N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Le Guide Tranquillité
Habitat 2015par Securitas Direct
Retrouvez tous les...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Introduction Le champ de solutions des systèmes de sécurité et d’alarme
e...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
1. Evaluer le risque face au
cambriolage
Des logements inégalement exposé...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
par Securitas Direct
Le Guide Tranquillité
Habitat 2015
• Bloquez les fen...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
La limite des couvertures d’assurances
.....................................
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
2. Les solutions:
Protéger efficacement vos
points d’entrées / sorties
Re...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Rappelez-vous qu’il n’existe aucun système de sécurité
parfaitement effic...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
3. La parade la plus sûre :
Le système d’alarme
Les alarmes filaires
.......
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Les 2 types de sirènes les plus répandus sont :
• La sirène sonore qui av...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Une solution adaptable et évolutive
Les systèmes sans fils sont les plus ...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
La détection doit donc être stratégiquement pensée, en
termes de répartit...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Les alarmes domestiques:
protégez-vous !
...................................
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
4. Réussir votre installation :
Ainsi, le signal radio n’en sera que plus...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Enfin, avant de vous engager, il est primordial de veiller
aux points sui...
N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE
Conclusion
En matière de sécurisation de son logement, le risque
zero n’e...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide tranquilité habitat 2015

496 vues

Publié le

Découvrez notre livre blanc 2015 ! #Verisure

Publié dans : Services
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
496
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide tranquilité habitat 2015

  1. 1. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Le Guide Tranquillité Habitat 2015par Securitas Direct Retrouvez tous les conseils pour la sécurité de votre habitation Les risques, les solutions, réussir son installation d’alarme et bien plus...
  2. 2. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Introduction Le champ de solutions des systèmes de sécurité et d’alarme est vaste. Ce guide a pour mission de vous épauler dans votre projet de sécurisation de logement. Après avoir évalué l’ensemble des risques encourus dans votre habitat, nous passerons en revue différentes solutions du marché ainsi que les conseils et recommandations pour éviter l’intrusion et ainsi d’aboutir à la meilleure décision pour assurer votre sérénité et celle de vos proches. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 2 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015 Prévenir 100 % des risques de votre domicile est impossible. Grâce aux investissements de recherche et développement des professionnels de la sécurité, il est possible de réduire les risques et de sécuriser votre foyer grâce à des dispositifs de dissuasion. L’insécurité ne se résume pas seulement à un sentiment d’anxiété ou de peur. Selon les nombreux témoignages de victimes de cambriolages, le traumatisme est réel et fondé. Les cambrioleurs peuvent agir en pleine journée et peuvent être armés. Un voleur n’a besoin de 4 ou 5 minutes pour réussir un cambriolage. Les cambrioleurs causent souvent de graves dégâts matériels et de nombreux cambriolages sont perpétrés alors que les occupants sont présents. Les cambrioleurs emportent souvent des objets d’une grande valeur sentimentale. Il est fréquent que la même maison, non protégée, soit à nouveau cambriolée dans les mois qui suivent la première effraction. L’impact psychologique d’un cambriolage sur la famille est important et durable même si avant d’y être confronté la plupart des gens pensent que « cela n’arrive qu’aux autres. Avec 367 885 cambriolages constatés, l’année 2014 est la première année de baisse depuis 2008.
  3. 3. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE 1. Evaluer le risque face au cambriolage Des logements inégalement exposés ............................................................................... Les étages supérieurs et les rez-de-chaussée sont ceux qui sont le plus frappés et les voleurs y recherchent les portes les plus fragiles et les plus tranquilles. Les immeubles offrent souvent des accès par le toit qui évitent que les cambrioleurs ne se fassent repérer à leur entrée ou à leur sortie du bâtiment. Le phénomène touche prioritairement les villes. Mais les secteurs ruraux et périurbains ne sont guère épargnés. Les maisons isolées ou inhabitées offrent des cibles très prisées des cambrioleurs potentiels : le repérage est facile, l’accès aisé, et le voisinage moins proche. Les cambrioleurs repèrent votre habitation ............................................................................... Pour repérer des maisons vides, des complices coincent parfois des prospectus sous la porte. Si, au passage des voleurs, le papier n’a pas bougé, c’est que la maison est inhabitée. Dans le cadre des repérages, les cambrioleurs