Panorama de l’offre de logiciels
libres pour bibliothèque
UNIVERSITÉ DE FRIBOURG, LE 6 FÉVRIER 2015, 11 H - 12 H30
1
Plan de la présentation
Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source
1. Typologie des logiciels...
Introduction : définitions du logiciel
libre et du logiciel open source
Selon Wikipedia, le code source (voir la définitio...
Introduction : définitions du logiciel
libre et du logiciel open source
LOGICIEL OPEN SOURCE
Logiciel dont la licence conf...
Introduction : définitions du logiciel
libre et du logiciel open source
En pratique, les deux approches ont convergé et gé...
Plan de la présentation
Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source
1. Typologie des logiciels...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Gestion
système de gestion
de bibliothèque
gestionnaire de prêt
de liv...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Tosca consultants 8
ERM pour electronic resource manager : outil géran...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Tosca consultants 9
Au fil du temps, l’opac s’est un peu dégagé de l’e...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Tosca consultants 10
Consultation
de bases de
références
Consultation
...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Tosca consultants 11
Échange
d’information
bibliographique
Les clients...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Tosca consultants 12
Création,
gestion,
communication
et bases de
docu...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Navigateur sécurisé : logiciel navigateur prenant en charge la protect...
1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque
Gestionnaire d'espace public numérique : logiciel gérant
l'accès du pu...
1. Typologie des logiciels métier
Tosca consultants 15
Système de
publication de
contenu
CMS pour content management syste...
Plan de la présentation
Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source
1. Typologie des logiciels...
TOSCA CONSULTANTS 17
2. La place des logiciels libres ou open source
dans cet ensemble
0 10 20 30 40 50 60
Système de gest...
TOSCA CONSULTANTS 18
2. La place des logiciels libres ou open source
dans cet ensemble
Le fournisseur Ses progiciels
N° de...
TOSCA CONSULTANTS 19
2. La place des logiciels libres ou open source
dans cet ensemble
Licence libre ou open
source : 20 p...
Plan de la présentation
Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source
1. Typologie des logiciels...
21
Gestionnaire
de
bibliothèque
numérique
3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur
l’emploi de logiciels libres...
22
Gestionnaire
de
bibliothèque
numérique
3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur
l’emploi de logiciels libres...
23
Invenio du CERN
3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur
l’emploi de logiciels libres ou open source
L’Organ...
24
ORI-OAI du consortium du même nom :
Cérimes (centre de ressources et d’information sur
les multimédias pour l’enseignem...
25
Dspace de DuraSpace :
Conseil départemental pour la musique et la culture de Haute-Alsace
3. Quelques exemples de réali...
26
Eprints de l’université de Southampton :
Open Archive Toulouse Archive Ouverte, OATAO
3. Quelques exemples de réalisati...
Koha, adapté et mis en œuvre par Progilone à la BULAC
3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur
l’emploi de logi...
Plan de la présentation
Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source
1. Typologie des logiciels...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open source
QU’EST-CE QUI COMPTE POUR
U...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open source
Y A-T-IL DES ARGUMENTS QUI
...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
4.1 Logiciel libre ou open ...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
Pour approfondir ce point (...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
4.2 Capacité d’évolution, m...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
Tosca consultants 34
Dévelo...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
4.3 Composition de la commu...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
4.5 Aspects juridiques
Géné...
Tosca consultants 37
4.6 Aspects financiers
De plus en plus nombreux, les logiciels libres/open source imposent leur
modèl...
4. Les caractéristiques, les avantages et les
inconvénients d’un logiciel libre ou open
source
La première approche (choix...
Plan de la présentation
Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source
1. Typologie des logiciels...
5. Le choix d’un logiciel libre ou
open source : à quoi dois-je penser ?
Tosca consultants 40
Investigations complémentair...
5. Le choix d’un logiciel libre ou
open source : à quoi dois-je penser ?
Tosca consultants 41
Investigations complémentair...
