Les apprentissages informels et non formels en bibliothèque

2 639 vues

Publié le

Formation donnée pour l'ASTED

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 639
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
293
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Présentation Vicky, E3C, ÉTS

    Présentation des participants
    5 personnes, qui ils sont quels sont leur milieu
  • Expliquer les objectifs et le déroulement
    15 minutes avec la présentation des gens
  • 15 minutes, les faire participer dans l’E3C
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 10 minutes
  • 5 minutes
  • 5 minutes
  • 2 minutes
  • 5 minutes
  • 8 minutes
  • 8 minutes
  • 5 minutes
    10 minutes de plénières
  • Ex. Hackathon, 24h innovation, pédagogie par projet,
  • Ex. Groupe de bibliothécaire, rencontre de tricot, etc.
  • Ex. Un groupe contre la gentrification d’un quartier ou pour faire vivre l’art dans un quartier, Comité des fan de sciences fictions, etc.
  • Données ouvertes, plus long terme que la communauté d’apprentissage, axé sur la participation plus que sur la division des tâches, mardis c’est wiki, atelier de co-conception, équipe de gamejam
  • Centre d’études, conférenciers invités, etc.
  • http://e3cets.com/#apropos
  • 5 minutes
    Discussion 10 minuets
  • Présentation Vicky, E3C, ÉTS

    Présentation des participants
    5 personnes, qui ils sont quels sont leur milieu
  • Les apprentissages informels et non formels en bibliothèque

