Perspectives de l’évaluation ouverte 
dessinée par la voie verte de l’Open Access, 
quelle réflexion portée par le Service...
Introduction : 
Quelques mots sur Inria 
De l’IST à l’IES 
Episciences IAM 
Du journal à l’épi-journal : pour un partage p...
Institut National de Recherche 
en Informatique et Automatique 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 3
Inria 
4 
•un établissement public de recherche dédié aux 
sciences du numérique (EPST) créé en 1967 
•institut public de ...
Axes de recherche 
• STIC pour les sciences de la vie et 
de l’environnement 
• Mathématiques appliquées, calcul & simulat...
Les chiffres clés 
6 
4,400 
Personnes 
(dont 60 % salariés 
d’Inria) 
62 
Equipes associées 
dans le monde entier 
8 
Cen...
L’Open Access chez Inria 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 7
2004 – 2014 dix ans s’investissement 
• 2004-2005 : début de la collaboration avec le CCSD pour créer HAL-Inria 
lancement...
2004 – 2014 dix ans s’investissement 
• Développement d’outils et services pour les chercheurs et les documentalistes : 
h...
Traduction dans la politique Inria 
• Gold 
–Adoption maîtrisée et inquiétudes 
–Rejet du modèle hybride 
–Mise en place d...
Traduction dans la politique Inria 
• Green 
–Priorité forte sur le (épi)-green 
–Dépôt obligatoire de toutes les publicat...
Vers une offre de service Green 
• HAL-Inria pour l’ensemble de la production 
• Episcience pour les revues 
• SciencesCon...
De l’IST à l’IES 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 13
IST => IES 
• Création du service Edition Scientifique Inria 
• Création du service Archives Ouvertes 
• Dans un réseau In...
Présentation de l’équipe 
1, 95 ETP 
Laurent ROMARY 
(Scientific Information and 
Publishing Service Advisor) 
Hélène LOWI...
Episciences IAM 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 16
Du journal à l’épi-journal pour un partage plus 
équitable des connaissances 
• Qui crée de la valeur ? 
–recherches condu...
L’épi-journal: une réponse à un 
déséquilibre ? 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 18
Du journal à l’épi-journal pour un partage plus 
équitable des connaissances 
[Holzschuch 2012] « There is room for a new ...
L’Epi-Journal : définition 
 L’épi-journal (Overlay Journal) : journal électronique en 
libre-accès, soumission des artic...
La vision d’episciences IAM 
Un projet qui se trouve à la croisée des chemins, 
entre rupture et continuité 
21 
Des conte...
Episciences : les acteurs 
• Le CCSD et sa plateforme pour le 
peer-reviewing et l’édition d’epi-journaux 
• Des communaut...
Workflow éditorial 
L’auteur dépose un pre-print dans 
une archive ouverte compatible (Hal, 
Arxiv, CWI….) 1 
L’auteur sou...
L’épi-journal : « Go » 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 24
L’épi-journal : « No Go » 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 25
JDMDH : Journal of Data Mining and 
Digital Humanities 
• Revue nativement créée via Episciences 
• Humanités numériques e...
http://jdmdh.episciences.org 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 27
DMTCS : Discrete Mathematics and 
Theoretical Computer Science 
• Sujets à l’intersection entre ces deux domaines 
• Exist...
http://dmtcs.episciences.org 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 29
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 30
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 31
Services proposés 
• Management : peer-reviewing, feedback, relances, parution des 
revues et des numéros 
• Qualité : bib...
Evaluation ouverte… 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 33
Rapide historique de l’évaluation par les pairs 
• Longtemps aucune évaluation scientifique n’était appliquée. Le temps de...
Le contexte Green Open Access 
• Anonymisation des auteurs disparait 
• Le document est public immédiatement 
• Il peut êt...
Une offre de service à la carte par 
Episcience IAM en matière d’évaluation 
• Un principe fondamental : la politique est ...
Communication scientifique et évaluation 
ouverte 
• L’évaluation ouverte vue comme un échange / débat 
• Quel degré de pa...
Bénéfices attendus de l’ouverture de 
l’évaluation 
• Meilleur niveau scientifique des documents soumis 
• Meilleure argum...
Conclusion 
L’épi-journal et son environnement futur ? 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 39
L’épi-journal et son environnement 
futur ? 
• Flexibilité pour epi-sciences IAM : ne rien imposer aux 
revues 
• Explorer...
L’epijournal : au coeur de la revue de 
demain 
41 
« Green Open Access » 
Solidité des archives 
ouvertes (Hal, ArXiv….) ...
