Urfist de Paris
17,rue des Bernardins – 75005 PARIS
Animation Corinne Habarou – Urfist de Paris
… Les extensions pour navi...
2
Plan de la formation
1. Présentation des principaux navigateurs
a. Historique
b. État actuel des lieux
c. Capacités à la...
3
Plan de la formation (2)
4. Optimiser ses recherches d’information en utilisant plusieurs moteurs de
recherche
5. Optimi...
1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs
a.Historique
b.État actuel des lieux
c. Capacités à la personnalisation
4
5
a.Historique
1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs
PARTS DE MARCHÉ des différents NAVIGATEURS en FRANCE en AVRIL 2015
6 Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:Par...
ÉVOLUTION des
PARTS DE MARCHÉ
des NAVIGATEURS
pour ORDINATEURS
entre SEPTEMBRE 2011
et AVRIL 2015
7
Crédits photos
Informa...
Le niveau de
personnalisation possible
de chaque navigateur
8
Navigateur et version Nombre d’extensions
(Windows)
Remarque...
2. Configurer son navigateur
a. Les préférences générales
b. Les options de recherche
c. Vie privée et sécurité
9
2. Configurer son navigateur
a. Les préférences générales
10
Paramètres et paramètres avancés
2. Configurer son navigateur
a. Les options de recherche
11
Paramètres > Rechercher
Protection de la vie privée dans Firefox et Chrome
 Concept de la navigation privée pour ne pas laisser de trace interne ...
a.Vie privée et sécurité
13
 En paramétrant son navigateur (traces internes & externes)
 En choisissant la navigation pr...
14
OS
Navigateur
Incrustations dans le
navigateur
Boutons des reseaux sociaux
Outils GENERATEURS de
statistiques, de livre...
15
Les
méthodes
d’insertion
publicitaire
2. Configurer son navigateur
a. Vie privée et sécurité
Les moyens techniques du « profiling »
16
2. Configurer son navigateur
a. Vie privée et sécurité
17
Se protéger contre
le « profiling »
2. Configurer son navigateur
a. Vie privée et sécurité
Liste des filtres par
régie publicitaire ou
par groupement
 DAA ( Digital Advertising Alliance) => http://www.aboutads.in...
2. Configurer son navigateur
a. Vie privée et sécurité
19
2. Configurer son navigateur
20
Paramètres > Confidentialité
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
a. Que sont les extensions ?
b. Bookmarklet vs extension
c...
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
22
o Les extensions ajoutent de nouvelles
fonctionnalités ...
23
Source : http://fr.slideshare.net/auchenberg/browser-extensions-in-
mozilla-firefox-google-chrome-4344533
3. A la décou...
24
Source : http://fr.slideshare.net/auchenberg/browser-extensions-in-
mozilla-firefox-google-chrome-4344533
3. A la décou...
Privilégier le bookmarklet à fonctionnalités égales
Crédit photo:
http://hdl.loc.gov/loc.pnp/ggb
ain.10129
Licence : CC
 ...
 Exemple de lien d’un bookmarket (celui proposé par le service de Social Bookmarking Diigo :
javascript:(function(){s=doc...
Crédit photo: http://digitool1.lva.lib.va.us:8881/R
Licence : CC
Extensions : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/
Colle...
Crédit photo:
http://photography.si.edu/SearchImage
.aspx?id=5758
Licence : CC
Catalogue : https://addons.mozilla.org/fr/f...
o Quelques généralités pour cerner leur popularité …
 + de 11700 extensions
 Jusqu'à un millier de contributeurs (dévelo...
 Un seul endroit officiel : le Chrome Web Store :
https://chrome.google.com/webstore/category/extensions?hl=fr
30
Les col...
 Une extension se présente comme un fichier .xpi (à prononcer « zippy ») à télécharger et à installer sans
qu’il soit néc...
32
5
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
d. Comment les installer ?
33
8
Les extensions a google chrome ne requièrent pas le redémarrage
du navigateur pour s’activer
3. A la découverte de l’...
34
Trois solutions :
1. Télécharger le fichier .crx de l’extension puis aller sur la page de gestion des
extensions de Chr...
o Dans la barre de menus
o Dans la barre personnelle
Crédit photo: San Diego Air and Space Museum
Archive
Licence CC
Par d...
o Comment personnaliser l’interface utilisateur ?
36
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
e. Co...
o Comment personnaliser l’interface utilisateur ?
37
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
e. Co...
38
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ?...
o Gestionnaire de modules complémentaires (about:addons) :
Menu « outils » > « modules complémentaires »
39
3. A la découv...
o Assurer la connexion avec un service en ligne
o Delicious
o Diigo
o Evernote
o Pocket
o …
o Ajout d’une fonctionnalité o...
 Barre d’outils Delicious - http://www.delicious.com/help/quicktour/firefox
 Barre d’outils Diigo - http://www.diigo.com...
 Better Privacy
42
Certaines extensions de cette catégorie peuvent parfois empêcher l’affichage normal de certains sites
...
o Detecter des catégories de termes avec une extension basée sur un
projet sémantique
 Clear Forest Gnosis
43
3. A la déc...
 Vérifier la validité des liens d’une page Web avec Linkchecker
Check My Links
 Obtenir des informations sur le nom de d...
 Tabs Group Menu
 Tab Group Switcher
 Tab Mix Plus
 Multiple Tab Handler
 Duplicate Tabs Closer
 Search Tab
 Tile V...
 Onetab
 Multi Links
 Max Tabs
46
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
h. Une sélection par ...
47
 Go Parent Folder
 Handy Tag
 Kgen – extracteur sémantique de mot-clés
 Bookmarks Checker Bookmark Checker
3. A la ...
48
 Firefox Interest Dashboard
 History Trends
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
h. Une sé...
o Récupérer des vidéos sur le Net (et les convertir)
 Video Download Helper Nombreux formats détectés
Conversion du forma...
o Gestion des téléchargements
 Download Manager (S3)
50
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur
h...
o Retrouver une ressource Web dont l’Url a disparu
 Resurrect Pages
51
Wayback Chrome
3. A la découverte de l’écosystème ...
o Convertir un document HTML en PDF
 Print Pages to PDF
52
3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateu...
o Convertir un document HTML en PDF
 Save as PDF
https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/save-as-pdf/
(Firefox)
https...
o Editer une page Web avant de l’imprimer
 Print Edit
https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/print-edit/ (Firefox)
h...
o Capturer une page Web ou une partie de celle-ci
 Awesome Screenshot Plus - Capture, Annotate & More
Principales fonctio...
o Capturer une page Web ou une partie de celle-ci
 Clip2net: Screenshot Capture & Annotate
Principales fonctionnalités de...
o Utiliser un marqueur indélébile sur une page Web (non capturée)
 Wired-Marker
Principales fonctionnalités de Wired-Mark...
o Constituer une base de connaissance Web par la capture des pages, leur
annotation, soulignement, suppression d’éléments ...
o Outils de traduction
 Quick Translator
Principales fonctionnalités de Quick Translator :
 Prise en charge de la traduc...
o Outils de traduction
 Instant Translate
Principales fonctionnalités de Instant Translate :
 Prise en charge de plus de...
o Outils pour la navigation
 Interclue
 Permet de prévisualiser dans une vignette tout lien cliquable ….
61
3. A la déco...
 Multifox
 Permet de se loguer au cours d’une même session à un service Web
avec différents identifiants ….
62
3. A la d...
o Zotero
 Stocker des références issues d’une recherche documentaire (par saisie manuelle ou
import automatisé),
 Organi...
o Zotero - principe
Bibliothèque
 X Collections
Noticesbibliographiques
DocumentsPDF
PagesWeb
Styles bibliographiques et
...
o Zotero - interface
65
3. A la découverte de l’écosystème des
extensions au navigateur
h. Une sélection par domaine : ges...
o Webographie Zotero
 Article Urfist Paca : http://wiki-
urfist.unice.fr/wiki_urfist/index.php/ZOTERO_un_Logiciel_de_bibl...
Mieux utiliser les moteurs de recherche avec Firefox
Crédit photo: Sven Türck (1897-1954)
Department of Maps, Print and Ph...
o Améliorer les pages de résultats des moteurs généralistes (Google …)
 DeeperWeb - Boost and
Customize Google Search
68
...
Gestion des
moteurs de
recherche dans
Google Chrome
69
o Améliorer les pages de résultats des moteurs généralistes (Google...
 Gestion des onglets
 Notion de groupes d’onglets
70
o Les fonctionnalités nativement offertes par le navigateur pour la...
 Notion de groupes d’onglets
71
Nommage du groupe
Outil « Panorama »
5. Optimiser la gestion des onglets
 Epingler un onglet
72
Clic gauche
Epinglage de l’onglet
5. Optimiser la gestion des onglets
a. Gestion des flux de syndication (RSS/Atom)
 Comment repérer sur un site la présence d’un flux de syndication ?
Depuis ...
o La veille automatisée par flux de syndication
 Nécessité d’avoir un agrégateur de flux RSS
 Pour récupérer automatique...
• Newsfox pour Firefox
b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom)
75
6. Mettre des sites sous surveillance
o Newsfox – les options de configuration
76
6. Mettre des sites sous surveillance
b. Extensions pour gérer les flux de syn...
o Newsfox - Les options de configuration par flux
77
6. Mettre des sites sous surveillance
b. Extensions pour gérer les fl...
78
 Possibilité de s’abonner à des flux protégés
 Configuration fine de chaque flux (style d’affichage, chiffrement,
aut...
o Bamboo Feed Reader
79
 Fonctionnalité de recherche de nouveaux flux
 Recherche en texte intégral
 Mise à jour automat...
o Extension Abonnement RSS
80
80
6. Mettre des sites sous surveillance
b. Extensions pour gérer les flux de syndication (R...
o RSS Feed Reader
81
6. Mettre des sites sous surveillance
b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom)
Pri...
o Update Scanner
82
6. Mettre des sites sous surveillance
c. Alternatives pour les pages sans flux de syndication
o Page M...
a) En quoi consiste la synchronisation ?
b) En quoi consiste la sauvegarde ?
c) Quelles sont les différentes méthodes de s...
o La synchronisation, kesako ?
a. Rappel du concept
La synchronisation est la mise à jour d’un emplacement source vers un ...
o La sauvegarde, kesako ?
En informatique, la sauvegarde (backup en
anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et
à...
o 3 types de sauvegarde
o Sauvegarde complète dite « full backup »
Toutes les données d’un répertoire source sont copiées ...
o Les outils de synchronisation proposés par Firefox
o Firefox Sync
 Principe
Après création d’un compte gratuit sur le s...
o Les outils de synchronisation proposés par Firefox(2)
o Firefox Sync (2)
 Accéder au panneau de gestion
- Menu « Outils...
o Les outils de synchronisation proposés par Firefox(3)
o Synchroniser et sauvegarder son profil via les extensions FEBE e...
o Les outils de synchronisation proposés par Firefox(4)
o Synchroniser et sauvegarder son profil via les extensions FEBE e...
o L’outil de synchronisation et de sauvegarde de Google Chrome
91
o Icône puis cliquer sur
o La synchronisation est liée à...
o L’outil de synchronisation et de sauvegarde de Google Chrome (2)
92
7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration
c) Q...
o L’outil de synchronisation et de sauvegarde de Google Chrome (3)
93
admail@gmail.com
admail@gmail.com
7. Synchroniser et...
o Outil de synchronisation proposé indépendamment des navigateurs : Xmarks
Xmarks -http://www.xmarks.com/
94
S’installe en...
Un profil correspond à l’ensemble de l’environnement
personnel à chaque utilisateur d’un navigateur
Cette notion ne reco...
o La notion de « profil » sous Firefox correspond à un dossier
d’installation de l’ensemble de la configuration du
navigat...
 La notion de « profil » sous Firefox correspond à un dossier d’installation de
l’ensemble de la configuration du navigat...
 Dans Firefox, le profil est physiquement séparé de l’installation du programme, ainsi la désinstallation
du programme ne...
 Que trouve-t-on dans un profil de Firefox ? (2)
 Les paramètres des périphériques de sécurité (fichier secmod.db)
 Les...
 Comment localiser le profil « default » (suite) ?
 Sans ouvrir Firefox à partir d’une configuration non standard du pos...
 Google Chrome s’installe entièrement dans le dossier utilisateur du compte connecté et les fichiers utilisateurs sont
ré...
10
2
La notion de « profil » sous Google Chrome (2)
Le nom « profil » recoupe les mêmes éléments (fichiers de préférence...
 Faire une copie de son profil à un autre emplacement qui peut être :
 Une autre partition ou un autre disque dur intern...
 Faire une mise à jour de son profil à un autre emplacement qui peut être :
 Une autre partition ou un autre disque dur ...
Comment activer le gestionnaire de profils dans Firefox ?
Faire les manipulations suivantes selon son système d’exploitat...
 Une fois activé, le gestionnaire s’ouvre avant une session dans Firefox
Pour gérer « à la volée » les profils, ajouter
l...
107
8. Aller plus loin …
a) La gestion multi-profils
108
8. Aller plus loin …
b) Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur
109
8. Aller plus loin …
b) Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur
110
8. Aller plus loin …
b) Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur
Webographie
 http://republique-des-lettres.fr/10683-firefox.php => historique du
navigateur Mozilla Firefox
 http://fr.w...
Retrouver la collection d’extensions
Firefox sur le site …
et la présentation sur SlideShare …
 https://addons.mozilla.or...
C’est fini, merci de votre attention …
… me contacter ?
corinne.habarou@enc.sorbonne.fr
MozillaFirefox/GoogleChrome
Les ex...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les extensions Firefox et Google Chrome pour naviguer efficacement

