2010 CHEMIN DE CROIX Diaporama de Jacky Questel
Marie…  Les apôtres se sont dispersés, tu as vu ou su la débandade générale, et tu penses maintenant que ton tout-petit es...
 
Tu  connais les textes sacrés, Marie, tu sais que le Serviteur Souffrant est chargé de nos péchés.  Tu t’étonnes à peine l...
 
Tu vois ton Fils trébucher… Comme tu voudrais tendre la main pour le retenir ! Mais tu sais que ce qui le fait trébucher, ...
 
Ah ! quel échange de regards !  Non, il ne lit pas dans tes yeux l’abattement et la pitié, il y lit ton désir de lui commu...
 
Comme tu voudrais être à la place de Simon de Cyrène !  Et lui, sans doute, ne demanderait pas mieux…  Il rentrait tranqui...
 
Tu l’a bénie dans ton cœur, n’est-ce pas ?  Peut-être avez-vous regardé ensemble, émerveillées, les traits de Jésus imprim...
 
Jésus n’en peut plus de porter nos péchés !  Il a beau être Dieu, il se traîne sur cette route avec ses forces humaines. M...
 
Cela console ton cœur de mère, de voir des femmes compatir sur le sort de ton fils.  Mais as-tu bien compris sa réponse ? ...
 
L a tradition nous dit que la troisième fois, Jésus est tombé de tout son long.  Pourquoi trois chutes ?  En tout cas, cet...
 
Vous voilà arrivés sur le Golgotha. Ton Fils est brutalement dépouillé de son vêtement.  Le sang s’était coagulé, le tissu...
 
Ah comme ils résonnent, ces coups de marteau !  Comme tu sens tes propres poignets transpercés par les clous !  Tu as vu t...
 
Tu es restée debout au pied de la croix. Tu as entendu ton Fils demander le pardon de ses bourreaux.  Tu l’as entendu te c...
 
Tu reçois  le corps de ton Fils comme un fruit mûr tombé de l’arbre. Tu le tiens dans tes bras.  2000 ans de prophéties on...
 
On t’a même retiré ce corps mort et ensanglanté.  Il faut faire vite, demain c’est le Sabbat.  Que penses-tu, à ce moment-...
 
Oui, sûrement, c’est l’espoir.  Tu as regardé vers demain. Tu as pensé à l’avenir.  Tu n’étais pas auprès du tombeau,  en ...
 
Illustrations originales de Hélène Porcher Texte : Jacky Musique : Moines de Solesmes – Antienne de communion Diaporama de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2010 Chemin de croix

977 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel
3 commentaires
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
977
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
3
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2010 Chemin de croix

