La géomatique au service de la gestion 
intégrée du territoire agricole 
Julien Belvisi, Président 
Néogis - Solutions géo...
Qui sommes-nous? 
Une nouvelle entreprise de services professionnels en 
géomatique, entreprise fondée en 2013, basée à Tr...
Les objectifs généraux de cette présentation 
Faire la promotion de solutions 
intéressantes/prometteuses dans le domaine ...
Des exemples fondés sur « le couple » ORTHOS & LIDAR aéroporté 
Richesse spectrale, 
temporelle, résolution 
spatiale & pr...
Le principe du Lidar aéroporté 
« light detection and ranging » 
Semis de points bruts 
(projets régionaux : 1-4 pts au m2...
Le principe du Lidar aéroporté 
« light detection and ranging » 
L’altitude (z) des objets au sol est définie par la dista...
Le principe du Lidar aéroporté 
« light detection and ranging » 
Profil altimétrique d’un semis de points bruts 
MNS MNT 
...
Des exemples fondés sur « le couple » ORTHOS & LIDAR aéroporté 
…concerne tout de 
même : 
 77 000 km2 
60% de la zone 
...
Survol de quelques exemples 
LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI 
NÉOG...
Occupation du sol 
Méthode de segmentation et/ou MNS 
classification (OTB, Ecognition, 
LasTools, TerraScan…) 
Imagerie aé...
Occupation du sol 
…Bâtiments, végétation haute (arbres, arbustes), eau, surface pavée, herbes/fourrages, cultures 
Source...
Suivi de l’artificialisation du territoire 
et de l’étalement urbain 
Permet de produire des indicateurs précis : superfic...
Suivi du couvert forestier 
Secteur de vergers 
Boisés urbains 
Hauteur de la 
végétation 
0 – 1m 
1 – 3m 
3 – 6m 
6m et +...
Hauteur de la 
végétation 
0 – 1m 
1 – 3m 
3 – 6m 
6m et + 
Suivi du couvert forestier 
Limite de la couche forestière 
la...
Indices écologiques : IQR 
INDICE DE QUALITÉ RIPARIENNE (IQR) : indicateur fondé sur une combinaison de la 
densité du cou...
Indices écologiques : IQBR 
IQBR = ((% forêt * 10) + (% arbustaie * 8.2) + (% herbacée naturelle * 5.8) 
+ (% coupe forest...
Délimitation et caractérisation des friches agricoles 
Obligation de mise en contexte temporelle (date de référence) 
Augm...
Délimitation des milieux humides 
Source : Rampi et Knight, 2012 
MNT Pente 
Intensité Indice topographique 
LA GÉOMATIQUE...
Patron d’écoulement de surface 
La compréhension du patron d’écoulement des eaux de surface est une composante 
fondamenta...
Patron d’écoulement de surface 
 Permet de connaitre le comportement de l’écoulement des eaux de surface 
de l’intérieur ...
Patron d’écoulement de surface 
Permet de comprendre le comportement des eaux de surface de l’intérieur vers 
l’extérieur...
Patron d’écoulement de surface 
 Permet de connaitre la superficie drainée en tous points d’un parcelle 
 Permet d’ident...
23 
Aide à la gestion des cours d’eau 
Profil en long d’un cours d’eau ou d’un fossé 
Dans cet exemple : 
-Longueur de pen...
Aide à la gestion des cours d’eau 
24 
Profil transversal d’un cours d’eau ou d’un fossé 
Pente du talus 
Largeur au miroi...
Numérisation du réseau hydrographique régional 
Orthophotograhies Relevé LiDAR 
Incluant des attributs descriptifs 
tels q...
Numérisation du réseau hydrographique régional 
Chenaux d’écoulement 
avec sens d’écoulement 
Pente longitudinale 
Bassins...
Numérisation du réseau hydrographique régional 
Hydrographie linéaire: Comparaison avec données existantes 
15 728 km 5 80...
Estimation de la perte de sol 
RUSLE-CAN : L’équation 
universelle révisée des pertes 
de sol pour application au 
Canada ...
Estimation de la perte de sol 
A 
où : 
A représente les pertes de sol annuelles moyennes en tonnes par hectare par année ...
Estimation de la perte de sol 
Outil de diagnostic général et d’aide à la décision en projets de bassins versants 
Cibla...
Photo aérienne Rusle 
Photo terrain 
Photo terrain 
Exemple de 
validation-terrain 
d’un site potentiel 
RUSLE : Ravinemen...
