INTRODUCTION A
JAVA
PREPARÉ PAR: ING. DAVID JOSEPH
HELLO WORLD!
Plan
 Introduction a Java
 Outils de travail
 Présentation Eclipse
 Les variables en Java
 Les boucles
...
INTRODUCTION
• JAVA est un langage développé par SUN et qui selon ses
concepteurs est :
1) Simple
2) Orienté objets
3) Rob...
INTRODUCTION
• Simple
Cette notion est relative mais par rapport au C++, JAVA est plus simple à utiliser. En
particulier, ...
INTRODUCTION
• Indépendant des architectures matérielles
Le compilateur génère un code universel le « byte-code ». Un inte...
LES OUTILS DE TRAVAIL
• Pour programmer en Java vous aurez a utiliser ce qu’on appelle SDK, JDK, JRE. C’est quoi?
• JDK
Le...
LES OUTILS DE TRAVAIL
• SDK
Un kit de développement ou trousse de développement logiciel est un ensemble
d'outils permetta...
LES OUTILS DE TRAVAIL
• JRE
L'environnement d'exécution Java (abr. JRE pour Java Runtime
Environment), parfois nommé simpl...
PRÉSENTATION ECLIPSE
L'IDE (Integrate Development
Environnement) Eclipse Platform est
principalement écrit en Java.
Eclips...
LES VARIABLES
• En JAVA, il faut déclarer toute les variables en précisant leur type. On
peut éventuellement ajouter des m...
LES VARIABLES
• Les littéraux
Les littéraux définissent les valeurs qui sont utilisées par les programmes. Il en existe tr...
LES VARIABLES
• Flottants
Deux types de flottants existent : simple précision (float) ou double précision (double).
• Cara...
LES BOUCLES
• Ces structures permettent une exécution répétitive du code
(boucle). L’exécution cesse quand une condition d...
LES BOUCLES
• WHILE
On exécute un bloc d’instruction tant que une condition est vraie.
while (condition) {
instructions ;}...
LES BOUCLES
• DO…WHILE
Cette structure est très proche de la structure while. Sa syntaxe est :
do{
instructions;}
while (c...
LES BOUCLES
• FOR
La structure de la boucle for est la suivante :
for (exp1 ; exp2 ; exp3)
instruction;
Si le corps de la ...
LES CONDITIONS
• Exécution conditionnelle
Il existe en JAVA deux structures :
1) if(condition) {bloc vrai;} else{bloc faux...
COMPOSITION DU CODE D’UN PROGRAMME
• Exemple super simple
EXAMEN
• Passez votre examen en ligne sur notre site:
wikinfosysteme.azurewebsites.net/fcn
TP
• Ecrire un programme calculant la sommes des n premiers
termes de la série 1+2+3+….+n la valeur de n sera lue et
donné...
REFERENCE
• http://ressources.univ-lemans.fr
• http://www.wikipedia.org
• Apprenez a programmer a Java
• Java pour enfants
• Préparé par: ING. David Joseph
• Révisé par: Mario Joseph
• Date publication: 06/06/2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction a Java

917 vues

Publié le

Introduction a Java, pour mieux comprendre ce que c'est Java, et mieux comprendre tout le potentiel Java. Nous vous offrons quelques notions en Java.

Publié dans : Développement personnel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
917
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction a Java

