partie de leurs vertus thérapeutiques initiales. Il faut favoriser l'eau bio-dynamisé, l'eau d'orage qu'il est bon de récolter et d'assainir. Il serait bon de privilégier un puisage avec des récipients en matières premières (grès, kaolin, etc.). Mais ce procédé peut sembler délicat étant donné que l'eau de pluie d'orage est, aujourd'hui, imprégnée de beaucoup de substances chimiques, médicamenteuses, des métaux lourds, comme le mercure, le plomb, le fluorure et bien d’autres natures encore, du fait des épandages réguliers des avions de ligne et de ceux de l’armée, des composés médicamenteux non solubles dans les eaux, que l'on ingurgite alors, ainsi que de nombreux métaux lourds qui s'infiltrent dans les tissus et se collent aux cellules, les poussant à la dégénérescence, sans compter sur le fait que ces métaux favorisent l'amoindrissement des facultés des glandes du corps dans leur ensemble. Et le fluorure est le grand gagnant dans cette configuration d'absorption qui favorise la cristallisation des métaux sur ces mêmes glandes.
  42. 42. Pour la potabilité de l'eau, auparavant, il fallait laisser l'eau dans un réceptacle transparent, du genre bouteille en plastique comme prétendu, mais il sera préférable de prendre une bouteille ou un récipient en verre, déposé sur de la tôle afin d'y tuer les bactérie, la tôle servant de réflecteur des rayons du Soleil, cette méthode s'appelle SODIS. La bouteille en plastique chauffée au Soleil laissera échapper un gaz toxique dans l'eau, d'ou le fait que cela soit peu recommandable que de prendre un tel réceptacle. Le temps requis est de 6 heures au moins et 24 heures en cas de couverture nuageuse. Mais cette durée peut être ramenée à 30 minutes en ajoutant du jus de citron (30 ml pour 2 litres d'eau) ou de la pulpe, environ 1/6ème d'une tranche du centre du citron, et donc une durée de 1 h 30 mn pour une ciel nuageux, et le citron vert serait préférable (bio, bien entendu). Une méthode qui est validé aujourd’hui, c'est que l'eau, comme l'ADN, est capable d'enregistrer des émotions ou des demandes, étant vivante, et de structure neutre, elle est comme de la pâte à modeler qui ne demande qu'à être formée pour qu'on en obtienne une meilleurs forme. Certains la nomme eau cristale, eau diamant, mais elle n'est que la réflexion d'une intention, que tout à chacun peut exercer. Ainsi, en exprimant une intention dans l'eau, en étant en contact ou non, inscrivant sur un papier poser sur son réceptacle ou à l'intérieur, l'on peut lui ordonner de se réordonner convenablement et se purifier elle-même, allant jusqu'à lui faire adopter une qualité nutritive. Il faut juste savoir que cette méthode demande un temps de gestation, le temps qu'elle porte son évolution dans cette intention de manière structuré. Une ou deux heures devrait être acceptable, mais nous pouvons l'amener plus loin.
  43. 43. Une chose utile également, est de mettre, avant une telle manipulation, son eau à découvert dans le frigo durant 1 heure afin de faire s'évaporer une grande partie du chlore qui est toxique. (NdS) Dans ce document nommé "Mémoire et structure de l'eau" vous aurez de larges informations concernant. Son contenue est enrichie par ces chapitres : • La mémoire électromagnétique de l'eau et le codage ADN ! • La Voie des Eaux – Shui Dao. Qui explique la fonction de cheminement de l'eau dans le corps. • Boire l'eau du robinet augmenterait les risques d'Alzheimer. • Comment choisir une eau minérale ? • Quelle eau boire pour être en bonne santé ? Eau du robinet, eau minérale, eau filtrée... • Obtention d’eau « potable ». Que nous avons déjà vue plus haut. http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/27/memoire-et-structure-de-l- eau/memoire-et-structure-de-l-eau.pdf Comment filtrer le fluor de l’eau ? Pourquoi l’eau du robinet et de certaines bouteilles minérale contiennent du fluor ? L'une des actions hautement recommandées afin d'enlever le fluorure de l'eau du robinet est d'utiliser soit un filtre à eau ou un purificateur d'eau. Il existe différents types de choix sur le marché, il est préférable de choisir le bon type de purificateur ou un filtre qui est très efficace pour éliminer les types de contaminants présents dans l'eau du robinet, après avoir effectué le test de qualité de l'eau. Il est recommandé d'adopter l'utilisation d'un système de filtration de l'eau sur toute la maison, ou sous le système d'osmose inverse évier pour enlever le fluorure. Se souvenir que le fluor et le chlore sont des poisons, vous devez le supprimer à tout prix ! Également, pour les pommeaux de douches, afin d'éliminer ce mauvais apport par les vapeurs, il est conseillé d'utiliser des pommeaux avec cartouche de filtre à vitamine C ou à charbon ou encore de roche volcanique. Il faut savoir que l’eau chaud favorise l’absorption par les voix respiratoire du chlore et de toutes les mauvaises substances, durant une douche, un bain ou dans l’un des pires lieux, le jacuzzi sur-chloré.
