Docteur.Hupertan@gmail.com
VASECTOMIE CONTRACEPTIVE
Docteur Vincent Hupertan
Chuirurgien des Hôpitaux
Urologue et sexologue
Docteur.Hupertan@gmail.com
A retenir:
• La vasectomie est une technique de contraception définitive et
irréversible;
• La ...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Définition - Principe
• Comme méthode de contraception masculine, la vasectomie est une
méthode...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Technique chirurgicale
• La technique la plus répandue en France, consiste en deux
petites inci...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Suites opératoires :
• Après l’intervention, il peut y avoir des douleurs modérées, traitées pa...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Efficacité
• Il est important de retenir que, la stérilité par vasectomie n’est pas
immédiate a...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Les contre-indications
• La principale contre-indication à la vasectomie est votre
incertitude ...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Conservation du sperme
• Il est possible de réaliser une auto-conservation du sperme. Pour
cela...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Conditions préalables
Avant d'envisager une vasectomie, il faut être
absolument sûr de ne plus ...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Cadre légal et administratif - historique
• Jusqu'en 1999, l'article 41 du code de déontologie ...
Docteur.Hupertan@gmail.com
La loi de 4 juillet 2001
• Par la loi de 4 juillet 2001, on reconnaît et autorise la vasectomie...
Docteur.Hupertan@gmail.com
Préparer sa consultation en vue d’une vasectomie
1. Consulter le site Urofrance de l’Associatio...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vasectomie contraceptive

982 vues

Publié le

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
982
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
174
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vasectomie contraceptive

