Introduction aux outils  du Web 2.0 Stage URFIST  5 octobre 2010 Marie-Laure Malingre, Alexandre Serres URFIST de Rennes
Quelques mots-clés du web 2.0  URFIST de Rennes, 2010
PLAN DU STAGE <ul><li>1/ Introduction </li></ul><ul><li>2/ Caractéristiques du web 2.0 </li></ul><ul><li>3/ Différents typ...
1. Introduction : qu'est-ce que le Web 2.0 ? <ul><ul><li>Concept flou,   difficile à définir ;  </li></ul></ul><ul><ul><li...
1. Du web 1.0 au web 2.0 URFIST de Rennes, 2010
1. Introduction : qu'est-ce que le Web 2.0 ?   <ul><li>6 principes du web 2.0 , selon T. O'Reilly : </li></ul><ul><ul><li>...
Modèle de la « longue traîne » URFIST de Rennes, 2010 «  Les produits qui sont l’objet d’une faible demande, ou qui n’ont ...
2. Composants et caractéristiques du web 2.0 <ul><li>Principaux aspects du web 2.0 et r epères sur les technologies </li><...
2.1 Les composants du web 2.0 URFIST de Rennes, 2010
2.1 Caractéristiques du web 2.0 <ul><li>Des interfaces souples, intuitives, interactives </li></ul><ul><li>L’éclatement de...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  des interfaces souples, intuitives <ul><li>Des interfaces centrées sur l’usager : </li>...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  des interfaces souples, intuitives <ul><li>Ajax (« Asynchronous JavaScript And XML »/  ...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  des interfaces souples, intuitives <ul><li>Présentation  des informations  </li></ul><u...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  des interfaces souples, intuitives <ul><li>Illustrations d’interaction Ajax avec l’usag...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  l’éclatement des données <ul><li>Eclatement, réutilisation, mixage… des données  </li><...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  l’éclatement des données <ul><li>Les « Mash up » ou « Mash-up » : illustration de la te...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  l’éclatement des données <ul><li>Des exemples de Mash up  : </li></ul><ul><ul><li>Utili...
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  l’usager contributeur <ul><li>De l’internaute visiteur à l’internaute contributeur :  «...
 
2.1 Caractéristiques du web 2.0 :  l’interopérabilité <ul><li>> Capacité d’agents du web, de systèmes à communiquer entre ...
2.1 Caractéristiques du Web 2.0 <ul><li>Des représentations cartographiques du web 2.0 : </li></ul><ul><ul><li>Plan du web...
2.2 La syndication de contenus : qu’est-ce que c’est ?   <ul><li>Les outils de syndication de site / de blog </li></ul><ul...
2.2 La syndication de contenus : qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Syndication de contenus  : possibilité de publier automatiq...
2.2 La syndication de contenus : comment ça marche ? <ul><li>Comment reconnaître les fils RSS ?  </li></ul><ul><ul><li>Log...
2.2 La syndication de contenus :  comment l’utiliser ? <ul><li>Outils </li></ul><ul><ul><li>En lecture : agrégateurs de fi...
2.2 La syndication de contenus :  à quoi ça sert ? <ul><li>Omniprésence des fils RSS </li></ul><ul><li>Plusieurs fonctions...
2.2 La syndication de contenus :  quels avantages ? <ul><li>Simplicité :   pas d’enregistrement préalable ,  pas de donnée...
2.2 La syndication de contenus :  quels inconvénients ? <ul><li>Peu de mise en forme personnalisée </li></ul><ul><li>Accès...
2.2 La syndication de contenus :  pour en savoir  plus  <ul><li>Pour en savoir plus sur les fils RSS : </li></ul><ul><ul><...
2.3 Les tags :  qu’est-ce que c’est ?   <ul><li>Un tag =   </li></ul><ul><ul><li>Mot-clé, sous forme d'étiquette </li></ul...
2.3 Les tags :     comment ça marche ? <ul><li>Nuage de tags  ( tagclouds ): </li></ul><ul><ul><li>Ensemble de tags regrou...
2.3 Les tags :   à quoi les utiliser ? URFIST de Rennes, 2010 Ses favoris (signets, bookmark) cf « social bookmarking » De...
2.3 Les tags :  à quoi ça sert ?  <ul><li>A aider à la navigation :   </li></ul><ul><ul><li>Ex. :  Flickr </li></ul></ul><...
2.3 Les tags :   à quoi ça sert ?  Un exemple de nuage de tags sous Wordle URFIST de Rennes, 2010 La Déclaration des droit...
2.4 Qu’est-ce qu’un « site 2.0 » ? <ul><li>Applications web 2.0 </li></ul><ul><ul><li>Nombreuses, variées, apparition quot...
2.4 Exemple d’un site « web 2.0 » :  Formadoct  sous  LibGuides <ul><li>Plateforme ergonomique, intuitive </li></ul><ul><l...
2.4 Exemple d’un site « web 2.0 » :  Formadoct  sous  LibGuides URFIST de Rennes, 2010
2.4 Exemple d’un site et d’un journal « web 2.0 » :  The   Huffington  Post Biographie de l’auteur Alertes Réseaux sociaux...
3 Différents types d’outils   <ul><li>Les blogs : WordPress </li></ul><ul><li>Le micro-blogging : Twitter </li></ul><ul><l...
3.1 Les blogs :   qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Web log  : journal de bord </li></ul><ul><li>Un blog =   </li></ul><ul><ul...
3.1 Les blogs :  comment ça marche ? <ul><li>Blogs, comme les wikis, reposent sur des  CMS  (Content Management System) (S...
3.1 Les blogs :  comment ça marche ? B. de Carné, Acréat, 2008
3.1 Les blogs :  comment ça marche ? <ul><li>Deux possibilités :  </li></ul><ul><ul><li>Utiliser une plate-forme en ligne ...
3.1 Les blogs :  qu’est-ce qu’on y trouve ? <ul><li>Plusieurs typologies possibles (cf O.Ertzscheid) </li></ul><ul><li>Pre...
3.1 Les blogs :  comment en trouver ? <ul><li>Utiliser la  blogroll  d'un blog : </li></ul><ul><ul><li>Ex. :  UrfistInfo <...
TP 1 : Recherche sur les blogs <ul><li>Chercher des blogs et des billets de blogs (post) sur les archives ouvertes </li></...
URFIST de Rennes, 2010 Source :  Bibliobsession
3.2 Le microblogging : Twitter. Qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Origine :  </li></ul><ul><ul><li>Twitter.com  créée en mars ...
3.2 Le microblogging : Twitter Explosion  du phénomène <ul><li>Progression fulgurante :  </li></ul><ul><li>> 5 millions d’...
3.2 Le microblogging : Twitter  C omment ça marche ? <ul><li>Combinaison du blogging et du réseau social : </li></ul><ul><...
3.2 Le microblogging : Twitter  C omment l’utiliser ? <ul><li>Création d’un compte </li></ul><ul><li>Deux types d’espaces ...
3.2 Le microblogging : Twitter  C omment l’utiliser ? <ul><li>Créer son réseau :  </li></ul><ul><ul><li>Onglet  Find   Peo...
URFIST de Rennes, 2010
3.2 Le microblogging : Twitter A quoi ça sert ?  <ul><li>A faire de la veille </li></ul><ul><li>A partager  :  </li></ul><...
3.2 Le microblogging : Twitter Comment rechercher dans les tweets ? <ul><li>Plusieurs outils de recherche spécialisés  </l...
3.2 Twitter : pour en savoir plus <ul><li>TWITTER  par Sophie Cornière  in Bibliothèque(s) n° 45 (juillet 2009) </li></ul>...
3.3 Les “pages personnalisables” : qu’est-ce que c’est ?   <ul><li>Définition : </li></ul><ul><ul><li>Pages web, personnal...
3.3 La veille sur les fils RSS :  les « pages personnalisables » <ul><li>Fonctions : </li></ul><ul><ul><li>Pour la gestion...
TP 2 :  Les pages personnalisables :  Netvibes
3.4 Plates-formes de partage  de signets <ul><li>Plates-formes de partage de signets, bookmarks sociaux, social bookmarkin...
