Reenactment / Refaire histoire
"Depuis plusieurs années, les artistes s’inspirent de la technique du reenactment, de recon...
Reenactment / FIAC 2013, Biennale de
Venise (2013)
In Process
A l'occasion de son quarantième anniversaire et en collabora...
FIAC 2013
Samedi 26 octobre, 18h
Jardin des Tuileries
LOUISE HERVE & CHLOE MAILLET
Nous attendons l'habit nouveau
En situa...
FIAC 2013
ALEXANDRA PIRICI & MANUEL PELMUS
Bet(Pari), 2013
En 2005, l'artiste Raphaël Julliard et le galeriste genevois Pi...
Rejouer l’histoire
•

•
•

Irina Botea - Auditions for a revolution (24 min, 2006, Roumanie)
Irina Botea, née en 1970, vit...
•

Frédéric Moser & Philippe Schwinger
Capitulation Project (21 min, 2003, Suisse, en leur présence)
Frédéric Moser et Phi...
Cycle de spectacle vivant et littérature Ouvertures/ Openings 2013
Du 24 au 27 octobre 2013
Un cycle de performances co-or...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Scènes 6-sl sh

307 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
307
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Scènes 6-sl sh

  1. 1. Reenactment / Refaire histoire "Depuis plusieurs années, les artistes s’inspirent de la technique du reenactment, de reconstitution d’événements connus de l’histoire pour mieux en explorer les impensés, les oublis, les lignes de fuites et en proposer de nouvelles interprétations. Performer un événement historique, un discours, remettre en scène une archive, reconstituer l’histoire depuis un autre site pour mieux nous en faire entendre les résonnances aujourd’hui et produire des contre-récits historiques. A rebours de l’idéologie d’une fin de l’histoire, fonctionnant parfois par uchronie ou de manière prospective, le re-enactement produit « l’archéologie symbolique» (M.Montazami, 2008) d’une lutte, d’une révolution, d’une guerre, d’un événement médiatique. " KantutaQuiros& Aliocha Imhoff
  2. 2. Reenactment / FIAC 2013, Biennale de Venise (2013) In Process A l'occasion de son quarantième anniversaire et en collaboration avec Mehdi Brit, commissaire d'exposition, la FIAC inaugure son premier cycle de performances dédié à la jeune scène contemporaine. Actions et autres propositions hybrides sont à découvrir pendant six jours, cartographiées entre le Grand Palais et ses lieux Hors les Murs. Chapter #1 (2013) Face aux nombreuses problématiques d'archive et de conservation, l'inscription d'une performance dans une temporalité pérenne semble vouée à l'échec. Les résultats fragmentaires et partiels de ces propositions éphémères ont souvent été cristallisés par les innombrables artefacts, objets, traces, témoignages et autres résidus disséminés à travers le temps pour raconter une partie de ces histoires disparues parfois légendaires, parfois mythifiées – ou simplement anecdotiques – laissant se fondre la frontière si tangible entre fiction et réalité. Pour sa première édition, ce programme explore l'idée de re-enactment et notre relation à la mémoire. Chaque artiste est invité à réaliser une performance inspirée d'une action, d'un événement ou d'une œuvre, un dialogue avec l'histoire, les pratiques et les formes présentes dans le champ de la performance. A l'occasion de la 55ème Biennale internationale d'Art Contemporain de Venise (2013), les artistes Alexandra Parici et Manuel Pelmus ont proposé pour le pavillon roumain, une rétrospective immatérielle de l'histoire de la Biennale célébrant l'expérience et l'éphémère à partir d'un alphabet d'actions et d'interprétations des oeuvres, événements et situations présentés pendant la biennale depuis sa création en 1895 jusqu'à nos jours. Ces miroirs mémoriels aux projections illusoires, réelles, imagées ou déformées mettent en perspective la ligne de fuite possible qui se dessine entre un héritage nuancé et son interprétation en chair et en os. En somme, la transmission d'une histoire, la connaissance d'une situation et le processus de réalisation d'une œuvre flirtent sur les pages d'une partition, d'un script unique dédié à la (re)constitution d'une œuvre immatérielle mise en lumière par la facture unique du tableau vivant peint par l'artiste. En savoir plus sur http://www.fiac.com/fr/inprocess.html#yPEgvGpW8VwyA8bS.99