18 886 vues

Publié le

Publié dans : Formation
4 commentaires
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • ¡Hola Doy gracias a Dios por haber puesto en mi camino IGOA la señora Berta Monserrath, estos préstamos no es como los demás. Gracias a ella he recibido un préstamo de $ 90.000. Durante mucho tiempo he sido estafado, pero esta vez ha conseguido lo que quería. Así que mi hermano y hermana, si recibe este mensaje, entonces se guardan. Si usted necesita un préstamo o inversión en su proyecto, le sugiero que se ponga en contacto la señora que me hizo bien en este correo electrónico: bertamonsserathigoa@gmail.com Su tasa de interés mensual es del 2%, estos documentos han sido analizados por mi abogado y les aseguro que todo está en orden. Muchas gracias, señora Berta IGOA Monserrath Dios es el que trajo usted envía y prometo respetar los acuerdos y pagar el préstamo. Su dirección es: bertamonsserathigoa@gmail.com
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Salut Je remercie Dieu d’avoir mis sur mon chemin madame IGOA Berta Monserrath, cette prêteuse n’est pas comme les autres. Grace a elle j’ai reçu un prêt de 90.000 dollars. J’ai longtemps été arnaquer mais pour cette fois ci j’ai eu ce que je voulais. Alors mes frère et sœur si vous recevrez ce message alors vous êtes sauvé. Si vous avez besoin de prêt ou bien d’investissement dans vos projet, je vous conseille de contacter cette dame qui m’a fait du bien sur ce mail : bertamonsserathigoa@gmail.com Son taux d’intérêt mensuel est de 2%, ces documents ont été analyser par mon avocat et je vous assure que toute est en ordre. Merci madame IGOA Berta Monserrath, c’est DIEU qui t'a envoyer et je vous promets de respecter les accords et de vous rembourser votre prêt. Voici son adresse : bertamonsserathigoa@gmail.com
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • bon travail
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Mise à jour du support : 05/06/2014
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
18 886
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 979
Actions
Partages
0
Téléchargements
129
Commentaires
4
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’histoire des navigateurs en quelques grandes dates :
    1990 : navigateur "World Wide Web"en mode texte (CERN pour Centre Européen pour la Recherche Nucléaire)
    1991 : navigateur multi-plateforme "WWW Line Mode Browser" (CERN)
    1992 : sortie du 1er navigateur graphique "Erwise" (Université d'Helsinki)
    Nov 1993 : Version 1.0 du navigateur NCSA Mosaic (pour National Center for Supercomputing Applications soit en bon Français Centre national pour les applications des super-ordinateurs) situé sur le campus de l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign.)

    - Support des icônes
    - Support des images au sein de la page Web et non dans une fenêtre dédiée
    - Support des formulaires interactifs au sein de la page Web
    - Gestion des marque-pages
    - Interface graphique plus intuitive que "Erwise"
    - Comprend un client FTP, Usenet et Gopher

    1994/1997 : ère Netscape

    1994 : fondation de la société Netscape par Marc Andreessen, un des deux chercheurs du NCSA et sortie de la 1ère version d'un navigateur au large succès mondial : Netscape Navigator, lequel n’a pourtant aucun lien technique avec le navigateur Mosaïc même si l’essentiel de l’équipe de développement de Netscape est issue de celle du NCSA. L’émergence de Netscape coincide avec l’arrêt en 1997 du développement de Mosaïc dont la part de marché est pratiquement nulle en 1998.

    1995 : revente de la licence (pour une utilisation commerciale) de NCSA Mosaïc à Microsoft par la société Spyglass, précédent acquéreur qui a développé un navigateur (SpyGlass Mosaïc) mais ne l’a jamasi commercialisé.
    Développement de "Internet Explorer"proposé gratuitement en tant que logiciel "Plus«  fourni avec Windows 95.
    Netscape Navigator, créé en 1994 sur les cendres de l'ancêtre NCSA Mosaïc et intégré en 1997 dans la suite logicielle Netscape Communicator composée d'un navigateur web, d'une messagerie de courrier électronique, d'un lecteur de newsgroups, d'un client Irc et d'un éditeur de pages Html. La technologie innovante de ce premier grand navigateur développé et distribué par la société Netscape Communications Corporation est toutefois pillée par Microsoft qui, à coups de pratiques marketing et commerciales anticoncurrentielles, parvient à imposer son navigateur, Internet Explorer, sur le marché alors en pleine expansion de la fin des années 90.

    1997/1998 : Guerre Netscape / IE tournant rapidement en faveur de ce dernier.
    IE 4 fut un tournant de la guerre des navigateurs. Il était plus rapide et supportait mieux les spécifications du W3C que Netscape Navigator 4.0. Installer Internet Explorer 4.0 était considéré comme une évolution, qui permettait par exemple de jouer des fichiers de musique MP3 en arrière-plan.
    Incapable de résister, l'équipe Netscape livre alors sous licence libre le code source de son navigateur et crée une organisation à but non lucratif, Mozilla, dédiée à la création de logiciels libres et gratuits destinés à améliorer partout et pour tous l'utilisation d'Internet. C’est précisément en janvier 1998 : que le code source de Netscape est libéré et que le logiciel devient gratuit. Netscape décide la création de l'organisation informelle Mozilla.org pour superviser le développement du navigateur avec l'aide de talents extérieurs.
    Soutenue par une communauté internationale d'utilisateurs et d'informaticiens bénévoles bien décidés à contrer les visées hégémoniques de Microsoft et à faire évoluer le monde des logiciels internet, Mozilla commence à développer à partir de mars 1998 une suite d'applications connue sous le nom de SeaMonkey, basé sur « Netscape Communicator 4 » .
    Novembre 1998 : rachat de Netscape par AOL.

    28/06/2000 : arrivée de la navigation par onglets grâce au navigateur développé par la société norvégienne Opera.

    14/11/2000 : sortie de Netscape 6, 1ère version issue du groupe Mozilla (0.6).

    08/08/2001 : Netscape 6.1 (basée sur Mozilla 0.9.2.1).

    06/10/2001 : Netscape 6.2 (basée sur Mozilla 0.9.4.1).

    05/06/2002 : sortie de "Mozilla Suite 1.0« .

    2002 : Netscape 7 avec la navigation par onglets, le blocage de fenêtres intruses

    Une branche spécifique de l’organisation Mozailla, pilotée par Blake Ross et David Hyatt, s'attelle pour sa part aux seules fonctions de navigation web et compile le code d'un nouveau moteur de rendu, Gecko. En septembre 2002, l'ancêtre de Firefox, baptisé Phoenix, est présenté au public en phase bêta. L'année suivante, en juillet 2003, la Mozilla Foundation voit le jour. Organisation de droit américain à but non lucratif établie dans la Silicon Valley (Californie), c'est une fondation indépendante subventionnée entre autres par AOL Time Warner (devenu propriétaire de Netscape), IBM, Sun Microsystems et le finlandais Nokia, mais aussi par des centaines de milliers d'utilisateurs qui contribuent au financement par des petits dons personnels. La Fondation Mozilla -- 8 employés en 2000, près de 200 aujourd'hui -- se donne pour but d'encadrer ce projet communautaire et de distribuer gratuitement ses logiciels au grand public. Des filiales sont créées dans le monde entier, comme entre autres Mozilla Europe, présidée depuis décembre 2003 par le français Tristan Nitot. Voici les différentes étapes du développement de son logiciel phare, le navigateur Mozilla Firefox :

    23/09/2002-14/04/2003 : le projet Mozilla de nouveau navigateur porte le nom de « Phoenix ».
    Fin avril 2003 - 08/02/2004 : Nouveau nom provisoire du projet de navigateur "Mozilla « Firebird ».
    Décembre 2003 : la fondation Mozilla fait enregistrer "Firefox«  comme marque déposée aux USA => logiciel libre mais en revanche ni le logo, ni le nom ne sont libres.
    A partir du 09/02/2004 : Nom définitif : Mozilla Firefox
    2003 : dissolution par AOL des équipes de développeurs dédiés à Netscape.
    09/12/2004 : 1ère version stable de Firefox (1.0), intégrant la navigation par onglets et le système des extensions.
    2005 : Sortie de Firefox Portable (PortableApps.com)
    1998/2004 : ère Internet Explorer (cavalier seul)
    Fin 2006 : développement de la version 7 d'Internet Explorer 1RE VERSION DISSOCIEE DE L'OS et à intégrer la navigation par onglets.
    02/11/2007 : sortie Netscape 9, dernière version développée par la société AOL et basée sur Mozilla Firefox 2.0 dont il reprend les extensions.
    2004/2010 : ère Internet Explorer avec la concurrence croissante de Firefox (d’où sortie en 2006 d’IE7 incorporant enfin la navigation par onglets) – guerre 2 des navigateurs

    Fin 2008 : naissance de Google Chrome

    2009 : Accord entre Sony et Google pour implémenter Google Chrome en tant que navigateur par défaut sur ces machines

    2009 : Adoption d'un système d'extensions.

    2011 : Campagne publicitaire mondiale de Google pour promouvoir Google Chrome.

    2011 : Firefox 4 => passage à 6 semaines des cycles de développement.

    28/01/2010 : 1ère version de Firefox mobile "Fennec.

    2010/2012 : Très forte présence de Firefox.

    Janvier 2012 : mise à disposition d'une version "ESR" (Extended Support Release) de Firefox pour les environnements professionnels (support garanti pendant 1 an et chevauchement de 12 semaines entre deux versions ESR)

    Depuis 2012 : Prédominance de Google Chrome.

    Juin 2012 : Google Chrome devient le navigateur le plus utilisé dans le monde, avec environ un tiers des utilisateurs.

    Que peut-on en déduire pour l’avenir ?

    Le meurtre d'Internet Explorer est programmé, dans une stratégie de développement industriel à long terme, en armant, dès décembre 2005, le bras de son futur concurrent, Firefox, avec Google Safe Browsing, en attendant d'être prêt à lancer son propre navigateur. Quelques années après, Google Chrome est apparu, cherchant à tuer Firefox. Couper les cordons de la bourse est un autre moyen de tenir Mozilla par le fond de la culotte. En 2015 s'arrêtera le financement par Google de la Fondation Mozilla. Google tient et tue Mozilla, dont Firefox, en pesant 85% de son budget ! Il faut espérer que Mozilla va trouver d'autres financements dont par le biais de la commercialisation de son système d'exploitation pour Smartphone dans le cadre d'un gigantesque projet d'équipement du Brésil.

