Gérer ses signets en ligne

4 391 vues

Publié le

Support du stage de l'URFIST de Rennes "Gérer ses signets en ligne", du 23 novembre 2010, animé par Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 391
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 167
Actions
Partages
0
Téléchargements
54
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • la mémorisation de pages web est un besoin qui est apparu avec le développement du web lui-même, qu'elle a été très vite intégrée aux navigateurs et qu'elle répond aux besoins de l'internaute lambda
  • Classement grâce au recours à des tags (ou mots-clés). L'aspect social de ces sites se justifie par le fait que par défaut, les marque-pages de chaque utilisateurs sont visibles par tout le monde. On peut ainsi, en faisant une recherche sur les tags, rechercher les sites Web les plus populaires dans une catégorie, ou voir les domaines de préférence (et d'expertise) d'une personne par l'observation de son nuage de tags.
    L'utilisateur ne classe pas ses favoris via un système d'arborescence, mais grâce au recours à des tags (ou mots-clés). L'aspect social de ces sites se justifie par le fait que par défaut, les marque-pages de chaque utilisateurs sont visibles par tout le monde. On peut ainsi, en faisant une recherche sur les tags, rechercher les sites Web les plus populaires dans une catégorie, ou voir les domaines de préférence (et d'expertise) d'une personne par l'observation de son nuage de tags.
  • Le concept de listes de signets partagées en ligne date d’avril 1996 avec l’apparition du site itList.com[1]. Pendant les trois années qui suivirent, ce secteur entrèrent en concurrence avec des sociétés nouvellement arrivées sur le marché telles que Backflip, BlinkList, Clip2, Hotlinks, Quiver, etc[2][3]. Manquant de modèles économiquement viables, la plupart de ces sites précurseurs de bookmarking social a disparu avec l’éclatement de la bulle Internet.
    En 2005 et 2006, les sites de bookmarking social, tels que del.icio.us, StumbleUpon ou encore Mister Wong sont devenus populaires. Des sites comme reddit, Digg, Newsvine et le nouveau portail Netscape ont appliqué le principe du bookmarking social à leurs nouveaux services. En 2007, IBM a annoncé son intention d’entrer sur le marché du logiciel social.
    IBM et le logiciel social :
    IBM Lotus Connections est un logiciel social pour les entreprises qui vous permet d'être plus créatif et d'exécuter vos tâches plus rapidement grâce à des réseaux dynamiques de collaborateurs, de partenaires et de clients.
    + création d’un centre pour le logiciel social (septembre 2008)
  • Gérer ses signets en ligne

    1. 1. Gérer ses signets en ligne 23 novembre 2010 Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres URFIST RENNES
    2. 2. URFIST de Rennes, 2010 2 Gérer ses signets en ligne Plan  1. Introduction  Définitions et repères  Usages et enjeux  Fonctionnalités des outils de mémorisation des signets / références  Principales sources et ressources d’information  2. Typologies des outils  3. Exploration des outils : le marque-pages de Firefox  4. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  5. Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne  6. Utiliser les plateformes spécialisées des moteurs de recherche  7. Compatibilité et intégration entre les outils
    3. 3. URFIST de Rennes, 2010 3 Introduction : définitions et repères  Signet :  Terminologies  Signets, bookmarks, favoris  Gestionnaire de signets  Bookmarking, social bookmarking  Marque-pages, marque-pages dynamiques, bookmarklets
    4. 4. URFIST de Rennes, 2010 4 Introduction : définitions et repères  Définition :  Adresse d’une ressource internet mémorisée pour un accès ultérieur  Une page web pour son contenu  La page web d’entrée sur un site  + 2 autres types de signets :  Signet dynamique : flux de syndication (marque page dynamique)  Signet scripté (bookmarklet)  Ce qui constitue un signet :  Un nom qui identifie le signet = par défaut, le titre de la page (balise Title)  Peut être modifié  Une adresse web = url de la page mémorisée
