L’approche féministe       EDU 5671      Julie Chabot      Amélie Marcil     Sandie Morency    Kari-Anne Murphy
Plan de la présentation  1. L’introduction  2. Le contexte historique  2.1 Le mouvement féministe  2.2 Le développement de...
Plan de la présentation (suite…)   4. Le processus thérapeutique   4.1 La relation thérapeutique   4.2 Les objectifs de la...
1. L’introductionDe nos jours il est plutôt difficile de comprendre l’importance ou peut-être   même l’utilité d’une appro...
2. Le contexte historique2.1 Le mouvement féministeLes causes du mouvement au Canada   Lors de la deuxième Guerre mondiale...
2. Le contexte historique2.1 Le mouvement féministe (suite…)Les grands développements   La pilule contraceptive est invent...
2. Le contexte historique2.2 Le développement de l’approche féministeLes groupes de sensibilisation   Ces groupes sont for...
2. Le contexte historique2.2 Le développement de l’approche féministe (suite…)   L’approche féministe survient de l’observ...
2. Le contexte historique2.2 Le développement de l’approche féministe (suite…)   L’approche ne constitue pas des technique...
3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain   Selon les féministes, un bon support social est nécessaire et essent...
3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...)      Elles perçoivent favorablement l’être humain alors qu’...
3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...)   Selon Corey (2001), cette approche présente une théorie q...
3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...)   Il existe 4 différents groupes de féministes qui valorise...
3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...)   Il existe également deux différentes thérapies surnommées...
3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministeA.    Le personnel est politique.      ...
3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)B.    La thérapie féministe ...
3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)C.    La thérapie est centré...
3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)D.    Les définitions de la ...
3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)E.    La relation thérapeuti...
4. Le processus thérapeutique4.1 La relation thérapeutique   Relation égalitaire, qui veut éliminer les barrières de pouvo...
4. Le processus thérapeutique4.2 Les objectifs de la thérapie   Découverte et actualisation de soi du client; réalisation ...
4. Le processus thérapeutique4.2 Les objectifs de la thérapie (suite…)   Diminuer les symptômes physiques ou   psychologiq...
4. Le processus thérapeutique4.3 Des exemples de scriptsScripts Négatifs:    Les hommes sont les plus intelligents.    Je ...
4. Le processus thérapeutique4.4 Le rôle du thérapeute   Appliquer ses habiletés, techniques et connaissances au sujet des...
4. Le processus thérapeutique4.5 Le rôle du thérapeute   Promouvoir l’indépendance et l’assurance de soi chez la femme.   ...
4. Le processus thérapeutique4.6 La révélation de soi   Le thérapeute peut choisir de dévoiler certains aspects de sa vie ...
4. Le processus thérapeutique4.7 Les difficultés et les limites   La révélation de soi peut brouiller les limites de la re...
4. Le processus thérapeutique4.8 Le rôle du client   Prendre la responsabilité de se connaître soi-même, et ce qu’il ou el...
4. Le processus thérapeutique4.9 La place de l’homme   Il y a des hommes qui pratiquent la thérapie féministe, quoiqu’ils ...
5. Les techniques thérapeutiquesIl est important de préciser que la thérapie féministe est une manière de voir     les cho...
5. Les techniques thérapeutiques 5.1 Les techniques principales Les techniques principales consistent à appliquer:    De l...
5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.11 La démystification en thérapie    La démystifi...
5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.12 L’analyse des rôles sociaux associés au sexe d...
5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.13 L’analyse du pouvoir en société exercée sur un...
5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.14 L’apprentissage de l’affirmation de soi   S’af...
5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.15 Le ré-encadrement et le ré-étiquetage d’un pro...
5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.16 Les groupes de sensibilisation   Les groupes d...
5. Les techniques thérapeutiques5.2 Les applications5.21 Les Couples et les familles   Le thérapeute tente de confronter l...