laissent des signes, à la craie ou au marqueur. Ils indiquent si l’occupant est une femme seule, si les occupants sont seniors, si de l’argent se trouve à l’intérieur, si la maison est inhabitée, ou encore si un chien et/ou une alarme la protègent. Certains des signes possibles. Si vous localiser ces marques, il convient de les recopier, de les effacer puis d’alerter immédiatement la police ou la gendarmerie. Les heures les plus risquées ............................................................................... Selon l’ONDRP (l’Observatoire national de la délinquance, étude 2014), on compte en France une effraction toutes les 3 minutes. La plupart d’entre elles surviennent entre 14h et 16 h. Ensuite Les tranches horaires les plus exposées se situent entre 22h et 24h, puis de 3 à 4h du matin. Le domicile doit donc être protégé efficacement quelque soit la durée d’absence de ses occupants, et quelle que soit par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 3 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  4. 4. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 • Bloquez les fenêtres coulissantes en insérant un boulon ou un clou dans un orifice d’un angle de 45 degrés. • Chaque porte ayant un accès à l’extérieur doit avoir une serrure • Protégez les fenêtres des rez de chaussée avec une grille ou des barreaux • Faire preuve d’imagination pour dissimuler les biens de valeurs : les piles de linge sont les cachettes les plus connues. • Eviter les interphones qui aident à prévenir de votre absence, un digicode est préférable. • Equiper la porte principale d’un système de fermeture fiable, d’un viseur optique, d’une chaînette pour l’entrebâillement • Des clichés de chacun de vos objets de valeurs (bijoux, sommes d’argent, appareils technologiques, œuvres d’art) seront réalisés, et conservés avec leurs factures d’acquisition ainsi que les numéros de séries. Toutes ces données seront alors stockées à l’extérieur du domicile afin de les faire valoir auprès de l’assureur le cas échéant. Quelques recommandations pour éviter l’intrusion ............................................................................... Aucun conseil ne vous prémunira à 100 % mais retarder l’occurrence de l’intrusion en diminuera sensiblement la probabilité. «  Le temps reste le pire ennemi du cambrioleur », estime la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Des gestes et habitudes simples à adopter : • Eviter de noter nom et adresse sur son propre trousseau de clefs. • Vérifier que vous avez bien fermé portes et fenêtres même une fois présent au domicile. • Ne pas laisser de doubles à des personnes que l’on connaît encore mal. • Eviter de laisser ses clefs dans une boîte aux lettres, ou sous un paillasson. • Changer immédiatement sa serrure lorsque les clefs ont été perdues. • Fermer les volets sur les fenêtres basses. • Ne laissez pas vos sacs à main, papiers et clés dans le hall d’entrée 4 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  5. 5. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE La limite des couvertures d’assurances ............................................................................... Les compagnies d’assurance restreignent de plus en plus leur couverture en matière de vol. Elles exigent des protections renforcées, voire spécifiques en fonction de l’exposition du domicile à assurer : • Une porte d’entrée renforcée d’une serrure conforme aux normes A2P (label qui garantit la fiabilité et la résistance de la serrure). Un équipement doté de plusieurs points d’ancrage garantit une fermeture optimale. • Des fenêtres éventuellement équipées de barreaux et de volets. Si ceux-ci ne sont pas fermés, si les fenêtres ne sont pas closes, l’assurance peut être suspendue. • De nombreuses assurances habitations limitent le temps d’inoccupation du logement assuré : il peut varier entre 30 et 90 jours par an. • Les dépendances peuvent ne pas être couvertes. • La valeur des biens acquis varie tout au long de la vie. Il est nécessaire de vérifier que le montant figurant au contrat correspond toujours à celui des valeurs actuellement présentes au domicile. Avant de partir en vacances, redoublez de précaution ! ............................................................................... Les cambrioleurs sont très attentifs aux signes extérieurs d’absence. les cambriolages peuvent être réduits, grâce à quelques précautions efficaces : • Vérifier que toutes les ouvertures sont bien verrouillées avant le départ. • La boîte aux lettres est un indicateur. Ne surtout pas laisser le courrier déborder : une personne de confiance peut le relever, la Poste peut également le conserver (poste restante). • Le répondeur téléphonique du domicile ne doit pas indiquer l’absence, et encore moins la date de retour prévu ! Le meilleur système consiste actuellement à rediriger les appels de la maison vers un téléphone portable. • Tout signe indiquant une présence au domicile éloignera les voleurs : volets ouverts ou fermés régulièrement par un proche, musique, radio ou télévision allumées grâce à une prise programmable et automatique. • Laissez un peu de linge étendu à l’extérieur. Les tranches horaires les plus risquées sont les mêmes que durant l’année soit 14-16 h, 22-23 h, 3-4 h. Mais il existe une différence majeure : c’est la réduction du passage qui s’effectue autour du domicile du fait du surcroît d’absence. