C A R T E S B L A N C H E S
H A C K AT H O N
« O R I E N TAT I O N & PA R C O U R S
À L’ È R E D I G I TA L E »
LIVRABLE F...
2
3
Le concept de l’association
Cartes Blanches est une association ayant
pour objectif de sensibiliser la population
aux pr...
4
5
Chaque année en France et dans le monde se
tiennent de nombreux hackathons, définis
comme étant “ un événement où des dév...
Le Meilleur dev de France
Concept:
Le Meilleur Dev de France est un rassem-
blement dans lequel d’une part il y a un
hackh...
7
Paris Coders Night
Concept:
Paris Coders Night est un hackathon par-
ticulier regroupant des codeurs, plus spé-
cifiquem...
8
Digital Health Camp
Concept:
Le Digital Health Camp sort des a priori du
hackathon, et met le code et les dernières
inno...
9
Conclusion:
Tous ces exemples de communication
autour d’un hackathon nous montrent
ainsi plusieurs pistes à suivre ou à ...
10
11
Étude de la cible :
Afin d'identifier au mieux les cibles du Hac-
kathon organisé par Cartes Blanches il faut
dans un pre...
12
sera fait. Dans le but de les faire réagir et
de leur donner envie de changer la donne
nous allons donc communiquer sur...
13
PERSONAS
Nous avons réalisé plusieurs personas pour
essayer de mettre en avant les besoins, les
attentes et les freins ...
14
cher rapidement son projet face aux autres
participants, et espère avoir le maximum de
profils différents au sein de so...
15
Le cas de Lucie Delga, étudiante en
école de commerce (ESG), ayant peur
du non débouché de ses études.
Nom prénom : Luc...
16
17
COPY STRATEGY
Contexte : Il y a un fossé qui se creuse entre
les formations et l’emploi à cause de l’appa-
rition de no...
18
19
STRATÉGIE D’ACQUISITION
Notre stratégie d’acquisition se déroulera
sur quatres plans de manière simultanée.
Premièremen...
Rester en contact avec la cible à l’aide de la
newsletter;
Apporter toujours plus de contenu partageable
et de valeur pour...
21
CAMPAGNE
DE BUZZ
“CRÉEZ VOTRE PARCOURS
À L’AIR DU DIGITAL”
Concept:
Le principal enjeu de cette campagne est de
faire p...
22
Cible : Chomeurs
23
Cible : étudiants
24
Cible : Managers
25
Les affiches seront affichées à des endroits stratégiques pour attirer les profils recherchés :
LIEU D’AFFICHAGE CIBLE ...
26
27
KPI Pour suivre l’impact de notre campagne et pouvoir réagir aux ten-
dances relevées, nous avons établis un nombre de ...
28
Afin de connaître à la fin de la campagne
ce qui a le mieux fonctionné, nous allons
demandé lors de la souscription à l...
29
CAMPAGNE
D’INSCRIPTION
PAR E-MAIL
Cartes Blanches possède déjà une base de
donnée sur MailChimp comprenant tous
les coe...
30
31
SITE WEB : ONE PAGE
Nous avons créé pour l’évènement un site dédié, qui sera hébergé
sur le site de Cartes Blanches à l...
32
33
COMMUNIQUÉ
DE PRESSE Qu’est-ce que
Cartes Blanches ?
« Cartes Blanches a
débuté par un tour du
monde d’exploration de
l...
34
Hackathon Paris : Participez à l’avenir
de la transition formation – emploi
Cartes Blanches organise un hackathon pour ...
35
MÉDIA
SOCIAUX
L’important au cours de l’évènement est de
le faire vivre également de l’extérieur. En
effet, les personn...
36
Panorama des
média sociaux
utlisés
Facebook Twitter LinkedIn Medium Email
À SAVOIR
2ème
site
le plus visité
au monde
En...
37
COMPTE
RENDU
DE L’ÉVÈNEMENT
PRESSE
BLOGS
Nous enverrons dès le lendemain du hac-
kathon un bilan des deux jours inten-
...
38
39
GOODIES
DISTRIBUÉS
Le jour de l’événement des Goodies seront
distribués pour que les participants et les
personnes ayan...
40
41
ORGANISATION
DE L’ESPACE
Il s’agira d'aménager l’espace pour que la
transition des conférences au Hackathon
en lui même...
42
43
Après s’être inscrit au hackathon, les parti-
cipants rejoigne la communauté des “éclai-
reurs” et recevront plusieurs ...
44
45
Suite à l’acquisition d’E-mail des partici-
pants, des visiteurs, et des personnes ins-
crites à la newsletter, nous al...
46
Objet : Confirmation de réservation Hackathon «Orientation & Parcours à l’Ere Digitale»
L’ensemble de l’équipe de Carte...
47
Objet : Avez-vous déjà une équipe pour le hackathon ?
Hello les éclaireurs,
Si vous n’avez pas encore d’équipe, pas de ...
48
Objet : 5 bonnes raisons de faire participer vos amis au hackathon !
Hello les éclaireurs,
Parce qu’un Hackathon est av...
49
Objet : Pour vous tenir au courant
Hello les éclaireurs,
Juste pour vous, voici un extrait du dernier article parut sur...
50
51
TIMELINE
GLOBALE
DES ACTIONS
52
53
La principale contrainte que nous avons
rencontrée pour mettre en place ce projet
est le budget, celui-ci est théorique...
54
55
Ce projet est pour nous une expérience
très intérressante et très instructive. Tout
d’abord, nous nous retrouvons pour ...
56
Avant le hackaton :
Action Responsable(s) Deadline
Création du message: design, baseline, #, etc. Thomas / Jeanne 14/04...