    Source : http://assiste.free.fr/Assiste/Barre_d_outils.html


  • Accès aux résultats par source :

    http://gs.statcounter.com/#all-browser-ww-monthly-201501-201501-bar
    http://marketshare.hitslink.com/browser-market-share.aspx?qprid=0&qpcustomd=0
    http://www.akamai.com/html/io/io_dataset.html#stat=browser&top=15&type=bar&start=20150101&end=20150131&net=both
    http://www.atinternet.com/documents/navigateurs-en-europe-safari-devance-firefox-et-talonne-internet-explorer/
    http://www.w3counter.com/globalstats.php?year=2015&month=1
  • Que montre ce graph ?
    Le succès grandissant inexorable de Google Chrome pourtant seulement lancé en septembre 2008
    La forte chute d’Internet Explorer mais surtout de Firefox qui ne s’appuie pas sur une multinationale omnipotente au niveau des systèmes d’exploitation pour vivre et qui en décembre 2010, devenait temporairement le navigateur le plus utilisé en Europe9 devant Internet Explorer et Google Chrome
    Le maintient en mode « vivotage » de Safari (mais dont les parts sont beaucoup plus importantes si on inclut les terminaux mobiles et qui règne en maître sur tous les dispositifs Apple). Même sur le marché des ordinateurs, son positionnement est contrasté suivant les statistiques géographiques.
    Le maintien sur le même mode d’Opera qui bénéficie d’une meilleure couverture sur le marché mobile que sur le marché des navigateurs pour ordinateurs (desktop)

    Comment peut réagir, Mozilla, la fondation éditrice de Firefox, face à cette situation ?

    La question financière

    Partenariats
    La relation avec Google a été notée dans les médias142,143, en particulier en ce qui concerne les ententes financières avec Google. En 2005, la Mozilla Foundation et la Mozilla Corporation ont eu un revenu combiné de 52,9 millions de $ US, dont environ 95 % provenant de redevances de moteurs de recherche144. En 2006, la Mozilla Foundation et la Mozilla Corporation ont eu un revenu combiné de 66,9 millions de $ US, dont environ 90 % provenant de redevances de moteurs de recherche145. Le 1er septembre 2008, la veille de la sortie de Google Chrome, Google et la Mozilla Foundation ont renouvelé leur accord commercial jusqu’en 2011146. Le 20 décembre 2011, la Fondation Mozilla a annoncé le renouvellement de l'accord financier pour 3 ans147.
    En 2014, Firefox a annoncé qu'il privilégierait dorénavant Yahoo! comme moteur de recherche par défaut pour les utilisateurs américains, mettant ainsi fin à son partenariat avec Google qui durait depuis 10 ans148. Le partenariat avec Yahoo! a été signé pour une durée de 5 ans149. Cependant, en Europe, les internautes utilisant Firefox auront encore, pour le moment, Google comme moteur de recherche par défaut150.

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mozilla_Firefox
  • https://developer.mozilla.org/fr/docs/Vulgarisation_XUL/Premiers_pas_avec_les_extensions_Firefox
  • https://developer.mozilla.org/fr/docs/Vulgarisation_XUL/Premiers_pas_avec_les_extensions_Firefox
  • Lien d’un bookmarket : javascript:(function(){s=document.createElement("script");s.type="text/javascript";s.src="https://www.diigo.com/javascripts/webtoolbar/diigolet_b_h_b.js";document.body.appendChild(s);})(); (diigolet)

    Renvoie à ce script :
    (function(){try{if(window.diigoToolbarVersion){alert("Diigolet will not run because Diigo Toolbar is installed.");return }var J=navigator.userAgent.toLowerCase();browser={version:(J.match(/.+(?:rv|it|ra|ie)[\/: ]([\d.]+)/)||[])[1],safari:/webkit/.test(J),opera:/opera/.test(J),msie:/msie/.test(J)&&!/opera/.test(J),mozilla:/mozilla/.test(J)&&!/(compatible|webkit)/.test(J)};var H=!browser.msie||document.compatMode=="CSS1Compat";var F="https://www.diigo.com/javascripts/webtoolbar";function B(){var K=window;if(K.document.body.tagName.toLowerCase()=="body"){return K}if(K.document.getElementsByTagName("frameset").length>0){K=C(K.frames)}return K}function D(K){return browser.opera&&document.body["client"+K]||browser.safari&&window["inner"+K]||document.compatMode=="CSS1Compat"&&document.documentElement["client"+K]||document.body["client"+K]}function C(R){var P=null;for(var O=0;O<R.length;O++){var L=R[O];var N=false;try{N=!!(L.document&&L.document.body)}catch(Q){}if(!N){continue}if(L.document.getElementsByTagName("frameset").length>0){L=C(L.frames)}if(P==null){P=L}else{var M=D(P,"width")*D(P,"height");var K=D(L,"width")*D(L,"height");if(K>M){P=L}}}return P}function A(M,L,N){var K=M.getElementById(N);if(K&&K.tagName.toLowerCase()=="script"){K.parentNode.removeChild(K)}K=M.createElement("script");K.id=N;K.type="text/javascript";K.src=L;M.body.appendChild(K)}var I=B(),G=I.document;if(I.diigolet&&I.diigolet.loaded){I.diigolet.show()}else{I.diigoletLaunchMode=0;setTimeout(function(){if(I.diigoletLaunchMode!=5&&I.diigoletLaunchMode!=6){var L="diigoDivLoading";var K=G.getElementById(L)||G.createElement("div");K.id=L;K.innerHTML="Loading Diigolet...";K.style.cssText="width:150px;top:0;float:right;right:0;background-color:#B2E57E;color:#fff;font:bold 14px arial;padding:2px;padding-left:6px;z-index:99999;position:"+((browser.msie&&parseFloat(browser.version)<7)||(!H)?"absolute;":"fixed;");G.body.appendChild(K)}A(I.document,F+"/diigolet.js","diigoLoaderScript_2")},100)}}catch(E){alert(":( Diigolet doesn't support this page.")}})();
  • Xmarks est une société US, anciennement FoxMarks, rachetée par LastPass en 2010.
    - Elle propose principalement la synchronisation des bookmarks et fonctionne sur les principaux navigateurs (FF, IE, Safari et Chrome).
    - Prend également en charge les mots de passe, les onglets ouverts et l’historique de navigation pour Firefox uniquement.
    - Fournit d’autres services comme la suggestion de tags, basée sur les tags utilisés par les autres utilisateurs du service pour la même ressource Web.
    Simplifie et optimise la recherche de marque-pages dans « l’awesome bar » de Firefox en y plaçant la liste des URL taguées correspondant au tag saisi.
    Met à disposition de ses utilisateurs des statistiques d’audience sur les sites visités durant la navigation, à partir de l’interface du navigateur et propose des sites similaires et des avis d’utilisateurs sur leur site (on peut aussi déposer le sien).
    ATTENTION A LA VIE PRIVEE ! De par son service de suggestion de tags et son mode de stockage non totalement crypté (les deux étant liés), certains éléments sont partagés bien que la société assure respecter l’anonymisation de ces données.
    « 
    … there are clearly issues of privacy and trust in sending bookmarks to a third party. Xmarks does provide an option for the user to avoid the Xmarks server, by using their own WebDAV or FTP server to store their bookmarks, but this option is only available with Firefox.
    Bookmarks are analysed to provide public services such as "Suggested Tags" and "Smarter Search" (Xmarks enhancements to Google web search). The privacy policy states that the results of this analysis are published without providing any information about individual users.

    Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Xmarks
  • Pourquoi se protéger ?

    Le modèle économique du WEB repose sur la publicité. Pour "incruster le bon message publicitaire, au bon moment, par le bon canal, vers la bonne personne", les agences de marketing et publicité ont besoin de savoir, en temps réel, quels sont les désirs et besoins actuels de chaque internaute derrière son écran, voire susciter un besoin qui n'a pas encore émergé dans son esprit. La méthode ne consiste donc pas à demander à l'internaute quels sont ses besoins actuels mais à tenter de les déduire en analysant ses moindres faits, gestes et déplacements sur l'Internet (c'est le " profiling ") à partir de leurs captures (c'est le " tracking ") .

    Le fonctionnement natif d'Internet comporte la transmission de nombreuses données, pour des raisons historiques de mise au point et dépannage du réseau Internet. Ces données partent du client de navigation (le navigateur Internet utilisé : Firefox, Internet Explorer, Opera, Google Chrome, Safari, etc. ...) vers les serveurs de tous les objets affichés (ou pas) sur une page visitée.

    Ces serveurs sont :

    Par la force des choses, le serveur du site visité. Le site peut, d'ailleurs, utiliser de nombreux serveurs si le site réparti les objets constituant ses pages sur plusieurs serveurs (serveurs de code html, serveurs d'images, serveurs de vidéo, serveurs de ressources son, serveur de CSS, serveur de scripts javascript, etc. ...), pour des raisons de vitesse (équilibre de la charge des serveurs appelée " load balancing " ) comme pour rendre très difficile une attaque en DDoS contre lui.
    Le serveur du service de statistiques de visites du site. Ce service est incrusté dans toutes les pages Web de tous les sites, pour les besoins du Webmaster, qui utilise parfois plusieurs services de statistiques. Donc plusieurs sociétés de statistiques, avec leurs serveurs, sont consultés.

    Les serveurs de chacune des régies publicitaires avec lesquelles le webmaster du site travaille.
    Le serveur de Google offrant les outils de recherche à l'intérieur du site. L'outil étant gratuit et très bien fait, tous les Webmasters l'utilisent, ce qui permet à Google d'atteindre, malgré eux, les internautes qui n'utiliseraient pas son moteur de recherche et tenteraient de fuir Google.
    Le serveur de Google offrant les librairies de scripts que tous les Webmasters et les développeurs utilisent dans tous leurs sites : googleapis.com (ajax, jquery, etc. ...), ce qui permet à Google, encore une fois, d'atteindre, malgré eux, les internautes qui n'utiliseraient pas son moteur de recherche et tenteraient de fuir Google.

    Les serveurs de chaque réseau social dont on trouve un bouton sur la page du site visité. Pour chaque bouton (Google+, J'aime, FaceBook, Linkedin, Twitter, etc. ...), il y a un serveur derrière.

    Tout autre tiers incrusté dans la page visitée.

    Les sociétés acteurs du Net qui veulent surnager dans les années qui viennent doivent disposer de leur propre navigateur, seul endroit où sont centralisés les mots clés et les URL (vos centres d'intérêts qui les intéressent) et les Cookies à GUID (votre identification unique) pour échapper aux tonnes d'outils techniques ou législatifs protégeant l'internaute.
  • La publicité est le moteur du WEB. Elle est incrustée dans des sites, ce qui permet aux propriétaires de ces sites de percevoir des subsides (plus de 50 milliards de dollars rien que pour Google en 2012) et de poursuivre l'entretien et la croissance de leurs sites.

    OS : acteurs = Microsoft, Apple et Google via Chrome OS et Android

    Navigateurs Internet :

    Google Chrome, Google Chrome OS et Androïd pour la société de marketing et régie publicitaire Google
    Internet Explorer, Windows et Windows Phone pour la société de marketing et régie publicitaire Microsoft
    Safari, OS X et iOS pour la société de marketing et régie publicitaire Apple

    Ces 3 navigateurs appartiennent à 3 des plus grandes sociétés de marketing et régies publicitaires du monde (95% des revenus de Google sont des revenus publicitaires et représentent plus de 50 milliards de $ annuels). Le tracking est leur fond de commerce. Le code de leurs navigateurs n'est pas modifiable. Le trafic qu'ils font par eux-mêmes pour eux-mêmes n'est pas filtrable

    Barres d’outils et modules additionnels : Ask Bar, WOT, Safe Browsing, McAfee Site Advisor

    La gratuité n'existe pas, sur l'Internet. La plupart des logiciels à télécharger gratuitement ne sont que des vecteurs pour installer des objets, dont des barres d'outils, qui : Au premier degré, rémunèrent le propagateur de la barre d'outils
    Au second degré, permettent à leurs auteurs d'espionner les internautes et de revendre ces données à des sociétés de marketing, dans le moins mauvais des cas, ou (spéculations ?) à des polices, agence de sécurité d'états ("RG (Renseignements Généraux)", Yahoo! et l'affaire Shi Tao), sectes, magouilleurs du Net, criminels organisés etc. ....

