BYOD et virtualisation Top 10 des points clés de l’étude Cisco IBSG Horizons

1 928 vues

Publié le

Qu’on le veuille ou non, les entreprises sont désormais entrées dans un monde « post PC », dans lequel le réseau doit prendre en compte les nouveaux choix à tous les niveaux de la pile, notamment les systèmes d’exploitation et les applications traditionnelles, mobiles et de réseaux sociaux, diverses architectures serveur et une large gamme de périphériques mobiles allant des smartphones aux tablettes, en passant par d’autres outils de mobilité. Cisco Internet Business Solutions Group (IBSG) a réalisé des recherches et une analyse complète pour découvrir les points clés des tendances du BYOD (Bring Your Own Device) et de la virtualisation des postes de travail au sein des entreprises américaines . Dans le cadre de l’étude de Cisco IBSG Horizons sur le BYOD et la virtualisation, 600 responsables informatiques d’entreprise issus de 18 secteurs ont été interrogés. Ce document présente les 10 principaux points clés.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 928
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 035
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BYOD et virtualisation Top 10 des points clés de l’étude Cisco IBSG Horizons

  1. 1. Rapport d’étude Cisco IBSG HorizonsBYOD et virtualisation Joel Barbier Joseph BradleyTop 10 des points clés de l’étude Cisco IBSG James Macaulay Richard MedcalfHorizons Christopher Reberger Introduction Qu’on le veuille ou non, les entreprises sont désormais entrées dans un monde « post PC », dans lequel le réseau doit prendre en compte les nouveaux choix à tous les niveaux de la pile, notamment les systèmes d’exploitation et les applications traditionnelles, mobiles et de réseaux sociaux, diverses architectures serveur et une large gamme de périphériques mobiles allant des smartphones aux tablettes, en passant par d’autres outils de mobilité. Cisco Internet Business Solutions Group (IBSG) a réalisé des recherches et une analyse complète pour découvrir les points clés des tendances du BYOD (Bring Your Own Device) et de la virtualisation des postes de travail au sein des entreprises américaines . Dans le cadre de l’étude de Cisco IBSG Horizons sur le BYOD et la virtualisation, 600 responsables informatiques d’entreprise issus de 18 secteurs ont été interrogés. Ce document présente les 10 principaux points clés. Il faut noter que le BYOD n’est que la partie émergée de l’iceberg en termes de bénéfices apportés par la mobilité. De nombreux autres éléments entrent également en jeu. Par exemple, le cloud joue un rôle essentiel pour tenir les promesses que nous fait entrevoir le BYOD. Cependant, le BYOD et la virtualisation des postes de travail ont déjà un impact significatif sur l’entreprise et cette tendance va certainement s’accentuer dans les mois à venir.Soixante-dix-huit pour cent Point clé n° 1 :des employés de bureau La mobilité est omniprésente.américains utilisent un • Soixante-dix-huit pour cent des employés de bureau américains utilisent un périphérique mobile (p. ex. un ordinateur portable, un smartphone ou unepériphérique mobile à des tablette) à des fins professionnelles.fins professionnelles. • Les personnes interrogées ont indiqué que 65 pour cent des employés de bureau de leur entreprise avaient besoin d’une connectivité mobile pour faire leur travail. • Quarante-quatre pour cent des employés qualifiés travaillent depuis chez eux au moins une fois par semaine. • Cisco IBSG estime que le télétravail une fois par semaine permet d’économiser chaque année 2 500 $ par employé. Internet BusinessPage 1 Cisco IBSG © 2012 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Solutions Group (IBSG)  
  2. 2. Rapport d’étude Cisco IBSG HorizonsD’ici 2014, le nombre Point clé n° 2 :moyen de périphériques L’essor de la mobilité a profondément influencé l’informatique.connectés par employé • D’ici 2014, le nombre moyen de périphériques connectés par employé qualifié qualifié atteindra 3,3. atteindra 3,3, contre 2,8 en 2012 (soit une hausse de 18 pour cent). • En moyenne, les initiatives de mobilité représenteront 20 pour cent des budgets informatiques en 2014, contre 17 pour cent en 2012. Point clé n° 3 : Pendant combien de temps encore les modèles de financement traditionnels existeront-ils ? • Soixante-deux pour cent des entreprises des personnes interrogées financent à la fois les périphériques des employés et leurs plans de mobilité voix/données. • Soixante-quinze pour cent des personnes interrogées pensent que la proportion des périphériques personnels des employés connectés aux réseaux