Estimation de la perte de sol 
Chaudière-Appalaches : Utilisation concluante 
pour prioriser les zones d'intervention et l...
Estimation de la perte de sol 
Sites potentiels à vérifier par des visites terrain 
LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION...
Largeur de la bande riveraine (réglementaire) 
Le respect de la bande riveraine s’avère une exigence de 
la Politique de p...
Largeur de la bande riveraine 
Orthophotos couleurs, BDCA , BDHR et haut de talus dérivés du Lidar 
Hauts de talus 
dérivé...
Largeur de la bande riveraine 
Ombrage dérivés du Lidar 
3m à partir du miroir de l'eau (ou thalweg), 1m 
sur le replat du...
Largeur de la bande riveraine 
Ciblage préliminaire très efficace pour des visites terrains ou des sites potentiels 
d’int...
Démarches intéressantes…pourquoi? 
Généralisables sur de 
vastes territoires 
Novatrices au sens : loin 
d’être répandues ...
La « révolution » de l’IG sur le territoire agricole québécois 
Nouveau « modèle d’affaire » fondé (enfin) sur le partenar...
Merci beaucoup pour votre attention 
Des questions? 
LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOL...
À propos de cette présentation 
Cette présentation a été élaborée dans le cadre de l’édition 2014 du colloque Vision Géoma...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La géomatique au service de la gestion intégrée du territoire agricole

825 vues

Publié le

La présente conférence propose une revue de plusieurs exemples probants et opérationnels où la géomatique représente un outil central d’information et d’aide à la décision pour les gestionnaires du territoire agricole québécois. Du suivi diachronique des espaces naturels (forêts, milieux humides, cours d’eau), en passant par la modélisation du relief agricole, la cartographie du réseau hydrographique, la modélisation et la cartographie de l’érosion hydrique des champs, ou encore la cartographie des friches agricoles, cette conférence met l’accent tant sur les données géospatiales disponibles que sur les outils et méthodes visant la mise en oeuvre d’actions concrètes associées à la gestion intégrée du territoire agricole.
Cette présentation, qui se veut avant tout informative, s’adresse aux usagers et professionnels de la géomatique qui oeuvrent dans de le domaine de la gestion territoriale. Plus particulièrement, celle-ci peut intéresser grandement les MRC qui ont à élaborer un Plan de développement de la zone agricole (PDZA).

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
825
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
80
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • - Bonjour à tous –
    - Titre (géomatique dans le contexte de la GITA québécois)
  • - Un petit détour, brève mention sur Néogis
    Nouvelle entreprise de services professionnels, basée à 3R, fondée en 2013
    Qui explique et justifie le sujet (…)
  • Des nouvelles approches qui ne « percolent » pas naturellement entre les régions
    Un territoire multifonctionnel : lieu de vie (rurale, périurbaine, de villégiature), de production, d’habitats fauniques, floristiques, terrestres, aquatiques
    Génère des conflits d’usages, des enjeux socio-économiques, naturels, réglementaires…
    2 % à peine de la superficie totale du Québec est consacrée à l’agriculture, les meilleures terres agricoles se situant dans la partie la plus densément peuplée de la plaine du Saint-Laurent. En comparaison, cette zone représente 58 % du territoire en France et 45 % aux États-Unis!