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 42
Références 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 43
Références : 
Bernat, Andrew P. «Thoughts on the publication culture in computing research.» Dagstuhl 
Perspectives Worksh...
Références : 
Holzschuch, Nicolas. «Open Archives and the Invisible College: driving forces towards a new 
publication mod...
Merci …. 
Contact : episciences@inria.fr 
Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 46
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Perspectives de l’évaluation ouverte dessinée par la voie verte de l’Open Access, quelle réflexion portée par OpenEdition@Inria ?

747 vues

Publié le

Intervention de Alain Monteil, Responsable documentation INRIA, Sophia Antipolis, lors de la cinquième journée nationale du Réseau des URFIST : Nouvelles formes de communication et d’évaluation scientifiques : perspectives et légitimités (le 25 septembre 2014)

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
747
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
67
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Another part of our motivation is : the way of functioning of the current publishing system -> where the balance seems broken.
    Let’s consider some core questions.
    Who’s creating value?
    Research is made by researchers
    Articles are written by researchers
    Reviewing and selecting articles are conducted by researchers
    -Who is financing research and researchers?
    -What about Publishers?: are they providing good services for a fair price?
    -What about Learned societies?: how much do they work at the service of research?
    In this system, it seems to us that some publishers and scholarly societies no longer offer the necessary services and tend to become profit centers.
    How to go back to a fair situation ?
    Let’s get back to the basics and question the origins and functions of scientific journals.
  • Perspectives de l’évaluation ouverte dessinée par la voie verte de l’Open Access, quelle réflexion portée par OpenEdition@Inria ?

    1. 1. Perspectives de l’évaluation ouverte dessinée par la voie verte de l’Open Access, quelle réflexion portée par le Service Edition Scientifique Inria ? Nice, journée nationale d’étude URFIST 2014
    2. 2. Introduction : Quelques mots sur Inria De l’IST à l’IES Episciences IAM Du journal à l’épi-journal : pour un partage plus équitable des connaissances Workflow éditorial Deux premières revues: JDMDH et DMTCS Services proposés Evaluation ouverte : Définition Historique de l’évaluation Les enjeux Evaluation Ouverte et édition scientifique Inria Conclusion : L’épi-journal et son environnement futur ? Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 2
    3. 3. Institut National de Recherche en Informatique et Automatique Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 3
    4. 4. Inria 4 •un établissement public de recherche dédié aux sciences du numérique (EPST) créé en 1967 •institut public de recherche entièrement dédié aux sciences du numérique •à l’interface des sciences informatiques et des mathématiques •développement des technologies numériques de demain Episciences IAM - Journée URFIST 2014
    5. 5. Axes de recherche • STIC pour les sciences de la vie et de l’environnement • Mathématiques appliquées, calcul & simulation • Perception, cognition, interaction • Réseaux, Systèmes et services, calcul distribué • Algorithmique, programmation, logiciels et architectures Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 5
    6. 6. Les chiffres clés 6 4,400 Personnes (dont 60 % salariés d’Inria) 62 Equipes associées dans le monde entier 8 Centres de Recherche en france 41 181 Equipes projets 4,450 Publications scientifiques Conférences internationales UN BUDGET DE 250 Brevets en activité (au total) 265 M€ Dont plus de 29% de ressources propres 3,400 Scientifiques 1250 Doctorants 280 Post-Doctorants 460 ingénieurs R&D Budget IST/IES Env. 1 M€/an Dont 85% abonnement électronique Episciences IAM - Journée URFIST 2014
    7. 7. L’Open Access chez Inria Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 7
    8. 8. 2004 – 2014 dix ans s’investissement • 2004-2005 : début de la collaboration avec le CCSD pour créer HAL-Inria lancement le 01/04/2005 • 2005 – 2013 : le temps de l’incitation –Investissement des documentalistes : Formation communication et gestion des dépôts –Reprises de corpus : base des publications du Loria –Migration de la gestion des Rapports de Recherche et Rapports Techniques dans HAL-Inria Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 8
    9. 9. 2004 – 2014 dix ans s’investissement • Développement d’outils et services pour les chercheurs et les documentalistes : haltools et haltools-gestion • Accompagnement de certaines conférences pour la diffusion des actes • 2013 - -> HAL-Inria référentiel officiel de la production scientifique Inria –Listes des publications pour les évaluations et rapport d’activité extraites quasi exclusivement de HAL –Indicateurs bibliométriques réalisés à partir de HAL –Mise en place des services Édition Scientifique Inria et Archives Ouvertes dans la cadre de l’évolution de l’IST vers l’IES. Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 9