Marc Maisonneuve
marc.maisonneuve@toscaconsultants.fr
www.toscaconsultants.fr
Service de veille sur les mutations des bibl...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Panoramadeloffredelogicielslibrespourbibliothque 150123082251-conversion-gate01 (1)

155 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
155
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Panoramadeloffredelogicielslibrespourbibliothque 150123082251-conversion-gate01 (1)

  1. 1. Panorama de l’offre de logiciels libres pour bibliothèque UNIVERSITÉ DE FRIBOURG, LE 6 FÉVRIER 2015, 11 H - 12 H30 1
  2. 2. Plan de la présentation Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 2
  3. 3. Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source Selon Wikipedia, le code source (voir la définition en ligne) est un texte qui représente les instructions qui doivent être exécutées par un microprocesseur. Le code source se matérialise souvent sous la forme d'un ensemble de fichiers textes. Le code source est généralement écrit dans un langage de programmation permettant ainsi une meilleure compréhension par des humains. Une fois le code source écrit, il permet de générer une représentation binaire d'une séquence d'instructions — code binaire — exécutables par un microprocesseur. 3 Un exemple de code source en Ruby hash = { :water => 'wet', :fire => 'hot' } puts hash[:fire] # Τυπώνει: hot hash.each_pair do |key, value| # Ή: hash.each do |key, value| puts "#{key} is #{value}" end # Τυπώνει: water is wet # fire is hot hash.delete :water # Σβήνει το :water => 'wet' hash.delete_if {|key,value| value=='hot'} # Σβήνει το :fire => 'hot'
  4. 4. Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source LOGICIEL OPEN SOURCE Logiciel dont la licence confère à son bénéficiaire la liberté: 1. de redistribution, 2. d’accès au code source 3. de création de travaux dérivés L'Open Source Initiative définit le cadre du logiciel open source. L’expression open source a été proposée par Christine Peterson du Foresight Institute LOGICIEL LIBRE Logiciel dont la licence confère à son bénéficiaire la liberté 1. d'exécuter le programme, pour tous les usages ; 2. d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins ; 3. de redistribuer des copies du programme (gratuitement ou contre paiement) ; 4. d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté. L'accès au code source est une condition pratique d’exercice de ces libertés. La Free Software Foundation définit le cadre du logiciel libre. Cette philosophie du libre est formalisée par Richard Stallman (dans le cadre du projet de système d'exploitation libre GNU lancé en 1983) 4
  5. 5. Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source En pratique, les deux approches ont convergé et généralement un logiciel open source (définition initialement orientée développeur) est également un logiciel libre (définition orientée utilisateur). Dans la suite du document ces deux termes sont employés indifféremment. Très variées, les licences reflètent les particularités du droit d’auteur • la GNU GPL, pour « GNU General Public License » ; • la GNU LGPL, pour « GNU Lesser General Public License » ; • la licence BSD de la Berkeley software distribution; • la Licence Apache ; • la MPL ; • la CeCILL, pour « CEA CNRS INRIA Logiciel Libre », une licence libre française… Logiciel gratuit ? Pas nécessairement. Lisez la licence ! 5
  6. 6. Plan de la présentation Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 6
  7. 7. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Gestion système de gestion de bibliothèque gestionnaire de prêt de livres numériques ERM Consultation de bases de références opac (opac de nouvelle génération, outil de découverte) résolveur de lien recherche fédérée Echange d’information bibliographique client Z39.50 (client SRU) (client SRW) serveur Z39.50 serveur SRU serveur SRW Création, gestion, consultation de bases de documents primaires client OAI gestionnaire de bibliothèque numérique (digital asset management) Communication des ressources numériques navigateur sécurisé serveur d'impression gestionnaire d'espace public numérique Publication de contenus CMS Tosca consultants 7
  8. 8. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Tosca consultants 8 ERM pour electronic resource manager : outil gérant les abonnements à des ressources électroniques et permettant de décrire de manière structurée les droits de représentation et de reproduction acquis. S’appuyant sur une base de connaissances, cet outil facilite le signalement à l’unité des collections de ressources numériques (notamment les périodiques) et la tenue à jour de leurs états de collection. Une certaine ambiguïté entourant ce terme, il convient de vérifier minutieusement les fonctionnalités exactes de chaque produit référencé. Voir la liste des ERM ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Gestion Système de gestion de bibliothèque : système permettant au minimum le catalogage des documents et la gestion de leur circulation. Voir la liste des systèmes de gestion de bibliothèque (disponibles en France), au 1er janvier 2015. Gestion Gestion Gestionnaire du prêt de livres numériques : logiciel prenant en charge tout ou partie des fonctions de gestion du prêt de livres numériques : gestion de l’emprunt de livres numériques par l’usager, gestion des autres services (prolongation de prêt, réservation, restitution anticipée…), fonctions de gestion et mise en valeur des collections numériques de la bibliothèque, suivi statistique...