    5. 5. URFIST de Rennes, 2010 5 Introduction : définitions et repères  Gestionnaire de signets :  Outil permettant de conserver, de classer, d’exploiter, voire de partager ces ressources  Gestionnaires de signets des navigateurs  Logiciels dédiés  Plateformes de partage de signets  Intégration éventuelle dans le navigateur  Evolutions :  Déplacement du poste client vers internet pour la gestion des bookmarks  Importance du Web 2.0 dans le développement des fonctionnalités de ces outils
    6. 6. URFIST de Rennes, 2010 6 Introduction : définitions et repères  Social Bookmarking : « Les marque-pages sociaux permettent à un utilisateur de sauvegarder ses pages favorites directement sur les serveurs du site de marque-page social ». (Source : Wikipedia) « Dans un système ou réseau de bookmarking social, les utilisateurs enregistrent des listes de ressources web qu’ils trouvent utiles. Ces listes sont accessibles aux utilisateurs d'un réseau ou site web. D’autres utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêt peuvent consulter les liens par sujet, catégorie, étiquette ou même de façon aléatoire. En dehors des favoris web, on peut trouver d’autres services spécialisés sur un sujet particulier » (Source : Wikipedia)  Recours à des « tags » et possibilité de créer des « groupes »  Visibilité par défaut des signets  Liens entre usagers partageant les mêmes signets / les mêmes tags
    7. 7. URFIST de Rennes, 2010 7 Introduction : définitions et repères  Quelques repères :  Les débuts  1992 : fonctions de gestion de signets sur l’un des tout premiers navigateurs : ViolaWWW  1996 : concept de liste de signets partagés (itList)  Apparition des premiers sites de bookmarking social  Fin 2003 : del.icio.us créé par Joshua Schachter, acheté en 2005 par Yahoo  Autres : BlinkList, HotLinks …  2005 : BlogsMarks, outil français, « Mon Web » de Yahoo  2005-2007 : essor des sites et services de bookmarking social (distincts des systèmes de Digg-like)  Delicious, Stumble Upon, Mister Wong …  2006 : Mon Web 2.0 par Yahoo, devient Yahoo Favoris en mars 2009  2007 : Yoolink, autre outil français avec hiérarchisation par type de source, Pearltrees, outil de bookmarking graphique, Diigo (Digest of Internet Information, Groups ans Other stuff)  Actuellement : multiplication des services et de leurs fonctionnalités
    8. 8. URFIST de Rennes, 2010 8 Introduction : définitions et repères « Carte concurrentielle des sites de gestion de favoris », par Hugues Werth, 2008
    9. 9. URFIST de Rennes, 2010 9 Introduction : usages et enjeux  Double origine :  Besoin de mémoriser des pages web  Apparu simultanément avec la navigation web  Outils des navigateurs  Lien avec la pratique de gestion de références et la production de documents scientifiques  Intégration progressive du web par les outils bibliographiques  Nécessité du lien vers le document web  Actuellement :  Tendance à l’hybridation et la convergence des outils  Importance de l’accès en ligne et des fonctions web 2.0
    10. 10. URFIST de Rennes, 2010 10 Introduction : Usages et enjeux  Complémentarité par rapport aux moteurs de recherche  Fonction de mémorisation  Sauvegarde des signets  Classement des signets  Gestion des signets  Fonction de veille  Découverte et suivi de ressources  Veille collaborative / groupes « experts » par catégories  Atouts plus spécifiques des plateformes de partage de signets  Nomadisme  Partage, capitalisation et collaboration  « Indexation » des ressources / Folksonomie / « Crowdsourcing »  Capacités de classement et d’accès augmentées par rapport aux favoris des navigateurs
    11. 11. URFIST de Rennes, 2010 11 Rappel des grandes fonctionnalités des outils de mémorisation de signets  Les fonctions de base :  Mémorisation et stockage des signets  Organisation par catégories (arborescence)  Gestion de la liste des signets  Mise en édition d’un signet pour le modifier, le déplacer, le renommer, le supprimer  Import / Export
    12. 12. URFIST de Rennes, 2010 12 Rappel des grandes fonctionnalités des outils de mémorisation des signets  Evolution des fonctions avec les plateformes de signets sociaux (Source : http://www.simpleentrepreneur.com/2006/11/09/ introduction-aux-gestionnaires-de-signets-sociaux/ )  Partage des liens / recommandation  Ajout par bookmarklet  Utilisation de tags  Recherche multicritères  Gestion des commentaires