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 Une recrudescence des effractions est constatée aux moments de grands départs, durant les périodes de vacances scolaires ou de «ponts» du mois de Mai. • Dans un nombre de cas croissant, l’installation d’un système d’alarme est exigée, en raison d’un risque aggravé lié à l’exposition plus ou moins importante de l’habitation face aux risques de vol. Les assureurs fixent ces conditions par contrat, mais ne s’arrêtent pas là : les vérifications par des experts particulièrement au fait des pratiques en usage sont systématiquement effectuées après une effraction. Si les précautions contractuelles n’ont pas été respectées, la compagnie d’assurance peut réduire le montant de la prime versée, ou même refuser d’indemniser le sinistre. Il est donc fondamental de lire en totalité les clauses de votre contrat multirisques habitation et de respecter les conditions stipulées. 5 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  6. 6. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE 2. Les solutions: Protéger efficacement vos points d’entrées / sorties Renforcer le matériel ............................................................................... La barre de pivotement : c’est une barre métallique qui sert a maintenir une porte dont le poids est trop élevé. Elles ne résistent pas aux coups de masse. La barre de blocage : Ce sont 2 barres horizontales, l’une au sommet, l’autre à la base. Elles assurent une résistance supérieure à la plupart des verrous. Les cornières anti-pince : Elles protègent les gonds et les serrures contre les tentatives de pesée. Elles empêchent efficacement d’engager un outil entre la porte et son cadre. Le blindage : Sa qualité repose sur une bonne protection globale (ne pas oublier de renforcer aussi l’encadrement et la serrure). Il n’empêche pas de dégonder la porte mais s’oppose au perçage et permet de mieux ré-sister à l’arrachement. La plaque de protection : Empêche la destruction du cylindre de la serrure par une rotation forcée. Le mur : il doit être solide et votre porte fixée à la maçonnerie par au moins 12 pattes de scellement. Les volets : La qualité de la pose, le type de volet et les matériaux employés jouent un rôle capital vis-à-vis de la résistance à l’effraction. Il existe des modèles dits «de sécurité» qui sont certifiés par l’APSAD selon 3 niveaux de résistance (marquage A2P). Renforcez les fenêtres ............................................................................... La vitre : Deux possibilités s’offrent aux cambrioleurs : briser la vitre ou percer la fenêtre et l’ouvrir avec un fil de fer. La poignée ronde ou à clef permet d’éviter cette technique. La crémone : (espagnolette composé d’une tige de fer qu’on pousse ou baisse en faisant tourner la poignée). Pour entrer dans une maison, il suffira de casser un carreau pour manœuvrer la crémone intérieure. A corriger avec un verrou bas et haut. Le vitrage de sécurité : Il existe des vitrages dits «retardateurs d’effraction. Ils ressemblent à un double vitrage normal sur lequel a été ajouté un fil plastique. Inconvénient : Un coût assez élevé, un poids important. Il devra être remplacé à chaque effraction. Lorsque la porte d’entrée ne cède pas, la plupart des cambrioleurs tentent un accès par les ouvertures vitrées … mieux vaut donc les équiper d’obstacles dissuasifs. Les barreaux : C’est la solution la plus économique pour empêcher l’intrusion. Comment renforcer la sécurité de votre porte d’entrée ? Voici un aperçu des équipements qui pourront vous y aider. La porte : Il ne sert à rien de renforcer votre porte si elle est fragile. Si elle est creuse, vous devrez la remplacer. Si elle est pleine et de 40 mm d’épaisseur au moins, vous pouvez la renforcer en installant des cornières antipinces ou la blinder. Eliminez le «jeu» entre la porte et le cadre en bois : Prévoyez des poignées non dévissables de l’extérieur. La serrure : privilégiez les serrures à poser en applique et multiplier le nombre de points d’ancrage (en haut et en bas) de type certifiée A2P**avec un canon cylindrique qui ne déborde pas ou équipée d’un protège-canon. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 Conseil : Vérifiez qu’il n’y a pas de jeu trop important entre les volets, et que la résistance de votre cadre de porte et de vos paumelles est suffisante. 6 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  7. 7. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Rappelez-vous qu’il n’existe aucun système de sécurité parfaitement efficace. Les moyens énoncés ici ne dissuaderont pas toujours les cambrioleurs professionnels de s’introduire chez vous. Par contre, ils motiveront, dans la plupart des cas, les cambrioleurs amateurs, de loin plus nombreux que les professionnels, à chercher une proie plus facile. Pour optimiser efficacement la sécurité de votre habitat, vous pouvez souscrire un contrat au-près d’une centrale de surveillance. La différence entre une alarme simple et une alarme reliée à un système de télésurveillance réside principalement dans le fait de la notion de service, de support technique pour installer efficacement son matériel et en cas de défaillance, la garantie de conseil et d’expertise de professionnels disponibles pour répondre à vos questions. Une alarme se déclenchera en cas d’intrusion chez vous durant votre absence, alertant ainsi directement la centrale de surveillance et les forces de l’ordre si nécessaire. Les autres entrées ............................................................................... La porte vitrée : Protégez les vitres avec des barreaux et renforcez-les avec des films de protection. Les soupiraux : Installez des barreaux pas trop espacés (pas plus de 15 cm). Renforcez le cadre du soupirail et posez des crémones de fenêtres avec gâche renforcée. La fenêtre de toit : Pensez à les fermer en votre absence et prévoyez des blocages sur les côtés. Le coffre fort : un autre outil de protection. Il peut être très utile si vous avez des objets de très grande valeur à protéger. La clef de la résistance à l’effraction tient à la résistance du coffre mais aussi à la solidité de votre mur. En effet, inutile de penser à installer un coffre fort sans prévoir de l’ emmurer. