Twitter comme outil académique

8 588 vues

Publié le

Support de la formation "Twitter comme outil académique" organisée pour l’URFIST de Toulouse le 2/06/2016.
Adapté du support "Twitter pour la veille et la communication professionnelle" (http://fr.slideshare.net/URFISTParis/twitter-pour-la-veille-et-la-communication).
Support également disponible sur : http://urfist.enc.sorbonne.fr/sites/default/files/ab/Bouchard_Twitter_URFISTToulouse_201605.pptx.

Publié dans : Formation
1 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 588
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 770
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
1
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Modification du logo (5 juin 2012) : suffisamment connu pour pouvoir supprimer le nom (cf. Nike…)
  • Image : http://www.thesofthelp.com/2009/08/twitter-world-cool-wallpaper.html
  • Mais une recherche plus ouverte ?
    un certain désenchantement vis-à vis des modes de communications traditionnels ? (revues prestigieuses, prix des abonnements, peer-review…) [H. Vand de Sompel et al., http://www.dlib.org/dlib/september04/vandesompel/09vandesompel.html]
    E-science (electronic puis enhanced science, cyberinfrastructure) : « infrastructures de partage et d’exploitation in silico des données de la recherche, et de communication quasi immédiate au sein de communautés virtuelles permises par les nouveaux outils d’internet » (E. Manon et al., http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php?halsid=78bk3tctck7892mgbsen75t5q6
    &view_this_doc=hal-00611166&version=1) : recherche d’interopérabilité
    Ex. : Biolit (http://biolit.ucsd.edu/doc/), Isidore (http://www.rechercheisidore.fr/)…
    Open science (science ouverte) :« démarche de recherche scientifique […] conduite dans un esprit non-concurrentiel et de travail collaboratif […] en publiant des résultats librement accessibles et utilisables par tous » (Wikipédia, 01/03/2012, http://fr.wikipedia.org/wiki/Science_ouverte) : rendre visibles ses travaux (démarche, données, articles…) ; cf. également le mouvement des logiciels en open source, les licences Creative commons…
    Ex. : arXiv (http://arxiv.org/), HAL (http://hal.archives-ouvertes.fr/) …
    partage plus libre des ressources (ouverture et interopérabilité)
    visibilité de la recherche
    disparition des frontières entre disciplines (pluri-/inter-)
    nouvelles collaborations, au-delà des institutions

    Le développement du numérique pour faire de la recherche
    développement de l’information en temps réel
    visibilité numérique du chercheur : réseaux sociaux, bibliothèques d’experts, e-portfolios...
    science 2.0 : « adoptions et adaptations de techniques, d’outils et de manières du web 2.0 par le milieu académique / scientifique à des fins de vulgarisation […], communication […], publication / recherche elle-même […] » (M. Roland, http://wiki-urfist.unice.fr/wiki_urfist/index.php/Science_2.0)
    Ex. : PLoS ONE (http://www.plosone.org/home.action), blogging scientifique…
    Digital Humanities (humanités numériques)
    visibilité de la recherche
    entre pairs
    hors du monde la recherche

     de nouveaux espaces (virtuels, à large échelle) pour des pratiques et des formes anciennes (créer et maintenir des relations, diffuser son profil et sa production, partager, collaborer)
  • Média social : « Andreas Kaplan et Michael Haenlein définissent les médias sociaux comme « un groupe d’applications en ligne qui se fondent sur l’idéologie et la technologie du Web 2.0 et permettent la création et l’échange du contenu généré par les utilisateurs »  » (« Médias sociaux ». In Wikipédia. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9dias_sociaux (consulté le 30/09/2011).
  • Image : Vanksen group. Twitter : présentation complète de l’essentiel. Comment utiliser Twitter au niveau professionnel ? 2009. 135 p. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/Vanksen/twitter-prsentation-complte-de-lessentiel-1903868.

    Microblogging : envoi de messages brefs ; à mi-chemin entre messageries instantanées et blogs ; Twitter n’est pas le seul service de microblogging, cf. Tumblr (http://www.tumblr.com/), chaque service ayant des particularités propres (nombre de caractères, inclusion ou non de multimédia…).

  • Idée initiale : permettre aux utilisateurs de décrire ce qu’ils sont en train de faire en temps réel (“What are you doing?” ) et de créer des réseaux
  • Changement des termes : « Twitter vient en effet de modifier la question posée à ses utilisateurs pour devenir un site de partage d’actualité en temps réel plutôt qu’un site où l’on partage ce qu’on fait » (« Twitter. De « What are you doing ? » à « Quoi de neuf ? ». In Geek after all. 22/11/2009 [en ligne]. Disponible : http://geekafterall.fr/twitter-francais-whats-happening_22112009.html  (consulté le 18/10/2010)).
  • Création : 1er tweet : 21 mars 2006 (LinkedIn : 2003 ; Facebook et Flickr : 2004 ; Academia et ResearchGate : 2008)
    Utilisation :
    - chaque minute : + 347 000 tweets et 320 000 nouveaux comptes
    - twitterer moyen : 37,3 ans, 51 followers , 307 tweets, http://royal.pingdom.com/2013/01/16/internet-2012-in-numbers/)
    - langues : 1er : anglais (34 %), 2e : japonais (16 %)…, 7e : français (2 %)

    Sources :
    http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-twitter/ et http://www.blogdumoderateur.com/twitter-q4-2014/
    http://www.website-monitoring.com/blog/2012/11/07/twitter-2012-facts-and-figures-infographic/.
    http://www.alexitauzin.com/2013/04/combien-dutilisateurs-de-facebook.html
    http://www.searchenginejournal.com/the-growth-of-social-media-an-infographic/32788/
    http://www.blogdumoderateur.com/twitter-a-7-ans-les-chiffres-cles/
    http://rezonances.blog.lemonde.fr/2013/09/09/ce-que-revelent-les-fossiles-de-nos-tweets/
    http://www.alexa.com/siteinfo/twitter.com
    www.capital.fr/enquetes/derapages/twitter-beaucoup-de-buzz-pour-peu-de-biz-958007
    http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/02/11/le-nombre-d-utilisateurs-de-twitter-a-stagne-a-320-millions-au-4e-trimestre_4863040_1656994.html
  • Notoriété contrastée : 94 % des internautes connaissent Twitter et 17 % ont un compte sur Twitter (9e réseau social en France) (95 % des internautes connaissent Facebook et 54 % ont un compte)
    Profil type : moins de 34 ans, CSP+, parisien ; plus gros utilisateurs : utilisateurs très actifs sur internet en général (early adopters, membres de réseaux sociaux), cf. utilisation mobile
    Utilisation : 22,5 % des comptes = 90 % des tweets ; 93 % des comptes : moins de 100 followers
     « Twitter apparaît […] davantage comme un moyen d’information que de communication » (étude IPSOS, 4/2013)

    Chiffres et bibliographie :
    http://semiocast.com/publications/2011_07_12_3_3_millions_d_utilisateurs_de_twitter_en_france
    http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-twitter/
    http://www.alexa.com/topsites/countries/FR
    http://www.liberation.fr/culture/01012341788-twitter-cougar-les-petits-derniers-du-robert
    http://www.directmatin.fr/culture/2012-06-22/twitter-lune-des-stars-du-petit-larousse-illustre-2013-41814
    Observatoire IFOP des réseaux sociaux. Vague 7. 2012 . 23 p. [en ligne]. Disponible sur : http://www.ifop.fr/media/poll/2050-1-study_file.pdf
    IFOP. Twitter vu par ses utilisateurs. [novembre] 2010. [en ligne]. Disponible sur : http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=1349.
    Génération 2.0. Infographie : l’utilisation de Twitter par les Français. 2011. [en ligne]. Disponible sur : http://ecommerce-leblog.over-blog.com/article-infographie-l-utilisation-de-twitter-par-les-fran-ais-reseauxsociaux-84245955.html.
    IPSOS. Usages et pratiques de Twitter en France. 2013. [en ligne]. Disponible sur : http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2013-04-25-usages-et-pratiques-twitter-en-france.