    13. 13. URFIST de Rennes, 2010 13 Rappel des grandes fonctionnalités des outils de mémorisation des signets / références  Syndication  Ouverture du système  Importation et exportation des signets  Donner une note à un lien  Gérer les personnes qui vont pouvoir accéder aux signets par groupes
    14. 14. URFIST de Rennes, 2010 14 Introduction  Sources et ressources d’information  Wiki URFIST de Nice : Mémoriser/Favoris et signets  Qu’est-ce que le bookmarking social ? : une vidéo de présentation de Delicious pour comprendre le bookmarking social  Wikipedia : Social Bookmarking  Webmaster Toulouse : Le Social bookmarking : sauvegarde, partage et gestion de vos favoris Internet  Michèle Drechsler, Les pratiques du social bookmarking dans l’éducation (thèse), disponible sur Educnet  Olivier Le Deuff, Folksonomies et communautés de partage de signets, sur Archivesic  Tutoriels de BiblioLab (Diigo / Delicious)
    15. 15. URFIST de Rennes, 2010 15 Introduction  Principales sources et ressources d’information  Tom’s Guide : « A quoi sert le Social Bookmarking ? » http://www.infos-du-net.com/actualite /dossiers/155-social-bookmarking-web2.0.html  « Les signets partagés… ou comment cataloguer le web », par Véronique Ginouvèse et Jean-Christophe Peyssard, http:// www.rnbm.org/cirm2007/cirm041007.ppt  « Indexation collaborative : entre gain informationnel et déperdition conceptuelle ? », par Evelyne Broudoux, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/36/46/26/PDF/Doc-Soc_Broud
    16. 16. URFIST de Rennes, 2010 16 2. Typologies des outils Principaux critères :  Objets mémorisés :  pages web (signets) seulement / pages web + documents (références)  Implantation de l’outil :  en ligne / en local  Usage :  Individuel / collectif  Autonomie de fonctionnement :  Outils intégrés au navigateur / spécifiques
    17. 17. URFIST de Rennes, 2010 17 2. Typologies des outils : les objets mémorisés Signets seuls Signets + Références BlogMarks Bookmarks sur navigateurs : favoris IE, marque-pages Firefox, etc. Delicious Diigo Google Bookmarks (ou Favoris) Scuttle Yahoo Favoris 2collab Bibsonomy Connotea Hooeey Zotero
    18. 18. URFIST de Rennes, 2010 18 2. Typologies : selon l’implantation des outils En local En ligne Bookmarks sur navigateurs : favoris IE, marque-pages Firefox, etc. Zotero (plugin Firefox) BlogMarks 2collab Bibsonomy Connotea Hooeey Delicious Diigo Google Bookmarks (ou Favoris) Scuttle Yahoo Favoris Zotero Serveur (depuis version sync 1.5 et 2)
    19. 19. URFIST de Rennes, 2010 19 2. Typologies : selon l’usage des outils Usage individuel Usage collectif Bookmarks sur navigateurs : favoris IE, marque-pages Firefox, etc. Google Bookmarks (ou Favoris) Hooeey Yahoo Favoris Zotero version 1 2collab Bibsonomy BlogMarks Connotea Del.icio.us Diigo Scuttle Zotero version 2
    20. 20. URFIST de Rennes, 2010 20 2. Typologies : selon l’autonomie des outils Outils intégrés au navigateur Outils spécifiques Bookmarks sur navigateurs : favoris IE, marque-pages Firefox, etc. Zotero 2collab BlogMarks Bibsonomy Hooeey Scuttle Yahoo Favoris Outils avec plug-in Connotea Del.icio.us Diigo Google Bookmarks (ou Favoris) Yahoo Favoris
    21. 21. URFIST de Rennes, 2010 21 2. Typologies des outils Autres critères :  Coût :  Outils payants / gratuits  Solution d’installation :  Outils hébergés / installés sur un serveur local  Statut du code source :  Outils propriétaires / libres
    22. 22. URFIST de Rennes, 2010 22 3. Exploration des outils : le marque-pages de Firefox  Apparition des premiers marque-pages :  sur Netscape Navigator : bookmarks ou signets  Puis sur Internet Explorer : favoris  Première méthode pour sauvegarder ses pages web  Sur Firefox : double marque-pages :  Classique : signet sur un site web  Dynamique : signet sur un fils RSS
    23. 23. URFIST de Rennes, 2010 23 4. Exploration des outils : le marque-pages de Firefox  Pour marquer une page, 3 méthodes :  Par le menu Marque-pages :  Marquer cette page  Décrire le signet (intitulé…), classement éventuel dans un dossier  Par le menu Marque-Pages :  Organiser les marque-pages  Organiser  Nouveau marque-pages  Par le panneau latéral des marque-pages :  Menu Affichage, puis Panneau latéral : Marque-Pages  cliquer sur l’icône de la page web (à gauche de l’URL), maintenir le clic et glisser-déplacer sur le panneau latéral  (voir Infostratèges.com)