  44. 44. Ici une vidéo, nommé : INN: émission spéciale sur le fluor S/T (15 mn) ; qui traite de la problématique du fluor dans les eaux de consommation des ménages. https://www.youtube.com/watch?v=76yXNelFdAs (NdS) Et pour suivre, un autre document de ma synthèse (non exhaustif) sur les méfaits de cette substance. http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/29/info-fluorure-pour-ta-vie/info- fluorure-pour-ta-vie.pdf Il existe des méthodes pour réduire le fluor, et à terme l'annihiler ! Pour ce faire nous avons en notre possession le curcuma, en effet, la curcumine du curcuma à des propriétés telles qu'ils peut exercer un profond nettoyage sur les cellules et glandes, et tout particulièrement dans le cerveaux. Il est possible d'associer au curcuma du poivre noir, ce qui a pour effet d'augmenter considérablement les effets, et nous pouvons également y ajouter de la coriandre, qui à des propriétés assez similaires au curcuma, et qui agis sur d'autres fonctions que celui-ci, et favorise le dégagement des métaux lourds dans les sels et urines. Pour consommer cet ensemble, voici une recette très simple : Dans une casserole, déposer 2 càc de curcuma et ½ càc de poivre, versez un soupçon d'eau (minérale sans fluor), juste ce qu'il faut pour que cela fasse une pâte légèrement liquide, puis faites chauffer à feu doux, l'eau s'évaporant, garder un ensemble pâteux encore un peu humide. Versez le contenu dans un réceptacle fermé, et mettre au frigo durant 2 heures environs. Vous pouvez augmenter les dosages et avoir une réserve plus grande, ce sont des épices, il n'y a pas de dépérissement. Une fois le mélange prêt, faites chauffer un peu de lait d'amande ou de coco, ou du thé, mais le lait végétal (sans gluten) reste un complément idéal, une fois chaud y déposer 1/3 de càc du composé curcuma, mélangez le tout en y ajoutant environs 1/4 de càc de coriandre, vous pourrez relever ceci avec un peu de miel, et le tour sera joué. Bonne dégustation. Un autre moyen est de consommer de la chlorella, c'est une algue, comme la spiruline, qui inhibe également le fluorure, mais qui a des propriétés d'assainissement des voix sanguines, exerçant une évacuation mieux organisée des métaux lourds. Ainsi, en l'associant avec le curcuma/poivre
  45. 45. noir/coriandre, qui eux ont plus la caractéristique de détacher des tissus et cellules les amas de métaux lourds et fluorure associer, mais ils ne font que les regrouper, et n'aide pas à leur évacuation, si ce n’est la coriandre, et c'est alors ici que la chlorella intervient pour assurer un complément de cette évacuation saine. Nous avons ici une fine équipe de choc ! Sur ce lien vous aurez un aperçu d'ensemble sur l'action du curcuma sur le fluor : http://www.curcumine-sante.net/curcuma-empeche-fluorure-detruire- cerveau Liquide consommé durant les repas Il est alors préférable de ne pas boire d'eau pendant un repas, comme exprimé plus haut. Mais alors, que boire ? Il est possible de boire des choses telles que du vin, en sachant que l'alcool détruit des éléments essentiels à l'organisme, comme lu plus haut, ou faire comme les pays asiatiques, boire du thé chaud, tiède ou même froid, et sans sucre, bien entendu. D'autres mixture peuvent être consommées, comme des plantes ou épisses avec de l'eau tiède, salée ou neutre. Mais le préférable serait de consommer de l'eau citronnée, cela semble être la meilleurs méthode pour boire une substance qui ne produira pas de discordance durant la gestation de digestion. Il faut comprendre qu'en ajoutant une substance à l'eau, dans sa consommation, fait que l'organisme ne la considère plus comme de l'eau "basique", mais comme un aliment constitué de plusieurs nutriments.