5. Les techniques thérapeutiques5.2 Les applications (suite…)5.22 Les hommes    Les hommes aussi peuvent ressentir de la p...
5. Les techniques thérapeutiques5.2 Les applications (suite…)5.23 Les enfants et les adolescents   Les adolescentes sont s...
Bonne fin de session et joyeuses           fêtes!!!!http://www.youtube.com/watch?v=wEiNfDU-ezM&feature=related            ...
6. Les références  Archer Jr., J. et McCarthy, C. J. (2007). Theories of Counseling and  Psychotherapy: Contemporary appli...
6. Les références (suite…)  Hill, M. & Ballou, M. (1998). Making therapy feminist: A practice survey. Women  & Therapy, 21...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Approche psychologie féministe

1 522 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 522
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Approche psychologie féministe

  1. 1. L’approche féministe EDU 5671 Julie Chabot Amélie Marcil Sandie Morency Kari-Anne Murphy
  2. 2. Plan de la présentation 1. L’introduction 2. Le contexte historique 2.1 Le mouvement féministe 2.2 Le développement de l’approche féministe 3. Les concepts théoriques 3.1 La vision de l’humain 3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe EDU 5671 - Lapproche féministe
  3. 3. Plan de la présentation (suite…) 4. Le processus thérapeutique 4.1 La relation thérapeutique 4.2 Les objectifs de la thérapie 4.3 Des exemples de scripts 4.4 Le rôle du thérapeute 4.5 Le rôle du thérapeute 4.6 La révélation de soi 4.7 Les difficultés et les limites 4.8 Le rôle du client 4.9 La place de l’homme 5. Les techniques thérapeutiques 5.1 Les techniques principales 5.2 Les applications 6. Les références EDU 5671 - Lapproche féministe
  4. 4. 1. L’introductionDe nos jours il est plutôt difficile de comprendre l’importance ou peut-être même l’utilité d’une approche thérapeutique fondée sur les croyances et les objectifs du mouvement féministe.Alors que le mouvement a reçu beaucoup d’attention aux États-Unis, au Canada il y avait tout de même un mouvement parallèle qui a suivi les développements américains de près.Pour commencer, nous allons discuter du mouvement féministe, puisque ceci a déclenché le développement de l’approche telle que nous la connaissons aujourd’hui.Voici un court vidéoclip qui discute de l’historique du mouvement féministe: http://www.youtube.com/watch?v=-XDgMiVaXmE&feature=related EDU 5671 - Lapproche féministe
  5. 5. 2. Le contexte historique2.1 Le mouvement féministeLes causes du mouvement au Canada Lors de la deuxième Guerre mondiale, les femmes ont été obligées de travailler afin de remplacer la main-d’œuvre parti outre-mer. On fait souvent référence à cette époque comme la première vague du mouvement féministe. Suite à la Guerre, on a prié et même obligé ces femmes à retrouver leur place à domicile. Dans les années 60, les femmes passent à l’action pour réclamer leurs droits et leur statut social. Ce fut le début du mouvement féministe moderne qui se poursuit encore aujourd’hui. EDU 5671 - Lapproche féministe
  6. 6. 2. Le contexte historique2.1 Le mouvement féministe (suite…)Les grands développements La pilule contraceptive est inventé en 1960, ce qui ouvre le débat publique quant aux droits de la femme en ce qui concerne son corps et sa sexualité. En 1967, le gouvernement fédéral canadien, sous la direction de Lester B. Pearson, met sur pied la Commission royale denquête sur la Condition féminine, qui a formulé, dans son rapport en 1970, 167 recommandations visant à donner aux femmes une plus grande égalité. L’égalité des sexes est officiellement reconnue dans La Charte canadienne des droits et libertés en 1982. L’avortement est officiellement légalisé au Canada en 1988, suite aux démarches du Dr. Henry Morgentaler. EDU 5671 - Lapproche féministe