  9. 9. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Tosca consultants 9 Au fil du temps, l’opac s’est un peu dégagé de l’emprise du système de gestion de bibliothèque. Il a parfois évolué vers une fonction d’entrepôt de données. Opac : module d'un système de gestion de bibliothèque ou outil distinct, offrant au minimum la consultation du catalogue et conçu pour une utilisation par le public. Voir la liste des opacs ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. L'opac de nouvelle génération présente certaines caractéristiques qui permettent de le distinguer des produits plus anciens : · une meilleure ergonomie, · une information plus riche et plus complète · un moindre silence en recherche. Variante hébergé de l’opac de nouvelle génération, l’outil de découverte (discovery tool) propose de plus l’accès à tout ou partie des ressources numériques auxquelles la bibliothèque s’est abonnée. Consultation de bases de références Consultation de bases de références Consultation de bases de références
  10. 10. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Tosca consultants 10 Consultation de bases de références Consultation de bases de références Résolveur de lien : logiciel qui convertit une adresse logique (ou des métadonnées) en l'adresse URL physique du document recherché. Voir la liste des résolveurs de lien ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Recherche fédérée : logiciel permettant de référencer plusieurs bases d'informations disponibles en ligne ou localement, d'interroger simultanément tout ou partie de ces bases et éventuellement de présenter de manière uniforme les résultats de ces interrogations. Trois paramètres principaux permettent de distinguer les capacités de ces modules : le type des connecteurs supportés (Z39.50, SRU, SRW, web services...), le nombre de connecteurs effectivement disponibles et la capacité à dédoublonner ou à regrouper en des ensembles apparentés les références issues de sources multiples. Voir la liste des module de recherche fédérée ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015.
  11. 11. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Tosca consultants 11 Échange d’information bibliographique Les clients Z39.50 Client Z39.50 : logiciel prenant en charge la saisie d'une requête Z39.50. Voir la liste des clients Z39.50 ou des systèmes incluant un tel client, au 1er janvier 2015. Les serveurs Z39.50 Serveur Z39.50 : logiciel prenant en charge le traitement d'une requête Z39.50. Voir la liste des serveurs Z39.50 ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Les serveurs SRU Serveur SRU : logiciel prenant en charge le traitement d'une requête SRU (“search/retrieve via URL”). Voir la liste des serveurs SRU ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Les serveurs SRW Serveur SRW : logiciel prenant en charge le traitement d'une requête SRW (“search/retrieve via Web [services] ”). Voir la liste des serveurs SRW ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015.