    Lorsque l'on n'est pas capable de développer un système d'exploitation et un navigateur Internet, il n'y a qu'un seul moyen de s'approcher de l'internaute pour l'espionner : s'incruster dans son navigateur avec une barre d'outils. Ils sont des des milliers à développer des barres d'outils. C'est tellement lucratif qu'ils payent les webmasters et les développeurs d'applications pour que ceux-ci fassent la promotion de leurs barres d'outils. Lorsque les les webmasters et les développeurs d'applications ont besoin d'argent, ils ne demandent pas à l'internaute son autorisation pour implanter quelque chose, il le fait de force, à l'insu de l'internaute.

    Si on n'est pas capable de programmer au niveau premier ou deuxième cercle, si ont n'a pas de pseudo service à offrir sous forme d'une barre d'outils ou d'un module additionnel, il y a le trosième cercle, plus simple à mettre en oeuvre pour être proche des internautes : s'incruster dans les pages Web visitées. C'est, par exemple, les Web-Bug, les scripts de statistiques pour Webmasters, les boutons "J'aime", les boutons des réseaux sociaux, les outils pour Webmasters comme les générateurs de clauses "Vie privée", les outils de "Livre d'or", les outils de formulaires divers, etc. ... ! Pour cela, il faut caresser les Webmasters dans le sens du poil en leur offrant, gratuitement, des services dont ils ont plus ou moins besoin : des statistiques gratuites de fréquentation de leurs sites en échange de l'incrustation d'un tag (script tagué, tag, image, web bug) dans toutes les pages. Le tag oblige la page reçue à ouvrir un connexion sur un serveur tiers. Là, à cause des dispositifs techniques de fonctionnement de base de l'Internet (les "headers" des "paquets"), le serveur tiers reçoit automatiquement tout un tas d'informations et en profite pour enregistrer et analyser l'URL de la page demandeuse, l'URL de la page précédente (le "Referer") et des données techniques comme le navigateur, la résolution, les paramètres techniques, l'horodatage, la géolocalisation approximative par l'adresse IP, la langue utilisée etc. ...
    Les piliers du quatrième cercle - S'incruster là où circule l'information. Plus technique, il s'agit des sondes (assimilées, en informatique des réseaux, aux "bretelles" sur les lignes téléphoniques) posées sur les points de concentration des FAI (Fournisseur d'Accès Internet), les attaques de type "Man-In-The-Middle", les captures du trafic pour analyse avec des outils de Deep Packet Inspection et de Deep Content Inspection etc. ... Le service fourni par TMG (Trident Media Guard) pour Hadopi afin de piéger les internautes pratiquant le piratage est du type attaque "Man-In-The-Middle".

    Les piliers du cinquième cercle - Ingénierie sociale - Faites votre profil vous même, gratuitement !
    Tous les réseaux sociaux, tous les sites de rencontres etc. ... déversent des heures et des kilomètres de publicités dans tous les médias pour nous inciter à nous inscrire chez eux et, comble de notre bonheur, faire nous même notre profil, gratuitement ! Au prix de la seconde de publicité à la télévision, il n'est pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre que nos profils leur rapportent des fortunes.

    Pourquoi déployer des trésors d'ingéniosités pour nous espionner en développant des systèmes d'exploitation, des navigateurs, des spywares, des keyloggers, des attaques de serveurs, des barres d'outils incrustées dans les navigateurs, des Web Bug adossés à des services de statistiques, des cookies à GUID, etc. ... ! Il n'y a même pas besoin d'être un cybercriminel et de donner dans le fishing. Il suffit de demander gentiment aux internautes de déballer leur vie privée et leurs données privées ! Il y a ainsi 900 millions d'utilisateurs actifs chez Facebook qui s'étalent, publiquement mais surtout dans les fichiers de données personnelles que Facebook conserve et a fait valoriser, le jour de son entrée en bourse, à plus de 104 milliards d'US$ ! Et les sites de rencontre comme eDarling etc. ...

    Source : site http://assiste.free.fr/Assiste/index.html
  • Ajouter abine taco pour GC
  • Rappel des principales caractéristiques de l’interface de Firefox depuis la version 4 :
    Ajout de fonctionnalités dans la gestion des onglets
    Outil « Panorama » pour la gestion de groupes d’onglets qui permet au sein de la même session Firefox de séparer des onglets en groupes/fenêtres thématiques à partir d’un bouton centralisé : Firefox n’est ouvert qu’une fois et gère moins d’onglets de par leur séparation en groupes,
    Cette gestion est persistante à la session tant que l’onglet n’est pas fermé,
    Un groupe existe tant qu’un onglet au moins y figure,
    Pour revenir à l’onglet actif cliquer dessus et surtout ne pas fermer l’outil panorama, soit le groupe ou un onglet dans le groupe, car l’action qui se réalise est alors la suppression du groupe et/ou de l’onglet fermé et non le retour vers la fenêtre normale (ce n’est pas très ergonomique),
    Fonctionnalité d’épinglage d’un onglet, également persistant à la session.
  • Newsfox
  • Newsfox
  • Newsfox
  • Newsfox
  • Newsfox
  • Bamboo

    Conclusion sur les lecteurs RSS se présentant sous forme d’extensions du navigateur :
    Simplicité d’installation (ne nécessite pas les droits d’administrateur sur son poste mais attention à des politiques de sécurité des services informatiques qui peuvent être très restrictives au point d’interdire à l’utilisateur l’installation d’extensions. Par ailleurs, Firefox n’est pas forcément le navigateur autorisé par les mêmes directions informatiques).
    Fonctionnalités de rediffusion ou de partage inexistantes ou très réduites.
    A priori ni multi-utilisateurs, ni multi-postes (à moins de synchroniser ses profils => Firefox Sync).
    Absence de dispositifs pour la lecture sur terminaux mobiles.

    Conviennent pour une veille personnelle gratuite ne nécessitant pas de production de « valeur ajoutée » de la part de l’utilisateur, sinon à déconseiller.
  • Les extensions Firefox et Google Chrome pour naviguer efficacement

