Violences policières

543 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
543
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Violences policières

  1. 1. Les violences policières à l'épreuve des TIC
  2. 2. Internet est-il un moyen efficace de lutte contre violences policières ?
  3. 3. I - Acteurs et mises en scène d'une cause peu soutenue II – Le rôle des TIC dans la mobilisation III - La question de l'efficacité PLAN
  4. 4. I – Acteurs et mise en scène d'une cause peu soutenue <ul>A - Un sujet tabou en France B - Des acteurs mobilisés malgré tout C - La mise en scène de la cause </ul>
  5. 5. Tabou : ce sur quoi on fait silence, par crainte, par pudeur. Silence : de la police des médias de la justice des victimes des statistiques des sociologues de l'État ... Un sujet tabou en France
  6. 6. Un sujet tabou en France La situation juridique En 2007, le service juridique du Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) a saisi 50 fois le procureur de la République sur des faits de violence policière. Résultat : 50 classements sans suite. ( le nouvel Observateur, magazine digital, semaine du 19/06/08)
  7. 7. <ul>-> Rachid Ardjouni : </ul>17 ans, abattu d'une balle dans la tête en 1993 Sanction : pour le fonctionnaire ivre au moment des faits, deux ans de prison , dont seize mois avec sursis. En 1996 : la cour d'appel a allégé sa peine et annulé son inscription au casier judiciaire, lui permettant ainsi de reprendre son activité policière. -> Maulawi : insulté et frappé après un contrôle de titre de transport, menacé s'il portait plainte. « Même si tu dis la vérité personne ne te croira » « Si tu porte plainte on trouvera le moyens de te créer des ennuis ». 27 juillet 2006 : Maulawi a été libéré après avoir été inculpé d'outrage et de rébellion. (Rapport Amnesty-International, des policiers au dessus des lois) Un sujet tabou en France La situation juridique
  8. 10. Un sujet tabou en France La situation juridique « La violence de la police s'exerce en particulier sur des personnes qui sont dépourvues de ressources pour gagner en crédibilité devant la justice » Fabien Jobard
  9. 11. - Sophie Body-Gendrot et Catherine Wihtol de Wenden : Police et discrimination raciales , le tabou français . - Amnesty International dans son rapport 2005 : «Le racisme est un facteur important dans beaucoup d'affaires». - Fabien Jobard parle d'une « clientèle particulière » de la force de police : population des marginaux, migrants, vagabons, rebelles. Un sujet tabou en France Discrimination
  10. 12. Monjardet Dominique , article « Police et sociologie : questions croisées » Pose la question de la rareté de l'intérêt porté à la police par les sociologues Français . En vingt ans : seulement une vingtaine de travaux on été publiés, et ce essentiellement réalisés pas des juristes, et qui ne prennent pas vraiment en compte l'activité policière en tant que telle. Un sujet tabou en France Police et sociologie
  11. 13. Un sujet tabou en France Image de l'Etat Dominique Linhardt , article «  Légitime violence ? Enquêtes sur la réalité de l’État démocratique » État qui oscille constamment entre deux figures spectrales : <ul>- « l’État policier »  : le spectre de l’État policier totalitaire, tel qu’il a été, par exemple, étudié par Hannah Arendt et dans lequel la police devient l’organe d’une emprise maximale sur la société. </ul>- l’État policier « minimal » : le  Night-Watch-State , tel qu’il est thématisé, par exemple, dans les écrits des théoriciens libertariens de l’État et qui se caractérise par une réduction de l’État à l’unique fonction de protection des droits naturels.
  12. 14. -> l’État libéral doit donc échapper à deux accusations : - de tendances totalitaires - de ne pas assumer sa fonction minimale de protection de la société civile Un sujet tabou en France Image de l'Etat
  13. 15. Un sujet tabou en France Contrastes : discours et pratiques Décret n° 86-592 du 18 mars 1986 portant code de déontologie de la police nationale :   Art. 6. - Tout manquement aux devoirs définis par le présent code expose son auteur à une sanction disciplinaire , sans préjudice, le cas échéant, des peines prévues par la loi pénale.   Art. 7. - […] Placé au service du public , le fonctionnaire de police se comporte envers celui-ci d'une manière exemplaire . Il a le respect absolu des personnes , quelles que soient leur nationalité ou leur origine, leur condition sociale ou leurs convictions politiques, religieuses ou philosophiques Art. 9. - Lorsqu'il est autorisé par la loi à utiliser la force et, en particulier, à se servir de ses armes, le fonctionnaire de police ne peut en faire qu'un usage strictement nécessaire et proportionné au but à atteindre. Art. 10. - Toute personne appréhendée est placée sous la responsabilité et la protection de la police ; elle ne doit subir, de la part des fonctionnaires de police ou de tiers, aucune violence ni aucun traitement inhumain ou dégradant.
