Sur la Route 66
<ul><li>Histoire de la Route 66. </li></ul><ul><li>C'était la route des pionniers. Remplacée par des autoroutes et rayée d...
<ul><li>Au 19ème siècle, seules des pistes existent. Créées par les indiens et les pionniers, elles ont été tracées sans a...
<ul><li>En 1926, le gouvernement américain ratifie l'acte de naissance de l' U.S.  Highway  66 . C'est la naissance offici...
<ul><li>• Au début des années 30, la sécheresse et les tempêtes de sable (certaines duraient plus de 72 heures) frappent l...
<ul><li>1946-1948 : un de ces hommes, Bobby Troup compose les paroles de la chanson &quot; Get   your  Kicks on route 66 &...
<ul><li>Dans les années 60, la route 66 est si populaire que la chaîne de télévision CBS lui consacre une série ( Route 66...
<ul><li>Novembre 1987 : l'état d'Arizona décide de donner la distinction de  route historique 66  à la portion de l'US 66 ...
<ul><li>Etat par état. </li></ul><ul><li>Avant de prendre la route pour la traversée de l'Illinois ( Land of Lincoln ), vo...
<ul><li>Dans la banlieue de Chicago, peu de panneaux indiquent l'ancienne route 66, et quand il en existe, ils sont souven...
<ul><li>Sans carte détaillée, il est très difficile de suivre le tracé exact sans se perdre. Si cela vous arrive, récupére...
<ul><li>Parfois, certaines portions de l'ancienne route sont visibles, mais la circulation y est interdite, et de toute fa...
<ul><li>A Dwight, en suivant le tracé le plus ancien (il en existe deux autres, dont un à 4 voies qui a précédé l'ouvertur...
<ul><li>A proximité de Cayuga, on peut apercevoir une publicité peinte sur le côté d'une grange et faisant la promotion de...
<ul><li>A Mc Lean, arrêtez-vous au Dixie Truckers Home. Ce relais routier, construit en 1928, est ouvert 24h/24, 365 jours...
<ul><li>Une petite anecdote au sujet d'Atlanta : en 1854, la ville se trouvait à quelques kilomètres d'ici. Elle fut dépla...
<ul><li>SPRINGFIELD   </li></ul>SPRINGFIELD   Springfield (100 000 habitants) fut promue capitale de l'Illinois en 1837 ma...
<ul><li>Au sud de la ville, ne manquez pas une des curiosités de la route : celle-ci est coupée car elle est engloutie sou...
<ul><li>Litchfield (1859) est une ancienne ville minière où l'on extrayait du charbon. On y trouve deux établissements qui...
<ul><li>A Mont Olive, le Mother Jones Memorial est dédié à Mary Harris Jones, une célèbre syndicaliste du dix-neuvième siè...
<ul><li>A partir de cette ville, deux tracés de la 66 permettent de franchir le fleuve Mississippi pour passer dans le Mis...
<ul><li>De tous les anciens tracés de la 66 traversant le fleuve Mississippi, celui empruntant le pont McKinley (à péage) ...
<ul><li>Le Missouri, en langage Indien &quot;Région des grandes pirogues&quot;, fut le troisième état à avoir complètement...
<ul><li>SAINT LOUIS </li></ul><ul><li>Plusieurs tracés traversent Saint Louis et sans carte, il est très difficile de se r...
<ul><li>Dans la banlieue de Saint Louis, le Corral Court Motel, réputé pour son architecture (avec des carrelages jaunes e...
<ul><li>A proximité de Saint Louis, la ville de Times Beach n'apparaît plus sur les cartes récentes. La ville fut créée à ...
(Intérieur de la grotte)
<ul><li>A Sullivan se trouve un musée Route 66. On entre ensuite dans une région viticole. La route traverse Bourbon, dont...
<ul><li>A Lebanon, vous pouvez apercevoir les vestiges du  Satellite Cafe  et de la station service  Phillips 66 , ainsi q...
<ul><li>Un peu après Halltown (un arrêt intéressant pour les amateurs d'antiquités), sur la Country Road &quot;N&quot;, on...
Kansas ( The Sunflower State ) signifie en langage Sioux &quot;Gens des vents du Sud&quot;. Il fut habité par plusieurs tr...
<ul><li>Baxter Springs fut le théatre d'une bataille sanglante lors de la guerre civile en octobre 1863. Ce fut une des ra...
La construction de la Route 66 a débuté en Oklahoma à partir de 1926. Il faudra 11 ans de travaux pour qu'elle y soit enti...
<ul><li>Quapaw porte le nom de ces Indiens qui résidaient à l'origine en Arkansas. Plusieurs bâtiments sont ornés de peint...
<ul><li>Le Coleman Theater de Miami (se prononce my-am-ah, à la différence de son homologue bien plus célèbre) fut érigé e...
<ul><li>A Foyil, il reste une très ancienne section de la 66 avec son revêtement d'origine en béton rose. Vous pouvez égal...
<ul><li>A Claremore se trouve le Will Rogers Memorial (site Internet en anglais) dédié à l'acteur (plus de 70 films), écri...
<ul><li>A Catoosa (nom Cherokee qui signifie &quot;Peuple de la lumière&quot;), vous pourrez admirer une superbe baleine b...
<ul><li>TULSA  </li></ul><ul><li>Tulsa (se prononce &quot;Tussa&quot;) est la 2ème ville de l'Oklahoma avec 400 000 habita...