57
Pendant et après le hackaton :
Pendant le Hackaton Après le Hackaton
Conception de l'espace: meubles, déco Rédaction et...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CartesBlanches livrable final

620 vues

Publié le

Livrable lors de la présentation du projet

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
620
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CartesBlanches livrable final

  1. 1. C A R T E S B L A N C H E S H A C K AT H O N « O R I E N TAT I O N & PA R C O U R S À L’ È R E D I G I TA L E » LIVRABLE FINAL – PROJET FREE TIME N°3 Projet réalisé par l’équipe numéro quatre composée de : Jeanne Derain – Thomas Cauquelin – Stanislas Fruchard – Vincent Antheaume – Jean-rené Lherm
  2. 2. 2
  3. 3. 3 Le concept de l’association Cartes Blanches est une association ayant pour objectif de sensibiliser la population aux problèmes liés à l’orientation tant sco- laire que professionnelle à l’ère du digital. Dans un monde de plus en plus complexe, en pleine transition digitale, force est de constater que de plus en plus de personnes ne sont pas épanouies dans leur activité pro- fessionnelle car elle ne trouvent pas de sens à ce qu’elles font. Ce problème prend racine dans une éducation désuète perturbée par l’apparition de nouvelles formes d’appren- tissage et peut se propager sur toute la suite d’une carrière professionnelle. A l’heure de la révolution numérique, l’iden- tification stratégique de son chemin est pri- mordiale et forcément différente de celui de son voisin. Pour autant, nous manquons d’outils pour naviguer dans l’économie du savoir et pour saisir les opportunités d’avenir. Nous faisons face à de nombreux choix, sans savoir quelle route prendre et les repères traditionnels sont obsolètes. Le concept du hackathon Le Hackaton « Orientation & Parcours à l’Ere Digitale » est un événement d’idéation collaborative sur 2 jours avec des équipes constituées de toutes les personnes concer- nées par la problématique : étudiants, mana- gers, développeurs informatique, dirigeants, éducateurs, personnes à la recherche d’un emploi, entrepreneurs, designers dans le but de trouver des axes de progrès, des pistes et réalisations possibles sur ce thème. Pour les 3 meilleurs projets, 3 Prix seront remis, un prix Innovation d’une valeur de 1500 € en bons cadeau Amazon, un prix Tra- vail, qui offrira une offre d’emploi pour un développeur et un business développeur chez Studywork et un Prix éducation, que l’on ne connais pas encore. Les participants seront donc des étudiants, des managers, des développeurs, des diri- geants, des éducateurs, des chômeurs, des entrepreneurs, des designers et de manière générale tout individu curieux d’inventer une meilleure façon de donner du sens aux parcours et à l’orientation. Cet événement comptera au maximum de 12 équipes de 6 personnes dont la politique sera premier inscrit, premier servis et la pos- sibilité d’accueillir 130 personnes supplémen- taires pour les conférences qui précéderont le Hackathon lui même. Ces conférences d’ouverture et de clôture seront l’occasion d’assister aux interventions des L.E.D. (Lumières Émergentes de Demain), des personnes qui sont déjà dans l’univers du digital, qui en ont compris les enjeux et qui veulent en faire part aux autres. CARTES BLANCHES
  4. 4. 4
  5. 5. 5 Chaque année en France et dans le monde se tiennent de nombreux hackathons, définis comme étant “ un événement où des déve- loppeurs se réunissent pour faire de la pro- grammation informatique collaborative, sur plusieurs jours”. Toutefois, cette définition évolue peu à peu et ne concerne plus uni- quement de la programmation pure et dure. Nous allons étudier 3 hackathons qui ont eu lieu ou auront lieu cette année à Paris. Concernant l’univers du digital, mais pas uniquement de la programmation, ces 3 évè- nements nous permettront de dégager des axes de communication dans cet univers . L’objectif est de pouvoir les appliquer à notre propre campagne pour Cartes Blanches, même si ce hackathon ne s’adresse pas uni- quement aux développeurs. BENCHMARK
  6. 6. Le Meilleur dev de France Concept: Le Meilleur Dev de France est un rassem- blement dans lequel d’une part il y a un hackhaton organisés pour les program- meurs où est élu à la fin le meilleur déve- loppeur, mais égalment des conférences sur le digital et l’innovation, et enfin des rencontres autour des nouvelles technolo- gies, notamment autour des drones. Quand, où : L’évènement s’est déroulé le 12 mars à l’école 42. Cible : Il y a deux cibles disctinctes dans cet évène- ment : des membres du public pour assister aux conférences et rencontres, et des déve- loppeurs pour participer au hackhaton. Le public était constitué d’environ 1500 étudiants, 1000 startuper et 500 dirigeants du numériques, et il y avait environ 2000 dévelopeurs web participant à l’hackathon. Partenaires: L’évènement a de nombreux partenariats : Axa, Société Générale, Crédit agricole, Nrj, Boursorama…. Mais les plus impliqués semblent être Showroomprivé.com par la participation active de son fondateur et président Thierry Petit, parrain de l’évène- ment, mais également les journaux comme Le Parisien, Le Journal du Net, ou encore 01Net, qui ont publiés de nombreux articles sur l’évènement. Communication : Lors de leur campagne de communication, les atouts principaux de cet évènement ont été d’une part l’aide des journaux parte- naires qui ont publié régulièrement autour de cette rencontre, mais également la pré- sence de nombreux speaker influents dans le milieu. En effet, chacun des intervenants ayant déjà un grand réseau, le partage de l’évène- ment par ses influenceurs à faciliter leur visibilité web. Enfin, étant la deuxième édition de ce hac- kathon, la création de leur communauté sur les réseaux sociaux leur a permis de récupérer ces personnes déjà présentes . On peut constater en effet sur leur pages facebook qu’elle a été alimentée en contenu depuis l’an dernier (fin du premier hacka- thon), afin de fidéliser le client. Toutefois, certains blogs comme imcto- bitch.com ont descendu le principe de ce hackathon comme étant “entre fumisterie et imposture”. Ce blog apparaissant dans les premiers lors d’une recherche Google, il ne faut pas perdre de vue de la mauvaise influence que peuvent avoir les médias sociaux.
  7. 7. 7 Paris Coders Night Concept: Paris Coders Night est un hackathon par- ticulier regroupant des codeurs, plus spé- cifiquement des jeunes (18-30 ans), qui ont 15 minutes pour coder en groupe en HTML / CSS une page internet à l’identique d’une capture d’écran donnée, le tout dans le noir complet. La plus ressemblante votée par le public sera la gagnante. Quand, où : L’évènement s’est déroulé le 25 mars de cette année, au siège social de Deezer à Paris. Cible : Cet évènement semble cibler particuliè- rement les jeunes développeurs, que l’on peut supposer autodidactes car il semble peu probables que tous les participants à cet évènement suivent une formation de développeurs web. Partenaires: Contrairement au Meilleur Dev de France, Paris Coders Night ne possèdent que 3 parte- naires: Deezer, Girls in Tech, et Human Code. Communication : Tout d’abord, il est important de noter que leur site dédié est entièrement en anglais, donc lorsque l’utilisateur arrive sur la page, il a la sensation d’un évènement interna- tional. Toutefois, il peut être problématique pour les intéressés français ne parlant pas anglais. Ensuite, leur promesse est la suivante : 50% Competition, 50% Party, 100% Coder- Centric Cette promesse va totalement dans le sens de leur cible : on s’éloigne alors du cadre simple de l’hackathon et attire alors une nouvelle génération plus dynamique. De même Deezer a une image de marque jeune et dynamique, ce partenariat a certainement du convaincre certains indécis. De plus, la présence des amis lors de l’évènement en tant que supporter le rend également plus attractif et amusant pour les jeunes. Enfin, d’un point de vue de la communica- tion, elle s’est faite principalement sur des blogs et les journaux internet comme le Journal du Net, le blog de Numa, ou encore jebossedansleweb.com
  8. 8. 8 Digital Health Camp Concept: Le Digital Health Camp sort des a priori du hackathon, et met le code et les dernières innovations technologiques au service de la santé, et notamment à celui de la prise en charge et l’aide aux différents patients d’un hopital. Ce hackathon se déroule sur 54 heures ( ce qui est au dessus de la moyenne ), et regroupe les créateurs ( codeurs et desi- gners ) avec des professionnels de la santé. L’objectif de cet évènement est bien entendu de développer un concept innovant et fonc- tionnel à l’issu de ces 54 heures. Quand, où : Ce hackaton s’est déroulé à la faculté de médecine de Strasbourg du 28 au 30 mars 2014, une deuxième édition est d’ailleurs prévu au même emplacement et à des dates similaires (18 - 20 mars 2015). Cible : On retrouve dans cet hackaton deux cibles distinctes : des développeurs et designers désirant travailler sur une problématique concrète et importante, ainsi qu’une cible bien spécialisé composée de profession- nels de la santé. Mais il accueille aussi des patients désirant faire connaître leur savoir et leur point de vue sur les différentes pro- blématiques rencontrées. Partenaires: De nombreux partenaires vont participer à la prochaine édition du Digital Health Camp. On retrouve parmi eux des entreprises spécialisées dans la santé comme iHealth, Doctissimo ou encore MaSanté, mais aussi des entreprises plus ou moins éloignées de se domaine comme Samsung, Allianz, Orange et de nombreux autres. Notons que ce hackaton est soutenu par le ministère de la Santé. Communication : Le Hacking Health Camp a su jouer de son coté “atypique” dans le domaine des hac- kathons, et représente désormais le plus grand hackathon lié au domaine de la santé en Europe. Leur meilleur moyen de com- munication est leur OnePage, celle-ci est d’ailleurs en premier lieu en Anglais pour cette édition 2015 (ce qui n’était pas le cas auparavant). Ce hackathon semble donc tourné sur l’international. Le deuxième moyen de communication est l’utilisation importante de différents communiqués de presse, tout d’abord dans la presse spécialisé dans la santé, mais aussi et surtout dans la presse locale. Leurs partenaires ont joué un rôle impor- tant dans leur communication, et notam- ment le site Doctissimo, site spécialisé dans la santé, qui a lui aussi relayé l’information à une cible directement concernée par ce hackathon.
