Histoire de l’Internet et de la 
Presse en Ligne 
Réalisé et présenté par : 
Rahma Drissi 
SeguyManuelaMessomo 
Rahik Land...
PLAN 
I – Histoire d’Internet 
1 – Avant les années 2000 
2 – Apres les années 2000 
II – Histoire de la presse électroniq...
I- Histoire d’Internet
1- Histoire d’Internet avant les années 2000 
1 – C’est quoi Internet ? 
Définition: 
 Internet est le plus grand réseau ...
2- Origine d’Internet : 
Internet est l’oeuvre de l’état major américaine en 
1969,dans le but d’assurer l’échange des inf...
3- Années 1960 
1961 juillet: 
Leonard Kleinrock théorise la 
transmission par paquets. Leonard 
Kleinrock, du MIT, publie...
4- Années 1970: 
Mars 1972: 
L’invention du Premier 
courrier électronique par 
Ray Samuel Tomlinson 
Octobre 1972: 
Premi...
5- Années 1980: 
1 Janvier 1983: Arpanet bascule vers le 
protocole TCP/IP Le réseau Arpanet 
adopte définitivement un mod...
6- Années 1990: 
1990: 
Marque la naissance de l'aspect le plus connu 
d'Internet aujourd'hui : le web, un ensemble de pag...
7- Définition des termes: 
1. Transmission par paquets: appelée aussi commutation d'étiquettes, est 
une technique de comm...
2- Histoire de l’internet après les années 2000 
1- Années 2000 : 
Dés le débuts des années 2000, l'usage d'Internet et de...
2- Statistiques 
Statistiques d’usage d’Internet 
Nombre d’internautes : 
2,986 milliards (41% de la population mondiale) ...
Temps passé sur Internet 
 4,8 heures par jour via un ordinateur, 2,1 heures via un mobile. 
 En France : 4,1 heures par...
Chaque minute sur Internet 
 4 millions de recherches Google sont effectuées 
 2,46 millions de contenus sont partagés s...
Top 5 des sites les plus visités dans le monde 
1. Google 
2.Facebook 
3.YouTube 
4.Yahoo! 
5.Baidu
Top 5 des langues sur Internet 
• L’anglais, avec 536 millions d’utilisateurs 
• Le chinois, avec 444,9 millions d’utilisa...
II- Histoire de la presse 
électronique
 Le journalisme en ligne est une forme de journalisme 
utilisant internet comme principale support, par le biais 
notamme...
 L’évolution croissante des technologies de l’information et 
de la communication (TIC) a eu une influence remarquable 
s...
 Le concept de presse électronique est un concept 
équivoque et ambigu qui soulève beaucoup d’interrogation 
et de polémi...
Selon certain spécialistes on peut définir le journalisme électronique 
comme suit : 
Un journal électronique est tout sit...
 La presse électronique dans le monde, notamment en Tunisie est passée par ce qu’il est 
convenu d’appeler les « trois va...
 Les journalistes électroniques ainsi que les blogueurs et 
chroniqueurs ont subit dans les pays du tiers monde une 
énor...
2 – Les débuts de la presse en ligne 
 Les débuts de la presse en ligne remontent à l'année 1992 
aux Etats - Unis. La pr...
 Les documents d'agence 
de presse, 
 Les articles non parus 
dans l'édition imprimée, 
 Les textes intégraux de 
confé...
 En décembre 1997, le nombre de journaux publiant sur le Net était de 
3.622, un chiffre correspondant à peu près à la pr...
 Bien que les Etats - Unis 
soient des pionniers en la 
matière, la presse en ligne 
se développe rapidement 
et de maniè...
 La plupart des grands noms de la presse française tels 
que Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération, Les 
Échos, ont t...
 Tout comme la presse écrite, la presse électronique 
contient des avantages et aussi des inconvénients
3- Les avantages de la presse électronique 
 Globalement, les revues électroniques constituent un gain d'efficacité 
subs...