  12. 12. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Tosca consultants 12 Création, gestion, communication et bases de documents primaires Les clients OAI Client OAI : logiciel prenant en charge la création et la transmission d'une requête suivant le protocole OAI-PMH. Voir la liste des clients OAI ou des systèmes incluant un tel client, au 1er janvier 2015. Les serveurs OAI Serveur OAI : logiciel supportant le protocole OAI-PMH et assurant la fourniture de métadonnées, dans un ou plusieurs formats, en réponse à des requêtes préparées par un client OAI. Voir la liste des serveurs OAI ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Les gestionnaires de bibliothèque numérique Gestionnaire de bibliothèque numérique : logiciel gérant une base de documents primaires et la base de références associée, disposant à la fois des fonctions de production et de consultation de ces bases. Certains outils sont limités à la mise en ligne de textes relativement courts, type article scientifique, et s’appuient sur une architecture OAI, Voir la liste des gestionnaire de bibliothèque numérique ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Les logiciels de Digital Asset Management couvrent « l'alimentation, l'annotation, le classe- ment, le stockage et la recherche de ressources numériques, comme les images numériques fixes (illustrations, photos numériques, etc.) et images animées (animations, vidéos, etc.), les enregistrements sonores (musique, discours, etc.) et autres documents multimédias ou bureautiques ». http://en.wikipedia.org/wiki/Digital_asset_management Création, gestion, communication et bases de documents primaires Échange d’information bibliographique
  13. 13. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Navigateur sécurisé : logiciel navigateur prenant en charge la protection du poste de consultation, par exemple en interdisant l'accès au disque dur ou au système d'exploitation, et prenant parfois également en charge le filtrage des sites web, en proscrivant la consultation de certains sites ou en limitant la consultation à une liste fermée de sites web. Voir la liste des navigateurs sécurisés ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Tosca consultants 13 Communication des ressources numériques Serveur d'impression : logiciel permettant le partage d'une imprimante entre plusieurs utilisateurs et prenant en charge certaines fonctions de régulation (paiement, contingentement). Voir la liste des serveurs d'impression ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015. Communication des ressources numériques
  14. 14. 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque Gestionnaire d'espace public numérique : logiciel gérant l'accès du public à des postes internet, prenant en charge au minimum l'identification des usagers, le filtrage web ainsi que la conservation des fichiers logs (traces de navigation) ou des seules informations de session en application des dispositions suivantes : - loi n°2001-1062 sur la sécurité quotidienne du 15 novembre 2001. Loi nº 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure. - loi n°2006-64 du 23 janvier 2006 relative à la lutte contre le terrorisme et portant dispositions diverses relatives à la sécurité et aux contrôles frontaliers. - décret n° 2006-358 du 24 mars 2006 relatif à la conservation des données des communications électroniques. Voir la liste des gestionnaires d’espace public numérique, au 1er janvier 2015. Tosca consultants 14 Communication des ressources numériques
  15. 15. 1. Typologie des logiciels métier Tosca consultants 15 Système de publication de contenu CMS pour content management system ou système de gestion de contenu : logiciel permettant de gérer de manière aisée et efficace les pages statiques et dynamiques d'un site web, facilitant en particulier la mise à jour du site. Voir la liste des CMS ou des produits incluant un tel outil, au 1er janvier 2015.