  9. 9. 9 Conclusion: Tous ces exemples de communication autour d’un hackathon nous montrent ainsi plusieurs pistes à suivre ou à éviter. Tout d’abord, on peut noter l’importance de posséder une One page dédiée à l’évè- nement. En effet, c’est là où nous sommes redirigés lors de nos recherches. Ensuite, les différents partenaires peuvent être un atout majeur: comme on a pu le voir avec l’exemple du Paris Coders Night, un partenaire comme Deezer peut donner une première image de l’évènement. Enfin, il est important d’apparaître dans des journaux spécialisés comme Le jour- nal du net, grand influenceur du web. Toutefois, il faut faire attention à ne pas avoir l’effet inverse: une campagne ratée car trop prétentieuse ou ambitieuse peut attirer des articles et commentaires négatifs qui risquent d’une part d’apparaître avant même les pages dédiées, et d’autre part de ternir la réputation de l’évènement.
  10. 10. 10
  11. 11. 11 Étude de la cible : Afin d'identifier au mieux les cibles du Hac- kathon organisé par Cartes Blanches il faut dans un premier temps comprendre la pro- blématique mise en avant par cet événement.* Dans un monde de plus en plus complexe, en pleine transition digitale, les individus sont perdus. L’objectif est simple : redonner du sens à ce que l’on fait et à nos parcours. La machine va beaucoup plus vite que l’homme qui est et ressent perpétuellement le senti- ment d’être en retard. L’objectif du Hackathon sera alors de réunir les différentes parties prenantes du pro- blème qui, en temps normal, ne collaborent et ne communiquent pas et de les faire réflé- chir ensemble au problème de fond qu’ils rencontrent. Nos cibles seront donc des étudiants, des managers, des dirigeants, des éducateurs, des chômeurs, des entrepreneurs, et les acteurs habituels de ce genre d’événement, des designers, des développeurs et des por- teurs de projet. De manière générale notre cible vie en région parisienne et se sent déjà concernée par le numérique mais plusieurs profils s’en dégage. Nous essaierons de mettre en avant le contraste entre les problèmes que ren- contrent chaque cible, ainsi que les opportu- nités digitales existantes, mais non connues, ou non exploitées. Les étudiants L’orientation est un problème pour bon nombre d’entre eux. En effet, plus d’un étu- diant de licence sur quatre abandonne les études ou se réoriente pendant ou après sa première année universitaire, selon une enquête publiée par le ministère de l'en- seignement supérieur. Choisir son métier a 17 ans n’est pas chose aisée, surtout lorsque l’étudiant en question n’a pas les clés de compréhension du monde qui l’attend. Le département d'État américain du travail déclare : « 65 % des écoliers d'aujourd'hui pratiqueront, une fois diplômés, des métiers qui n'ont même pas encore été inventés. » De plus, en France, le chômage chez les jeunes de moins de 25 ans a récemment atteint les 23,7%. Nous nous adresserons donc à une jeu- nesse incapable de savoir de quoi son avenir CIBLE ET MESSAGE
  12. 12. 12 sera fait. Dans le but de les faire réagir et de leur donner envie de changer la donne nous allons donc communiquer sur la peur, l’angoisse provoquée par ce qui les attend. Les dirigeants et les managers Les dirigeants et les managers se retrouvent de plus en plus confrontés à des questions, des revendications quant à l’application de leurs directives. «Pourquoi, et pour quoi ? » : les salariés ne se contentent plus d’exécuter les obligations figurant dans leur contrat, leur fiche de poste, leur lettre de mission. Ils demandent à comprendre le contexte des décisions, à appréhender la stratégie des dirigeants et l’ambition de l’entreprise. L’enjeu pour ces deux acteurs est donc de pouvoir redonner du sens aux activités pra- tiquées par leur employés. On pourra utiliser une communication basée sur l’ironie pour leur faire réaliser que les enjeux d’hier ne sont plus ceux d’au- jourd’hui. Les éducateurs Il s’agit des principaux influenceurs dans le processus d’orientation des étudiant. Il est donc impératif que ces derniers prennent conscience du fait que l’orientation clas- sique proposée par l’éducation nationale n’a plus lieu d’être. Le système d’éducation et d’orientation actuel ne communique à aucun moment sur la transition digitale que nous connaissons et repose sur des enjeux dépassés. La communication à leur égard aura donc pour vocation de faire prendre conscience du changement engendré par le digital dans la société. On communiquera donc sur l’opposition, la fracture, entre les pratique d’hier et celles de demain. Les chômeurs Le chômage touche actuellement 10,5 % de la population active française et ne cesse d’augmenter. Cependant, si certains secteurs sont en voie d'extinction, d’autres tels que les métiers liés au digital sont porteurs de promesses. On estime que le numérique sera créateur de 450 000 emplois d’ici 2015. Encore faut-il prendre conscience de cette opportunité. Les chômeurs sont aussi vic- times de ce problème d’orientation et de formation. Il va donc falloir leur faire voir le digital comme une solution à leurs problèmes et communiquer sur l’opportunité que représente une bonne orientation à l’ère du numérique. Les designers, les développeurs et les por- teurs de projet Acteurs habituels des Hackathons, ce sont les individus qui sont déjà sensibles aux enjeux du digital. Cependant s’ils ont conscience de l’importance de cette transi- tion, il ne le mettent pas forcément en lien avec l’éducation et l’orientation. Ce sont ces personnes qui vont apporter l’aspect digital aux autres lors de l’événement. Ils appor- teront lors de l’évènement leur expertise, et feront partie des leader lors de l’idéation et de la production. L’enjeu de la communication sera donc de mettre en avant le fait que la transition vers le digital doit passer par une prise de conscience collective et une meilleure orien- tation des individus.