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 Conseil : Le coût d’achat du coffre plus les travaux pour l’emmurer ne doivent pas être supérieurs à la valeur de vos objets. N’oubliez pas de sécuriser vos extérieurs ! Votre jardin peut être source d’intrusion. Le voleur peut s’y cacher et subtiliser vos outils pour pénétrer plus rapidement (une hache, un gros caillou, une échelle…). Enfin, un arbre peut permettre d’atteindre les fenêtres des étages. Conseil : Le coût d’achat du coffre et des travaux pour l’emmurer ne doivent pas être supérieurs à la valeur de vos objets. 7 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  8. 8. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE 3. La parade la plus sûre : Le système d’alarme Les alarmes filaires ............................................................................... Les circuits d’alarme filaire relient des contacteurs par des fils ; l’ensemble est comparable aux circuits électriques. L’avantage est que la sureté physique de la maison est évidente. On dénombre quelques inconvénients. Elles peuvent paraître inesthétiques ; des fils pourront être apparents à l’intérieur et à l’extérieur de votre propriété. Attention à la pause sans connaissance en électricité, d’où le recours quasi indispensable à un professionnel, ce qui fait sensiblement monter la facture. Par ailleurs, la durée de pose est longue et nécessite des tranchées dans vos murs. Les alarmes filaires sont fixes. Contrairement à l’alarme sans fil qui peut rapidement se déplacer quand on veut et n’importe quand dès lors que vous souhaitez changer la zone à protéger. L’alarme filaire peut être déplacée à tout moment en fonction des zones à protéger. Les alarmes filaires sous-entendent un cout d’impulsion défrayé à France Telecom qui sont en surplus à vos coûts de base et peuvent accroître votre facture de façon non négligeable. Les alarmes filaires sont tributaires des intempéries, des coupures de courant accidentelles et des sabotages de cambrioleurs. Les alarmes sans fil (modèles sans télésurveillance) .............................................................................. Les sirènes et les sirènes-flash sont les principaux éléments de dissuasion du système d’alarme sans fil. La sirène déstabilise et dissuade l’intrus, le flash clignotant permet de visualiser le lieu d’alerte. Un système de détection placé à de points stratégiques de l’habitation (portes, volets, fenêtres), va informer par transmission radio la centrale, à la moindre tentative d’intrusion. Lorsque la centrale reçoit les informations, elle déclenche les outils de dissuasion et d’alerte, sonores et lumineux. Ceux-ci vont effrayer et surprendre les cambrioleurs, en les perturbant dans leur action et en les déstabilisants. La commande Les systèmes d’alarme sont activés par des outils de commandes fixes ou mobiles. Ces commandes permettent de mettre en marche ou d’arrêter l’alarme. On trouve désormais plusieurs formules : • Un système à télécommande qui permet de contrôler l’alarme • Un clavier de contrôle qui se fixe contre la paroi murale, à l’ex-térieur ou à l’intérieur. Certains proposent des écrans LCD, des claviers tactiles. Les modèles les plus perfectionnés fonctionnent aujourd’hui par lecture de badge, qui dispense de la saisie des codes sur boîtiers. Le rôle de l’alarme ............................................................................... Selon l’enquête TNS Sofres / L’observatoire de la sécurité 2014 sur la protection du domicile, une alarme avec un système de télésurveillance serait pour les personnes interrogées le dispositif le plus efficace pour protéger le domicile d’une tentative de cambriolage (méthode calcul : % des personnes interrogés, sondage réalisé auprès d’un échantillon national de 1000 personnes interrogées en face à face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de TNS Sofres). Selon l’Argus de l’assurance (N° 6892), le risque de cambriolage d’un local télésurveillé est divisé par 4. Les dégâts éventuels, consécutifs à une effraction, sont réduits dans des proportions élevées puisque les coûts de remise en état sont, en moyenne, de 60 % à 70 % inférieurs. Parade efficace à l’insécurité de l’habitat, les systèmes d’alarme se déclinent aujourd’hui en solutions adaptées à différents types de besoins. Il existe des systèmes filaires, qui nécessitent l’encastrement de câbles dans l’habitation, sauf dans le cas où l’équipement a été directement intégré car prévu dès la conception des lieux. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 8 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015 Les modèles sans fils, eux, sont plus largement répandus dans le commerce, offrant une solution souple, abordable et adaptable à la nécessité d’offrir une protection à des locaux inéluctablement exposés.