3.4 Plates-formes de partage  de signets <ul><li>Principes :  </li></ul><ul><ul><li>Externalisation de ses bookmarks   </l...
3.4 Plates-formes de partage  de signets <ul><li>Difficultés d’indexation : </li></ul><ul><ul><li>Folksonomie  : indexatio...
3.4 Plates-formes de partage  de signets <ul><ul><li>Intérêt pour la recherche d’information : </li></ul></ul><ul><ul><ul>...
3.4 Plates-formes de partage  de signets <ul><li>Généralistes  :  </li></ul><ul><ul><li>Delicious  : Yahoo </li></ul></ul>...
3.4 Plates-formes de partage de signets : Diigo <ul><li>Diigo   = “Digest of Internet Information, Groups and Other stuff”...
3.5 Plates-formes de partage multimedia : les photos <ul><ul><li>Changement de statut de l’image : </li></ul></ul><ul><ul>...
3.5 Plates-formes de partage multimedia : les photos <ul><ul><li>Recherche dans les sites de partage de documents multiméd...
3.5 Plates-formes de partage multimedia : les photos <ul><ul><li>Modes de recherche (Flickr) : </li></ul></ul><ul><ul><ul>...
3.5 Plates-formes de partage  multimedia : diaporamas <ul><li>SlideShare   </li></ul><ul><ul><li>Application phare pour le...
3.5 Plates-formes de partage  multimedia : diaporamas <ul><ul><li>Quelques fonctions de Slideshare : </li></ul></ul><ul><u...
URFIST de Rennes, 2010
3.6 Réseaux sociaux  <ul><li>Réseaux sociaux / Social Networking </li></ul><ul><ul><li>Nombreuses plateformes  généraliste...
3.6 Réseaux sociaux  <ul><li>Réseaux sociaux généralistes  </li></ul><ul><ul><li>Les plus connus : MySpace  /  Facebook  /...
3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Facebook  créé en 2004 par Marc Zuckerberg </li></ul><ul><li>Ouverture vers l’extér...
3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Variété des usages : </li></ul><ul><ul><li>Communication / buzz sur un sujet </li><...
3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Mixité, convergence des applications </li></ul><ul><li>Création  </li></ul><ul><ul>...
3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Une « utilisation raisonnée » </li></ul><ul><ul><li>L’exemple des bibliothèques fra...
3.6 Réseaux sociaux professionnels  <ul><li>Réseaux sociaux professionnels (RSP) </li></ul><ul><ul><li>Démultiplication de...
3.6 Réseaux sociaux professionnels :   LinkedIn   <ul><li>Le plus grand RSP au monde : </li></ul><ul><ul><li>7O millions  ...
3.6 Réseaux sociaux professionnels :   LinkedIn <ul><li>Usages :  </li></ul><ul><ul><li>41% : faire des affaires  </li></u...
3.7 Collaborer : les wikis <ul><li>Définition : </li></ul><ul><ul><li>Du terme hawaïen « wiki wiki » = « rapide » ou « inf...
3.7 Collaborer : les wikis <ul><li>Fonctionnement </li></ul><ul><ul><li>Moteur de wiki, fermes à wikis et accès par naviga...
3.8 Collaborer :  les suites bureautiques <ul><li>Zoho   :   </li></ul><ul><ul><li>Entreprise californienne, considérée co...
3.8 Collaborer :  les suites et outils bureautiques <ul><li>Autres exemples : </li></ul><ul><ul><li>Google Documents  : </...
3.8 Collaborer :  les outils de coordination   <ul><li>Pour trouver une date commune pour un événement :   </li></ul><ul><...
3.9 Collaborer :  les outils de gestion de tâches  <ul><li>RememberTheMilk  :  </li></ul><ul><ul><li>Outil en ligne, de ge...
3.10 Conclusion sur les outils  <ul><li>Explosion des outils de gestion de l’information </li></ul><ul><ul><li>Problème de...
3.10 Quelques ressources  sur les outils <ul><li>Outils froids  de Christophe Deschamps :  http:// www.outilsfroids.net / ...
4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour l’enseignement et recherche <ul><li>Une « science 2.0 » ?   (cf. O. Ertzscheid) </li...
4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour l’enseignement et recherche <ul><ul><li>Sur les plates-formes de partage : </li></ul...
4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour l’enseignement et recherche <ul><ul><li>Production de blogs : </li></ul></ul><ul><ul...
4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour  les bibliothèques <ul><li>« Bibliothèque 2.0 » </li></ul><ul><ul><li>2005 : terme i...
4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour  les bibliothèques <ul><li>Quelques applications </li></ul><ul><ul><li>Blogs </li></...
<ul><li>Du web 2.0 au Web Squared (Web ²)  …   </li></ul><ul><li>selon Tim O’Reilly </li></ul><ul><li>Voir :  </li></ul><u...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction aux outils du Web 2.0

16 222 vues

Publié le

Support du stage de l'URFIST de Rennes, du 5 octobre 2010, animé par Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres. Caractéristiques et composantes du web 2.0; principaux types d'outils : blogs et micro-blogging, pages personnalisables, plateformes de partage, réseaux sociaux, outils de travail collaboratifs

Publié dans : Formation
0 commentaire
10 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
16 222
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 552
Actions
Partages
0
Téléchargements
642
Commentaires
0
J’aime
10
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Lorsque vous utilisez SlideShare depuis votre compte FaceBook , il est possible de télécharger des présentations, leur attribuer des tags, les commenter et afficher les présentations les plus vues et les plus récentes. un gadget IGoogle vous permet d’intégrer vos flux SlideShare à votre page d’accueil Google. Benoit Descary
  • Enquête de janvier 2008 L’ouvrage de Nina Testut : Facebook Et moi! Et moi! Et moi!