    1. 1. Urfist de Paris 17,rue des Bernardins – 75005 PARIS Animation Corinne Habarou – Urfist de Paris … Les extensions pour naviguer EFFICACEMENT MozillaFirefox / Google Chrome Support 2015
    2. 2. 2 Plan de la formation 1. Présentation des principaux navigateurs a. Historique b. État actuel des lieux c. Capacités à la personnalisation 2. Configurer son navigateur a. Les préférences générales b. Les options de recherche c. Vie privée et sécurité 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur a. Que sont les extensions ? b. Bookmarklet vs extension c. Comment les trouver ? d. Comment les installer ? e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ? f. Comment les gérer facilement ? g. Quels sont leurs principaux domaines d’application ? h. Une sélection par domaine Crédit photo sur Flickr – Galerie TomPouce : https://tinyurl.com/m6xpuuy (Licence CC )
    3. 3. 3 Plan de la formation (2) 4. Optimiser ses recherches d’information en utilisant plusieurs moteurs de recherche 5. Optimiser la gestion des onglets 6. Mettre des sites sous surveillance a. Gestion des flux de syndication (RSS/Atom) b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom) c. Alternatives pour les pages sans flux de syndication 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration a. En quoi consiste la synchronisation ? b. En quoi consiste la sauvegarde ? c. Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ? d. Qu’est-ce qu’un « profil » ? e. Comment sauvegarder son « profil » ? 8. Aller plus loin … a. La gestion multi-profils b. Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur Crédit photo sur Flickr – Galerie TomPouce : https://tinyurl.com/m6xpuuy (Licence CC )
    4. 4. 1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs a.Historique b.État actuel des lieux c. Capacités à la personnalisation 4
    5. 5. 5 a.Historique 1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs
    6. 6. PARTS DE MARCHÉ des différents NAVIGATEURS en FRANCE en AVRIL 2015 6 Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le:Parts_de_march%C3%A9_des_navigateurs_web Source Chrome Google Internet Explorer Microsoft Safari Apple Firefox Mozilla Android Google Opera Opera Software Autres StatCounter (Monde - avril 2015)1 44,33 % 13,17 % 12,93 % 11,61 % 6,55 % 3,99 % 7,42 % Net Marketshare (Monde - avril 2015)2 26,61 % 43,85 % 12,71 % 9,22 % 4,05 % 2,38 % 1,18 % Akamai (Monde - avril 2015)3 39,1 % 14,5 % 24,1 % 10,5 % 8,7 % 1,0 % 2,1 % AT Internet (Europe - octobre 2014)4 33,9 % 19,9 % 19,8 % 18,9 % W3Counter (Monde - avril 2015)5 43,7 % 16,3 % 15,9 % 14,5 % 3,4 % 3,1 % 3,1 % Moyenne générale (sans Net Marketshare) 40,3 % 16,0 % 18,2 % 13,9 % 6,2 % 2,7 % 4,2 % 1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs b. État actuel des lieux
    7. 7. ÉVOLUTION des PARTS DE MARCHÉ des NAVIGATEURS pour ORDINATEURS entre SEPTEMBRE 2011 et AVRIL 2015 7 Crédits photos Informatique : http://www.sandiegoairandsp ace.org/library/stillimages.ht ml Source : http://gs.statcounter.com/#desktop-browser-ww-monthly-201109-201504 1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs b. État actuel des lieux
    8. 8. Le niveau de personnalisation possible de chaque navigateur 8 Navigateur et version Nombre d’extensions (Windows) Remarques Firefox 38 11792 en janv 2013 Redémarrage du navigateur généralement requis après installation. Délai à prévoir entre la mise à jour de certaines extensions et le changement de version du navigateur (toutes les 6 semaines). Orientation plus académique et scientifique de certains outils par rapport à Chrome. Chrome 43 + de 10000 en déc 2010 Installation et activation sans redémarrage. Compatibilité automatique des extensions avec les différentes versions. IE 11 95 en avril 2014 (http://www.iegallery.co m/fr-FR/Addons) Ecosystème d’extensions anecdotique. Opera 29 502 en avril 2014 (https://addons.opera.co m/fr/) Extensions plutôt orientées « grand public ». 1. PRESENTAtion des PRINCIPAUX navigateurs c. Capacités à la personnalisation
    9. 9. 2. Configurer son navigateur a. Les préférences générales b. Les options de recherche c. Vie privée et sécurité 9
    10. 10. 2. Configurer son navigateur a. Les préférences générales 10 Paramètres et paramètres avancés
    11. 11. 2. Configurer son navigateur a. Les options de recherche 11 Paramètres > Rechercher
    12. 12. Protection de la vie privée dans Firefox et Chrome  Concept de la navigation privée pour ne pas laisser de trace interne de sa navigation (par exemple dans le cas d’un ordinateur partagé entre plusieurs utilisateurs ou de machines publiques)  Quels sont les éléments pris en compte ? L’historique de navigation, de recherche, de téléchargement, de formulaire Web, de cookies ou de fichiers temporaires Internet dont aucun élément n’est conservé à l’issue de la session.  Catégories de sites particulièrement visés : les sites pour adultes mais aussi les sites commerciaux et les sites d’information  Quels navigateurs possèdent cette fonctionnalité ? Mozilla Firefox, Google Chrome, Internet Explorer, Safari, Opera …, bref les principaux navigateurs.  Absence de fiabilité à 100% de ce mode de navigation du fait de la manière dont s’enregistrent certains certificats SSL de sites commerciaux (en dehors de l’historique) et de la configuration de certaines extensions FF qui ne sont pas nécessairement entièrement compatibles avec ce mode de navigation (cf. étude de chercheurs de l’université de Standford - http://crypto.stanford.edu/~dabo/pubs/papers/privatebrowsing.pdf ) 12 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité
    13. 13. a.Vie privée et sécurité 13  En paramétrant son navigateur (traces internes & externes)  En choisissant la navigation privée (traces internes)  En utilisant une combinaison d’extensions (traces internes & externes) Crédit photo : Rhian vK via photopin sous licence cc 2. Configurer son navigateur
    14. 14. 14 OS Navigateur Incrustations dans le navigateur Boutons des reseaux sociaux Outils GENERATEURS de statistiques, de livres d’or, WEB BUGS… Sites de réseautage Crédit photo : http://icones.pro/ordinateur-portable-6-image-png.html Les cercles du pouvoir sur le Web 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité
    15. 15. 15 Les méthodes d’insertion publicitaire 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité
    16. 16. Les moyens techniques du « profiling » 16 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité
    17. 17. 17 Se protéger contre le « profiling » 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité
    18. 18. Liste des filtres par régie publicitaire ou par groupement  DAA ( Digital Advertising Alliance) => http://www.aboutads.info/choices/#completed http://www.aboutads.info/participating/ http://assiste.free.fr/Assiste/OptOut_DAA_Digital_Advertising_Alliance.html  NAI (Network Advertising Initiative) => http://www.networkadvertising.org/understanding-online-advertising/what- are-my-options http://www.networkadvertising.org/participating-networks http://assiste.free.fr/Assiste/OptOut_NAI_Network_Advertising_Initiative.html  EBA (Evidon Better Advertising) => Ghostery Ghostery : http://assiste.free.fr/Assiste/Ghostery.htm  https://info.yahoo.com/privacy/us/yahoo/opt_out/targeting/details.html  https://choice.microsoft.com/fr-fr/opt-out  http://www.google.com/settings/ads/plugin  Liste des abonnements de signatures à ajouter au filtrage par défaut de Adblock + : https://easylist-downloads.adblockplus.org/easyprivacy.txt https://easylist-downloads.adblockplus.org/fanboy-social.txt https://easylist-downloads.adblockplus.org/malwaredomains_full.txt 18 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité
    19. 19. 2. Configurer son navigateur a. Vie privée et sécurité 19
    20. 20. 2. Configurer son navigateur 20 Paramètres > Confidentialité
    21. 21. 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur a. Que sont les extensions ? b. Bookmarklet vs extension c. Comment les trouver ? d. Comment les installer ? e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ? f. Comment les gérer facilement ? g. Quels sont leurs principaux domaines d’application ? h. Une sélection par domaine 21
    22. 22. 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur 22 o Les extensions ajoutent de nouvelles fonctionnalités au navigateur ou modifient celles qui existent déjà ne pas confondre une extension avec un plugin Une extension fait partie des modules complémentaires qui comprend également les thèmes et les personas Un plugin est une application embarquée dans Firefox qui permet d’effectuer la liaison avec des programmes installés sur l’ordinateur qui permettent la lecture de certains média de manière intégrée au navigateur (lecteur Flash …) a. Que sont les extensions ?
    23. 23. 23 Source : http://fr.slideshare.net/auchenberg/browser-extensions-in- mozilla-firefox-google-chrome-4344533 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur a. Que sont les extensions ? o Architecture des extensions Firefox
    24. 24. 24 Source : http://fr.slideshare.net/auchenberg/browser-extensions-in- mozilla-firefox-google-chrome-4344533 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur a. Que sont les extensions ? o Architecture des extensions Google Chrome
    25. 25. Privilégier le bookmarklet à fonctionnalités égales Crédit photo: http://hdl.loc.gov/loc.pnp/ggb ain.10129 Licence : CC  Un bookmarklet est un petit script Javascript qui est stocké par le navigateur comme un marque- page traditionnel(url). Outil « en un clic » qui ajoute une fonctionnalité, il est beaucoup moins gourmand en mémoire vive qu’une extension et se synchronise aussi très facilement avec toutes les instances de Firefox de tous les terminaux de l’utilisateur (postes fixes, portables, tablettes et smartphones).  Plus restreint dans la richesse fonctionnelle que l’extension qui peut être très complexe, à l’instar de Zotero. 25 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur b. Bookmarklet vs extension
    26. 26.  Exemple de lien d’un bookmarket (celui proposé par le service de Social Bookmarking Diigo : javascript:(function(){s=document.createElement("script");s.type="text/javascript";s.src="https://www.diigo.com/ javascripts/webtoolbar/diigolet_b_h_b.js";document.body.appendChild(s);})(); (diigolet)  Script de l’url pointée (https://www.diigo.com/javascripts/webtoolbar/diigolet_b_h_b.js) : (function(){try{if(window.diigoToolbarVersion){alert("Diigolet will not run because Diigo Toolbar is installed.");return }var J=navigator.userAgent.toLowerCase();browser={version:(J.match(/.+(?:rv|it|ra|ie)[/: ]([d.]+)/)||[])[1],safari:/webkit/.test(J),opera:/opera/.test(J),msie:/msie/.test(J)&&!/opera/.test(J),mozilla:/mozilla/.test(J)&&!/(compatible|webki t)/.test(J)};var H=!browser.msie||document.compatMode=="CSS1Compat";var F="https://www.diigo.com/javascripts/webtoolbar";function B(){var K=window;if(K.document.body.tagName.toLowerCase()=="body"){return K}if(K.document.getElementsByTagName("frameset").length>0){K=C(K.frames)}return K}function D(K){return browser.opera&&document.body["client"+K]||browser.safari&&window["inner"+K]||document.compatMode=="CSS1Compat"&&document.docum entElement["client"+K]||document.body["client"+K]}function C(R){var P=null;for(var O=0;O<R.length;O++){var L=R[O];var N=false;try{N=!!(L.document&&L.document.body)}catch(Q){}if(!N){continue}if(L.document.getElementsByTagName("frameset").length>0){L=C (L.frames)}if(P==null){P=L}else{var M=D(P,"width")*D(P,"height");var K=D(L,"width")*D(L,"height");if(K>M){P=L}}}return P}function A(M,L,N){var K=M.getElementById(N);if(K&&K.tagName.toLowerCase()=="script"){K.parentNode.removeChild(K)}K=M.createElement("script");K.id=N;K.typ e="text/javascript";K.src=L;M.body.appendChild(K)}var I=B(),G=I.document;if(I.diigolet&&I.diigolet.loaded){I.diigolet.show()}else{I.diigoletLaunchMode=0;setTimeout(function(){if(I.diigoletLaunchMo de!=5&&I.diigoletLaunchMode!=6){var L="diigoDivLoading";var K=G.getElementById(L)||G.createElement("div");K.id=L;K.innerHTML="Loading Diigolet...";K.style.cssText="width:150px;top:0;float:right;right:0;background-color:#B2E57E;color:#fff;font:bold 14px arial;padding:2px;padding- left:6px;z- index:99999;position:"+((browser.msie&&parseFloat(browser.version)<7)||(!H)?"absolute;":"fixed;");G.body.appendChild(K)}A(I.document,F+"/di igolet.js","diigoLoaderScript_2")},100)}}catch(E){alert(":( Diigolet doesn't support this page.")}})(); 26 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur b. Bookmarklet vs extension
    27. 27. Crédit photo: http://digitool1.lva.lib.va.us:8881/R Licence : CC Extensions : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/ Collections : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/collections/ o Découvrir le catalogue des extensions sur le site de Mozilla o Bénéficier de la communauté des utilisateurs grâce aux « collections » 27 Les extensions font partie d’un ensemble plus large intitulé modules complémentaires, comprenant également les thèmes, les collections, les modules pour mobile, les dictionnaires et paquetages linguistiques, les outils de recherche …. 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur c. Comment les trouver ?
    28. 28. Crédit photo: http://photography.si.edu/SearchImage .aspx?id=5758 Licence : CC Catalogue : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/ 28 On peut également afficher le catalogue via : - une page interne du navigateur : about:addons - Un moteur de recherche généraliste en tapant une requête comme « Mozilla firefox addons » - L’outil de recherche interne au site Mozilla Les extensions sont des fonctionnalités complémentaires au navigateur Firefox compatibles Windows, Mac OS, Linux . Pour Android, il existe un catalogue dédié. Les collections sont des listes thématiques de modules réalisées par les utilisateurs connectés au site Mozilla dont l’équipe Mozilla. Les extensions pour Firefox sont gratuites. 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur c. Comment les trouver ?