  16. 16. Plan de la présentation Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 16
  17. 17. TOSCA CONSULTANTS 17 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 0 10 20 30 40 50 60 Système de gestion de bibliothèque Gestionnaire du prêt de livres numériques ERM Opac, discovery tool Résolveur de lien Serveur Z39.50 Client Z39.50 Serveur SRU Serveur SRW Recherche fédérée Serveur OAI Client OAI Gestionnaire de bibliothèque numérique CMS Navigateur sécurisé Serveur d’impression Gestionnaire d’espace public numérique Répartition des offres par nature de licence (marché français au 1er janvier 2015) Open source ou libre Licence traditionnelle
  18. 18. TOSCA CONSULTANTS 18 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble Le fournisseur Ses progiciels N° de version Systèmede gestionde bibliothèque Gestionnairedu prêtdelivres numériques ERM Opac,discovery tool Résolveurdelien ServeurZ39.50 ClientZ39.50 ServeurSRU ServeurSRW Recherche fédérée ServeurOAI ClientOAI Gestionnairede bibliothèque numérique CMS Navigateur sécurisé Serveur d’impression Gestionnaire d’espacepublic numérique Logiciel également disponible sous forme d'abonnement à un service Système d'exploitation du serveur S.G.B.D. Aesis Conseil WebKiosk 4.0 Oui Oui Oui Linux Ubuntu 14.04 LTS MySQL Agence Française Informatique (AFI) et Biblibre AFI Multimédia Oui Oui Oui Oui Linux MySQL AFI Nanook Oui Oui Oui Oui Linux, Windows AFI Opac 2.0 / Bokeh Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux Koha Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux Association des utilisateurs du logiciel MoCCAM Bokeh 6.10 Oui Oui Oui Linux Ubuntu MySQL WaterBear 15 Oui Oui Linux Ubuntu MySQL Bibliossimo AFI Nanook 2.5.2 Oui Oui Oui Linux Debian MySQLBokeh 6.59.2 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui PMB 4.1.3 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui C3RB Informatique POM pour Joomla 3 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Windows SQL Express, SQL Server POM Premium 1 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui CERN Invenio 1.1.4 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux MySQL, MongoDB… CESAM SPRL PMB 4.1 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Tous les serveurs web avec PHP MySQL Consortium ORI- OAI ORI-OAI 2.0 Oui Oui Oui Oui Oui Tous Existenz RIO 1.0 Oui Oui Karvi Services Karvi V2 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux, Windows, MacOS MySQL Karvi Opac Web2 1 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Progilone Alfresco 5.x Oui Oui Linux MySQL Drupal 8.x Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux Jahia 6.x Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Multi- plateforme Koha 3.18 Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux Liferay 6.x Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Multi- plateforme Nuxeo 6.x Oui Oui Linux Omeka 2.x Oui Oui Oui Oui Linux Tamil Koha Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Oui Linux MySQL 12 26 21 10 10 11 16 7 11 12 9 9 11 12 13 16 13 8 6 7 16 25 24
  19. 19. TOSCA CONSULTANTS 19 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble Licence libre ou open source : 20 produits; 17% Licence traditionnelle : 98 produits; 83% Structure de l'offre sur le marché français (au 1er janvier 2015)
  20. 20. Plan de la présentation Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 20
  21. 21. 21 Gestionnaire de bibliothèque numérique 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source Le Department of Computer Science de l’université de Waikato en Nouvelle-Zélande développe ce logiciel open source qui est également supporté par l’Unesco. 32 enseignants chercheurs et 14 assistants de recherche. 21 Greenstone de l’université de Waikato : New-Zealand Digital Library
  22. 22. 22 Gestionnaire de bibliothèque numérique 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source Le Roy Rosenzweig Center for History and New Media, Department of History and Art History à l’Université George Mason aux États-Unis, développe ce logiciel libre. Créée en 1994, cette fondation emploie 47 personnes. 22 Omeka de l’université G. Mason : Université de Rennes 2
  23. 23. 23 Invenio du CERN 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), installée en Suisse, développe ce logiciel open source depuis 1993 et le diffuse depuis 2002. 23 Gestionnaire de bibliothèque numérique (typeOAI )
