Entreprise, cloud et datacentre

5 335 vues

Publié le

L'informatique en mode cloud permet une approche à la demande et rentable, n'importe quand, n'importe où et sur tout type d'appareil. L'entreprise s’appuyant sur l’infrastructure cloud sera à même de répondre facilement et efficacement à ses besoins informatiques…

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 335
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 132
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Entreprise, cloud et datacentre

  1. 1. LIVRE BLANC EQUINIXENTREPRISE,CLOUD ETDATACENTRE
  2. 2. SommaireLentreprise prête pour le cloud...................................................................................................... 3Linformatique, un domaine en constante évolution....................................................................... 4Le cloud pour qui et pourquoi ?...................................................................................................... 6Définition de linformatique en cloud................................................................................... 6Caractéristiques essentielles ......................................................................................... 6Modèles de service en cloud.............................................................................................. 7Modèles de déploiement en cloud...................................................................................... 8Caractéristiques du cloud public.................................................................................... 8Aperçu des clouds privés............................................................................................... 9Hybride - Alliance entre public et privé .......................................................................... 9Activation du cloud en entreprise ................................................................................................. 11Identification des utilisateurs et de leurs besoins............................................................. 11Définition des impératifs de performance......................................................................... 12Trois étapes vers une entreprise en mode cloud............................................................. 13Étape 1 : optimiser le réseau ..................................................................................... 13Étape 2 : Distribution dapplications........................................................................... 14Étape 3 : Exploitation des fournisseurs de services en mode cloud......................... 15Avantage des applications cloud...................................................................................... 16Éléments à prendre en compte lors de la mise en place dapplications cloud............................ 18Comprendre les réseaux .................................................................................................. 18Plateformes en mode cloud.............................................................................................. 20Déploiement mondial........................................................................................................ 20Platform Equinix™ : Une plateforme dinterconnexion à échelle mondiale................................ 21Résumé et recommandations....................................................................................................... 242
  3. 3. Lentreprise prête pour le cloudToute société capable de sadapter rapidement et efficacement aux évolutions informatiquesprésente un avantage certain sur ses concurrents. Elle sera mieux à même de tirer parti denouvelles opportunités. De plus, à condition de ne se procurer et de ne consommer que ce dontelle a besoin, et donc sans gaspiller, elle fera dimportantes économies.Linformatique en mode cloud permet une approche à la demande et rentable, nimporte quand,nimporte où et sur tout type dappareil. Lentreprise s’appuyant sur l’infrastructure cloud sera àmême de répondre facilement et efficacement à ses besoins informatiques par le biais desservices en mode cloud. La gestion dapplications cloud nest cependant pas aussi simple quela création dun compte. Toute entreprise souhaitant passer à un modèle informatique en clouddoit adopter une approche globale. Il sagira dans un premier temps de bien comprendre lesapplications et services mis à disposition des utilisateurs, la qualité dexpérience (QoE) delutilisateur final étant essentielle. Lexpérience de lutilisateur est étroitement liée au délai deréponse des applications, lui-même dépendant de la fourniture efficace de contenu. Une foisses objectifs clairement définis, il revient à lentreprise doptimiser son infrastructure de réseauafin de satisfaire aux impératifs de rendement et de permettre la mise en place de services enréseaux tels que linformatique en mode cloud. Une fois ces étapes validées, lentreprise seraen mesure dexploiter efficacement les services mis à disposition sur le cloud.Ce livre blanc décrit les raisons pour lesquelles certaines entreprises décident dadopter unestratégie cloud. Il indique également certaines considérations et bonnes pratiques dans uneoptique de mise en place efficace de services cloud, ainsi que les étapes impliquées.3