d’entreprise augmentera de « un peu » à « beaucoup » au cours des deux prochaines années. • Quarante et un pour cent des personnes interrogées ont indiqué qu’une majorité des smartphones se connectant au réseau de leur entreprise appartenaient aux employés. • Selon Cisco IBSG, les employés souhaitent investir pour améliorer leurs conditions de travail. Les employés de Cisco BYOD, par exemple, dépensent en moyenne 600 $ pour acheter leurs périphériques préférés. Point clé n° 4 :Les deux principaux Le BYOD est là et ce n’est pas une mauvaise chose.avantages perçus du BYOD • Quatre-vingt-huit pour cent des responsables informatiques interrogés perçoivent la consumérisation croissante des technologies au sein de l’entreprise.étaient l’amélioration de laproductivité des employés • Soixante-dix pour cent d’entre eux considèrent la consumérisation comme et une meilleure satisfaction « plutôt » ou « extrêmement » positive pour leur entreprise.professionnelle. Point clé n° 5 : Le BYOD offre de nombreux avantages à l’entreprise. • Les deux principaux avantages perçus du BYOD sont l’amélioration de la productivité des employés, ce qui se traduit par un plus grand nombre d’opportunités de collaboration et une meilleure satisfaction professionnelle. • Les avantages du BYOD varient selon les exigences professionnelles et le poste des employés. Cisco IBSG estime que les bénéfices annuels du BYOD vont de 300 à 1 300 $, selon le poste.Page 2 Cisco IBSG © 2012 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés.
  3. 3. Rapport d’étude Cisco IBSG HorizonsLes principaux défis Point clé n° 6 :du BYOD cités étaient Le BYOD apporte son lot de défis à relever.(1) de garantir la sécurité/ • Les principaux défis du BYOD cités étaient (1) de garantir la sécurité/ confidentialité des données confidentialité des données d’entreprise et (2) de fournir une assistance informatique aux nombreuses plates-formes mobiles.d’entreprise et (2) de fournirune assistance informatique • Trente-six pour cent des personnes interrogées ont déclaré que le service informatique de leur entreprise offrait une assistance complète pour lesaux nombreuses plates- périphériques personnels des employés connectés au réseau de l’entrepriseformes mobiles. et 48 pour cent ont indiqué que ces services prenaient en charge certains périphériques sélectionnés. Onze pour cent d’entre elles ont déclaré que leur entreprise tolérait les périphériques personnels des employés mais ne les prenait pas en charge et seulement cinq pour cent ont rapporté l’interdiction de ces périphériques au sein de leur organisation. • Selon Cisco IBSG, 86 pour cent des coûts du BYOD ne sont pas liés au matériel. Cette proportion souligne l’importance du choix de modèles appropriés de gouvernance et d’assistance afin de contrôler ces coûts. Point clé n° 7 : Les employés souhaitent contrôler leurs conditions de travail. • Les employés se tournent vers le BYOD car ils souhaitent exercer plus de contrôle sur leurs conditions de travail, ce qui améliore leur productivité et leurQuarante-et-un pour cent satisfaction.des personnes interrogées • Quarante pour cent des personnes interrogées ont cité le « choix du ont cité le « choix du périphérique » comme leur priorité BYOD principale (c’est-à-dire la capacité d’utiliser leur périphérique préféré en tous lieux).périphérique » comme leurpriorité BYOD principale • La seconde priorité est le souhait de réaliser des activités personnelles sur le lieu de travail et des activités professionnelles pendant leur temps personnel.(c’est-à-dire la capacitéd’utiliser leur périphérique • Ils souhaitent également apporter leurs propres applications au travail. préféré en tous lieux). Soixante-neuf pour cent des personnes interrogées ont déclaré que les applications non autorisées (en particulier les réseaux sociaux, messageries hébergées sur le cloud et messageries instantanées) sont d’un peu à beaucoup plus utilisées aujourd’hui qu’il y a deux ans. Point clé n° 8 : La virtualisation des postes de travail se développe. • La virtualisation des postes de travail permet aux employés de bénéficier d’une expérience similaire sur une large gamme de périphériques (des ordinateurs de bureau et portables aux smartphones et tablettes). Cette capacité est aussi appelée infrastructure de bureau virtuel (VDI), bureau virtuel hébergé (BVH), desktop as a service (DaaS) ou server-based computing. • Quatre-vingts pour cent des personnes interrogées ont indiqué qu’elles ont pleinement conscience de la virtualisation des postes de travail, contre 18 pour cent qui n’en sont que relativement conscientes.Page 3 Cisco IBSG © 2012 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés.