  • Beevolve. An Exhaustive Study of Twitter Users Across the World. 10/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://www.beevolve.com/twitter-statistics/.
    Web monitoring. Twitter 2012, Facts and figures. 11/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://www.website-monitoring.com/blog/2012/11/07/twitter-2012-facts-and-figures-infographic/.
  • http://www.blogdumoderateur.com/etude-twitter-informations/
  • Universités : 3/5 ont un compte Twitter

    Organismes de recherche :
    - Twitter comme réseau social le plus utilisé : présence « incontournable » (étude Wanacôme, M. Jahnich, 2012, http://prezi.com/huyrmxem_z4x/les-organismes-de-recherche-face-aux-reseaux-sociaux/) et 97 % des organismes de recherche (étude Sircome, M. Jahnich, 2014, http://www.sircome.fr/Observatoire-2014-de-l-usage-des)
    - plutôt à destination des professionnels et des journalistes : résultats scientifiques, actualités, informations institutionnelles, veille thématique, réseau

    - peu d’utilisation de fonctions 100 % réseaux sociaux :
    « assurer une présence » (visibilité, maîtrise de l’image, apparaître comme précurseur…)
    outil de communication avec les publics (communication en live, échanges, communication de crise)
    outil de veille (institutionnelle, thématique)
    - questions : temps et personnel disponible (community manager à 100%...), équilibre entre esprit des réseaux sociaux et identité/crédibilité de l’organisme

    Comparaison avec les autres média sociaux :
    - Facebook (à destination du grand public et de l’interne) : photos, vidéos, événements
    - réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo) : vitrine
    - plateformes de vidéos (YouTube, DailyMotion) : vidéos de conférences, d’actualités, de communiqué, documentaires
    - plateformes d’images (Flickr, Pinterest) : galerie de photos
  • Dernière large étude en date : celle de Nature, mais portant sur des publics plutôt STM (les publics de Nature) ? R. Van Noorden, 2014, http://www.nature.com/news/online-collaboration-scientists-and-the-social-network-1.15711?WT.ec_id=NEWS-20140819)

    Attention à ne pas exagérer cependant les chiffres :
    - une utilisation encore rare :
    - en 2012, 2,5 % des chercheurs US seulement sont sur Twitter (E. Darling et al., « The role of Twitter…», http://library.queensu.ca/ojs/index.php/IEE/article/view/4625)
    - en 2014, Twitter est utilisé par 13 % des scientifiques de l’étude Nature (R. Van Noorden, 2014, http://www.nature.com/news/online-collaboration-scientists-and-the-social-network-1.15711?WT.ec_id=NEWS-20140819)
    - une utilisation globalement passive :
    - parmi les chercheurs disposant d’un compte Twitter, 15% des chercheurs US tweetent au moins une fois par semaine, mais 74 % ne tweetent pas et 23 % ont suivi des conférences sur Twitter (https://twitter.com/JennyKorn/status/516279381350948864, d’après Christine Greenhow)


  • Références : D. Lupton, 2014, http://www.canberra.edu.au/faculties/arts-design/attachments/pdf/n-and-mrc/Feeling-Better-Connected-report-final.pdf et R. Van Noorden, 2014, http://www.nature.com/news/online-collaboration-scientists-and-the-social-network-1.15711?WT.ec_id=NEWS-20140819, B. Moquet, 2016, http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/twitter-au-service-de-la-mediation-scientifique.html

    Intérêts possibles :
    contenu des messages plus clair que simples listes d’intérêts ou de domaines sur un CV ou un profil de réseau social pour connaître l’activité d’une personne
    construction de liens potentiels : liens simples, non intrusifs ni hiérarchiques

    Usages particuliers :
    - suivre des conférences pratique du live-tweet [LT] – quelques conseils pour bien live-tweeter : E. Priego, http://www.hastac.org/blogs/ernesto-priego/2012/10/02/academic-live-tweeting-other-threats et J. Tennant, http://blogs.egu.eu/palaeoblog/2014/11/13/lets-have-a-discussion-about-live-tweeting-academic-conferences/
  • Image : Maximidia. http://www.maximidiavintageads.com/567357/Twitter-English-Version (lien mort au 22/11/2012)
  • Possibilité dès le début de suivre d’autres comptes (réseau), mais d’abord voir comment créer et paramétrer un compte
  • Référence RWW : Fabrice Epelboin. « Twitter, Twitter, Twitter… ». In ReadWriteWebFrance. 20 juillet 2009 [en ligne]. Disponible sur : http://fr.readwriteweb.com/2009/07/20/analyse/twitter-twitter-twitter/ (consulté le 15/10/2010; lien mort)).
  • https://twitter.com/tos
    https://twitter.com/privacy
    http://www.numerama.com/tech/153180-twitter-classement-algorithme-desormais-active-defaut.html
  • 1er code : nombre de caractères qui explique le recours à des codes divers.
    se sont imposés progressivement (pas créés dès l’origine) : 1er tweet en 2006 mais # et RT apparus en 2007 (cf. http://rezonances.blog.lemonde.fr/2013/09/09/ce-que-revelent-les-fossiles-de-nos-tweets/)
    Présence de nombreux codes, notamment dans les termes : « Twitter est avant tout une façon de communiquer avec ses codes, son langage et sa syntaxe (même si les abréviations SMS ne sont que très peu utilisées) » (Sophie Cornière. « Twitter ». In Bibliothèque(s), n° 45, juillet 2009. Disponible sur : http://bibliolab.fr/cms/content/twitter)
    Trop compliqué (et pas assez rentable) ? vers un rapprochement avec le modèle Facebook ? http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/2014/09/05/pourquoi-twitter-veut-ressembler-a-facebook/

    Conseil : ne pas utiliser les 140 caractères d’un tweet, afin de permettre sa rediffusion avec commentaires

  • #hashtag : difficultés : les hashtags ne reposent pas sur un système de vedettes contrôlées ; il n’y a pas non plus de répertoires des hashtags utilisés (il faut alors faire une recherche sur Twitter pour voir quelles sont les différentes utilisations possibles)
    un même hashtag peut avoir des significations différentes (multilinguisme et homonymies)
    ! à ne pas utiliser des hashtags trop longs (diminuent d’autant le nombre de caractères disponibles)
    ! à ne pas utiliser de signes de ponctuation dans un hashtag : c’est délicieux doit s’écrire #cestdélicieux, voire #CEstDélicieux pour faciliter la lecture (aide : https://support.twitter.com/groups/55-troubleshooting/topics/231-tweets-direct-messages/articles/20171353-mes-hashtags-ou-mes-reponses-ne-fonctionnent-pas#)

    intérêt : en cliquant sur le hashtag, permet d’obtenir à un seul endroit l’ensemble des tweets, quels que soient les émetteurs, partageant ce mot-clé ; permet de collaborer sur certains projets, ex. : #Gallicanautes ; #copyrightmadness
  • Mention (@utilisateur) : peut avoir des éléments d’information supplémentaires selon l’endroit où elle est située dans le tweet
    - dans le corps du texte : mention d’un compte (ex. : pour désigner la source de l’information ou un compte ; s’adresser à un compte particulier)





    - en début de tweet : peut désigner un compte ; mais aussi correspondre à une réponse à un autre tweet (fonction « Répondre » sous un tweet donné) ; il arrive que certaines réponses en début de tweet soient précédées d’un point pour forcer l’affichage du tweet sur la timeline de tous les followers





    - en fin de tweet, correspond souvent à l’équivalent du cc dans un courrier électronique





    Dans tous les cas, la mention d’un compte permet de faire apparaître le tweet d’un compte dans la partie « Notifications » du compte mentionné.
    Pour en savoir plus : https://support.twitter.com/articles/228517-typologie-des-tweets#
  • RT : facilite la diffusion de l’information tout en gardant trace de l’auteur initial
  • Format des images sur Twitter (via http://www.blogdumoderateur.com/guide-2015-taille-images-reseaux-sociaux/) :
    Image de couverture : 1 500 x 500 pixels, max  10 MO, JPG, GIF ou PNG Photo de profil : 400 x 400 pixels, max 100 KO, JPG, GIF ou PNG Photo dans une publication : 420 x 220 pixels minimum, 1024 x 512 pixels max, max 5MO, JPG, GIF ou PNG
  • B. Foenix-Riou : http://www.recherche-eveillee.com/#/louvrage/3808387
  • voir également https://support.twitter.com/articles/228517#
  • 50 % des utilisateurs de Twitter en général ne tweetent pas (http://www.blogdumoderateur.com/les-50-chiffres-des-medias-sociaux-en-2013/) ; France : utilisation plus passive (lecture) qu’active (écriture) cf. étude IPSOS, 04/2013 (http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2013-04-25-usages-et-pratiques-twitter-en-france)
  • Image : IFOP. Twitter vu par ses utilisateurs. [novembre] 2010. [en ligne]. Disponible sur : http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=1349.
  • Chiffres :
    http://mashable.com/2010/03/18/twitter-infographic/
    https://github.com/jasonpriem/5uni-Twitter-study