  13. 13. 13 PERSONAS Nous avons réalisé plusieurs personas pour essayer de mettre en avant les besoins, les attentes et les freins de notre cible vis à vis du hackathon. Le cas d’Antoine Vincent, enseignant à la Web School Factory, inquiété par ses élèves. Nom prénom : Antoine Vincent Age : 32 ans Lieu d’habitation : Ile de France Niveau social / culturel : Classe moyenne Travail / occupation : Enseignant en pre- mière année à la WSF Qui est-ce ? Après avoir fait ses études de web designer, Antoine a intégré une agence de conseil, et a décidé en parallèle de donner des cours de sa spécialité aux étudiants de première année de la Web School Factory. Il enseigne depuis la création de l’école il y a 3 ans, et s’inquiète de plus en plus pour ses étudiants : en effet, il trouve qu’ils ne sont pas du tout formés au monde qui les attend, et les trouve trop « scolaires ». Quelles sont ses motivations ? Indépendamment de ses propres élèves, qui selon lui sont entre de bonnes mains, Antoine pense que les formations proposées ne sont plus d’actualité. Ses étudiants, et les étudiants de manière plus générale sont habitués à répondre à une problématique par une réponse, mais aujourd’hui, selon lui cette tâche est destinée à la technologie elle-même. Il a donc quelques idées de formation qu’il aimerait pouvoir développer, mais manque de temps, il ne peut pas les développer pour l’instant. Toutefois, il a entendu parler d’un hackathon sur le parcours à l’ère digitale, et se dit que travailler autour de ce projet avec des étudiants, des managers et même des chômeurs qui sont au cœur de ces soucis, serait une bonne façon de voir si son projet est viable ou non. Qu’est-ce qui le freine ? Ayantunemploidutempschargéetvariable, Antoine ne peut pas savoir s’il n’aura pas du travail le 4 et 5 juin. De plus, il se dit que prendre deux jours de son temps pour un projet non suivi n’en vaut pas la peine. Il a besoin d’être rassuré quant à l’investis- sement de l’association et des entreprises partenaires autour des projets sélectionnés. Quel comportement ? usage ? Antoine espère pouvoir mener à bien son projet, et tout du moins le confronter, afin d’estimer sa viabilité. Il pense pouvoir pit-
  14. 14. 14 cher rapidement son projet face aux autres participants, et espère avoir le maximum de profils différents au sein de son équipe lors du hackathon. Il aimerait pouvoir travailler certes avec des enseignants comme lui, mais ne veut pas pour autant mettre de côté les autres corps de métiers car il sait que si il ne fait équipe qu’avec des enseignants, ils partageront tous le même avis et le projet ne pourra donc pas avancer. Le cas de Noël Flantier, actuellement au chômage, en recherche d’une nouvelle formation digitale Nom prénom : Noël Flantier Age : 35 ans Lieu d’habitation : Ile de France Niveau social / culturel : Classe moyenne Travail / occupation : Ancien Manager au chômage depuis 6 mois Qui est-ce ? Noël a travaillé pendant 5 ans dans une société de conseil de communication en tant que manager/ Chef de projet. Mais sa société a dû fermer il y a 6 mois face à une concurrence plus jeune, et spéciali- sée dans le digital. Maintenant, il est à la recherche d’un emploi, mais se voit refuser pour son manque de connaissance sur les stratégies à mettre en place sur internet, et son manque d’expérience numérique. Marié et avec un enfant, Noël souhaite réagir rapi- dement, et pense à une reconversion, quitte à suivre une formation supplémentaire. Quelles sont ses motivations ? Noël est donc motiver à s’adapter au monde de demain, mais il ne trouve aucune forma- tion lui permettant de se digitaliser facile- ment. Il a entendu parler de l’association Cartes Blanches qui se propose de l’aider, et notamment de l’aider à s’aider lui-même, en lui laissant l’opportunité de travailler sur l’éducation de demain pendant l’hacka- thon. De plus, il espère rencontrer de nou- velles personnes lors du hackathon et pense pouvoir trouver de nouvelles opportunités professionnelles auprès de ces personnes. Qu’est-ce qui le freine ? Noël se sent dépasser par les nouvelles technologies, et a peur de ne pas réussir à apprendre de nouvelles manières de tra- vailler. De plus, il n’est pas à l’aise avec sa situation actuelle de chômage, et ne sou- haite pas se sentir catalogué en arrivant dans l’aventure. Quel comportement ? usage ? Il envisage ce hackathon comme principale- ment un lieu de rencontre et de discussion, ou il pense pouvoir trouver dans les projets des participants des idées pour son propre parcours. Il ne possède pas de projets parti- culièrement, et se positionne plus comme spectateur : même si son passé de manager le pousse à prendre les commande, il veut juste profiter des idées des autres, et uniquement donner son avis si on le lui demande. Sur cet évènement, il se positionne donc non pas comme un leader, mais comme un suiveur.
  15. 15. 15 Le cas de Lucie Delga, étudiante en école de commerce (ESG), ayant peur du non débouché de ses études. Nom prénom : Lucie Delga Age : 20 ans Lieu d’habitation : Ile de France Niveau social / culturel : Classe moyenne Travail / occupation : Etudiante en école de commerce (ESG) Qui est-ce ? Lucie a toujours été une bonne élève. Après avoir passé son baccalauréat en Sciences Economiques et Sociales, ses parents et ses professeurs l’ont incité à passer le concours d’entrée à l’ESG, mais maintenant qu’elle est en 2ème année de son cursus, elle se demande si elle ne passe pas à côté de quel- que chose. Après avoir effectué son premier stage dans une agence de communication, elle s’est sentie dépassée par les stratégies digitales des entreprises, auxquelles elle n’est pas préparée dans son cursus. Quelles sont ses motivations ? Lucie ne se sent donc plus à l’aise dans ses études : elle ne comprend pas l’intérêt de ce qu’elle apprend. Elle a pris connaissance de la démarche de Cartes Blanches, et elle se dit que c’est peut-être de ce genre d’évènement qu’elle a besoin pour réussir à comprendre le monde du travail auquel elle se prépare. De nature extravertie et travailleuse, elle a envie de rencontrer des personnes d’autres milieux qu’elle et de découvrir des nouveaux points de vue sur la situation actuelle de l’éducation. Qu’est-ce qui le freine ? Lucie est habituée à un cadre de travail scolaire qu’on lui a enseigné depuis son enfance. Elle n’a pas encore la dynamique de création et de production libre que propose le hackathon. Ne pas avoir de consignes pré- cises, ni de cadre d’enseignement tradition- nel peut la perturber lors de l’évènement, et peut même la rendre anti-productive. Quel comportement ? usage ? Lucie attend du hackathon de pouvoir découvrir d’une part une nouvelle façon de travailler, mais également de pouvoir échanger avec des professionnels pour com- prendre les attentes du milieu profession- nel. Elle imagine cette expérience comme découvrant le projet de quelqu’un, et espère pouvoir contribuer avec sa propre expé- rience en termes d’éducation au déroulé de ce projet.
  16. 16. 16
  17. 17. 17 COPY STRATEGY Contexte : Il y a un fossé qui se creuse entre les formations et l’emploi à cause de l’appa- rition de nouvelles formes d’apprentissage. Le monde est en pleine transition digitale et le système éducatif est déjà désuet. Cible : Personnes en région parisienne inté- ressées par le numérique (pas de tranche d’âge) Fait Principal : Ouverture du 1er Hackathon de Cartes Blanches Concept d’évocation : Présenter deux chiffres en opposition l’un présentant une menace, l’autre une opportunité. Ces chiffre seront très gros, visibles de loin tandis que leur explication sera très petite, il faudra se concentrer pour comprendre. Bénéfice pour la cible : Prendre conscience du contexte actuel où la crise emporte l’em- ploi avec elle et pouvoir trouver des solu- tions ensembles aux problème d’orientation et de parcours dans un monde en pleine transition digitale en participant au Hac- kathon. Objectif : Augmenter la notoriété de Cartes Blanches et atteindre 80 inscrits à leur 1er hackathon Promesse : Créer l’avenir de l’éducation, de l’emploi et de la formation afin de donner une valeur ajoutée à l’humain à l’ère du digital. Preuves : Prix Innovation, Travail et Educa- tion. Rencontre. Collaboration. Conférences Ton : Démonstratif Signature : “Créez votre parcours à l’ère digitale.”
  18. 18. 18
  19. 19. 19 STRATÉGIE D’ACQUISITION Notre stratégie d’acquisition se déroulera sur quatres plans de manière simultanée. Premièrement des affiches seront disposées à des endroits stratégiques ce qui composera notre campagne de buzz. En parallèle nous disposons d’une base d’e- mails afin de procéder à notre campagne d’e-mailing. L’objectif de ces deux points est d’amener du trafic sur la page dédiée à l’évènement accessible depuis n’importe quel support. Page sur laquelle les utilisateurs pourront s’inscrire au hackathon et être redirigés sur le site de Cartes Blanches Enfin nous serons présents sur les réseaux sociaux.
