Article collier petsafe

63 vues

Publié le

Article sur mon expérience avec les colliers anti-fugues: Achat, installation, apprentissage pour les chats, et résultats.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
63
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Article collier petsafe

  1. 1. Le problème Un jour, mon Alfred est rentré d'une escapade au petit matin dans cet état … Un peu cracra le Norvégien noir et blanc !
  2. 2. Je l'ai beaucoup disputé ... Il à été puni et consigné à l'intérieur ! Alors, pour que mes chats puissent vraiment profiter de mon jardin en toute liberté mais sécurité, j'ai opté pour la solution des clôtures anti-fugues Petsafe. Depuis, mon Alfred ressemble à ça … Et cela me convient bien mieux !
  3. 3. J’ai enfin retrouvé mon gentil et joli chat noir et blanc !
  4. 4. Pourquoi une clôture anti-fugue ? Je ne voulais pas construire une chatterie extérieure que je ne trouve pas toujours très esthétiques et qui limitent tout de même le territoire des chats; ni installer une clôture électrique qui aurait transformé mon jardin en bunker… De toute manière, je n’avais pas trop le choix, car j’habite une maison de village avec des limites de propriétés marquées par des murs de hauteurs variant de 50 cm à 1 mètre 20, et de simple haies de lauriers sans clôture grillagées à certains endroits. Bref, des limites bien faciles à franchir pour des chats, et bien difficile à sécuriser ! Le principe Ce système est un système radio, et n'est pas un système de clôture électrique comme pour les vaches. Il y a un boitier émetteur de clôture qui en voie un signal de très basse fréquence vers un fil d’antenne mesurant jusqu’à 800 mètres qui délimite une
  5. 5. zone autorisée. Le chat (de plus de 2,7 kilos et dès l’âge de 6 mois) porte un collier récepteur muni de deux contacteurs. Lorsque le chat atteint la zone de prévention, le collier émet un bip d’avertissement. Si le chat persévère et pénètre dans la zone de correction, il reçoit une correction électrostatique inoffensive par l’intermédiaire des contacteurs, destinée à attirer son attention jusqu'à ce qu’il retourne dans la zone autorisée. Après éducation, le chat fait la relation entre le recepteur, le signal sonore, la limite et la punition. En résumé tout de même, une petite châtaigne ! Les colliers sont livrés avec deux tailles de contacteurs, selon la longueur des poils du chat. Il n'y a pas de limite du nombre de colliers récepteurs sur un même émetteur radio. Vous pouvez avoir autant de colliers que de chats ! On ajuste la puissance correction entre 2 et 5, selon que le chat soit comme ils disent sur le manuel, timide ou très dynamique . En fait, selon ses velléités de fugues ! -Sur 1, il n'y a que le bip d’avertissement. -Entre 2 et 5, il y a le bip puis la correction avec une intensité la plus faible sur 2 à la plus forte sur 5. Pour vous donner un ordre d'idée, pour mon champion du-chat-le-plus trouillard qui détalle ventre à terre dès qu’il y a un souffle de vent, j’ai réglé son collier sur 2. Pour mon mâle qui était habitué à partir régulièrement en randonnée dans les vignes, je l'ai réglé sur 5 ! Pour les autres, sur 4. Moyennant quoi, plus personne ne quitte le territoire autorisé ... J'ai testé la décharge sur ma main, cela fait un peu comme les appareils pour muscler les fesses ! ça pique, mais c’est totalement inoffensif. Le fil délimitant le territoire autorisé doit partir du boitier émetteur, faire une boucle continue et y revenir. Si la maison n'est pas au centre du terrain, il faut faire une double boucle réalisant un aller-retour en espaçant toujours les deux fils d'un mètre, soit au sol, soit en hauteur comme le long d’un mur ou d'une clôture. Le fil peut aussi être torsadé sur lui même pour annuler le signal et autoriser l’accès à certaines zones de la boucle . Moi, j'ai annulé ainsi le signal le long du mur d'une dépendance où ils ne craignent pas de pouvoir s'échapper, et où ils aiment se dorer la pilule.
  6. 6. Il faut aussi régler la largeur de la zone d’avertissement et de correction électrostatique (entre le fil et le collier émetteur). Moi, je l'ai réglée sur le maximum, cela sonne à 70 cm du fil et jusqu’à 1 mètre selon les endroits . L’installation Non, l’installation n’est pas si simple ! Il faut avant d’installer le fil d’antenne, observer minutieusement chaque recoin du jardin en «pensant » chat et en se demandant quel stratagème ils vont essayer de mettre en œuvre pour déjouer le système. Par exemple, éviter la proximité des arbres où ils pourraient facilement grimper et échapper au signal de correction. Comme je le disais, nous ne sommes pas du tout bricoleurs et nous avons du nous faire aider. L’installation chez nous a tout de même durée trois jours entiers ! Compte tenu de notre terrain, nous avons du selon