  4. 4. Linformatique, un domaine en constante évolutionTrouver le juste équilibre entre contraintes budgétaires et impératifs commerciaux peut savérercompliqué, poussant de plus en plus dentreprises à chercher de meilleures manières,également moins coûteuses et plus rapides, de structurer et de fournir leurs solutionsinformatiques. Les progrès en matière de solutions informatiques - habituellement dordretechnologique – correspondent à des étapes bien précises illustrés au schéma 1. Au cours des50 dernières années, les vagues en question se sont produites à plusieurs reprises,respectivement espacées denviron 10-15 ans.La première vague dinformatique dentreprise - ou système dinformation de gestion (SIG), pourreprendre le terme utilisé à lépoque - fut observée dans les années 50. De nombreusesentreprises achetèrent et mirent en place des unités centrales dans une optique doptimisationde certaines fonctions dentreprise. Ces environnements étaient contrôlés avec soin, offrant unaccès limité, voire inexistant, aux utilisateurs finaux.Schéma 1 : Vagues de changement informatiqueAu cours de la vague suivante, dans les années 60 et 70, les entreprises passèrent dunitéscentrales à des mini-ordinateurs. Les mini-ordinateurs permirent aux petits groupesdutilisateurs, tels que les services, daccéder à des ressources informatiques dédiées, initiant ladémocratisation de linformatique. Et bien que les utilisateurs finaux y avaient désormais accès,lobjectif fondamental de linformatique ne fut pas mis en question. Il ne sagissait que dun outilprofessionnel.Lémergence du PC à la fin des années 70 et au début des années 80 marqua lavènement delinformatique client-serveur. Cette innovation rapprocha un peu plus linformatique delutilisateur final. Les utilisateurs disposaient désormais de quelque chose dinédit - leur propreordinateur dédié. En dépit des avantages indéniables de ce système, pour la première fois,certaines parties de lenvironnement informatique furent décentralisées. Cette décentralisationengendra de nouvelles difficultés en matière de conception et de fourniture applicative, rendantnécessaires de nouvelles approches de génie logiciel afin de satisfaire la demande.La vague informatique suivante fut observée au cours des années 90 et 2000 avec lavènementdu World Wide Web. Les systèmes informatiques firent désormais lobjet dune distribution à4
  5. 5. grande échelle. Les sources de données se trouvèrent dispersées, avec de nombreuxpropriétaires différents. De plus, les utilisateurs finaux se mirent à utiliser leurs ordinateurs àdes fins personnelles plutôt que professionnelles. Cette évolution impliqua de nombreusesinnovations en matière de conception, de sécurisation et de fourniture dapplications. Cela aaussi conduit à une commercialisation des ordinateurs à grande échelle, les multinationalescomme les simples boutiques ayant établi une présence en ligne.De nos jours, nous vivons une nouvelle transformation informatique majeure. Cette vague estliée à la loi de Moore1, ou la tendance de la puissance informatique devrait doubler à peu prèstous les deux ans. Linformatique, autrefois rare et précieuse, est désormais disponible etabordable.Il savéra toutefois compliqué pour les entreprises et les utilisateurs doptimiser ce surcroît decapacité à partir dune unité de consommation sous forme dappareil physique. Parconséquent, ces entreprises virent le taux dutilisation moyen de leurs systèmes informatiquesdécroître sans discontinuer - souvent pour atteindre moins de 10 % de capacité - tandis que lapuissance disponible augmentait proportionnellement. Ce problème fut dabord résolu grâce àla virtualisation – la capacité à diviser les systèmes physiques en groupes de systèmesvirtuels. De ce fait, les organisations informatiques purent exploiter bien plus efficacement dessystèmes de plus en plus performants.Les avantages de la virtualisation sont indéniables, mais sont limités aux propriétaires desystèmes. La deuxième phase de la vague actuelle a désormais commencé – Linformatiqueen mode cloud.1« La loi de Moore », http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Moore5
  6. 6. Le cloud pour qui et pourquoi ?Pour comprendre la nature et lattrait du cloud, il faut considérer les problèmes informatiquesrécurrents. Les entreprises ont besoin dune source de services informatiques rentable,disponible et facile dutilisation, tout comme elles ont besoin dune source dalimentationélectrique peu coûteuse et fiable. Actuellement, elles disposent de groupes de systèmesphysiques et virtuels interconnectés et nécessitant un investissement, une gestion et uneassistance permanents. Les utilisateurs veulent des applications et des services fiables etfaciles dutilisation plutôt que des systèmes complexes et difficiles à entretenir. Ces deuxgroupes préfèreraient ne pas savoir comment ces systèmes fonctionnent. En bref, ils veulentdes services informatiques fonctionnels.Définition du cloudOn dénombre de nombreuses définitions cloud. Lune des descriptions généralementreconnues et utilisées nous provient du United States National Institute of Standards andTechnology (« Institut national des normes et de la technologie » ou NIST). Vous trouverez ci-après la définition de linformatique en cloud donnée par le NIST2:Le cloud est un modèle offrant un accès omniprésent, pratique et sur demande au réseau à desressources informatiques mutualisées et paramétrables (notamment des réseaux, des serveurs,des systèmes de stockage, des applications et des services), rapidement allouées et libérées,avec un minimum de travail de gestion ou dinteraction avec les fournisseurs de services. Cemodèle cloud comprend cinq caractéristiques essentielles, trois modèles au niveau desservices, et de deux au niveau du modèle déploiement.Caractéristiques essentiellesComme il est indiqué au schéma 2, le modèle en cloud de NIST définit les caractéristiquesessentielles et les modèles de service suivants :Un accès en libre-service à la demandeLutilisateur peut allouer et libérer des ressources informatiques, notamment du tempsde serveur ou de l’espace de stockage, selon ses propres besoins et de manièreautomatisée, sans nécessiter d’interaction humaine avec chaque fournisseur de service.Un accès ubiquitaire au réseauLes capacités sont disponibles sur le réseau et sont accessibles par le biais demécanismes normalisés qui en favorisent lutilisation par des plates-formes hétérogènesà client lourds ou légers (par exemple, des téléphones portables, des tablettes, desordinateurs portables et des PC).Une mise en commun des ressourcesLes ressources du fournisseur sont mutualisées et mises au service pour plusieursutilisateurs par le biais dun modèle partagé, avec différentes ressources physiques et2« La définition du cloud donnée par le NIST » (en anglais), http://csrc.nist.gov/publications/nistpubs/800-145/SP800-145.pdf6
  7. 7. virtuelles allouées et réallouées en fonction de la demande. Le client na généralementni le contrôle, ni la connaissance de lemplacement exact des ressources fournies, maispeut spécifier l’emplacement à un niveau d’abstraction plus élevé (par exemple, àléchelle dun pays, dun état ou dun centre de données). Parmi les exemples deressources, on dénombre le stockage et le traitement de données, la mémoire et labande passante.Élasticité rapideLes capacités peuvent être allouées et libérées de manière élastique, parfois demanière automatisée, afin dassurer rapidement une réponse proportionnée à lademande. Pour lutilisateur, les capacités disponibles à allouer paraissent souventillimitées et peuvent être affectées en totalité et à tout moment.Service dimensionnéLe cloud contrôle et optimise automatiquement l’utilisation des ressources en exploitantune capacité de mesure à un certain niveau dabstraction adapté au service (parexemple, le stockage et le traitement de données, la bande passante et les comptesdutilisateur actifs). Lutilisation des ressources peut être surveillée, contrôlée etsignalée, à condition que le fournisseur et lutilisateur du service utilisé aient unegarantie de transparence.Schéma 2 : Modèles de service et caractéristiques essentielles de linformatique en cloud NISTModèles de service en mode cloudLes différents modèles dinformatique en cloud permettent aux clients de décider quelles partiesde leurs applications ils veulent posséder et gérer, et quelles parties ils veulent déléguer àquelquun dautre. De bien des manières, ces modèles reflètent une évolution observabledepuis plusieurs années. Comme il est indiqué au schéma 3, bien des aspects des modèles encloud sont analogues aux modèles de prestation de service traditionnels existants.Concernant ce qui appartient à lentreprise par rapport à ce qui est fourni par un vendeur,linfrastructure en tant que service (IaaS) sapparente à un environnement dhébergementgéré dans lequel une tierce partie gère les systèmes physiques et lapplication par le biais dusystème dexploitation. Le modèle Plateforme en tant que service (PaaS) ajoute des élémentsapplicatifs, tels que des bases de données, des environnements dexécution, des logicielsintermédiaires et des outils pour développeur. Enfin, avec Software as a Service (SaaS) la7
  8. 8. totalité des applications est détenue, exploitée et gérée par un vendeur. Il sagit en gros dumême modèle que le modèle Fournisseur de services applicatifs (ASP) datant de la bulleInternet.Schéma 3 : Modèles traditionnels vs. modèles dinformatique en cloudModèles de déploiement en mode cloudLes trois principaux modèles de déploiement de linformatique en cloud sont les modèles public,privé et hybride. Les définitions de base pour chacun de ces modèles sont les suivantes :• Public – capacité informatique fournie dans un environnement partagé par unfournisseur de service et consommée en tant que service• Privé – capacité informatique exploitée sur des systèmes propriétaires et dédiés,présentés par le biais dune interface de consommation en cloud• Hybride – la combinaison de clouds publics et privés, potentiellement capables desinterchanger les charges de travailCaractéristiques du cloud publicLes avantages dune capacité à la demande sont clairs. Au lieu de procéder à de lourdsinvestissements (CAPEX), les développeurs dapplications disposent dun modèle deconsommation plus ajusté. Bien que cette méthode de gestion paraisse bien plus facile,certaines difficultés sont à noter :• Coût à long terme – La consommation régulière de cloud public peut savérer trèscoûteuse• Flexibilité limitée – Les fournisseurs de cloud public proposent des tailles de machineset des offres de service prédéfinies. Vos besoins ne correspondront peut-être pas.8