  1. 1. Docteur.Hupertan@gmail.com VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Docteur Vincent Hupertan Chuirurgien des Hôpitaux Urologue et sexologue
  2. 2. Docteur.Hupertan@gmail.com A retenir: • La vasectomie est une technique de contraception définitive et irréversible; • La procédure est simple, se réalise généralement sous anesthésie locale en chirurgie ambulatoire (hospitalisation pour une journée) ; • L’efficacité n’est pas immédiate, un contrôle 3 mois après obligatoire ; • Il n’y a pas de protection pour les maladies sexuellement transmissible ni le SIDA ; • L’intervention est banale mais des douleurs postopératoires peuvent persister plusieurs mois ; • La cadre juridique est strict, avec un délais de réflexion de 4 mois est obligatoire ainsi que l’engagement par écrit. • Contrairement aux pays anglo-saxonnes et à d’autres pays voisins (Allemagne, Autriche, la Belgique…), la vasectomie reste peu courante en France. Cette technique elle est devenue légale pour raison médicale depuis 1999 en France.
  3. 3. Docteur.Hupertan@gmail.com Définition - Principe • Comme méthode de contraception masculine, la vasectomie est une méthode de stérilisation qui consiste à sectionner ou bloquer chirurgicalement les canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes. • Le sperme est produit dans les testicules et stocké dans l'épididyme. Durant le rapport sexuel, le sperme quitte l'épididyme par les canaux déférents et sera mélangé à d'autres composants pour former l'éjaculat. La vasectomie consiste en une ligature et une section des canaux déférents, ainsi l'éjaculat ne contient plus de sperme et est donc infertile. Ceci n’empêche pas l’éjaculation. En effet, les spermatozoïdes ne représentent en moyenne que 2 à 3% de l’éjaculation. Ce sont les vésicules séminales situées au-dessus de la prostate, donc plus haut que le site de la vasectomie, qui produisent la plus grande partie du liquide qui est éjaculé. Cette opération simple entraîne une stérilisation définitive.
  4. 4. Docteur.Hupertan@gmail.com Technique chirurgicale • La technique la plus répandue en France, consiste en deux petites incisions dans le scrotum, préalablement anesthésié (anesthésie locale). Les canaux déférents sont sectionnés et une petite partie est retirée. Une autre technique utilisée initialement par les chirurgiens chinois et peu utilisée en France, consiste a créer une petite ouverture avec une pince aux extrémités pointues, l'ouverture est progressivement agrandie et la totalité de l'intervention se déroule à travers cette mini-ouverture. La vasectomie se réalise en ambulatoire (hôpital de jour), sous anesthésie locale et dure tout au plus une vingtaine de minutes. Bien que cette technique puisse se faire sous anesthésie générale, il n’est pas conseillé.
  5. 5. Docteur.Hupertan@gmail.com Suites opératoires : • Après l’intervention, il peut y avoir des douleurs modérées, traitées par des antalgiques et rarement un hématome local qui disparaît rapidement. Néanmoins entre 3 et 10%, des douleurs peuvent durer plusieurs années, voire durant toute la vie du patient, sans pouvoir préciser le mécanisme. • Dans les mois qui suivent l’intervention, des phénomènes douloureux et passagers sans gravité peuvent intervenir ; ils disparaîtront le plus souvent spontanément. • La durée de convalescence est très réduite, et selon le métier pratiqué, il est possible de retourner travailler deux ou trois jours après l'opération. Il convient de manière générale d’éviter, pendant une semaine environ, les efforts physiques, les chocs ainsi que les rapports sexuels. • La vasectomie n'affecte en rien la production d'hormones males (et notamment la testostérone) responsables des caractères sexuels secondaires (barbe, musculature masculine, …). Cette opération n'a donc aucune influence sur la libido ni la sexualité en général.
  6. 6. Docteur.Hupertan@gmail.com Efficacité • Il est important de retenir que, la stérilité par vasectomie n’est pas immédiate après l’intervention. • Trois mois sont nécessaires (20 à 30 éjaculations) pour que tous les spermatozoïdes aient disparu. L’azoospermie, c’est à dire l’absence totale des spermatozoïdes, dans le sperme doit être contrôlée par un spermogramme, 3 mois après l’intervention. Pendant cette période, il est impératif d’utiliser un autre moyen de contraception pour la poursuite de l’activité sexuelle.. • La vasectomie est très efficace, à plus de 99%. • La vasectomie est reconnue comme le moyen de contraception masculine le plus fiable. Il existe toutefois, mais c'est rarissime, des cas de recanalisations spontanées, et la personne redevient alors fertile sans (le savoir moins de 0,1%). Cela semble arriver dans les premiers mois après l'opération, pas par la suite.
  7. 7. Docteur.Hupertan@gmail.com Les contre-indications • La principale contre-indication à la vasectomie est votre incertitude quant à votre désir d’avoir des enfants. Tant que vous aurez le désir, même flou, d’avoir un enfant, il faudra utiliser des méthodes contraceptives réversibles. Sur le plan médical, il existe très peu de contre-indications : troubles de la coagulation, hernie inguinale avec envahissement du scrotum, ancienne chirurgie au niveau des testicules qui empêcherais le médecin de palper vos canaux.
  8. 8. Docteur.Hupertan@gmail.com Conservation du sperme • Il est possible de réaliser une auto-conservation du sperme. Pour cela il va falloir vous adresser à un centre spécialisé dans la conservation du sperme comme un centre d’étude et de conservation du sperme (CECOS). Il est important de savoir que, l’utilisation du sperme congelé ne garantira pas une grossesse.
  9. 9. Docteur.Hupertan@gmail.com Conditions préalables Avant d'envisager une vasectomie, il faut être absolument sûr de ne plus souhaiter un enfant. On insiste sur le fait qu’il faut considérer cette méthode comme une stérilisation définitive. Il y a quelques cas où, chez certaines personnes, une nouvelle intervention peut entraîner un retour à la fertilité.
  10. 10. Docteur.Hupertan@gmail.com Cadre légal et administratif - historique • Jusqu'en 1999, l'article 41 du code de déontologie de l'Ordre National des Médecins, qui donne et peut retirer le droit d'exercer aux praticiens, faisait part de ces recommandations sur la stérilisation médicale définitive : "La stérilisation, masculine ou féminine est une intervention mutilante qui, dans la majorité des cas, n'est pas actuellement réversible, et dont les conséquences psychologiques et morales sont imprévisibles (…) Le médecin a la responsabilité d'apprécier en conscience ces motifs". • Bien que ces recommandations n'aient pas force de loi, un chirurgien pouvait être attaqué pour "coups et blessures« !!!
  11. 11. Docteur.Hupertan@gmail.com La loi de 4 juillet 2001 • Par la loi de 4 juillet 2001, on reconnaît et autorise la vasectomie à visée contraceptive. Le patient doit être informé si possible en présence de son conjoint : – de la technique de vasectomie ; – des risques potentiels ; – des possibilités d'auto conservation du sperme (qui reste néanmoins non obligatoire) – des résultats de la chirurgie de reperméabilisation – des risques d'auto-immunisation anti-spermatozoïdes – de la nécessité d'une protection des rapports jusqu'au spermogramme de contrôle confirmant la stérilité, réalisé 3 mois après l'intervention – un délai de réflexion de 4 mois est obligatoire et l'information donnée doit être écrite.
  12. 12. Docteur.Hupertan@gmail.com Préparer sa consultation en vue d’une vasectomie 1. Consulter le site Urofrance de l’Association Française d’urologie: http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2012/vasect omie/vasectomie.pdf 2. Préparer ses questions à poser à l’urologue 3. Demander un avis au médecin traitant 4. En parler avec sa partenaire (souhaitable)

×