    1. 1. Les apprentissages informels et non-formels en bibliothèque Vicky Gagnon-Mountzouris Responsable des services de bibliothèque École de technologie supérieure de Montréal
    2. 2. Objectifs • Se familiariser avec les concepts d’apprentissage informel et non-formel; • Comprendre, via des cas pratiques, comment les bibliothèques peuvent favoriser ces apprentissages; • Réfléchir et échanger sur comment créer des activités ou un milieu propice à l’éclosion de ces compétences dans vos institutions.
    3. 3. Activité 1 • Durée 10 minutes • Sur les tableaux, inscrire des mots-clés qui, pour vous, représentent les concepts suivants: – Apprentissage – Apprentissage formel – Apprentissage non-formel – Apprentissage informel – Apprentissage au long de la vie
    4. 4. Définition • L’apprentissage formel est celui qui est dispensé dans un contexte organisé et structuré (par exemple dans un établissement d'enseignement ou de formation, ou sur le lieu de travail), et qui est explicitement désigné comme apprentissage (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources). • L'apprentissage formel est intentionnel de la part de l'apprenant; il débouche généralement sur la validation et la certification. – Observatoire compétences-emplois
    5. 5. Définition • L’apprentissage formel est celui qui est dispensé dans un contexte organisé et structuré (par exemple dans un établissement d'enseignement ou de formation, ou sur le lieu de travail), et qui est explicitement désigné comme apprentissage (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources). • L'apprentissage formel est intentionnel de la part de l'apprenant; il débouche généralement sur la validation et la certification. – Observatoire compétences-emplois Suivre un programme universitaire crédité
    6. 6. Définition • L’apprentissage non-formel est intégré dans des activités planifiées qui ne sont pas explicitement désignées comme activités d’apprentissage (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources) mais qui comportent un important élément d’apprentissage. • L’apprentissage non-formel est intentionnel de la part de l'apprenant. – Observatoire compétences-emplois
    7. 7. Définition • L’apprentissage non-formel est intégré dans des activités planifiées qui ne sont pas explicitement désignées comme activités d’apprentissage (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources) mais qui comportent un important élément d’apprentissage. • L’apprentissage non-formel est intentionnel de la part de l'apprenant. – Observatoire compétences-emplois Assister à un atelier d’initiation aux TIC
    8. 8. Définition • L’apprentissage informel découle des activités de la vie quotidienne liées au travail, à la famille ou aux loisirs. Il n'est ni organisé ni structuré (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources). • L'apprentissage informel possède la plupart du temps un caractère non intentionnel de la part de l'apprenant. – Observatoire compétences-emplois
    9. 9. Définition • L’apprentissage informel découle des activités de la vie quotidienne liées au travail, à la famille ou aux loisirs. Il n'est ni organisé ni structuré (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources). • L'apprentissage informel possède la plupart du temps un caractère non intentionnel de la part de l'apprenant. – Observatoire compétences-emplois Jouer à des jeux de société
    10. 10. Définition • Conclusion, formel, informel, non-formel ne sont pas des notions mutuellement exclusives mais bien plutôt des caractéristiques que l’on retrouve à divers degrés dans toutes situations ou activités d’éducation, de formation ou d’apprentissage – Observatoire compétences-emplois
    11. 11. Définition Patrick Werquin-OCDE
    12. 12. Apprentissage tout au long de la vie • L’éducation et la formation tout au long de la vie recouvrent aussi bien les activités d’apprentissages pour des raisons personnelles, civiques et sociales que pour des raisons professionnelles. - Commission européenne Un des fondements important de la culture de l’information
    13. 13. Apprentissage tout au long de la vie • De plus en plus, les politiques de l’éducation se préoccupent des acquis d’apprentissages dans une perspective de formation tout au long de la vie. La reconnaissance des compétences obtenues par des apprentissages non formels et informels se fonde sur les acquis d’apprentissages -Patrick Werquin-OCDE
    14. 14. Exemples d’apprentissages informels ou non-formels • Auto apprentissage • Mooc • Échanges, discussions • Jeux • Jeux sérieux • Activités sociales • Clubs, comités • Sports • Débats • Sérendipité • Lectures, etc.
    15. 15. Apprentissage tout au long de la vie
    16. 16. Questionnement des concepts • Si on parle d’informel et de non-formel, c’est qu’on connote ce qui est considéré comme formel… • Il existe des distinctions entre l’objet de l’apprentissage et la façon dont l’apprentissage est fait. • Qu’est-ce qui est informel? La matière, la spontanéité, le formateur, le médiateur, l’auto apprentissage, la non- évaluation, la conscience d’apprendre ou l’intérêt, etc.?
    17. 17. Questionnement des concepts • Pour certains, il s’agit de définitions négatives, énoncées sous la forme de l’opposition • Abandonner ces expressions imparfaites, n’est-ce pas prendre le risque d’ôter toute visibilité à cette question qui mérite que l’on s’y intéresse quelle que soit la façon dont on la traite ? - Daniel Schugurensky
    18. 18. Activité 2 • Durée 5 minutes • Identifier, sur vos post-its, deux apprentissages, peu importe le contexte, que vous avez faits cette semaine (autre que cet atelier!) • Retour en plénière pour échanger sur les concepts
    19. 19. Pause
    20. 20. Apprentissage et bibliothèque • L’enquête relève de nombreuses activités d’apprentissage informel dans les bibliothèques, qui contribuent de manière certaine au programme européen sur l’apprentissage non formel et informel, en particulier l’éducation inclusive. (Enquête paneuropéenne destinée à évaluer les perceptions des utilisateurs à l’égard des avantages liés aux technologies de l’information et de la communication dans les bibliothèques publiques)
