Xavier LARVOR 1
Table de lTable de l’’indice et de laindice et de la
charge glyccharge glycéémiquemique
L’indice glycémiqu...
Xavier LARVOR 2
Xavier LARVOR 3
Xavier LARVOR 4
Xavier LARVOR 5
Indice glycIndice glycéémique faible (suite)mique faible (suite)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

5 tables ig

158 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
158
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

5 tables ig

  1. 1. Xavier LARVOR 1 Table de lTable de l’’indice et de laindice et de la charge glyccharge glycéémiquemique L’indice glycémique doit être mis en regard de la quantité de glucides pour 100 g. Il définit l’effet hyperglycémiant des aliments à l’origine du stockage des graisses. Il convient de retenir la hiérarchie suivante, du plus fort au plus faible indice glycémique : 1. Boulangerie industrielle, céréales raffinées, pain blanc, viennoiserie, pâtisserie, confiserie, certains féculents (pomme de terre) : limiter au maximum 2. Céréales semi-complètes (exemples : riz, sarrasin), fruits frais, légumineuses (pois, haricots, lentilles, soja…) : consommer sans excès 3. Légumes (tous sauf pommes de terre), fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes, pistaches…) : à privilégier chaque jour Pour lire les tables : Glu. : Glucide(s) en g pour 100 g IG : Indice glycémique CG : Charge glycémique (=IG×Glu÷100) C’est la CG qui est importante, car elle découle des 2 précédents. Elle correspond à une portion moyenne de l’aliment concerné. Elle est faible si inférieure à 10 : privilégier ces aliments
  2. 2. Xavier LARVOR 2
  3. 3. Xavier LARVOR 3
  4. 4. Xavier LARVOR 4
  5. 5. Xavier LARVOR 5 Indice glycIndice glycéémique faible (suite)mique faible (suite)

×