  7. 7. 2. Le contexte historique2.2 Le développement de l’approche féministeLes groupes de sensibilisation Ces groupes sont formés dans les années 60 afin de promouvoir les causes du mouvement féministe ainsi que pour donner aux femmes un forum de discussion. Avec le temps, ces groupes se transforment en groupes d’action ou, pour ceux qui demeurent des groupes de discussions, font réaliser à quel point la psychologie, parmi d’autres professions, semble être développée par des hommes selon une mentalité très masculine.L’influence des autres groupes minoritaires Le mouvement féministe est survenu en même temps que d’autres mouvement pour groupes minoritaires. Alors que certaines femmes hésitaient à choisir entre les deux mouvements, plusieurs femmes ont su contribuer à deux mouvements simultanément. EDU 5671 - Lapproche féministe
  8. 8. 2. Le contexte historique2.2 Le développement de l’approche féministe (suite…) L’approche féministe survient de l’observation générale des approches thérapeutiques de l’Amérique du Nord qui ont été développées par des hommes pour répondre aux besoins des hommes. Les thérapeutes qui font appel à l’approche féministe voient les inégalités culturelles (selon le sexe, la race, la classe culturelle, l’orientation sexuelle, l’âge) comme la source de tous les problèmes thérapeutiques. EDU 5671 - Lapproche féministe
  9. 9. 2. Le contexte historique2.2 Le développement de l’approche féministe (suite…) L’approche ne constitue pas des techniques spécifiques mais plutôt une façon spécifique de refléter aux problèmes. Il n’y eut pas de grands contributeurs à l’approche féministe mais plutôt une contribution très variée de plusieurs domaines de travail. EDU 5671 - Lapproche féministe
  10. 10. 3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain Selon les féministes, un bon support social est nécessaire et essentiel afin de développer un moi véritable et authentique. Selon elles, le développement humain est principalement influencé par l’environnement politique, social, économique et historique que par les caractéristiques individuelles physiques, psychologiques et génétiques. Ainsi, leur objectif est non seulement de provoquer un changement individuel, mais également d’étudier l’environnement social afin de détruire et de modifier le statu quo. EDU 5671 - Lapproche féministe
  11. 11. 3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...) Elles perçoivent favorablement l’être humain alors qu’elles s’attaquent fortement aux différentes formes d’oppression et aux normes ancrées dans une société traditionnelle. Une société traditionnelle comprend différentes structures sociales qui supportent la socialisation au genre, les rôles sexuels et le statut minoritaire des femmes. L’approche féministe s’oppose fortement à cette vision traditionnelle. Cette vision empêche la femme d’être libre de se définir, de se développer et de se réaliser. http://www.youtube.com/watch?v=pF1j22x-yU8&feature=related EDU 5671 - Lapproche féministe
  12. 12. 3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...) Selon Corey (2001), cette approche présente une théorie qui est: A. Libre du genre: Elle explique les différences entre le genre féminin et masculin à partir de la socialisation et non à partir des caractéristiques biologiques. B. Flexible: Ses concepts s’appliquent équivalemment à différents sexes et à différents groupes peu importe leur âge, leur culture, leur ethnie, etc. C. Interactive: Elle s’intéresse à analyser l’interaction entre les pensées, les émotions et les comportements d’un individu avec l’influence de son contexte et de son environnement social. D. Continuelle: L’humain se développe et progresse tout au long de sa vie. EDU 5671 - Lapproche féministe
