CADRE D’ACCELERATION DE l’OMD1 - NIGERMAF: Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger              Mansour Ndiaye, PN...
PLAN DE LA PRESENTATION1. Contexte et justification2. Approche3. Solutions pour assurer une sécurité alimentaire4. Etat de...
1.Contexte et justification    Le Niger est un pays fortement vulnérable aux crises alimentaires et nutritionnelles    en ...
1.Contexte et justification•   Sur la base des tendances actuelles, il est peu probable que l’OMD 1    « Réduire l’extrême...
1.Contexte et justificationl’insécurité alimentaire et nutritionnelle, est encore plusmarquée en zone rurale et affecte en...
2. Approche du MAF• Le MAF est un processus novateur basé sur une analyse des  stratégies et politiques existantes visant ...
2. Approche du MAFFace à la persistance de l’insécurité alimentaire en dépit de l’abondance des   ressources naturelles au...
3. Solutions pour accélérer l’atteinte de l’OMD1Les solutions clés couvrent les domaines ci-après de de la chaine devaleur...
4. Etat de mise en œuvre du MAFArrimage du MAF à l’initiative « 3N: les Nigériens Nourrissent lesNigériens » qui est une p...
4. Etat de mise en œuvre du MAFL’ancrage institutionnel du MAF est établi au niveau du Haut Commissariat àl’initiative 3N ...
5. Leçons à tirer du MAF NigerEngagement du Gouvernement sur les OMD (leadership du Cabinet du PremierMinistre, des servic...
Questions & Réponses          Merci!mansour.ndiaye@undp.org                          |
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation MDG acceleration framework forum convergences 2015 vf

550 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
550
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation MDG acceleration framework forum convergences 2015 vf