  20. 20. Rester en contact avec la cible à l’aide de la newsletter; Apporter toujours plus de contenu partageable et de valeur pour les utilisateurs; Faire des rappels en proposant à nouveau des invita- tions et des promotions chez les partenaires Identification des besoins utilisateurs; Trouver les commu- nautés existantes; Suivre les influenceurs du secteur Analyser les tendance clés Engager et entrer dans les conversations des cibles; Prodiguer du contenu pertinent; Suivre les influenceurs du secteur; Ajouter de la valeur aux communautés et dévelloper la confiance. Promouvoir la valeur de cette expérience auprès des utilisateurs; Partager les visuels et provoquer un effet de Buzz; Permettre un partage et une invitation des amis/proches. ECOUTER PARTAGER MOTIVER FIDÉLISER
  21. 21. 21 CAMPAGNE DE BUZZ “CRÉEZ VOTRE PARCOURS À L’AIR DU DIGITAL” Concept: Le principal enjeu de cette campagne est de faire prendre conscience aux individus des problèmes liés au décalage entre l’orienta- tion et les parcours actuels et la transition vers le digital. Nous nous sommes alors interrogés sur les points les plus marquants de cette problématique. Il se trouve que les chiffres parlent d'eux- mêmes : 65 % des étudiants feront un métier qui n’existent pas encore une fois dans la vie active (Étude du département d'État amé- ricain du travail). Nous avons relevés plu- sieurs chiffres clés, présentant le contexte actuel d’une part, et le monde de demain de l’autre. Nous allons donc de réaliser des affiches, qui seront imprimées par Orange, partenaire de Cartes Blanches, mettant en avant ces chiffres. Nous nous sommes inspirés de la cam- pagne de communication de Acadomia : une phrase accrocheuse bien visible attire la curiosité et l’indignation, et avec plus de concentration, d’attention, le passant peut comprendre le message de cette affiche. Sous le même modèle, nous souhaitons mettre en avant des chiffres, par leurs tailles et leur couleur, et au contraire mettre en arrière plan leur signification. Pour démontrer qu’une formation sans application, sans finalité, décalées du monde concret auquel nous nous formons n’a pas de sens, ces affiches présentent en bas la baseline “Créez votre parcours à l’ère digital , Cartes Blanche vous accompage”, ainsi qu’une brève phrase au sujet du hac- kathon pour rediriger les personnes vers les réseaux sociaux ou le site.
  22. 22. 22 Cible : Chomeurs
  23. 23. 23 Cible : étudiants
  24. 24. 24 Cible : Managers
  25. 25. 25 Les affiches seront affichées à des endroits stratégiques pour attirer les profils recherchés : LIEU D’AFFICHAGE CIBLE MESSAGE CHIFFRES CLÉS Campus (Strate, Hétic, WSF, ESSEC, Faculté) Etudiants / Educateurs Les problèmes d’emploi pour les jeunes diplômés Objectif : Faire réagir, faire peur 538500 chômeurs français de moins de 25 ans en janvier 2015 (source: Pôle emploi) FabLab (La fonderie, Sense Cube) Porteurs de projet / Développeurs / Designer Les entreprises non intéressées par le digital Objectif: montrer qu’il faut étendre ce domaine, les impliquer comme leader 13000 emplois numériques crées par ans en France (source: Munci et Syntec numérique) Entreprises (Orange, Autres Partenaires ) Manager / RH Les entreprises non intéressées par le digital Objectifs : Si elle est déjà impli- quée, elle se positionne comme leader. Sinon, elle se rend compte qu’il faut réagir 50% des managers ne sont pas satisfaits de leurs salariés (source: Apec); 20 millions de reconver- sions professionnelles vers le développement web (source: Evans Data) Pôle Emploi Chômeur en reconversion (ex: ancien manager) Le nombre d’emploi disponible dans le digital Objectif: voir de nouvelles oppor- tunités, essayer de comprendre ce qu’ils doivent faire 50% des métiers du numérique en 2014 n’existait pas en 2012 (source: Studyrama) 30000€ de salaire annuel moyen dans le digital en sortie d’études (source: Robert Half Technologie) Un concours dans la continuité idéologique de notre campagne de Buzz sera mis en place sur la page Facebook de CartesBlanches. Le jeu sera simple. Chaque semaine nous donnerons un chiffre lié à la problématique de l’orientation et des parcours à l’ère du digital à la communauté qui devra deviner à quoi ce chiffre est associé. Par exemple, nous posterons 538 500 et la communauté devra trouver qu’il s’agit du nombre de chômeur de moins de 25 ans en France en Janvier 2015. Le premier qui trouvera la bonne réponse gagnera une place au premier rang pour les conférence du 4 juin. Ainsi ce concours ne sera pas destiné qu’aux participants mais à toutes les personnes intéressée par le sujet. De plus, cela peut inciter des personnes qui n’était pas totalement décidée à venir assister aux conférences.
  26. 26. 26
  27. 27. 27 KPI Pour suivre l’impact de notre campagne et pouvoir réagir aux ten- dances relevées, nous avons établis un nombre de KPI à mettre en place en fonction des objectifs principaux et secondaires.
  28. 28. 28 Afin de connaître à la fin de la campagne ce qui a le mieux fonctionné, nous allons demandé lors de la souscription à l’évène- ment (en tant que spectateur ou acteur) «Comment avez-vous connu Cartes Blanches?» Ainsi, nous pourrons savoir si les affiches, les mails, ou les réseaux sociaux ont été efficaces. Enfin, le No Show sera calculé en fonction du nombre de personnes non présentes en fonction de celles qui sont inscrites. Une liste sera établie des gens inscrits, en entrant nous leur demanderons leur nom, et s’ils sont venus sans s’inscrire, nous pourrons également leur demander comment ils ont pris connaissance de l’évènement, de manière totalement Offline (potentielle- ment par bouche à oreille). De même nous récupérerons leur mail en leur demandant s’il souhaite recevoir le compte rendu de l’évènement (Interviews des participants, résultat, synthèse des conférences). Ces mails nous servirons pour notre cam- pagne de fidélisation par la suite.
  29. 29. 29 CAMPAGNE D’INSCRIPTION PAR E-MAIL Cartes Blanches possède déjà une base de donnée sur MailChimp comprenant tous les coeurs de cible. Ainsi, nous .allons l’utiliser pour faire connaitre rapidement le hackathon. Nous allons envoyé le mail suivant à toutes ces personnes. Objet : Invitation au Hackathon «Orientation & Parcours à l’Ere Digitale» Bonjour, Cartes Blanches est une association qui souhaite sensibiliser la société aux pro- blèmes liés à l’orientation tant scolaire que professionnelle à l’ère du digital, et les accompagner dans cette expérience. Force est de constater que de plus en plus de personnes ne sont pas épanouies dans leur activité professionnelle car elle ne trouvent pas de sens à ce qu’elles font. Ce problème prend racine dans une éducation désuète perturbée par l’apparition de nouvelles formes d’apprentissage et peut se propager sur toute la suite d’une carrière professionnelle. Vous vous sentez concernés ? Vous avez déjà votre idée sur le sujet et souhaitez la développer ? Participez au mouvement Cartes Blanches en nous rejoignant sur la page officielle de l’association et en vous inscrivant au premier Hackathon pour trouver des solutions innovantes à cette problématique.