  • http://www.ed-productions.com/leszed/index.php?175-millions-d-utilisateurs-et-moi-et-moi-et-moi
  • Introduction aux outils du Web 2.0

    1. 1. Introduction aux outils du Web 2.0 Stage URFIST 5 octobre 2010 Marie-Laure Malingre, Alexandre Serres URFIST de Rennes
    2. 2. Quelques mots-clés du web 2.0 URFIST de Rennes, 2010
    3. 3. PLAN DU STAGE <ul><li>1/ Introduction </li></ul><ul><li>2/ Caractéristiques du web 2.0 </li></ul><ul><li>3/ Différents types d’outils </li></ul><ul><ul><li>Blogs </li></ul></ul><ul><ul><li>Micro-blogging </li></ul></ul><ul><ul><li>Pages personnalisables </li></ul></ul><ul><ul><li>Plates-formes de partage de signets </li></ul></ul><ul><ul><li>Plates-formes de partage multimédia </li></ul></ul><ul><ul><li>Réseaux sociaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Wikis </li></ul></ul><ul><ul><li>Outils de gestion </li></ul></ul><ul><li>4/ Conclusion: usages et enjeux </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    4. 4. 1. Introduction : qu'est-ce que le Web 2.0 ? <ul><ul><li>Concept flou, difficile à définir ; </li></ul></ul><ul><ul><li>“ Notion marketing” et mutation réelle du web </li></ul></ul><ul><ul><li>Origines : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Terme popularisé par Tim O’Reilly, éditeur spécialisé, en août 2004 </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Une définition (Wikipédia) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>“ Web 2.0 est un terme souvent utilisé pour désigner ce qui est perçu comme une transition importante du World Wide Web , passant d'une collection de sites web à une plateforme informatique à part entière , fournissant des applications web aux utilisateurs .” </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réalités multiples : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Blogs et blogosphère, fils RSS, indexation collective , web services , réseaux sociaux... </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    5. 5. 1. Du web 1.0 au web 2.0 URFIST de Rennes, 2010
    6. 6. 1. Introduction : qu'est-ce que le Web 2.0 ? <ul><li>6 principes du web 2.0 , selon T. O'Reilly : </li></ul><ul><ul><li>Web = plate-forme de services </li></ul></ul><ul><ul><li>Internautes : co-développeurs des applications </li></ul></ul><ul><ul><li>Richesse dans les données </li></ul></ul><ul><ul><li>Intelligence collective : Wikipedia </li></ul></ul><ul><ul><li>Interfaces souples et légères , objets nomades </li></ul></ul><ul><ul><li>Amélioration du service avec augmentation du nombre d'utilisateurs : effet de la « longue traine » </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    7. 7. Modèle de la « longue traîne » URFIST de Rennes, 2010 « Les produits qui sont l’objet d’une faible demande, ou qui n’ont qu’un faible volume de vente, peuvent collectivement représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers, si les canaux de distribution peuvent proposer assez de choix. » (extrait de Wikipedia)
    8. 8. 2. Composants et caractéristiques du web 2.0 <ul><li>Principaux aspects du web 2.0 et r epères sur les technologies </li></ul><ul><li>Deux points-clés : </li></ul><ul><ul><li>La syndication de contenus </li></ul></ul><ul><ul><li>Les tags </li></ul></ul><ul><li>Qu’est-ce qu’un « site 2.0 » ? </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    9. 9. 2.1 Les composants du web 2.0 URFIST de Rennes, 2010
    10. 10. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 <ul><li>Des interfaces souples, intuitives, interactives </li></ul><ul><li>L’éclatement des données </li></ul><ul><li>L’usager contributeur </li></ul><ul><li>La mise en réseaux généralisée </li></ul><ul><li>L’interopérabilité entre les applications </li></ul><ul><li>Voir Yahoo Design Pattern Library </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    11. 11. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : des interfaces souples, intuitives <ul><li>Des interfaces centrées sur l’usager : </li></ul><ul><ul><li>Possibilités pour l’utilisateur d’interagir : annoter, écrire, surligner, déplacer… </li></ul></ul><ul><li>Exemples des pages personnalisables </li></ul><ul><li>Technologie Ajax </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    12. 12. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : des interfaces souples, intuitives <ul><li>Ajax (« Asynchronous JavaScript And XML »/ Jesse James Garrett ) </li></ul><ul><ul><li>Définition : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Solution informatique libre de développement d’applications Web permettant de recharger, non pas une page entière, mais seulement les éléments sur la page qui ont besoin de l’être (rafraîchissement de ces éléments). </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contenus dynamiques et réactifs , peu d’appels au serveur hébergeur, grande interactivité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Utilisé par Gmail , Google Maps, Flickr, Netvibes… </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Ajax élément clé des applications et services Web 2.0 = plusieurs technologies combinées ensemble </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    13. 13. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : des interfaces souples, intuitives <ul><li>Présentation des informations </li></ul><ul><li>Affichage dynamique et interactif de l’information </li></ul><ul><li>Système d’échange et de manipulation de données </li></ul><ul><li>Mécanisme de récupération de données asynchrone </li></ul><ul><li>Intégration avec Javascript </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    14. 14. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : des interfaces souples, intuitives <ul><li>Illustrations d’interaction Ajax avec l’usager : </li></ul><ul><ul><li>Insertion de données sans rechargement de la page </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Site web Radio-Collège », http:// pages.usherb.ca / kpetit /hst781/ radiocollege.php </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>ObjectGraph Dictionary </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ajax Translator </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>G lisser-déposer des blocs sur la page </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pages personnelles du type Pageflakes , Netvibes </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    15. 15. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : l’éclatement des données <ul><li>Eclatement, réutilisation, mixage… des données </li></ul><ul><li>Technologie des mash-up </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    16. 16. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : l’éclatement des données <ul><li>Les « Mash up » ou « Mash-up » : illustration de la technologie Ajax </li></ul><ul><ul><ul><li>Mixage de plusieurs applications </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Définition : «  Application web composite mixant plusieurs sources ou plusieurs contenus pour fournir un nouveau contenu, produit ou service ». (Source : Digimind) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Font appel à Ajax, aux API (interfaces de programmation) et aux procédés d ’extraction et d’agrégation de contenu (RSS / ATOM) </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    17. 17. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : l’éclatement des données <ul><li>Des exemples de Mash up : </li></ul><ul><ul><li>Utilisant l’API (Application Programming Interface) de Google Maps </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Site   Recent Earthquakes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Who’s Web </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Site HousingMaps : Google Maps + CraigsList </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>> Développement du « GéoWeb  » = fusion de l’information géographique avec du contenu web divers </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisant l’API d’Amazon </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Site Liveplasma </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    18. 18. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : l’usager contributeur <ul><li>De l’internaute visiteur à l’internaute contributeur : «l’intelligence collective » et « les ingénieurs ordinaires » </li></ul><ul><ul><li>Co-production de l’information par l’usager </li></ul></ul><ul><ul><li>Enrichissement de l’information </li></ul></ul><ul><ul><li>Recyclage d’information </li></ul></ul><ul><ul><li>Socialisation, échange, partage de l’information, travail collaboratif </li></ul></ul><ul><ul><li>Usager co-constructeur de services </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Tests, amélioration, extension des applications </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Notion « d’innovation ascendante » </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    19. 20. 2.1 Caractéristiques du web 2.0 : l’interopérabilité <ul><li>> Capacité d’agents du web, de systèmes à communiquer entre eux </li></ul><ul><ul><li>Interopérabilité des outils, des plateformes, des interfaces, des formats </li></ul></ul><ul><ul><li>Standards ouverts </li></ul></ul><ul><ul><li>« Dispositifs bienveillants » (Emmanuel Belin) = dispositifs qui vont s ’harmoniser avec un savoir, un appareillage déjà là. </li></ul></ul><ul><li>Applications : </li></ul><ul><ul><li>Postage simultané sur diverses plateformes </li></ul></ul><ul><ul><li>Authentification unique et Open ID </li></ul></ul><ul><ul><li>… </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    20. 21. 2.1 Caractéristiques du Web 2.0 <ul><li>Des représentations cartographiques du web 2.0 : </li></ul><ul><ul><li>Plan du web 2.0 et cartographie des usages (blog 1ère Position) </li></ul></ul><ul><li>Des répertoires sur le web 2.0 </li></ul><ul><ul><li>Go2web20.net </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    21. 22. 