Affaire à suivre... A très bientôt
Vu sur  Voyagepps.com
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ROAD 66, USA 1/3

3 344 vues

Publié le

The Mother Road, USA

Publié dans : Voyages, Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 344
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
41
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ROAD 66, USA 1/3

  1. 1. Sur la Route 66
  2. 2. <ul><li>Histoire de la Route 66. </li></ul><ul><li>C'était la route des pionniers. Remplacée par des autoroutes et rayée de la carte, on ne l'emprunte plus aujourd'hui que par nostalgie et pour la beauté de ses paysages. Baptisée en 1926, la Route 66 fut la première route à 2 voies du pays, reliant les rives du lac Michigan et l'océan Pacifique. </li></ul><ul><li>Elle commence à Chicago et traverse, au cours de ses 4000 kilomètres, 3 fuseaux horaires et 8 états (Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie) avant d'atteindre Santa Monica, près de Los Angeles. </li></ul><ul><li>Parce qu'elle traverse le centre de nombreuses villes, la route 66 devient The Main Street of America (la Grande Rue de l'Amérique). John Steinbeck l'appelle : </li></ul><ul><li>&quot;THE MOTHER ROAD&quot; (la mère des routes). </li></ul>
  3. 3. <ul><li>Au 19ème siècle, seules des pistes existent. Créées par les indiens et les pionniers, elles ont été tracées sans aucun souci de cohérence régionale et encore moins nationale. La traversée du pays pouvait alors durer un an. En 1869 a lieu la première liaison transcontinentale en train. Les premières automobiles, fabriquées par Henry Ford , n'apparaissent qu'en 1893. </li></ul><ul><li>1916 : le Federal Aid Road Act , signé par le président Wilson, établit les bases d'une politique nationale des transports. Chaque état définit ses besoins et participe à la création des chaussées. </li></ul><ul><li>Au début des années 1920, sur plus de 4,5 millions de kilomètres de pistes, 40 000 sont d'ores et déjà accessibles en voiture. En 1921, les premiers fast-food apparaissent. Le Congrès décrète que les pistes doivent offrir un schéma cohérent pour former un véritable réseau routier. A cette époque, il faut 2 jours et 3 nuits en train pour relier Chicago et Los Angeles. Le même voyage en voiture prenait des semaines et on était pas sûr d'arriver : crevaisons, pannes, stations essence rares, cartes approximatives, panneaux inexistants et pistes impraticables à la moindre averse rendaient le trajet hasardeux. En Californie, le désert Mojave se traversait en suivant la ligne de poteaux télégraphiques. </li></ul><ul><li>A l'automne 1925, le tracé de la route est approuvé de manière définitive. Confié à Cyrus Stevens Avery, un homme d'affaires originaire de Tulsa, en Oklahoma, il permet de désenclaver le riche Middle West , de relier des centaines de communes rurales et d'acheminer les produits agricoles. La route traverse des endroits essentiellement plats et au climat plus modéré que les routes du Nord en longeant généralement la voie ferrée et le télégraphe. A cette époque, la route est composée d'une succession de chemins plus ou moins bien indiqués. En Oklahoma, les fermiers sont payés par l'Etat pour entretenir les tronçons qui traversent ou longent leurs terres. </li></ul>
  4. 4. <ul><li>En 1926, le gouvernement américain ratifie l'acte de naissance de l' U.S. Highway 66 . C'est la naissance officielle de celle que l'on appellera The main street of America , la voie royale de l'Amérique. Ce nom apparaîtra pendant un demi-siècle sur les cartes, brochures et guides de voyage. Les panneaux publicitaires, la restauration au volant et les motels se développent. </li></ul><ul><li>En 1928, une course pédestre internationale, la Footrace , fut organisée entre Los Angeles et New York, en suivant le tracé de la 66 jusqu'à Chicago. La &quot;Transamerica&quot; fut remportée par un habitant de Claremore (Oklahoma), ville traversée par la 66. </li></ul><ul><li>1929 : dans l'Illinois et le Kansas, la 66 est entièrement bétonnée. Elle l'est au deux tiers au Missouri et au quart dans l'Oklahoma. Entre le Texas et la Californie, seuls 100 km (sur 2000) sont construits en dur. Le revêtement d'origine est formé de plaques de béton de 4 mètres sur 4. </li></ul>
  5. 5. <ul><li>• Au début des années 30, la sécheresse et les tempêtes de sable (certaines duraient plus de 72 heures) frappent le Middle West : c'est le Dust Bowl (le bol de poussière). Il pousse des milliers de fermiers de l'Oklahoma (les Okies) et de l'Arkansas (les Arkies) à migrer vers l'Ouest. Au total, se sont 3 millions de personnes (15% de la population de l'Oklahoma) qui sont obligées de quitter leurs terres et leurs maisons, et de traverser des centaines de kilomètres de campagne inhospitalière sans croiser ni motels, ni stations essence ni restaurants. Certains avaient peint sur le voiture : California or bust (la Californie ou la mort). D'autres durent aller jusqu'à vendre les pneus de leur voiture pour pouvoir se nourrir. </li></ul><ul><li>John Steinbeck raconte cette période en 1939 avec la famille Joad dans son roman Les raisins de la colère, qui donnera lieu à de nombreuses adaptations cinématographiques. Il surnomme la route Mother Road (&quot;la mère des routes&quot;). </li></ul><ul><li>• </li></ul><ul><li>La construction de la route progresse en fonction des possibilités locales et de l'expérience acquise : en 1931, la 66 est achevée en Oklahoma, en 1934 en Californie et en 1937 au Texas et au Nouveau-Mexique. En 1938, la route est complètement pavée de Chicago à Los Angeles. Le coût d'un tel projet, les handicaps technologiques et l'énormité des distances expliquent les 12 ans de travaux nécessaires. </li></ul><ul><li>Pendant et après la deuxième guerre mondiale, de nombreux américains, soldats et civils, traversent le pays. Les forces américaines organisent leur ralliement ainsi que leur défense face à une attaque japonaise sur la Californie. De nombreuses usines d'armement, des bases militaires et des camps d'entraînement sont installés le long de la route qui devient un axe stratégique pour le transport des hommes et des armes. </li></ul>