 Grâce à la rapidité dans la diffusion des informations, le lecteur est 
devenu un participant direct à l’opération de ré...
4- Les inconvénients de la presse électronique 
 la publication en ligne des articles des journalistes a 
suscité de nomb...
5- Réseaux sociaux et activité journalistique 
 Parmi les innovations produites par l’avènement d’Internet figurent désor...
Exposé réalisé et présenté par : 
Rahma Drissi 
SeguyManuelaMessomo 
Rahik Landolsi 
Cours: Histoire des Médias 
Enseignan...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne

1 711 vues

Publié le

Réalisé et présenté par :
Rahma Drissi
Seguy Manuela Messomo
Rahik Landolsi

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 711
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
111
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne

  1. 1. Histoire de l’Internet et de la Presse en Ligne Réalisé et présenté par : Rahma Drissi SeguyManuelaMessomo Rahik Landolsi Cours: Histoire des Médias Année Universitaire: 2014 – 2015 Tableau virtuel de l’exposé: http://fr.padlet.com/Belaid_Nouha/421se9crvx8x
  2. 2. PLAN I – Histoire d’Internet 1 – Avant les années 2000 2 – Apres les années 2000 II – Histoire de la presse électronique 1 – Introduction 2 – Le début de la presse en ligne 3 – Les avantages de la presse en ligne 4 – Les inconvénients de la presse en ligne 5 – Réseaux sociaux et activité journalistique
  3. 3. I- Histoire d’Internet
  4. 4. 1- Histoire d’Internet avant les années 2000 1 – C’est quoi Internet ? Définition:  Internet est le plus grand réseau informatique (ensemble d'ordinateurs interconnectés) du monde, un réseau qui peut échanger des informations en toute liberté.  Il associe des ressources de télécommunication et des ordinateurs et est destiné à l'échange de messages électroniques, d'informations multimédias et de fichiers.
  5. 5. 2- Origine d’Internet : Internet est l’oeuvre de l’état major américaine en 1969,dans le but d’assurer l’échange des informations entre les sites éloignés pouvant fonctionner sans interruption. Ainsi, était alors né le réseau ARPANET. Durant l’année 1970, le nombre d’utilisateurs issus du gouvernement et du milieu universitaire de ce réseau augmente. En1980, les différents réseaux des recherches américaines sont reliés aux autres pour former le réseau NSF NET. Dans les autres pays, les structures semblables se développent et le regroupement de tout ces réseaux forment internet.
  6. 6. 3- Années 1960 1961 juillet: Leonard Kleinrock théorise la transmission par paquets. Leonard Kleinrock, du MIT, publie son premier texte sur la transmission de données par paquets et pose ainsi un des fondements de ce qui deviendra Internet. 1962 août: Licklider écrit ses mémos. Le docteur en psychologie Joseph Licklider publie des mémos (On-Line Man Computer Communication) qui présentent l’ordinateur comme un outil de communication, de partage des ressources. L’idée d’un « réseau galactique » formulé par ce psycho-accousticien du MIT aura un impact important sur la conception d’Internet. 1968 août: L'ARPA2 accepte et finance l'Arpanet 3 par le ministre américain de la défense 7 avril 1969: Publication de la première RFC4 par Steve crocker 2 septembre 1969: La naissance d'Arpanet ce qui permet à transmettre des donnés via un réseau informatique entre deux ordinateurs.
  7. 7. 4- Années 1970: Mars 1972: L’invention du Premier courrier électronique par Ray Samuel Tomlinson Octobre 1972: Première démonstration publique d'Arpanet 1979: Création des Newsgroups (forums de discussion) par des étudiants américains
  8. 8. 5- Années 1980: 1 Janvier 1983: Arpanet bascule vers le protocole TCP/IP Le réseau Arpanet adopte définitivement un mode de fonctionnement qui sera la base d’Internet, le TCP/IP. Définition du protocole: Un protocole est une méthode standard qui permet la communication entre des processus (s'exécutant éventuellement sur différentes machines), c'est-à-dire un ensemble de règles et de procédures à respecter pour émettre et recevoir des données sur un réseau. Mars 1989: Tim Berners-Lee lance l'idée de la Toile, il invente le premier serveur web.