    24. 24. URFIST de Rennes, 2010 24 4. Exploration des outils : organiser les marque-pages sur Firefox
    25. 25. URFIST de Rennes, 2010 25 4. Exploration des outils : le marque-pages de Firefox  Pour sauvegarder ses signets :  Organiser les marque-pages  Importation et sauvegarde  Sauvegarder  Restaurer  Voir http://www.generation-nt.com /sauvegarde-restauration-marque-pages-firefo
    26. 26. URFIST de Rennes, 2010 26 4. Marque-pages de Firefox : fonctions avancées, astuces  Bien gérer sa Barre personnelle :  Hiérarchiser ses signets  Regrouper ses signets par dossiers thématiques  Pour ouvrir tous les signets d’un même dossier :  Clic droit : « Tout ouvrir dans des onglets »  Intégrer ses flux RSS les plus consultés  Pour ouvrir un lien dans un nouvel onglet :  clic sur la molette de la souris
    27. 27. URFIST de Rennes, 2010 27 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Zotero
    28. 28. URFIST de Rennes, 2010 28 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Zotero  Depuis octobre 2006  Center for History and New Media George Mason University  Extension du navigateur Firefox (à partir de la version 2.0 / 3.0)  Logiciel libre et gratuit à télecharger à partir du site http:// www.zotero.org  Version stabilisée 2.0.9 (plugin Firefox et serveur en ligne)  Manuel d’utilisation de Zotero : http://portaildoc.chu-lyon.fr/ hcldoc/uploads/media/manuel_Zotero.pdf  Blog Zotero francophone sur Hypothèse : http:// zotero.hypotheses.org/
    29. 29. URFIST de Rennes, 2010 29 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Principales fonctionnalités de Zotero  Récupération de signets de pages web et de références bibliographiques  Références multiples / Référence par référence  Liste de sites compatibles > voir sur la page http:// www.zotero.org/translators  Création d’éléments zotero à partir de pages web (avec métadonnées), lien au fichier web, capture web  Intégration dans les « collections » de la bibliothèque personnelle
    30. 30. URFIST de Rennes, 2010 30 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Saisie manuelle des données  Description du signet  Gestion de la base personnelle  Modification, tri, recherche dans la base  Rercherche de mots clés dans le texte intégral des pages capturées et dans les PDF attachés  Ajout de notes de lecture, ajout de tags (marqueurs)  Export de la bibliothèque de signets  Lien de deux signets  + fonctionnalités liées davantage à l’édition de références  Formatage, export, lien avec traitement de texte …
    31. 31. URFIST de Rennes, 2010 31 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero Bibliothèqu e et ses collections Liste des signets / références Un signet / une référence Panneau des tags / marqueurs
    32. 32. URFIST de Rennes, 2010 32 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Créer un nouvel élément à partir de la page courante = à partir de la page ouverte dans le navigateur en utilisant les métadonnées du site; une capture d’écran est liée au site  Joindre le lien vers la page courante = juste le lien vers le site sans donnée bibliographique  Joindre la capture de la page courante = ajouter une capture d’écran (page du site enregistrée sur l’ordinateur personnel)  Outils de travail sur la capture  Possibilité d’ajouter une note liée à la référence bibliographique  Possibilité de joindre un ou plusieurs fichiers à l’élément  Possibilité d’apposer des tags sur une référence  Possibilité de faire un lien entre deux éléments
    33. 33. URFIST de Rennes, 2010 33 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Import de pages web  Création d’un élément à partir de la page web courante  Capture d’écran  Lien vers page courante  Choisir la collection adéquate
    34. 34. URFIST de Rennes, 2010 34 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Annoter ses collections de signets Ajouter un tag Afficher les tags et rechercher par tag
    35. 35. URFIST de Rennes, 2010 35 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Créer une note indépendante  Créer une note liée à un signet
    36. 36. URFIST de Rennes, 2010 36 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Fonctions collaboratives :  Synchronisation de la bibliothèque / serveur Zotero  Sauvegarde et consultation en ligne via le site web et compte utilisateur zotero  Synchronisation des documents attachés