  6. 6. <ul><li>1946-1948 : un de ces hommes, Bobby Troup compose les paroles de la chanson &quot; Get your Kicks on route 66 &quot;, dont Nat King Cole en fait immédiatement un succès (1946). 8 millions d'Américains émigrent vers l'Ouest, dont la moitié en Californie. </li></ul><ul><li>Avec la multiplication des automobiles et l'apparition des congés payés, de plus en plus de personnes empruntent la 66. Inadaptée à l'augmentation du trafic, la vieille route à 2 voies s'effondre. Devenue trop étroite pour les voitures d'après-guerre, les accidents sont très nombreux. Elle sera surnommée Bloody Highway (la route sanglante), Two-Lane Killer , Death Alley , Camino de la Muerte , ... mais reste néanmoins la route principale vers l'ouest. La route contribue à la croissance économique des différents états traversés et offre de nombreuses opportunités d'emplois le long de la route (motels, stations essence, restaurants, magasins, ...). </li></ul><ul><li>En 1954, le gouvernement décide du remplacement de la vieille route par des autoroutes inter-états inspirées du réseau allemand dont l'efficacité a impressionné les troupes américaines pendant la guerre. Commencées en 1956, ces autoroutes causeront la mort de nombreuses petites villes. Les plus proches bénéficient d'une bretelle d'accès, les autres, ne possédant pas de sortie, deviennent des villes fantôme. Ce projet d'autoroutes devait à l'origine être terminé en 1972. Les travaux dureront près de 30 ans et coûteront 10 fois plus cher que prévu. </li></ul>
  7. 7. <ul><li>Dans les années 60, la route 66 est si populaire que la chaîne de télévision CBS lui consacre une série ( Route 66 , diffusée de 1960 à 1964) dont les 2 protagonistes roulent en Chevrolet Corvette. Dessinée en 1954, cette dernière devient l'emblème de la route. Depuis ses débuts et jusqu'à nos jours, la route 66 et ses environs apparaissent dans plusieurs films au cinéma . </li></ul><ul><li>Janvier 1977 : les panneaux de la route 66 sont retirés dans l'Illinois . </li></ul><ul><li>Au fur et à mesure de leur construction, les nouvelles autoroutes rendent le voyage plus rapide et plus confortable (fin des portions de route en mauvais état ou inondées, chaussées plus larges, plus de voies de circulation). En 1984, on inaugure le tronçon final d'un réseau de 9 autoroutes inter-états. La ville de Williams (Arizona) est la dernière à être contournée par l'I-40. Il n'est désormais plus nécessaire d'emprunter la 66 pour se rendre de Chicago à Los Angeles. 5 autoroutes la remplace : I-55 de Chicago à Saint Louis, puis la I-44 jusqu'à Oklahoma City, la I-40 jusqu'à Barstow, la I-15 jusqu'à San Bernardino et la I-10 dans la banlieue de Los Angeles. La décision est prise d'effacer toute signalisation &quot;66&quot;. Celle-ci est rayée des cartes. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Novembre 1987 : l'état d'Arizona décide de donner la distinction de route historique 66 à la portion de l'US 66 allant de Seligman à Kingman (c'est une des rares portions à apparaître sur les cartes actuelles). Des associations se forment dans tous les états traversés par la route, de nombreux panneaux &quot; Historic route 66&quot; resurgissent. La Mother Road demeure aujourd'hui un mythe qui a participé de manière active à l'histoire américaine et qui est synonyme de liberté et d'aventure. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Etat par état. </li></ul><ul><li>Avant de prendre la route pour la traversée de l'Illinois ( Land of Lincoln ), vous pouvez consacrer au moins 2 jours à la visite de cette ville. Vous trouverez sur ma page consacrée à Chicago les principaux endroits intéressants à visiter : 2 des plus hauts buildings du monde, le Magnificent Mile et ses superbes immeubles, le lac Michigan, l'aquarium, le planétarium, ... </li></ul><ul><li>CHICAGO   : le point de départ de la route. A l'origine, la 66 commençait à l'intersection de Jackson Boulevard et de Mighigan Avenue, dans dowtown Chicago. En 1933, le point de départ de la route fut déplacé un peu plus à l'est, au niveau de Grant Park, sur Lake Shore Drive. En 1955, Jackson Boulevard fut mis en sens unique en direction de l'est, tandis qu'Adams Street, une rue parallèle située un bloc au nord, fut passée en sens unique en direction de l'ouest, devenant ainsi le nouveau tracé de la 66. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Dans la banlieue de Chicago, peu de panneaux indiquent l'ancienne route 66, et quand il en existe, ils sont souvent peu visibles au milieu de toute la signalisation. De plus, la route comporte plusieurs alignements selon les époques. </li></ul>(Photo : Début de la Route 66)
  11. 11. <ul><li>Sans carte détaillée, il est très difficile de suivre le tracé exact sans se perdre. Si cela vous arrive, récupérez l' interstate I-55 en direction de Saint Louis et sortez lorsque vous verrez un panneau &quot; Historic Route 66&quot; . </li></ul><ul><li>Recommandé dans plusieurs guides, le restaurant Lou Mitchell's , datant de 1923, est situé au 565 West Jackson Boulevard et fut sur le tracé de la route pendant plus de 30 ans. Vous pourrez y prendre un petit déjeuner avant de quitter définitivement Chicago . </li></ul><ul><li>Au sud de Chicago, l'avenue Ogden passe à proximité du Cook County Hospital (situé sur Harrison Street), de la série Urgences . La série est tournée principalement à Hollywood (ainsi qu'à l'université de médecine de Chicago avec des scènes d'extérieur filmées en ville) mais cet hôpital existe réellement. Vous traverserez ensuite Cicero, un ancien haut lieu de la pègre de Chicago et ancien fief d' Al Capone . Sous les