  • Twitter = temps réel : pas de filtre des tweets reçus, pas de possibilité de différer (Béatrice Foenix-Riou. « Les atouts de Twitter pour les veilleurs ». In Netsources, n°96, janv.-fév. 2012, p. 1-6).
    Camille Alloing. « Vers la fin de Twitter comme ressource informationnelle ? ». Cadde reputation. 1er/10/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://caddereputation.over-blog.com/article-vers-la-fin-de-twitter-comme-ressource-informationnelle-110749988.html.
  • 2012 : recherches sur Twitter = plus que les recherches sur Bing et Yahoo combinées (Web monitoring. Twitter 2012, Facts and figures. [en ligne]. Disponible sur : http://www.website-monitoring.com/blog/2012/11/07/twitter-2012-facts-and-figures-infographic/)
  • B. Foenix-Riou. « Méthodologie : de l’intérêt de Twitter pour des recherches en temps réel ; retour sur l'exemple Diigo.com ». Le blog de recherche-eveillee.com. 26/10/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://blog.recherche-eveillee.com/2012/10/de-linteret-de-twitter-pour-des.html.
  • http://rue89.nouvelobs.com/2015/09/08/hashtag-clandestin-partager-science-inaccessible-261102
    http://eprints.rclis.org/24847/2/gardner.pdf
  • Moteur de recherche sociale : permet de trouver des ressources/documents et des personnes/experts
    néanmoins à relativiser : est fonction des personnes et des domaines
  • 4 éléments (G. Gallezot, 2013, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/index.php?view_this_doc=sic_00829553&version=1&halsid=3fslu77r1iftovdorbdbofrav0) :
    1° espace de prépublication de la revue
    2° open peer commentary externalisé
    3° controverse qui influence le temps de la publication
    4° jeu médiatique déporté
  • via : http://www.theguardian.com/science/blog/2013/jan/10/scientists-twitter-methods
    http://blogs.lse.ac.uk/impactofsocialsciences/2016/04/13/the-weird-and-wonderful-world-of-academic-twitter/
     rapprocher les scientifiques du grand public
  • Faire de la « curation » : asseoir une expertise ; est souvent le fait de professionnels de l’information ou d’institutions, plus rarement de personnes isolées
  • Illustration des différents types de communications : entre pairs (discussions, corrections…), extension hors du cercle initial

    Nécessité d’être accessible (limiter le jargon, développer la concision, etc.), cf. M. D. Jackson, http://www.biodiversityinfocus.com/blog/2012/01/02/twitter-for-scientists-and-why-you-should-try-it-scienceshare/

    Porter le débat sur la scène publique, cf. le #CASerpentine lancé par des géologues pour défendre la serpentine menacée de ne plus être la roche officielle de Californie (http://query.nytimes.com/gst/fullpage.html?res=9806E0DB1F3AF937A25754C0A9669D8B63&scp=2&sq=#CAserpentine&st=cse)
  • Témoigner de la diversité des activités du chercheur et des aspects concrets de la recherche

    Susciter d’éventuelles vocations
  • Moyen de se faire connaître par un réseau
    E-reputation
  • Guelle prise en compte de Twitter (citations, influence, réseau…) dans l’évaluation et la carrière du chercheur ?

    Twimpact factor : G. Eysenbach, in Journal of Medical Internet Research, cf. http://blogs.lse.ac.uk/impactofsocialsciences/2012/02/09/more-tweets-more-citations/ et critiques méthodologiques : http://scholarlykitchen.sspnet.org/2012/01/04/tweets-and-our-obsession-with-alt-metrics/ et http://www.forbes.com/sites/haydnshaughnessy/2012/01/15/how-could-twitter-influence-science-and-why-scientists-are-on-board/ : augmentation des citations et des téléchargements des articles partagés sur les média sociaux (H. M. Bik et al., 2013, http://www.plosbiology.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pbio.1001535)

    Attention :
    comment distinguer les commentaires scientifiques et solides des autres (trolls, etc.) ?
    différences de réception entre grand public et communauté scientifique (Stefanie Haustein et al. « Tweeting biomedicine: an analysis of tweets and citations in the biomedical literature ». Journal of the association for information science and technology. vol. 65, issue 4, 04/2014. p. 656-669. [en ligne]. Disponible sur : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/asi.23101/pdf et Richard Van Noorden, « Twitter buzz about papers does not mean citations later ». Nature news, 12/12/2013. [en ligne]. Disponible sur : http://www.nature.com/news/twitter-buzz-about-papers-does-not-mean-citations-later-1.14354.
    meilleure visibilité des articles cités sur Twitter parce que cités sur Twitter ou parce que de qualité ? (X. Shuai et al., http://www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0047523#s4)

    Alt-metrics :
    souhait d’indicateurs alternatifs (« alternative metrics », « altmetrics »), comme citations sur les réseaux
    cf. développement de services d’étude d’influence (ex. Klout : http://klout.com/home, PeerIndex : http://www.peerindex.com/)
    À utiliser également avec précaution : Stefanie Haustein et al. « Coverage and adoption of altmetrics sources in the bibliometric community ». 4th International Society of Scientometrics and Informatics Conference, Vienna Austria 15-19th July 2013. 12 p. [Version preprint en ligne]. Disponible sur : http://arxiv.org/abs/1304.7300.
  • cf. Patrice Brassard : « Bien sincèrement, je ne crois pas que toutes mes nouvelles collaborations débuteront par des échanges sur Twitter. Ce réseau social représente tout de même une possibilité de plus pour discuter science et pour bâtir des nouvelles collaborations nationales et internationales » (http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2013/06/07/twittercollaboration)
  • « Tweet Preservation ». In Twitter blog. 14/04/2010. [en ligne]. Disponible sur : http://blog.twitter.com/2010/04/tweet-preservation.html et @librarycongress. Tweet, 14/04/2010. Disponible sur http://twitter.com/librarycongress/status/12178991018.
    autres exemples : utilisation de Twitter pour voir des évolutions (ex. développement d’épidémies : choléra à Haïti : http://gigaom.com/2012/03/11/10-ways-big-data-is-changing-everything/6/, grippe à New York : http://www.cs.rochester.edu/~sadilek/research/, etc.)

    cf. Shamanth Kumar, Fred Morstatter, and Huan Liu. Twitter Data Analytics. Springer. 2013. http://tweettracker.fulton.asu.edu/tda/
  • Infobésité sur Twitter : masse de l’information (en temps réel, cf. http://aworldoftweets.frogdesign.com/ et http://tweetping.net/) et redondance (RT)
    + "FOMO" pour Fear Of Missing Out : pratiques addictives
  • Twitter for dummies, http://www.blogtips.org/twitter-for-dummies-part-3-the-parts-that-makes-twitter-work/
    http://thenextweb.com/twitter/2013/10/04/twitter-by-the-numbers/
    API : interface de programmation ouverte et documentée
    services associés : plateformes multi-réseaux, services de publication, d’agrégation…, permettant par exemple de lire/écrire hors du site, d’avoir des fonctionnalités supplémentaires (flux RSS)…
  • Nombreuses fonctionnalités : gestion de plusieurs comptes, programmation de la publication, veille…
    différents types d’outils, selon l’appareil utilisé (ordinateur, tablette, smartphone)
  • Allan Johson, http://thisisallan.com/2012/11/18/twitterworkflow/
  • IFOP. Twitter vu par ses utilisateurs. [novembre] 2010. [en ligne]. Disponible sur : http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=1349.
    Sondage Opinion Way, 2010. http://www.afom.fr/actualites/publication-d039un-sondage-sur-twitter-et-le-mobile
  • http://paralipomenes.net/wordpress/archives/category/revue-de-tweets
    H. MacLeod : lien † (URL d’origine : http://gapingvoid.com/2011/08/19/its-not-my-content/)
    http://www.demainlaveille.fr/2013/03/31/5-actions-pour-un-regime-informationnel-plus-equilibre/
  • http://www.demainlaveille.fr/2012/11/12/etude-sur-twitter-les-internautes-partagent-les-tweets-sans-lire-le-contenu-des-articles/
    http://www.slate.fr/culture/86017/comptes-twitter-historiques-mauvais-histoire
    http://lemmetweetthatforyou.com/
  • http://www.theatlantic.com/technology/archive/2012/11/how-to-tweet-responsibly-during-a-breaking-news-event/264386/
    http://stevebuttry.wordpress.com/2013/01/21/how-to-verify-information-from-tweets-check-it-out/
    http://www.lemondedudroit.fr/on-en-parle-profession-avocat/68638-prix-adij-2010-du-meilleur-jeune-cyberjuriste.html
    http://tweet2cite.com/
  • Par défaut
    profil et tweets sont publics et visibles même sans avoir de compte Twitter
    ils peuvent être trouvés par les moteurs de recherche, même après leur suppression (https://support.twitter.com/articles/361666-pourquoi-mon-profil-twitter-est-il-en-resultat-de-recherche-google#)