  24. 24. 24 ORI-OAI du consortium du même nom : Cérimes (centre de ressources et d’information sur les multimédias pour l’enseignement supérieur ) 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source Le consortium national ORI-OAI, domicilié à l’université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis, propose depuis 2006 cette suite de logiciels libres ORI-OAI. 24 24 Gestionnaire de bibliothèque numérique (typeOAI )
  25. 25. 25 Dspace de DuraSpace : Conseil départemental pour la musique et la culture de Haute-Alsace 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source DuraSpace est une société américaine à but non lucratif. Logiciel open source, issu de la collaboration entre le MIT et les laboratoires HP à Cambridge aux États-Unis. 25 25 Gestionnaire de bibliothèque numérique (typeOAI )
  26. 26. 26 Eprints de l’université de Southampton : Open Archive Toulouse Archive Ouverte, OATAO 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source La School of Electronics and Computer Science de l’Université de Southampton au Royaume-Uni propose depuis 2000 ce logiciel open source. Équipe de 10 personnes. 26 26 Gestionnaire de bibliothèque numérique (typeOAI )
  27. 27. Koha, adapté et mis en œuvre par Progilone à la BULAC 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 27 Système de gestion de bibliothèque
  28. 28. Plan de la présentation Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 28
  29. 29. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source QU’EST-CE QUI COMPTE POUR UNE BIBLIOTHÈQUE ? La gratuité du logiciel ? C’est généralement le cas mais lisez la licence s’il y en a une. Les prestations elles sont payantes ou plus rarement offertes par la communauté. Parmi les 4 libertés, qu’est-ce qui est généralement important pour la bibliothèque ? Qu’est-ce qui est source de risques ? LOGICIEL LIBRE Logiciel dont la licence confère à son bénéficiaire la liberté 1. d'exécuter le programme, pour tous les usages ; 2. d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins ; 3. de redistribuer des copies du programme (gratuitement ou contre paiement) ; 4. d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté. L'accès au code source est une condition pratique d’exercice de ces libertés. 29
  30. 30. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source Y A-T-IL DES ARGUMENTS QUI POURRAIENT LAISSER PENSER QUE LA QUALITÉ D’UN PROGRAMME EST EN RAPPORT AVEC LE STATUT DE SON CODE ? Logiciels du domaine public Licences Libres Licences open source Licences traditionnelles (cession de droits d’utilisation) 30 4 TYPES DE STATUT POUR LE CODE D’UN PROGRAMME
  31. 31. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 4.1 Logiciel libre ou open source, en mode communautaire ou en mode éditeur Un logiciel libre ou open source est la réalisation d’un auteur. Cet auteur peut en confier l’exploitation commerciale à un éditeur ou laisser jouer le marché avec d’une part une communauté de contributeurs et d’autre part un ensemble de prestataires accompagnant l’installation et la maintenance du logiciel. • Certains produits s’inscrivent clairement dans une démarche d’édition commerciale : Nanook et PMB sont les produits des éditeurs commerciaux. • Des produits comme MoCCAM ou WaterBear sont des produits portés par leur auteur, leur diffusion ne s’inscrit pas dans un cadre commercial. • Pour Koha, 3 contributeurs (BibLibre en France, ByWaterSolutions et Athens County Public Library aux Etats-Unis) semblent à l’origine de la majorité des développements. Tosca consultants 31
  32. 32. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source Pour approfondir ce point (édition commerciale ou développement communautaire), il faut se pencher sur les questions suivantes. • Qui est l’auteur du logiciel ? • S’il est question d’un éditeur, celui-ci a-t-il laissé des sociétés de services proposer des prestations relatives à son logiciel ? La concurrence est-elle réelle, les compétences des prestataires établies ? Fait-il payer l’utilisation de certaines briques indispensable à l’utilisation du produit ? • S’il est question d’une communauté, quels sont les principaux contributeurs et quels sont leurs poids respectifs dans les nouveaux développements ? Tosca consultants 32