  1. 1. INTRODUCTION A JAVA PREPARÉ PAR: ING. DAVID JOSEPH
  2. 2. HELLO WORLD! Plan  Introduction a Java  Outils de travail  Présentation Eclipse  Les variables en Java  Les boucles  Les conditions  Composition du code d’un programme Java  Examen d’ évaluation  TP
  3. 3. INTRODUCTION • JAVA est un langage développé par SUN et qui selon ses concepteurs est : 1) Simple 2) Orienté objets 3) Robuste et sûr 4) Indépendant des architectures matérielles 5) Multitâches.
  4. 4. INTRODUCTION • Simple Cette notion est relative mais par rapport au C++, JAVA est plus simple à utiliser. En particulier, il n’existe pas de pointeurs explicites et la gestion de la mémoire est transparente pour le programmeur. • Orienté objets Un objet informatique est une entité munie de propriétés et de méthodes capables d’agir sur ses propriétés ou de réaliser certaines actions. Un objet contient des données et du code permettant de les manipuler. Dans JAVA, cette notion est poussée à l’extrême puisque dans ce langage tout est objet y compris le programme. • Robuste et sûr Le typage des données est extrêmement strict. Aucune conversion de type implicite pouvant provoquer une perte de précision n’est possible. Comme les pointeurs ne sont pas accessibles les erreurs de gestion mémoire sont impossibles. Pour les applets, il est en
  5. 5. INTRODUCTION • Indépendant des architectures matérielles Le compilateur génère un code universel le « byte-code ». Un interpréteur spécifique à l’ordinateur hôte appelé « machine-virtuelle » permet l’exécution des programmes. La représentation des données étant indépendante de la machine qui exécute le code, les résultats des calculs sont indépendants de cette machine. Dans les versions récentes des machines virtuelles, un compilateur génère un code directement exécutable sur la machine ce qui permet d’obtenir des performances comparables à celle d’un langage directement compilé. • Multitâches JAVA permet l’exécution en apparence simultanée de plusieurs processus. En réalité on accorde de façon séquentielle un peu du temps processeur à chaque processus. On dit aussi multithread.
  6. 6. LES OUTILS DE TRAVAIL • Pour programmer en Java vous aurez a utiliser ce qu’on appelle SDK, JDK, JRE. C’est quoi? • JDK Le Java Development Kit (JDK) désigne un ensemble de bibliothèques logicielles de base du langage de programmation Java, ainsi que les outils avec lesquels le code Java peut être compilé, transformé en byte code destiné à la machine virtuelle Java. Il existe plusieurs éditions de JDK, selon la plate-forme Java considérée (et bien évidemment la version de Java ciblée) : 1) JSE pour la Java 2 Standard Edition également désignée J2SE ; 2) JEE, sigle de Java Enterprise Edition également désignée J2EE ; 3) JME 'Micro Edition', destinée au marché mobiles ; 4) etc.
  7. 7. LES OUTILS DE TRAVAIL • SDK Un kit de développement ou trousse de développement logiciel est un ensemble d'outils permettant aux développeurs de créer des applications de type défini (par exemple pour iOS, Android, BlackBerry 10, Symbian, Bada, Windows Phone 7, Windows Phone 8 ou Windows 8). Les kits de développement logiciels sont souvent désignés par le sigle anglais SDK (Software Development Kit) ou devkit. Ils sont en général fournis avec : 1) les langages de programmation ; 2) les jeux vidéo (éditeurs de niveau, compilateurs, etc.). Il existe aussi des kits de développement matériels, utiles ou nécessaires notamment pour le développement d'applications sur les consoles de jeux.
  8. 8. LES OUTILS DE TRAVAIL • JRE L'environnement d'exécution Java (abr. JRE pour Java Runtime Environment), parfois nommé simplement 'Java', est une famille de logiciels qui permet l'exécution des programmes écrits en langage de programmation Java, sur différentes plateformes informatiques. Il est distribué gratuitement par Oracle Corporation, sous forme de différentes versions destinées aux systèmes d'exploitation Windows, Mac OS X et Linux, toutes conformes aux Java Specification Requests (JSR). JRE est souvent considéré comme une plateforme informatique au même titre qu'un système d'exploitation (OS).
  9. 9. PRÉSENTATION ECLIPSE L'IDE (Integrate Development Environnement) Eclipse Platform est principalement écrit en Java. Eclipse est un projet, décliné et organisé en un ensemble de sous- projets de développements logiciels, de la Fondation Eclipse visant à développer un environnement de production de logiciels libre qui soit extensible, universel et polyvalent, en s'appuyant principalement sur Java. Son objectif est de produire et fournir des outils pour la réalisation de logiciels, englobant les activités de programmation