rues de Cicero, de nombreux tunnels (certains existent encore) permettaient aux gangsters et aux contrebandiers de se déplacer discrètement entre les débits de boissons clandestins et les maisons closes. Comme toute grande ville, Chicago a de bons et de mauvais quartiers, et il vaut mieux éviter de traverser celui-ci en pleine nuit. Cicero compte un grand nombre d'entrepôts à l'abandon, de boutiques cadenassées et terrains vagues. </li></ul><ul><li>Une fois sortis de la grande banlieue de Chicago, le paysage de la route devient plus typique : d'un côté la voie ferrée et ses convois interminables, de l'autre l'autoroute et ses trucks (camions) rutilants. Le long de la 66, la ligne de poteaux téléphoniques en bois tombe en décrépitude. On circule généralement sur un revêtement plus récent, recouvrant souvent l'ancienne route. La 66 est utilisée comme route secondaire pour desservir les fermes des environs. </li></ul>(Différent alignement dans le temps)
  12. 12. <ul><li>Parfois, certaines portions de l'ancienne route sont visibles, mais la circulation y est interdite, et de toute façon, il serait préférable de disposer d'un 4x4 tant le revêtement est abîmé ! Régulièrement, la route passe tantôt dessus, tantôt dessous l'interstate. Pour rouler plus tranquillement, il est possible de reprendre l'autoroute, bien qu'il soit souvent possible de rouler aussi vite (voire plus vite) sur la 66. Attention quand même aux voitures de police, bien que normalement, celles-ci seront plutôt sur l'autoroute. Le relief, plat et assez monotone rappelle qu'autrefois, la mer recouvrait l'Illinois. Cette région, au sol très riche, est appelée corn belt (la ceinture de maïs). </li></ul><ul><li>La route traverse de nombreuses petites villes typiques du Middle West, tranquillement assoupies à l'écart de l'autoroute. La 66 existe souvent en double : rue principale dans les villes et contournement plus récent à 4 voies pour absorber le trafic dans cesse croissant des années 50. On y trouve bon nombre de motels et stations essence abandonnés. En 1995, de nombreux poteaux indicateurs ont été installés, permettant de suivre la route sans trop de problèmes. </li></ul><ul><li>Les petites villes défilent, étendue le long d'une main street (rue principale), comme c'est souvent le cas en Amérique. La ville des Blues Brothers, Joliet (1834), connue autrefois sous le nom de Juliet et située non loin de la ville de Roméo (aujourd'hui Romeoville) abrite des aciéries et un célèbre pénitencier. En effet, la prison de Joliet sert de cadre au tournage de Prison Break (elle est appelée Fox River dans la série). Les 33 premiers détenus arrivèrent en mai 1858. Le nombre de détenus s'éleva jusqu'à 1300 en 1990 et il en restait encore 1156 en 2000 (plus 541 membres du personnel). De nombreux prisonniers de la guerre d'Indépendance, ainsi que des dangereux tueurs en série ont été incarcérés ici. Joliet ferma les portes de sa prison en février 2002 pour des raisons de budget et de vétusté des bâtiments (tous les détenus et la plupart des équipes furent transférées dans le nouvel édifice construit à Stateville). Aujourd'hui, la prison est régulièrement louée par l'industrie du cinéma. On y a notamment tourné les Blues Brothers. Pour la série Prison Break, les cellules n'ont pas servi. Elles ont été reconstituées en studio car elles étaient trop exïgues. </li></ul><ul><li>On traverse ensuite Elwood, Wilmington, où vous pourrez apercevoir le Gemini Giant du drive inn/restaurant Launching Pad. Depuis les années 60, ce gigantesque astronaute (10 mètres de haut) tenant en main une fusée est une des curiosités les plus photographiées de la route. </li></ul>(La 66 entre autoroute et voie ferrée)
  13. 13. <ul><li>A Dwight, en suivant le tracé le plus ancien (il en existe deux autres, dont un à 4 voies qui a précédé l'ouverture de l'autoroute), on trouve deux établissements, le Carefree Motel et le Marathon Oil Station, qui datent des années 30. </li></ul>(Gemini Giant)
  14. 14. <ul><li>A proximité de Cayuga, on peut apercevoir une publicité peinte sur le côté d'une grange et faisant la promotion des grottes de Meramec, que l'on trouvera près de Stanton, au Missouri. </li></ul><ul><li>A Pontiac, le Old Log Cabin Inn existe depuis le milieu des années 20. Cette ancienne auberge se trouvait au bord de l'ancienne route 66. Mais, un beau jour, le tracé de la route fut modifié et passa derrière l'auberge. Le propriétaire décida de soulever le bâtiment d'un seul bloc, de le placer sur une plate-forme et de le retourner pour qu'il se retrouve au bord de la nouvelle route. Derrière le bâtiment, on peut encore voir l'alignement d'origine datant de 1918. Envahi par les mauvaises herbes, il est en très mauvais état. On remarque des traces jaunes et blanches sur la chaussée : sans doute des tests de durabilité de différentes peintures. Un peu plus loin, la route est barrée par un rail métallique. </li></ul><ul><li>Lexington, du nom d'un champ de bataille au Massassuchets, fut fondée en 1828. C'est une des plus vieilles villes de la région. Après Bloomington , où a lieu en juin le plus grand rassemblement de Chevrolet Corvette au monde (plus de 5000 véhicules), vous pourrez vous arrêter à Funk's Grove, à la sortie de Shirley, pour déguster du sirop d'érable. Originaire d'Allemagne, la famille Funk fabrique ce sirop depuis 1878. Le village, avec sa vieille gare, son vieux magasin d'antiquités est également à voir. </li></ul>(Marathon Oil Station)
  15. 15. <ul><li>A Mc Lean, arrêtez-vous au Dixie Truckers Home. Ce relais routier, construit en 1928, est ouvert 24h/24, 365 jours par an ! Il n'a fermé qu'une seule journée, à cause d'un incendie en 1965. C'est l'occasion parfaite pour admirer de superbes camions américains. Ici, tout est prévu pour les truckers : chambres, douches, salle de jeux, fax et modem, garage, ... </li></ul><ul><li>De plus, les gérants du Dixie Truckers Home soutiennent l'association de défense de la route 66 en Illinois. Non loin de là se trouve un Hall of Fame dédié à la route 66 (plusieurs autres villes, comme Baxter au Kansas, Clinton et Elk City en Oklahoma, Vega au Texas, Victorville en Californie ont également des musées consacrés à la 66). </li></ul>(Funk’s Grove)