  30. 30. 30
  31. 31. 31 SITE WEB : ONE PAGE Nous avons créé pour l’évènement un site dédié, qui sera hébergé sur le site de Cartes Blanches à l’adresse http://cartesblanches.co . La page d’accueil de Cartes Blanches possède un lien direct dès la connexion vers la one page, et l’eventbrite pour pouvoir s’inscrire. Cette page présente toutes les informations relatives à l’évènement ( concept, programme, date, lieu, ....) et permet de dissocier l’asso- ciation de l’évènement, pour ne pas confondre les deux. Le site peut être trouvé à l’adresse suivante : http://cartesblanches.co/hackathon/
  32. 32. 32
  33. 33. 33 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Qu’est-ce que Cartes Blanches ? « Cartes Blanches a débuté par un tour du monde d’exploration de l’avenir de l’éducation et de l’emploi. Pour mieux comprendre l’impact de la révolution digitale sur l’égalité des chances au 21ème siècle, l’équipe a commencé à identifier les nouveaux acteurs des marchés de la formation et du travail. Aujourd’hui, ce proces- sus se poursuit et donne suite au voyage pour vous permettre d’y participer. Ouvrir une fenêtre sur le monde en mouvement et se poser les bonnes ques- tions quant à son propre parcours à partir de ces observations est essentiel. Cartes Blanches se veut être un miroir ciblé de nos sociétés pour permettre de mieux anticiper les changements à venir et d’être toujours au mieux de notre potentiel face à l’avenir. » « Les Cartes Blanches sont les bonnes idées qui permettent de répondre aux questions d’orienta- tion et de donner du sens à l’humain à l’ère digi- tale. » CartesBlanchess’engageavecsonpremierhackathon pour donner du sens aux parcours à l’ère digitale. Cartes Blanches a annoncé l’ouverture des inscriptions pour son premier évè- nement en tant qu’association : un hackathon « Orientation & Parcours à l’Ere Digitale » ayant pour objectif de mettre sur la table le sujet de l’orien- tation et de l’éducation de demain. Le 4 et 5 juin 2015 aura lieu le rassemble- ment d’idéation collaborative sur 2 jours, avec des équipes pluridisciplinaires, dans le but de trouver des axes de progrès, des pistes et réalisations possibles sur ce thème. Des citoyens dépassés par la technologie. Aujourd’hui en France sont recensés plus de 5 millions de chômeurs (selon l’INSEE -2014) , et selon une étude du département d’Etat américain du travail, « 65% des écoliers d’aujourd’hui pratiqueront, une fois diplômés, des métiers qui n’ont même pas encore été inven- tés ». Cartes Blanches pointe du doigt le fait que personne ne prend le temps de se questionner sur le lien entre ces deux phénomènes sociétaux. Mais dans un monde où la technologie ne cesse d’évoluer notamment dans l’univers de la domotique et la robotique, l’humain doit savoir s’adapter pour apporter sa propre valeur ajoutée. Deux jours pour prendre conscience de la situation. Durant ces deux jours de travail dans l’espace de travail Bonne Nou- velle d’Orange à Paris, Cartes Blanches a pour objectif de faire tra- vailler ensemble des personnes d’horizons différents autour de la problématique : comment réussir à inscrire l’éducation et le système éducatif aujourd’hui désuet dans une société où l’homme est en retard sur la machine. Le but de cette rencontre n’est pas de révolutionner une société, mais de créer une première communauté autour de cet enjeu. Des profils différents et complémentaires. Suivant les conseils d’orientation des LED (Lumières Emergentes de demain), des experts et pionniers engagés de la transition digitale, 72 étudiants, managers, développeurs, dirigeants, éducateurs, chômeurs, entrepreneurs, designers, individus curieux d'inventer une meilleure façon de donner du sens aux parcours, vont pouvoir travailler en- semble pour créer des projets, concepts autour de l’éducation digitale. Un projet suivi par de nombreux partenaires. Orange, Pôle Emploi, la Web School Factory (école du numérique), Strate, Essec, ou encore L’étudiant supportent cet évènement en tant que partenaires. Par ailleurs, seront discernés à l’issue du Hackathon 3 prix : Innovation, Formation et Emploi. Par ailleurs, plusieurs interve- nants passeront pendant l’évènement pour partager leurs expériences et leur expertise du monde digital. A Paris, le 17 avril 2015 Contacts Claire Buret, Community Manager, claire.buret@gmail.com Léa Peersman Pujol, Fondatrice, lea.peersman@gmail.com Plus d’informations sur http://cartesblanches.co/
  34. 34. 34 Hackathon Paris : Participez à l’avenir de la transition formation – emploi Cartes Blanches organise un hackathon pour résoudre les problématiques de formation, d’emploi et d’orientation au 21​ème​ siècle. Les inscriptions sont ouvertes et les outils à disposition pour vous donner les moyens d’apporter le changement. Un hackathon fait pour réunir étudiants, éducateurs, managers, chômeurs et entrepreneurs aux côtés d’acteurs habituels de ce genre d’évènement. « Orientation & parcours à l’ère Digitale », tel est le thème de ce hackathon. Un évènement d’idéation collaborative organisé le ​jeudi 4 et vendredi 5 juin 2015​dans l’espace de travail d’Orange : ​Villa Bonne Nouvelle​. Quelle orientation prendre ? Une question qui se pose aussi bien pour des étudiants, pour des apprentis ou stagiaires qui découvrent l'entreprise, pour des salariés au cours de leur carrière, pour des personnes en reconversion, ou pour des chômeurs en quête d’un emploi... A l’heure de la révolution numérique, l’identification stratégique de son chemin est primordiale et forcément différente de celui de son voisin. Pour autant, nous manquons d’outils pour naviguer dans l’économie du savoir et pour saisir les opportunités d’avenir. Nous faisons face à de nombreux choix, sans savoir quelle route prendre et les repères traditionnels sont obsolètes. Ces questions interrogent les individus mais aussi les organisations privées, publiques et sociales. L’objectif de ce hackathon est de réunir des équipes pluridisciplinaires afin de trouver des axes de progrès, des pistes et réalisations possibles sur ce thème. Trois prix à remporter au terme de ce évènément: ­ Prix innovation : 1500€ en bon d’achat Amazon. ­ Prix work : Offre d’emploi pour un développeur et un business développeur chez Studywork. ­ Prix éducation : Reste à déterminer. Même si les places du hackathon sont limitées à 80 personnes, les conférences d’ouverture et de clôture seront ouvertes au public. Les partenaires de l’évènement, ESSEC Business School, Strate, ed21, Play Bac, Orange, Pôle emploi, L’Etudiant, Simplon.co, forum Changer d’eRe et Webschool Factory, vous donnent carte blanche!