  14. 16. <ul>Des acteurs mobilisés malgré tout </ul>
  15. 17. Selon Dewey , « La reconnaissance de ces conséquences préjudiciables engendrent un intérêt commun  ». Cet intérêt commun pousse les individus à se constituer en collectif pour lutter efficacement contre une injustice qui leur est commune. <ul>Des acteurs mobilisés malgré tout </ul>
  16. 18. Les internautes peuvent s'exprimer tantôt en leur propre noms tantôt en celui d'un collectif : <ul><li>Des collectifs
  17. 19. associations, groupes facebook, partis politiques, groupes de militants... </li></ul><ul><li>Des individus
  18. 20. Victimes, témoins, amis de victimes, simples internautes, militants... </li></ul><ul>Des acteurs mobilisés malgré tout </ul>
  19. 21. Différents degrés d’’implication dans la lutte contre les violences policières : Des opprimés Des publics actifs Des médiateurs Des spectateurs <ul>Des acteurs mobilisés malgré tout </ul>
  20. 25. Différents modes d’expression, de publicisation de leurs implications : Discussion sur les forums Création de campagnes et de dossiers Affichage dans la rue Poste sur les réseaux sociaux ... <ul>Des acteurs mobilisés malgré tout </ul>
  21. 27. La mise en scène de la cause - cause commune : protéger les victimes des violences policières - témoignages par le biais de textes, d'images, ou de videos
  22. 29. Amnesty International: FRANCE:La police au-dessus des lois La mise en scène de la cause
  23. 30. « S’il est un domaine d’information qui n’encombre pas les colonnes des journaux, c’est bien celui concernant les activités de la police, voire de la gendarmerie française. Sauf s’il s’agit de bavures graves, les Français ne sont pas jugés dignes de connaître les harcèlements, au quotidien, qui s’exercent contre toute une frange de la population de ce pays. Un comportement grossier, injurieux, méprisant, provocateur, raciste, brutal et enfin sexiste, c’est tout ce que l’on peut attendre d’un “gardien de la paix” dont la mission initiale est d’assurer la protection des personnes et des biens. » Manifeste de Que Fait la Police ?, Observatoire des libertés publiques. La mise en scène de la cause
  24. 31. La mise en scène de la cause
  25. 32. Photos et videos : Témoins de violences La mise en scène de la cause
  26. 33. A – Lutte et technologie B – Internet : une scène qui échappe à la lois du silence C – Un générateur ou un catalyseur de l'action ? II - Le rôle des TIC dans la mobilisation
  27. 34. « Les nouveaux outils de communication permettent de supporter des logiques d’auto-organisation : voilà encore un de leurs liens avec les nouvelles formes de militantisme, qui valorisent l’individu et ses compétences particulières, la prise de parole en nom propre ou le refus de la délégation ». Fabien Granjon Lutte et technologie
  28. 35. L'USAGE DES NTIC - Diffusion en temps réel -Discussions publiques (forum, commentaires, témoignages et points de vue Lutte et technologie
  29. 36. LE COP WATCHING -> PROTEGER ET SERVIR Aux Etats-Unis le Résultat ne se fait pas attendre : partout où des cops watchs se sont crées, les &quot; bavures &quot; et violences policières ont diminué de façon spectaculaire. Ces comités existent toujours du reste : certains on disparus, mais des nouveaux se montent dans toutes les grandes villes américaines chaque jour. » Lutte et technologie
  30. 37. COMME NOS AMIS DE LUTTE AMERICAINS CREEONS PARTOUT DES COP WATCH
  31. 38. SURVEILLANCE SUR FACEBOOK « La Mama ki fait le guet lol bon courage les gars ya des cités qui sont chaudes!!! » Lutte et technologie Lutte et technologie
  32. 39. « Ce n’est pas parce que le public n’existe pas comme individu collectif concret qu’il n’existe pas, ou qu’il n’est pas réel » Quéré Internet, une scène qui échappe à la loi du silence un terrain d’expression
  33. 40. Arlette Farge : internet est un espace public populaire Laurence Allard : «  arènes publiques digitalisées  » « Ces arènes constitueraient des espaces de configuration narrative (mise en récit) et dramaturgique (mise en scène) de la parole publique, s’articulant les uns aux autres par le réseau. Ces arènes publiques définiraient alors Internet non pas seulement comme un moyen, un outil technique (pas juste communiquer), mais aussi comme un objet d’engagement public. » Internet, une scène qui échappe à la loi du silence un terrain d’expression Internet, une scène qui échappe à la loi du silence Un terrain d’expression public
  34. 41. Espace public – Habermas Sphères publiques – Macé Arènes publiques – Cefaï «  Arènes publiques digitalisées  » -> rapports de pouvoirs moins asymétriques moins de hiérarchisation de la production d’information. Internet, une scène qui échappe à la loi du silence Démocratisation
  35. 43. Déterminisme technologique : Lazarsfeld -> soft power des médias - métaphore de la seringue hypodermique McLuhan -> propagation de la technique dans le monde = formation de publics impliqués dans les affaires de tous - Démocratie globale Générateur ou catalyseur ?
