PAA Africa Programme Inception Workshop - Niger 3N Initiative

679 vues

Publié le

Challenges and Perspectives for Food and Nutrition Security in the African context : the case of Niger.
Presentation made during workshop on PAA Africa Programme, organised by the government of Brazil (CGFome and Ministry of Social Development), WFP Centre of Excellence and FAO Brazil, held from 2 to 6 July 2012 in Brasilia and Arapiraca, Brazil.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
679
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

PAA Africa Programme Inception Workshop - Niger 3N Initiative

  1. 1. INITIATIVE ʺ3N ʺ  POUR LA SECURITEALIMENTAIRE ET LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE DURABLES F«  LES NIGÉRIENS NOURRISSENT LES NIGÉRIENS  » L CADRE STRATEGIQUE 1
  2. 2. RAPPEL DU CONTEXTE Climat particulièrement austère (aridité) Déficit céréalier et fourrager récurrent Malnutrition permanenteInitiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » :Améliorer la résilience des groupes socio-économiques les plusvulnérables en créant les conditions permettant d’assurer uncontinuum urgence-relèvement-développement; 2
  3. 3. Des défis majeurs à surmonter Assurer une alimentation régulièreNourrir de plus en plus de et de qualité à un cheptel en fortenigériens/nes et s’adapter à croissance et très vulnérable auxune demande urbaine croissante changements climatiques ;Assurer un revenu aux producteurstout en tenant compte de la solvabilitédes consommateurs ;Edifier un marché agricole nationalouvert aux niveaux régional etinternational ; 3S’adapter aux changementsclimatiques et réduire leurs impacts.
  4. 4. Des atouts pour relever les défis Zones agro-écologiques à haut potentiel pour les productions agro-sylvo-pastoralesImportantes zones humides où il est possible de pratiquer l’irrigation : 270 000-330 000 ha (fleuve et affluents, Dallols, Maggia, Goulbis, Koramas, Irhazer, Cuvettes oasiennes, etc..).Diversité biologique naturelle Potentiel animal: 620 000 km2 de terres pâturables, plus de 36 millions de têtes toutes espèces confondues (13,9 millions UBT). Potentiel halieutique important: 400 000 ha (fleuve, mares naturelles, retenues artificielles, Komadougou, Lacs, …). Filières aux avantages comparatifs réels : le bétail et les sous-produits animaux, l’oignon, 4 le niébé, le poivron et la gomme arabique.
  5. 5. « Initiative 3N » : Une révolution verte! Une volonté politique dechanger les choses basée sur l’adhésion et la mobilisation sociale desnigériens; Objectif spécifique : «Renforcer les capacités nationales de productions alimentaires, d`approvisionnement et de résilience face aux crises et aux catastrophes » L’initiative 3N est une stratégie à dimensions multiples : alimentaire, écologique, énergétique et industrielle. L’initiative 3N : 5 axes stratégiques déclinés en :  5 programmes stratégiques  12 programmes opérationnels  23 sous programmes opérationnels 5
  6. 6. Programmes stratégiques de l’I3NPS1 : Accroissement et diversification desproductions agro-sylvo-pastorales ethalieutiquesAméliorer la capacité productive des terres etdes eaux ;Généraliser l’utilisation de techniques ettechnologies, innovantes et adaptées aux réalitésécologiques et socioéconomiques du Niger ;Créer les conditions juridiques, institutionnelleset fiscales favorisant le développement agricole, latransformation et la modernisation des systèmesdes productions. Il s’agira particulièrement à l’horizon 2015d’augmenter de 45% les productions céréalières, de45% la production du lait et de 40% la production 6de viande comparativement en comparaison à lamoyenne des 5 dernières années.
  7. 7. Programmes stratégiques de l’I3N PS2: Approvisionnement régulier desmarchés ruraux et urbains en produits agricoles et agroalimentairesPromouvoir la transformation desproduits agricoles agroindustriels afin desatisfaire une demande urbaine de plus enplus tournée vers les produits finis ;Améliorer les infrastructures et lescircuits de commercialisation y comprisl’exportation en contribuant à faciliter letransport des produits vivriers de base ;Mettre en place des infrastructures demarché 7