  9. 9. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Les 2 types de sirènes les plus répandus sont : • La sirène sonore qui avertit les environs et le voisinage par le bruit • Une sirène clignotante qui, en plus du son, situe et localise de façon lumineuse le lieu de l’effraction pour permettre une intervention rapide et précise. L’analyse Les signaux recueillis par les détec-teurs convergent vers la centrale : c’est le « système nerveux » de l’alarme avec ou sans fil. Cette information en provenance des récepteurs et détecteurs va déclencher la ou les sirènes, voire enclencher les transmetteurs téléphoniques pour alerter les correspondants définis. Les centrales possèdent en général différentes fonctions : • Une fonction « mémoire » qui conserve les alarmes intervenues durant une période donnée : grâce à cette fonction, il est possible de connaître les tentatives d’intrusion survenues durant l’inoccupation du domicile. • Le témoin d’usure de batterie : un indicateur alerte lorsque les piles sont en phase d’usure. • Le multizonage : les centrales multizones gèrent un ou plusieurs groupes de détecteurs, afin de permettre de garder une partie de l’habitation sous alarme, tout en demeurant dans l’autre partie du logement. L’alerte C’est le transmetteur téléphonique qui assure le lien entre le domicile et l’extérieur en complétant l’efficacité du système. Avec ces alarmes, la transmission se fait vers les personnes désignées au préalable. Selon le cas, il est possible d’enregistrer plusieurs numéros de téléphone, fixe ou mobile, de les programmer dans un certain ordre et même de recommencer le cycle de numéros choisis jusqu’ au moment où un correspondant répond. La mémoire interne du transmetteur varie selon les modèles. Sachez également que, de plus en plus, les transmissions se font par réseau mobile ce qui rend les systèmes insensibles aux coupures malveillantes des lignes téléphoniques. • Les boîtiers devenus aujourd’hui légers et peu encombrants peuvent mettre en route de façon groupée d’autres automatismes compatibles (par exemple une motorisation de portail) à distance. La détection Le premier rôle de l’alarme est de surveiller en permanence ce qui se passe lorsque le domicile est inoccupé, puis d’en avertir la centrale à laquelle elle est reliée. Pour prévenir tout risque inhérent à l’arrachement ou la détérioration, chaque système de détection est muni d’une autoprotection. Un système performant proposera un ou plusieurs outils de détection : mouvement, ouverture, détection adaptée à la présence d’animaux domestiques, etc. La disuasion Une simple sirène d’alarme dissuade 95 % des cambrioleurs surpris par son déclenchement. La lumière et le son émis, outre le fait d’avertir, placent les voleurs dans l’incapacité de poursuivre leur intrusion. La fonction dissuasive est donc primordiale dans l’efficacité du sys-tème. Elles sont munies de systèmes qui empêchent leur arrachement, leur ouverture, ainsi que la section de leurs antennes. Le son émis est très puis-sant : environ 100 dB (à titre de com-paraison, un marteau piqueur émet un bruit évalué à 115 dB, un avion à réaction de 120 dB). Il s’agit donc d’un volume difficilement supportable. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 9 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  10. 10. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Une solution adaptable et évolutive Les systèmes sans fils sont les plus commercialisés actuellement, du fait de leur facilité d’installation. Dans la mesure où ces équipements ne demandent pas à être encastrés dans les murs, les grands travaux onéreux et perturbants sont évités. Le système sans fil, très modulable, s’adapte à ces mutations : un grenier qui devient chambre, un garage qui s’est construit : il suffit simplement d’ajouter un boîtier ou un nouveau détecteur. Dernier avantage non négligeable : la possibilité d’emporter le système en cas de déménagement, et de le rendre ensuite adaptable à la nouvelle confi-guration des lieux. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 10 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015 Inconvénient majeur  Il est souvent insuffisant d’avoir un équipement de sécurité, aussi sophistiqué soit-il, si le déclenchement d’une alarme n’est pas suivi avec une totale efficacité. Le déclenchement de sirène reste important pour assurer un choc psychologique et dissuasif sur les intrus, mais il est prouvé qu’il est insuffisant pour provoquer une réaction du voisinage. Les alarmes sans fil (modèles avec télésurveillance) ............................................................................... Un système d’alarme classique, après avoir capté une « anomalie », va la renvoyer au boîtier qui déclenchera la sirène, et la lumière le cas échéant. La télésurveillance, elle, va offrir un service supplémentaire : veiller en permanence sur le lieu à protéger, en recevant tous les signaux détectés par les capteurs installés, et