les endroits, planter des piquets de clôture pour tenir les fils en hauteur, fixer les fils aux murs par des crochets, et aussi les enterrer en les protégeant par des gaines, car un coup de tondeuse ou de bêche malencontreux et bien vite arrivé !. Nous n’avons pas enterré le fil partout, juste sous le portail et pour des raisons esthétiques le long de certains murs où j’ai annulé le signal. Sinon, il peut être simplement posé par terre. Je ne vous expliquerai pas la galère des 30 torsades au mètre du fil sur lui même à réaliser pour annuler le signal … Vous imaginez ! L’apprentissage EPROUVANT ! car le dressage des chats ce n’est pas coton ! Il faut que le chat comprenne que quand son collier sonne, il doit s’arrêter net et repartir en arrière dans la zone autorisée. Il est recommandé dans le manuel de dressage de munir le chat d’un harnais car il ne faut pas qu’il franchisse cette zone que l’on aura au préalable matérialisée par des fanions !. Moi j'ai 6 chats, dont 3 qui partaient tranquillement plusieurs heures en randonnées dans les vignes, alors au début, franchement, ils l'ont trouvée mauvaise ! Déjà le harnais, auquel ils n’étaient pas habitués, grosse galère … Pour certains, j’ai fais l’impasse car cela les stressait trop.
  7. 7. Ensuite, il a fallut qu’ils comprennent que s’ils continuaient alors que le collier sonnait, ils recevraient leur châtaigne. C'est bien plus facile pour eux à comprendre si la limite du périmètre autorisé est matérialisée par un mur ou une clôture plus longue a franchir qu’une simple haie de lauriers qu’ au début, ils continuaient allègrement à traverser après s'être pris leurs châtaignes ! Inutile de préciser que je n’ai pas installé les fanions de délimitation ! Je crois que chez le chat il faut oublier car avant qu’ils comprennent fanion = limite de la zone autorisée … Déjà le bip c’est limite, alors les fanions, je ne vous en cause pas ... C’est laid et m’est avis que cela ne sert à rien. En pratique Il m’aura fallut au total près de deux mois, entre l'installation, un apprentissage éprouvant, les essais ratés … Mais depuis 3 semaines, cela fonctionne enfin et ils passent maintenant pratiquement toutes leurs journées dehors. Ceci étant, je vous dirais pour ne pas vous décourager, que cela peu aussi aller plus vite, mais chez nous l’installation était complexe et nous ne sommes pas bricolleurs, j’ai eu 6 chats à dresser dont 3 qui étaient habitués à vadrouiller, je travaille, et la météo n’était pas toujours favorable … D’accord, avec leurs colliers, les chats ressemblent un peu à des chat-Saints Bernards, mais si c'est le prix de leur sécurité, tant pis ! Les boitiers noirs font certes un peu tâche, surtout sur mes Birmans, mais malgré tout, moi je les trouves très beaux mes chats quand ils se roulent de volupté sur la terrasse ou chassent les papillons, pendant que nous prenons l’apéro tranquilles dehors avec les portes fenêtres grandes ouvertes. Et ils sont toujours plus beaux vivants avec leurs colliers, que morts écrasées sur la route ou au bout du fusil d’un chasseur ! La durée de l’apprentissage est difficile à évaluer. Je pense que pour un chat normal (ni cancre, ni surdoué), en un week end, c’est acquis ! Tout dépend bien sûr de la durée des séances qui doivent être courtes, mais répétées, et pas trop espacées. Cela à d’ailleurs été mon problème, car en travaillant, il faisait souvent déjà nuit quand je rentrais le soir, et les week end, il ne faisait pas toujours beau et chaud. En plus, comme j’ avais 6 chats à dresser, forcément, ça a été plus long ! Je dois dire, qu'à un moment j’étais un peu découragée, mais maintenant, c'est le bonheur...
  8. 8. Pour mon Billy qui est trouillou comme tout, je n’ai pas utilisé de harnais qui le stressait trop, avec le collier réglé sur deux, une correction ou deux et c’était acquis ! Il n’est pas du genre à prendre des risques. Mon Boris, qui n’a peur de rien, le harnais ne le perturbait lui absolument pas … Et il a très vite compris le principe. Pour mes autres grands, cela à été un peu plus difficile, il y a eu des loupés où ils franchissaient la limite autorisée, et qui nécessitaient de couper le courant, pour qu’ils puissent revenir. Car bien entendu, le système marche dans les deux sens, et en ce cas, il faut vite couper l’alimentation, car si le chat se prend une correction en voulant revenir, il à du mal à vous croire ensuite quand vous lui dites : « tu peux revenir chouchou, maintenant c’est bon, j’ai coupé le courant » ! Pour cette raison, je pense qu’il est préférable, « dresser » les chats un par uns, car si un chat s’échappe et que l’on doit couper le courant pour qu’il puisse revenir, les autres pourraient du coup se sauver ! Je mets les colliers le matin en me levant, c'est très facile car il y a un clips. Ils ont l’air énormes