2.2 La syndication de contenus : qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Les outils de syndication de site / de blog </li></ul><ul><ul><li>Une des applications majeures et emblématiques du Web 2.0 </li></ul></ul><ul><ul><li>Formats qui permettent d’exporter et lire des données d’actualité au format XML </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    22. 23. 2.2 La syndication de contenus : qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Syndication de contenus : possibilité de publier automatiquement sur un site web des informations issues d'un autre site web </li></ul><ul><li>Un fil RSS = un fichier texte au format XML (eXtended Markup Language) </li></ul><ul><li>RSS peut signifier : </li></ul><ul><ul><li>Really Simple Syndication </li></ul></ul><ul><ul><li>Rich Site Summary </li></ul></ul><ul><ul><li>RDF (Resource Description Framework) Site Summary (plus rare) </li></ul></ul><ul><ul><li>Création par Netscape en 1999 </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    23. 24. 2.2 La syndication de contenus : comment ça marche ? <ul><li>Comment reconnaître les fils RSS ? </li></ul><ul><ul><li>Logos sur les sites, RSS ou ATOM : </li></ul></ul><ul><li>En lien, derrière le logo : l'adresse URL du fichier texte permettant la syndication </li></ul><ul><ul><li>Exemple : passer la souris sur un fil RSS et observer la barre d'état du navigateur </li></ul></ul><ul><li>Lors de la mise à jour d’un site web, un fichier texte au format XML contenant une description synthétique des nouveautés du site est généré en temps réel </li></ul><ul><li>3 principaux formats de syndication : </li></ul><ul><ul><li>RSS 2.0 (simplicité et extensibilité) </li></ul></ul><ul><ul><li>Atom (précision et degré d’élaboration) </li></ul></ul><ul><ul><li>RSS RDF 1.0 (intégration web sémantique) </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    24. 25. 2.2 La syndication de contenus : comment l’utiliser ? <ul><li>Outils </li></ul><ul><ul><li>En lecture : agrégateurs de fils RSS </li></ul></ul><ul><ul><li>Pour l’édition : éditeurs de fils RSS </li></ul></ul><ul><li>Plusieurs types d'agrégateurs : </li></ul><ul><ul><li>Agrégateurs en ligne : MetaRSS, « pages perso » </li></ul></ul><ul><ul><li>Agrégateurs en local : FeedReader ; voir liste sur RSS et podcasts </li></ul></ul><ul><ul><li>Agrégateurs intégrés : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Au logiciel de messagerie : Thunderbird </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Au navigateur : Firefox, Safari, OPera </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    25. 26. 2.2 La syndication de contenus : à quoi ça sert ? <ul><li>Omniprésence des fils RSS </li></ul><ul><li>Plusieurs fonctions des fils RSS : </li></ul><ul><ul><li>Suivre l’actualité d’un site : réception de toutes les nouveautés </li></ul></ul><ul><ul><li>Se tenir informé : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sur l’actualité : tous les journaux proposent des fils RSS </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sur un domaine : suivi de blogs et de sites spécialisés </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Outil de veille et de surveillance , technique du push </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    26. 27. 2.2 La syndication de contenus : quels avantages ? <ul><li>Simplicité : pas d’enregistrement préalable , pas de donnée personnelles, désabonnement très simple </li></ul><ul><li>Organisation optimisée de sa veille grâce à l’agrégateur qui centralise les sources d’information et importe automatiquement les mises à jour </li></ul><ul><li>Participation à la diffusion de l’information et réponse aux besoins des usagers </li></ul><ul><li>Augmentation de la visibilité du service qui propose des fils RSS et donc de la notoriété de l’organisme </li></ul><ul><ul><li>(d’après Bibliobsession 2.0) </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    27. 28. 2.2 La syndication de contenus : quels inconvénients ? <ul><li>Peu de mise en forme personnalisée </li></ul><ul><li>Accès à une partie du contenu seulement sur certains fils RSS </li></ul><ul><li>Pas de prise en compte statistique des abonnements aux fils RSS pour les administrateurs de sites web </li></ul><ul><li>Problème de surcharge cognitive , au-delà d’un certain nombre de fils RSS </li></ul><ul><li>Pas de fonctionnement en temps réel : </li></ul><ul><ul><li>Fils RSS « dépassés » par Twitter ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Voir récente innovation : RSS Cloud </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    28. 29. 2.2 La syndication de contenus : pour en savoir plus <ul><li>Pour en savoir plus sur les fils RSS : </li></ul><ul><ul><li>Videos sur YouTube </li></ul></ul><ul><ul><li>Utiliser des fils RSS ..., URFIST de Paris </li></ul></ul><ul><li>Sur les agrégateurs : </li></ul><ul><ul><li>http://urfist.enc.sorbonne.fr/anciensite/rss/agregateur.html </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    29. 30. 2.3 Les tags : qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Un tag = </li></ul><ul><ul><li>Mot-clé, sous forme d'étiquette </li></ul></ul><ul><ul><li>Au fondement de l'indexation libre, des « folksonomies » </li></ul></ul><ul><ul><li>Apposé sur un document numérique </li></ul></ul><ul><li>Deux types de tags : </li></ul><ul><ul><li>Mots-clés libres, mis par les utilisateurs, les administrateurs d'un site : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exemple : UrfistInfo </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Produits par une indexation automatique : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recherche d'occurrences et mise en évidence des mots-clés </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    30. 31. 2.3 Les tags : comment ça marche ? <ul><li>Nuage de tags ( tagclouds ): </li></ul><ul><ul><li>Ensemble de tags regroupés dans un même espace </li></ul></ul><ul><li>Taille de chaque tag variable selon sa popularité : </li></ul><ul><ul><li>fréquence de requêtes sur le tag </li></ul></ul><ul><ul><li>densité d'articles indexés par le tag </li></ul></ul><ul><ul><li>nombre d'occurrences du mot-clé dans un texte ou un corpus </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    31. 32. 2.3 Les tags : à quoi les utiliser ? URFIST de Rennes, 2010 Ses favoris (signets, bookmark) cf « social bookmarking » Des photos, vidéos, podcasts Ses captures de page web (ou d’éléments de page web) Ex : Clipmarks ON TAGGUE Les « posts » que l’on publie sur son blog, des fils RSS (Source A. Thomas)
    32. 33. 2.3 Les tags : à quoi ça sert ? <ul><li>A aider à la navigation : </li></ul><ul><ul><li>Ex. : Flickr </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Flickr real time tags </li></ul></ul></ul><ul><li>A la recherche d’information sur certains moteurs de recherche : </li></ul><ul><ul><li>Exalead : module sur Wikipedia </li></ul></ul><ul><ul><li>Technorati : possibilité de recherche sur les tags associés </li></ul></ul><ul><li>A représenter l'information : </li></ul><ul><ul><li>Créer des nuages de tags sur les résultats des moteurs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Search Cloudlet </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Nuages de tags à partir de Google News, sur les termes de l'actualité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google News Cloud </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Outils de création de nuages de tags : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Wordle </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    33. 34. 2.3 Les tags : à quoi ça sert ? Un exemple de nuage de tags sous Wordle URFIST de Rennes, 2010 La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 en tags…
    34. 35. 2.4 Qu’est-ce qu’un « site 2.0 » ? <ul><li>Applications web 2.0 </li></ul><ul><ul><li>Nombreuses, variées, apparition quotidienne de nouveaux services </li></ul></ul><ul><li>Caractéristiques : </li></ul><ul><ul><li>Type de site : favorise le partage et la diffusion de contenu </li></ul></ul><ul><ul><li>Rôle de l’utilisateur : permet de participer, de personnaliser et de collaborer </li></ul></ul><ul><ul><li>Navigation : simplifiée (menus légers, RSS et nuage de tags) </li></ul></ul><ul><ul><li>Test par l’internaute </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    35. 36. 2.4 Exemple d’un site « web 2.0 » : Formadoct sous LibGuides <ul><li>Plateforme ergonomique, intuitive </li></ul><ul><li>Onglets, boîtes mobiles </li></ul><ul><li>Interactivité </li></ul><ul><li>Personnalisation </li></ul><ul><li>Flux RSS </li></ul><ul><li>Nuage de tags </li></ul><ul><li>Contenus et vidéos embarqués (YouTube, SlideShare…) </li></ul><ul><li>Récupération des signets Delicious </li></ul><ul><li>Système de FAQ </li></ul><ul><li>Dissémination des contenus via Twitter ou Facebook </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    36. 37. 2.4 Exemple d’un site « web 2.0 » : Formadoct sous LibGuides URFIST de Rennes, 2010
    37. 38. 2.4 Exemple d’un site et d’un journal « web 2.0 » : The Huffington Post Biographie de l’auteur Alertes Réseaux sociaux Index des bloggueurs Interopérabilité Interactions des lecteurs Dissémination