    29. 29. o Quelques généralités pour cerner leur popularité …  + de 11700 extensions  Jusqu'à un millier de contributeurs (développeurs indépendants) par extension et un vivier de testeurs estimé entre 10 et 20000 suivant les modules  Un site « officiel » dédié aux extensions : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/ o Fiabilité des modules  Soumis à l’approbation de l’équipe éditoriale du site officiel de diffusion des extensions pour les applications Mozilla,  Les modules expérimentaux (version bêta) réputés potentiellement moins stables sont clairement identifiés. 29 Module bêtaModule en version stable 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur c. Comment les trouver ?
    30. 30.  Un seul endroit officiel : le Chrome Web Store : https://chrome.google.com/webstore/category/extensions?hl=fr 30 Les collections de Chrome sont en fait des recommandations de Google : https://chrome.google.com/webstor e/category/collections?utm_source=c hrome-ntp-icon Les applications sont des logiciels Web compatibles Chrome pour Windows, Mac OS, Linux et Chrome OS (Chromebook) Les extensions sont des fonctionnalités complémentaires au navigateur Google compatibles Windows, Mac OS, Linux et Chrome OS (Chromebook) 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur c. Comment les trouver ?
    31. 31.  Une extension se présente comme un fichier .xpi (à prononcer « zippy ») à télécharger et à installer sans qu’il soit nécessaire de posséder des droits d’administration sur son poste car il ne s’agit pas d’un exécutable.  Ce fichier .xpi est un fichier compressé, décompressé et installé automatiquement par Firefox en 4 étapes, voire parfois 5 dont 2 facultatives (cf. ci-dessous) : 31    3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur d. Comment les installer ? L’autorisation est nécessaire pour les extensions téléchargées à partir d’un autre site que celui de Mozilla   Le redémarrage du navigateur est la règle mais certaines extensions s’activent dès l’installation, « à chaud »
    32. 32. 32 5 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur d. Comment les installer ?
    33. 33. 33 8 Les extensions a google chrome ne requièrent pas le redémarrage du navigateur pour s’activer 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur d. Comment les installer ?
    34. 34. 34 Trois solutions : 1. Télécharger le fichier .crx de l’extension puis aller sur la page de gestion des extensions de Chrome via l’url « chrome://extensions/ » ou en passant par le menu (icone ) / Outils / Extensions et faire glisser le fichier dans cette fenêtre. 2. Modifier le raccourci de l’application de la manière suivante puis fermer toutes les sessions Google Chrome avant de relancer le navigateur 3. Modifier la base de registre : réservée aux utilisa- teurs avertis –enable-easy-off-store-extension-install Source : http://lenewbie.com/2012/09/06/installer-extension-hors-chrome-web-store/ Depuis Chrome 21, l’installation d’extensions en provenance d’autres sites que le Web Store est rendue plus difficile mais n’est pas impossible … 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur d. Comment les installer ?
    35. 35. o Dans la barre de menus o Dans la barre personnelle Crédit photo: San Diego Air and Space Museum Archive Licence CC Par défaut, elles sont désactivées depuis la version 4 de Firefox … Mais elles sont essentielles à l’affichage des extensions et bookmarklets … 35 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ? o Mais aussi dans une barre spécifique (Diigo par exemple) o A partir de la barre d’outils o A partir d’un bouton dédié o A partir de la page « modules complémentaires » ou « extensions »
    36. 36. o Comment personnaliser l’interface utilisateur ? 36 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ?    
    37. 37. o Comment personnaliser l’interface utilisateur ? 37 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ? Barre de favoris Barre d’outils
    38. 38. 38 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur e. Comment les identifier sur l’interface utilisateur ?  Dans la barre de menus  Dans la barre d’outils  Dans la barre personnelle  Exemple de barre dédiée
    39. 39. o Gestionnaire de modules complémentaires (about:addons) : Menu « outils » > « modules complémentaires » 39 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur f. Comment les gérer facilement ? o Gestionnaire des extensions (chrome://extensions/)
    40. 40. o Assurer la connexion avec un service en ligne o Delicious o Diigo o Evernote o Pocket o … o Ajout d’une fonctionnalité ou modification d’une fonctionnalité du navigateur o Alertes o Accès à des informations sur la page Web visitée o Accès rapide à des services Web o Gestion des flux de syndication o Gestion des onglets o Gestion bibliographique o Gestionnaire d’impression et PDF o … o Automatisation d’un comportement suite à une action de navigation de la part de l’utilisateur (Resurrect Pages) o … 40 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur g. Quels sont leurs principaux domaines d’application ?
    41. 41.  Barre d’outils Delicious - http://www.delicious.com/help/quicktour/firefox  Barre d’outils Diigo - http://www.diigo.com/tools/toolbar Enregistrement de l’url et du titre de la page + fonctionnalités de partage grâce au stockage dans le « cloud ». Synchronisation aisée entre les différents postes du même utilisateur. 41 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : se connecter à des services Web  Evernote Web Clipper - https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/evernote-web-clipper/ https://chrome.google.com/webstore/detail/evernote-web- clipper/pioclpoplcdbaefihamjohnefbikjilc#  Pocket - https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/read-it-later/?src=search https://chrome.google.com/webstore/detail/save-to- pocket/niloccemoadcdkdjlinkgdfekeahmflj
    42. 42.  Better Privacy 42 Certaines extensions de cette catégorie peuvent parfois empêcher l’affichage normal de certains sites  Adblock + https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/adblock-plus/?src=ss https://chrome.google.com/webstore/detail/adblock- plus/jagajbpcpobpmfheddfibgngaabnjdel  Adblock Plus Pop-up Addon  Webmail ad blocker pour Gmail, Yahoo, Hotmail https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/webmail-ad-blocker/ https://chrome.google.com/webstore/detail/webmail-ad- blocker/cbhfdchmklhpcngcgjmpdbjakdggkkjp 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : préserver la vie privée
    43. 43. o Detecter des catégories de termes avec une extension basée sur un projet sémantique  Clear Forest Gnosis 43 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : optimiser ses recherches
    44. 44.  Vérifier la validité des liens d’une page Web avec Linkchecker Check My Links  Obtenir des informations sur le nom de domaine et + avec FlagFox 44 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : optimiser ses recherches Drapeau de pays pour le domaine IP
    45. 45.  Tabs Group Menu  Tab Group Switcher  Tab Mix Plus  Multiple Tab Handler  Duplicate Tabs Closer  Search Tab  Tile View 45 Tab Tab Search Close Duplicated Tabs 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion des onglets TooMany Tabs for Chrome TabCloudTabCloud o New Tab Tools TooManyTabs - Saves Your Memory o Session Exporter
    46. 46.  Onetab  Multi Links  Max Tabs 46 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion des onglets  Onetab  LinkClump  xTab Onetab réduit tous les onglets ouverts à un seul dans lequel figure la liste des url de chaque onglet Ouvrir une sélection de liens dans des onglets différents Copier une sélection de liens dans le presse-papier Bookmarker une sélection de liens Indiquer le nombre d’onglets maximal à ouvrir o Hugo
    47. 47. 47  Go Parent Folder  Handy Tag  Kgen – extracteur sémantique de mot-clés  Bookmarks Checker Bookmark Checker 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion des marque-pages  Bookmark Current Tab Set Bookmark My Tabs  Temporary Bookmarks Temporary Bookmarks  Bookmarks Backup Restore  Multirow Bookmarks Toolbar Plus Roomy Bookmarks Toolbar  Session Exporter  OPML Support
    48. 48. 48  Firefox Interest Dashboard  History Trends 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion de l’historique
    49. 49. o Récupérer des vidéos sur le Net (et les convertir)  Video Download Helper Nombreux formats détectés Conversion du format FLV vers AVI, MPEG4, MPG Nombreux sites compatibles avec la détection automatique 49 Aller plus loin : http://www.downloadhelper.net/conversion-manual.php 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : collecter des ressources Web  Équivalent pour Google Chrome => Video Download Helper (même nom mais éditeur différent) https://chrome.google.com/webstore/detail/video- download-helper/hojfffjamngelabhniaepignlehnekgo  YouTube Video and Audio Downloader Propose en plus l’extraction de la bande son de la vidéo  Resume Later Enregistrer une vidéo en bookmark et reprendre sa lecture à l’endroit où on s’est arrêté
    50. 50. o Gestion des téléchargements  Download Manager (S3) 50 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : collecter des ressources Web  Chrono Download Manager
    51. 51. o Retrouver une ressource Web dont l’Url a disparu  Resurrect Pages 51 Wayback Chrome 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : collecter des ressources Web
    52. 52. o Convertir un document HTML en PDF  Print Pages to PDF 52 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    53. 53. o Convertir un document HTML en PDF  Save as PDF https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/save-as-pdf/ (Firefox) https://chrome.google.com/webstore/detail/save-as- pdf/kpdjmbiefanbdgnkcikhllpmjnnllbbc (Google Chrome) Print Pages to PDF est plus polyvalent tandis que Save as PDF possède des fonctionnalités plus « professionnelles ». Combiner les deux dans le navigateur suivant les priorités de conversion peut être judicieux. 53 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    54. 54. o Editer une page Web avant de l’imprimer  Print Edit https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/print-edit/ (Firefox) https://chrome.google.com/webstore/detail/print- edit/olnblpmehglpcallpnbgmikjblmkopia?hl=fr (Google Chrome) Principales fonctionnalités de Print Edit :  Mise en page de type bureautique,  Mode aperçu,  Sélection d’éléments de la page (basée sur les balises HTML) à cacher ou supprimer selon plusieurs séquences possibles,  Enregistrement du fichier possible au format HTML ou texte. 54 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    55. 55. o Capturer une page Web ou une partie de celle-ci  Awesome Screenshot Plus - Capture, Annotate & More Principales fonctionnalités de Awesome Screenshot Plus - Capture, Annotate & More :  Trois types de captures : partie visible, partie sélectionnée, page entière,  Fonctions d’édition, d’enregistrement (formats PNG, JGP), de mise en ligne sur des plateformes de partage ou sur un serveur , d’envoi par courriel , de copie dans le presse-papiers, d’impression et d’ouverture dans un logiciel externe,  Fonctions d’annotation, d’édition de formes, de floutage. Ne s’occupe que de la page Web et ne prend pas en compte les pages spéciales du navigateur - about:* (FF) et chrome:* (GC) 55 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    56. 56. o Capturer une page Web ou une partie de celle-ci  Clip2net: Screenshot Capture & Annotate Principales fonctionnalités de Clip2net: Screenshot Capture & Annotate :  Capture de la zone d'écran  Capture de la page entière  Capture de la partie visible de la page  Capture d’une vidéo  Envoi d’une image capturée au service Clip2Net Editor pour ajouter des notes  partage d'image instantanée 56 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    57. 57. o Utiliser un marqueur indélébile sur une page Web (non capturée)  Wired-Marker Principales fonctionnalités de Wired-Marker :  Surlignage d’éléments graphiques ou textuels d’une page Web,  Annotations possibles,  Enregistrement de ces « enrichissements » dans une base locale propre à l’extension,  Possibilité d’annuler ces surlignages et annotations. Limites : absence de fonctionnalités de partage des annotations (# Diigo) et de synchronisation automatique. Wired-Marker vs Scrapbook : pas de capture de la page et donc pas de lecture hors connexion possible. 57 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    58. 58. o Constituer une base de connaissance Web par la capture des pages, leur annotation, soulignement, suppression d’éléments inutiles …  Scrapbook Principe de Scrapbook : proposer la constitution d’une base de connaissance Web stockée dans une base en local après capture de la page visée par l’utilisateur. Principales fonctionnalités de Scrapbook après capture :  Ajout de notes,  Surlignage et soulignement,  Masquage de certains éléments,  Annulation de la dernière modification,  Enregistrement de la capture modifiée. Limites : Absence de fonctionnalités de partage et de synchronisation automatique entre plusieurs ordinateurs. Scrapbook vs Zotero : pas de gestion bibliographique dans SB 58 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web Scrapbook
    59. 59. o Outils de traduction  Quick Translator Principales fonctionnalités de Quick Translator :  Prise en charge de la traduction dans plus de 50 langues,  Existe pour Firefox, Thunderbird, SeaMonkey …,  Détection automatique de la langue du texte à traduire,  Aucun JavaScript supplémentaire chargé sur chaque demande de page afin de préserver la bande passante,  Configurable,  Peut s’afficher au sein d'une barre d'outils ou par un menu contextuel,  Fonctionne avec une touche de raccourci, une sélection de la souris, un menu contextuel ou un bouton flottant,  basé sur Google Langue API. 59 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    60. 60. o Outils de traduction  Instant Translate Principales fonctionnalités de Instant Translate :  Prise en charge de plus de 60 langues  Proposition de synonymes pour chaque traduction  Possibilité d’écouter la prononciation  Affichage possible d’un historique des traductions  Conversion en PDF via le menu contextuel  Mise en place jusqu'à 9 combinaisons de touches pour accéder aux différentes langues  Détachement de la fenêtre pop-up pour l’afficher n’importe où sur l'écran 60 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web
