Etude socioéconomique comparative 
des systèmes de production biologique, 
conventionnelle et transgénique
Introduction 
• Coton comme « or blanc »: 
– Importance socio-économique de la culture du coton pour les ménages 
agricole...
Objectif 
 L’objectif principal de cette recherche est d’évaluer les 
différences de performances financières et économiq...
Principaux outputs 
Trois types d’outputs: 
- Publications scientifiques (Communauté scientifique): 
- Fiches techniques ...
Méthodologie 
• Collaboration institutionnelle: FiBL, Institutions 
nationales de recherche, universités, etc. 
• Démarche...
Méthodologie (2) 
• Echantillonnage stratifié; 
• Collecte des données: suivi des activités et 
enregistrement au fur et à...
Echantillons 
Bio Conv GM Total 
Bénin 
Tanguiéta 30 30 - 60 
Banikoara 30 30 - 60 
Glazoué 30 30 - 60 
Total 90 90 180 
B...
Résultats en cours
Adoption du coton biologique
Profil de l’adoptant du coton 
biologique 
• L’adoptant du coton biologique est un homme 
ou femme relativement âgé (44 vs...
Comparaison de la rentabilité des trois 
systèmes 
• Globalement le système de production 
biologique présente des perform...
Comparaison des marges brutes des trois systèmes de 
production du coton 
157287.12 
Marge brute Bio Marge brute Conv Marg...
Comparaison de la productivité du capital des 
trois systèmes de production de coton 
Productivité du capital Bio Producti...
Comparaison de la productivité de la 
main d’oeuvre familiale 
5871.78 
Productivité de la main d'oeuvre Bio 
Productivité...
Déterminants de la rentabilité des 
systèmes de production du coton 
• Facteurs institutionnels :intensité de 
l’encadreme...
Impact de l’adoption du coton biologique sur la prospérité et la 
réduction de la pauvreté des producteurs 
Conventionnel ...
Impact de l’adoption du coton biologique sur la prospérité et la 
réduction de la pauvreté des producteurs 
Conventionnel ...
Impact de l’adoption du coton biologique sur la 
prospérité et la réduction de la pauvreté des 
producteurs 
• L’ adoption...
Conclusion 
 Les résultats de cette étude démontrent l’importance de la culture 
du coton comme moyen d’accroissement des...
Merci pour votre aimable attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude socioéconomique comparative des systèmes de production biologique, conventionnelle et transgéniqueEtude socioéconomique comparative des systèmes de production biologique

556 vues

Publié le

Etude socioéconomique comparative des systèmes de production biologique, conventionnelle et transgénique

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
556
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Benin: 20% de différence entre bio et conv.; Burkina : 25% au conv; 22% par rapport au cgm.
  • Benin: 14% de différence entre bio et conv; Burkina: 47% par rapport au conv; 45% par rapport au cgm
  • Etude socioéconomique comparative des systèmes de production biologique, conventionnelle et transgéniqueEtude socioéconomique comparative des systèmes de production biologique