    Seuls les tweets, l’adresse mail et la géolocalisation, et non les profils, peuvent être rendus privés

  • https://twitter.com/tos?lang=fr
    https://twitter.com/privacy?lang=fr
    https://support.twitter.com/articles/75576#

  • http://www.zdnet.com/blog/london/think-before-you-tweet-two-thirds-of-twitter-users-8216unaware-of-legal-risks/436
    https://www.actualitte.com/justice/compte-twitter-une-propriete-problematique-30828.htm
    http://scinfolex.wordpress.com/tag/twitter/
    http://paralipomenes.net/wordpress/archives/4844
    http://www.netpublic.fr/2011/04/charte-d-utilisation-des-reseaux-sociaux-facebook-et-twitter-de-l-insa-de-toulouse-bonne-pratique/

    Exemples de problèmes suite à des prises de positions publiques par des chercheurs sur Twitter :
    suite à un tweet de David W. Guth, de l’université du Kansas, sur le port d’armes aux Etats-Unis, le board of regents de l’université du Kansas adopte un règlement selon lequel tout membre de l’université peut être licencié en cas d’« usage impropre des médias sociaux » (https://www.insidehighered.com/news/2013/12/19/kansas-regents-adopt-policy-when-social-media-use-can-get-faculty-fired)
    Steve Salaita, professeur de l’université d’Illinois, dont l’embauche semble avoir été bloquée suite à ses prises de positions anti-israéliennes sur Twitter, cf. http://www.theguardian.com/education/2014/sep/09/professor-israel-criticism-twitter-university-illinois
    cf. http://blogs.lse.ac.uk/impactofsocialsciences/2016/04/11/tenure-can-withstand-twitter-thoughts-on-social-media-and-academic-freedom/
  • Chiffres et bourse :
    http://www.blogdumoderateur.com/twitter-chiffres-2013/ et http://www.blogdumoderateur.com/twitter-q4-2014/
    http://www.webactus.net/reseaux-sociaux-actu/twitter-reseaux-sociaux-actu/12916-1-milliard-de-chiffre-daffaires-pour-twitter-en-2014/
    http://www.pcinpact.com/news/66467-twitter-1-milliard-tweets-4-jours.htm
    http://www.mediassociaux.fr/2011/07/26/twitter-est-a-un-tournant-concurrence-de-google-strategie-de-monetisation-et-depart-de-biz-stone/
    http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20110802trib000640272/twitter-annonce-une-levee-de-fonds-considerable.html
    http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20130104trib000740660/twitter-vaudrait-deja-11-milliards-de-dollars-et-pourrait-entrer-en-bourse-en-2014.html
    http://touch.metronews.fr/high-tech/comment-twitter-modifie-petit-a-petit-nos-timelines/mnht!DVCZMkMSzjqs/
    http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/02/11/le-nombre-d-utilisateurs-de-twitter-a-stagne-a-320-millions-au-4e-trimestre_4863040_1656994.html

    CSA :
    http://www.e-juristes.org/decision-du-csa-sur-le-renvoi-des-medias-aux-pages-des-reseaux-sociaux/
    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/01/04/twitter-le-csa-autorise-la-mention-des-reseaux-sociaux-a-la-radio-et-a-la-television_1813097_651865.html

    Médias :
    http://www.mediassociaux.fr/2013/04/22/pourquoi-twitter-lance-t-il-son-service-de-musique-twitter-music/

    Camille Alloing. « Vers la fin de Twitter comme ressource informationnelle ? ». Cadde-reputation, 1er/10/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://caddereputation.over-blog.com/article-vers-la-fin-de-twitter-comme-ressource-informationnelle-110749988.html.
    Jill O’Neill. « Tweaking Twitter ». The scholarly kitchen. 22/09/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://scholarlykitchen.sspnet.org/2014/09/22/tweaking-twitter.
  • Observatoire IFOP des réseaux sociaux. Vague 5. [octobre] 2010. 35 p. [en ligne]. Disponible sur : http://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=1279 à l’adresse http://www.ifop.fr/media/poll/1279-1-study_file.pdf .
    http://www.presse-citron.net/spam-sur-twitter
  • https://support.twitter.com/articles/361666-pourquoi-mon-profil-twitter-est-il-en-resultat-de-recherche-google#
    https://support.twitter.com/groups/31-twitter-basics/topics/109-tweets-messages/articles/223526-qu-est-ce-qu-un-message-prive#
  • Ex. de David Monniaux (http://david.monniaux.free.fr/dotclear/index.php/post/2013/04/24/Incompatibilit%C3%A9-%C3%A9thique#c9873)
  • Twitter comme outil académique