  • J’ai choisi de centrer les exemples sur les portions du TA (donc incluses dans le zonage agricole) qui sont couverts à la fois par des orthophotos et des relevés Lidar aéroportés
    Données de base, de plus en plus répandues grâce aux projet régionaux d’acquisition coordonnées au travers du Carrefour Géospatial
    Les orthos pour (…) Le Lidar pour (…)
  • Laser embarqué, balayage du territoire, production d’un semi de points (1-4 pts au m2)
  • Se juxtapose
    Ce qui était possible sur de petits secteurs (milieu des années 2000) petit bassins agricoles de quelques 100ha, littoral du fleuve
    Situation diamétralement opposée
    maintenant peut être déployer sur de vastes territoires : MRC au complet
    Bv instrumentés (bassin saint-louis IRDA etc)
  • Ce qui était possible sur de petits secteurs peut être déployer sur de vastes territoires : régions au complet

    Tiré des travaux bassin versant de la rivière St-Jean 73 km² - Lanaudière CARA
  • Je commencerai par le début, à savoir qu’à partir du moment ou on possède ces 2 séries de données, on peut appliquer différentes méthodes de segmentation et/ou de classification (outils commerciaux, open source ou pas cher) qui sont capables de profiter de manière combinatoire des informations issues des valeurs des pixels des orthos et de différents produits dérivés du Lidar (…)
  • On est capable entre autres d’extraire les objets suivants de manière automatique (…)
  • Zone bâtie (pour analyser le « front pionnier » de l’étalement urbain, les zones d’habitations éparses dans la ZA, le mitage résidentiel de la villégiature de certaines zones agroforestières
  • Qui inclus pas seulement les massifs forestiers comme bdtq bndt sief
    Fait sur 2500 km2 pour CVBR
  • Ce qui était possible sur de petits secteurs peut être déployer sur de vastes territoires : régions au complet
    Connectivité, ripisylves, petits boisés agricoles (- de 0,5ha), br arbustive, haies
  • 4900 km de rives couvertes, indice G/D différentiel
  • Le bassin versant de la rivière Saint-Jean couvre un territoire de 73 km², km linéaires
    Utilisé par les obv
    La précision des catégories d’IQBR (Faible, Moyenne, Forte) a été de l’ordre de 80%
    Sans occupation du sol, par photo-interprétation Lidar + ortho pour IQBR très efficace (COBAVER-VS)
  • Composition en termes de strates végétales
  • Ce qui était possible sur de petits secteurs peut être déployer sur de vastes territoires : régions au complet
  • Ce qui était possible sur de petits secteurs peut être déployer sur de vastes territoires : régions au complet
    Comme ça a été fait pour CVBR sur 2500 km2
  • Ce qui était possible sur de petits secteurs peut être déployer sur de vastes territoires : régions au complet
    Perte de sol / phénomènes érosion concentrée
  • Les mrc
  • Comme Vaudreuil-Soulanges sur risque de glissement de terrain (cf. présentation avec GéoMont)
  • Chiffres, par GéoMont pour la CRÉ VDHSL
    LiDAR (2 382 km2).
    15 728 km de réseau h
  • Numérisation manuelle évite les pb reliés aux obstacles virtuels (ponts et ponceaux)
  • Chiffres
  • Avec la généralisation du lidar qui donne une grande précision de relief, nouvel vie à des indicateurs de pertes de sols
    (pas à l’échelle d’un diagnostic parcellaire mais pour une approche à l’échelle d’un bassin versant agricole
  • Sur l’ensemble du parcellaire agricole des 2500 km2 du bv Richelieu
  • Perspectives intéressantes sur la question de l’état de la bande riveraine (réglementaire)
    3 m minimum dans le talus (LHE) et 1 m sur le replat si le talus fait moins de 3m
  • Des tests qui se font actuellement Bon exemple d’une approche intégrée qui profite de la disponibilité de données sources précises (orthos lidar bdca) et de produits dérivés (réseau hydro avec estimation de la superficie drainée)
  • 3m (3d et non euclidien pour prendre en compte le relief du talus)
  • Réplicables : nouveau, relié à la dispo des données
    Ce qui était possible sur de petits secteurs peut être déployer sur de vastes territoires : régions au complet
    Bv instrumentés (bassin saint-louis IRDA etc)
  • Grace à un nouveau modèle d’affaire qui a émergé dans le milieu des années 2000
    Du vase-clos vers la mise en commun
    Poursuivre la couverture Lidar (et orthos) des secteurs restants (parce que les bénéfices sont concrets financiers + mise en œuvre d’une gestion du territoire efficiente
  • La géomatique au service de la gestion intégrée du territoire agricole

    1. 1. La géomatique au service de la gestion intégrée du territoire agricole Julien Belvisi, Président Néogis - Solutions géomatiques 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU
    2. 2. Qui sommes-nous? Une nouvelle entreprise de services professionnels en géomatique, entreprise fondée en 2013, basée à Trois-Rivières. Un de nos créneaux d’activités centraux concerne le soutien aux gestionnaires et intervenants des secteurs publics et parapublics (MRC, municipalités, CRÉ-CRRNT, OBV, directions régionales de ministères,…) en matière d’intégration des TIG à la gestion territoriale (agricole). LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 2
    3. 3. Les objectifs généraux de cette présentation Faire la promotion de solutions intéressantes/prometteuses dans le domaine de la géomatique appliquée à la mise en oeuvre d’une approche intégrée du territoire agricole québécois Mettre l’emphase sur des exemples pouvant être facilement mis en oeuvre sur des portions importantes de ce territoire En bref, donner quelques idées et pistes d’inspiration à l’auditoire en termes de développements sur leur propre territoire d’intervention. LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 3
    4. 4. Des exemples fondés sur « le couple » ORTHOS & LIDAR aéroporté Richesse spectrale, temporelle, résolution spatiale & précision géométrique Richesse thématique (x produits dérivés), précision centimétrique en altimétrie ORTHOPHOTOS LIDAR LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 4
    5. 5. Le principe du Lidar aéroporté « light detection and ranging » Semis de points bruts (projets régionaux : 1-4 pts au m2)
    6. 6. Le principe du Lidar aéroporté « light detection and ranging » L’altitude (z) des objets au sol est définie par la distance les séparant du capteur. Cependant, les objets ne sont pas tous opaques et le signal peut être arrêté partiellement à différents niveaux d’un même objet (ex : couvert végétal épars ou dense, pylônes électriques, etc.) On appelle ce phénomène le retour multiple. LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 6
    7. 7. Le principe du Lidar aéroporté « light detection and ranging » Profil altimétrique d’un semis de points bruts MNS MNT LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 7
    8. 8. Des exemples fondés sur « le couple » ORTHOS & LIDAR aéroporté …concerne tout de même :  77 000 km2 60% de la zone agricole du Québec (CPTAQ, 2014)  92% des basses terres du Saint- Laurent au Québec, 90% de la population du Québec En rouge : territoire agricole couvert par les 2 séries de données LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 8
    9. 9. Survol de quelques exemples LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 9
    10. 10. Occupation du sol Méthode de segmentation et/ou MNS classification (OTB, Ecognition, LasTools, TerraScan…) Imagerie aérienne + produits dérivés du Lidar LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 10 Orthophoto couleurs MNT Image d’intensité Pente du MNS Source des illustrations : Evan Rodgers, AAC, 2013
    11. 11. Occupation du sol …Bâtiments, végétation haute (arbres, arbustes), eau, surface pavée, herbes/fourrages, cultures Source des illustrations : Evan Rodgers, AAC, 2013  Rapport énergie vs fiabilité des résultats très intéressant en ce qui concerne les objets de « sursol » : bâtiments, forêts (arbres et arbustes)  Délimitation plus délicate des cours d’eau, des cultures annuelles vs fourrages  Intéressant de coupler la démarche de classification avec des données thématiques (ex: BDCA, base hydrologique,…)  N’empêche pas une validation/correction manuelle, tout est une question de vocation des résultats! LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 11
    12. 12. Suivi de l’artificialisation du territoire et de l’étalement urbain Permet de produire des indicateurs précis : superficie de la zone bâtie, hauteur et superficie des bâtiments, densité du bâti, densité d’artificialisation du territoire agricole (couplée avec les zones pavées), … http://www.mdpi.com/2072-4292/3/11/2364 LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 12
    13. 13. Suivi du couvert forestier Secteur de vergers Boisés urbains Hauteur de la végétation 0 – 1m 1 – 3m 3 – 6m 6m et + LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 13
    14. 14. Hauteur de la végétation 0 – 1m 1 – 3m 3 – 6m 6m et + Suivi du couvert forestier Limite de la couche forestière la plus précise dans le secteur (BDTQ) LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 14
    15. 15. Indices écologiques : IQR INDICE DE QUALITÉ RIPARIENNE (IQR) : indicateur fondé sur une combinaison de la densité du couvert forestier et de la largeur moyenne de la bande riveraine forestière. LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 15
    16. 16. Indices écologiques : IQBR IQBR = ((% forêt * 10) + (% arbustaie * 8.2) + (% herbacée naturelle * 5.8) + (% coupe forestière * 4.3) + (% pâturage * 3.0) + (% culture * 1.9) + (% sol nu* 1.7) + (% socle rocheux * 3.8) + (% infrastructure * 1.9))/10 Source des illustrations : Evan Rodgers, AAC, 2013 LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 16