  9. 9. 6- Années 1990: 1990: Marque la naissance de l'aspect le plus connu d'Internet aujourd'hui : le web, un ensemble de pages en HTML mélangeant du texte, des liens, des images, adressables via une URL et accessibles via le protocole HTTP. 1992: L’Internet Society (ISOC) voit le jour avec pour objectif de promouvoir et de coordonner les développements sur Internet. 1993: Cette année voit l’apparition du premier navigateur web ou butineur (browser), supportant le texte et les images. Cette même année, la National Science Foundation (NSF) mandate une compagnie pour enregistrer les noms de domaine. A la fin des années 1990, on a marqué la naissance des sociétés pionnières comme Yahoo, Amazon, eBay, Netscape, et AOL
  10. 10. 7- Définition des termes: 1. Transmission par paquets: appelée aussi commutation d'étiquettes, est une technique de commutation utilisée dans le transfert de données dans les réseaux informatiques 2. ARPA: Agence pour les projets de recherche avancée de défense 3. ARPANET: c’est un réseau de communications à transmettre des donnés via un réseau informatique entre deux ordinateurs 4. Requests for comments RFC littéralement « demande de commentaires »: sont une série numérotée de documents officiels décrivant les aspects techniques d’internet, ou de différents matériels informatiques Protocole TCP/IP. 5. Transmission Control Protocol(TCP): Contrôle le formatage et la transmission des données. 6. Internet Protocol(IP): Contrôle l’adressage des machines et le transfert de données.
  11. 11. 2- Histoire de l’internet après les années 2000 1- Années 2000 : Dés le débuts des années 2000, l'usage d'Internet et de la haute vitesse (ADSL - Asymmetric Digital Subscriber Line) se vulgarisent. Les ordinateurs deviennent plus puissants, et le développement de bus USB 2.0 en 2000 et 3.0 en 2008, plus rapides, puis le développement de cartes SG ou du Wi-Fi, autorise la généralisation de nombreux outils en interaction avec l'ordinateur, comme l'appareil photo numérique, le baladeur numérique ou le livre numérique. La décennie est également marquée par l'avènement du Web 2.0, avec par exemple la création de l'encyclopédie Wikipédia en 2001, l'apparition de sites de vidéo en ligne comme YouTube et Dailymotion en 2005, le développement de sites de réseaux sociaux comme MySpace en 2003 et Facebook en 2004 puis Twitter en 2006, et la réussite de l'entreprise informatique Google (moteur de recherche et logiciels). En parallèle de ces nouveaux outils de partage et d'utilisation de données numériques, la gestion numérique des droits (DRM) et la lutte contre le téléchargement illégal se développent, ainsi que les logiciels libres. Le téléphone mobile se banalise également dans le monde, ainsi que la téléphonie illimitée. Les téléphones intelligents ou smartphones sont introduits en 2001, mais leur volume explose véritablement en 2007 avec l'arrivée de l'iPhone. En dix ans, le nombre de téléphones portables est passé de 500 millions à 4,6 milliards10.