  16. 16. <ul><li>Une petite anecdote au sujet d'Atlanta : en 1854, la ville se trouvait à quelques kilomètres d'ici. Elle fut déplacée pour se rapprocher de la ligne de chemin de fer. </li></ul><ul><li>La petite ville de Lincoln fut nommé en l'honneur d'un avocat nommé Abraham Lincoln en 1853, soit 7 ans avant que celui-ci ne devienne président des Etats-Unis. </li></ul><ul><li>A Broadwell, un des restaurants les plus connus de la route, le Pighip Restaurant, a fermé en 1992. Sherman, à voir pour ses maisons en bois, comporte de très anciennes portions de la 66. </li></ul>(Dixie Truckers Home)
  17. 17. <ul><li>SPRINGFIELD   </li></ul>SPRINGFIELD   Springfield (100 000 habitants) fut promue capitale de l'Illinois en 1837 mais les premiers pionniers s'y sont installés en 1818. Elle se développa grâce aux mines de charbon. La ville est entièrement vouée au culte d'Abraham Lincoln. &quot;Abe&quot; y est né et y vécut de 1844 à 1861. On peut visiter son bureau, le Old State Capitol où il prononça un discours à la veille de la guerre de Sécession , son monumental tombeau à Oak Ridge Cemetery (où se trouve également un mémorial des vétérans du Vietnam) ainsi que sa maison restaurée dans son style d'origine. Pour en savoir plus, consultez le site Internet (en anglais) du service des parcs nationaux. (Ancien tronçon de la 66)
  18. 18. <ul><li>Au sud de la ville, ne manquez pas une des curiosités de la route : celle-ci est coupée car elle est engloutie sous un lac (sur North Cotton Hill Road). On peut accéder à l'endroit où la route disparaît et où elle réapparaît de l'autre coté. La 66 continue en-dessous du pont de chemin de fer, sous l'eau. Lorsque le niveau est assez bas, on peut apercevoir l'ancienne chaussée. </li></ul>(Maison de Lincoln)
  19. 19. <ul><li>Litchfield (1859) est une ancienne ville minière où l'on extrayait du charbon. On y trouve deux établissements qui existent depuis longtemps au bord de la 66 : le Route 66 Cafe et le Ariston Cafe. Ce dernier se trouvait à l'origine à Carlinville, sur le premier tracé de la route. Fondé en 1924, c'est un des grands classiques de la Route 66 et un des rares restaurants qui soit resté aux mains de la même famille depuis sa création. On y trouve également un magasin de souvenirs. </li></ul>(Mémorial Lincoln)
  20. 20. <ul><li>A Mont Olive, le Mother Jones Memorial est dédié à Mary Harris Jones, une célèbre syndicaliste du dix-neuvième siècle. Elle défendit les droits des mineurs et lutta pour interdire le travail des enfants, allant jusqu'à organiser une marche sur New York dans ce but. </li></ul>(Route submergée sous le lac de Springfield) Aux environs de Mitchell se trouve un drive-in à l'abandon (le Bel Air) et surtout le Mustang Corral Court, un lieu entièrement dédié à la mythique Ford Mustang, que Tim de Carville et son équipe restaure. Cette casse fourmille de pièces détachées. (Ariston Café) (Mémorial Mother Jones)
  21. 21. <ul><li>A partir de cette ville, deux tracés de la 66 permettent de franchir le fleuve Mississippi pour passer dans le Missouri : </li></ul><ul><li>Un ancien alignement de la route passait par le pont Chain of Rocks. Situé à l'ouest de Mitchell et accessible par la Chain of Rocks Road, il fut inauguré en 1929. Il est fermé à la circulation depuis une trentaine d'années (il faut reprendre la I-270 pour rejoindre Saint-Louis) mais vaut largement le détour. La chaussée est large de six mètres à peine, et sa structure est par endroits envahie par la végétation. D'une longueur de 1600 mètres, il a la particularité de comporter un virage accentué en son milieu. En effet, alors que sa construction était déja bien avancée, on s'aperçut que la berge où devait arriver l'ouvrage était trop instable pour l'accueillir. Pour faire face à cet imprévu , les ingénieurs optèrent pour un angle à 45 degrés afin de toucher la rive à un endroit plus adéquat. </li></ul><ul><li>Ce pont est apparu dans le film futuriste de John Carpenter New York 1997 (Escape from New York), tourné en 1981. C'est sur ce pont que Kurt Russel s'échappe, avec son fameux bandeau noir sur l'oeil, pendant qu'Adrienne Barbeau rend son dernier soupir. La chaussée du pont fut revêtue spécialement pour le tournage de ce film. </li></ul>(Mustang Corral)
  22. 22. <ul><li>De tous les anciens tracés de la 66 traversant le fleuve Mississippi, celui empruntant le pont McKinley (à péage) est le seul encore en service. Il permet de rejoindre la ville de Saint Louis par le Nord. Mais le revêtement de ce pont, utilisé depuis plus de 80 ans, est en très mauvais état. De plus, selon certains guides, la traversée de Venice n'est pas des plus sures. </li></ul>(Pont Chain Of Rock’s) (Pont McKinley)
  23. 23. <ul><li>Le Missouri, en langage Indien &quot;Région des grandes pirogues&quot;, fut le troisième état à avoir complètement pavé sa portion de route 66, derrière l'Illinois et le Kansas. L'événement fut célébré en mars 1931 à Rolla, avec plus de 8000 personnes. La route traverse le plateau Ozark et ses nombreuses collines boisées en suivant fidèlement les reliefs du terrain. La 66 fut également appelée The wire road (la route des câbles) à cause du télégraphe installé par le gouvernement pendant la guerre civile. </li></ul>