    17. 17. Délimitation et caractérisation des friches agricoles Obligation de mise en contexte temporelle (date de référence) Augmentation de la fiabilité (recensement, caractérisation), diminution des visites terrain. Photos historiques Photos actuelles Hauteur de la végétation Lidar Temps LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 17
    18. 18. Délimitation des milieux humides Source : Rampi et Knight, 2012 MNT Pente Intensité Indice topographique LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 18
    19. 19. Patron d’écoulement de surface La compréhension du patron d’écoulement des eaux de surface est une composante fondamentale dans l’approche territoriale intégrée. L’ampleur de la couverture + la précision des données = possibilité d’une approche multi-échelles (de la parcelle au bassin versant) À l’intérieur du champ Du champ vers le réseau hydrographique Du réseau hydrographique vers son exutoire Exportation de phosphore spatialisé (Geodep) Perte de sol (USLE-RUSLE-MUSLE)  Mauvais égouttement  Aménagements hydro-agricoles… Aménagement hydro-agricoles Érosion des berges  Bande riveraine  Entretien des rives  Indices biophysiques (IQBR, IQR)… Hydrologie fluviale Aménagement hydro-agricoles Entretien des cours d’eau  Mobilité du cours d’eau  Sédimentation… LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 19
    20. 20. Patron d’écoulement de surface  Permet de connaitre le comportement de l’écoulement des eaux de surface de l’intérieur vers l’extérieur de la parcelle agricole.  Identifie les zones d’écoulement à forte pente (énergie érosive). LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 20
    21. 21. Patron d’écoulement de surface Permet de comprendre le comportement des eaux de surface de l’intérieur vers l’extérieur du champ (estimation des superficies drainées) Permet de différencier les zones d’écoulement concentrique et diffus. LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 21
    22. 22. Patron d’écoulement de surface  Permet de connaitre la superficie drainée en tous points d’un parcelle  Permet d’identifier des chenaux préférentiels d’écoulement Valeur du pixel interrogé (98519 m2) / 10 000 = 9,8 hectares drainés Seuillage en hectare Compréhension de phénomènes érosifs LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 22
    23. 23. 23 Aide à la gestion des cours d’eau Profil en long d’un cours d’eau ou d’un fossé Dans cet exemple : -Longueur de pente : 480 m -Pente : 1,25% -Marge d’erreur : +/- 0.06% LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 23
    24. 24. Aide à la gestion des cours d’eau 24 Profil transversal d’un cours d’eau ou d’un fossé Pente du talus Largeur au miroir ou au thalweg selon la hauteur de l’eau Largeur du canal LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 24 Profondeur du cours d’eau
    25. 25. Numérisation du réseau hydrographique régional Orthophotograhies Relevé LiDAR Incluant des attributs descriptifs tels que : -Pente du tronçon - Dénivellation - Direction et orientation de l’écoulement… LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 25
    26. 26. Numérisation du réseau hydrographique régional Chenaux d’écoulement avec sens d’écoulement Pente longitudinale Bassins versants dérivés Superficie drainée estimée LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 26
    27. 27. Numérisation du réseau hydrographique régional Hydrographie linéaire: Comparaison avec données existantes 15 728 km 5 808 km 4 535 km 4 269 km LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 27
    28. 28. Estimation de la perte de sol RUSLE-CAN : L’équation universelle révisée des pertes de sol pour application au Canada est une variante améliorée de l’USLE, adaptée au contexte canadien. Cette équation estime un volume moyen de pertes de sol au champ occasionnées par l’érosion de surface (érosion par l’impact des gouttes de pluie ou la battance, érosion en nappe et érosion en rigole). Celle-ci s’exprime de la façon suivante : A = R x K x LS x C x P (Wischmeier et Smith, 1978) LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 28
    29. 29. Estimation de la perte de sol A où : A représente les pertes de sol annuelles moyennes en tonnes par hectare par année (T/ha/an) R correspond au facteur d’érosivité de la pluie (MJ*mm*ha-1*h-1) K représente le facteur d’érodabilité du sol (t*h*MJ-1*mm-1) LS correspond au facteur topographique dépendant de la pente et sa longueur C représente le facteur de gestion des cultures P représente le facteur des pratiques de conservation des sols LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 29
    30. 30. Estimation de la perte de sol Outil de diagnostic général et d’aide à la décision en projets de bassins versants Ciblage rapide et objectif des zones à risque d’érosion en champs/en rives Une démarche « simpliste » facile à mettre en oeuvre dans un contexte de diagnostic global et de préparation de visites sur le terrain Milieu humide Sites RUSLE identifiés comme « à risque élevé » Sites potentiels à vérifier par des visites terrain LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 30