  8. 8. Programmes stratégiques de l’I3NPS3: Amélioration de la résilience des populations face aux changements climatiques, crises et catastrophesAméliorer l’efficacité des mécanismesd’anticipation et de coordination desinterventions en situation d’urgence;Contribuer à apporter des réponsesappropriées et adaptées dans les situationsd’urgence (accroissement des stocks deréserves ); Contribuer à l’élaboration d’un plan degestion de risques 8
  9. 9. Programmes stratégiques de l’I3NPS4: Amélioration de l’état nutritionnel des nigériennes et des nigériens Promouvoir des modèles de consommation alimentaire équilibrée et une bonne hygiène de vie Réduire la prévalence des différentes formes de malnutrition ; Assurer la prise en charge efficace de la malnutrition aigue dans les situations de crises; Renforcer le dispositif de contrôle sanitaire des denrées alimentaires; Renforcer le Système national de 9 surveillance nutritionnelle et d’évaluation des interventions de nutrition
  10. 10. Programmes stratégiques de l’I3N PS5: Animation et Coordination de l’I3Nil s’agira de :Maintenir un effort croissant et continude mobilisation de ressources publiques etprivées; Assurer une Gouvernance et unecoordination multisectorielle, multi niveauxet multi acteurs efficaces de l’I3N;Mettre en œuvre les réformes politiqueset institutionnelles pour favoriser ledéveloppement agricole et la sécuritéalimentaire et nutritionnelleMobiliser toute la population nigérienne 10autour des objectifs de l’I3N
  11. 11. COÛT DES PROGRAMMES POUR LA PÉRIODE 2011 -2015Programmes Opérationnels Coûts (millions Coûts (millions Proportion FCFA) deuros) (%)PS1. Accroissement et diversification des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiquesPO1. Accroissement des productions sous irrigation 350 000 534PO2. Accroissement des productions des cultures 100 250 153pluvialesPO3. Accroissement des productions animales 100 000 152PO4. Accroissement des productions forestières 185 000 282Sous total Programme stratégique PS1 735 250 1 121 73%PS2. Approvisionnement régulier des marchés ruraux et urbains produits agricoles etagroalimentairesPO5. Augmentation et mise en marché des denrées 35 000 53alimentaires issues de la transformationPO6. Augmentation de la disponibilité des denrées 15 000 23alimentaires issues de la transformationSous total Programme stratégique PS2 50 000 76 5%PS3. Amélioration de la résilience des populations face aux crises alimentaires et catastrophesPO7. Amélioration des mécanismes d’anticipation et de 65 000 99coordination des urgencesPO8. Amélioration des réponses apportées dans les 50 000 76situations de crises alimentaires et de catastrophes 11Sous total Programme stratégique PS3 115 000 175 12%
  12. 12. COÛT DES PROGRAMMES POUR LA PÉRIODE 2011 – 2015 (SUITE)Programmes Opérationnels Coûts Coûts Proportion (millions FCFA) (millions en % deuros)PS4. Amélioration de l’état nutritionnel des nigériensPO9. Réduction de la vulnérabilité à la 50 000malnutrition 5%Sous total Programme stratégique PS4 50 000 76PS5. Animation, coordination de la SDA/C/SAN et impulsion des réformesPO10. Mobilisation des ressources financières 24 500 37et impulsion des réformesPO11. Mobilisation et responsabilisation des 10 000 15acteursPO12. Gouvernance, coordination et suivi 16 065 24évaluation de l’InitiativeSous total Programme stratégique PS5 50 565 77 5%TOTAL GENERAL 1 000 815 1 526 100% 12
  13. 13. PRINCIPES D’INTERVENTION la concentration : actions et appuis aux niveaux des communes, des villages et des exploitations en prenant la commune comme «porte d’entrée» le ciblage : actions et appuis autour de l’amélioration significative des niveaux de productivité de systèmes choisis le genre : implication effective des femmes, des jeunes, des personnes en situation d’handicap la durabilité de la base productive: promotion des pratiques durables d’utilisation des ressources naturelles et dadaptation aux changements climatiques  la mobilisation et la responsabilisation des acteurs avec les jeunes et les femmes 13 comme fer de lance
  14. 14. CONCLUSION L’I3N est un programme d’investissement dont les ressources proviendront de l’Etat du Niger (fonds publique), des nouveaux systèmes de financements (partenariat publiques-Privés, FISAN), des PTF « aider le Niger pour qu’il s’en passe de l’aide ». Les principaux risques dans l’atteinte de l’objectif général de l’Initiative sont d’ordre sécuritaire (insécurité dans la sous région : Mali, Libye, Nigéria, …), climatique, économique et/ou financier. 14
  15. 15. Merci de votre attention 15

×