3ème Conférence Ouest Africaine sur L’ Agriculture 
Biologique 
Thème : Institutionnalisation de l’Agriculture Ecologique ...
Plan de présentation 
Introduction 
1. brève présentation de ARFA 
2. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’améliorati...
INTRODUCTION 
 Burkina Faso : pays sahélien, pays agricole, confronté aux 
rudes réalités de conditions écologiques très ...
1. Brève Présentation de ARFA : 
A. Informations générales 
 Créée en 1995, l’Association pour la Recherche et la Formati...
B. L’ Agro –écologie / agriculture biologique promue par 
ARFA . 
L’ action de ARFA porte essentiellement sur les cinq 
él...
2. L’expérience agro-écologique de ARFA et 
l’amélioration de la sécurité alimentaire 
 La lutte anti-érosive, la product...
 Augmentation des rendements par effet de la fumure organique sur le sorgho 
Dose 5 t / ha : 220 kg / ha par rapport au t...
3- L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration 
des revenus des petits producteurs agricoles 
L’AE/AB contribue...
350000 
300000 
250000 
200000 
150000 
100000 
50000 
0 
-50000 
CE CCNPK CE CCNPK CE CCNPK 
mais niébé sésame 
Graphique...
4. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’accès à la terre 
 La sécurisation foncière est une condition indispensable ...
5. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration de 
la sécurité nutritionnelle 
AFRA, à travers la promotion de ...
6. L’expérience agro-écologique de ARFA et la promotion 
du genre. 
Le principe d’équité du concept énonce que « L’agricul...
7. Recommandations de politiques à la lumière de l’expérience 
de ARFA 
1-Prise en compte de l’agro-écologie/ agriculture ...
Merci pour votre attention! 
ARFA; BP: 15; Fada N’Gourma. 
Tel: 40 77 06 70 
Email: arfa@fasonet.bf/ arfaeco@yahoo.fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sawadogo mathieu

456 vues

Publié le

Agriculture biologique et écologique : quelle contribution pour la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté ? : Cas de ARFA au Burkina Faso 

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
456
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sawadogo mathieu