  3. 3. FIAC 2013 Samedi 26 octobre, 18h Jardin des Tuileries LOUISE HERVE & CHLOE MAILLET Nous attendons l'habit nouveau En situant l'une des origines de la performance dans la retraite de Ménilmontant des Saint-Simoniens entre 1830 et 1833, Louise Hervé et Chloé Maillet se sont intéressées à la musique composée par Félicien David pour accompagner les disciples du révolutionnaire Saint-Simon, lorsqu'ils mettaient en scène leur vie quotidienne égalitaire, et appelaient de leurs voeux l'habit nouveau. A l'occasion du premier opus d’ In Process sur le reenactment, Louise Hervé et Chloé Maillet proposent de discourir autour des chants SaintSimoniens, accompagnées de l'ensemble vocal Camera Sei, au cœur du jardin des Tuileries. Nées en 1981, elles vivent et travaillent à Paris. Représentées par la galerie Marcelle Alix, Paris. En savoir plus sur http://www.fiac.com/fr/louisehervechloemaillet.html# dE36EoFW0fTcFPZ8.99
  4. 4. FIAC 2013 ALEXANDRA PIRICI & MANUEL PELMUS Bet(Pari), 2013 En 2005, l'artiste Raphaël Julliard et le galeriste genevois Pierre Huber ont fait le pari de vendre pendant la FIAC 1000 monochromes à 100 euros chaque réalisés par des artisans chinois – ce qu'ils ont fait. Alexandra Pirici et Manuel Pelmus, les deux auteurs de la célèbre rétrospective immatérielle de la biennale de Venise présentée actuellement dans le pavillon roumain des Giardini de la Cité des Doges, proposeront une vente immatérielle de certaines œuvres exposées pendant la FIAC, revisitées sous formes d'actions, gestes et situations. Dès lors, l'acquisition d'une oeuvre immatérielle questionnera la valeur et la réévaluation que l'on octroie à l'éphémère dans le marché de l'art. Née en 1982, Alexandra Pirici vit et travaille à Bucarest. Né en 1974, Manuel Pelmus vit et travaille à Bucarest et à Oslo. Pavillon de la Roumanie / Biennale de Venise 2013 An immaterialretrospective of the Venice Biennale http://issuu.com/an_immaterial_retrospective/docs/shortguide
  5. 5. Rejouer l’histoire • • • Irina Botea - Auditions for a revolution (24 min, 2006, Roumanie) Irina Botea, née en 1970, vit et travaille à Bucarest et Chicago où elle enseigne. Son travail, qui se nourrit de l’esthétique documentaire et théâtrale, tente de réinterpréter les images des médias qui font “l’Histoire”, et de développer une empathie pour les protagonistes, plus ou moins actifs, d’une situation historique qui ne nous est maintenant connue que sous une forme médiatique. Auditions for a Revolution, réalisé en 2006, remet en scène les événements de la révolution roumaine de 1989. http://vimeo.com/34186937 Mark Tribe - Port Huron Project (15 min, 2008, Etats-Unis) Conçue par l’artiste et curateur Mark Tribe - fondateur de Rhizome.org - le Port Huron Project Reenactmentsest une série de reenactments des discours de protestation des mouvements de la Nouvelle Gauche contre la guerre du Vietnam (Angela Davis, Cesar Chavez, StokelyCharmichael, etc). Chaque événement a eu lieu sur le site du discours original et a été porté par un acteur social ou un artiste à un public d’invités et passants. Dans le cadre de la manifestation Democracy in America: The National Campaign, organisée en 2008 par Creative Time, ces discours furent diffusés sur MTV à Time Square. Mark Tribe s’intéresse à l’art, la technologie et la politique. Curateur pour le New Museum of Contemporary Art, MASS MoCA, et inSite_05, il est également auteur de New Media Art (Taschen, 2006). http://creative.arte.tv/fr/community/mark-tribe-port-huron-project