    31. 31. Photo aérienne Rusle Photo terrain Photo terrain Exemple de validation-terrain d’un site potentiel RUSLE : Ravinement important au champ. Champ ondulé et zone préférentielle de circulation d’eau. Érosion importante mesurée, 525 kg de sol perdu dans un quadrat de 5m x 5m (crédits : MAPAQ, 2012) Estimation de la perte de sol LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 31
    32. 32. Estimation de la perte de sol Chaudière-Appalaches : Utilisation concluante pour prioriser les zones d'intervention et les producteurs à contacter LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 32
    33. 33. Estimation de la perte de sol Sites potentiels à vérifier par des visites terrain LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 33
    34. 34. Largeur de la bande riveraine (réglementaire) Le respect de la bande riveraine s’avère une exigence de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables. En milieu agricole, la règle de base est la suivante : une bande minimale de végétation de trois mètres doit être conservée à partir de la ligne des hautes eaux (LHE) d’un lac ou d’un cours d’eau. De plus, cette bande de protection doit inclure au moins un mètre sur le replat du terrain si le haut du talus se trouve à moins de trois mètres de la LHE (article 3.2.f). Source de la photo : UPA LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 34
    35. 35. Largeur de la bande riveraine Orthophotos couleurs, BDCA , BDHR et haut de talus dérivés du Lidar Hauts de talus dérivés du Lidar LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 35
    36. 36. Largeur de la bande riveraine Ombrage dérivés du Lidar 3m à partir du miroir de l'eau (ou thalweg), 1m sur le replat du terrain pour les talus de moins de trois mètres. LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 36
    37. 37. Largeur de la bande riveraine Ciblage préliminaire très efficace pour des visites terrains ou des sites potentiels d’intervention. Production aisée de statistiques à l’échelle de bassins versants, croisement avec des informations sur le patron d’écoulement intra-parcellaire… LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 37
    38. 38. Démarches intéressantes…pourquoi? Généralisables sur de vastes territoires Novatrices au sens : loin d’être répandues en région Susceptibles de modifier les modes opératoires aux niveaux « analyse et planification » Optimisent , voire limitent les visites terrain et/ou le recours à des services externes Rapport intéressant en termes de coût de réalisation/superficie couverte/précision des résultats LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 38
    39. 39. La « révolution » de l’IG sur le territoire agricole québécois Nouveau « modèle d’affaire » fondé (enfin) sur le partenariat et le partage Partenariats régionaux d’acquisition Outils Web agrégateurs Initiatives de partage LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 39
    40. 40. Merci beaucoup pour votre attention Des questions? LA GÉOMATIQUE AU SERVICE DE LA GESTION INTÉGRÉE DU TERRITOIRE AGRICOLE | JULIEN BELVISI NÉOGIS - SOLUTIONS GÉOMATIQUES | 13 NOVEMBRE 2014 | PALAIS DES CONGRÈS DE GATINEAU 40
    41. 41. À propos de cette présentation Cette présentation a été élaborée dans le cadre de l’édition 2014 du colloque Vision Géomatique organisé par le CGQ et tenu à Gatineau (Qc) les 12 et 13 novembre 2014. L’auteur y propose une revue de plusieurs exemples probants et opérationnels dans lesquels la géomatique représente un outil central d’information et d’aide à la décision pour les gestionnaires du territoire agricole québécois. Cette présentation, qui se veut avant tout informative, s’adresse aux usagers et professionnels de la géomatique qui oeuvrent dans de le domaine de la gestion territoriale en milieu agricole. À propos de l’auteur Julien Belvisi est Président et co-fondateur de Néogis – Solutions géomatiques. Il est détenteur d’une maîtrise en sciences géomatiques ainsi que d’une maîtrise en aménagement du territoire. Son expertise développée au cours des 15 dernières années peut se résumer à la fois par sa vision d’ensemble et sa maîtrise des outils et méthodes de la géomatique ainsi que par sa capacité à mettre sa discipline au service de champs d’activités variés et ce, à différentes échelles, du global au très local. À propos de Néogis Néogis s'applique à offrir des services géomatiques de qualité aux organisations québécoises publiques, parapubliques et privées impliquées dans l’aménagement, la protection et la mise en valeur du territoire, et ce, par le biais de solutions adaptées, abordables et innovantes. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage sur nos services! www.neogis.ca https://www.facebook.com/neogisca info@neogis.ca

    ×