    61. 61. o Outils pour la navigation  Interclue  Permet de prévisualiser dans une vignette tout lien cliquable …. 61 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : traitement des ressources Web  OmniSidebar  Permet d’afficher différemment les marque-pages dans un panneau latéral personnalisable (on peut en ajouter un)  Restart  Ajouter un bouton « Redémarrer » au panneau de personnalisation ….  Zoom Page  Configurer le taux de zoom individuellement pour une page ….  FloatNotes  Ajouter des notes persistentes aux ressources Web ….  Save Text To File  Sauvegarder un texte sélectionné directement dans un fichier ….  Dafizilla Table2 Clipboard  Manipuler des données tabullaires d’une page Web vers un outil bureautique ….
    62. 62.  Multifox  Permet de se loguer au cours d’une même session à un service Web avec différents identifiants …. 62 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : les inclassables  Extensity  Permet d’activer et de désactiver à la volée les extensions à partir de la barre d’outils
    63. 63. o Zotero  Stocker des références issues d’une recherche documentaire (par saisie manuelle ou import automatisé),  Organiser et de gérer ces références dans une base de données,  Formater les références selon un style donné,  Générer automatiquement dans une publication scientifique les citations et la bibliographie ainsi formatées (MS Word, Open Office, Libre Office, Latex),  Synchronisation des notices de la bibliothèque avec les serveurs de Zotero et ses différents postes,  Possibilité de partager sa bibliothèque et de créer des groupes avec les autres utilisateurs de Zotero.  Liste des sites compatibles : http://www.zotero.org/index.php/translators  Repository pour les styles : http://www.zotero.org/styles/ 63 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion bibliographique
    64. 64. o Zotero - principe Bibliothèque  X Collections Noticesbibliographiques DocumentsPDF PagesWeb Styles bibliographiques et export par défaut Autres styles disponibles : http://www.zotero.org/styles Liste des sites Compatibles Zotero pour un import automatisé http://www.zotero.org/support/fr/translators 64 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion bibliographique
    65. 65. o Zotero - interface 65 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion bibliographique
    66. 66. o Webographie Zotero  Article Urfist Paca : http://wiki- urfist.unice.fr/wiki_urfist/index.php/ZOTERO_un_Logiciel_de_bibliographie_2.  Blog Zotero francophone sur la plateforme Hypothèse : http://zotero.hypotheses.org/  Présentation « Gérer ses références bibliographiques avec Zotero » – Marie-Laure Malingre (Urfist de Rennes) : http://fr.slideshare.net/UrfistRennes/grer-ses-rfrences- avec-zotero  Présentation « Médecine-Zotero 2011 » - David Benoist (UPMC) : http://fr.slideshare.net/dbenoist/medecine-zotero2011 66 3. A la découverte de l’écosystème des extensions au navigateur h. Une sélection par domaine : gestion bibliographique
    67. 67. Mieux utiliser les moteurs de recherche avec Firefox Crédit photo: Sven Türck (1897-1954) Department of Maps, Print and Photographs, The Royal Library, Denmark. Licence : CC o Utiliser la barre de recherche pour gérer les moteurs prévus par défaut et en ajouter o Ajouter l’extension « Add to Search Bar » o Aller à l’Url http://mycroft.mozdev.org/search-engines.html 67 4. Optimiser ses recherches d’information en utilisant plusieurs moteurs de recherche
    68. 68. o Améliorer les pages de résultats des moteurs généralistes (Google …)  DeeperWeb - Boost and Customize Google Search 68  Similar Sites 4. Optimiser ses recherches d’information en utilisant plusieurs moteurs de recherche  TinEye Reverse Image Search  Google Image Search
    69. 69. Gestion des moteurs de recherche dans Google Chrome 69 o Améliorer les pages de résultats des moteurs généralistes (Google …) 4. Optimiser ses recherches d’information en utilisant plusieurs moteurs de recherche
    70. 70.  Gestion des onglets  Notion de groupes d’onglets 70 o Les fonctionnalités nativement offertes par le navigateur pour la gestion des onglets  Grouper les onglets  Epingler les onglets  Sélectionner – fermer – déplacer plusieurs onglets  Actualiser  Dupliquer  Épingler  Fermer le groupe ou seulement tous les autres  Ajouter aux favoris Agit sur la vélocité de chargement et soulage la mémoire vive 5. Optimiser la gestion des onglets
    71. 71.  Notion de groupes d’onglets 71 Nommage du groupe Outil « Panorama » 5. Optimiser la gestion des onglets
    72. 72.  Epingler un onglet 72 Clic gauche Epinglage de l’onglet 5. Optimiser la gestion des onglets
    73. 73. a. Gestion des flux de syndication (RSS/Atom)  Comment repérer sur un site la présence d’un flux de syndication ? Depuis la version 4 de Firefox, disparition de l’icône rss dans la partie droite de la barre d’adresse, pour la récupérer : Installer l’extension « RSS Icon» (https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/ rss-icon/)  Comment s’abonner via les outils natifs de Firefox à un flux de syndication ? Aucune possibilité d’alerte ni de personnalisation possible dans l’affichage et le classement du flux. 73 6. Mettre des sites sous surveillance
    74. 74. o La veille automatisée par flux de syndication  Nécessité d’avoir un agrégateur de flux RSS  Pour récupérer automatiquement les nouveaux contenus des sites pour lesquels l’utilisateur s’est abonné au(x) flux  Pour convertir le format XML en HTML  Les agrégateurs se présentent sous plusieurs formes  Dans le gestionnaire de messagerie,  Logiciel autonome sur Windows, Mac et/ou Linux,  Service en ligne (Inoreader, RSS Owl, Feedly, Netvibes…),  Extensions Firefox (Newsfox, Bamboo Feed Reader…).  Les questions à se poser avant d’en choisir un  Doit-on suivre un grand nombre de flux ?  Doit-on pouvoir consulter les flux hors connexion ?  Est-ce-que l’on veut réutiliser les contenus ?  Est-ce-que l’on souhaite pouvoir contrôler le nombre d’article et/ou le délai de préservation des articles de ses flux ?  Comment souhaite-t-on s’organiser pour consulter ses flux (pendant la lecture de ses courriels, à un autre moment, en mode connecté ou en mode hors connexion, devant son ordinateur ou à partir d’un terminal mobile …) ?  Peux-t-on éventuellement en changer et récupérer ses anciens flux ?  Quelle est l’ergonomie avec laquelle on se sent le plus à l’aise ?74 6. Mettre des sites sous surveillance
    75. 75. • Newsfox pour Firefox b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom) 75 6. Mettre des sites sous surveillance
    76. 76. o Newsfox – les options de configuration 76 6. Mettre des sites sous surveillance b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom)
    77. 77. o Newsfox - Les options de configuration par flux 77 6. Mettre des sites sous surveillance b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom)
    78. 78. 78  Possibilité de s’abonner à des flux protégés  Configuration fine de chaque flux (style d’affichage, chiffrement, authentification …), et de chaque article (taguage, suppression …)  Lecture hors connexion  Utilisation possible de dossiers et sous-dossiers personnalisés  Purge par flux  Possibilité de filtrage par insertion de mots-clés à identifier dans les articles  Système de notification de l’arrivée de nouveaux articles  Affichage du nombre d’articles total « non lus » et par flux  Les articles d’un flux peuvent être cryptés sur le disque  Protection possible de ses flux par mot de passe à l’ouverture de Newsfox (fonctionnalité qui a disparu dans les dernières versions de FF)  Usage de la taxonomie (balises)  Création de sauvegardes automatiques  Création de flux personnalisés  Interface peu attrayante  Absence de fonctionnalité de recherche de nouveaux flux  Filtrage en aval mais pas en amont • Newsfox pour Firefox 78 6. Mettre des sites sous surveillance b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom)
    79. 79. o Bamboo Feed Reader 79  Fonctionnalité de recherche de nouveaux flux  Recherche en texte intégral  Mise à jour automatique des articles réglable selon une fréquence de 1 à 30 minutes  Bloqueur de publicités  Affichage des vidéos You Tube dans une popup intégrée au lecteur  Impossibilité nativement de suivre des flux protégés  Pas de configuration par flux possible 79 6. Mettre des sites sous surveillance b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom)
    80. 80. o Extension Abonnement RSS 80 80 6. Mettre des sites sous surveillance b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom) Principales fonctionnalités d’Extension Abonnement RSS :  Cette extension détecte automatiquement les flux RSS sur la page active et affichera une icône RSS dans l' Omnibox , permettant de cliquer dessus pour prévisualiser le contenu d'alimentation et s’abonner .  L'extension est livré avec 2 lecteurs de flux prédéfinis ( Bloglines et My Yahoo) , mais permet également d'ajouter n'importe quel lecteur de flux basé sur le Web de son choix à la liste . Ajoute un bouton à la barre d'outils permettant ainsi de s’abonner à un flux de syndication en un seul clic.
    81. 81. o RSS Feed Reader 81 6. Mettre des sites sous surveillance b. Extensions pour gérer les flux de syndication (RSS/Atom) Principales fonctionnalités d’Extension RSS Feed Reader :  Voir instantanément quand de nouveaux messages sont ajoutés à l'un de ses flux RSS et Atom,  Abonnement rapide à de nouveaux flux RSS / Atom en cliquant sur l'icône du navigateur,  Export des flux pour les importer sur un autre ordinateur et / ou les sauvegarder,  Personnalisation des flux en choisissant le nombre de messages à afficher, ou de changer le titre,  Organisation des flux en utilisant des dossiers et le tri par glisser-déposer, Choix entre deux thèmes différents : Foncé ou Clair –  Tout est contenu dans le navigateur et aucun autre site tiers n’est nécessaire à l’affichage des flux,  Notifications lorsque les flux ont été mis à jour,  Prise en charge des flux RSS et flux Atom,  Auto-détection de la présence de flux de syndication sur un site,  Configuration de la fréquence de mise à jour par flux,  Notifications sonores. Obtenir un aperçu simple de flux RSS et Atom dans la barre d'outils Inspiré des marque-pages dynamiques de Firefox ..
    82. 82. o Update Scanner 82 6. Mettre des sites sous surveillance c. Alternatives pour les pages sans flux de syndication o Page Monitor o Browse Periodically
    83. 83. a) En quoi consiste la synchronisation ? b) En quoi consiste la sauvegarde ? c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ? d) Qu’est-ce qu’un « profil » ? e) Comment sauvegarder son « profil » ? 83 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration
    84. 84. o La synchronisation, kesako ? a. Rappel du concept La synchronisation est la mise à jour d’un emplacement source vers un ou plusieurs emplacements de destination. b. Pourquoi ? Pour assurer la continuité de son travail entre plusieurs dispositifs numériques - ordinateurs et terminaux mobiles – que cette continuité concerne son environnement numérique ou ses fichiers utilisateurs c. Quels sont les fichiers à prendre en compte dans une synchronisation du navigateur ?  Les fichiers de configuration du navigateur  Les fichiers créés grâce aux extensions utilisées et stockés au sein de leur arborescence 84 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration a) En quoi consiste la synchronisation ?
    85. 85. o La sauvegarde, kesako ? En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique. D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information. Dans ce sens, il est synonyme de " stockage d'information ". Mais le sens premier se rapproche de celui d'archivage (L'archivage est l'action de mettre en archive, d'archiver. Employé surtout à l'origine pour les seuls documents électroniques, comme un synonyme de stockage...), de conservation. Source : http://www.techno- science.net/?onglet=glossaire&definition=10858 85 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration b) En quoi consiste la sauvegarde ? Restauration ETAPE 1 ETAPE 2 Sauvegarde Stockage Restauration Support 1 vers support 2 Support 2 vers support 1
    86. 86. o 3 types de sauvegarde o Sauvegarde complète dite « full backup » Toutes les données d’un répertoire source sont copiées dans un répertoire destination, que ces données soient récentes, anciennes, modifiées ou non. Méthode fiable mais très coûteuse en termes d’espace disque et de temps de transfert. o Sauvegarde différentielle Copie uniquement les nouveaux fichiers ou les fichiers modifiés entre deux sauvegardes complètes o Sauvegarde incrémentale ou incrémentielle Cette méthode consiste à copier les fichiers créés ou modifiés depuis la dernière sauvegarde quel que soit son type (complète, différentielle ou incrémentielle). 86 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration b) En quoi consiste la sauvegarde ? Le choix d’une sauvegarde différentielle ou incrémentielle, entre deux sauvegarde complètes, dépend de la fréquence des backups décidée lors de la mise en place d’un plan de sauvegarde. Dans les deux cas, la restauration est plus longue et fastidieuse que dans celui d’une sauvegarde complète.