  24. 24. <ul><li>SAINT LOUIS </li></ul><ul><li>Plusieurs tracés traversent Saint Louis et sans carte, il est très difficile de se repérer entre les différentes dénominations : Route 66, Business Route 66, Alternate Route 66, City 66, Optional 66. La route 66 officielle qui apparaissait sur les cartes de 1933 est nommée aujourd'hui Bypass Route 66. Donc, à moins d'avoir le temps de revenir sur vos pas plusieurs fois dans la ville, il est préférable d'emprunter une route hybride constituée de tronçons de générations différentes. </li></ul><ul><li>Le long du Mississippi, ne manquez pas de visiter la Gateway Arch, une gigantesque arche métallique symbolisant la porte de l'Ouest. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette arche et sur les curiosités de la ville, consultez ma page consacrée à Saint Louis. </li></ul><ul><li>Pour l'anecdote, sachez que c'est à Saint Louis que l'on inventa en 1904 le hot-dog et la crème glacée (que vous pourrez goûter au Ted Drewes Frozen Custard, ouvert depuis 1941 et recommandé sur la plupart des guides traitant de la route 66). </li></ul>(Les collines du Missouri)
  25. 25. <ul><li>Dans la banlieue de Saint Louis, le Corral Court Motel, réputé pour son architecture (avec des carrelages jaunes et marron), était classé au registre national des monuments. Ouvert en 1941, il a été fermé en 1993 puis démoli en juin 1995 pour faire place à un parking. Voici à quoi il ressemblait. </li></ul>(Ted Drewes Frozen Custard) (Corral Court Motel)
  26. 26. <ul><li>A proximité de Saint Louis, la ville de Times Beach n'apparaît plus sur les cartes récentes. La ville fut créée à la suite d'une publicité parue dans le Saint-Louis Star Lines en 1925. Le journal offrait 6 mois d'abonnement pour l'achat d'un terrain à Times Beach. A cause de problèmes d'inondations dues à la rivière Meramec, la plupart des premières maisons furent construites sur des piliers. Il s'agissait principalement d'habitations d'été pour les habitants de Saint Louis. Suite à la grande dépression et à la seconde guerre mondiale, de plus en plus de gens s'installèrent ici, intéressé par les prix avantageux. Revers de la médaille, les taxes étant peu élevées, la ville manquait de moyens pour paver les routes. Pour supprimer les problèmes de poussières l'été, la ville passa un contrat avec une société de récupération d'huiles usagées pour qu'elle en répande sur les routes. Mais l'huile déversée était contaminée avec de la dioxine. En 1982, des tests furent effectués sur les sols, et alors que la ville se relevait doucement de deux inondations majeures, la décision fut prise d'évacuer tout le monde. On peut encore voir le restaurant et le vieux pont franchissant la rivière, où passait autrefois la 66. </li></ul><ul><li>Avec avoir quitté l'I-55 à la sortie Six Flags over Mid America (site Internet en anglais), on découvre une très belle section de la route 66 en direction du restaurant Red Cedar Inn,ouvert en 1934. La route est restée en grande partie identique à ce qu'elle était lors de sa création. A cette époque, il n'existait aucune carte et les rares guides touristiques rappelaient aux conducteurs de refermer derrière eux les barrières des champs car certaines portions traversaient encore des propriétés privées. </li></ul><ul><li>Villa Ridge était autrefois un endroit connu sur la route grâce à The Diamonds, le plus grand restaurant routier du monde, selon son propriétaire. Le restaurant était en forme de terrain de base-ball, d'où son nom (diamond = terrain de base-ball), et servait à la grande époque, plus d'un million de personnes annuellement. Aujourd'hui, son restaurant a été déplacé de quelques kilomètres à l'est (tout en gardant son esprit d'origine) et un relais routier se dresse à la place de l'ancien, qui a été reconstruit en 1948 après un incendie. A l'époque, cet incendie a d'ailleurs stoppé le trafic sur la 66. </li></ul><ul><li>A Stanton, d'énormes panneaux publicitaires font la promotion des Meramec Caverns (site Internet en anglais). Parmi les 6000 grottes recensées dans l'Etat (le plateau Ozark est formé de calcaire et d'argile, ce qui favorise la formation de grottes), celles de Meramec sont les plus célèbres. Selon la légende, leurs 35 kilomètres de galeries auraient servi de repaire à Jesse James et sa bande. Dans les années 30, leur propriétaire, Lester B. Dill (qui à lancé au même moment une grande institution américaine : l'autocollant de pare-chocs) avait fait peindre leur nom sur des centaines de granges. Depuis 1970, la publicité est bannie de la route et les granges sont en voie de disparition. Depuis 1935, les grottes sont ouvertes au public. La visite guidée est assez longue (1h30) mais permet d'admirer stalactites et stalagmites vieilles de 70 millions d'années (dont Stage Curtain, une cascade minérale de 30 mètres de haut et 15 de large) et se termine par un spectacle son et lumières. Non loin des grottes, vous trouverez un musée consacré au célèbre hors-la-loi. C'est l'occasion de savoir s'il a réellement été abattu en 1882. </li></ul>(Voir photos page suivante)
  27. 27. (Intérieur de la grotte)
  28. 28. <ul><li>A Sullivan se trouve un musée Route 66. On entre ensuite dans une région viticole. La route traverse Bourbon, dont le nom n'est pas des plus approprié dans cette région. Cuba fut fondée en 1857 et son nom est supposé venir de 2 chercheurs d'or de retour de la Havane. Vous pourrez y voir le Wagon Wheel Motel, construit en 1934 en pierre et resté fidèle à son esprit d'origine. Nous sommes dans la bible belt (la ceinture de la bible). Cuba compte 18 églises pour 2500 habitants ! </li></ul>Dans la région de Rosate, une ville peuplée d'italiens depuis le début du siècle, les viticulteurs montent de petits stands en bordure de la 66 et vendent du raisin issu de leurs vignobles. Quelques kilomètres avant Waynesville, la portion de route à 4 voies de Devil's Elbow (le coude du diable) surplombe la rivière. Le nom peut faire peur mais il vient en fait du nom donné aux courbes de la Big Piney River sur laquelle passe un vieux pont en treillis métallique construit en 1923. Ce fut la dernière section de route à être remplacée par l'I-44 en 1981.