  1. 1. 3ème Conférence Ouest Africaine sur L’ Agriculture Biologique Thème : Institutionnalisation de l’Agriculture Ecologique et Biologique en Afrique de l’Ouest. Sous thème : Agriculture biologique et écologique : quelle contribution pour la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté ? : Cas de ARFA au Burkina Faso Monsieur Mathieu SAVADOGO, Directeur de l’ONG ARFA
  2. 2. Plan de présentation Introduction 1. brève présentation de ARFA 2. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration de la sécurité alimentaire 3. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration des revenus des petits producteurs agricoles 4. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’accès à la terre 5. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration de la sécurité nutritionnelle 6. L’expérience agro-écologique de ARFA et la promotion du genre 7. Recommandations de politiques à la lumière de l’expérience de ARFA
  3. 3. INTRODUCTION  Burkina Faso : pays sahélien, pays agricole, confronté aux rudes réalités de conditions écologiques très fragiles (dégradation de l’écosystème) avec pour conséquences : épuisement des sols agricoles, régression accélérée de la végétation, toutes choses qui ne font que contribuer à la dégradation du niveau de vie des populations notamment rurales  La pauvreté et l'insécurité alimentaire sont deux faits intimement liés et fortement présents au Burkina Faso. Selon une étude de l'Institut National des Statistiques et de la Démographie (INSD) sur les conditions de vie des ménages réalisée en 2005, 48% des ménages sont dans l'insécurité alimentaire. Le rapport du PNUD 2001 montre que le revenu annuel moyen par habitant est de 158 200 F CFA soit moins de 1 dollar par jour  La vie des ménages ruraux est intimement liée aux ressources terre-végétation-eau desquelles ils tirent les éléments nécessaires pour leurs besoins quotidiens. Or ces ressources naturelles sont en voie de dégradation accélérée sous l'effet des changements climatiques et des mauvaises pratiques agricoles
  4. 4. 1. Brève Présentation de ARFA : A. Informations générales  Créée en 1995, l’Association pour la Recherche et la Formation en Agro –écologie (ARFA) centre son travail sur la promotion de l’agro –écologie et base sa stratégie d’intervention sur l’élaboration et la mise en oeuvre des programmes et projets pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations et la qualité de l’environnement  Elle intervient principalement dans les régions de l’Est et du Nord du Burkina Faso et son action touche une quarantaine de villages  Elle a accompagné au niveau national la création du Conseil National de l’Agriculture Biologique (CNABio) du Burkina Faso, structure faîtière des acteurs de l’agriculture biologique au Burkina  Depuis sa création ARFA s’est investie dans la formation des paysans . Sur cette base, ARFA a créé dès le début de son action, la ferme agro –écologique pour enseigner par l’exemple.
  5. 5. B. L’ Agro –écologie / agriculture biologique promue par ARFA . L’ action de ARFA porte essentiellement sur les cinq éléments fondamentaux sur lesquels l’approche agro écologique agit : le sol, l’eau, la plante, l’animal, le paysage. Elle se traduit notamment par: - Le travail du sol et la gestion de sa fertilité; - La collecte et la gestion de l’eau (lutte anti-érosive et ouvrages de collecte d’eau de pluie); - L’agroforesterie et la régénération naturelle assistée; - L’intégration agriculture –élevage; - La promotion de itinéraires techniques sur des bases agro écologiques; - La protection écologique des cultures; - L’appui aux filières biologiques.
  6. 6. 2. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration de la sécurité alimentaire  La lutte anti-érosive, la production et l’utilisation de la fumure organique et l’agroforesterie, représentent les plus anciens axes d’intervention de l’ARFA et en constituent le socle de son action.  Plus de huit cent ménages soutenus par l’action de ARFA s’investissent dans la mise en oeuvre de ces activités et réalisent en moyenne 250 ha/an aménagés en ouvrages anti-érosifs et produisent en moyenne 3000 T / an de matière organique. Ces activités ont comme effets perceptibles: - L’amélioration de la fertilité des terres, - Une plus grande conservation de l’humidité dans le sol. - La réduction de l’érosion hydrique. -L’entretien de la vie des micro-organismes du sol. -La réhabilitation et l’amélioration du couvert végétal au niveau des terroirs villageois. Ces effets ont impacté positivement les rendements des cultures comme nous le montrent les résultats des tests agronomiques
  7. 7.  Augmentation des rendements par effet de la fumure organique sur le sorgho Dose 5 t / ha : 220 kg / ha par rapport au témoin. Dose 10 t / ha : 410 kg / ha par rapport au témoin  Augmentation des rendements par association : cordons pierreux + arrière effet de la fumure organique sur le maïs: Dose 5 t / ha : 405 kg / ha par rapport au témoin. Dose 10 t / ha : 765 kg / ha par rapport au témoin.  Augmentation des rendements par combinaison : fumure organique + travail du sol + mode de semis sur le sésame : 242 kg / ha par rapport au témoin.  Effet des composts enrichis au Trichoderma sur le rendement du maïs 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 Rendement moyen du maïs par traitement (kg) CENPK CCNPK CC CE Graphique 1 : moyenne des rendements de la culture de maïs (arfa 2012- 2013