  13. 13. 3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...) Il existe 4 différents groupes de féministes qui valorisent le changement individuel et social. Les féministes radicales “ reconnaissent toutes que la domination masculine sur les institutions sociales est la cause de l’oppression des femmes” (Sturdivant, 1983, p.60). Les féministes libérales “ mettent l’accent sur […] la société de consommation ainsi que sur les pratiques et les théories éducationnelles sexistes, qu’elles dénoncent comme responsables de l’oppression des femmes ” (Sturdivant, 1983, p.59). Les féministes culturelles reconnaissent la dévalorisation de la femme puisqu’elle est associée à la sphère psychologique alors que l’homme est associé à la sphère politico-économique. Ainsi, la nature justifie les inégalités de statut et de pouvoir. Les féministes sociales examinent de multiples formes d’oppression telles que la race, la classe sociale ou l’orientation sexuelle. EDU 5671 - Lapproche féministe
  14. 14. 3. Les concepts théoriques3.1 La vision de l’humain (suite...) Il existe également deux différentes thérapies surnommées l’approche non sexiste et l’approche womanist. Avec l’approche non sexiste, on retrouve aucun stéréotype et aucun rôle sexuel en thérapie. Contrairement à différentes approches féministes, le thérapeute et le client s’engage afin d’aboutir à un changement individuel alors qu’il ne se préoccupe aucunement du changement social. De son côté, l’approche womanist reconnaît les différentes formes d’oppression vécue par les femmes de couleur. Leur objectif est d’encourager ces femmes à se valoriser dans tous les rôles qu’elles détiennent. EDU 5671 - Lapproche féministe
  15. 15. 3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministeA. Le personnel est politique. Les conseillères féministes croient qu’il existe une corrélation significative entre le contexte social et politique et les expériences individuelles. Selon elles, la vie d’une femme est modelée par les facteurs externes, par les structures sociales et par les influences culturelles et idéologiques qui soutiennent le patriarcat. L’objectif de l’approche féministe est d’instaurer et de promouvoir le changement individuel ainsi que social. Pour cela, les conseillères aident leurs clientes à reconnaître l’oppression, les préjugés, l’injustice économique et la discrimination qu’elles vivent et elles s’engagent à lutter pour le libéralisme. EDU 5671 - Lapproche féministe
  16. 16. 3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)B. La thérapie féministe analyse l’oppression de façon intégrée. L’oppression peut être basée sur le genre, la race, l’ethnie, l’orientation sexuelle, la classe sociale, la religion, la culture, l’âge ou l’infirmité d’une personne. Ainsi, les psychologues féministes reconnaissent bel et bien à quel point ces facteurs influencent profondément les expériences, les croyances, les perceptions, les pensées et la détresse de leur cliente. Fréquemment, les femmes se responsabilisent pour leur détresse. Une thérapeute féministe intervient en soulignant et en expliquant la contribution de la société à sa problématique. EDU 5671 - Lapproche féministe
  17. 17. 3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)C. La thérapie est centrée sur les expériences d’une femme. Dans les thérapies traditionnelles, la réalité des femmes est construite, comprise et comparée à des normes androcentriques. L’objectif de la thérapie féministe est de remplacer ces normes objectives et de valoriser les expériences subjectives, les émotions, les intuitions et le potentiel des femmes qui déterminent leur réalité. Ainsi, le thérapeute doit reconnaître la réalité de sa cliente afin de bien comprendre sa détresse. Enfin, cela aide les clientes à valoriser leurs besoins tout en respectant leur rôle ainsi que leurs relations interpersonnelles. EDU 5671 - Lapproche féministe
  18. 18. 3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)D. Les définitions de la détresse et de la maladie mentale sont reformulées. Selon elles, une détresse psychologique est le produit interactionnel de facteurs psychiques, interpersonnels et externes. De plus, la détresse d’une femme n’est pas perçue comme une pathologie mais plutôt comme une résistance. La résistance est la capacité féminine de survivre et de persévérer malgré les oppressions quotidiennement vécues. Les conseillères féministes croient en les forces, les habiletés, les compétences et les capacités de leurs clientes. Ainsi, elles vont les aider à identifier et à exprimer leurs blessures. EDU 5671 - Lapproche féministe