  29. 29. <ul><li>A Lebanon, vous pouvez apercevoir les vestiges du Satellite Cafe et de la station service Phillips 66 , ainsi que plusieurs enseignes lumineuses typiques. On y trouve de nombreux motels, dont le Munger Moss , datant de 1946. </li></ul><ul><li>A Marshfield, sur la pelouse du palais de justice, on trouve une réplique au 1/4 du télescope Hubble de la NASA (site Internet en anglais de l'Administration Nationale Aéronautique et Spatiale), mis en orbite en 1990. C'est dans cette ville qu'est né Edwin Hubble, le premier astronome qui prouva l'existence d'autres galaxies. </li></ul><ul><li>Springfield (1821), Missouri, est surnommée la Reine des Ozarks. Elle fut colonisée après qu'on y ait chassé les Indiens en 1830. En 1870, Springfield prend son essor grâce au Frisco , le train qui reliait Saint Louis à San Francisco. Un musée du chemin de fer lui est dédié. Aujourd'hui, la ville est réputée pour ses nombreuses écoles religieuses et son architecture. On y trouve le plus grand magasin de sports du monde : Bass. </li></ul>
  30. 30. <ul><li>Un peu après Halltown (un arrêt intéressant pour les amateurs d'antiquités), sur la Country Road &quot;N&quot;, on traverse un ancien pont en acier portant un panneau &quot;Route 66&quot; ainsi que plusieurs villes et villages pour la plupart en ruines : Albatros, Phelps, Rescue, ... A partir de cette portion, on trouve de plus en plus de bâtiments à l'abandon le long de la route (motels, stations essence, ...) </li></ul><ul><li>A Carthage (1842) eut lieu en 1861 en pleine guerre civile une bataille sanglante contre les Sudistes. Un musée lui est consacré. Jetez un oeil au square de la mairie. Si vous avez vu Retour vers le futur, il vous semblera familier (bien que le film ait été tourné aux studios Universal). On peut y voir des maisons victoriennes bien préservées datant de la fin du 19ème siècle quand Carthage comptait plus de millionnaires que partout ailleurs grâce aux mines de zinc et de plomb. A la sortie de la ville, le drive-in a été entièrement retauré. </li></ul><ul><li>Avant d'entrer au Kansas, la route traverse l'ancienne minière ville de Joplin, où l'on découvrit du plomb en 1850. La ville étant bâtie sur de nombreuses galeries, il y eut de nombreux effondrements lors de la construction de la route en 1939 et il fallut faire de nombreux détours. </li></ul>(Cinéma en plein air à Carthage)
  31. 31. Kansas ( The Sunflower State ) signifie en langage Sioux &quot;Gens des vents du Sud&quot;. Il fut habité par plusieurs tribus indiennes (les Omahas, les Pawnees, les Missouris, ...) qui furent chassés vers l'Oklahoma en 1873. Les 13 miles de route 66 furent pavés en 1929. Aujourd'hui, la route est intacte et entièrement praticable. Galena abrite 2 musées : un de la Route 66 et l'autre, le Mining and Historical Museum , retraçant les 70 ans d'exploitation minière dans la région. Bien avant la Prohibition , lorsque les mines étaient encore en exploitation, saloons et maisons closes étaient ouverts 24 heures sur 24. Aujourd'hui, les mines de zinc et de plomb qui ont fait la fortune de la ville au début du 19ème siècle sont toutes fermées. A proximité de Riverton se trouve le pont Rainbow Arch Bridge construit en 1923. Ce type d'architecture était typique des ponts qui jalonnaient la 66. C'est un des derniers de ce style puisque ceux de Spring River et Willow Creek, datant du début du siècle, ont été détruits en 1991. Entre Riverton et Baxter Springs, on peut apercevoir des sigles &quot;66&quot; peints sur la chaussée.
  32. 32. <ul><li>Baxter Springs fut le théatre d'une bataille sanglante lors de la guerre civile en octobre 1863. Ce fut une des rares défaites de l'Union pendant la guerre de Sécession. Le bâtiment du restaurant Murphy's abritait autrefois une banque qui fut cambriolée par Jesse James en mai 1876. </li></ul>
  33. 33. La construction de la Route 66 a débuté en Oklahoma à partir de 1926. Il faudra 11 ans de travaux pour qu'elle y soit entièrement pavée. L' Interstate (la Will Rogers turnpike ) étant à péage, une bonne partie du trafic s'effectue sur la 66 qui est en bon état. L'histoire de l'Oklahoma est intéressante. En 1889, de nombreuses parcelles de terre appartenant aux indiens furent attribuées par les autorités aux gagnants d'une course folle. Afin de ne favoriser personne, on fixa un jour pour marquer le début de la chasse aux terres. En une journée, une ville de tentes de près de 10 000 habitants fut bâtie sur le site. Des coups de canon lancèrent le départ le 22 avril 1889 à midi. Les milliers de colons s'élancèrent à la recherche d'une parcelle de terre. En quelques heures, l'ensemble du territoire (800 000 hectares) avait trouvé preneur. Certains avaient déjà planté leur drapeau avant l'heure fixée pour le départ, malgré la menace de la peine de mort. L'Oklahoma est depuis surnommé The sooner state ( sooner était le nom donné à ceux qui avaient franchi la ligne de départ avant que le signal officiel ne soit donné). L'Oklahoma est également l'état où se sont réfugiés les Indiens en provenance de l'Est en 1830. 67 tribus ont suivi la Trail of Tears (sentiers des larmes) pour s'établir en Oklahoma. 170 000 de leurs descendants y vivent encore.