  1. 1. 2010 CHEMIN DE CROIX Diaporama de Jacky Questel
  2. 2. Marie… Les apôtres se sont dispersés, tu as vu ou su la débandade générale, et tu penses maintenant que ton tout-petit est traîné en accusateur devant les romains. Et tu essaies, de toute ton âme, de lui insuffler ta force, même si tu ne sais pas tout à fait ce qui va se passer exactement. 1 - Jésus est condamné à être crucifié
  3. 4. Tu connais les textes sacrés, Marie, tu sais que le Serviteur Souffrant est chargé de nos péchés. Tu t’étonnes à peine lorsque l’on vient te dire quelle mort va être infligée à ton Fils. Tu ne gémis pas, tu ne déplores rien. Sous la mouvance de l’Esprit, et avec ta connaissance des Ecritures, tu savais déjà… Mais tu sais aussi le pourquoi. Mais que ta douleur est grande ! Tu comprends la prophétie de Siméon : un glaive de douleur te transperce le cœur… 2 - Jésus est chargé de sa croix
  4. 6. Tu vois ton Fils trébucher… Comme tu voudrais tendre la main pour le retenir ! Mais tu sais que ce qui le fait trébucher, c’est le poids de nos péchés, plus que de sa croix… Tu mesures aussi son extrême faiblesse : il a été flagellé, il a perdu du sang, il n’a pas dormi de la nuit, livré aux soldats de garde… Il est couvert de crachats… Comme a dit le prophète, "il est un ver, et non plus un homme" 3 -Jésus tombe pour la 1° fois sous le poids de la croix
  5. 8. Ah ! quel échange de regards ! Non, il ne lit pas dans tes yeux l’abattement et la pitié, il y lit ton désir de lui communiquer ta force, ton souhait de le voir tenir dignement "jusqu’au bout", alors que tu sais trop bien ce que cela représentera, et ce qu’il subira ! Tu lui insuffles par un seul regard le pouvoir de se durcir contre les injures et les quolibets qui saluent son passage, mais tout cela retombe sur ton cœur !!! 4 - Jésus rencontre sa mère
  6. 10. Comme tu voudrais être à la place de Simon de Cyrène ! Et lui, sans doute, ne demanderait pas mieux… Il rentrait tranquillement de son champ. Mais tu es soulagée de cette aide qu’il reçoit, même si tu sais qu’elle n’est que sur le plan matériel, et que le poids qui accable Jésus est tout spirituel. 5 - Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix
  7. 12. Tu l’a bénie dans ton cœur, n’est-ce pas ? Peut-être avez-vous regardé ensemble, émerveillées, les traits de Jésus imprimés sur le linge. Tu ne pouvais pas y aller, je sais bien ! Cela aurait été trop dur pour ton Fils. Mais comme tu as souri à Véronique, du fond de ta douleur, pour la remercier ! 6 - Sainte Véronique essuie la face de Jésus
  8. 14. Jésus n’en peut plus de porter nos péchés ! Il a beau être Dieu, il se traîne sur cette route avec ses forces humaines. Mais le poids à porter est surhumain. Et tu le vois trébucher… Et tu le vois tomber… Et tu vois les soldats le fouetter pour qu’il se relève… Simon de Cyrène ne peut rien empêcher. Car la charge ne se situe pas sur le plan matériel… 7 - Jésus tombe pour la deuxième fois
  9. 16. Cela console ton cœur de mère, de voir des femmes compatir sur le sort de ton fils. Mais as-tu bien compris sa réponse ? Quelle dignité dans ces paroles ! Il pense à elles et à leur avenir, alors que lui-même est dans la pire des situations ! 8 - Jésus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent
  10. 18. L a tradition nous dit que la troisième fois, Jésus est tombé de tout son long. Pourquoi trois chutes ? En tout cas, cette chute a ébranlé tout ton corps, tu l’as ressentie dans chacun de tes muscles. Et les coups que lui assène la soldatesque pour qu’il se relève retentissent en toi et enfoncent plus profondément dans ton cœur le poignard dont t’avait parlé Siméon… 9 - Jésus tombe pour la troisième fois
  11. 20. Vous voilà arrivés sur le Golgotha. Ton Fils est brutalement dépouillé de son vêtement. Le sang s’était coagulé, le tissu s’était collé aux plaies, et tu ressens dans chaque fibre de ton corps cette douleur brusque et cuisante qui est celle de ton Fils. Tu vois se rouvrir et saigner les plaies… Ton fils, l’adorable bébé que tu tenais sur tes genoux dans sa nudité potelée, le voilà nu, zébré de plaies, livré aux regards et aux quolibets. 10 - Jésus est dépouillé de ses vêtements
  12. 22. Ah comme ils résonnent, ces coups de marteau ! Comme tu sens tes propres poignets transpercés par les clous ! Tu as vu ton Fils tendre ses bras de lui-même. Tu as pensé à la prophétie : comme un agneau que l’on conduit à l’abattoir… Ton doux agneau était là sacrifié… 11 - Jésus est cloué sur la croix
  13. 24. Tu es restée debout au pied de la croix. Tu as entendu ton Fils demander le pardon de ses bourreaux. Tu l’as entendu te confier à Jean, et tu as compris qu’en te donnant Jean pour fils Il te confiait en fait son Eglise, c’est-à-dire chacun de nous. Alors, tu le regardes mourir, avec ton âme dans tes yeux, pour lui communiquer ton courage. Et, à son dernier soupir, tu as cru que ton âme s’envolait aussi… 12 - Jésus meurt sur la croix.
  14. 26. Tu reçois le corps de ton Fils comme un fruit mûr tombé de l’arbre. Tu le tiens dans tes bras. 2000 ans de prophéties ont annoncé un Messie souffrant pour racheter les péchés des hommes. Donc, tu dois penser que c’est nous, nous tous, chacun de nous, qui l’avons crucifié. Et tu acceptes de nous recevoir comme tes enfants, tu nous aimes et nous aides… Alors que tu pourrais nous garder rancune. 13 - Jésus est détaché de la croix et remis à sa mère
  15. 28. On t’a même retiré ce corps mort et ensanglanté. Il faut faire vite, demain c’est le Sabbat. Que penses-tu, à ce moment-là ? Tu as entendu Jésus parler de résurrection. Quel est le plus fort en toi ? L’anéantissement, ou la flamme de l’espoir du lendemain ? 14 - Le corps de Jésus est mis au tombeau
  16. 30. Oui, sûrement, c’est l’espoir. Tu as regardé vers demain. Tu as pensé à l’avenir. Tu n’étais pas auprès du tombeau, en cette nuit, mais je suis sûre que la première visite de Jésus ressuscité a été pour toi, et celui que tu as alors serré dans tes bras, avec son corps glorieux, et les traces de ses plaies, est toujours ton fils aimant et aimé… 15 - Jésus est ressuscité
  17. 32. Illustrations originales de Hélène Porcher Texte : Jacky Musique : Moines de Solesmes – Antienne de communion Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix [email_address] http://jackydubearn.over-blog.com/

×