  12. 12. 2- Statistiques Statistiques d’usage d’Internet Nombre d’internautes : 2,986 milliards (41% de la population mondiale) Taux de pénétration d’Internet dans le monde: 81% en Amérique du Nord (86% au Canada, 80% aux USA) 78% en Europe de l’Ouest (83% en France) 18% en Afrique 12% en Asie du Sud
  13. 13. Temps passé sur Internet  4,8 heures par jour via un ordinateur, 2,1 heures via un mobile.  En France : 4,1 heures par jour (ordinateur), 1 heure (mobile).  Évolution depuis l’an 2000 : +566%  70% des internautes sont des utilisateurs quotidiens  8 nouveaux utilisateurs chaque seconde  L’accès à l’Internet mobile double chaque année  144 milliards d’emails sont échangés chaque jour  68,8% d’entre eux sont des spams.  822 240 nouveaux sites Internet sont mis en ligne chaque jour  380 milliards de photos ont été mises en ligne aux États-Unis en 2012 (+342% en 10 ans)  90% des données numériques ont été crées durant ces deux dernières années.  9,567 petabytes, c’est le poids estimé de données piratées chaque mois en 2012.  On estime à 432 millions, le nombre de pirates à travers le monde.  Aux États-Unis, Google représente 25% du trafic Internet.  3,1 Mbps, c’est la vitesse moyenne d’Internet dans le monde.  En France, la vitesse moyenne d’Internet est estimée à 5,2 Mbps.  L’iPad représente 84,3% du trafic en provenance des tablettes
  14. 14. Chaque minute sur Internet  4 millions de recherches Google sont effectuées  2,46 millions de contenus sont partagés sur Facebook  347 222 photos sont partagées sur WhatsApp  277 000 tweets sont envoyés  216 000 photos sont partagées sur Instagram  8 333 vidéos Vine sont partagées  3 472 images sont épinglées sur Pinterest  72 heures de vidéo sont téléchargées sur YouTube  204 millions de mails sont envoyés
  15. 15. Top 5 des sites les plus visités dans le monde 1. Google 2.Facebook 3.YouTube 4.Yahoo! 5.Baidu
  16. 16. Top 5 des langues sur Internet • L’anglais, avec 536 millions d’utilisateurs • Le chinois, avec 444,9 millions d’utilisateurs • L’espagnol, avec 153,3 millions d’utilisateurs • Le japonais, avec 99,1 millions d’utilisateurs • Le portugais, avec 82,5 millions d’utilisateurs
  17. 17. II- Histoire de la presse électronique
  18. 18.  Le journalisme en ligne est une forme de journalisme utilisant internet comme principale support, par le biais notamment de version électronique de médias traditionnels ou bien de journaux en ligne.  La presse web est formé du journal électronique, de la web radio et la web télé.  Mais il est à signaler qu’il faut faire la différence entre un site un ligne et un journal en ligne.
  19. 19.  L’évolution croissante des technologies de l’information et de la communication (TIC) a eu une influence remarquable sur tous les secteurs d’activité en particulier le secteur de l’information de la communication.
  20. 20.  Le concept de presse électronique est un concept équivoque et ambigu qui soulève beaucoup d’interrogation et de polémiques.  La confusion qui existe au niveau de la définition du concept de presse électronique résulte de l’évolution rapide des TIC et du développement fulgurant qu’a connu ce nouveau type de presse.
  21. 21. Selon certain spécialistes on peut définir le journalisme électronique comme suit : Un journal électronique est tout site électronique qui contient des informations Un journal électronique est un journal qui n’a pas de version papier Un journal électronique est tout simplement un complément de la presse papier qui cible un publique bien déterminé.
  22. 22.  La presse électronique dans le monde, notamment en Tunisie est passée par ce qu’il est convenu d’appeler les « trois vagues ».  Dans la première vague, le récepteur était un partenaire passif et ne participait pas à l’opération de production de l’information. Il se contentait du contenu de la version papier. Il s’agit de la technique utilisée dans les sites des journaux tunisiens avant le 14 janvier 2011, tel que le site de lapresse.tn et le temps.com.tn  La deuxième vague concerne le développement des logiciels de services sur des sites électroniques. Parmi ces outils, on cite notamment les logiciels de téléchargement gratuit de musique, de vidéos et de livres électroniques. Grâce à ces outils, ces sites ont pu attirer un grand nombre de visiteurs. Cette deuxième vague était également marquée par l’apparition de nouveaux services tels que les horaires des trains et des avions, la météo etc.  La troisième et dernière vague est marquée par l’introduction des concepts d’interactivité et d’instantanéité. C’est ce qui distingue aujourd’hui le paysage médiatique de la Tunisie postrévolutionnaire. Les journaux électroniques prolifèrent aujourd’hui en Tunisie en l’absence d’un cadre juridique, profitant de l’espace de liberté virtuelle qui s’est considérablement étendu après la révolution.