  35. 35. 35 MÉDIA SOCIAUX L’important au cours de l’évènement est de le faire vivre également de l’extérieur. En effet, les personnes n’ayant pas pu prendre part à l’évènement, soit par manque de place, soit par oubli, ou encore par non disponi- bilité, doivent pouvoir se sentir impliqués dans l’association. Ainsi, tout au long du hackathon, nous serons en permanence en train de publier sur Twitter avec #CartesBlanches. Au pre- mier et au deuxième soir, nous posterons des post plus complets sur Facebook et Linked In pour avoir un compte rendu de la journée. De même, des photos seront prises et postées sur les réseaux sociaux pour le rendre plus vivant et garder une trace de l’évènement. Enfin, nous rédigerons également des articles sur Médium, qui sont de nature bien référencés et visités. En postant au premier soir différents articles, il sera encore possible d’attirer des nouveaux visiteurs pour le deuxième jour. (voir schéma page suivante)
  36. 36. 36 Panorama des média sociaux utlisés Facebook Twitter LinkedIn Medium Email À SAVOIR 2ème site le plus visité au monde Environ 300 000 mille tweets par jour en France Premier réseau de professionels Plateforme de blogging très en vogue actuelle- ment Relation privilégiée avec l’utilisateur CIBLE Tout types de personnes / Majorité de particuliers Tout types de personnes Professionels Bloggeurs, Passionés de nouvelle technologie, d’entrepreneuriat, et bien d’autres. Personnes vivant en IDF et intéréssé par les tech- nologies numériques. AUDIENCE Plus d’ 1 Milliard d’utilisateurs 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour Plus de 44 Millions de membres 13 Millions d’utilisateurs - OPPORTUNITÉ Effet de buzz exponentiel Communication en temps réel Rentrer en contact direct avec les professionels et leur permettre de partager le hackaton à leur parte- naires. Possibilité d’un partage et d’une viralité importante Contact direct - Taux de conversion élevé car per- sonne déjà engagée RISQUE Bad Buzz, forte concurrence Tweet se perdant dans la masse Cible uniquement profes- sionel - Image d’evenne- ment trop professionnel Contenu de faible valeur = Image accrue d’article publicitaire Mise en SPAM MESURE DE PERFORMANCE (KPI) Nombre de partage; nombre de clicks suivi d’inscription Nombre de favoris/ retweet - clicks vers la page. Nombre de partage et de «like» des posts. Nombre de click amenant sur la landing page Partages sur les réseaux sociaux, Nbr de lectures, Nbr de click Taux d’ouverture, taux de clique, nbr d’abonnés/nbr de désinscriptions STRATÉGIE DE COMMUNICATION
  37. 37. 37 COMPTE RENDU DE L’ÉVÈNEMENT PRESSE BLOGS Nous enverrons dès le lendemain du hac- kathon un bilan des deux jours inten- sifs, contenant des interviews de partici- pants, des speaker, ainsi que des vidéos de moments clés. Les participants, les spectateurs, mais aussi les gens inscrits non venus recevront ce compte rendu pour les impliquer encore plus dans la communauté des Eclaireurs , et commencer ainsi la campagne de fidé- lisation. (voir schéma page suivante) Nous rédigerons chaque soir (jeudi 4, ven- dredi 5) un communiqué de presse, que nous adresserons aux journaux tels que Le Journal du Net, l’Etudiant (partenaire de l’association), ou encore des bloggeurs telle que Laurène Castor (spécialisée dans le domaine de l’éducation digitale). De plus, comme pour les compte rendus sur les réseaux sociaux, celui du jeudi soir pourrait augmenter la notoriété de la jour- née de demain et ramener plus de curieux à la cérémonie de fermeture.
  38. 38. 38
  39. 39. 39 GOODIES DISTRIBUÉS Le jour de l’événement des Goodies seront distribués pour que les participants et les personnes ayant assisté aux conférences gardent l’association en tête. Il y aura deux types de portes clés, un pour chaque niveau d’implication des personnes présentes. Pour les spectateurs, il s’agira d’une petite carte blanche imprimée en 3D avec le nom de l’association en relief. Pour les participants, sur le même prin- cipe, ils obtiendront une carte blanche mais lumineuse afin de récompenser leur inves- tissement et de ne pas les mettre aux même niveau que les spectateurs. De plus, un carnet sera distribué a tous le monde. Dans sa première moitié, il contien- dra des informations sur Cartes Blanches, les détails de la problématique qu’elle sou- haite mettre en avant, une présentation des L.E.D, les projets présentés en amont de l’événement qui seront pitchés le jour même. Sa deuxième moité sera amorcée par : “Vous avez Cartes Blanches.” en pleine page et constituée de pages blanches pour que les participant et les spectateurs puissent et prendre des notes pendant les conférences et s’en servir de brouillon pendant le Hac- kathon. Le carnet sera clôturé par les infor- mations de contact.
  40. 40. 40
  41. 41. 41 ORGANISATION DE L’ESPACE Il s’agira d'aménager l’espace pour que la transition des conférences au Hackathon en lui même se fasse le plus rapidement possible. Il faudra penser le mobilier de façon à ce que les spectateurs puissent partir ou du moins libérer l’espace nécessaire à ce que les participant se réunissent en équipe de la manière la plus optimisée possible. Nous possédons un grand espace simple, contenant chaises et estrade, ainsi que une dizaine de salles plus petites autour. L’idée est de réunir le premier jour tout le monde dans la grande salle, et faciliter les tran- sitions entre les parties en préparant des “stand” où les participants pourront discuter ensemble de leurs projets et ainsi consti- tuer leurs équipes. De plus, les salles plus petites seront accessibles le lendemain lors de la phase de production, afin que chaque équipe ait son espace de travail.
  42. 42. 42
  43. 43. 43 Après s’être inscrit au hackathon, les parti- cipants rejoigne la communauté des “éclai- reurs” et recevront plusieurs email afin de leur rappeler l’évènement et même de proposer à leur entourage de participer. Une autre manière de devenir un éclaireur est de venir aux conférences de l’évène- ment ouvertes au public, où des formu- laires seront mis en place afin de récolter les emails des personnes présentes. Celles-ci entreront alors dans la base d’emails à laquelle est envoyé les alertes de nouveaux billets dans le blog, le compte rendu du hac- kathon ainsi que le suivi des évènements Cartes Blanches. Nous avons choisi de nommer notre com- munauté pour lui donner un sentiment d’appartenance. Les participants du hac- kathon seront les premiers à explorer et bâtir un nouveau chemin optimisé vers les métiers du numérique. C’est pourquoi nous avons choisi de la nommer “les éclaireurs”, qui reste en rapport avec en rapport avec le logo de l’association Cartes Blanches. Les posts réguliers sur les réseaux sociaux maintiennent également au courant les éclaireurs des projets de l’association. STRATÉGIE DE FIDÉLISATION
  44. 44. 44
  45. 45. 45 Suite à l’acquisition d’E-mail des partici- pants, des visiteurs, et des personnes ins- crites à la newsletter, nous allons engager une campagne d’Emailing en plusieurs points. Ces e-mails seront envoyés aux dates que vous pouvez retrouver directement dans la Timeline présentée précédemment. Vous trouverez dans les pages suivantes les mails dans leur ordre d’apparition : CAMPAGNE E-MAILING
  46. 46. 46 Objet : Confirmation de réservation Hackathon «Orientation & Parcours à l’Ere Digitale» L’ensemble de l’équipe de Cartes Blanches vous remercie pour votre ins- cription au Hackaton «Orientation & P arcours à l’Ere Digitale» Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à nous contacter ! Pour ce faire vous pouvez passer par : A bientôt, JR, responsable communication du Hackaton Cartes Blanches. Objet : 5 bonnes raisons de faire participer vos amis au hackathon ! Hello les éclaireurs, Parce qu’un Hackathon est avant tout basé sur l’idée de partage, voici 10 bonnes raisons d’y faire participer vos amis : 1. Se faire plaisir et découvrir vos amis dans un nouveau contexte 2. Collaborer avec des professionnels, créer des liens et développer son réseau professionnel. 3. Recevoir de précieux conseils des mentors 4. Travailler son imagination et sa créativité en participant à des projets ayant une forte valeur ajoutée 5. Découvrir le monde du numérique et appréhender les possibilités infinies qui lui sont associées. A très vite ! JR, responsable communication du hackathon Cartes Blanches.