    10. 10. Traduction dans la politique Inria • Gold –Adoption maîtrisée et inquiétudes –Rejet du modèle hybride –Mise en place d’un suivi sur le modèle Gold –Tableau de bord des revues: coût, qualité, prédateurs –Financement centralisé –Bilan et suivi annuel Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 10
    11. 11. Traduction dans la politique Inria • Green –Priorité forte sur le (épi)-green –Dépôt obligatoire de toutes les publications Inria sur HAL –Utilisation exclusive des listes extraites de HAL pour nos évaluations et nos rapports d’activité –Projet de plate-forme ouverte d’epi-journaux Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 11
    12. 12. Vers une offre de service Green • HAL-Inria pour l’ensemble de la production • Episcience pour les revues • SciencesConf pour les conférences Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 12
    13. 13. De l’IST à l’IES Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 13
    14. 14. IST => IES • Création du service Edition Scientifique Inria • Création du service Archives Ouvertes • Dans un réseau Information et Edition Scientifique de la direction scientifique Inria. Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 14
    15. 15. Présentation de l’équipe 1, 95 ETP Laurent ROMARY (Scientific Information and Publishing Service Advisor) Hélène LOWINGER (Scientific Information and Publishing Service Officer) 0,75 ETP Gaëlle RIVERIEUX (Scientific Information and Publishing Service Coordinator ) 0,1 + 0,9 ETP Alain MONTEIL (Scientific Information and Publishing Service Officer) 0,2 ETP Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 15
    16. 16. Episciences IAM Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 16
    17. 17. Du journal à l’épi-journal pour un partage plus équitable des connaissances • Qui crée de la valeur ? –recherches conduites par les chercheurs –articles écrits par les chercheurs –relecture et sélection des articles  chercheurs –promotion et dissémination de l’information  défis pour les chercheurs • Interrogeons le système –Qui finance la recherche et les chercheurs ? –Comment les chercheurs et leurs institutions prennent-ils en compte les problématiques liées à l’information scientifique ? • Les partenaires –Les éditeurs : offrent-ils le bon service au bon tarif ? –Les sociétés savantes : dans quelle mesure travaillent-elles au service de la recherche ? Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 17
    18. 18. L’épi-journal: une réponse à un déséquilibre ? Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 18
    19. 19. Du journal à l’épi-journal pour un partage plus équitable des connaissances [Holzschuch 2012] « There is room for a new publication model, combining Open Archives for immediate access with editorial peer-reviewing » Attentes concernant un nouveau modèle de publication –Permettre les échanges entre scientifiques –Réunir plusieurs objets : images, codes, vidéos…en liaison avec l’article –Outil souple et robuste –Multidisciplinaire –Lié à un processus éditorial de haute qualité scientifique –Indépendant financièrement, durable et stable –Non lié au modèle « Gold » pour conserver son indépendance scientifique Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 19
    20. 20. L’Epi-Journal : définition  L’épi-journal (Overlay Journal) : journal électronique en libre-accès, soumission des articles via une ou plusieurs archive(s) ouverte(s) ;  Offrir un accès définitif, libre et immédiat aux résultats scientifiques, sans embargo, ni contrepartie financière  Rupture chez Episciences IAM : libre accès via un « fair access » ; Proposer une alternative à l’édition classique qui soit scientifiquement viable Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 20
    21. 21. La vision d’episciences IAM Un projet qui se trouve à la croisée des chemins, entre rupture et continuité 21 Des contenus scientifiques de haut niveau « accessibles » pour le lecteur et l’auteur Reprise en main par les communautés scientifiques de leurs revues Rôle des epi-comités pour garantir cohérence, haute qualité et candidatures des revues S’adresse à toutes revues « migrantes », « émergentes », ou «à des revues indépendantes » Continuité Continuité Rupture Rupture Episciences IAM - Journée URFIST 2014
    22. 22. Episciences : les acteurs • Le CCSD et sa plateforme pour le peer-reviewing et l’édition d’epi-journaux • Des communautés thématiques : –Episciences Maths – Institut Fourier –http://episciences.org/page/epimath –Episciences IAM Informatics & Applied Mathematics – Inria –http://episciences.org/page/epiiam Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 22