    38. 39. 3 Différents types d’outils <ul><li>Les blogs : WordPress </li></ul><ul><li>Le micro-blogging : Twitter </li></ul><ul><li>Les « pages perso » : Netvibes </li></ul><ul><li>Les plates-formes de partage de signets : Diigo </li></ul><ul><li>Les plates-formes de partage multimédia : Flickr, SlideShare </li></ul><ul><li>Les réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook </li></ul><ul><li>Les wikis : ZohoWiki </li></ul><ul><li>Les outils collaboratifs : Zoho </li></ul><ul><li>Les outils de gestion et d’organisation : RememberTheMilk </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    39. 40. 3.1 Les blogs : qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Web log : journal de bord </li></ul><ul><li>Un blog = </li></ul><ul><ul><li>un site web </li></ul></ul><ul><ul><li>réunion d'un ensemble de billets (posts), triés par ordre ante- chronologique </li></ul></ul><ul><ul><li>hyperlien s </li></ul></ul><ul><ul><li>ajout d'éléments multimédias (photos, sons, vidéos…) </li></ul></ul><ul><li>Caractéristiques : </li></ul><ul><ul><li>Simplicité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>de création : nombreuses plates-formes, aide en ligne </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>d'alimentation </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Instantanéité </li></ul></ul><ul><ul><li>Interactivité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Commentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Rétro-liens ( trackbacks ) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fils RSS </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Liste de liens ( blogroll ) </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    40. 41. 3.1 Les blogs : comment ça marche ? <ul><li>Blogs, comme les wikis, reposent sur des CMS (Content Management System) (Systèmes de Gestion des Contenus) </li></ul><ul><li>Un CMS : outil de production de site web dynamique </li></ul><ul><li>Permet : </li></ul><ul><ul><li>la publication dynamique et la gestion collaborative de contenus </li></ul></ul><ul><ul><li>de gérer le contenu d’un site web sans connaissance technique particulière </li></ul></ul><ul><li>Notion de contenu : </li></ul><ul><ul><li>Ensemble des informations proposées aux visiteurs d’un site web : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Du texte; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>De l’image; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>De l’audio; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>De la vidéo; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des documents… </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    41. 42. 3.1 Les blogs : comment ça marche ? B. de Carné, Acréat, 2008
    42. 43. 3.1 Les blogs : comment ça marche ? <ul><li>Deux possibilités : </li></ul><ul><ul><li>Utiliser une plate-forme en ligne gratuite : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Blogger , WordPress , Over Blog , etc. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Voir «  Tableau comparatif des plateformes de blogs publiques  » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Télécharger un outil de création de blog : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>WordPress </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Compétences techniques nécessaires </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    43. 44. 3.1 Les blogs : qu’est-ce qu’on y trouve ? <ul><li>Plusieurs typologies possibles (cf O.Ertzscheid) </li></ul><ul><li>Premier critère : nature du contenu </li></ul><ul><ul><li>Trois grandes catégories : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Journaux personnels : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>journaux « extimes » de Skyblog, blogs familiaux... </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Carnets de notes ( notebooks ) : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Points de vue, analyses, synthèses... sur tout sujet ; individuels ou collectifs </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Blogs de journalistes, politiques, scientifiques, d’experts... </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Méta-blogs, blogs filtres : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Reprise des contenus d’autres blogs </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Véritables blogs de veille, thématiques... </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Autres critères : </li></ul><ul><ul><li>Blogs personnels/collectifs, intimes/thématiques </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    44. 45. 3.1 Les blogs : comment en trouver ? <ul><li>Utiliser la blogroll d'un blog : </li></ul><ul><ul><li>Ex. : UrfistInfo </li></ul></ul><ul><li>Moteurs de blogs : </li></ul><ul><ul><li>Technorati </li></ul></ul><ul><ul><li>Google Blog Search </li></ul></ul><ul><ul><li>Wikio </li></ul></ul><ul><li>Affinement sur moteurs généralistes : </li></ul><ul><ul><li>Exalead </li></ul></ul><ul><li>Listes de blogs en bibliothéconomie : </li></ul><ul><ul><li>sur Bibliopedia </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    45. 46. TP 1 : Recherche sur les blogs <ul><li>Chercher des blogs et des billets de blogs (post) sur les archives ouvertes </li></ul><ul><ul><li>mots-clés : archives ouvertes, open access, libre accès .... </li></ul></ul><ul><li>Outils à utiliser : </li></ul><ul><ul><li>Google Blog Search : http://blogsearch.google.fr/?hl=fr&tab=wb </li></ul></ul><ul><ul><li>Wikio </li></ul></ul><ul><li>Comparer Google Blog et Wikio </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    46. 47. URFIST de Rennes, 2010 Source : Bibliobsession
    47. 48. 3.2 Le microblogging : Twitter. Qu’est-ce que c’est ? <ul><li>Origine : </li></ul><ul><ul><li>Twitter.com créée en mars 2006, par société californienne Odéo </li></ul></ul><ul><ul><li>« tweet » : gazouiller </li></ul></ul><ul><li>Service de microblogging : </li></ul><ul><ul><li>Messages très courts : moins de 140 caractères </li></ul></ul><ul><ul><li>Instantanéité </li></ul></ul><ul><ul><li>Outil de messagerie, de partage et de veille </li></ul></ul><ul><ul><li>Via Internet, les téléphones mobiles. </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    48. 49. 3.2 Le microblogging : Twitter Explosion du phénomène <ul><li>Progression fulgurante : </li></ul><ul><li>> 5 millions d’utilisateurs en 2008, entre 5 et 10 000 nouveaux comptes ouverts chaque jour </li></ul><ul><li>> 5 millions de « tweets » / jour </li></ul><ul><li>13ème site mondial </li></ul><ul><li>Augmentation du trafic de 33 % depuis avril 2010 </li></ul><ul><li>20 milliards de tweets envoyés depuis 2006. </li></ul><ul><li>Mais 75% des tweets envoyés par 5% des inscrits (Source : MinuteBuzz ) </li></ul>URFIST de Rennes, 2010 Source Alexa. Disp. ici
    49. 50. 3.2 Le microblogging : Twitter C omment ça marche ? <ul><li>Combinaison du blogging et du réseau social : </li></ul><ul><ul><li>Envoi et partage de messages avec groupe d’utilisateurs ( twitterers ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Choix des utilisateurs suivis ( following ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Possibilité d’avoir (ou de refuser) des « suiveurs » ( followers ) </li></ul></ul><ul><li>Exemple: </li></ul><ul><ul><li>Compte Twitter de l’ URFIST de Rennes </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    50. 51. 3.2 Le microblogging : Twitter C omment l’utiliser ? <ul><li>Création d’un compte </li></ul><ul><li>Deux types d’espaces : </li></ul><ul><ul><li>Espace public : affichage de tous les tweets postés (et rendus publics) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ex. : http:// twitter.com / marind </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Tweets indexés par moteurs de recherche </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Espace privé : accessible par login, gestion du compte, suivi des utilisateurs… </li></ul></ul><ul><li>Possibilité de poster des tweets par : </li></ul><ul><ul><li>Site Twitter : sur le web, via SMS… </li></ul></ul><ul><ul><li>Applications clientes : Twhirl , Twiterrific … </li></ul></ul><ul><ul><li>Plates-formes de partage de signets : Diigo… </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    51. 52. 3.2 Le microblogging : Twitter C omment l’utiliser ? <ul><li>Créer son réseau : </li></ul><ul><ul><li>Onglet Find People : recherche par nom ou prénom ; possibilité d’importation de carnet d’adresses mel </li></ul></ul><ul><ul><li>Recherche sur les messages par le moteur Twitter Search </li></ul></ul><ul><li>Poster des tweets : </li></ul><ul><ul><li>Publics/privés </li></ul></ul><ul><ul><li>Répondre à quelqu’un : @nom du twitterer </li></ul></ul><ul><ul><li>Ré-expédier un tweet : RT@nom du twitterer (ReTwitter) </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    52. 53. URFIST de Rennes, 2010
    53. 54. 3.2 Le microblogging : Twitter A quoi ça sert ? <ul><li>A faire de la veille </li></ul><ul><li>A partager : </li></ul><ul><ul><li>une information : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Signalement d’une ressource, d’une information… </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>une expérience : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ex. d’une conférence suivie en temps réel </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>un événement : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Twitter comme média en temps réel : cf Iran </li></ul></ul></ul><ul><li>A « réseauter », à communiquer : </li></ul><ul><ul><li>avec sa communauté, son réseau </li></ul></ul><ul><li>A promouvoir (son organisation, son labo..) : </li></ul><ul><ul><li>Signaler une production, un événement… </li></ul></ul><ul><li>A vendre : </li></ul><ul><ul><li>Nouvel outil de marketing </li></ul></ul><ul><li>A raconter sa vie… </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    54. 55. 3.2 Le microblogging : Twitter Comment rechercher dans les tweets ? <ul><li>Plusieurs outils de recherche spécialisés </li></ul><ul><li>Topsy : </li></ul><ul><ul><li>Recherche par mots-clés, par utilisateurs, par dates… </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage par périodes </li></ul></ul><ul><li>TwitterPowerSearch : </li></ul><ul><ul><li>Moteur de recherche en temps réel : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Derniers tweets postés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Présentation des résultats de recherche en widgets </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Outil de veille </li></ul></ul></ul><ul><li>TweetGrid : </li></ul><ul><ul><li>Tableau de recherche de tweets avec nombreuses fonctionnalités </li></ul></ul><ul><ul><li>Recherches possibles sur 9 critères </li></ul></ul><ul><ul><li>Recherche avancée </li></ul></ul><ul><ul><li>Affichage personnalisé en colonnes </li></ul></ul><ul><ul><li>Outil en temps réel </li></ul></ul><ul><ul><li>Sauvegarde de la veille </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    55. 