  8. 8. 3- L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration des revenus des petits producteurs agricoles L’AE/AB contribue à l’amélioration des revenus des petits producteurs ; plusieurs écrits sur la question attestent cela et l’expérience de ARFA le confirme en ces exemples : La génération de revenus financiers par la production et ventes des produits bio : ARFA a introduit dans son programme depuis 1998 un volet appui aux filières biologiques (sésame) pour les petits paysans afin de contribuer à renforcer leur pouvoir économique. Cette activité occupe par campagne agricole plus de 800 ménages. Pour la campagne agricole 2008- 2009, plus de 57 000 000 de F CFA ont été enregistrés comme recettes réalisées par ces producteurs. Les gains financiers sur utilisation des fertilisants biologique : Selon des tests conduits par ARFA et son GIE, Bioprotec-B, les petits paysans peuvent réaliser des avantages financiers par utilisation des fertilisants et
  9. 9. 350000 300000 250000 200000 150000 100000 50000 0 -50000 CE CCNPK CE CCNPK CE CCNPK mais niébé sésame Graphique 2 : Marge brute par culture et par modalité. (ARFA 2012-2013)  Les avantages liés à l’environnement et à la santé des paysans :La préservation de la santé des paysans par l’adoption des pratiques agro-écologiques, constitue également un gain de très grande importance pour eux, leurs familles et pour tout le reste de la population.
  10. 10. 4. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’accès à la terre  La sécurisation foncière est une condition indispensable à l’adoption de l’agriculture écologique/ biologique. Sans terre sécurisée, pas d’investissement dans la réalisation des pratiques agro-écologiques / biologiques  Quant bien même le paysan voit l’intérêt des pratiques agro-écologiques, il n’est prêt à s’y engager que lorsque la terre lui appartient ou lorsque les conditions de tenure foncière lui donnent les garanties de pouvoir bénéficier des fruits de ses investissements  Dans l’expérience de ARFA , cette situation a constitué dans de nombreux villages, un frein important à l’adoption à grande échelle des pratiques agro-écologiques car grand nombres des paysans bénéficiaires du programme sont des immigrés venus des zones plus sèches  En attendant que l’état trouve les voies appropriées pour des solutions plus radicales à ce problème , ARFA a entrepris en 2002 , d’accompagner les villages bénéficiaires de son action dans l’élaboration de règles villageoises de gestion des ressources naturelles sur la base desquelles une certaine
  11. 11. 5. L’expérience agro-écologique de ARFA et l’amélioration de la sécurité nutritionnelle AFRA, à travers la promotion de l’agro-écologie/ agriculture biologique, contribue à améliorer la sécurité nutritionnelle par les actions suivantes :  La diversification des cultures au sein de l’exploitation agricole: Cela permet la diversification des denrées agricoles au sein des ménages et contribue ainsi à l’amélioration de l’équilibre alimentaire des ménages  La promotion du maraichage écologique: apporte une amélioration de la qualité nutritionnelle de plus de 600 ménages et favorise la consommation des produits sains.  La sensibilisation et formation sur les méfaits des produits chimiques de synthèse: mise en place d’un programme de sensibilisation et de formation sur l’utilisation des solutions alternatives aux pesticides chimiques de synthèse dans l’agriculture cela peut réduire la consommations des produits agricoles contaminés  La promotion d’un marché local des produits bio : ARFA a accompagné au niveau national la création du Conseil National de
  12. 12. 6. L’expérience agro-écologique de ARFA et la promotion du genre. Le principe d’équité du concept énonce que « L’agriculture biologique devrait se construire sur des relations qui assurent l’équité par rapport à l’environnement commun et aux opportunités de la vie. » et aux penseurs du concept de continuer : L’équité est caractérisée par l’intégrité, le respect mutuel, la justice et la bonne gestion d’un monde partagé, aussi bien entre les personnes que dans leurs relations avec les autres êtres vivants. Prenant en compte ce principe dans son action ARFA a mis l’accent sur :  La formation civique des paysans sur la citoyenneté : droits et devoirs du citoyen, gouvernance des organisations paysannes.  La promotion du dialogue au sein du ménage afin de réduire les inégalités surtout dues aux pesanteurs socioculturelles.  L’accompagnement des populations dans les négociations locales sur les gestions des ressources naturelles en vue de favoriser leur accès à tous.
  13. 13. 7. Recommandations de politiques à la lumière de l’expérience de ARFA 1-Prise en compte de l’agro-écologie/ agriculture bio dans les politiques et programmes de nos états. 2-Implication de la recherche publique dans la recherche de solutions aux facteurs de blocage de l’adoption massive de l’agro –écologie/ agriculture biologique (notamment semences paysannes et bio pesticides). 3-Intensifier le travail en réseau au niveau des acteurs de l’agriculture –écologique / biologique en vu de mieux montrer au monde la pertinence de ces formes d’agriculture.
  14. 14. Merci pour votre attention! ARFA; BP: 15; Fada N’Gourma. Tel: 40 77 06 70 Email: arfa@fasonet.bf/ arfaeco@yahoo.fr

×