  23. 23.  Les journalistes électroniques ainsi que les blogueurs et chroniqueurs ont subit dans les pays du tiers monde une énorme pression et une censure de la part des gouvernements dans le but d’empêcher l’information concernant leurs politique et violations des droits de l’hommes d’être diffuer au grand publique  Il convient de rappeler, dans ce contexte, le rôle joué par les blogueurs tunisiens a travers leurs sites et blogs par exemple le site nawaat.org qui a été fondé en 2004 et qui a joué un rôle dans la dénonciation des violations des libertés et des droits de l’homme avant et pendant la révolution, et dans la présentation d’une image réelle de ce qui se passait en Tunisie et continu jusqu’a date de jouer un rôle important dans la diffusion de l’information. C’est le journalisme citoyen.  Dans le domaine politique, économique et social à l’heure où les médias classiques étaient complètement sous la botte de l’ancien régime. La presse électronique, a été confrontée, sous le règne de Ben Ali, à beaucoup de difficultés. La Tunisie était classée au premier rang des pays ennemis de l’Internet dans le Monde. Beaucoup de blogueurs tunisiens ont payé le prix fort à cause de leurs activités sur le réseau Internet, le plus célèbre étant Zouheir Yahyaoui66, décédé le 13 mars 2005 quelque temps après sa sortie de prison. « Il était l’un des premiers blogueurs à avoir exprimé publiquement son opposition à l’ancien régime et fut le premier blogueur en Afrique et dans le monde arabe à entrer en prison à cause de ses activités sur Internet. »
  24. 24. 2 – Les débuts de la presse en ligne  Les débuts de la presse en ligne remontent à l'année 1992 aux Etats - Unis. La première expérience de mise en ligne a été faite par le Chicago Tribune par le biais du serveur American on line. Mais le premier journal à tirer parti d'Internet est le quotidien San José Mercury news. Le site mis en place par le groupe knight - rider a pour nom Mercury news.  Ce journal propose depuis mai 1993, une version électronique du Mercury news et il offre aussi de nombreuses informations supplémentaires :
  25. 25.  Les documents d'agence de presse,  Les articles non parus dans l'édition imprimée,  Les textes intégraux de conférences, les données boursières,  Les programmes complets des chaînes de télévision et les petites annonces.
  26. 26.  En décembre 1997, le nombre de journaux publiant sur le Net était de 3.622, un chiffre correspondant à peu près à la prévision de 4.000 titres donnée par l'AJR/NewsLink en 1994.  Les six mois précédents (juin-décembre 1997) avaient vu l'apparition de 1.702 nouveaux titres. 594 titres avaient vu le jour entre décembre 1996 et mai 1997, contre 471 titres pour les six mois précédents.  1.563 journaux en ligne étaient basés hors des Etats-Unis, ce qui représentait un pourcentage de 43%, alors que ce pourcentage était seulement de 29% un an auparavant.  La forte augmentation de ce pourcentage correspondait à un développement rapide des journaux en ligne, notamment au Canada, au Royaume-Uni, en Norvège, au Brésil et en Allemagne.  Fait non surprenant, les trois pays les plus représentés étaient les Etats- Unis (2.099 journaux), le Royaume-Uni (294 journaux) et le Canada (230 journaux).En septembre 1998, le nombre de journaux publiant sur le Net était de 4.925, soit 1.300 titres de plus que fin 1997.  Source : http://ajr.org (AJR: American JournalismReview 1994)
  27. 27.  Bien que les Etats - Unis soient des pionniers en la matière, la presse en ligne se développe rapidement et de manière importante dans ce début du XXIe siècle, en utilisant les nouveaux modes de lecture et d'enquête et conquiert d'autres continents comme l'Afrique et des pays comme la France.