  46. 46. Jus de citron, bienfaits : Boire un verre d'eau tiède (à température ambiante) ou chaude de jus de citron pressé (bio) chaque matin détoxifie le corps et améliore le fonctionnement de l'appareil digestif. Cela aide également à rester hydraté tout au long de la journée, de par ses propriétés alcalinisantes. Cette consommation chaque matin va aider également à perdre du poids, parce que l’eau citronnée purifie le foie et stimule sa capacité à briser les cellules graisseuses. Il diminuera également les rétentions d'eau. Vous boirez alors quotidiennement un verre de cette boisson le matin avant d'ingurgiter tout autre aliment. Il sera aussi agréable de consommer cette boisson de table lors des repas du midi et du soir, tiède, chaude ou froide. Vous pouvez simplement mettre un demi citron dans une bouteille d'eau à large embouchure, et laisser mariner à température ambiante ou au frigo, et garder cette bouteille avec son contenu pendant environs un mois, la remplissant chaque jours d'eau après l'avoir vidé. Vous pouvez également ajouter du miel à votre jus du matin, si consommé chaud, cela aura comme vertu supplémentaire de protéger contre les infections de l’appareil urinaire. Le citron et le miel stimulent le système digestif, et hydratent le côlon. Comme résultat, on obtient un remède parfait contre la constipation et la cystite. Cette boisson est en plus, diurétique (augmente la production d'urine). Cette détoxification se fait en raison de l’amertume du citron, « qui active la production de bile, ce qui contribue à émulsifier* et à éliminer les toxines liposolubles* ». Bile qui est alors très favorable pour la gestion de bonne digestion lors des repas. *Émulsifier : Disperser aussi finement que possible un liquide dans un milieu où il est insoluble, afin d'obtenir une émulsion (suspension de particules très fines d'un liquide dans un autre). *Liposoluble : Qui est soluble dans les graisses. Autre aspect intéressant du citron, il a un effet remarquable sur les kystes et les tumeurs. Certains disent que le citron est un remède éprouvé contre tous les types de cancer.
  47. 47. Il a un effet anti-microbien contre les infections bactériennes et les champignons ; il est efficace contre les parasites et les vers ; régule la pression artérielle ; agit comme un anti-dépresseur ; combat le stress et les troubles nerveux. Aide à l'équilibre du pH. Il est également judicieux de porter à ce jus un zeste de citron, car « la peau du citron contient le flavonoïde* limonine* d’où les propriétés de détoxification proviennent ». Le rajout alors d'une demi-cuillère à café de zeste de citron améliore les vertus de votre jus. *Flavonoïde : Substance extraite du péricarpe des agrumes et possédant une action vitaminique P. (Les flavonoïdes sont utilisés comme tonique veineux et dans le traitement des accidents vasculaires). *Limonine : Principal responsable de l’amertume des agrumes, c'est un dilactone triterpène hautement oxygéné (concentré chimique). Pour faire un bon zeste il est intéressant de congeler le citron, il sera ainsi beaucoup plus évident de le râper. Le zeste de citron contient 5 à 10 fois plus de vitamines que le jus de citron. Suppléments utiles Les protéines et leurs agissements sur l'ensemble ADN, chromosome, cellule : Les télomères constituent l'extrémité d'un chromosome intervenant dans la stabilité de la réplication de l'ADN et dans les processus cellulaires en rapport avec le vieillissement, les maladies, la fatigue ... ils sont protégés et structurés par plusieurs groupes de protéines. (Pour plus de détails, le lecteur est invité à procéder lui-même aux recherches à ce propos).
  48. 48. Source Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chromosome
  49. 49. Ainsi dans la nécessité d'apporter un nombre suffisant de protéines dans l'organisme afin de structurer les télomères, il est nécessaire de consommer certains aliments qui ne peuvent être écartés. L'ensemble des protéines contenues dans les végétaux œuvrent à cette consolidation des chromosomes, mais dans le rapport poids/taux, on se rend compte qu'il faudrait engloutir environs 15 fois la masse alimentaire en produits végétaux pour compenser un manque en protéines animales non absorbées. (Précisons qu'une télomérase affaiblie étant indicatrice de maladie, également de sénescence (vieillissement), et une télomérase exagérée, signe de cancer). À l'origine, l'Homo-sapiens – l'humain moderne - se nourrit de chair provenant d'animaux herbivores, afin de pourvoir (fournir le nécessaire) son organisme en protéines synthétisables par sa propre biologie. L'organisme humain n'étant pas conçu pour synthétiser efficacement les protéines provenant des végétaux, ces animaux herbivores dont il se nourrissait étaient, en quelque sorte – et le sont toujours –, chargés de synthétiser les protéines d'origine végétales à sa place, pour les transformer en protéines animales beaucoup plus facilement assimilables par l'organisme de l'humain. Celui-ci en a besoin pour satisfaire le processus biochimique survenant dans la transcription de l'ADN en ARN messager lors de la télomérase. C'est pour cette même raison, que les animaux herbivores font naturellement partie de la chaîne alimentaire de l'humain, et que normalement celui-ci ne devrait se nourrir que d'animaux herbivores, mais au grand jamais d'animaux carnivores. Une protéine animale qui pour ainsi dire a été doublement modifiée ou synthétisée, se dégrade sous la forme de prions pathogènes et devient toxique, pour un organisme herbivore ou omnivore (ce fut par exemple le cas des farines animales distribuées aux bovins à l'époque des gros scandales des maladies de Creutzfeldt-Jakob et de l'encéphalopathie spongiforme bovine). De plus, les télomères responsables de la bonne réplication chromosomique ont besoin de substances protéiques quasi impossible à trouver parmi les protéines végétales, même s'il en existe quelques rares exceptions. Comme nous le verrons avec la spiruline, et contenu dans d'autres algues également.