  19. 19. 3. Les concepts théoriques3.2 Les cinq principes théoriques de l’approche féministe (suite...)E. La relation thérapeutique est égalitaire. La thérapeute est une accompagnatrice et une aidante plutôt qu’une experte puisqu’elle ne veut certainement pas reproduire une relation de pouvoir dans sa relation thérapeutique. De plus, elle croit sincèrement que toutes relations interpersonnelles devraient être égalitaires. C’est pourquoi, elle partage son pouvoir avec sa cliente. Dans cette relation d’aide, la cliente est considérée l’experte de son historique, de ses besoins et de ses objectifs. Pour cette raison, elle est responsable de s’engager et de participer afin d’aboutir à un changement significatif dans sa vie. EDU 5671 - Lapproche féministe
  20. 20. 4. Le processus thérapeutique4.1 La relation thérapeutique Relation égalitaire, qui veut éliminer les barrières de pouvoir et de contrôle. Promouvoir le partage du pouvoir entre le thérapeute et le client (établissement des buts, du diagnostic). Beaucoup d’importance sur le processus d’interaction entre le client et le thérapeute, c’est-à-dire la collaboration entre les deux Relation respectueuse, souvent informelle qui veut que le client se sente accepté et compris, en lui offrant un support moral important. EDU 5671 - Lapproche féministe
  21. 21. 4. Le processus thérapeutique4.2 Les objectifs de la thérapie Découverte et actualisation de soi du client; réalisation de son pouvoir et de sa force (empowerment). Réalisation que la justesse et l’égalité pour tous, est le but ultime de la thérapie féministe. Augmenter et promouvoir les choix de professions, de styles de vie, de décisions personnelles chez les femmes; ces choix seraient fait plutôt par rapport aux habiletés et intérêts personnels de la femme que sur les stéréotypes de rôles sexuels promus par la société. Changer les pensées du client en utilisant le langage, pour que celui-ci voit sa place dans la société et ses problèmes actuels différemment. (scripts) EDU 5671 - Lapproche féministe
  22. 22. 4. Le processus thérapeutique4.2 Les objectifs de la thérapie (suite…) Diminuer les symptômes physiques ou psychologiques d’inconfort chez le client. Aider le client à voir sa vie d’une manière plus adaptée, en favorisant une plus haute estime de soi en tant que membre important de la société. Aider à réaliser les différences sexuelles, culturelles, professionnelles, etc. qui existent entre les femmes, afin de les voir en tant qu’individus. EDU 5671 - Lapproche féministe
  23. 23. 4. Le processus thérapeutique4.3 Des exemples de scriptsScripts Négatifs: Les hommes sont les plus intelligents. Je dois me sacrifier pour les autres, pour ma famille. Je ne vaux rien. Je suis faible et impuissant. Je n’ai pas le droit d’exprimer ma colère.Scripts Positifs: Je suis intelligent. J’ai une voix. Je peux résoudre des conflits. Je peux prendre le crédit pour mes bonnes actions. EDU 5671 - Lapproche féministe
  24. 24. 4. Le processus thérapeutique4.4 Le rôle du thérapeute Appliquer ses habiletés, techniques et connaissances au sujet des interventions thérapeutiques. Valider les expériences du client, ses valeurs, caractéristiques personnelles et choix de vie. Mettre l’accent sur l’individualité d’un client, par exemple de sa culture, des traditions qu’il pratique. Travailler à l’intérieur des institutions sociales et des rôles sexuels dans la société d’aujourd’hui avec le client. Adresser les différences de pouvoir et le rôle actuel des femmes et encourager le client à s’informer plus à ce sujet. EDU 5671 - Lapproche féministe