  33. 33. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 4.2 Capacité d’évolution, maintenance et gouvernance de la communauté La réalisation d’un progiciel (quel qu’il soit :en licence libre/open source ou en licence traditionnelle) est un processus complexe qui nécessite de prendre un très grand nombre de décisions (choix de conception) à la fois en amont du développement (conception initiale) et tout au long de la vie du progiciel (évolutions fonctionnelles et techniques). Ces décisions doivent avoir une cohérence d’ensemble, ce qui impose une certaine centralisation. Lorsque le développement est pris en charge par un éditeur, donc de manière centralisée, cette prise de décision est confiée à un responsable produit qui va veiller à faire des choix susceptibles d’aboutir à un retour sur investissement jugé satisfaisant par l’entreprise. Les mauvaises décisions peuvent être sanctionnées par de mauvaises ventes ou des remontées négatives des clients. Lorsque le développement est pris en charge par une communauté, la prise de décision peut être assurée par un responsable de version, parfois tournant (changeant d’une année sur l’autre). Celui-ci décide des évolutions prioritaires du produit et des développements à intégrer au produit. - Comment ce responsable est-il désigné ? Vise-t-il des intérêts particuliers ? - Comment les échanges avec la communauté des utilisateurs s’effectuent-ils ? Tosca consultants 33
  34. 34. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source Tosca consultants 34 Développement centralisé Développement communautaire Licence traditionnelle (éditeur propriétaire) Le responsable produit assure la cohérence des évolutions (inexistant ?) Licence libre / open source (éditeur libre/open source) Communauté structurée Communauté peu structurée Le responsable de version assure la cohérence des évolutions. Il veille à limiter les risques de fork. Personne ne garantit la cohé- rence des évolutions : les développements ne sont pas coordonnés, les versions incompatibles se multiplient (forks), le produit devient rapidement impossible à maintenir.
  35. 35. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 4.3 Composition de la communauté Qui est l’auteur du produit ? Qui compose la communauté des développeurs : informaticiens ayant des compétences bibliothéconomiques ou bibliothécaires ayant des compétences informatiques ? les 2 ? ni l’un ni l’autre ? S’agit-il de bénévoles ou de salariés ? Combien sont-ils ? Dans quel pays sont-ils ? Quelle est la langue de travail ? 4.4 Compétences et mise en concurrence Un prestataire peut-il m’accompagner dans la mise en œuvre du produit (formation, paramétrage, reprise des données) et dans sa maintenance ? Est-il compétent ? (Rien ne limite l’inscription d’un produit libre au catalogue d’une entreprise !) Conservera-t-il cette activité durablement ? Puis-je mettre en concurrence plusieurs prestataires et obtenir de meilleures conditions financières ? Tosca consultants 35
  36. 36. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 4.5 Aspects juridiques Généralement pas de garantie dans la licence. Pas de garantie non plus prévue dans les textes spécifiques à l’achat public (en France et plus largement dans l’UE) CCAG-TIC 2009 - Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés publics de techniques de l’information et de la communication Article 30.7. Logiciels libres Les logiciels libres sont utilisés en l’état. Le titulaire n’est pas responsable des dommages qui pourraient être causés par l’utilisation par le pouvoir adjudicateur, de logiciels libres dont il n’est pas l’éditeur. Demander à votre intégrateur ou fournisseur de vous garantir l’origine du code source (pour éviter d’utiliser un logiciel contrefait). Impact sur la maintenance : Elle commence plus tôt. Elle est donc probablement un peu plus coûteuse. Il va être difficile de l’assortir d’un engagement de résultat (comme le maintien du taux de disponibilité). Elle peut être plus délicate (si communauté des développeurs dispersée ou peu homogène). Tosca consultants 36
  37. 37. Tosca consultants 37 4.6 Aspects financiers De plus en plus nombreux, les logiciels libres/open source imposent leur modèle économique. Les prestataires( traditionnels ou du monde du libre) privilégient la vente de services : formation, hébergement, maintenance, parfois développements spécifiques… Tendance lourde : le fonctionnement se substitue à l’investissement 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source La vente de services se substitue ainsi aux redevances dues pour les licences. Les prestations récurrentes se substituent aux prestations d’assistance à la mise en œuvre.