  36. 44. Remise en cause de la pensée déterministe : Dominique Cardon -> attribut plus à internet un rôle d'organisation des luttes , de coordination et de structuration , de libération de la parole . Préfère parler de catalyseur de l'action . Vincent Mosco -> constitution d’un mythe autour de l’Internet, du cyberespace : les faits sont plus complexe. Générateur ou catalyseur ? Remise en question du déterminisme technologique
  37. 45. « Comment ne pas être séduit par un discours qui prétend compenser l’impuissance des humains par la puissance de machines ? Mais d’un autre côté, la technique ne peut que ce que les humains peuvent ou veulent faire  ». Thierry Vedel   «  L’Internet en lui-même ne fait pas la différence , il est nécessaire qu’il y ait une relation entre ce qui se passe online et offline et souvent ce qui les engage, c’est ce qui se passe offline ». David Buckingham Générateur ou catalyseur ? Remise en question du déterminisme technologique
  38. 46. III – La question de l'efficacité A – Nouvelles figures du militantisme B - La dimension performative des conversations digitalisées C – Publicité et Problème Public
  39. 47. Fabien Granjon -> reprend double phènomène ennoncé par Jacques Ion : - militantisme « post-it » - les « nouveaux militants » sont « multi-positionnés » Nouvelles figures du militantisme
  40. 48. Éric George dans Internet au service du militantisme ? -> 3 caractéristiques principales de internet : - sa constitution décentralisée - l’ absence d’investissements en capital considérables - son appropriation par une partie croissante des populations , du moins dans les pays riches Nouvelles figures du militantisme
  41. 49. Castoriadis - l’oikos : la sphère privée - l’agora : le domaine dans lequel les individus se rencontrent librement, discutent - l’ecclesia : le lieu où se concentre le pouvoir politique -> porosité des frontières entre l’oikos et l’agora liée directement ou indirectement à l’utilisation de l’Internet Nouvelles figures du militantisme
  42. 50. Le slacktivisme : vient de l’anglais slack, paresseux, passif. Malcom Gladwell pense cette pratique vaforise le buzz en dépit des questions de fond de société. Qu’elle participe à la léthargie, à l’endormissement voire à la démobilisation. Olivier Blondeau y voit au contraire le premier pas vers l’engagement . Nouvelles figures du militantisme
  43. 51. Pour Gabriel Tarde , les moyens de communications de masse n'ont qu'une faible influence directe sur l'opinion sauf lorsque les sujets sont repris comme sujet de conversation. Tarde évoque à son époque comme lieu de discussions les cafés, les salons et les boutiques... Aujourd'hui -> internet est à la fois le média qui alimente par du contenu les conversations, mais aussi le lieu où elles se déroulent. Modèle de communication : Médias – conversation – opinion – action La dimension performative des conversations digitalisées Gabriel Tarde
  44. 52. Conversation = imagination productrice par les récits « Le concept de « médiascape » , développé par Arjun Appadurai […] rend possible aujourd’hui de nouveaux déploiements de l’imaginaire qui vont à l’encontre d’une conception substantialiste de la culture et de la politique.[…] Cette notion de médiascape recouvre à la fois la production et la dissémination de l’information par des moyens électroniques et les images du monde créées par ces médias. Le plus important, affirme Appadurai, est que les médiascapes fournissent - en particulier sous leurs formes audio-visuelles à des spectateurs disséminés sur toute la planète de larges et complexes répertoires d’images et de récits .[…] » Olivier Blondeau La dimension performative des conversations digitalisées Imagination productive
  45. 53. Les médias participent alors à créer de l'en-commun au sens d'Hannah Arendt, par le partage de récits via internet. Internet, une scène qui échappe à la loi du silence En-commun