    1. 1. A. Bouchard, 05/2016
    2. 2. Contexte Fonctionnement de Twitter Usages et pratiques académiques Enjeux et perspectives Pour aller plus loin
    3. 3. Contexte TheSoftHelp.BirdTwitterWallpaper
    4. 4. E-science Science 2.0 Open science Digital humanities grille informatique, cyberinfrastructure open data publications et archives ouvertes e-learning article augmenté collaboration en ligne carnets de recherche peer commentary réseaux sociaux science contributive (crowdsourcing) science participative science citoyenne bibliothèque virtuelle numérisation des sources web sémantique d’après A. Blanchard, Exploration en science 2,0, 2012 Open science et science 2.0
    5. 5. Les réseaux sociaux académiques Michael Habib. From Academic Library 2.0 to (Literature) Research 2.0
    6. 6. Twitter (https://twitter.com/) est un média social de microblogging
    7. 7. Le microblogging en une image Vanksen.Twitter:présentationcomplètedel’essentiel
    8. 8. Twitter : historique Idée de départ : “What are you doing?”… J. Dorsey. Twttr sketch, 2006, CC BY
    9. 9. Twitter : historique … devenu “What’s happening?” (« Quoi de neuf ? »)
    10. 10. Twitter dans le monde 500 M. tweets/j. 1000 MM. depuis l’origine ? (2015) 320 M.comptes actifs / mois (Facebook : + 1,5 MM.) 10e site mondial (alexa) mais une stagnation
    11. 11. Twitter en France 6 M. utilisateurs (Facebook : 26 M.) 13e site (alexa) Entré dans Le Robert (2012) et le Petit Larousse (2013)
    12. 12. Il y a quoi sur Twitter ? Un outil généraliste et non académique Social bakers
    13. 13. AmericanPressInstitute
    14. 14. Il y a quoi sur Twitter ? Des comptes personnels Ex. : O. Ertzscheid Des comptes collectifs Ex. : Knowtex Des comptes institutionnels Ex. : Ministère EN Des comptes associatifs Ex. : ADBS
    15. 15. État des lieux – institutions académiques étude Sircome, 2014
    16. 16. étude Nature, 2014 État des lieux – chercheurs
    17. 17. étude Nature, 2014 1 2 3 D. Lupton, 2014 État des lieux – chercheurs pour une médiatisation de sa recherche plus que de sa pédagogie (B. Moquet, 2016)
    18. 18. A. Gruzd et al., 2012 État des lieux – chercheurs
    19. 19. Fonctionnement de Twitter MaxíMidiaVintageAds
    20. 20. L’exemple d’un compte Twitter Informations sur le compte, notamment abonnés/abonnements @OsuPytheas, https://twitter.com/OSUPytheas Timeline (TL) / mur de l’utilisateur
    21. 21. Mais par où je commence ? L’inscription ?
    22. 22. L’inscription + mail de confirmation
    23. 23. Une coquille bien vide… « Twitter est d’une extrême complexité, avant tout, parce qu’il est d’une simplicité déconcertante » (F. Epelboin, ReadWriteWeb France) Barre de menus Profil du compte Timeline
    24. 24. Configurer son Twitter : profil - photo de profil (avatar) - bannière - descriptif
    25. 25. Configurer son Twitter : thème
    26. 26. Configurer son Twitter : compte Conditions d’utilisation Politique de confidentialitéPour aller plus loin sur le « fil »
    27. 27. Tweeter … en 140 signes AaronWood
    28. 28. Tweeter … en 140 signes : quelques codes On échange : mention, @utilisateur - permet de s’adresser à un usager particulier - mentionne un usager On taggue : #[hashtag] - un événement - un sujet On fait des liens : tinyurl
    29. 29. Tweeter … en 140 signes : contenus Image ou vidéo Gif Sondage Localisation
    30. 30. Tweeter … en 140 signes : les tinyurls soumettre l’URL que l’on veut réduire à un service raccourcisseur d’URL comme Bitly récupérer l’URL raccourcie et la copier-coller dans le tweet
    31. 31. On collabore : # [hashtag] Ex. :#Gallicanautes Tweeter … en 140 signes : les hashtags (#)
    32. 32. mentions - message adressé à un compte ou réponse - appel à d’autres utilisateurs - mention d’autres comptes Twitter (source de l’information…) Tweeter … en 140 signes : les mentions (@)
    33. 33. retweeter sans commentaire retweeter avec commentaires Tweeter … en 140 signes : les retweets (RT)
    34. 34. Tweeter … en 140 signes : les images Pour aller plus loin
    35. 35. chaque tweet dispose d’une URL propre (cliquer sur l’heure/la date) répondre retweeter mettre en favori
    36. 36. Un réseau social asymétrique un réseau social asymétrique abonnements / abonnés @OsuPytheas, https://twitter.com/OSUPytheas
    37. 37. S’abonner : trouver des comptes à suivre  Les suggestions Twitter (une fois connecté)
    38. 38.  Regarder les abonnements des autres comptes (une fois connecté)  Trouver des listes déjà faites  Ex. Bibliopédia S’abonner : trouver des comptes à suivre « le meilleur point de départ pour élargir son réseau » (B. Foenix-Riou)
    39. 39. S’abonner : suivre des comptes
    40. 40. Synthèse : back office Interactions tweets de mentions ou de réponse, tweets retweetés ou mis en favori, abonnements au compte… Espace privé : fil d’actualités : - tweets et RT du compte - tweets et RT des comptes suivis Messages privés (DM) possible uniquement avec ses abonnés
    41. 41. Synthèse : front office Espace public : profil tel qu’il apparaît publiquement, s’il n’est pas protégé
    42. 42. Niveau 1 Communication vs. information Twitter et infobésité : quelle(s) pratique(s) ? 3/4 chercheurs utilisateurs de Twitter ne tweetent pas ?
    43. 43. Niveau 2 simple production d’informations Twitter et infobésité : quelle(s) pratique(s) ?
    44. 44. Niveau 3 production et (re)diffusion (RT) Twitter et infobésité : quelle(s) pratique(s) ?  curation / médiation numérique
    45. 45. Niveau 4 interactions avec le réseau Twitter et infobésité : quelle(s) pratique(s) ?
    46. 46. Quelle(s) stratégie(s) ? ! adaptation au(x) public(s) langue illustrations …
    47. 47. Usages et pratiques académiques « Quel mot symbolise le mieux ce que vous pensez de Twitter ? », IFOP. Twitter vu par ses utilisateurs,. 2010
    48. 48. Les utilisations de Twitter Un outil de lien social plus que d’information ? M.Saleem.«Thepathto10billionstweets». Mashable,03/2010. WhatScholarsTweet J.PriemetK.Costello.Howand whyscholarsciteonTwitter.2011
    49. 49. Enseigner avec Twitter (1)  classé 1er dans le Top Tools 2015 du c4lpt (depuis 7 ans)  quelques raisons, ici ou là  utilisation en présentiel : du primaire au supérieur Ex. : pour des Masters SID, en amphi de droit Twitter dans l’enseignement
    50. 50. Enseigner avec Twitter (2)  utilisation après les cours échange entre une étudiante, N. C. Ochoa et son enseignante, S. Pouchot Twitter dans l’enseignement
    51. 51. Twitter dans la recherche : veiller  Twitter est autant un outil de veille que de communication O. Ertzscheid
    52. 52. Trouver des références bibliographiques Cf. la pratique du #FF (FollowFriday) A. Blanchard B. Kermoal URFIST de Nice Twitter dans la recherche : veiller
    53. 53. Découvrir des projets, des subventions, des postes… S. Wojcik Twitter dans la recherche : veiller P. Mercklé Univ. Paul Valéry
    54. 54. Participer à des événements (LT : livetweet) Twitter dans la recherche : veiller Anisa A. J. Korn Un hashtag : #SMSociety14 Du contenu Des échanges (dans et avec la salle) Quelques conseils…
    55. 55. Exemple du LT de la soutenance d’HDR de Nicolas Offenstadt par J. Birnbaum, 24/11/2012 (#EnPlacePublique), ~100 tweets Twitter dans la recherche : veiller
    56. 56. Veiller  Mais  créer des alertes mail  Twilert Voir également du côté des dashboards  créer des flux RSS  Queryfeed  TwitRSS.me Cf. B. Foenix-Riou. « Les atouts de Twitter pour les veilleurs », Netsources, 96 1 h durée de vie moyenne d’un tweet
    57. 57. « De tous les réseaux sociaux 2nde vague (les listes de discussion et les forums étaient la 1ère vague), Twitter est le seul que je recommande dans mes formations sur la veille juridique et la recherche documentaire. » E. Barthe Twitter dans la recherche : trouver de l’information
    58. 58. • Filtres généraux - top (résultats populaires) - direct (classement antéchronologique) - comptes - types de documents (photos, vidéos) Rechercher  La recherche sur Twitter Résultats non exhaustifs, notamment sur mobile Recherche simple : https://twitter.com/search-home quand connecté : - filtre uniquement sur les comptes suivis - sauvegarde de la requête Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte Twitter pour rechercher sur Twitter
    59. 59. Rechercher  La recherche sur Twitter + possibilité de croiser les champs ex. : occurrence du terme « Luxe » sur le compte de LVMH : [luxe from:lvmh] + possibilité de choisir un intervalle de dates + possibilité d’opérateurs booléens ex. : exclure des termes : [URFIST –URIST] (occurrence du mot URFIST sans URIST) chercher des liens ou en exclure [URFIST filter:links] (uniquement des tweets avec URFIST et liens) pour aller plus loin : Digimind Recherche avancée : https://twitter.com/search-advanced