56. 3.2 Twitter : pour en savoir plus <ul><li>TWITTER par Sophie Cornière in Bibliothèque(s) n° 45 (juillet 2009) </li></ul><ul><li>53 conseils et idées pour mieux utiliser Twitter , par J.F. Ruiz </li></ul><ul><li>Bien débuter sur Twitter : guide pour les novices , Blog du Modérateur </li></ul><ul><li>Twittosphere.fr , le blog des applications pour Twitter : recense plus de 800 applications (sept. 2010) ! </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    56. 57. 3.3 Les “pages personnalisables” : qu’est-ce que c’est ?   <ul><li>Définition : </li></ul><ul><ul><li>Pages web, personnalisables, privées/publiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de gérer et d’organiser soi-même ses flux </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pages web organisées en onglets et boîtes </li></ul></ul><ul><ul><li>Fournies gratuitement </li></ul></ul><ul><ul><li>Différentes des « pages perso » des hébergeurs (Orange, Free…) </li></ul></ul><ul><li>Marché concurrentiel, enjeux publicitaires… </li></ul><ul><ul><li>Voir «  Le point sur la bataille des pages perso…  », «  Le classement des pages personnalisables…  » </li></ul></ul><ul><li>Quelques acteurs : </li></ul><ul><ul><li>Netvibes </li></ul></ul><ul><ul><li>PagesFlakes </li></ul></ul><ul><ul><li>Webwag </li></ul></ul><ul><ul><li>Igoogle </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    57. 58. 3.3 La veille sur les fils RSS : les « pages personnalisables » <ul><li>Fonctions : </li></ul><ul><ul><li>Pour la gestion et la recherche d’information, la veille </li></ul></ul><ul><ul><li>Choix personnel des sources : sites web, blogs, fils RSS … </li></ul></ul><ul><ul><li>Divers services : calendrier, agenda … </li></ul></ul><ul><ul><li>Bureau virtuel personnel : concentration de ses applications personnelles en un seul lieu </li></ul></ul><ul><li>Possibilités de portails personnalisables de flux RSS : </li></ul><ul><ul><li>Portail Netvibes de Ville de Brest </li></ul></ul><ul><ul><li>Liste de portails Netvibes de bibliothèques </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    58. 59. TP 2 : Les pages personnalisables : Netvibes
    59. 60. 3.4 Plates-formes de partage de signets <ul><li>Plates-formes de partage de signets, bookmarks sociaux, social bookmarking ... </li></ul><ul><ul><li>Premier symbole du web 2.0 </li></ul></ul><ul><ul><li>Apparus en 2004 </li></ul></ul><ul><ul><li>Notion de partage au centre de ces services </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    60. 61. 3.4 Plates-formes de partage de signets <ul><li>Principes : </li></ul><ul><ul><li>Externalisation de ses bookmarks </li></ul></ul><ul><ul><li>Indexation libre par tags </li></ul></ul><ul><ul><li>Classement des signets par catégories et par tags </li></ul></ul><ul><ul><li>Indication du nombre de signalements d'un même signet </li></ul></ul><ul><ul><li>Création de réseaux de partage : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>« social bookmarking » </li></ul></ul></ul><ul><li>Intérêt : </li></ul><ul><ul><li>Simplicité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>de collecte et de gestion des signets </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Plus-value documentaire : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Tags </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Catégories </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Plus-value sociale : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Capitalisation du réseau </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réseaux de confiance </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Visibilité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exemple de RIME </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    61. 62. 3.4 Plates-formes de partage de signets <ul><li>Difficultés d’indexation : </li></ul><ul><ul><li>Folksonomie : indexation libre, en langage naturel </li></ul></ul><ul><ul><li>Pièges du langage naturel : synonymie, polysémie... </li></ul></ul><ul><ul><li>Absence de règles formelles </li></ul></ul><ul><ul><li>Nouvelles pratiques d'indexation </li></ul></ul><ul><ul><li>Emergence de règles collectives spontanées </li></ul></ul><ul><li>Enjeux pour les bibliothèques : </li></ul><ul><ul><li>Plus-value des professionnels de l'indexation pour stabilisation des règles </li></ul></ul><ul><ul><li>Rôle de signalement de ressources fiables </li></ul></ul><ul><ul><li>Réseaux professionnels de partage de signets </li></ul></ul><ul><ul><li>Emergence d'une « tag literacy », à intégrer à la formation des usagers </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    62. 63. 3.4 Plates-formes de partage de signets <ul><ul><li>Intérêt pour la recherche d’information : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recherche parmi les sources jugées pertinentes par une groupe d’utilisateurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Identifier des leaders de veille </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Juger de la popularité d’une source (combien de fois a-t-elle été mise en signets) </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    63. 64. 3.4 Plates-formes de partage de signets <ul><li>Généralistes : </li></ul><ul><ul><li>Delicious : Yahoo </li></ul></ul><ul><ul><li>Yahoo! Favoris : Yahoo </li></ul></ul><ul><ul><li>Blogmarks : entreprise française </li></ul></ul><ul><ul><li>Blinklist : MindValley Labs, entreprise de Malaisie </li></ul></ul><ul><ul><li>Diigo </li></ul></ul><ul><li>Scientifiques : </li></ul><ul><ul><li>Connotea : revue Nature </li></ul></ul><ul><ul><li>2collab : Elsevier </li></ul></ul><ul><ul><li>Bibsonomy : Université de Kassel (Allemagne) </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    64. 65. 3.4 Plates-formes de partage de signets : Diigo <ul><li>Diigo = “Digest of Internet Information, Groups and Other stuff” (concentré d’informations Web, de groupes et d’autres choses) </li></ul><ul><ul><li>Outil de gestion et de partage de signets, d’annotation très puissant </li></ul></ul><ul><ul><li>Lancé en juillet 2006 ; rachète Furl en mars 2009 </li></ul></ul><ul><li>Fonctionnement : </li></ul><ul><ul><li>Barre d’outils intégrée dans le navigateur </li></ul></ul><ul><li>Ressources : </li></ul><ul><ul><li>http:// www.activeille.net / index.php /archives/2006/08/04/ diigo-excellent-outil-de-travail-collaboratif / </li></ul></ul><ul><ul><li>http:// wiki-urfist.unice.fr / wiki_urfist / index.php /M%C3%A9moriser/ Diigo </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    65. 66. 3.5 Plates-formes de partage multimedia : les photos <ul><ul><li>Changement de statut de l’image : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>De l’objet à contempler ou du support… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>… à une nouvelle dimension de la présence numérique </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Dans les réseaux numériques : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>administration, gestion, circulation, création des images </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Plateformes de partage de documents multimédias </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>2009 : 4 Mds de photos sur Flickr </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3 Mds d’images publiées sur Facebook / mois </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2 Mds de vidéos vues chaque jour sur YouTube </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    66. 67. 3.5 Plates-formes de partage multimedia : les photos <ul><ul><li>Recherche dans les sites de partage de documents multimédias </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Flickr , racheté par Yahoo! En 2OO5 = partage de photos </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Mise à disposition du moteur de recherche pour recherche sur les collections mises en ligne par les utilisateurs </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Menu Organize pour organiser ses photos </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Attribution de mots clés, (géo)taggage ; commentaires </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Annonce 5 millards de photos (au 19 septembre 2010) et 3000 images chargées chaque minute </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Lien avec Android depuis septembre 2010 </li></ul></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    67. 68. 3.5 Plates-formes de partage multimedia : les photos <ul><ul><li>Modes de recherche (Flickr) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recherche par requête booléenne sur le titre ou la description , mais aussi sur les tags </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Affinement ou élargissement de la recherche à partir du tag </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Filtrages par type de contenu, de média, par dates, par licences </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recherche sur les photos, les utilisateurs, mais aussi sur les « groupes » (= utilisateurs qui partagent les mêmes centres d’intérêt photographiques) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Un exemple d’utilisation : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>La Library of Congress </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Voir TP </li></ul></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    68. 69. 3.5 Plates-formes de partage multimedia : diaporamas <ul><li>SlideShare </li></ul><ul><ul><li>Application phare pour le partage et récupération de présentations / diapositives </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>25 millions de visiteurs chaque mois </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Powerpoint, mais pas seulement : aussi pdf, OpenOffice, Word, documents depuis Google Docs… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Transformation des présentations en format flash </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Après inscription, possibilité de stocker et de publier les présentations, soit dans un réseau limité, soit publiquement </li></ul></ul><ul><ul><li>Ressources référencées par les moteurs de recherche </li></ul></ul><ul><ul><li>Valorisation de l’expertise et outil de veille </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    69. 70. 3.5 Plates-formes de partage multimedia : diaporamas <ul><ul><li>Quelques fonctions de Slideshare : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Outils de tagging, de rating et de recherche </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de garder les présentations dans ses favoris, d’envoyer leur lien par mail </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de créer un réseau de contacts </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité d’intégrer les présentations dans les réseaux sociaux comme Facebook ou Linkedin, dans son blog, son site, de les tagguer sur Delicious, d’envoyer vers Twitter </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité d’intégrer des vidéos Youtube dans ses présentations </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    70. 71. URFIST de Rennes, 2010