    21. 21. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Le 4e lieu: “a community gathering place for social learning“ –Maurice Coleman
    22. 22. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • C'est une communauté d'études, sous-sol et garage où l'apprentissage, l'activité (faire) et la conversation se croisent. • Et comme les personnes y vont et viennent, il y a la possibilité d'y transférer la connaissance aussi bien que celle de construire sur ce que les autres sont capables de mettre en contribution. C'est un lieu où la seule règle est «apprendre» Jill Hurst- Wahl
    23. 23. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Espace social, de rencontre et de collaboration • Espace d’apprentissage par le « faire » • Espace d’étude incluant un programme et des activités d’apprentissage – Victoria Pérès-Labourdette Lembé
    24. 24. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Communauté d’apprentissage • Communauté de pratique • Communauté d’intérêt • Communauté de construction de connaissance • Communauté de recherche – Victoria Pérès-Labourdette Lembé
    25. 25. Activité 3 • Durée: 5 minutes • Identifier une activité en bibliothèque qui réfère à chacun des types de communauté: – Communauté d’apprentissage – Communauté de pratique – Communauté d’intérêt – Communauté de construction de connaissance – Communauté de recherche
    26. 26. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Communauté d’apprentissage – Une communauté d’apprentissage est constituée d’un groupe d’individus qui œuvrent ensemble dans un temps déterminé pour réussir une tâche ainsi que comprendre un nouveau phénomène ou compléter une tâche collaborative. (Wikipedia) • Communauté de pratique • Communauté d’intérêt • Communauté de construction de connaissance • Communauté de recherche
    27. 27. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Communauté d’apprentissage • Communauté de pratique – Est constituée de groupes d’individus engagés dans la même occupation ou dans la même carrière. Ces individus interagissent sur une base continue en vue de maîtriser et d’améliorer les savoirs et savoir-faire de leur domaine d’intérêt. (Wikipedia) • Communauté d’intérêt • Communauté de construction de connaissance • Communauté de recherche
    28. 28. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Communauté d’apprentissage • Communauté de pratique • Communauté d’intérêt – Un groupe composé d’individus qui partagent soit une identité , soit des expériences et des préoccupations communes. (Victoria Pérès-Labourdette Lembé) • Communauté de construction de connaissance • Communauté de recherche
    29. 29. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Communauté d’apprentissage • Communauté de pratique • Communauté d’intérêt • Communauté de construction de connaissance – Regroupe des individus engagés dans la production, la proposition et le partage d’idées et de connaissances pour faire progresser leur communauté (Scardamalia, 2000). Il s'agit d'y co-élaborer des connaissances. (Wikipedia) • Communauté de recherche
    30. 30. Apprentissage et bibliothèque 4e lieu • Communauté d’apprentissage • Communauté de pratique • Communauté d’intérêt • Communauté de construction de connaissance • Communauté de recherche – Dans ces communautés, la culture de l’expertise prévaut. De ce fait, les membres poursuivent intentionnellement différents niveaux de compréhension profonde qui incitent à la collaboration et font progresser la communauté. (Wikipedia)
    31. 31. Apprentissage informel/non-formel et bibliothèque 4e lieu Exemples
    32. 32. Exemples – Learning commons
    33. 33. Exemples – FabLab
    34. 34. Exemples – Activités ludiques
    35. 35. Exemples – Espace collaboratif
    36. 36. Exemples – Réseautage
    37. 37. Exemples – Coworking
    38. 38. Exemples – Plateforme de résolutions de problèmes
    39. 39. Statistiques • Les contextes dans lesquels les Européens pensent avoir appris quelque chose au cours des douze derniers mois sont: – le domicile (69 %), des rencontres informelles (63 %), des activités de loisir (50 %), la formation sur le tas (44 %), le lieu de travail (41 %), les bibliothèques ou centres culturels locaux (31 %). Viennent loin ensuite les sessions de formations formelles sur le lieu de travail (18 %), les cours ou séminaires dans une institution éducative (17 %). (Carré, 2005, p. 100-101)
    40. 40. Statistiques Michel Vongnarath
    41. 41. Activité 4 • Durée 5 minutes • Nommer deux activités qui favorisent les apprentissages informels ou non-formels dans votre milieu. • Pourquoi ces activités ont été créées à la base? Quels étaient les objectifs principaux?
    42. 42. Rôle du bibliothécaire • Discussion • Et à votre avis, quel est le rôle du bibliothécaire/employé en bibliothèque? – Médiation – Favoriser des espaces de collaboration et de discussion – Bâtir des collaborations, activités et programmes – Permettre des espaces d’échange de connaissances spontanés – Etc.
    43. 43. Activité 5 • Durée 15 minutes • Design rapide d’un contexte d’apprentissage informel ou non-formel – Un outil , service, espace, activité, programme, etc. • Type de contexte • Public et/ou communauté visés • Objectifs • Qui impliquer pour le mettre en œuvre • 2 opportunités • 2 défis
    44. 44. Conclusion • Se familiariser avec les concepts d’apprentissage informel et non-formel; • Comprendre, via des cas pratiques, comment les bibliothèques peuvent favoriser ces apprentissages; • Réfléchir et échanger sur comment créer des activités ou un milieu propice à l’éclosion de ces compétences dans vos institutions.
    45. 45. Repas-causerie pour discuter des concepts appris
    46. 46. Les apprentissages informels et non-formels en bibliothèque Vicky Gagnon-Mountzouris Vicky.gagnon@etsmtl.ca Responsable des services de bibliothèque École de technologie supérieure de Montréal

    ×