  25. 25. 4. Le processus thérapeutique4.5 Le rôle du thérapeute Promouvoir l’indépendance et l’assurance de soi chez la femme. Être empathique, ne pas poser de jugement sur le vécu ou les pensées du client. Être conscient de l’importance du langage dans le processus thérapeutique, et de formuler ses propos de façon à promouvoir le regain de pouvoir chez son client. Utilisation de la révélation de soi, selon le jugement professionnel du thérapeute, ce qui peut promouvoir un sentiment de rapprochement ainsi que la relation égalitaire. EDU 5671 - Lapproche féministe
  26. 26. 4. Le processus thérapeutique4.6 La révélation de soi Le thérapeute peut choisir de dévoiler certains aspects de sa vie personnelle, son passé et son vécu pour permettre au client de se sentir plus accepté et au même niveau que le thérapeute. Il peut partager ses valeurs et ses croyances, ou même des expériences qu’il a vécu qui lui ont appris certaines leçons. Par exemple, la thérapeute pourrait révéler qu’elle aussi est lesbienne, et qu’elle comprend bien les difficultés et les implications que ceci annonce dans la vie d’aujourd’hui. EDU 5671 - Lapproche féministe
  27. 27. 4. Le processus thérapeutique4.7 Les difficultés et les limites La révélation de soi peut brouiller les limites de la relation typiquement professionnelle en thérapie. L’établissement des barrières personnelles, sociales et politiques peuvent être difficiles à établir étant donné la relation égalitaire. Le fait de partager ses intérêts et ses valeurs, son vécu, pourrait rendre difficile les rencontres hors de la session thérapeutique. Si le thérapeute se laisse trop emporter, il pourrait avoir de la difficulté à contenir ses propres émotions dans le cadre thérapeutique. EDU 5671 - Lapproche féministe
  28. 28. 4. Le processus thérapeutique4.8 Le rôle du client Prendre la responsabilité de se connaître soi-même, et ce qu’il ou elle veut, ie. ses buts personnels; établir ceux-ci conjointement avec l’intervenant. Participer activement, en collaboration avec le thérapeute et s’engager dans les techniques et devoirs proposés par le thérapeute. Reprendre son pouvoir (varie selon le client) et s’établir, s’actualiser dans ses relations. Utiliser la session thérapeutique comme lieu de pratique pour appliquer ses connaissances et sa nouvelle interprétation des événements de la vie. EDU 5671 - Lapproche féministe
  29. 29. 4. Le processus thérapeutique4.9 La place de l’homme Il y a des hommes qui pratiquent la thérapie féministe, quoiqu’ils sont peu nombreux. Ils peuvent prendre le rôle de l’avocat du diable, pour confronter les clients qui contrôlent, abaissent et dévalorisent les femmes. Selon Baird, Szymanski, et Ruebelt (2007), le développement de l’identité féministe chez l’homme se ferait grâce aux « expériences personnelles et professionnelles, aux relations et à la formation, particulièrement avec les thérapeutes féministes de sexe féminin ». La « conscience du privilège de l’homme, des sentiments d’isolation et d’être différente des femmes» auraient aussi contribué au développement de cette identité. Extrait d’un vidéo James Archer Jr. et Christopher J. McCarthy EDU 5671 - Lapproche féministe
  30. 30. 5. Les techniques thérapeutiquesIl est important de préciser que la thérapie féministe est une manière de voir les choses et une philosophie de vie plus qu’une unique application de techniques précises.Les conseillers féministes peuvent donc opérer à partir de différentes orientations techniques, par exemple à partir d’une approche humaniste, psychodynamique, cognitive-comportementale, interpersonnelle, etc. EDU 5671 - Lapproche féministe
  31. 31. 5. Les techniques thérapeutiques 5.1 Les techniques principales Les techniques principales consistent à appliquer: De la démystification en thérapie; De l’analyse des rôles sociaux associés au sexe d’un individu; De l’analyse du pouvoir en société exercée sur une personne; De l’apprentissage de l’affirmation de soi; Du ré-encadrement et ré-étiquetage d’un problème ou d’une situation; Des groupes de sensibilisation. EDU 5671 - Lapproche féministe
