Hommage à MOZART !

838 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
838
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hommage à MOZART !

  1. 1. Wolfgang Amadeus Mozart Youcef L’asnami
  2. 2. Trazom ! Il aimait écrire et parler à l’envers ses prénoms supposés. Rares sont ceux qui connaissent son vrai nom ! Précurseur du sms, il écrivit à sa sœur Nannerl : g-a-c-o-b-i-a-l (je lui ai assez obéit !).. Il était petit. Très petit. Pas beau avec un nez gonflé et des yeux globuleux, mais polyglotte. Il aimait les femmes, le luxe, les jeux de hasard, jouer au fou, rire aux éclats.
  3. 3. Il a connu le mépris. Les puissants de cette époque le traitèrent de « crétin », de « gueux » et de « voyou ». Il aimait la vulgarité, était contre l’ordre bourgeois, rebelle.. IL dépensait sans compter et vivait au-dessus de ses moyens jusqu’à s’endetter chez des amis. Il intégra la franc-maçonnerie presque par opportunisme, comptant sur d’éventuelles commandes de certaines de ses œuvres par cette organisation.
  4. 4. Je vous le dis devant Dieu, et en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse, en personne ou de nom. Il a du goût et en outre, la plus grande science de la composition. Haydn - février 1785.
  5. 5. « Ô privilège du génie ! Lorsqu’on vient d’entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui. » Sacha Guitry
  6. 6. Papa chéri, Je ne puis écrire en vers, je ne suis pas poète. Je ne puis distribuer les phrases assez artistement pour leur faire produire des ombres et des lumières, je ne suis pas peintre. Je ne puis non plus exprimer par des signes et une pantomime mes sentiments, mes pensées, je ne suis pas danseur. Mais je le puis par les sons: je suis musicien.
  7. 7. « Je cherche les notes qui s’aiment. » Mozart
  8. 8. « La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l'âme chercher le chagrin qui nous dévore. » Stendhal
  9. 9. Ni intelligence élevée, ni imagination, ni toutes deux ensemble ne font le génie. Amour ! Amour ! Amour ! voilà l'âme du génie ! Mozart
  10. 10. ... vivre autant d'année qu'il sera nécessaire, jusqu'à ne plus pouvoir faire absolument rien de neuf en musique... Mozart
  11. 11. Je n'aime pas ceux qui ne rient jamais, ce ne sont pas des gens sérieux.
  12. 12. Lettre à Puchberg, son seul recours face à ses problèmes d'argent. « Mais puisque me voici, une fois encore, et la dernière, dans le moment le plus critique de tous, qui doit décider de tout mon avenir, je fais encore appel à vous, plein de confiance dans cette amitié et cette affection de Frère que vous m'avez conservées, pour me venir en aide selon tout votre pouvoir. Vous savez comment ma situation actuelle, si elle était connue, me ferait du tort dans mes démarches près de la Cour...; combien il est nécessaire qu'elle reste un secret. Car on juge, à la Cour, non sur les circonstances, mais uniquement, hélas! sur les apparences. Vous savez, d'ailleurs, et êtes assurément bien persuadé, que si, comme je puis à présent formellement I'espérer, je suis heureux dans ma requête, vous n'aurez rien perdu du tout... Avec quel plaisir je réglerai alors toutes mes dettes vis-à-vis de Avec quel plaisir je vous remercierai !tout en me reconnaissant d'ailleurs à jamais votre obligé! Quelle agréable impression, une fois atteint enfin le but poursuivi !... Quelle impression divine, si l'on y a été aidé !... Mes larmes ne me permettent pas d'achever ce tableau... Bref!... tout mon bonheur à venir est entre vos mains... Faites selon votre noble cœur... faites ce que vous pourrez, et pensez que vous le faites pour un homme loyal et reconnaissant à jamais, que sa situation rend plus malheureux à cause de vous qu'à cause de lui-même! «
  13. 13. Il est des amitiés qu'on est aussi content de lier que d'oublier. Les noces de Figaro
  14. 14. Si seulement je pouvais graver dans l'esprit de tout ami de la musique, mais surtout dans l'esprit des puissants de cette terre, les inimitables travaux de Mozart, leur faire entendre avec la compréhension musicale et l'émotion que j'y apporte moi-même, par Dieu, les nations rivaliseraient pour avoir ce joyaux chez elles. Prague doit particulièrement s'efforcer de ne pas le laisser échapper, en l'enchâssant comme il le mérite. La vie des grands génies est trop souvent attristée par l'insouciante ingratitude de leurs admirateurs. Je m'étonne que Mozart, cet être unique, ne soit pas encore appointé dans une cour impériale ou royale. Pardonnez-moi si je déraille, j'aime trop cet homme! « Joseph Haydn
  15. 15. Cette œuvre n’est pas un documentaire mais bien une fiction. Tout droit sorti de l’imagerie romantique, ce film se permet de nombreux écarts avec ce que nous savons de la réalité. « Si les mozartiens, malgré les énormités dont il est émaillé, n’ont pas bronché à sa sortie, en 1984, c’est parce qu’ « Amadeus » était aussi la reconstitution somptueuse d’une époque révolue mais qui nous fascine toujours, avec d’excellents acteurs et une bande-son évidement superlative. Et ce film a effectivement enchanté plusieurs générations d’amoureux de Mozart, tout en permettant à d’innombrables collégiens et lycéens, dûment encadrés par leurs professeurs de musique, de découvrir le « Génie de Salzbourg » ailleurs que dans une salle de classe. »
  16. 16. Mozart a mis la bonté dans l'amour. Il ne songe point comme Rossini à prendre du plaisir; il n'est pas transporté comme Beethoven par un sentiment sublime, par le violent contraste du ciel subitement ouvert au milieu d'un désespoir continu. Il songe à rendre heureuse la personne qu'il aime.
  17. 17. Écoutez !
  18. 18. En tout domaine, le génie de l'enfance est de découvrir l'essentiel sans connaître le nom qu'il porte. Cesbron
  19. 19. Tendez l’oreille !
  20. 20. Appréciez cette sublime musique ! C’est MOZART ! Tout simplement
  21. 21. Mozart meurt le 5/12/1791 à l'âge de 35 ans ! Enterré dans une tombe commune, son corps n’a jamais été retrouvé!

×