  28. 28.  La plupart des grands noms de la presse française tels que Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération, Les Échos, ont transposés leur contenu sur Internet, et ce en lançant une nouvelle équipe pour un journal web.
  29. 29.  Tout comme la presse écrite, la presse électronique contient des avantages et aussi des inconvénients
  30. 30. 3- Les avantages de la presse électronique  Globalement, les revues électroniques constituent un gain d'efficacité substantiel dans une activité de recherche aux contraintes de plus en plus fortes : gain de temps, lecture en avance sur le papier, impression directe, données supplémentaires en ligne, accès à des titres non disponibles en local.  Les journaux Electroniques diffusent un contenu et des services que la presse traditionnelle est incapable de produire. Ils diffusent également l’image, l’audio et la vidéo.
  31. 31.  Grâce à la rapidité dans la diffusion des informations, le lecteur est devenu un participant direct à l’opération de rédaction, à travers ses commentaires qu’il inclue instantanément en bas des articles. A titre d’exemple Tunivisions fondé en 1997 et qui a lancé son site Internet en Janvier 2012)  Par ailleurs, les coûts relativement réduits de création d’un journal électronique sont aussi un facteur déterminant dans la multiplication de ce genre de médias qui ne sont plus tributaires de l’espace et qui ne demandent même pas un local bien précis pour rassembler les différents intervenants dans le processus de fabrication du journal.  L’Internet a offert également un environnement ou la censure est quasi inexistante et a offert aussi l’occasion à beaucoup de stations de radio et de télévision de diffuser leurs programmes en ligne, sans avoir besoin de demander une autorisation à l’office national de télédiffusion (ONT) comme par exp Radio Kelma fondé en 2008 en tant que porte-voix de l'opposition sous le régime de Zine el-Abidine Ben Ali
  32. 32. 4- Les inconvénients de la presse électronique  la publication en ligne des articles des journalistes a suscité de nombreuses polémiques concernant les droits d’auteurs attachés au travail de ces derniers, de plus, la question du statut de l’éditeur en ligne s’est également posée, ainsi, des aménagements se sont révélés nécessaires pour appréhender cette évolution de la presse.
  33. 33. 5- Réseaux sociaux et activité journalistique  Parmi les innovations produites par l’avènement d’Internet figurent désormais en bonne place les médias sociaux, englobant des réseaux sociaux comme Facebook, des réseaux sociaux basés sur la géolocalisation comme Foursquare ; des sites de micro-blogging dont le plus connu est Twitter ; ou des réseaux de partage de photos (Istagram) ou de vidéos (YouTube ou Dailymotion). Ceci n’est bien sûr qu’une bien faible liste des divers outils qui ne cessent d’être inventés.  Ces supports d’expression et de mise en relation avec des publics variés ne pouvaient rester en dehors de l’activité journalistique1. D’abord parce que les plus connus rassemblent déjà plusieurs millions d’inscrits dans chaque pays et qu’il y a, là, un moyen pour les médias de toucher des publics divers et nouveaux.  De plus, ces réseaux donnent des outils faciles d’utilisation pour faire vivre un idéal participatif auquel une partie des internautes aspirent.  Enfin, ils sont un lieu de production de propos, documents, données qui peuvent intéresser les journalistes à la recherche de sources renouvelées, d’informations rapides, de captation de tendances. Le poids des réseaux sociaux dans l’interaction entre journalistes, sources et lecteurs n’est pas encore majeur et décisif. Cependant, la progression des usages informatifs de ces médias sociaux et la croissance rapide du nombre d’inscrits laissent poindre un support d’avenir pour l’information.
  34. 34. Exposé réalisé et présenté par : Rahma Drissi SeguyManuelaMessomo Rahik Landolsi Cours: Histoire des Médias Enseignante Nouha Belaid Année Universitaire: 2014 – 2015 Tableau virtuel de l’exposé: http://fr.padlet.com/Belaid_Nouha/421se9crvx8x

×