  32. 32. 5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.11 La démystification en thérapie La démystification est l’action de clarifier et d’éclairer certaines notions avec le client. Elle peut être appliquée par différentes manières: En créant des stratégies et des buts communs lors des premières séances permettant la répartition du pouvoir entre le client et son thérapeute; En éduquant le client sur le processus d’une thérapie; En négociant conjointement les règles à respecter dans la relation thérapeutique; En révélant sa propre expérience au client. EDU 5671 - Lapproche féministe
  33. 33. 5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.12 L’analyse des rôles sociaux associés au sexe d’un individu Le but de cette analyse est d’explorer l’impact que peut avoir les attentes des rôles d’un individu relié à son sexe sur lui-même. Le thérapeute tente d’aider le client à voir les conséquences positives et/ou négatives au fait d’accepter ou de rejeter ces messages. Une exploration soignée et complète des options alternatives de changement est également pratiquée par le thérapeute. Le conseiller peut tenter de défier certaines attentes du client par rapport à ses rôles. EDU 5671 - Lapproche féministe
  34. 34. 5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.13 L’analyse du pouvoir en société exercée sur une personne Le but de cette analyse est de regarder comment le pouvoir est utilisé et exercé dans la vie du client. Ce pouvoir ne fait pas seulement allusion entre la différence homme/femme, mais prend également place dans le milieu de travail, dans les relations interpersonnelles et familiales, sans oublier dans la relation thérapeutique. Cette analyse peut aider le client à devenir plus alerte à ce qui peut influencer ses comportements ou ses croyances. EDU 5671 - Lapproche féministe
  35. 35. 5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.14 L’apprentissage de l’affirmation de soi S’affirmer est le fait de dévoiler honnêtement ses propres pensées, sentiments ou croyances sans toutefois violer les droits d’autrui. Il diffère de l’agressivité; la violation des droits des autres afin d’atteindre ses buts, et de la passivité; le fait de s’incliner à quelqu’un et de refuser d’exprimer ses vraies pensées. Le thérapeute encourage le client à s’affirmer et à prendre positon pour l’aider à se sentir moins impuissant face à une situation. EDU 5671 - Lapproche féministe
  36. 36. 5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.15 Le ré-encadrement et le ré-étiquetage d’un problème ou d’une situation Le ré-encadrement et le ré-étiquetage est un processus dans lequel le thérapeute aide le client à avoir une vue plus globale et d’ensemble sur sa situation. Le thérapeute explore avec le client comment son contexte social peut renforcer ses croyances par rapport à son rôle dans la société. Cette technique consiste à aider le client à décentraliser son problème de lui-même et cause souvent à remettre le blâme à un contexte social plus large. EDU 5671 - Lapproche féministe
  37. 37. 5. Les techniques thérapeutiques5.1 Les techniques principales (suite…)5.16 Les groupes de sensibilisation Les groupes de sensibilisation peuvent aider le client à devenir plus conscient de l’oppression faite aux femmes et aux groupes marginalisés. Ils peuvent également aider à clarifier et à encouragement le changement personnel et social qu’un individu voudrait faire dans sa vie et dans son entourage. Certaines femmes peuvent réaliser à l’aide de ces groupes qu’elles ne sont pas seules à vivre ce qu’elles vient et qu’elles ne sont pas nécessairement la source du problème. Finalement, les groupes de sensibilisation peuvent encourager à passer à l’action dans un support mutuel. EDU 5671 - Lapproche féministe