  6. 6. • Frédéric Moser & Philippe Schwinger Capitulation Project (21 min, 2003, Suisse, en leur présence) Frédéric Moser et Philippe Schwinger – nés respectivement en 1966 et 1961 en Suisse, vivent et travaillent à Berlin. Moser & Schwinger font de leurs installations des lieux où se discutent les conflits, les histoires, les rapports de force qui irriguent notre contemporanéité en empruntant des méthodes propres au théâtre, dont ils sont issus, ou à un certain cinéma engagé. Capitulation Project qu’ils réalisent en 2003 durant l’invasion de l’Irak par l’armée américaine, est un reenactment d’une performance de 1970 du Performance Group de New York abordant le massacre du village de My Lai durant la guerre du Vietnam. Moser & Schwinger obtiennent le prix « Swiss Art Award » 3 années consécutives, en 1998, 1999 et 2000, et le prix « ProvidentiaYoungArt » en 2000. Ils représentent la Suisse en 2004 à la Biennale d’art contemporain de São Paulo. • Jeremy Deller & Mike Figgis The Battle of Orgreave (60 min, 2001, Angleterre) La Bataille d’Orgreave est le punctum d’un conflit qui opposa dans le Nord de l’Angleterre, en 1984, les forces de l’ordre aux mineurs. Considérant que la mémoire collective de cet épisode politique et social avait été détournée par les médias, Deller a voulu réécrire l’histoire, et faire en sorte que les mineurs se l’approprient. Il a donc reconstitué cette bataille 17 ans après, en faisant appel à d’anciens mineurs et à d’anciens policiers. Jeremy Deller, en réactivant le réseau des savoirs et des subjectivités dont l’événement Orgreave serait censé catalyser le déclin, montre que le « double » de cet événement, loin d’en tirer un simulacre d’histoire, transfigure le déclin en progrès ; d’une perception statique qui stabilise les rapports de force historiques à la force plastique des corps dont les résistances franchissent, paradoxalement, les frontières de l’histoire et de la culture. (MoradMontazami). Lauréat du Turner Prize en 2004 pour son installation Memory Bucket, Jeremy Deller est né à Londres et a fait ses études d’histoire de l’art au Courtauld Institute. http://www.youtube.com/watch?v=dn7DZSagDI4 http://imagesrevues.revues.org/334 http://www.youtube.com/watch?v=3gRgaXib0Sc http://www.youtube.com/watch?v=ZsRmDLD089M
  7. 7. Cycle de spectacle vivant et littérature Ouvertures/ Openings 2013 Du 24 au 27 octobre 2013 Un cycle de performances co-organisé par le musée du Louvre et la FIAC 2013. Ce cycle, dédié depuis 2007 aux expérimentations artistiques menées aux frontières entre les disciplines, confronte l’histoire de la performance depuis les années 1960 à ses prolongements et renouvellements actuels. Réunissant des artistes et des interprètes d’exception, l’édition 2013 met à l’honneur une expérience élargie de la musique et du son. Le rare privilège d’accueillir Alvin Lucier, dont l’œuvre compte parmi les plus importants jalons de la musique expérimentale, donne lieu à un concert exceptionnel mêlant musique et performance : I amSitting in a Room and Other Works (1969-2013). Les recherches d’Alvin Lucier quant à la l’acoustique de l’espace et à la notion d’environnement sonore, son investigation dans la physiologie de l’écoute et le matériau corporel élémentaire donné par le performer, ont infusé la culture du Sound Art et irrigué le terrain des arts plastiques. Le son est aujourd’hui un matériau d’élection dans un large spectre de pratiques, conduisant la musique, en particulier, à des réinvestissements inattendus dans la performance. Les démarches conceptuelles de Tarek Atoui, d’Olaf Nicolai et de Xavier Le Roy, menées respectivement à partir de la musique électronique improvisée, des arts visuels et de la chorégraphie, dessinent des pistes d’exploration aussi radicales que novatrices dans leur approche du matériau sonore. La musique y devient composante de formes artistiques complexes, où se réinventent les moyens et les effets de son langage. Alvin Lucier - "Music For Solo Performer" (1965) http://www.youtube.com/watch?v=bIPU2ynqy2Y Biennale Musica 2012 - Alvin Lucier: I amsitting in a room http://www.youtube.com/watch?v=TSR2LSuzP_M

×