    60. 60.  Moteurs de recherche généralistes = souvent peu satisfaisants  Qwant  Moteurs de recherche spécifiques  généraux  twXplorer  snapbird  hashtags  Tagboard  Cur.to  tendances et géolocalisations  Trendsmap (tendances et recherches géo-localisées)  Trends24 (tendances) Rechercher
    61. 61. Twitter dans la recherche : trouver de l’information Cas de l’information en temps réel Ex. : Diigo hijacké (cf. B. Foenix-Riou. « Méthodolgie : de l’intérêt de Twitter… ») Compte de la société Rôle du hashtag (#) pour la communauté
    62. 62. Se renseigner ponctuellement A la recherche de spécialistes ? Muséeoh Twitter dans la recherche : trouver de l’information Un problème technique ? G. Gallezot Knowtex Le cas #IcanhazPDF (étude)
    63. 63. Profiter de la communauté MyScienceWork Y. Leroux Twitter dans la recherche : trouver de l’information
    64. 64. « Quand on cherche quelque chose de compliqué, c'est à dire quelque chose que l'on sait que l'on ne trouvera pas directement sur Google, ou alors au prix d'une reformulation complexe en différents mots-clés séparés entre eux par des opérateurs variés autant que booléens, bref quand on a une question longue en langage naturel et qu'on a la flemme ... on va poser sa question sur Twitter. Et on obtient en général presqu'immédiatement la réponse. […] Twitter est le nouveau Google. […]. Mais Twitter n'est pas que le nouveau Google. » O. Ertzscheid source Twitter dans la recherche : trouver de l’information
    65. 65. Twitter dans la recherche : communiquer Discuter avec ses pairs Tweets du 18/09/2013 Tweets du 7 et 8/04/2015
    66. 66. Twitter dans la recherche : communiquer Créer des collaborations « Il y a quelques mois, j’ai eu une discussion à coup de 140 caractères avec un physiologiste de l’Australie intéressé par la fonction cognitive (je m’intéresse à la physiologie des vaisseaux du cerveaux). Après avoir discuté de nos méthodes respectives ainsi que de nos équipements, ce dernier s’est aperçu qu’un type spécifique d’équipement qu’il ne possède pas, et que j’utilise à tous les jours, pourrait lui servir pour ses études. Quelques semaines après nos échanges sur Twitter, j'ai reçu un courriel de ce physiologiste me demandant s’il serait possible pour lui de venir visiter mon laboratoire dans le but dans connaître davantage sur cet équipement… Il est donc venu passer quelques jours dans mon coin de pays en début de semaine et nous avons passé du bon temps à discuter de recherche, d’équipements et…d’une future collaboration ! » Patrick Bassard
    67. 67. Twitter dans la recherche : communiquer Un exemple : #arseniclife 2 déc. 2010 publication en ligne par Science de l’article « A bacterium that can grow by using arsenic instead of phosphorus » 27 mai 2011 publication en ligne par Science de huit critiques de l’article et d’une réponse des auteurs de l’article 3 juin 2011 publication en ligne par Science de l’article et du débat
    68. 68. Twitter dans la recherche : communiquer Une « machine à café 2.0 » ex. : #overlyhonestmethods D’autres exemples ?
    69. 69. Twitter dans la recherche : communiquer Faire de la « curation » sur un domaine d’expertise @Diderot_Studies @INRAbeilles
    70. 70. Twitter dans la recherche : communiquer L. Bianchini, Science 2.0… Sortir du monde académique
    71. 71. Twitter dans la recherche : communiquer Rendre la science visible M. Magnin Irstea
    72. 72. P. Mounier J.-C. Plantin A. Casilli O. Ertzscheid Twitter dans la carrière : se mettre en scène
    73. 73. Twitter dans la carrière : métries les articles très cités dans Twitter ont 11 X plus de chances d’être très cités dans des articles Altmetrics : a manifesto Twimpact factor(G. Eysenbach) ex. d’un article sur PLOS
    74. 74. Twitter et communautés académiques Etude If you build it, will they come ?, 2010  un outil supplémentaire pour le chercheur qui ne révolutionne pas les pratiques antérieures ?
    75. 75. Twitter comme sujet de recherche 14/04/2010 : La Library of Congress annonce l’acquisition de l’ensemble des archives publiques Twitter Frédéric Clavert
    76. 76. Enjeux et perspectives
    77. 77. Twitter et infobésité
    78. 78. Twitter et infobésité : la « galaxie » Twitter Twitterfordummies, app. mobiles app. bureau et navigateurs sites internet sites internet site internet Twitter
    79. 79. Twitter et infobésité : les clients Twitter  Agrégation de manière personnalisée, avec éventuellement des fonctionnalités supplémentaires  Possibilité de coupler Twitter avec d’autres services (Facebook…), multicanal HootSuite TweetDeck Yoono
    80. 80. Twitter et infobésité : la « galaxie » Twitter – quelques exemples  Communiquer  partager du contenu : Paper.li, Scoop.it, Storify Ex. : #bccm, #interop2015, #RED16  raccourcir des URL : Bitly, Goo.gl, extension de navigateur AddThis  gérer ses réseaux sociaux : ManageFlitter, Commun.it, Twitter DogHouse  planifier ses tweets : Buffer, Later Bro  faire de la curation : Curator  créer des tweets qui s’autodétruisent : Spirit  Analyser  analyser : Klear, Twitonomy, Foller.me  créer des nuages de tags : Tweet Topic Explorer  cartographier : MentionMapp, Hashtagify.me, Bluenod  collecter et traiter des données de Twitter, cf. A. Serres  Évaluer  avoir des statistiques : Twitter analytics (Menu > Statistiques), SocialBro, SocialBearing, Tweet Archivist, Twitter Counter  connaître les heures les plus favorables : Tweriod, Buffer, PlanTheMoment  connaître un « score d’influence » : Klout  analyser les clics et leur provenance : Bitly Encore ? Blog du modérateur, Twitdom, Les outils de la veille
    81. 81. La galaxie Twitter – exemple d’un workflow Agrégateur de flux RSS Service de type « read it later » (ex. Pocket, Evernote) ou de bookmarking (ex. Diigo) Outil de planification des tweets (ex. Buffer) Outil d’analyse des followers (ex. Tweriod) Allan Johnson
    82. 82. Twitter et infobésité : les passerelles de diffusion  Alimenter Twitter à partir d’autres outils (blogs, réseaux sociaux, plateformes de bookmarking…) Ex. Dlvr.it, IFTTT… Ex. Diigo  Et alimenter d’autres outils avec Twitter Ex. widgets Twitter pour site web (profil, tweets…) : > Paramètres > Widgets
    83. 83. Twitter et infobésité : l’utilisation nomade  App : iOS, Android, BlackBerry…  Clients Twitter : TweetDeck… IFOP.Twittervuparsesutilisateurs,nov.2010 À compléter par Sondage Opinion Way, 2010 80 % des utilisateurs
    84. 84. Twitter et infobésité : utilisation rationnelle (1)  Mettre en place des stratégies d’utilisation  créer des alertes automatiques (mail, RSS)  utiliser les listes d’abonnés (thématiques, prioritaires…) ou masquer certains comptes
    85. 85. Twitter et infobésité : utilisation rationnelle (2)  aller directement sur les comptes les plus importants  utiliser un service filtrant automatiquement Brook, Tame, The TweetedTimes  mettre les tweets intéressants en favoris  prévoir des espaces de réflexion Ex. les revues de tweets du blog Paralipomènes le témoignage du blogueur Hugh MacLeod (« Reclaim blogging ») ex. les « 3 cercles dynamiques » d’Aref Jdey
    86. 86. Twitter et qualité de l’information : constats Des informations brutes @PierreDeruelle Des comptes truqués ex. : lemmetweetthatforyou Des informations non vérifiées ex. : @HistoricalPics, @HistoryInPix… cf. étude HubSpot
    87. 87. Twitter et qualité de l’information : constats PHDcomics
    88. 88. Twitter et qualité de l’information  Trier, vérifier, analyser Ex. : les comptes certifiés (55 000) Ex. : tweeter « responsable » (The Atlantic et S. Buttry)  Trouver de l’information de qualité Ex. : le meilleur cyberjuriste 2010 est un twitterer  Citer ses sources lien permanent citations bibliographiques : Tweet2cite
    89. 89. Un outil public : identité numérique Distinguer les communautés @cagnol @Cagnol_CS
    90. 90. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles Questions de droit(s) – (1)
    91. 91. Questions de droit(s) – (3)  droit d’auteur (tweets, cible des liens, RT…)  droit de la responsabilité  droits de la personne (usurpation d’identité, respect de la vie privée, diffamation…)  données personnelles  propriété d’un compte Articles de Lionel Maurel et article de synthèse de Michèle Battisti, 06/2011 Ex. d’une charte d’utilisation : INSA de Toulouse + prise de position publique sur Twitter
    92. 92. Un service non neutre : commerce Une société commerciale…  2015 : chiffre d’affaires de 2,2 MM. $  société cotée en bourse (11/2013)  3 500 salariés  CSA et le renvoi des médias aux pages des réseaux sociaux sauf pour information … qui se cherche un modèle économique  société non rentable (2015 : 521 M $ de pertes financières)  développement du T-commerce Promoted tweets/trends/accounts  diversification des médias images, vidéo : Vine, Periscope ; musique : Twitter music ; cards une course à la monétisation (exemples de dernières modifications) au risque d’une inadaptation au monde académique ?