  38. 38. 5. Les techniques thérapeutiques5.2 Les applications5.21 Les Couples et les familles Le thérapeute tente de confronter les notions traditionnelles qui tentent de déterminer comment les membres de la famille ou d’un couple doivent être et comment ils doivent agir. Ces rôles sont souvent nébuleux dans des cas de famille particuliers, comme par exemple dans des familles d’adoption, dans des couples homosexuels, dans la cohabitation, etc. EDU 5671 - Lapproche féministe
  39. 39. 5. Les techniques thérapeutiques5.2 Les applications (suite…)5.22 Les hommes Les hommes aussi peuvent ressentir de la pression à exercer certains rôles imposés par la société. On peut leur demander d’être fort, d’être toujours en contrôle, d’être financièrement capable de pourvoir pour leur famille, de ne jamais montrer leurs émotions, etc. Un des autres rôles du thérapeute peut être d’aider le client masculin à réaliser les conséquences de toujours rechercher du pouvoir sur autrui et comment ça peut affecter les autres autour de lui. Il peut également l’aider à montrer ses émotions et à s’ouvrir plus aux autres ou à balancer ses besoins relationnels avec son désir d’accomplissement. http://www.youtube.com/watch?v=3pdbnzFUsXI&feature=related EDU 5671 - Lapproche féministe
  40. 40. 5. Les techniques thérapeutiques5.2 Les applications (suite…)5.23 Les enfants et les adolescents Les adolescentes sont susceptibles de devenir dépressifs, ce qui peut être en partie causé par des images de beauté propagées par les médias (Pipher, 1995) Des discussions de groupes sur ce sujet et d’autres tels le racisme, le sexisme, etc peuvent aider à les exposer à de nouvelles façons de penser par rapport à ces thèmes Les conseillers peuvent essayer de disputer les rôles sexuels en exposants leurs étudiants à une variété de choix de carrières traditionnels et non traditionnels EDU 5671 - Lapproche féministe
  41. 41. Bonne fin de session et joyeuses fêtes!!!!http://www.youtube.com/watch?v=wEiNfDU-ezM&feature=related EDU 5671 - Lapproche féministe
  42. 42. 6. Les références Archer Jr., J. et McCarthy, C. J. (2007). Theories of Counseling and Psychotherapy: Contemporary applications. Upper Saddle River, NJ: Pearson/Merrill Prentice Hall. Baird, M.K., Szymanski, D.M., Ruebelt, S.G. (2007). Feminist identity development and practice among male therapists. Psychology of Men & Masculinity, 8(2), 67-78. Brown, L.S. (2007). Empathy, genuineness and the dynamics of power – a feminist responds to Rogers. Psychotherapy: Theory, Practice, Research, Training, 44(3), 257-259. Capuzzi, D., Gross, D.R. (1999). Counseling & Psychotherapy Theories and Interventions (2nd ed.). New Jersey: Merrill Prentice Hall. Corey, G. (2001). Theory and practice of counseling and psychotherapy. Stamford: Brooks/Cole. Evans, K.M., Kincade, E.A., Marbley, A.F., Seem, S.R. (2005). Feminism and feminist therapy: Lessons from the past and hopes for the future. Journal of Counseling & Development, 83, 269-277. Gelso, C. J. & Hayes, J. A. (1998). The psychotherapy relationship. New York: John Wiley & Sons Inc. EDU 5671 - Lapproche féministe
  43. 43. 6. Les références (suite…) Hill, M. & Ballou, M. (1998). Making therapy feminist: A practice survey. Women & Therapy, 21(2), 1-16. Historica (2008). Mouvement des femmes. Site visité le 10 novembre 2008, http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=A1SE C830181 Israeli, Anne L. et Santor, Darcy A. (2000). Reviewing effective components of feminist therapy. Counselling Psychology Quarterly, 13(3), 233–247. Marecek, J., Kravetz, D. (1998). Power and agency in Feminist Therapy, in Feminism & Psychotherapy. London: Sage Publications. Nystul, M.S. (2006). Introduction to Counseling, an Art and Science Perspective (3rd ed.). New York: Pearson. Rader, J., Albino Gilbert, L. (2005). The egalitarian relationship in feminist therapy. Psychology of Women Quarterly, 29(1), 427-435. Sturdivant, S. (1983). Les femmes et la psychothérapie. Bruxelles: Pierre Margada. Woolfe, R. Dryden, W. & Strawbridge, S. (2003). Handbook of counselling psychology. London; Thousands Oaks: SAGE Publications. EDU 5671 - Lapproche féministe

×