en relayant l’alerte par une action humaine : vérifier visuellement, écouter sur place, et intervention si danger. Le centre auquel les locaux sont reliés va surveiller à distance, 7 jours sur 7, 24 h sur 24, offrant ainsi une sécurité accrue en cas d’absence. En cas d’alerte, le central préviendra, selon l’option choisie : • Les personnes désignées, occupants habituels du logement, ou leurs proches ; c’est une formule adaptée pour des particuliers ou des professions libérales qui ne s’absentent jamais longtemps du lieu à protéger. On parle ici de télésurveillance pure. • Des professionnels de la sécurité, qui vont se rendre sur place pour effectuer les constats nécessaires et le gardiennage jusqu’au retour des propriétaires, tout en sécurisant le lieu. Il s’agit ici de télé sécurité, solution adéquate à des locaux régulièrement inoccupés. Les formules de télésurveillance ou télé sécurité fonctionnent sur la base d’abonnements à des services externalisés. Leurs tarifs se sont considérablement démocratisés. Ils sont aujourd’hui rendus accessibles aux ménages et aux particuliers. (Compter entre 300 et 900 euros en moyenne pour l’achat de matériel et autour de 30 euros par mois d’abonnement). La détection avant intrusion Parce que la détection est la clé de voûte du système d’alarme et de sa performance, la déclinaison des types de détecteurs est de plus en plus affinée. Plus justement appréciée, détectée, jaugée, évaluée, la perturbation qui intervient dans le lieu protégé est ainsi finement analysée pour déclencher une alerte adaptée. Le détecteur est l’acteur essentiel à la performance du système, c’est de sa réactivité et sa pertinence dont dépend le déclenchement de l’alerte.
  11. 11. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE La détection doit donc être stratégiquement pensée, en termes de répartition comme de nombre. Forts de ce constat, les meilleurs fabricants offrent aujourd’hui des outils ciblés et particulièrement efficaces tels que : Les détecteurs de mouvement (ou détecteurs volumétriques) Généralement montés sur une rotule pour un réglage optimal, ils agissent en véritables petits radars, qui détectent la présence d’un corps en mouvement en émettant des faisceaux d’ondes sur un angle allant jusqu’à 180°. «Leur technologie combine systèmes de détection infrarouge et hyperfréquence, la détection de chaleur corporelle et de mouvements étant captée par les infrarouges. Ils sont le plus souvent placés en hauteur à plat (portes, fenêtres, murs) ou en angle. Leur principe repose sur la captation de la chaleur qu’émet le corps humain dans ses mouvements. Les détecteurs d’ouverture, de bris ou « périmètriques » Deux pièces sont mises en contact par rayonnement magnétique. C’est la séparation de ces deux éléments qui va envoyer le signal à la centrale, en coupant le contact établi. Certains détecteurs d’ouverture sont adaptés pour les portes et fenêtres, mais aussi les volets roulants, les portes de garage. L’installation peut s’opérer sur une porte, une fenêtre, une porte-fenêtre, une trappe, un grenier… sur chaque ouverture de la maison qui peut servir de passage entrant. Pour la détection de bris, ils agissent grâce à un capteur sensitif collé sur la vitre qui va détecter l’émission d’ondes que génère un choc provoqué sur la vitre support. D’autres modèles réagissent via un capteur sonique. Ces détecteurs sont tout particulièrement propices à gérer les risques d’effraction via une baie vitrée, une verrière, une véranda, quel que soit le type de verre. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 11 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015 Les détecteurs adaptés aux animaux Lorsque la maison est occupée également par des animaux domestiques, il convient de s’équiper avec des détecteurs spécifiquement conçus, qui prennent en compte leur taille particulière ainsi que la différence de chaleur/mouvement émis, évitant ainsi des déclenchements intempestifs. • Centrale d’alarme, cerveau du système • Détecteur de chocs et d’ouvertures, pour une détection précoce des intrus avant qu’ils n’entrent sur les lieux protégés • Lecteur de badges intelligents, permet d’identifier chaque utilisateur et d’en connaître les entrées et sorties • Détecteurs de mouvements avec prise de photos permettant d’alerter immédiatement les autorités