  47. 47. 47 Objet : Avez-vous déjà une équipe pour le hackathon ? Hello les éclaireurs, Si vous n’avez pas encore d’équipe, pas de panique ! Nous avons créé un groupe Facebook rien que pour vous ! Vous pourrez si vous le souhaitez commencer à discuter de vos projets avec d’autres participants solitaires et peut être même trouver le par- fait partenaire pour le réaliser ! Vous pourrez aussi vous associer au projet qui correspond le mieux a vos attentes ! Intéressé ? C’est par ici : www.facebook.com/teamcartesblanches Avec impatience de vous rencontrer, JR, responsable communication du hackathon Cartes Blanches. Objet : Passez nous dire bonjour! Bonjour Stanyslas ! Le grand jour approche et nous serions ravi d’avoir de vos nouvelles ! Des idées, des exemples, des questions, un projet ? Faites en nous part sur Facebook, Twitter, LinkedIn ou directement par mail ! A bientôt, JR, responsable communication du Hackaton Cartes Blanches.
  48. 48. 48 Objet : 5 bonnes raisons de faire participer vos amis au hackathon ! Hello les éclaireurs, Parce qu’un Hackathon est avant tout basé sur l’idée de partage, voici 10 bonnes raisons d’y faire participer vos amis : 1. Se faire plaisir et découvrir vos amis dans un nouveau contexte 2. Collaborer avec des professionnels, créer des liens et développer son réseau professionnel. 3. Recevoir de précieux conseils des mentors 4. Travailler son imagination et sa créativité en participant à des projets ayant une forte valeur ajoutée 5. Découvrir le monde du numérique et appréhender les possibilités infinies qui lui sont associées. A très vite ! JR, responsable communication du hackathon Cartes Blanches.
  49. 49. 49 Objet : Pour vous tenir au courant Hello les éclaireurs, Juste pour vous, voici un extrait du dernier article parut sur le blog Edu- topies de Laurène Castor . Il traite de l’école du futur. J’espère que cela vous donnera des idées ou vous sera utile dans votre projet ! “Demain, on n’ira plus à l’école la mort dans l’âme. (…) Jadis castra- trice, l’école sera libératrice. Une bonne nouvelle pour tous les cancres du monde”. Ainsi s’annonce la grande projection de “Usbek & Rica” ! Au fil de ce numéro passionnant, vous découvrirez pourquoi U&R enterre Jules Ferry et ”sa machine à produire de la démocratie” ; mais pose les bonnes questions et annonce le règne de l’adage de Montaigne : “Mieux vaut une tête bien faite, qu’une tête bien pleine”. Enfin ! Il était temps… Avec le savoir à portée de main, “nous sommes tous cultivés sur commande. Ne reste plus qu’à devenir intelligents”. Et comme l’explique si bien Michel Serres, au cours d’un bel et sage entretien avec U&R : de la même façon que l’invention de l’écriture puis de l’imprimerie ont changé notre rapport au savoir, le numérique n’est pas loin de faire exploser le modèle actuel… A bientôt, JR, responsable communication du Hackaton Cartes Blanches. Les mails de compte-rendu ainsi que les dif- férents mails comportant des nouvelles de l'association et des projets seront rédigés à la suite du hackathon. Voici des exemples de mails dont la structure sera redondante, ces mails apparaîtront en moyenne une fois par semaine :
  50. 50. 50
  51. 51. 51 TIMELINE GLOBALE DES ACTIONS
  52. 52. 52
  53. 53. 53 La principale contrainte que nous avons rencontrée pour mettre en place ce projet est le budget, celui-ci est théoriquement de 0 euro. Nos trois dépenses majeures résident tout d’abord dans l’impression des affiches, qui sera prise en charge par notre partenaire principal, Orange. Ces affiches seront mises en place chez nos différents partenaires, laissant là encore le coût de notre campagne d’acquisition à un prix nul. La mise a disposition de la salle pendant les deux jours de hackathon sera aussi assurée par Orange. Notre dernière dépense réside dans les Goo- dies distribués lors de l’évènement, nous estimons cette dépense à environ 150 euros : 50 euros de portes clés (environ 100 portes clés) seront affiliés aux visiteurs. Les 100 euros restant seront dédiés aux portes clés des participants, qui seront alors plus déve- loppés ( environ 100 portes clés ). Le livrable distribué lors du hackathon sera encore une fois imprimé gratuitement par notre partenaire Orange. BUDGET
  54. 54. 54
  55. 55. 55 Ce projet est pour nous une expérience très intérressante et très instructive. Tout d’abord, nous nous retrouvons pour la pre- mière fois confrontés à un réel client avec lequel nous devons gérer le dialogue en continu. Chaque décision concernant ce projet devait tout d’abord être validé par Léa Peersman, fondatrice de Cartes Blanches. Certains points ont du être réadapté à ses attentes tout au long de la semaine, comme par exemple la baseline de la Campagne de fidélisation, ou encore la mise en place de la One Page dédié dans une partie interne du site, alors que nous voulions la faire apparaître directement sur la page d’accueil de cartesblanches.co. Ce projet est une chance pour nous, nous avons la possibilité de créer et gérer quelque chose d’innovant dans le domaine du numé- rique. De plus, la relation que l’on a entretenu avec Léa nous a permit de nous familiariser avec le modèle associatif et les contraintes qui en découlent, tout en créant des liens avec le monde professionnel et les différents acteurs participant à ce projet. Nous avons rapidement pris conscience des responsabilités qui nous étaient accordées et nous nous sommes beaucoup impliqués dans ce projet pour le mener à bien. BILAN DU PROJET
  56. 56. 56 Avant le hackaton : Action Responsable(s) Deadline Création du message: design, baseline, #, etc. Thomas / Jeanne 14/04 Optimisation du site internet Stanyslas 16/04 Optimisation des invitations étudiants et entreprises - préparer tous les supports d'invitation pour les différents publics. Thomas 15/04 Prise en main et optimisation des pages de CB sur les réseaux sociaux Jean-René jusqu’à l’évènement Stratégie de diffusion des invitations : pour les étudiants, les entreprises, pour nos partenaires écoles ou associatifsour qu'ils puissent relayer notre communication Stanyslas / Jeanne 16/04 Préparation d'un communiqué de presse + listing presse et envoi Jeanne 15/04 (préparation) Conception des affiches et leaflets et impression par Orange Thomas / Jeanne 16/04 Si possible storyboard imagé pour faciliter la compréhension du sujet par les différents publics - vive le design! Jean René 15/04 Timeline globale des missions Vincent 14/04 Budget global Vincent 15/04 Liste des influenceurs à suivre et à cibler lors de la campagne Vincent 15/04 Lancer la campagne d'invitation + diffusion du message Jeanne 17/04 (préparation) Gérer la com sur les campus Web School/ Strate/ Hetic/ FabLabs/ etc. Equipe au complet Plan : 16/04 éxécution : jusqu’à l’évènement
  57. 57. 57 Pendant et après le hackaton : Pendant le Hackaton Après le Hackaton Conception de l'espace: meubles, déco Rédaction et diffusion du dernier communiqué de presse Goodies: que remettre aux participants, comment créer une ambiance et incarner le thème de Cartes Blanches? Animation des réseaux sociaux pour capitaliser sur les conclu- sions News room: animation live des réseaux sociaux Préparation d'une synthèse à envoyer à l'ensemble des parte- naires et des participants Prises de photos et vidéos Créer une communauté "d'alumni" et proposer une stratégie d'animation de celle-ci Préparation d'un communiqué de presse le jeudi puis le ven- dredi soir Diffuser le contenu média (photos et vidéos) de façon straté- gique Interviews stratégiques de participants et des speakers Optimiser le site et les pages des réseaux sociaux L’objectif principal de cette campagne de communication sera donc de réussir à rassembler des profils différents mais tous concernés par la même problématique de l’ère digitale, et une de nos principales difficultés sera de réussir à cibler ces profils et de proposer un message adapté pour chacun

×