Au pays de la chouette

989 vues

Publié le

Nice owls.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
989
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Au pays de la chouette

  1. 1. Voyage au pays des chouettes
  2. 2. Les chouettes ont longtemps été considérées comme les auxiliaires maléfiques du diable. Depuis la nuit des temps, elles tiennent la race humaine sous leur charme et pourtant, les fantômes de l’ombre se présentent ici dans une image irréelle de tendresse et d’affection.
  3. 3. Dans la nuit glacée de l’hiver, on entend souvent la voix passionnée de la chouette hulotte. Cette voix nocturne un peu inquiétante peut faire frémir bien des personnes qui l’entendent pour la première fois. Et pourtant c’est le gage d’une nature saine, d’un biotope équilibré.
  4. 4. Cette voix douce et mélancolique, d’une poignante monotonie, répétée inlassablement aux heures les plus silencieuses de la nuit, plonge inévitablement celui qui les écoute dans un envoûtement étrange
  5. 5. Des pattes fourrées jusqu’aux ongles, une vie retirée, secrète, perdue dans le dédale des rocs, des troncs, des mousses et des ramures, la chouette Chevêchette est capable de se glisser sans bruit à travers la nuit dans un vol totalement silencieux.
  6. 6. La Tengmalm est peut-être le plus attachant des oiseaux de nuit. C’est surtout dans son regard que réside l’étrange beauté de cette petite chouette à la plume duveteuse et aux teintes indécises. Ses yeux jaunes d’or et ses sourcils relevés lui donnent toujours cette mine étonnée. Est-elle tombée de la lune ?
  7. 7. La chouette de Tengmalm aux mœurs mystérieuses et à la voix si pure et si étrange, parait venir d’un autre monde. Serait-elle la sirène de nos forêts ? Cette voluptueuse voix des ténèbres est un symbole des forces sauvages et toutes puissantes de la montagne.
  8. 8. La chouette de Tengmalm est si chaudement vêtue qu’elle supporte sans dommage, les plus grands froids. C’est dans des lieux tout aussi retirés, avec une préférence pour les forêts accidentées, semés de gros blocs rocheux et coupés de clairières qu’elle aspire vivre en toute tranquillité.
  9. 9. Alors que quelques diamants d’étoiles se mettent à briller sur le velours du ciel, les quelques flocons de neige qui tombent sur ses plumes duveteuses restent comme pétrifiés par cette présence insolite. Revêtu d’un très joli bonnet blanc, elle nous gratifie d’un délicieux sourire
  10. 11. Dès le milieu de l’hiver, elle fait entendre son chant envoûtant et mélancolique. Forêts denses, fraîches et profondes, où quelques feuillus se mêlent aux conifères, voilà le royaume de la discrète chouette de Tengmalm
  11. 12. Active jour et nuit, mais chassant principalement au crépuscule et à l’aube, la minuscule Chevêchette se tient à l’affût à l’extrémité d’un rameau ou au faîte d’un conifère. Grâce au mimétisme des couleurs de son plumage, elle reste invisible, puis tel un faucon, elle plonge brusquement sur sa victime
  12. 13. De tous les rapaces d’Europe, la Chevêchette est à la fois le plus petit et le plus mystérieux. Parmi ses victimes préférées figurent de petits passereaux sylvicoles ou de petits mammifères tels que campagnols et musaraignes.
  13. 14. Elle dépèce souvent sa proie sur place mais elle va aussi la mettre en réserve dans l’un de ses gîtes. Le petit rapace fait toute l’année des réserves de nourriture en entreposant certaines de ses captures qui seront utilisées en cas de chasse ultérieure infructueuse.
  14. 15. La chouette pygmée se retire dans les versants nord des grandes forêts de conifères, c’est le plus petit oiseau de nuit et ses mœurs discrètes rendent son observation aussi rare que chanceuse. Elle passe la journée gîtée dans la pénombre d’un conifère, sur une branche dégagée d’où elle peut facilement prendre son envol
  15. 16. La chouette de Tengmalm est difficilement repérable lorsqu’elle se tient, de jour, immobile sur une branche ou plaquée contre un tronc. Elle aime somnoler des heures dans l’épaisseur d’un conifère ou blottie contre un tronc. Plus nocturne encore que les autres chouettes, elle entre en activité qu’à la nuit complète.
  16. 17. L’observation des Rapaces nocturnes, si malaisée qu’elle soit dans l’obscurité la plus totale, n’en réserve pas moins à ses adeptes des découvertes passionnantes et les instants privilégiés vécus en leur compagnie marquent parfois une existence entière tout en laissant d’inoubliables souvenirs
  17. 18. Dans ce monde moderne complexe, où le contact avec la nature est de plus en plus vital pour l’homme, les chouettes tout comme les autres espèces animales doivent vivre pour occuper le rôle qui leur est imparti dans cette formidable machine qui est l’équilibre naturel.
  18. 19. Et ce « clin d’œil ironique » de la dame ou du monsieur nous renvoie à notre superbe ignorance de ses secrets les plus intimes !...
  19. 20. La vie n’est-elle pas chouette ? Photos : RClec

×