  12. 12. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Les alarmes domestiques: protégez-vous ! ............................................................................... Les détecteurs d’incendie : La loi est votée ! Parce qu’un incendie domestique intervient en France toutes les 5 minutes, la nécessité des systèmes de prévention n’est plus à démontrer. En France on recense chaque année près de 800 décès suite à des incendies domestiques, l’intoxication par inhalation de fumée étant à l’origine de 80% des décès. En 2015, les détecteurs de fumée sont désormais obligatoires partout. Vous ne savez peut être pas que le Sénat vient d’adopter les modifications de la loi sur l’installation des détecteurs de fumée dans les habitations, dite loi Morange déposée à l’automne 2005. C’est la dernière année pour vous équiper d’au moins un détecteur de fumée, détecteur qui devrait permettre de prévenir les risques d’incendies. Que vous soyez propriétaires ou locataires, tous les logements, habitations, locations, chambres de bonnes, etc… devront être équipés d’au moins un détecteur de fumée. L’entretien et le bon fonctionnement du détecteur seront à la charge de la personne résidente dans l’habitation. Indépendants dans leur mode de fonctionnement, ils possèdent le plus souvent leur propre sirène et peuvent être actifs alors même que le système d’alarme est inactif, ce qui offre une protection même quand la maison est occupée. Un détecteur couvre jusqu’à 40 m, et doit être installé près des chambres et de toute zone à risque. La proximité d’une salle d’eau, de la cuisine, d’une cheminée, ou de toute émanation de vapeur est à proscrire afin de ne pas risquer de déclenchement intempestif. Ces systèmes permettent également de relier cette détection à une centrale qui interviendra sur les mêmes principes que pour une alarme antiintrusion classique. Les principaux fournisseurs de produits et services de télésurveillance sur le marché proposent ce service. Les détecteurs d’inondation Particulièrement propices en région inondable, ces détecteurs déclenchent une alerte lors de la montée des eaux, grâce à une sonde située au ras du sol. En cas de crues, un signal est transmis à une centrale qui vous avertit immédiatement pour que vous puissiez réagir. Vous les trouverez chez les principaux fournisseurs de produits et services de télésurveillance sur le marché. Les détecteurs de coupure électrique Grâce à une prise électrique si-tuée avant l’appareil à protéger, une coupure de courant sera détectée si elle excède la durée programmée, et transmise à la centrale. Les détecteurs de fuites de gaz Lorsqu’un produit brûle, qu’il s’agisse de charbon, de bois, de gaz ou de pétrole, il émet un gaz ino-dore si sa combustion n’est pas totale : le monoxyde de carbone. Le détecteur adapté permet d’alerter immédiatement dès que le taux est anormal, pour éviter une intoxication qu’il n’est pas possible de déceler à la vue ou à l’odorat. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 12 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  13. 13. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE 4. Réussir votre installation : Ainsi, le signal radio n’en sera que plus efficace par rapport à l’ensemble des émetteurs. Si elle a besoin d’un raccordement électrique (beaucoup fonctionnent sur leur propre batterie), son positionnement devra être prévu près d’une prise secteur et d’une prise téléphonique (sauf dans le cas d’une télétransmission indépendante ou de l’utilisation d’une ligne GSM). Concernant la transmission, il est à noter que la liaison ADSL utilisée de plus en plus communément pour l’accès Internet et la téléphonie résidentielle, est généralement compatible avec les transmetteurs utilisés, mais peut poser problème dans certains cas de dégroupage total. Le transmetteur Afin de faciliter l’écoute à distance des locaux, le transmetteur doit être installé à 1,5 mètre du sol, au centre de l’habitation. La sirène Efficace car dissuasive, elle doit être fixée à une hauteur de 2,50 m au minimum, afin d’être sécurisée, d’une part, mais accessible pour l’entretien courant, d’autre part. Il faut veiller à ce qu’elle soit protégée des intempéries et des éventuelles tentatives de sabotage. La sirène extérieure sera installée sur la façade avant de préférence, afin d’être vue, sans pour autant être d’accès facile : elle n’en sera que plus dissuasive pour les cambrioleurs éventuels. Combiné à la puissance de la sirène intérieure, le son émis sera renforcé, et permettra une localisation plus immédiate de l’intrusion. Les commandes Il faut prévoir une télécommande par adulte, afin d’éviter des perturbations inopinées liées à un manque d’information. Il est également préférable de s’équiper d’un boîtier de commande (c’est à dire un clavier) en complément, afin que l’alarme puisse être (dés)activée même en cas de perte de la télécommande. Le boîtier devra être posé au mur à proximité des accès principaux. Ce que vous devez savoir .............................................................................. La fiabilité du système installé dépendra essentiellement de la qualité de son installation. De nombreux systèmes peuvent être mis en place par un particulier, mais avant d’être réalisée, l’installation devra avoir été minutieusement préparée. En résumé, installer soi-même un système d’alarme est une opération qui ne s’improvise pas, et qui va plus loin qu’un simple bricolage : l’efficacité totale de la protection en dépend. Si vous n’êtes pas du tout bricoleur : adressez-vous à un installateur, si possible agréé par une grande