    93. 93. Un service non neutre : cloud computing Fail whale marquant une discontinuité du service
    94. 94. Un service non neutre : se protéger  Sauvegarde des données  sauvegarde du contenu :  votre archive Twitter par Twitter : Paramètres > Compte > Demander votre archive  Backupify, , Twitter archiver sur Google Drive, Twournal (PDF), Tweetbook.in (ebook), twDocs  Spams, vers et virus  57 % des utilisateurs déclarent avoir été spammés, 9 % avoir reçu un virus (IFOP, 2010)  Ex. de spams Gestion des applications tierces autorisées : Profil et paramètres > Applications
    95. 95. Données personnelles  Par défaut  profil et tweets sont publics et visibles même sans avoir de compte Twitter  profil et tweets peuvent être trouvés par les moteurs de recherche, même après leur suppression (cf. Pourquoi mon profil Twitter apparaît-il dans les recherches Google ?)  Quelles solutions ?  seuls les tweets, et non les profils, peuvent être rendus privés  autres éléments privés possibles - recherche par l’adresse mail - localisation des tweets - tags sur les photos  MP (message privé ou DM) : seulement avec ses abonnés Paramètres > Sécurité et confidentialité > Protéger mes tweets (Messages privés)
    96. 96. ? Image
    97. 97. Supprimer son compte Paramètres > Compte > Désactiver mon compte ou suppression ponctuelle de tweets : TweetDelete
    98. 98. Pour aller plus loin
    99. 99. Vocabulaire Twitter  Defollower : cesser de suivre un compte (unfollow en anglais)  DM : direct message, voir MP  Fail Whale : baleine qui apparaît en cas de surcharge des serveurs (cf. Wikipédia)  Follower : [n. anglais] abonné ou [v. français] suivre un compte  Following : abonnement  LT : live tweet (couverture d’un événement en direct)  mention : voir @utilisateur  MP : message privé, possible uniquement avec ses abonnés, cf. aide  MT : modified tweet : RT modifié  RT : retweet (republication d’un tweet sur son profil en citant le compte original) ; peut être à l’identique, modifié (MT) ou introduit par quelques mots  Tinyurl : URL raccourcie (ex. http://bit.ly...)  TL : timeline (mur où s’affichent les tweets et retweets, de façon antéchronologique)  Trending Topics : tendances (actualité propulsée à la une de Twitter)  Twittos, twitteur, twitteux ou twitterer : utilisateur de Twitter  Twittosphère : ensemble des utilisateurs Twitter  @utilisateur : * mention d’un compte, visible également dans l’adresse URL sous la forme twitter.com/utilisateur (cf. aussi aide) ; * @utilisateur en tête de tweet : peut désigner une réponse ; attention : un tweet commençant par une mention n’apparaîtra pas forcément sur la timeline de tous les followers  utiliser un signe comme un point devant le @, sur le modèle .@nom  # : hashtag ou mot-dièse (marque les mots-clés et crée un lien)  #FF : FollowFriday (pratique de l’étiquette Twitter qui consiste, le vendredi, à indiquer d’autres comptes que l’on conseille) Voir également le glossaire Twitter
    100. 100. Repères bibliographiques Support adapté de : Aline Bouchard. Un outil de veille et de communication professionnelle : Twitter. URFIST de Paris, 2015. 104 p. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/URFISTParis/twitter-pour-la-veille-et-la-communication. Image de couverture : Agung P. Twitter Birdie. CC BY. Disponible sur : http://www.freevector.com/follow-bird/.  Généralités sur Twitter  Antoine Bonvoisin. « Twitter pour décloisonner la recherche scientifique ». La tête au carré – France Inter. 14/02/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://www.franceinter.fr/depeche-twitter-pour-decloisonner-la-recherche-scientifique.  Arthur Charpentier, Ewen Gallic et Raphaël Suire. « Quand les universitaires cherchent leur voie sur Twitter ». La lettre du CREM. n°5, 03/2015. p. 6-7. [en ligne]. Disponible sur : http://crem.univ-rennes1.fr/Documents/Newsletter/NL5/Newsletter5.pdf.  Martin Clavey. « Un hashtag clandestin pour partager la science inaccessible ». L’Obs. Rue 89. 08/09/2015. [en ligne]. Disponible sur : http://rue89.nouvelobs.com/2015/09/08/hashtag-clandestin-partager-science-inaccessible-261102.  Sylvain Deville. « Twitter et les chercheurs, l’exception française ? ». Le Monde. 05/02/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/02/05/twitter-et-les-chercheurs-l-exception-francaise_4360491_1650684.html.  Helen Dixon. Twitter for researchers 2015. Présentation, 68 p. 29/04/2015. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/HelenDixon1/twitter-for- researchers-34616801?related=1.  Doctrix. « Doctorants : être ou ne pas être sur Twitter ». Doctrix. 30/09/2013. [en ligne]. Disponible sur : http://blog.educpros.fr/doctrix/2013/09/30/doctorants-etre-ou-ne-pas-etre-sur-twitter/.  « Guide pratique des réseaux sociaux ». Eduscol. 02/2015. [en ligne]. Disponible sur : http://eduscol.education.fr/numerique/tout-le-numerique/veille- education-numerique/archives/2015/fevrier-2015/guide-pratique-des-reseaux-sociaux.  Jean-Luc Raymond. « Utiliser Twitter pour rechercher un emploi : 12 étapes essentielles ». Netpublic, 24/02/2015. [en ligne]. Disponible sur : http://www.netpublic.fr/2015/02/utiliser-twitter-pour-rechercher-un-emploi.  Tutoriels  Alexandre Serres. Utiliser et maîtriser Twitter pour la veille et la communication. URFIST de Rennes, 2016. 97 p. [en ligne]. Disponible sur : http://www.sites.univ-rennes2.fr/urfist/ressources/utiliser-et-maitriser-twitter?destination=ressources.  --. Usages et applications avancés de Twitter. URFIST de Rennes, 2016. 56 p. [en ligne]. Disponible sur : http://www.sites.univ- rennes2.fr/urfist/ressources/usages-et-applications-avances-de-twitter?destination=ressources.  Marion Sabourdy. Web 2.0 et journalisme scientifique. Découverte et prise en main de Twitter.2015. 21 p. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/Fuzzyraptor/web-20-et-journalisme-scientifique-prise-en-main-de-twitter.  et pour aller encore plus loin : Eevee. « Twitter’s missing manual ». Fuzzy notepad. 20/02/2016. [en ligne]. Disponible sur : https://eev.ee/blog/2016/02/20/twitters-missing-manual/.
    101. 101. Repères bibliographiques  Etudes  Gabriel Gallezot et Michel Rolland. Enquête sur les pratiques informationnelles des chercheurs. Université d’été du Cléo, 2011. [en ligne]. Disponible sur : http://urfist.unice.fr/2011/12/02/epi-enquete-sur-les-pratiques-informationnelles-des-chercheurs/.  Anatoliy Gruzd, M. Goertzen et P. Mai. Survey results highlights : trends in scholarly communication and knowledge dissemination in the age of social media. 02/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://socialmedialab.ca/?p=4308  Chris Havergal. « PhD students run professors close in Twitter popularity contest ». Times higher education. 20/10/2015. [en ligne]. Disponible sur : https://www.timeshighereducation.com/news/phd-students-run-professors-close-in-twitter-popularity-contest.  Kim Holmberg et Mike Thelwall. « Disciplinary differences in Twitter scholarly communication ». Scientometrics. 2014, n°101(2), p. 1027- 1042. [version preprint en ligne]. Disponible sur : http://kimholmberg.fi/papers/DisciplinaryDifferencesInTwitterCommunication_ISSI2013_preprint.pdf.  Mathieu Jahnich. Les organismes de recherche face aux réseaux sociaux. [Etude Wanacôme]. 22/11/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://prezi.com/huyrmxem_z4x/les-organismes-de-recherche-face-aux-reseaux-sociaux/.  --. Observatoire 2014 de l’usage des réseaux sociaux par les organismes de recherche. Etude Sircome, 12/11/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://www.sircome.fr/Observatoire-2014-de-l-usage-des.  Pierre-Marie Mateo. « Les médias sociaux influeraient sur le cycle de vie des publications scientifiques ». L’atelier BNP Paribas. [en ligne]. Disponible sur : http://www.atelier.net/trends/articles/medias-sociaux-influeraient-cycle-de-vie-publications-scientifiques_423934.  Bertrand Moquet. L’usage du micro-blogging Twitter dans l’enseignement supérieur et la recherche. Premiers résultats de l’enquête au 10/03/2016. [en ligne]. Disponible sur : http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/twitter-au-service-de-la-mediation-scientifique.html.  Jason Priem et al. First-year graduate students just wasting time? Prevalence and use of Twitter among scholars. 2011. [en ligne]. Disponible sur : https://github.com/jasonpriem/5uni-Twitter-study.  RIN. If you build it, will they come? How researchers perceive and use web 2.0. 06/2010. 64 p . [en ligne]. Disponible sur : http://www.rin.ac.uk/our-work/communicating-and-disseminating-research/use-and-relevance-web-20-researchers.  M. Rouprêt et V. Misraï. « Utilisation exponentielle des réseaux sociaux en médecine : exemple de l’intérêt de Twitter© en urologie ». Progrès en urologie. Vol. 25, Issue 1, 01/2015. p. 11–17.  Mike Thelwall et al. «Do Altmetrics work ? Twitter and ten other social web services ». PLOS One. 28/05/2013. [en ligne]. Disponible sur : http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0064841.  Richard Van Noorden. « Online collaboration: Scientists and the social network ».. Nature. vol. 512, issue 7513, p. 126–129 (14 August 2014). [en ligne]. Disponible sur : http://www.nature.com/news/online-collaboration-scientists-and-the-social-network- 1.15711?WT.ec_id=NEWS-20140819.  Samantha Work et al. Social media in scholarly communication. A review of the literature and empirical analysis of Twitter use by SSHRC doctoral award recipients. 2015. 87 p. [en ligne]. Disponible sur : http://crctcs.openum.ca/files/sites/60/2015/12/SSHRC_SocialMediainScholarlyCommunication.pdf.