  50. 50. Ces substances protéiques assurent la protection des terminaisons chromosomiques – les fameux télomères –, les empêchant ainsi de s'effilocher et d'égarer des séquences génétiques lors de la mitose (pendant la duplication cellulaire). La spiruline et ses bienfaits : Cette algue est considérée comme un complément alimentaire naturel, qui est probablement le micro-organisme le plus ancien de la planète, et en fonction de son origine, la spiruline renferme entre 50 % et 70 % de protéines et d’acides aminés d’excellente qualité. Dans les rapports, 10 g de spiruline octroie autant de protéines que deux œufs (équivaux à 100 g d’œufs, et à ~ 12 g de protéine tout aussi efficace). La consommation de spiruline est particulièrement intéressante pour les sportifs, anémiques, végétariens/taliens, et adolescents dans leur phase de croissance. La plupart des études mettent en avant que la spiruline permet d’empêcher ou d’inhiber des cancers chez l’humain ou l’animal. Elle interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Voici quelques détails concernant les composants de la spiruline : ) La chlorophylle : Influence positive sur la fabrication des globules rouges, purification du sang, elle facilite également l’absorption du fer dans le sang. ) La phycocyanine : Propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaires. ) Oligo-éléments et minéraux : Zinc, sélénium, du manganèse, fer, cuivre, chrome, potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore. ) Le fer : Riche en fer de 800 mg à 1800 mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé, les épinards ou le foie de boeuf. Elle permet donc de combattre l’anémie ferriprive. ) Les vitamines : A, D, E, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, K et du bêta-carotène. ) Antioxydants : Les acide gamma-linoléniques, carotène, phycocyanine, tocophérol, sélénium et zinc empêchent la formation de radicaux libres. Elle peut également aider à perdre du poids en agissant comme coupe-faim naturel grâce aux protéines qu’elle contient.
  51. 51. Lors d'efforts elle participe à une bonne oxygénation des muscles. Son activité purifiante entraîne également une évacuation rapide et efficace des toxines et de l’acide lactique, ce qui améliore le temps de récupération après l’effort. La spiruline réduit également le risque de crampes. Source : http://sain-et-naturel.com/la-spiruline-est-une-micro-algue-aux- proprietes-et-vertus-fabuleuses.html Conclusion de moralité ! Après tout ceci nous comprendrons que, peu importe le régime alimentaire, il est nécessaire de consommer certains éléments utiles au bon fonctionnement de notre ensemble organique. L’omnivore pourra le rester en prêtant fortement attention aux produits qu’il consomme, et il en sera de même pour le végévorien, puis les végétarien/talien pourrons continuer leur régime alimentaire grâce à des produits comme la spiruline, même si la compensation demandera une forte absorption. Sinon vous pouvez toujours choisir de faire comme certains Sages Maîtres qui se nourrissent de Prana*, et ne plus rien consommer si ce n’est de l’eau purifiée, de l’air et de la lumière. Mais ça, c’est un autre domaine de connaissance/conscience/enseignement. *Prana (en sanskrit), ou force créative, ou Chi : Capteur d’énergie ou l’énergie tout simplement (pénétrant par le souffle, et par la nourriture), transport d'énergie vitale qui relie l'Être au Cosmos. Il fait tournoyer Akasha (l’éther, énergie universelle) dans un continuum de formes solides qui se trouvent à tous niveaux entre le macrocosme et le microcosme, qui se forment dans des spirales énergétiques de toutes natures et dans toute nature. C’est l’énergie intérieure, tout simplement notre vitalité intérieure. Énergie sacrée de l’Univers également appelé Ki ou Chi. Ce qu’il faudra le plus retenir : Le soja est à bannir, et faire attention à ne pas voir sur un emballage marqué « farine de soja » ou encore « lécithine de soja ». Et quand bien même nous pourrions imaginer que le soja biologique ne serait pas transgéniquement modifié, dans l’incertitude du doute que cela semblerait incertain de ne pas être sûr de savoir si cela est certain, comme incertitude, autant ne pas mettre nos boyaux au casse-pipe !