  38. 38. 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source La première approche (choix a priori) nécessite quelques vérifications préalables : • identification préalable du logiciel • évaluation de la communauté ou de l’éditeur de ce logiciel • nécessité de recourir à un prestataire pour l’installation, la formation, la reprise des données, la maintenance • niveau de compétence des prestataires • s’il est nécessaire d’effectuer des développements complémentaires, modalités de financement et obligation de reversement à la communauté, possibilité de disposer d’une maintenance et de recevoir les nouvelles versions du produit La deuxième approche (consultation neutre, sans a priori) nécessite quelques précautions : donner la possibilité de proposer une maintenance en remplacement de la garantie, limiter les engagements relatifs aux évolutions du progiciels… Elle permet de réintroduire quelques obligations de résultats Tosca consultants 38 4.7 Démarche projet Le choix d’un logiciel libre ou d’un logiciel open source peut : • être une décision prise a priori (pour des raisons financières, idéologiques…) • ou résulter d’une mise en concurrence des éditeurs et des sociétés de services (on consulte le marché et l’offre la plus proche des attentes est retenue).
  39. 39. Plan de la présentation Introduction : définitions du logiciel libre et du logiciel open source 1. Typologie des logiciels métier pour bibliothèque 2. La place des logiciels libres ou open source dans cet ensemble 3. Quelques exemples de réalisations s’appuyant sur l’emploi de logiciels libres ou open source 4. Les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’un logiciel libre ou open source 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 39
  40. 40. 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 40 Investigations complémentaires à conduire Quelle démarche est-ce que j’adopte ? Choix a priori d’un produit open source ou consultation neutre du marché ?  Voir § 4.7 pour les investigations à conduire Si je retiens un logiciel libre ou open source Ce logiciel résulte-t-il d’un développement communautaire ou de l’investissement d’un éditeur ?  Voir § 4.1 pour les investigations à conduire Aurai-je besoin de ses évolutions ulté- rieures et celles-ci ont-elles quelques chances de répondre à mes attentes ? Comment se situe la communauté des contributeurs ou la clientèle de l’éditeur par rapport à mes propres besoins ?  Voir aussi § 4.3 pour les investigations à conduire Ce logiciel est-il couvert par une licence ? L’utilisation que j’envisage est-elle effectivement permise ? gratuite ? contrainte ?...
  41. 41. 5. Le choix d’un logiciel libre ou open source : à quoi dois-je penser ? Tosca consultants 41 Investigations complémentaires à conduire Si je retiens un logiciel libre ou open source Si le logiciel résulte d’un développement communautaire, celle-ci s’appuie-t-elle sur une gouvernance apte à garantir la cohérence des évolutions du produit ?  Voir § 4.2 pour les investigations à conduire Des prestataires compétents peuvent-ils m’accompagner dans l’installation initiale et dans la maintenance du logiciel ?  Voir § 4.4 pour les investigations à conduire Le coût de possession du logiciel sera-t-il effectivement supportable ? Quelles sont les charges récurrentes (hébergement main- tenance, développements) que je vais devoir supporter ?  Voir § 4.6 pour les investigations à conduire Suis-je certaine de l’origine du logiciel ou est-ce que je risque d’être accusé de contrefaçon ?  Voir § 4.5 pour les investigations à conduire
  42. 42. Marc Maisonneuve marc.maisonneuve@toscaconsultants.fr www.toscaconsultants.fr Service de veille sur les mutations des bibliothèques disponible sur Twitter et Facebook http://twitter.com/marcmaisonneuve ou par fil RSS ttp://twitter.com/statuses/user_timeline/74480543.rss http://www.facebook.com/pages/Paris-France/Tosca-consultants/47222899149 sur http://www.linkedin.com sur https://plus.google.com/u/0/105737963914289836274/posts ou en page veille : http://www.toscaconsultants.fr/veille.htm 42 Merci de votre attention ! Service de veille sur l’offre de logiciels métier pour bibliothèques disponible sur Facebook www.facebook.com/easselinpro https://www.facebook.com/home.php#!/pages/Tosca-consultants-Offre- logicielle/189253767793109 et sur Twitter http://twitter.com/#!/Emmasselin

×