    37. 37. URFIST de Rennes, 2010 37 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  Création de groupes privés ou publics / interaction avec les bibliothèques propres à des groupes définis  Réseaux de personnes  Suivi de bibliothèques publiques par flux RSS  Ex : http://www.zotero.org/groups/ non-collaborative_research/items
    38. 38. URFIST de Rennes, 2010 38 5. Gérer ses signets dans le navigateur avec Zotero  TP Zotero  Créer une collection sur le thème des Archives ouvertes  Une sous-collection pour recenser les archives ouvertes elles-mêmes  Une sous-collection pour mémoriser les documents et sites sur les archives ouvertes  Intégrer des signets en testant les 3 modes possibles de récupération (à comparer); compléter la description ; tester les outils de la capture  Ajouter à chacune des ressources des tags et éventuellement une note
    39. 39. URFIST de Rennes, 2010 39 6.1 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : principes  Principes :  Externalisation de ses bookmarks  Indexation libre par tags  Classement des signets par catégories et par tags  Indication du nombre de signalements d'un même signet  Création de réseaux de partage :  « social bookmarking »
    40. 40. URFIST de Rennes, 2010 40 6.1 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : avantages  Avantages :  Accessibilité :  Accéder de partout à ses signets  Simplicité :  de collecte et de gestion  Plus-value documentaire :  Indexation par tags  Classement personnalisé  Plus-value sociale :  Capitalisation du réseau  Réseaux de confiance  Travail collaboratif  Visibilité :  Exemple de RIME
    41. 41. URFIST de Rennes, 2010 41 6.1 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : avantages  Intérêt pour les professionnels :  Rechercher parmi les sources jugées pertinentes par un groupe d’utilisateurs  Identifier des leaders de veille  Juger de la popularité d’une source (combien de fois a-t-elle été mise en signets)  Intérêt pour les usagers universitaires :  Garder les traces de ses navigations  Repérer des sources fiables  Gérer ses bibliographies  Faire de la veille
    42. 42. URFIST de Rennes, 2010 42 6.1 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : l’indexation collective  Difficultés de l’indexation par tags :  Folksonomie : indexation libre, en langage naturel  Pièges du langage naturel : synonymie, polysémie...  Absence de règles formelles  Emergence de règles collectives spontanées  Logiques de classement et d’indexation différentes selon les internautes  Nouvelles pratiques d'indexation
    43. 43. URFIST de Rennes, 2010 43 6.1 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : exemples  Généralistes :  Delicious : Yahoo  Yahoo! Favoris : Yahoo  Blogmarks : entreprise française  Blinklist : MindValley Labs, entreprise de Malaisie  Diigo  Scientifiques :  Connotea : revue Nature  2collab : Elsevier  Bibsonomy : Université de Kassel (Allemagne)
    44. 44. URFIST de Rennes, 2010 44 6.2 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Delicious  Plateforme de partage de signets la plus ancienne :  http://delicious.com/  Créée fin 2003 par Joshua Schachter, pour gérer ses propres signets  Ancien nom : Del.icio.us  Plateforme rachetée par Yahoo en décembre 2005  Symbole du web 2.0 et des folksonomies  Plateforme la plus importante :  tous publics  Alimentation permanente : LiveMarks permettait de suivre la création de signets sur Del.icio.us en temps réel (service interrompu) / Service du même genre : Popacular  Création de réseaux de social bookmarking  Interfaçage avec applications web 2.0: pages perso., autres plateformes...  Commencerait à être parfois dépassée par la concurrence : Diigo notamment
    45. 45. URFIST de Rennes, 2010 45Source : Bibliobsession
    46. 46. URFIST de Rennes, 2010 46 Analyse d’une URL taggée par de nombreux internautes Suggestions de tags (proposés par des internautes)Liste des commentaires Source:Bibliobsession
    47. 47. URFIST de Rennes, 2010 47 6.2 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Delicious  TP :  Ouverture d’un compte  Bookmarking de ressources  Organisation des signets  Voir sur SlideShare :  Créer un compte sur delicious, de Carmen Vera Perez  Voir aussi la vidéo Qu’est-ce que le bookmarking social ?
