Récréation
On est comme gamin et gamine à la petite école. On s’ennuie ferme, alors, on se passe de petits mots écrits sur des bouts ...
Pas fort, le conférencier…
M’en fout complètement de ce qu’il raconte…
À quoi tu penses?
À toi.
Vraiment?
Vraiment.
Tu penses à la vivacité de mon esprit?
Pas exactement, non…
À mon incroyable intelligence?
Non plus.
Déçue, je suis, alors. ;-)
Je pense à ta chatte.
Miaou!
Ses nymphes, ses grandes lèvres, son clitoris… son odeur, son jus, son go ût… sa fourrure…
Charmée par tes pensées, je suis. Beaucoup.
Moi, je suis charmé par ton c ôté animal…
Vraiment?
Vraiment.
Un cartable repose sur ses cuisses. Je glisse ma main dessous, nonchalamment. Je feins de porter la plus grande attention ...
Après un moment, il chuchote à mon oreille.
J’ai envie de toi. Follement.
Vraiment?
Il passe la main autour de ma taille. Ses doigts se pressent sur ma hanche. J’entends son souffle haletant tout près de mo...
Vraiment.
Moi aussi. Terriblement beaucoup.
À la pause, alors que nous nous appr êtons à quitter la salle, un collègue l’attrape par le bras et entame la discussion.
Je patiente quelque minute, puis je m’impatiente. Je glisse dans la main de mon amant un bout de papier, je les salue tous...
Mon bureau. Dans cinq minutes. Après, je me trouve un autre cerveau avec qui baiser. Le décompte est commencé…
 
Quand je tourne la clef dans la serrure de la porte, il appara ît au bout du couloir. Il a, à la main, les vêtements que, ...
Il referme la porte derrière nous, m’assied sur le bureau et plaque son corps contre le mien.
Un autre cerveau? Vraiment?
Amour, nous sommes dans une université. Les probabilités sont en ma faveur.
Il ne répond rien.
Ses mains commencent à s’occuper de mon corps.
Avec brio, dois-je avouer.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Récréation

1 500 vues

Publié le

Texte coquin.

Publié dans : Business, Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 500
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
67
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Récréation

  1. 1. Récréation
  2. 2. On est comme gamin et gamine à la petite école. On s’ennuie ferme, alors, on se passe de petits mots écrits sur des bouts de papier déchirés dans nos cahiers.
  3. 3. Pas fort, le conférencier…
  4. 4. M’en fout complètement de ce qu’il raconte…
  5. 5. À quoi tu penses?
  6. 6. À toi.
  7. 7. Vraiment?
  8. 8. Vraiment.
  9. 9. Tu penses à la vivacité de mon esprit?
  10. 10. Pas exactement, non…
  11. 11. À mon incroyable intelligence?
  12. 12. Non plus.
  13. 13. Déçue, je suis, alors. ;-)
  14. 14. Je pense à ta chatte.
  15. 15. Miaou!
  16. 16. Ses nymphes, ses grandes lèvres, son clitoris… son odeur, son jus, son go ût… sa fourrure…
  17. 17. Charmée par tes pensées, je suis. Beaucoup.
  18. 18. Moi, je suis charmé par ton c ôté animal…
  19. 19. Vraiment?
  20. 20. Vraiment.
  21. 21. Un cartable repose sur ses cuisses. Je glisse ma main dessous, nonchalamment. Je feins de porter la plus grande attention aux propos du conférencier soporifique.
  22. 22. Après un moment, il chuchote à mon oreille.
  23. 23. J’ai envie de toi. Follement.
  24. 24. Vraiment?
  25. 25. Il passe la main autour de ma taille. Ses doigts se pressent sur ma hanche. J’entends son souffle haletant tout près de mon oreille.
  26. 26. Vraiment.
  27. 27. Moi aussi. Terriblement beaucoup.
  28. 28. À la pause, alors que nous nous appr êtons à quitter la salle, un collègue l’attrape par le bras et entame la discussion.
  29. 29. Je patiente quelque minute, puis je m’impatiente. Je glisse dans la main de mon amant un bout de papier, je les salue tous les deux de la main et je quitte les lieux.
  30. 30. Mon bureau. Dans cinq minutes. Après, je me trouve un autre cerveau avec qui baiser. Le décompte est commencé…
  31. 32. Quand je tourne la clef dans la serrure de la porte, il appara ît au bout du couloir. Il a, à la main, les vêtements que, Petit Poucet que je suis, j’ai laissé tomber au long du chemin qui m’a menée ici.
  32. 33. Il referme la porte derrière nous, m’assied sur le bureau et plaque son corps contre le mien.
  33. 34. Un autre cerveau? Vraiment?
  34. 35. Amour, nous sommes dans une université. Les probabilités sont en ma faveur.
  35. 36. Il ne répond rien.
  36. 37. Ses mains commencent à s’occuper de mon corps.
  37. 38. Avec brio, dois-je avouer.

×