  46. 54. Internet -> espace public de discussion et de médiation pour les individus sensibilisés Publicité et Problème Public
  47. 55. Internet : espace public de discussion et de médiation pour les individus sensibilisés Hypothèses : thème est tabou au sein des médias Publicité et Problème Public
  48. 56. Internet -> espace public de discussion et de médiation pour les individus sensibilisés Hypothèses : thème est tabou au sein des médias Olivier Blondeau -> chaque individu a des pratiques sociales expressives qui permettent d’interroger ou de construire ses propres représentations Publicité et Problème Public
  49. 57. Internet -> espace public de discussion et de médiation pour les individus sensibilisés Hypothèses : thème est tabou au sein des médias Olivier Blondeau -> chaque individu a des pratiques sociales expressives qui permettent d’interroger ou de construire ses propres représentations Cefaï : Problème social et problème public Publicité et Problème Public
  50. 58. Corpus : Sites exclusivement consacré à la cause : - Résistons ensembles contre les violences policières et sécuritaires : http://resistons.lautre.net/spip.php?article20 - Que fait la police? Observatoire des libertés publiques : http://quefaitlapolice.samizdat.net/ - L’association TEMOINS contre les violences policières : http://temoinslyon.free.fr/ - Réseau d'Alerte et d'Intervention pour les Droits de l'Homme (RAIDH) : http://www.raidh.org - site de Amnesty International dédié à leur rapport sur les violences policières : http://www.amnesty.fr/_info/rapport_france/ Deux site dédiés à des personnes décédés suite à des violences policières : - Site en mémoir de ABOU BAKARI TANDIA : http://abtandia.free.fr/abou/dotclear/index.php - Site en mémoir de Carlo Giuliani : http://www.piazzacarlogiuliani.org/carlo/index_fr.php Webographie
  51. 59. Copwatch : Les différents sites d'indymédias dont le discours sur la police fait polémique (plainte d'Hortefeux suite aux plaintes d'alliance notamment) - Indymédia Lille : http://lille.indymedia.org - Indymédia Grenoble : http://grenoble.indymedia.org/ - Indymédia Marseille (archives car site fermé) : http://marseille.indymedia.org - Indymédia Paris : http://paris.indymedia.org/ - Indymédia nantes sur le copwatch : http://nantes.indymedia.org - Blog copwatch Français : http://copwatch.fr.over-blog.com/ Webographie
  52. 60. L'affaire du CCL : - mail de la sécu « indignée et solidaire » : http://sn102w.snt102.mail.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0 - la brique : http://labrique.net/numeros/numero-25-janv-fev-2011/article/communique-de-la-brique-a-propos#nb1 - témoignage de deux interpelés : http://www.lille43000.com/content/view/387/1/ - Site des verts, article + commentaires- Forum sur le sujet : http://www.awesomeboard.com/viewtopic.php?f=15&t=12933 - Sud soutient le ccl : http://sud-etudiant.univ-lille1.fr/spip.php?article271 - Nord éclair : http://www.nordeclair.fr/Recherche/?q=ccl+lille&lancer_recherche=ok - Webographie
  53. 61. Vidéos : http://www.dailymotion.com/video/xf8yxn_des-policiers-civil-casseurs_news http://www.dailymotion.com/video/x91saf_g-20-repression-policiere_news http://www.dailymotion.com/video/xf6i6m_retraites-la-police-frappe-un-journ_news http://video.google.com/videoplay?docid=-7114629449695296393# Webographie
  54. 62. - Sophie Body-Gendrot et Catherine Wihtol de Wenden, Police et discrimination raciales, le tabou français - Fabien Granjon, L'Internet militant : Mouvement social et usage des réseaux télématiques, APOGEE, collection médias nouvelles technologies, 2001 - Quéré Louis, « Le public comme forme et comme modalité d’expérience » , in Daniel Cefaï et Dominique Pasquier (dir.), Les sens du public, Paris, PUF. - Dewey J., « La recherche du public » , in Le Public et ses problèmes, PAU, Presses de l’Université de Pau / Farrago / Edition Leo Scheer, 2003. Bibliographie

×