    48. 48. URFIST de Rennes, 2010 48Source : Bibliobsession
    49. 49. URFIST de Rennes, 2010 49 6.3 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : BlogMarks.net  BlogMarks.net :  Plate-forme de partage de signets francophone  Forme de blog  Application de social bookmarking, créée en France en 2005.  http://fr.wikipedia.org/wiki/Blogmarks
    50. 50. 6.4 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Diigo Page d’accueil de Diigo
    51. 51. URFIST de Rennes, 2010 51 6.4 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Diigo  Diigo = “Digest of Internet Information, Groups and Other stuff” (concentré d’informations Web, de groupes et d’autres choses)  Outil de gestion et de partage de signets, d’annotation très puissant  Lancé en juillet 2006 ; rachète Furl en mars 2009  Fonctionnement :  Barre d’outils intégrée dans le navigateur  Ressources :  http://www.activeille.net/index.php/archives/2006/08/04/ diigo-excellent-outil-de-travail-collaboratif/  http://nioumedia.com/2007/07/21/diigo-bookmarking-avance/  http://wiki-urfist.unice.fr/wiki_urfist/index.php/M%C3%A9moriser/ Diigo
    52. 52. URFIST de Rennes, 2010 52 6.4 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Diigo  Nombreuses fonctionnalités originales de Diigo :  Sauvegarde enrichie des signets, tags…  Surlignage et conservation d’extraits de pages web :  fonction Highlight  Annotation sur les pages web :  Fonction Comment : annotation sur l’ensemble d’une page  Fonction de post-it : Sticky note  Partage de signets, de tags et d’annotations :  Affichage des signets et tags communs  Publication des signets (sur blogs, réseaux…)  Interfaçage avec Twitter
    53. 53. URFIST de Rennes, 2010 53 6.4 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Diigo  Nombreuses fonctionnalités de Diigo :  Organisation de listes :  Exemple : Liste Evaluation de l’information  Fonctions de réseau social : les groupes  Diigo Groups  Exemple : Groupe Evaluation de l’information  Alimentation automatique d’autres plates- formes  Fonction Save Elsewhere
    54. 54. URFIST de Rennes, 2010 54 6.5 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Bibsonomy  Bibsonomy, http://www.bibsonomy.org/  Outil gratuit en ligne, développé à l’Université de Kassel  Traitement séparé des signets et des références  Bookmarklets  Options d’importation :  Ex : Firefox ; Zotero (format BibTex) ; données venant de Delicious  Signets publics, privés + création de groupes  Organisation des tags  Formats d’exportation
    55. 55. URFIST de Rennes, 2010 55 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Connotea
    56. 56. URFIST de Rennes, 2010 56 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Connotea  http://www.connotea.org/  Lancé en 2004 par la revue Nature (Nature Publishing Group)  Service en ligne gratuit  Création, gestion, partage de sa bibliographie de références en ligne gratuit / accès à l’ensemble des références partagées dans Connotea  + Partage de signets dans le monde académique  Annotation / Tags  Extraction automatique de références bibliographiques  Abonnement RSS aux listes des autres utilisateurs ou tags spécifiques  Export possible
    57. 57. URFIST de Rennes, 2010 57 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Connotea  Installation des boutons Connotea dans la barre personnelle navigateur  « My Library »  « Add to Connotea »  « Connotea Comments »  Intégration de signets en cours de navigation  Page courante + clic sur Add Connotea
    58. 58. URFIST de Rennes, 2010 58 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Intégration de signets en cours de navigation Page web courante Cliquer sur « Add to Connotea »
    59. 59. URFIST de Rennes, 2010 59 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Utilisation de la toolbox pour gérer sa bibliothèque Boîte à outils Connotea