  52. 52. Le lait est à éradiquer de nos frigos, et nous savons le nombre de produits qui en contiennent, alors il sera comme bon vous semble, mais vous êtes avertis à présent sur les dangers et risques d’infections/perturbations de l’organisme. Le gluten, dont certains en font des allergies et où que d’autres en font une intolérance, sera soit à éliminer de votre garde manger, en sachent qu’il y en a dans nombre de produits, et ainsi les remplacer par des produits tels que farine de riz, de pois chiches, de maïs (en évitant le transgénique), sarrasin et autres, et n’oubliez pas que tous les gâteaux secs ou autres sont fabriqués de la sorte. Ou bien, vous pouvez adopter de temps à autre, sur une durée de un mois, intervalle de trois mois à en consommer, un régime sans gluten afin d’assainir durant une période votre transit intestinal. En ce qui concerne les viandes et l’eau, tout a été dis ou presque, il ne tient qu’à nous de grandir et d’évoluer vers une alimentation plus propre et saine, autant pour notre bien intérieur, que pour le bien extérieur, la nature qui fait que nous pouvons nous mouvoir, car sans elle, nous ne somme rien moins que de la poussière volcanique, du carbone, du silice formé avec une très grande quantité d’eau. Alors comme vous feriez très attention aux produits d’entretient et de fonctionnement de votre voiture, pour qu’elle dure dans le temps, et qu’elle ne calanche pas en pleins milieux de l’autoroute, faites en sorte de prendre en considération que votre corps est le véhicule le plus important dans votre vie incarnée ici, maintenant, dans l’instant présent. Votre corps vous dira merci, pour sûr ! Compléments : Ensemble de 4 vidéos sous le nom de : "Poudres et Potions de L'industrie Alimentaire" (15 mn chacune) : https://www.youtube.com/watch?v=g606UJqaU6E https://www.youtube.com/watch?v=rIS5VEZuitw https://www.youtube.com/watch?v=MeeXUG0lwR8 https://www.youtube.com/watch?v=Hng_PYlKp_4
  53. 53. Je rajoute également une série de vidéos de Corinne Gouret (qui a été suicidé après avoir été séparé de ses deux filles durant de nombreuses années, par-ce qu'elle combat les lobbiestes de l'agro-alimentaire qui vous mentent et détruisent expressément votre vie) qui a œuvrée durant une grande partie de sa vie à présenter les méfaits des additifs alimentaires et de beaucoup des problèmes de santé liés à ces substances. Corinne Gouget, interview sur les additifs alimentaires et l'aspartame. (47 mn) https://www.youtube.com/watch?v=JEWQaoukAas La vérité sur les plats en boites, les soupes et les sauces en sachets" avec Corinne GOUGET. (18 mn) https://www.youtube.com/watch?v=LE_AZUQaVKI La vérité sur le glutamate monosodique (GMS). (14 mn) https://www.youtube.com/watch?v=12sdcbTL5yo LES IMMANGEABLES : "CHIPS = DANGER" avec Corinne GOUGET ! (23 mn) https://www.youtube.com/watch?v=il2R0qapbUw "Les immangeables : La vérité sur les bonbons" avec Corinne GOUGET (14 mn) https://www.youtube.com/watch?v=j0W1mVhl5Hc Interview de Corinne Gouget Manger du soja bio, c'est se tuer à petit feu 2 (20 mn) https://www.youtube.com/watch?v=EMDnvRXx3ZM Et pour finir en beauté, un maie que beaucoup de personnes consomment et dont il sont, pour certain, accro, le Nutella miam-miam : NUTELLA : La vraie recette (4 mn) https://www.youtube.com/watch?v=LTHHTA58bz8&index=13&list=PL9J YMWkpabaxbesPF9TcYTgXaTtm4-2O4 Et puis soyons fou, je dépose un doc sur le Caca'Cola qui tache : http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/29/like-caca-cola-1/like-caca-cola.pdf Nettoyez la rouille avec le Caca-cola : Coca Cola Rust Removal [HQ] (4 mn) https://www.youtube.com/watch?v=z7OdX42NjWQ
  54. 54. À BONS ENTENDEURS, SALUT !!!

×