  1. 1. CADRE D’ACCELERATION DE l’OMD1 - NIGERMAF: Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger Mansour Ndiaye, PNUD Septembre 2012 0 © United Nations Development Programme
  2. 2. PLAN DE LA PRESENTATION1. Contexte et justification2. Approche3. Solutions pour assurer une sécurité alimentaire4. Etat de mise en œuvre du projet5. Leçons à tirer du MAF Niger |
  3. 3. 1.Contexte et justification Le Niger est un pays fortement vulnérable aux crises alimentaires et nutritionnelles en raison notamment :• (i) de la récurrence des sécheresses (2009 et 2011, affectant entre 40 et 50% de la population) et des inondations (2010 et 2012, touchant entre 70.000 et 500.000 personnes)• (ii) de la forte croissance démographique (3,3% par an et 7,1 enfants par femme),• (iii) de la faible productivité agricole conjuguée à l’impact des changements climatiques qui rend aléatoire la production dans un pays où plus de 80% de la population vit de l’agriculture,• (iv) du faible niveau de développement humain (186ème sur 187),• (v) des niveaux élevés de pauvreté (59,5% de la population) et des inégalités marquées en hommes et femmes dans l’accès aux ressources,• (vi) des politiques inappropriées, des institutions faibles et des marchés déficients. |
  4. 4. 1.Contexte et justification• Sur la base des tendances actuelles, il est peu probable que l’OMD 1 « Réduire l’extrême pauvreté et la faim » puisse être atteint:• Cible 1.A : « Réduire de 1/2, entre 1990 et 2015, le % de la population en dessous du seuil de pauvreté ». L’incidence de la pauvreté qui était de 63% en 1993, passe à 59,5% en 2008. Il s’établirait à 53,8% en 2015, au lieu d’un niveau visé de 31,5%.• Cible 1.C : « Réduire de 1/2, entre 1990 et 2015, le % de la population qui souffre de la faim ». Le % des enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale qui était de 36% en 1992, est passé à 33,7% en 2009. Il devrait atteindre 29,8% si la tendance se maintenait jusqu’en 2015, au lieu de 18%. |
  5. 5. 1.Contexte et justificationl’insécurité alimentaire et nutritionnelle, est encore plusmarquée en zone rurale et affecte en particulier les femmeset les enfants |
  6. 6. 2. Approche du MAF• Le MAF est un processus novateur basé sur une analyse des stratégies et politiques existantes visant la mise en cohérence et la création de synergies dans les interventions des pouvoirs publics et des partenaires ;• Il a pour objet d’identifier les goulots d’étranglement dont la levée est porteuse d’effets multiplicateurs ainsi que les politiques qui peuvent permettre de desserrer ces contraintes ;• Les goulots sont ensuite priorisés sur la base de l’ampleur de leur impact et la possibilité de les lever à travers des solutions à impact rapide. |
  7. 7. 2. Approche du MAFFace à la persistance de l’insécurité alimentaire en dépit de l’abondance des ressources naturelles au Niger, un changement radical en matière de politiques et stratégies s’avère nécessaire:• Placer la sécurité alimentaire au cœur de l’agenda de développement en développant une initiative couvrant l’ensemble de la chaine de valeur;• Assurer une meilleure articulation et coordination entre les interventions humanitaires et les mesures de moyen et long terme;• Améliorer la productivité agricole;• Renforcer la résilience des ménages;• Autonomiser les femmes et les plus vulnérables;• Approche participative et consensus national (Administration, PTF, ONG, Universités, OP, ..). |
  8. 8. 3. Solutions pour accélérer l’atteinte de l’OMD1Les solutions clés couvrent les domaines ci-après de de la chaine devaleur agricole :Amélioration de l’accès aux intrants, à l’eau et aux équipements(subventions ciblées);Gestion durable des terres et du cheptel et renforcement desinfrastructures rurales;Amélioration de l’appui-conseil en faveur des petits producteurs,valorisation des résultats de la recherche; Renforcement des filets sociaux des ménages agropastorauxvulnérables ; Lutte contre la malnutrition et accès à l’eau potable ;Renforcement du dispositif d’intervention en situation de crise etcatastrophe. |
  9. 9. 4. Etat de mise en œuvre du MAFArrimage du MAF à l’initiative « 3N: les Nigériens Nourrissent lesNigériens » qui est une partie intégrante du Plan de développementéconomique et social (PDES 2012-2015), cadre principal etfédérateur des actions de développement du Niger.Le Plan d’action qui s’inscrit dans la continuité du ProgrammeNational d’Investissement Agricole couvre la période 2011-2015. Lemontant total du plan quinquennal est estimé à 239, 0 milliards de FCFA pour lequel un financement de 128,1 milliards est déjà acquis.Le gap de financement des actions retenues dans le MAF est encours de mobilisation suivant une démarche concertée auprès denombreux acteurs diversifiés mais complémentaires . |
  10. 10. 4. Etat de mise en œuvre du MAFL’ancrage institutionnel du MAF est établi au niveau du Haut Commissariat àl’initiative 3N dans le cadre notamment d’un Comité Etat/PTF chargé du suiviet de la bonne marche de l’exécution des interventions ciblées.Le comité, avec l’assistance d’un secrétariat technique de coordination, doitproduire périodiquement des rapports d’étape, transmis au Gouvernement,veiller à la coordination et à la synergie indispensables pour l’atteinte del’OMD1 avec succès d’ici 2015.Ce Comité a pour missions de : Veiller à la coordination et à l’harmonisation des interventions des différents acteurs du développement ; Faciliter la mobilisation des ressources financières et techniques nécessaires à l’élaboration, à la mise en œuvre du plan d’action du MAF ; Veiller à l’alignement des appuis des partenaires techniques et financiers sur les priorités nationales ; S’assurer que les collectivités locales sont placées au cœur des interventions. |
  11. 11. 5. Leçons à tirer du MAF NigerEngagement du Gouvernement sur les OMD (leadership du Cabinet du PremierMinistre, des services de la présidence et implication des ministères sectoriels enparticulier le Ministère des Finances);Le MAF a été développé sur la base des programmes et stratégies clés, tout enprenant en compte les principales initiatives prises par les PTF dans le domaine de laréduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire;L’approche participative et l’implication des partenaires techniques clés ont fortementcontribué à l’élaboration du Cadre d’Accélération et son Plan d’Actions, dans la qualitédu produit et la gestion plus efficace du temps imparti;L’approche holistique intégrant la dimension régionale de la sécurité alimentaire. |
  12. 12. Questions & Réponses Merci!mansour.ndiaye@undp.org |

×