    102. 102. Repères bibliographiques  Science 2.0 et réseaux sociaux académiques  Laurence Bianchini. Science 2.0 : les nouveaux usages de la communication scientifique pour les universités et les chercheurs. Présentation. 17 p. 10/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/MyScienceWork/science-20-les-nouveaux-usages-de-la-communica5on-scien5fique-pour- les-universits-et-les-chercheurs.  Aline Bouchard. Les réseaux sociaux : pratiques et enjeux dans la recherche et la carrière scientifique. Présentation, 158 p. 05/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/URFISTParis/rseaux-sociaux-acadmiques.  Gabriel Gallezot et Olivier Le Deuff. « Chercheurs 2.0 ? ». Les cahiers du numérique, 2009, 5-2, p. 15-31. Version auteur en ligne disponible sur : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/index.php?halsid=q03t5apfg7juu29jffghdklub0&view_this_doc=sic_00396278&version=1.  Twitter et recherche  Pascal Aventurier et Véronique Decognet. Twitter pour les chercheurs. Présentation, 58 p. 12/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://fr.slideshare.net/paventurier/twitter-pour-les-chercheurs-diffusion-paventurierdecembre2012.  Gabriel Gallezot. « Tweets & science ». In Nicolas Pélissier et Gabriel Gallezot. Twitter : un monde en tout petit ? Paris : L’Harmattan, 2013. 262 p. p. 233-240. Version auteur en ligne disponible sur : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/index.php?view_this_doc=sic_00829553&version=1&halsid=3fslu77r1iftovdorbdbofrav0.  Leilia Jones. « Twitter tips for editors ». Editor ressources Taylor & Francis. 16/05/2015. [en ligne]. Disponible sur : http://editorresources.taylorandfrancisgroup.com/twitter-tips-for-editors/.  Amy Mollett, Danielle Morand et Patrick Dunleavy. Using Twitter in university research, teachnig and impact activites. 2011. 11 p. [en ligne]. Disponible sur : http://blogs.lse.ac.uk/impactofsocialsciences/2011/09/29/twitter-guide/.  Andy Priestner. Twitter for research. Présentation Prezi. 24/02/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://prezi.com/eb9huuoeikcp/twitter-for-research/.  Alexandre Roberge. « Du bon usage de Twitter pendant les conférences ». ThotCursus. 19/05/2013. [en ligne]. Disponible sur : http://cursus.edu/article/20154/bon-usage-twitter-pendant-les-conferences/.  Marc Robinson-Rechavi. « Ciel ! On critique un article scientifique sur Twitter ! ». Tout se passe comme si. 22/05/2015. [en ligne]. Disponible sur : http://toutsepassecommesi.cafe-sciences.org/2015/05/22/ciel-on-critique-un-article-scientifique-sur-twitter/.  Carl Zimmer, traduit par Yann Champion. « Comment Twitter a changé la science ». Slate. 10/06/2011. [en ligne]. Disponible sur : http://www.slate.fr/story/39111/twitter-science-arsenic-nasa-extraterrestre.
    103. 103. Repères bibliographiques  Témoignages  Laurence Bianchini. « Twittos scientificus. A la découverte des réseaux sociaux ». MyScienceWork. 4/11/2011. [en ligne]. Disponible sur : http://www.mysciencework.com/fr/news/3984/twittos-scientificus.  Patrice Brassard. « #twittercollaboration ». Agence Science Presse. 07/06/2013. [en ligne]. Disponible sur : http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2013/06/07/twittercollaboration.  Frédéric Clavert. « Twitter, la communication scientifique et la recherche ». Carrefour de l’IST, Nancy, 25/11/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://histnum.hypotheses.org/2265.  François-Ronan Dubois. « Twitter : un an après ». Contagions. 7/08/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://contagions.hypotheses.org/702. .  Morgan D. Jackson. « Twitter for Scientists (and why you should try it) (#ScienceShare) ». Biodiversity in focus. 02/01/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://www.biodiversityinfocus.com/blog/2012/01/02/twitter-for-scientists-and-why-you-should-try-it-scienceshare/.  Allan Johnson. « Using Twitter for curated academic content ». Allan Johnson. 18/11/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://thisisallan.com/2012/11/18/twitterworkflow/.  Amy Mollett. « Ten years on, how are universities using Twitter to engage with their communities? #LoveTwitter LSE Round-Up ». LSE blog. 21/03/2016. [en ligne]. Disponible sur : http://blogs.lse.ac.uk/impactofsocialsciences/2016/03/21/how-are-universities-using-twitter-roundup-lovetwitter/.  Lisa P. P. Munoz. « If the CIA Tweets, Cognitive Neuroscientists Can Too: Harnessing Twitter’s Power for Your Research ». CNS. 08/10/2014. [en ligne]. Disponible sur : http://www.cogneurosociety.org/twittter_allen/.  Sébastien Poublanc. « Utiliser Twitter en historien-ne ? ». La boîte à outils des historiens. 19/03/2016. [en ligne]. Disponible sur : http://www.boiteaoutils.info/2016/03/twitter-historiens/.  Loïc Rossi. Quelques exemples de mes usages de Twitter. Storify. 03/2015. [en ligne]. Disponible sur : https://storify.com/loic_rossi/quelques-exemples-de- mes-usages-de-twitter.  David Shiffman. « How to live-tweet a conference: A guide for conference organizers and twitter users ». Southern Fried Science. 17/01/2012. [en ligne]. Disponible sur : http://www.southernfriedscience.com/?p=12120.  Alexis Verger. « Mon petit twitter scientifique illustré ». An infinity of hypotheses. 24/02/2015. [en ligne]. Disponible sur : https://aninfinityofhypotheses.wordpress.com/2015/02/20/mon-petit-twitter-scientifique-illustre/.  Maria-José Viñas. « Why should scientists use Twitter ? ». AGU blogosphère. 20/7/2011. [en ligne]. Disponible sur : http://blogs.agu.org/sciencecommunication/2011/07/20/why-scientists-use-twitter/.  Ellen Wexler. « The education twitterati ». Inside higher education. 12/04/2016. [en ligne]. Disponible sur : https://www.insidehighered.com/news/2016/04/12/how-academics-use-social-media-advance-public-scholarship.  Twitter comme objet de recherche  Clément Levallois et al. (dir.). Twitter Mix days 2015. [Handbook Twitter for Research, 2015 / 2016] Lyon : EMLYON Press, 2015. 242 p. [en ligne]. Disponible sur : https://zenodo.org/record/44882.  Nicolas Pélissier et Gabriel Gallezot (dir.). Twitter. Un monde en tout petit ? Paris : L’Harmattan, 2013. 254 p.  Shirley Ann Williams, Melissa Terras et Claire Warwick (2013). « What people study when they study Twitter : Classifying Twitter related academic papers ». Journal of Documentation, 2013, 69 (3). [en ligne]. Disponible sur : http://discovery.ucl.ac.uk/1391572/2/WhatPeopleStudyWhenTheyStudyTwitter.pdf.
    104. 104. Listes de comptes Twitter -- quelques exemples  Enseignement supérieur :  Pédagogie et enseignement http://www.pedago-tic.be/2009/09/les-50-twitter-a-suivre-pour-lenseignement/ (09/2009) http://www.onlinecollegecourses.com/2009/10/01/100-twitter-feeds-to-make-you-a-better-teacher/ (10/2009) http://docsdocs.free.fr/spip.php?breve432 (11/2009)  Divers http://www.bibliopedia.fr/index.php/Bibliospaces#4._Twitter http://www.netpublic.fr/2014/07/2195-comptes-twitter-14-listes-twitter-accompagnement-de-tous-au-numerique/ (ENT, gouvernement, bibliothèques…) (07/2014) http://twittezvous.fr/ (enseignants, formateurs, associations, TICE…)  Thématiques :  Généralités  http://blogs.lse.ac.uk/impactofsocialsciences/2011/09/02/academic-tweeters-your-suggestions-in-full/ (09/2011) : listes de comptes Twitter disponibles sur le compte @LSEImpactBlog  https://www.tweetyourscience.com/  SHS  Art : http://www.onlinecollegecourses.com/2009/10/05/100-excellent-twitter-feeds-for-art-scholars/ (10/2009)  Langues et littératures classiques : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/languesanciennes/Pages/2011/126_2.aspx (10/2011)  STM  Sciences : http://www.onlinecollegecourses.com/2009/06/10/100-best-science-twitterers/ (06/2009) ; http://twittezvous.fr/?p=571 (06/2011) ; http://www.independent.co.uk/news/people/news/the-twitter-100-top-10-science-7466993.html (03/2012)  Santé et médecine : http://blog.hospimedia.fr/la-sante-sur-twitter/ et http://blog.hospimedia.fr/la-sante-sur-twitter-2/ (01/2011-)

    ×