    71. 72. 3.6 Réseaux sociaux <ul><li>Réseaux sociaux / Social Networking </li></ul><ul><ul><li>Nombreuses plateformes généralistes ou spécialisées, </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>explosion des audiences et multiplication des applications (jeux, partage de goûts littéraires …) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Gratuité et ouverture </li></ul></ul><ul><ul><li>Transparence et visibilité de l’identité numérique </li></ul></ul><ul><ul><li>Les amis de nos amis … : informations , mise en relation et prise de contact en ligne </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>des profils individuels (dimension personnelle) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>la constitution de communautés (dimensions collective) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Interaction avec le cercle des relations </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Optique de cooptation et de recommandation </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    72. 73. 3.6 Réseaux sociaux <ul><li>Réseaux sociaux généralistes </li></ul><ul><ul><li>Les plus connus : MySpace / Facebook / Twitter (micro-blogging) </li></ul></ul><ul><li>Réseaux sociaux spécialisés </li></ul><ul><ul><li>Professionnels : profils avec CV + liens et « hubs » regroupant des utilisateurs autour d’un centre d’intérêt </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>LinkedIn </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Viadeo </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De chercheurs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Scilink </li></ul></ul></ul><ul><li>Moteurs de recherche scrutant les réseaux sociaux </li></ul><ul><ul><li>Stalkerati , YoName … </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    73. 74. 3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Facebook créé en 2004 par Marc Zuckerberg </li></ul><ul><li>Ouverture vers l’extérieur </li></ul><ul><li>Domination mondiale avec 500 millions d’utilisateurs </li></ul><ul><ul><li>Cf carte mondiale des réseaux sociaux (juin 2009) </li></ul></ul><ul><li>Indexation des profils par Google </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    74. 75. 3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Variété des usages : </li></ul><ul><ul><li>Communication / buzz sur un sujet </li></ul></ul><ul><ul><li>Recherche de partenaires, clients </li></ul></ul><ul><ul><li>Amélioration de son référencement </li></ul></ul><ul><ul><li>Surveillance de l’actualité </li></ul></ul><ul><ul><li>Questions à la communauté </li></ul></ul><ul><ul><li>Vente et affiliation </li></ul></ul><ul><ul><li>Sondages, enquêtes </li></ul></ul><ul><ul><li>Recherche d’emploi, recrutement </li></ul></ul><ul><ul><li>Création et suivi d’un réseau personnel / professionnel </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisation des applications Facebook </li></ul></ul><ul><ul><li>Partage de fichiers et de documents </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    75. 76. 3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Mixité, convergence des applications </li></ul><ul><li>Création </li></ul><ul><ul><li>D’un profil, d’une page, d’un groupe </li></ul></ul><ul><li>Limites et risques </li></ul><ul><ul><li>Mise en scène de soi </li></ul></ul><ul><ul><li>Perte de contrôle </li></ul></ul><ul><ul><li>Question de l’accès aux données personnelles </li></ul></ul><ul><ul><li>Problème des traces laissées sur le réseau social </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion de l’identité numérique / e-réputation </li></ul></ul><ul><ul><li>Usurpation d’identité </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    76. 77. 3.6 Réseaux sociaux : Facebook <ul><li>Une « utilisation raisonnée » </li></ul><ul><ul><li>L’exemple des bibliothèques françaises sur Facebook </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Une cinquantaine d’avatars de bibliothèques françaises ( Source : Bibliobsession 2.0 ) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ex de la BPI , de la bibliothèque Cujas </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Voir les bibliothèques ayant un compte sur des sites de réseaux sociaux (Bibliopedia) </li></ul></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    77. 78. 3.6 Réseaux sociaux professionnels <ul><li>Réseaux sociaux professionnels (RSP) </li></ul><ul><ul><li>Démultiplication des contacts </li></ul></ul><ul><ul><li>Nouvelles modalités de recrutement, d’échanges, de promotion… </li></ul></ul><ul><ul><li>Même fonctionnement que réseaux sociaux grand public </li></ul></ul><ul><li>Principaux RSP : </li></ul><ul><ul><li>LinkedIn : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>75 millions d’inscrits </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Viadeo : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>30 millions </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Xing : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>9 millions </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    78. 79. 3.6 Réseaux sociaux professionnels : LinkedIn <ul><li>Le plus grand RSP au monde : </li></ul><ul><ul><li>7O millions de membres dans 200 pays (en juin 2010), 75 millions en septembre </li></ul></ul><ul><ul><li>1 nouveau membre s'inscrit chaque seconde </li></ul></ul><ul><ul><li>560 000 professionnels se connectent chaque jour </li></ul></ul><ul><ul><li>Les dirigeants des 500 plus grosses sociétés sur LinkedIn </li></ul></ul><ul><ul><li>50% des membres : poste de décision au sein de leur entreprise </li></ul></ul><ul><li>Source: Marketing et Technologies </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    79. 80. 3.6 Réseaux sociaux professionnels : LinkedIn <ul><li>Usages : </li></ul><ul><ul><li>41% : faire des affaires </li></ul></ul><ul><ul><li>70% : recherche de travail </li></ul></ul><ul><ul><li>80% : recrutement </li></ul></ul><ul><li>Intérêt également dans le secteur public : </li></ul><ul><ul><li>Participation à une communauté </li></ul></ul><ul><ul><li>Partage d’informations </li></ul></ul><ul><ul><li>Visibilité professionnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Intérêt pour recrutement, contacts… </li></ul></ul><ul><li>Exemple de profil public LinkedIn </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    80. 81. 3.7 Collaborer : les wikis <ul><li>Définition : </li></ul><ul><ul><li>Du terme hawaïen « wiki wiki » = « rapide » ou « informel » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Wikiwikiweb = Le 1 er wiki en 1995 (Ward Cunningham) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Définition tirée de Wikipédia : « Site Web dynamique permettant à tout individu d’en modifier les page à volonté. Il permet de communiquer et diffuser des informations rapidement, de structurer cette information pour permettre d’y naviguer commodément » </li></ul></ul><ul><li>Applications : </li></ul><ul><ul><li>Outil de gestion et de partage des connaissances </li></ul></ul><ul><ul><li>Travail collaboratif </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    81. 82. 3.7 Collaborer : les wikis <ul><li>Fonctionnement </li></ul><ul><ul><li>Moteur de wiki, fermes à wikis et accès par navigateur </li></ul></ul><ul><ul><li>Rédaction collaborative d’articles (rubriques) </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion des droits de modification </li></ul></ul><ul><ul><li>Historique des modifications / archivage des versions </li></ul></ul><ul><ul><li>Syntaxe / interface graphique; langage de mise en forme simplifiée </li></ul></ul><ul><ul><li>Table des matières dynamique, etc. </li></ul></ul><ul><li>Quelques logiciels wiki : </li></ul><ul><ul><li>MediaWiki, Dokuwiki, Phpwiki, PbWorks, WikiNi, Wikidot, ZohoWiki… </li></ul></ul><ul><li>Exemples de wikis : </li></ul><ul><ul><li>Wikipedia (2001), Citizendium (2006) ou Scholarpedia , encyclopédies collaboratives </li></ul></ul><ul><ul><li>Wiki GTAO (groupe de travail sur les archives ouvertes) </li></ul></ul><ul><ul><li>Bibliopédia et les « bibliowikis » recensés sur : http:// biblio.wikia.com / wiki / Bibliowikis </li></ul></ul><ul><li>Support de David Liziard </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    82. 83. 