    1. 1. Etude socioéconomique comparative des systèmes de production biologique, conventionnelle et transgénique
    2. 2. Introduction • Coton comme « or blanc »: – Importance socio-économique de la culture du coton pour les ménages agricoles et les économies nationales (2 M de producteurs; 25-40% des revenus d’exportation); – Moteur pour les autres spéculations (infrastructures physiques et institutionnelles); • Coton comme « dévastateur blanc »: impact négatif sur la santé, la biodiversité, l’environnement, etc.; • Actuellement trois trajectoires de production du coton dans la sous-région: conventionnelle, biologique et transgénique (revendication de durabilité); • Controverses sur la réalité des avantages économiques et sociaux des formes alternatives (bio, cgm) ; • Débats en cours sur les options de production adaptées à la sécurité alimentaire et l’éradication de la pauvreté dans un contexte de changement climatique.
    3. 3. Objectif  L’objectif principal de cette recherche est d’évaluer les différences de performances financières et économiques entre les systèmes de production biologique, conventionnelle et transgénique et leur contribution à la prospérité et à la résilience des ménages agricoles en Afrique de l’Ouest;  Spécifiques: (i) comparer les performances économiques des systèmes de production du coton bio, conventionnel et cgm ; (ii) évaluer l’impact de l’adoption du coton biologique sur la prospérité et la résilience des ménages agricoles ; (iii) formuler des recommandations à l’endroit des producteurs et des décideurs politiques, respectivement pour la réduction des coûts de production et les stratégies et politiques de développement de l’agriculture biologique et écologique en Afrique de l’Ouest.
    4. 4. Principaux outputs Trois types d’outputs: - Publications scientifiques (Communauté scientifique): - Fiches techniques (Producteurs et professionnels de l’agriculture biologique et écologique): recommandations pour une meilleure allocation des facteurs de production, la réduction des coûts de production et l’amélioration des performances technico-économiques; - Policy briefs : stratégies et de politiques pour le développement de l’agriculture biologique et sa contribution à l’éradication de la pauvreté (Décideurs politiques).
    5. 5. Méthodologie • Collaboration institutionnelle: FiBL, Institutions nationales de recherche, universités, etc. • Démarche holistique et dynamique: – diversité agro-écologique – coton et cultures de rotation – perspective multicritères (performances économiques, bien-être et résilience des ménages agricoles) – variabilité pluriannuelle (3 campagnes).
    6. 6. Méthodologie (2) • Echantillonnage stratifié; • Collecte des données: suivi des activités et enregistrement au fur et à mesure; • Analyse des données (logiciels SPSS, XLSTAT 6.1.): – Quantitative (statistique descriptive, régressions multiples) – Qualitative (perception des acteurs).
    7. 7. Echantillons Bio Conv GM Total Bénin Tanguiéta 30 30 - 60 Banikoara 30 30 - 60 Glazoué 30 30 - 60 Total 90 90 180 Burkina Dano 30 30 30 90 Fada 30 30 30 90 Total 60 60 60 180 Mali Bougouni 60 60 - 120 Koutiala 60 60 - 120 Total 120 120 240 Total 270 270 600
    8. 8. Résultats en cours
    9. 9. Adoption du coton biologique
    10. 10. Profil de l’adoptant du coton biologique • L’adoptant du coton biologique est un homme ou femme relativement âgé (44 vs.41) ayant un faible niveau de revenu et de disponibilité foncière, moins instruit, avec ses champs relativement proches de son lieu de vie et bénéficiant d’un encadrement rapproché.
    11. 11. Comparaison de la rentabilité des trois systèmes • Globalement le système de production biologique présente des performances économiques et financières comparables et parfois meilleures aux systèmes conventionnel et transgénique; • Paramètres évalués: marge brute, productivité du capital et productivité du travail.
    12. 12. Comparaison des marges brutes des trois systèmes de production du coton 157287.12 Marge brute Bio Marge brute Conv Marge brute Cgm 144962 135921 93734.07 145411.87 Benin Burkina Mali Différences non significatives au seuil de 5% 89798.21 155154
    13. 13. Comparaison de la productivité du capital des trois systèmes de production de coton Productivité du capital Bio Productivité du capital Conv Productivité du capital Cgm 1.64 1.41 2.04 1.43 1.57 1.44 Benin Burkina Mali 3.13 Différence significative au seuil de 5% pour le cas du Bénin
    14. 14. Comparaison de la productivité de la main d’oeuvre familiale 5871.78 Productivité de la main d'oeuvre Bio Productivité de la main d'oeuvre Conv Productivité de la main d'oeuvre Cgm 1618.1 1395.31 4274.36 763.31 1432.21 1551.54 Benin Burkina Mali Différence non sig. pour Bénin et Mali (5%); Sig. entre bio et les autres systèmes au Burkina (5%)
    15. 15. Déterminants de la rentabilité des systèmes de production du coton • Facteurs institutionnels :intensité de l’encadrement, montant du crédit; • Facteurs socio démographiques : nombre d’actifs agricoles et niveau d’instruction; • Facteurs techniques :pratique de la jachère et quantité de main d’oeuvre familiale allouée aux traitements phytosanitaires.
    16. 16. Impact de l’adoption du coton biologique sur la prospérité et la réduction de la pauvreté des producteurs Conventionnel Biologique Total Statistical test(a) Appréciation du niveau de pauvreté du ménage, il y a 3 ans (%) Très pauvre 11.3 8.6 10.0 11.81*** Pauvre 41.2 53.8 47.4 Moyen 34.0 36.6 35.3 Riche 13.4 1.1 7.4 Appréciation du niveau de pauvreté du ménage au moment de l‘enquête (%) Très pauvre 4.1 4.3 4.2 7.46* Pauvre 23.7 31.2 27.4 Moyen 52.6 58.1 55.3 Riche 19.6 6.5 13.2 Changement dans le niveau de prospérité sur la base de l’appréciation du producteur (%) Détérioration 13.4 5.4 9.5 8.90** Statu quo 33.0 52.7 42.6 Amélioration 53.6 41.9 47.9
    17. 17. Impact de l’adoption du coton biologique sur la prospérité et la réduction de la pauvreté des producteurs Conventionnel Biologique Total Statistical test(a) Economic situation of the household compared to how it was 5 years ago (%) Much worse now 6.1 3.2 4.7 5.01 little worse now 22.4 29.0 25.7 No change 1.0 5.4 3.1 little better now 59.2 52.7 56.0 much better now 11.2 9.7 10.5 Number of times the household encounters problems in satisfying food needs during the last year (%) very often 4.1 1.1 2.6 7.82* Often 35.7 40.9 38.2 Rarely 26.5 38.7 32.5 Never 33.7 19.4 26.7 Over the past 12 months, does the quantity of food consumed in your household reduce due to the lack of money? (%) Always 1.0 0.0 0.5 8.22* very often 1.0 1.1 1.0 often 34.7 41.9 38.2 Rarely 24.5 35.5 29.8 Never 38.8 21.5 30.4 Cash in hand (% of yes) 88.8 95.7 92.1 3.16*
    18. 18. Impact de l’adoption du coton biologique sur la prospérité et la réduction de la pauvreté des producteurs • L’ adoption du coton biologique a amélioré le niveau de prospérité des ménages agricoles (environ 42% de cas); • En termes monétaires l’adoption du coton biologique a un impact positif de 27.962FCFA sur chaque membre des ménages agricoles; • L’analyse de l’indice de pauvreté a montré que le coton biologique a accru le revenu des ménages adoptants de 41%, permettant de franchir le seuil national de pauvreté monétaire (109.400 fcfa per capita); • Le coton biologique favorise aussi l’indépendance économique des femmes et renforce leur implication dans les processus de décision des ménages.
    19. 19. Conclusion  Les résultats de cette étude démontrent l’importance de la culture du coton comme moyen d’accroissement des revenus des producteurs;  Le système de coton biologique présente des performances financières meilleures aux systèmes de coton conventionnel et transgénique;  En outre, le coton biologique contribue substantiellement au revenu des ménages agricoles, à l’amélioration de leur niveau de prospérité et de leurs conditions de subsistance;  La production du coton biologique pourrait être considérée comme une option durable de réduction de pauvreté et de résilience au changement climatique dans le contexte de l’Afrique de l’Ouest;  Recherche sur meilleure allocution des facteurs de production pour optimisation de la rentabilité.
    20. 20. Merci pour votre aimable attention

    ×