  10. 10. LES VARIABLES • En JAVA, il faut déclarer toute les variables en précisant leur type. On peut éventuellement ajouter des modificateurs. Ainsi déclarer une variable « final » revient à créer une constante car le compilateur refusera toutes les instructions modifiant la valeur de cette variable. On peut effectuer une affectation ou assignation (donner une valeur) en déclarant une variable. Lors de sa création une variable reçoit toujours une valeur par défaut. (0 pour les entiers, 0.0 pour les flottants, false pour les booléens, null pour les objets).
  11. 11. LES VARIABLES • Les littéraux Les littéraux définissent les valeurs qui sont utilisées par les programmes. Il en existe trois catégories les booléens, les nombres et les caractères. • Booléens Deux valeurs possibles true (vrai) et false (faux). • Entiers Il est possible d’exprimer les entiers en décimal, octal et hexadécimal. int i = 10 ; //format décimal int i = 010; //format octal : le nombre commence par un zéro. int i = 0x10; /*format hexadécimal : le nombre commence par un zéro suivi d’un x (majuscule ou minuscule)*/ long k = 123L //forçage au type long par ajout d’un L (ou l) à la fin. Il en existe 4 types qui différent par la taille : byte (1 octet), short (2 octets), int (4 octets), long (8 octets).
  12. 12. LES VARIABLES • Flottants Deux types de flottants existent : simple précision (float) ou double précision (double). • Caractères (char) La représentation d’un caractère est un caractère placé entre deux apostrophes ( ' ). Les caractères de JAVA respectent le codage « Unicode » sur 2 octets. • Chaînes de caractères (String) Les chaînes de caractères sont formées par une succession de caractères entourés par des guillemets ("). Elles correspondent au type String qui est une classe à part entière dotée de constructeurs et de méthodes spécifiques. • Tableaux • Les tableaux sont déclarés en post-fixant soit le type des variables du tableau soit le nom de celui-ci avec des crochets. On y reviendra plus tard.
  13. 13. LES BOUCLES • Ces structures permettent une exécution répétitive du code (boucle). L’exécution cesse quand une condition de test n’est plus remplie. Dans JAVA, il existe trois structures itératives: 1) while 2) do…while 3) for
  14. 14. LES BOUCLES • WHILE On exécute un bloc d’instruction tant que une condition est vraie. while (condition) { instructions ;} Déroulement : A l’entrée dans la structure, on évalue le booléen (condition). Si le test est vrai, on exécute l’instruction qui suit (ou le bloc). On réévalue la condition. Si elle est toujours vraie, on exécute à nouveau le corps de la boucle et ainsi de suite jusqu’à la condition devienne fausse. On saute alors à l’instruction qui suit le corps de la boucle. Si le test est faux au départ, le contenu de la boucle n'est jamais exécuté. L’une des instructions du corps de la boucle doit faire évoluer la valeur de condition sinon on obtient une boucle sans fin.
  15. 15. LES BOUCLES • DO…WHILE Cette structure est très proche de la structure while. Sa syntaxe est : do{ instructions;} while (condition); Dans cette boucle faire_tant_que, la condition est évaluée après l’exécution du corps de la boucle. Elle est au minimum exécutée une fois même si la condition à tester est fausse au départ.
  16. 16. LES BOUCLES • FOR La structure de la boucle for est la suivante : for (exp1 ; exp2 ; exp3) instruction; Si le corps de la boucle contient plusieurs instructions, on utilise des accolades pour définir le bloc à itérer. exp1 initialise le compteur (après une déclaration éventuelle auquel cas la portée de la variable compteur est limitée à la boucle) exp2 est une condition de test qui est évaluée à chaque passage. La boucle est exécutée tant que exp2 est vraie. Après exécution du contenu de la boucle, exp3 est exécutée. Cette expression est souvent l’incrémentation du compteur mais ce n’est pas obligatoire. La boucle for quand le nombre d’itérations est connu a priori.
  17. 17. LES CONDITIONS • Exécution conditionnelle Il existe en JAVA deux structures : 1) if(condition) {bloc vrai;} else{bloc faux;} 2) Switch switch (variable){ //début du bloc switch case cas1: //cas1 = char, byte, short ou int instruc11; instruc12; break ; //si ce break est omis, on exécute aussi instruc21 et instruc22 case cas2 : instruc21; instruc22; break; default : instruc_par_defaut; } // fin du bloc switch
  18. 18. COMPOSITION DU CODE D’UN PROGRAMME • Exemple super simple
  19. 19. EXAMEN • Passez votre examen en ligne sur notre site: wikinfosysteme.azurewebsites.net/fcn
  20. 20. TP • Ecrire un programme calculant la sommes des n premiers termes de la série 1+2+3+….+n la valeur de n sera lue et donnée. • Ecrire un programme qui affiche le double des nombres entre 5 et 95
  21. 21. REFERENCE • http://ressources.univ-lemans.fr • http://www.wikipedia.org • Apprenez a programmer a Java • Java pour enfants
  22. 22. • Préparé par: ING. David Joseph • Révisé par: Mario Joseph • Date publication: 06/06/2014

×