marque. C’est la garantie de pouvoir disposer d’un recours qu’une petite structure ne pourra pas toujours assumer. C’est aussi l’avantage de pouvoir faire évoluer son équipement dans le temps, au gré des besoins ou des améliorations techniques. Penser le projet, bien préparer le terrain ............................................................................... Visualiser la configuration des lieux pour définir l’implantation Quelle que soit la configuration, certaines règles de mise en place vont devoir s’appliquer : inutile de poser des détecteurs à chaque pièce, qu’ils soient de mouvement ou d’ouverture ; il est préférable de les positionner judicieusement selon les endroits où se situent les bijoux ou objets de valeur. Penser l’installation En prévision de l’installation d’un système d’alarme, certains conseils de professionnels doivent être intégrés notamment au sujet des détecteurs. Quel qu’en soit le type, ils devront être installés entre 2,20 et 2,40 mètre du sol. La centrale Afin d’optimiser la diffusion et la portée du signal de la centrale, il est préférable de la situer au centre du lieu à protéger. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 13 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  14. 14. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Enfin, avant de vous engager, il est primordial de veiller aux points suivants : • Lire avec attention le descriptif complet des services rendus. La pose est elle comprise ? Quelle est la durée de vie (ou de location) de l’équipement proposé? Combien de temps la garantie est-elle opérante ? Quel est le délai d’intervention ? • Pour les sites à haut risque, choisir un spécialiste qui affiche la marque APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages). La norme APSAD est une référence officielle qui garantit qu’un service de télésurveillance répond aux exigences d’excellence et de performances définies par des assureurs, les pouvoirs publics, et des professionnels de la sécurité des utilisateurs. Cf. www.cnpp.com/index2.htm Les conseils des professionnels: le choix d’un installateur L’intervention d’un professionnel vous garantit l’efficacité du système choisi. Là encore, il faudra être scrupuleux dans le choix du spécialiste retenu. De nombreux artisans se sont lancés dans l’installation de systèmes packagés, sans maîtrise des particularités requises par une installation d’alarme, aux niveaux physique, électronique, réseau, etc. Pour vous permettre de trouver le spécialiste adéquat, des organismes professionnels regroupent et recensent les installateurs sérieux et compétents : • Le GPMSE (Groupement Professionnel des Métiers de la Sécurité Electronique) • L’ADMS (Association des Métiers de la Sécurité) Ces organismes s’appuient sur des chartes de bonne conduite : elles assurent notamment que l’entreprise souscrit à une assurance de responsabilité civile, déclare son personnel impliqué sur une installation, a recours à du matériel agréé et normalisé. Bien sûr, vous pouvez également contacter un fabricant reconnu qui saura vous aiguiller vers un installateur conseil agréé voire certifié. A ce titre, choisir un spécialiste intégré au réseau d’un fabricant vous donne l’assurance que les techniciens connaîtront parfaitement le matériel qu’ils vous installeront. par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 14 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015
  15. 15. N° 1 DES ALARMES AVEC TÉLÉSURVEILLANCE EN EUROPE Conclusion En matière de sécurisation de son logement, le risque zero n’existe pas. Mais il est possible de réduire très fortement ce risque et d’améliorer ainsi votre tranquillité et votre sécurité et celles de vos proches. Pour choisir les produits et services qui vous apporteront la plus entière satisfaction, il est important : • Faire analyser par un professionnel ses besoins de sécurité spécifiques (nature des lieux, moyens de protection existants, biens et personnes à protéger, types de protections, réglementations applicables...). • D’évaluer la compétence des prestataires (expertise, certification, garanties, évolutivité du matériel etc.) Nous espérons que ce guide vous apportera les conseils utiles à la préparation de votre projet de sécurisation de votre logement et vous souhaitons une bonne installation ! par Securitas Direct Le Guide Tranquillité Habitat 2015 SECURITAS DIRECT SAS Avenue Sully Prudhomme Centrale Parc 92 290 Châtenay-Malabry www.securitasdirect.fr Société par Actions Simplifiée au capital de 7 740 311 euros RCS 345 006 027 - TVA Intracommunautaire FR 60 345 006 027. Société titulaire de l’autorisation d’exercer n°AUT-092-2113-02-03-20140361822 délivrée par le Conseil National des Activités Privées de Sécurité le 04/02/2014. Article L. 612-14 du Code de la sécurité intérieure : « L’autorisation d’exercice ne confère aucune prérogative de puissance publique à l’entreprise ou aux personnes qui en bénéficient. »15 - Le Guide Tranquilité Habitat 2015

×