    23. 23. Workflow éditorial L’auteur dépose un pre-print dans une archive ouverte compatible (Hal, Arxiv, CWI….) 1 L’auteur soumet son article à un épi-journal (saisie de l’ID, remontée des informations et du pdf) Le Rédacteur en Chef assigne des relecteurs qui peuvent commencer leur travail de relecture et d’évaluation de l’article Les relecteurs peuvent demander des corrections avant de donner leur accord pour publication ou rejet de l’article par la revue Validation par le Rédacteur en Chef pour la publication d’un n° de revue après mise en page, mise en forme, puis actions de communication 23 2 3 4 5 L’epi-comité gère les candidatures de revues via un collège scientifique et international de haut niveau Episciences IAM - Journée URFIST 2014 Le rédacteur en chef est assisté d’un comité éditorial Epi-comité comme chercheur d’Innovation
    24. 24. L’épi-journal : « Go » Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 24
    25. 25. L’épi-journal : « No Go » Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 25
    26. 26. JDMDH : Journal of Data Mining and Digital Humanities • Revue nativement créée via Episciences • Humanités numériques et fouille de données : domaine encore peu structuré au niveau éditorial • Un comité scientifique qui a collectivement décidé de passer en OA • Le rédacteur en chef avait été contacté par un éditeur prédateur  recherche de partenaire sérieux en OA • Parution trimestrielle • En ligne depuis le 24 juin, avec 6 articles pour le volume 0 … Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 26
    27. 27. http://jdmdh.episciences.org Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 27
    28. 28. DMTCS : Discrete Mathematics and Theoretical Computer Science • Sujets à l’intersection entre ces deux domaines • Existe depuis 1997 : serveur interne (+mail), puis OJS, puis abandon • Problématique de reprise de données dans HAL pour 34 n° de revues en 15 volumes, 411 articles (dont n° spéciaux et proceedings) ; croisement d’infos (DBLP, BibTeX…) , corrections des métadonnées pour l’import dans HAL. • Délai d’acceptation d’un article : 12 mois ; édition : 2 semaines • Recherche de qualité et d’immédiateté • Pourquoi Episciences ? –Rejoindre une communauté et une mutualisation de services –Bénéfice de services « supports » Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 28
    29. 29. http://dmtcs.episciences.org Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 29
    30. 30. Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 30
    31. 31. Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 31
    32. 32. Services proposés • Management : peer-reviewing, feedback, relances, parution des revues et des numéros • Qualité : bibliographies, métadonnées, références… • Communication et animation de communautés : publicité, réseaux sociaux, modération des discussions en ligne • Visibilité, indexation, référencement (DBLP, Scopus…) • Services techniques via infrastructure HAL • Archivage à long terme • Web design, Archivage des échanges sur la plateforme • Coordination copy-editing (via un prestataire probablement) • Licence auteur : CC-BY Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 32
    33. 33. Evaluation ouverte… Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 33
    34. 34. Rapide historique de l’évaluation par les pairs • Longtemps aucune évaluation scientifique n’était appliquée. Le temps de la correspondance scientifique et des sociétés savantes… • Avec l’arrivée des éditeurs, professionnalisation dans la forme et la diffusion. Face à l’augmentation des volumes appel aux experts pour l’évaluation. Pas d’anonymisation… • Au cours du XXème siècle et surtout après la seconde guerre mondiale mise en place de l’anonymisation : deux modèles : –anonymisation des auteurs seul –anonymisation des auteurs et des relecteurs • Le temps du Web retour sur l’anonymisation et sa pertinence Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 34
    35. 35. Le contexte Green Open Access • Anonymisation des auteurs disparait • Le document est public immédiatement • Il peut être accompagné de commentaires Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 35
    36. 36. Une offre de service à la carte par Episcience IAM en matière d’évaluation • Un principe fondamental : la politique est définie par la revue sur le socle du principe de l’épijournal • Classique : évaluation menée en interne, aller/retour avec l’auteur => aucune visibilité externe • Semi-ouvert : une partie des éléments de l’évaluation est accessible à tous =>défini par le comité éditorial • Ouvert : tous les éléments de l’évaluation sont public • Social : intégrer la dimension réseau social scientifique où chacun peut apporter un commentaire ou un avis sur un document scientifique Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 36
    37. 37. Communication scientifique et évaluation ouverte • L’évaluation ouverte vue comme un échange / débat • Quel degré de participation : des relecteurs, un comité, un éditeur etc… • Intégrée à la publication par les versions ou mis en annexe • La communication sera-t-elle figée ou évolutive ? • Notion d’auteurs collectifs Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 37