    60. 60. URFIST de Rennes, 2010 60 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Toolbox  Ajouter manuellement un bookmark  Créer un groupe (public ou privé) et accéder aux signets du groupe  Ajouter une note pour un tag  Renommer un tag  Utiliser les bookmarklets  Importer des signets depuis un fichier local  Exporter la collection de signets  Paramètres du compte  Paramètre avancés  Rapporter un problème
    61. 61. URFIST de Rennes, 2010 61 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Edition d’un bookmark Partage du bookmark
    62. 62. URFIST de Rennes, 2010 62 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Mutualisation des signets  Option de partage des signets  Recherche dans les signets et les tags de la communauté  Fenêtre de recherche  Par sélection dans la liste des signets, des tags, des utilisateurs Connotea  Copie et ajout d’un signet public à sa bibliothèque  Possibilité de s’abonner aux listes d’autres utilisateurs ou à des tags spécifiques par fils RSS  Possibilité d’exporter une liste aussi bien que sa bibliothèque
    63. 63. URFIST de Rennes, 2010 63 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  Mutualisation des signets  Possibilité de s’abonner aux listes d’autres utilisateurs ou à des tags spécifiques par fils RSS  Possibilité d’exporter une liste aussi bien que sa bibliothèque
    64. 64. URFIST de Rennes, 2010 64 6.6 Gérer ses signets sur des plateformes de partage en ligne : Connotea  TP Connotea  Création d’un compte Connotea  Ajout de signets publics dans la bibliothèque sur le thème « open science »  Complétion des signets : ajout de tags…  Abonnement RSS aux signets d’un autre utilisateur  Création d’un groupe (groupes de stagiaires) et partage des signets / accès aux signets partagés  Ressources  Support Connotea de l’URFIST de Strasbourg http://urfist.u-strasbg.fr/supports/bddbi_fi/connotea_01_09.pdf  Support INRA Avignon http://www.avignon.inra.fr/content/download/5967/93441/version/ 1/file/connotea.pdf
    65. 65. URFIST de Rennes, 2010 65 7. Utiliser les plateformes spécialisées des moteurs de recherche  Plateformes des moteurs généralistes intégrant la mémorisation de signets  Yahoo, Google…  L’exemple de Yahoo Disparition de Yahoo Mon Web en mars 2009, réorientation vers Yahoo Favoris, http://fr.bookmarks.yahoo.com/  Classement des favoris dans des dossiers  Marquage des favoris avec des tags  Copies de sauvegarde : enregistrement du lien vers la page web + copie du contenu de la page  Recherche sur la collection de favoris  Fonction d’accès rapide  Partage via e-mail et Messenger intégré au site  Mais pas de partage public des favoris  Les flux RSS de Mon Web ne fonctionnent plus dans Yahoo Favoris
    66. 66. URFIST de Rennes, 2010 66 8. Compatibilité et intégration entre les outils  Besoin : complémentarité entre les outils  Plateformes de partage de signets / marque pages et les pages perso  Permet de gérer un grand nombre de signets  Distinction signets les plus fréquemment utilisés / signets moins consultés  Plateformes de partage / pages perso  pour les sites qui n’ont pas de flux RSS
    67. 67. URFIST de Rennes, 2010 67 8. Compatibilité et intégration entre les outils  Compatibilité et intégration croissantes entre les outils  Hybridation des outils  Ex : Gestion de signets / gestion de références  Import facilité entre les outils des gestion de signets eux- mêmes  Ex : intégration de Delicious dans sa page personnalisée ; import des bookmarks Connotea dans Zotero (via format RIS ou BibTex) ; import Zotero dans Bibsonomy (format BibTex), passerelle entre Diigo et Delicious …  Import facilité entre les outils de gestion de signets et d’autres plateformes  Ex : import dans Delicious d’adresses de documents Slideshare
    68. 68. URFIST de Rennes, 2010 68 8. Compatibilité et intégration entre les outils  Complémentarité et interopérabilité entre les outils :  Exemple de Diigo :  vers Twitter  Vers sa page Netvibes  Vers son blog  Vers sa page Facebook

    ×