  4. 4. Rapport d’étude Cisco IBSG Horizons • Soixante-huit pour cent des personnes interrogées pensaient qu’une majorité des postes d’employés qualifiés étaient compatibles avec la virtualisation des postes de travail. • Cinquante pour cent d’entre elles ont signalé que leur entreprise mettait en place une stratégie de virtualisation des postes de travail. Point clé n° 9 La virtualisation des postes de travail génère aussi des inquiétudes.Soixante-huit pour • Alors que 70 % des responsables informatiques reconnaissent qu’au moins la cent des personnes moitié des employés de leur entreprise pourraient bénéficier de la virtualisationinterrogées pensaient des postes de travail, ils expriment également certaines inquiétudes.qu’une majorité des postes • La principale (33 pour cent des personnes interrogées) est la protection des d’employés qualifiés données : veiller à ce que seules les personnes autorisées aient accès auxétaient compatibles avec la données sensibles des sociétés et des clients. La deuxième préoccupation concerne la continuité des activités : la capacité à poursuivre le travail malgrévirtualisation des postes de les conditions défavorables, telles que les interruptions liées aux risquestravail. naturels ou d’origine humaine. Point clé n° 10 Le fort impact de la virtualisation des postes de travail sur les activités.Les personnes interrogées • La virtualisation des postes de travail s’impose déjà et continuera à avoir un estiment que les trois impact significatif sur les activités de l’entreprise. Ce sont les trois domaines suivants qui bénéficieront le plus de la virtualisation : (1) la continuité desdomaines suivants activités, (2) la productivité des employés et (3) les coûts informatiques.bénéficieront le plus decette virtualisation : (1) la • Les priorités de virtualisation concernaient les périphériques suivants : ordinateurs portables (81 pour cent), ordinateurs de bureau (76 pour cent),continuité des activités, smartphones (64 pour cent) et tablettes (60 pour cent).(2) la productivité desemployés et (3) les coûts • Les quatre principaux postes considérés comme étant concernés par cette virtualisation étaient (1) les employés en contact avec les clients/sur le terrain,informatiques. (2) ceux manipulant des données sensibles de l’entreprise, (3) ceux travaillant fréquemment depuis leur domicile et (4) les cadres. • La virtualisation des postes de travail et le BYOD changent la façon de fournir les applications aux employés. Par exemple, 35 pour cent des personnes interrogées ont déclaré que les employés peuvent télécharger uniquement les applications pré-approuvées depuis le magasin d’applications de l’entreprise et 23 pour cent ont indiqué que les applications disponibles dans ce magasin sont non seulement des applications approuvées mais aussi non standard.Page 4 Cisco IBSG © 2012 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés.
  5. 5. Rapport d’étude Cisco IBSG Horizons À propos de Cisco IBSG Horizons Horizons est un programme de recherche et d’analyse multimodal visant à identifier les opportunités de transformation d’activités générées par l’innovation technologique. L’approche multimodale d’Horizons concerne trois principaux domaines : (1) la recherche primaire telle que les enquêtes clients, groupes de discussion et entretiens avec des experts du sujet, (2) la recherche secondaire approfondie auprès de leaders du marché et de personnes influentes et (3) l’application d’analyses prévisionnelles pour recueillir des données sur les innovations technologiques et quantifier leur impact. Pour en savoir plus sur l’étude de Cisco IBSG Horizons portant sur le BYOD et la virtualisation, contactez : Joel Barbier Cisco IBSG, Recherche et pratiques économiques jbarbier@cisco.com Joseph Bradley Cisco IBSG, Recherche et pratiques économiques josbradl@cisco.com James Macaulay Cisco IBSG, Recherche et pratiques économiques jmacaula@cisco.com Richard Medcalf Cisco IBSG, Recherche et pratiques économiques rmedcalf@cisco.com Christopher Reberger Cisco IBSG, Recherche et pratiques économiques creberge@cisco.comInformations complémentairesCisco Internet Business Solutions Group (IBSG), le service mondial de conseil de l’entreprise, aide les directeurs des plus grandesorganisations publiques et privées mondiales à relever les défis commerciaux critiques. En reliant stratégie, processus et technologie, lesexperts du secteur Cisco IBSG permettent aux clients de transformer leurs idées visionnaires en valeur.Pour plus d’informations sur IBSG, visitez le site http://www.cisco.com/ibsg

×