    87. 87. o Les outils de synchronisation proposés par Firefox o Firefox Sync  Principe Après création d’un compte gratuit sur le site de Mozilla, possibilité de synchroniser (transfert et stockage cryptés) les données de ses diverses instances de Firefox en passant par les serveurs de Mozilla (25 Mo gratuits)  Quels éléments sont pris en compte ? - Les 25 derniers onglets ouverts - les marque-pages et les marque-pages dynamiques (gestion native des flux de syndication par Firefox) - les mots de passes et les données de formulaires - les 60 derniers jours d’historique de navigation - les modules complémentaires (extensions, plugins et thèmes mais pas les plugins de moteurs de recherche) - les préférences (options de configuration) 87 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    88. 88. o Les outils de synchronisation proposés par Firefox(2) o Firefox Sync (2)  Accéder au panneau de gestion - Menu « Outils » > « Configurer Sync » ou « Synchroniser maintenant » si compte déjà créé - Cliquer sur l’icône « Ouvrir le menu » et  Modifier les paramètres de son compte (gestion des éléments à synchroniser, modifier le mot de passe de son compte, créer un nouveau compte ou supprimer un compte, se connecter et se déconnecter)  Les précautions à prendre - Rester dans les limites prévues par l’outil concernant la profondeur de synchronisation par élément - Ne pas stocker les fichiers liés de sa bibliothèque Zotero ou les fichiers créés dans Scrapbook dans l’arborescence prévue par défaut 88 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    89. 89. o Les outils de synchronisation proposés par Firefox(3) o Synchroniser et sauvegarder son profil via les extensions FEBE et CLEO FEBE CLEO OPIE (Ordered Preference Import/Export)  FEBE 89 Permet de faire une sauvegarde de sa configuration mais pas des fichiers produits par les extensions (ex. Zotero) . Les configurations personnalisées des extensions ne sont pas prises en charge par FEBE. 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    90. 90. o Les outils de synchronisation proposés par Firefox(4) o Synchroniser et sauvegarder son profil via les extensions FEBE et CLEO (2)  CLEO 90 L’installation et le fonctionnement de CLEO est dépendante de celle de FEBE Combiner toutes les extensions d’un profil Firefox en un seul fichier pour faciliter la sauvegarde et la synchronisation … 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    91. 91. o L’outil de synchronisation et de sauvegarde de Google Chrome 91 o Icône puis cliquer sur o La synchronisation est liée à son ou ses comptes Google 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    92. 92. o L’outil de synchronisation et de sauvegarde de Google Chrome (2) 92 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    93. 93. o L’outil de synchronisation et de sauvegarde de Google Chrome (3) 93 admail@gmail.com admail@gmail.com 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    94. 94. o Outil de synchronisation proposé indépendamment des navigateurs : Xmarks Xmarks -http://www.xmarks.com/ 94 S’installe en tant qu’extension au navigateur 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration c) Quelles sont les différentes méthodes de synchronisation ?
    95. 95. Un profil correspond à l’ensemble de l’environnement personnel à chaque utilisateur d’un navigateur Cette notion ne recoupe pas exactement les mêmes concepts entre Firefox et Google Chrome 95 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    96. 96. o La notion de « profil » sous Firefox correspond à un dossier d’installation de l’ensemble de la configuration du navigateur par utilisateur 96 Tous les paramétrages de Firefox sont stockés dans un « profil ». Par défaut il y en a un seul, identifié sous le nom « id-alphanumérique-à-8-caractères.default »  Comment localiser le profil « default » ?  A partir de l’interface de Firefox : menu « ? » > « informations de dépannage » (about:support) 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    97. 97.  La notion de « profil » sous Firefox correspond à un dossier d’installation de l’ensemble de la configuration du navigateur par utilisateur (2) 97  Comment localiser le profil « default » (suite) ?  Sans ouvrir Firefox à partir d’une configuration standard du poste de travail  Windows Seven / Vista => C:Utilisateurs<Nom d'utilisateur Windows>AppdataRoamingMozillaFirefoxProfiles<Nom du profil> ou C:Users<Nom d'utilisateur Windows>AppdataRoamingMozillaFirefoxProfiles<Nom du profil>  Windows XP / 2000 => C:Documents and Settings<Nom d'utilisateur Windows>Application DataMozillaFirefoxProfiles<Nom du profil>  Windows 9x/Me => C:WindowsApplication DataMozillaFirefoxProfileschrome<Nom du profil> ou C:WindowsProfiles<Nom d'utilisateur Windows>Application DataMozillaFirefoxProfiles<Nom du profil>  Windows NT 4.x => C:WinntProfiles<Nom d'utilisateur Windows>Application DataMozillaFirefoxProfiles<Nom du profil>  Linux / Unix => ~/.mozilla/firefox/<Nom du profil>/  Mac OS X => ~/Library/Mozilla/Firefox/Profiles/<Nom du profil>/ ou ~/Library/Application Support/Mozilla/Firefox/Profiles/<Nom du profil>/>  Firefox portable (sous Windows) => FirefoxPortableDataProfile. Le nom du profil unique étant Profile. Source : http://forums.mozfr.org/viewtopic.php?t=13343 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    98. 98.  Dans Firefox, le profil est physiquement séparé de l’installation du programme, ainsi la désinstallation du programme ne fait pas perdre les réglages préalablement configurés et un dysfonctionnement ne nécessite pas forcément la réinstallation (possibilité de réinitialiser son profil ou d’en créer un autre).  Que trouve-t-on dans un profil de Firefox ?  L'historique de navigation et des marque-pages (fichier places.sqlite)  Les mots de passe (fichiers key3.db et signons.sqlite)  Les préférences spécifiques aux sites (fichiers permissions.sqlite et content-prefs.sqlite)  Les moteurs de recherche (fichier search.sqlite et le dossier searchplugins)  Le dictionnaire personnel (fichier persdict.dat file)  L'historique d'auto-complétion (fichier formhistory.sqlite)  L'historique des téléchargements (fichier downloads.sqlite)  Les cookies (fichier cookies.sqlite)  Le stockage DOM (fichiers webappsstore.sqlite et chromeappsstore.sqlite)  Les paramètres des certificats de sécurité (fichier cert8.db) 98 o La notion de « profil » sous Firefox correspond à un dossier d’installation de l’ensemble de la configuration du navigateur par utilisateur (3) 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    99. 99.  Que trouve-t-on dans un profil de Firefox ? (2)  Les paramètres des périphériques de sécurité (fichier secmod.db)  Les actions de téléchargement (fichier mimeTypes.rdf)  Le type MIME des plugins (fichier pluginreg.dat)  La session sauvegardée (fichier sessionstore.js file)  La personnalisation des barres d'outils (fichier localstore.rdf)  Les styles utilisateur (fichiers chromeuserChrome.css et chromeuserContent.css) 99  La notion de « profil » sous Firefox correspond à un dossier d’installation de l’ensemble de la configuration du navigateur par utilisateur (4) Source : http://support.mozilla.org/fr/kb/profils-ou-firefox-conserve-donnees-utilisateur 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    100. 100.  Comment localiser le profil « default » (suite) ?  Sans ouvrir Firefox à partir d’une configuration non standard du poste de travail (sous Windows) Bouton « Démarrer » et suivant les versions de Windows (Windows 7 / Vista) > saisir ou (Windows XP et antérieurs) 100 Source : resource://jid0-gxjllfbcoax0lcltedfrekqdqpi-at-jetpack/as-ff/data/edit.html Exécuter Exécuter 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    101. 101.  Google Chrome s’installe entièrement dans le dossier utilisateur du compte connecté et les fichiers utilisateurs sont réunis dans le répertoire « user data » pendant que le programme se trouve dans un répertoire au même niveau intitulé « Application Data » => Il y a donc une installation par compte et sous Windows XP par exemple, même un utilisateur aux droits limités peut installer Google Chrome s’il n’y a pas de stratégies de groupe établie en matière de politique de sécurité de la structure à laquelle appartient la machine. Lien alternatif pour une installation multi-utilisateurs d’un même ordinateur (entreprise) : https://www.google.com/intl/fr/chrome/browser/index.html?system=true&standalone=1#eula  Par défaut, un seul profil est activé à l’exécution de Chrome, il s’agit du profil « Default »  Où se trouvent les fichiers utilisateurs de Google Chrome ?  Windows 7/Vista => C:UsersvotrenomAppDataLocalGoogleChromeUser DataNom du profil (Default)  Windows XP => C:Documents and Settingsutilisateurlocal settingsApplication Data Google ChromeUser DataDefault  Mac OS X => ~/Library/Application Support/Google/Chrome/Default  Linux => ~/.config/google-chrome/Default  Quels sont les fonctionnalités concernées par les fichiers de configuration d’un profil ? Les mêmes que pour un profil Firefox 10 1 Source : http://www.libellules.ch/dotclear/index.php?post/2012/02/11/Comment-cr%C3%A9er-un-autre-profil- utilisateur-dans-Google-Chrome  La notion de « profil » sous Google Chrome 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    102. 102. 10 2 La notion de « profil » sous Google Chrome (2) Le nom « profil » recoupe les mêmes éléments (fichiers de préférences, extensions, données créées par les extensions, marque-pages, …) pour les deux navigateurs mais la synchronisation et la sauvegarde automatisées sont associées à un compte Google pour Google Chrome alors qu’elles peuvent être choisies librement dans Firefox à partir de critères qui sont propres à l’utilisateur comme La création de profils en fonction d’activités distinctes L’utilisation d’un poste de travail à plusieurs sur le même compte utilisateur du système d’exploitation La réplication d’extensions très exigeantes en termes de mémoire vive et/ou d’espace disques en fonction des profils (Zotero, Scrapbook …) Le test d’extensions au sein d’un profil « bac à sable » Par défaut, un seul profil est activé à l’exécution des deux navigateurs, il s’agit du profil « Default » Source : http://www.libellules.ch/dotclear/index.php?post/2012/02/11/Comment-cr%C3%A9er-un-autre-profil- utilisateur-dans-Google-Chrome 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration d) Qu’est-ce qu’un « profil » ?
    103. 103.  Faire une copie de son profil à un autre emplacement qui peut être :  Une autre partition ou un autre disque dur interne  Un espace de stockage sur un serveur  Un support amovible (CD/DVD, clé USB, carte-mémoire, disque dur externe) => Utiliser le dossier utilisateur de votre navigateur et le copier vers l’emplacement de destination (ou via un logiciel de sauvegarde en désignant l’emplacement source et l’emplacement de destination) 103 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration e) Comment sauvegarder son « profil » ?
    104. 104.  Faire une mise à jour de son profil à un autre emplacement qui peut être :  Une autre partition ou un autre disque dur interne  Un espace de stockage sur un serveur  Un support amovible (CD/DVD, clé USB, carte-mémoire, disque dur externe) => Utiliser le dossier utilisateur de votre navigateur et un logiciel de synchronisation en désignant les emplacements à mettre à jour) 104 7. Synchroniser et sauvegarder sa configuration e) Comment sauvegarder son « profil » ?
    105. 105. Comment activer le gestionnaire de profils dans Firefox ? Faire les manipulations suivantes selon son système d’exploitation, Firefox fermé :  Sous Windows, 2 façons de faire pour y accéder :  Dans Démarrer > Exécuter (XP) / Démarrer > Rechercher (Vista) taper : firefox.exe -p  En cas d’échec, modifier le raccourci de lancement de firefox de sorte à rajouter -p à la suite de firefox.exe (clic droit sur le raccourci, propriétés, dans Cible: ".....firefox.exe" -p).  Sous Linux, 2 façons de faire selon comment est installé firefox :  Si Firefox a été installé à l'aide du gestionnaire de paquet d’une distribution linux (recommandé), ouvrir une console et taper : firefox -P (P majuscule). Si jamais ça ne marche pas, taper à la place : mozilla-firefox -P  Si Firefox est installé manuellement (avec l'installeur ou le fichier compressé) : dans une console, se placer dans le répertoire de firefox (ex : cd /usr/local/firefox-installer ou cd /usr/local/firefox ou cd /opt/firefox, selon), puis taper : ./firefox -P (P majuscule)  Sous Mac OS X, les lettres minuscules / majuscules sont à mettre comme suit 1. ouvrir un terminal : applications > utilitaires >> Terminal 2. Dans ce terminal, écrire : cd /Applications 3. puis cd Firefox.app 4. cd Contents 5. cd MacOS 6. puis ./firefox-bin -p 7. cliquer sur "créer un profil"105 Source : http://forums.mozfr.org/viewtopic.php?t=13343 8. Aller plus loin … a) La gestion multi-profils
    106. 106.  Une fois activé, le gestionnaire s’ouvre avant une session dans Firefox Pour gérer « à la volée » les profils, ajouter l’extension « Profile Switcher » => https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/profileswitcher/ 106 8. Aller plus loin … a) La gestion multi-profils
    107. 107. 107 8. Aller plus loin … a) La gestion multi-profils
    108. 108. 108 8. Aller plus loin … b) Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur
    109. 109. 109 8. Aller plus loin … b) Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur
    110. 110. 110 8. Aller plus loin … b) Accéder aux fonctionnalités de débogage de votre navigateur
    111. 111. Webographie  http://republique-des-lettres.fr/10683-firefox.php => historique du navigateur Mozilla Firefox  http://fr.wikipedia.org/wiki/Mozilla_Suite => historique Mozilla Suite  http://assiste.free.fr/Assiste/index.html => Vie privée et navigation Web 111
    112. 112. Retrouver la collection d’extensions Firefox sur le site … et la présentation sur SlideShare …  https://addons.mozilla.org/fr/firefox/collections/chabarou/le/  http://www.slideshare.net/URFISTParis/extentions-ff-gc24012013v4 112
    113. 113. C’est fini, merci de votre attention … … me contacter ? corinne.habarou@enc.sorbonne.fr MozillaFirefox/GoogleChrome Les extensions pour naviguer efficacement

    ×