3.8 Collaborer : les suites bureautiques <ul><li>Zoho : </li></ul><ul><ul><li>Entreprise californienne, considérée comme l'une des plus innovantes du web 2.0 </li></ul></ul><ul><ul><li>Concurrente de Google et Microsoft sur les outils collaboratifs </li></ul></ul><ul><ul><li>Véritable trousse à outils : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Zoho Writer : traitement de texte </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Zoho Sheet : tableur </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Zoho Show : présentation ; nouvelle version lancée le 12 décembre ; cf sur blog de Benoit Descary </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Mais aussi Zoho Meeting, Planner, Chat, Wiki, etc. </li></ul></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    83. 84. 3.8 Collaborer : les suites et outils bureautiques <ul><li>Autres exemples : </li></ul><ul><ul><li>Google Documents : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Successeur de Writely </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Traitement de texte et tableur </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Zimbra : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Plate-forme collaborative, suite bureautique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Récemment rachetée par Yahoo </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    84. 85. 3.8 Collaborer : les outils de coordination <ul><li>Pour trouver une date commune pour un événement : </li></ul><ul><ul><li>Doodle : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entreprise suisse (Zurich) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Outil en ligne, très simple à utiliser </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Permet d'organiser rapidement des sondages  : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>pour fixer une date de réunion, organiser un événement... </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Pour faire un choix collectif : cinéma, restaurant... </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pas d'authentification obligatoire </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    85. 86. 3.9 Collaborer : les outils de gestion de tâches <ul><li>RememberTheMilk : </li></ul><ul><ul><li>Outil en ligne, de gestion de “to do” listes </li></ul></ul><ul><ul><li>Grande simplicité d’utilisation </li></ul></ul><ul><ul><li>Authentification nécessaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Permet d'organiser rapidement ses différentes tâches : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création de listes de tâches personnelles </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Description des tâches </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de partage </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Système d’alertes par mel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Interfaçage avec d’autres applications : Twitter, GoogleCalendar... </li></ul></ul></ul><ul><li>Autre outil de gestion du temps : Todoist </li></ul><ul><ul><li>Voir comparaison sur Outils froids </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    86. 87. 3.10 Conclusion sur les outils <ul><li>Explosion des outils de gestion de l’information </li></ul><ul><ul><li>Problème de surcharge informationnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Problème de l’intégration des différentes applications </li></ul></ul><ul><li>Intérêt des pages personnalisables comme bureau virtuel </li></ul><ul><li>Garder des outils spécifiques pour des usages bien différenciés : gestion de signets, gestion des tâches, etc. </li></ul><ul><li>Jouer de l’interopérabilité des outils </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    87. 88. 3.10 Quelques ressources sur les outils <ul><li>Outils froids de Christophe Deschamps : http:// www.outilsfroids.net / </li></ul><ul><li>Influx , de Christophe Asselin : http:// influx.joueb.com / </li></ul><ul><li>FredCavazza.net de Fred Cavazza : http://www.fredcavazza.net/ </li></ul><ul><li>Voir aussi le ppt de Mael Le Hir sur la veille </li></ul>URFIST de Rennes, 2010
    88. 89. 4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour l’enseignement et recherche <ul><li>Une « science 2.0 » ? (cf. O. Ertzscheid) </li></ul><ul><ul><li>Vers une interactivité des ressources </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité d’annoter et de commenter des publications scientifiques = peer reviewing en accès libre et interactif = «  Open reviewing  » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>collections Open Access Plos One </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Revue Philica </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nouveaux modes d’interrogation des bases de données ( Interface HubMed sur la base Medline : flux RSS, tags, annotations…) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des réseaux sociaux scientifiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Academia.edu , SciLink </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Biomed Experts </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Carnets ² (université Paris Descartes) </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    89. 90. 4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour l’enseignement et recherche <ul><ul><li>Sur les plates-formes de partage : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Communautés de spécialistes, de pratiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Partage de documents </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>My Experiment </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Open-Notebook-Science </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Partage de signets </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Connotea (exports de listes sélectionnées sur tags) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Diigo (bookmarking et annotations) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Partage de références d’articles </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>CiteUlike (Outil de partage de signets pour universitaires, url d’articles scientifiques) </li></ul></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    90. 91. 4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour l’enseignement et recherche <ul><ul><li>Production de blogs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Blogs scientifiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Hypothèses.org </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Blogs de chercheurs : « une science aimable » (A. Gunthert) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Affordance d’Olivier Ertzscheid (voir son billet sur la blogosphère scientifique ) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Technologies du langage de Jean Véronis </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>L’Atelier des icônes d’André Gunthert </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Wikis scientifiques / de scientifiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Genomics </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Questions-science.com </li></ul></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    91. 92. 4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour les bibliothèques <ul><li>« Bibliothèque 2.0 » </li></ul><ul><ul><li>2005 : terme inventé par Michel Casey (Library Crunch) </li></ul></ul><ul><ul><li>Le concept : «  L'information devrait circuler de la bibliothèque à l'usager, et de l'usager à la bibliothèque, pour permettre une adaptation rapide et permanente des services. Les usagers (comme individus et comme communautés) devraient être impliqués en tant que consultants, participants, cocréateurs - ceci pour permettre l'innovation aussi bien dans les services virtuels que les services physiques. » </li></ul></ul><ul><ul><li>Source : Bibliopedia </li></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    92. 93. 4/ Usages et enjeux : le web 2.0 pour les bibliothèques <ul><li>Quelques applications </li></ul><ul><ul><li>Blogs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>de bibliothécaires : Bibliobsession 2.0 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>de bibliothèques : Buboblog </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Manifeste du bibliothécaire 2.0 (Laura Cohen, 2006, bibliothèque de l’université d’Albany) [blog interrompu] </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Portails Netvibes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Bibliothèques de l’ Univ . de Provence </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Signets Delicious </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Bibliothèques de l’ Univ . de Provence </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Wikis </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Bibliopedia , Biblio-wikia </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réseaux sociaux </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>BNF sur Facebook </li></ul></ul></ul><ul><li>Usages : </li></ul><ul><ul><ul><li>Messagerie instantanée </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intégration de tags </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Interfaces de consultation simplifiées et innovantes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Veille par RSS </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réseaux sociaux et collections sur plateformes de partage ( LC sur Flickr ) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« Contextualisation de la bibliothèque » (sur Amazon, LibraryThing, Google Book Search) et recommandation (JM Salaün) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Opac 2.0 / Cataloblog (O. Le Deuff) </li></ul></ul></ul>URFIST de Rennes, 2010
    93. 94. <ul><li>Du web 2.0 au Web Squared (Web ²) … </li></ul><ul><li>selon Tim O’Reilly </li></ul><ul><li>Voir : </li></ul><ul><li>Web Squared : web 2.0 five years on (Tim O’Reilly, John Battelle, 2009) </li></ul><ul><li>Web Squared , transition vers le web 3.0 ou nouveau paradigme ? (Fred Cavazza, 2009) </li></ul><ul><li>Source de l’image : </li></ul><ul><li>Web Squared Journal </li></ul><ul><li>http://www.websquaredjournal. </li></ul><ul><li>com/evolution-du-web-du-web-1-0-au-web-squared/2010/01/30/ </li></ul>

    ×