  34. 34. <ul><li>Quapaw porte le nom de ces Indiens qui résidaient à l'origine en Arkansas. Plusieurs bâtiments sont ornés de peintures murales. Si vous êtes fan de phénomènes inexpliqués, faites une promenade nocturne à l'est de la ville, sur la falaise de Devil's Promenade Road (la promenade du diable). Vous pourrez alors peut-être apercevoir le Spooklight, qui ressemble à une boule de lumière en mouvement. On l'a même vu pénétrer dans les voitures. Cette &quot;apparition&quot; attire parfois jusqu'à 1000 voitures par nuit à la pleine saison. Aucune des théories échafaudées ni les tests effectués n'ont apporté d'explication satisfaisante. Une des hypothèses les plus probables est que Spooklight serait causée par un phénomène mouvant de réfraction atmosphérique de la lueur des phares des véhicules empruntant la route voisine. Toutefois, l'explication tourne court lorsque l'on considère que ce sont les Indiens Quapaw qui ont découvert cette apparition fantomatique pour la première fois vers 1850... </li></ul><ul><li>A Commerce, on trouve le vieux Drive In Sooner. C'est dans cette ville que s'acheva l'épopée du couple Bonnie and Clyde. A Afton, le Buffalo Ranch, ouvert en 1953, abrite quelques animaux, dont des bisons. Vous pourrez en goûter la viande au restaurant. </li></ul>(Drive in Sooner) (Buffalo Ranch)
  35. 35. <ul><li>Le Coleman Theater de Miami (se prononce my-am-ah, à la différence de son homologue bien plus célèbre) fut érigé en 1929 dans un style colonial espagnol et fonctionne toujours. En 1905, on y a découvert du plomb et du zinc. Aux environs de Miami, il reste 2 portions de route de 2,50 mètres de large (dénommées 8 foot roadway) qui allaient devenir la 66. Une des portions a été construite en 1922, et comme l'argent manquait, la décision fut prise de ne paver que la moitié de la chaussée pour pouvoir couvrir la distance voulue. La vitesse sur ces axes de 10/15 kilomètres de long est fortement réduite et il faut utiliser les bas-côté si une voiture arrive en sens inverse. </li></ul><ul><li>A Vinita, une des plus anciennes villes de l'Oklahoma, les cafés, motels et stations essence datent pour la plupart de la grande époque de la 66. Fin août a lieu le rodéo annuel Will Rogers. Quelques kilomètres plus loin, mais sur l'autoroute, on trouve également le plus grand McDonald du monde. </li></ul><ul><li>C'est à Chelsea que fut foré le premier puits de pétrole de l'Oklahoma, en 1889. Bushyhead porte le nom d'un chef Cherokee. </li></ul>
  36. 36. <ul><li>A Foyil, il reste une très ancienne section de la 66 avec son revêtement d'origine en béton rose. Vous pouvez également visiter le Galloway's Totem Pole Park, qui compte plusieurs totems géants érigés en plâtre. Ces gigantesques totems (jusqu'à 30 mètres) dédiés aux nations indiennes ont demandé 29 ans de travail à Ed Galloway. Le parc, créé en 1948, a été entièrement restauré. </li></ul><ul><li>Foyil est également la patrie d'Andy Payne. Vainqueur de la course pédestre Los Angeles-Chicago-New York en 1928, il empocha le premier prix de 25000$. Après presque 3 mois de course, seuls 20% des courreurs ayant pris le départ arrivèrent à Madison Square Garden. </li></ul>(Totem Pole Park)
  37. 37. <ul><li>A Claremore se trouve le Will Rogers Memorial (site Internet en anglais) dédié à l'acteur (plus de 70 films), écrivain, journaliste, voyageur qui a donné son nom à la 66 (Will Rogers Highway). Né ici en 1879, celui-ci faillit même devenir président des Etats-Unis. On y trouve également de nombreux antiquaires et le J.M. Davis Gun Museum, un musée consacré aux armes dont plus de 6000 sont exposées. </li></ul>(Will Rogers Higway)
  38. 38. <ul><li>A Catoosa (nom Cherokee qui signifie &quot;Peuple de la lumière&quot;), vous pourrez admirer une superbe baleine bleue en plâtre dans le Blue Whale Amusement Park, un parc typique des années 50. Il s'agit du cadeau d'anniversaire d'un certain Hugh Davies à sa femme. </li></ul>(Blue Whale Amusement Park)
  39. 39. <ul><li>TULSA </li></ul><ul><li>Tulsa (se prononce &quot;Tussa&quot;) est la 2ème ville de l'Oklahoma avec 400 000 habitants. Etablie en 1879, on y a découvert de nombreux gisements d'hydrocarbures en 1901. 30 000 personnes vivent de leur exploitation. Entre 1910 et 1930, la population est passée de 20 000 à 140 000. C'est ici qu'eut lieu en 1921 une des plus sanglantes émeutes raciales de l'histoire américaine. Il est conseillé d'éviter les vieux motels de l'est de la ville et privilégier les motels neufs situés le long de l'autoroute. On y trouve des restaurants typiques des années 50 comme le Metro Diner ou le Route 66 Diner. </li></ul>(Metro Diner)
  40. 40. Affaire à suivre... A très bientôt
  41. 41. Vu sur Voyagepps.com

×