comme ça, mais ne sont pas lourds et ne gênent pas les chats qui s'y sont tout de suite adaptés. Je peux vous dire que maintenant, dès que je prend le collier, mon Alfred viens vers moi en ronronnant comme un fou, et je n’ai aucune difficulté à lui mettre, car pour lui, c’est intégré : collier = sorties au jardin … Chaque collier porte une étiquette au nom du chat, car tous ont un réglage différent en puissance de correction et en tour de cou. Je fais rentrer mes chats le soir avant la tombée de la nuit, ferme les portes, et leur enlève leur colliers. Il m’est arrivé d’avoir un chat qui me file entre les pattes, et bien il ne s’est pas éloigné pour autant, habitué à son nouveau territoire. J’essaye de leur brosser très régulièrement le cou pour remettre les poils en place et prévenir la formation de nœuds, car sur les Norvégiens surtout, c’est très vite fait ! Autre inconvénient, ça râpe tout de même un peu les poils du cou. Où acheter le système Petsafe ? J'ai bien étudié le marché, sur Internet ils sont 25 à 30 % moins chers qu'en animalerie. Moi j'ai commandé mes colliers chez Ezoo, et je recommande
  9. 9. vivement cette société très sérieuse. Je les ai eu plusieurs fois au téléphone, ils sont charmants et très disponibles pour tout renseignements. La livraison se fait à domicile sous 48 heures, franco de port si la commande dépasse 100 €. Chez Ezoo, le kit de base contenant le boitier émetteur, 150 mètres de fils, les fanions ( !...) un collier est à 205 €, le coller suplémentaire est à 112 € et le kit suplémentaire de 150 mètre de fil (et ses fanions !) est à 28 €, Le lien vers le site Ezoo ici et leur page technique détallée ici Il existe bien sûr d'autres sites de vente en ligne, je vous laisse rechercher sur Google celui qui vous accordera les meilleures conditions ... Pour plus de détails, le site Petsafe (en Anglais !) et le manuel d'utilisation et de dressage en Français voir pages 20 à 34 du document Pdf. Si vous ne disposez pas du programe Adobe Reader, vous pouvez le télécharger ici, mais j'ai aussi scanné, redimentionné, fais hébergé, mis en liens ces 14 pages pour vous ! -Manuel d’utilisation: Page 20.21.22.23.24.25.26.27.28.29.30.31.35.36.37 -Manuel de dressage: page 32.33.34 En somme Ce système à un coût, c’est certain, mais pour moi, mes chats n'ont pas de prix, et cela revient je pense moins cher qu'une chatterie extérieure que je ne pouvais pas installer de toute façon. Cela n'en à pas non plus tous les mêmes avantages et inconvénients, mais moi, cela me conviens. Voilà tout ce que je peux vous dire sur ce système qui m'a changé la vie, n'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez d'autres renseignements. Moi avant de me décider, je ne me suis pas privée de me renseigner auprès d’autres personnes dont j’ai eu les coordonnées par l’intermédiaire de divers forums et cela m'a bien aidée … (Merci Laurence et son forum bleu !) Quelques photos pour illustrer l’installation L'installation des fils d'antenne
  10. 10. Une de mes limites de propriété avec ma voisine sans clôture grillagée où ils passaient avant régulièrement ... J'ai fais passer les fils d'antenne dans trous des piquets verts. Ici, j’ai fixé les fils d’antenne sur le mur par de petits crochets
  11. 11. Ici, le coin le plus difficile à sécuriser chez moi, car mes chats peuvent partir chez les voisins en longeant le muret et en sautant ensuite de l’autre côté du mur. J’ai bloqué leur passage en faisant passer le fil d’antenne en travers du muret. Ce type de système était le seul moyen de les empêcher de partir par ce recoin stratégique pour leur fuite …
  12. 12. Ici c’est la fin de la zone à sécuriser et le fil d’antenne amorce un aller-retour
  13. 13. Et maintenant, quelques photos de mes chat-Saints Bernards
  14. 14. Aller Valentine … Ne fais pas cette tête, tu es bien jolie quand même en chat Saint Bernard !
  15. 15. Mon Billy a un fourrure si dense, que sur lui on voit à peine son collier Bon d’accord, sur Ugo, cela se voit un peu plus !
  16. 16. Oups ! Je trouble l’intimité de Mon Boris … Ha les pipis nature, il n'y a rien de mieux !
  17. 17. Mais quels concierges …
  18. 18. Une réunion spéciale chez les Norvégiens ?
  19. 19. Ça je dois dire que c’est mon grand plaisir, de pouvoir les avoir tous à porté de vue pour les surveiller ! Ulla ma rebelle, qui n’a pas son collier car elle a encore du mal à comprendre le système et franchi encore parfois la limite autorisée. Cela prive alors les autres de sorties car je suis obligée de rentrer les rentrer pour pouvoir débrancher l’alimentation afin qu’elle puisse revenir …
  20. 20. Mon grand regret par contre, est de ne plus pouvoir faire de belles photos comme ça en extérieur … J’aurais toujours maintenant ces colliers qui font tout de même un peu verrues sur les photos !

×