    38. 38. Bénéfices attendus de l’ouverture de l’évaluation • Meilleur niveau scientifique des documents soumis • Meilleure argumentation dans l’évaluation • Compléter le document par les commentaires pour améliorer sa lisibilité • Réduire considérablement les conflits d’intérêts • Participe à la lutte contre le plagiat et les junk documents • Meilleure gestion des versions du document • Evolution du peer-review modèle MyScienceWork par exemple « folks peer reviewing » Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 38
    39. 39. Conclusion L’épi-journal et son environnement futur ? Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 39
    40. 40. L’épi-journal et son environnement futur ? • Flexibilité pour epi-sciences IAM : ne rien imposer aux revues • Explorer et accompagner de nouveaux modèles en matière d’évaluation • Intégrer dans un environnement de type réseau social scientifique Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 40
    41. 41. L’epijournal : au coeur de la revue de demain 41 « Green Open Access » Solidité des archives ouvertes (Hal, ArXiv….) Réduction des délais de publications Pour la communauté IAM : aider à répondre aux attentes en termes d’adéquation des rôles entre revues et actes de conférences, normaliser les activités de communication scientifique Les revues « augmentées » Le « collège invisible » Donner accès au plus grand nombre Documenter les programmes et algorithmes epi-journaux Echanger Discuter, partager, contribuer aux réseaux sociaux scientifiques…. Critiquer dans une approche constructive Chercher à faire progresser la qualité des pre-prints Chercher la pépite, l’innovation qui se cache peut-être derrière des formulation maladroites Reproductibilité des programmes Permettre le contrôle des calculs, preuves… Tester des jeux de données pour lancer de nouvelles applications (sérendipité) Aller vers plus de transdisciplinarité Référencer, indexer ces programmes, (DOI), changer la granularité : du document vers la donnée Episciences IAM - Journée URFIST 2014
    42. 42. Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 42
    43. 43. Références Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 43
    44. 44. Références : Bernat, Andrew P. «Thoughts on the publication culture in computing research.» Dagstuhl Perspectives Workshop: Publication Culture in Computing Research, Dagstuhl, 2012. John Bohannon. Who's Afraid of Peer Review? In Science 4 October 2013: Vol. 342 no. 6154 pp. 60-65 DOI: 10.1126/science.342.6154.60 Chen, Jilin and Konstan, Joseph A. «Conference Paper Selectivity and Impact.» in Commun. ACM, June 2010: 79--8. Fortnow, Lance. «Separating the Editorial from the distribution in CS publications.» Dagstuhl Perspectives Workshop: Publication Culture in Computing Research, Dagstuhl, 2012. Francke, H. (2014). Dimensions of Credibility: Review as a Documentary Practice. In iConference 2014 Proceedings (p. 1051–1055). doi:10.9776/14379 Grudin, Jonathan. «Conferences, Journals and the competitive exclusion principles.» Dagstuhl Perspectives Workshop: Publication Culture in Computing Research, Dagstuhl, 2012. Hermenegildo, Manuel V. «Conferences vs. Journals in CS, what to do ? Evolutionary ways forward ICLP/TPLP Model.» Dagstuhl Perspectives Workshop: Publication Culture in Computing Research, Dagstuhl, 2012. Holbrook, J. Britt. Does open access really threaten peer review?. UNT Digital Library. http://digital.library.unt.edu/ark:/67531/metadc84328/. Accessed September 17, 2014 Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 44
    45. 45. Références : Holzschuch, Nicolas. «Open Archives and the Invisible College: driving forces towards a new publication model.» Dagstuhl Perspectives Workshop: Publication Culture in Computing Research, Dagstuhl, 2012. Mabe, Michael. «Scholarly publishing.» European Review 17, n° 1 (2009): 3-22. Mabe, Michael; Ware, Mark . « The STM report : an overview of scientific and scholarly journal publishing «, 3rd edition, STM, 2012. Matthew Sullivan, Peer Review and Open Access. OpenStax CNX. 23 avr. 2014 http://cnx.org/contents/1137808f-5dd6-40d0-b60f-3ddb518122c2@2@2. Patterson, David ; Snyder, Lauwrence ; Ullman,Jeffrey. «Best Practice Memo : Evaluating computer scientists and engineers for promotion and tenure.» in Computing Research News, Computing Research Association, sept. 1999. Pontille, D., and Torny, D. (2014) The Blind Shall See! The Question of Anonymity in Journal Peer Review. Ada: A Journal of Gender, New Media, and Technology, No.4. doi:10.7264/N3542KVW van Leeuwen, Jan. «Where to send your paper.» Dagstuhl Perspectives Workshop: Publication Culture in Computing Research, Dagstuhl, 2012. Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 45
    46. 46. Merci …. Contact : episciences@inria.fr Episciences IAM - Journée URFIST 2014 - 46

    ×