Grande Guerre (2)

2 445 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 445
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Grande Guerre (2)

  1. 1. La Grande Guerre 1914-1918
  2. 3. ● En quoi peut-on dire que la Grande Guerre fut une guerre totale , constituant une rupture fondamentale dans l’histoire de la France et du monde? ● Comment les Français ont-ils vécu et se sont-ils représentés la Première Guerre mondiale?
  3. 4. B. La question du consentement Comment les poilus ont-ils tenus? Pourquoi ont-ils accepté de se battre?
  4. 5. La fidélité aux copains : l’une des raisons de tenir Groupe de poilus à l’entrée d’un abri, tranchée de première ligne, bois d’ Hirtzbach (Haut-Rhin), juin 1917.
  5. 9. Les objets de la Grande Guerre
  6. 10. La religion au service de la guerre (Historial de la Grande Guerre, Péronne)
  7. 12. Une réclame pendant la guerre (Historial de la Grande Guerre, Péronne)
  8. 15. Un essai de contre-propagande: « Les barbares allemands. Tout sentiment de vengeance Contre un sang innocent Est bien éloigné de son âme , Son cœur est si bon ».
  9. 16. Affiche américaine, 1917
  10. 17. C. Une guerre totale
  11. 18. + La mondialisation du conflit
  12. 19. Le monde et le premier conflit mondial
  13. 25. + Les civils sont au cœur de la guerre
  14. 28. Soci é t é m é tallurgique du P é rigord – Usines de Fumel, 1914-1917
  15. 30. L’exemple des enfants dans la guerre
  16. 32. Affiche conçue par des écoliers
  17. 35. Carte postale
  18. 36. + une mobilisation totale au service de la guerre
  19. 37. 9 millions de Français mobilisés (900 morts par jour pendant la guerre)
  20. 39. Affiche pour un emprunt national, 1915 (Historial de la Grande Guerre, Péronne)
  21. 41. Quelques exemples de « bourrage de crâne »: " Les Allemands tirent fort mal et fort bas ; quant aux obus, ils n'éclatent pas dans la proportion de 80 %." in Journal , 19 août 1914 « Nos troupes, d'ailleurs, maintenant, se rient de la mitrailleuse (...) On n'y fait plus attention » in Le Petit Parisien , L. Montel, 11 octobre 1914
  22. 42. « La force noire »
  23. 43. III. 1917-1918: De la crise au dénouement en faveur des alliés
  24. 44. A. 1917 , année de crises
  25. 45. Déjeuner de poilu, place Royale. (Reims. Marne.1er avril 1917).
  26. 49. B. 1918 , retour à la guerre de mouvement
  27. 50. Affiche française de Saunier, 1917 .
  28. 55. Les conditions de l'armistice et du Traité de Versailles sur le front Ouest
  29. 56. Se souvenir
  30. 58. Le défilé de la victoire à Paris, 14 juillet 1919
  31. 60. Le soldat inconnu sous l’Arc de triomphe
  32. 61. Des « gueules-cassées »
  33. 65. Le marché de Lens, août 1919
  34. 66. Monuments aux morts d ’ Agen, inauguration – 12 octobre 1924
  35. 68. Affiche pacifiste

×