  9. 9. • Technologie opaque – La plupart des fournisseurs de cloud public ne partagent pas lesinformations sur leurs technologies sous-jacentes. Cela peut poser un problème auxdéveloppeurs et aux contrôleurs.• Sécurité partagée – En bref, les environnements partagés comportent plus de risquesque les déploiements privés.Par conséquent, bien que le cloud public puisse réduire les délais de développement et lescoûts de nouvelles applications, il ne sagit pas forcément de la meilleure solution pour lesopérations en cours.Aperçu des clouds privésTout comme le cloud public, linformatique en cloud privé permet une consommation simplifiéeet plus de flexibilité que les déploiements purement basés sur les appareils. Toutefois, à ladifférence du cloud public, il est exploité sur des systèmes dédiés détenus et gérés par uneseule organisation. Ces systèmes exploitent des logiciels en mode cloud extrayant lesappareils en groupes de ressources vitales. Étant donné que la plupart des organisations ontdéjà virtualisé au moins une partie de leur environnement informatique, bien des aspects ducloud privé leur seront familiers. Les avantages du cloud privé comprennent :• Économies – Comme mentionné précédemment, le cloud public peut savérer trèscoûteux pour les charges de travail régulières. Lorsque les exigences de capacité sontbien comprises, il savère plus rentable dexploiter au moins une partie - la charge debase - dans un cloud privé.• Plus de flexibilité – Contrairement au cloud public, les détenteurs dun environnementde cloud privé sont libres de configurer leurs systèmes virtuels comme ils lentendent(dans les limites de la couche de virtualisation sous-jacente).• Visibilité technologique – Un détenteur de cloud privé détient des connaissancesclaires des appareils et logiciels.• Sécurité améliorée – Plutôt que basés sur un modèle de sécurité partagée, les cloudsprivés sont des environnements détenus par une seule partie.Hybride - Alliance entre public et privéLutilisation combinée des clouds privé et public est souvent dénommée « cloud hybride ».Chaque environnement présentant des caractéristiques uniques, il nexiste pas de définitionuniverselle de linformatique en mode cloud. Pour certaines entreprises, il sagira peut-être degérer certaines charges de travail dans un cloud dédié et privé, et dautres dans un cloud public.Dautres opteront peut-être pour une approche de type « Own the base, rent the spike 3», seservant de leur cloud privé pour fournir des capacités rentables de base et passant dans lecloud public pour toute charge importante ou demande inhabituelle. Dautres encore opterontpeut-être pour une conception à cloud en couches, exploitant les éléments dune seule sériedapplications sur un appareil physique, et dautres sur le cloud public. Quelle que soitlapproche, le cloud hybride a pour objectif déquilibrer les contrôles, les coûts et lesperformances pour une fourniture de service efficace.3« Own the base, rent the spike » http://blog.equinix.com/2012/03/own-the-base-rent-the-spike/9
  10. 10. Schéma 4 : cloud hybride10
  11. 11. Activation du cloud en entrepriseClairement, le cloud est pourvu de nombreuses caractéristiques attirant les entreprises. Maiscela ne signifie nullement que les méthodes de fourniture de services actuelles peuvent êtresimplement troquées contre des nouvelles. Le changement - surtout lorsquil implique dessystèmes indispensables à lexploitation dune entreprise - se fait lentement et nécessite uneplanification et une coordination soignées.Identification des utilisateurs et de leurs besoinsComme il a été indiqué précédemment, les utilisateurs finaux sont les arbitres ultimes de toutevaleur informatique. Il est donc primordial pour une entreprise de comprendre lensemble deses utilisateurs lors du développement dune stratégie en cloud. Cette démarche est décritedans le schéma 5. Les utilisateurs sont de types variés, notamment :• Employés• Clients• Fournisseurs• PartenairesSchéma 5 : Exemple demplacements dutilisateursChaque type dutilisateur peut avoir des besoins et des attentes variés. Par exemple, certainsemployés peuvent travailler dans un bureau, alors que dautres peuvent effectuer desdéplacements fréquents ou travailler à distance. Les fournisseurs peuvent être soumis auximpératifs gouvernementaux dune juridiction différente de celle de lentreprise. Les clientspeuvent se trouver nimporte où.11
  12. 12. Lun des pré-requis pour les entreprises souhaitant opter pour une stratégie de services est decomprendre les caractéristiques suivantes concernant leurs utilisateurs :• Emplacement• Type (employé, client, partenaire, etc.)• Applications/services utilisés• Appareils daccès• Schémas dutilisation (heure de la journée, durée dinteraction, etc.)Définition des impératifs de performanceIl faut se concentrer sur les applications et services dont ils ont besoin. Il sagit détablir lesimpératifs liés à une expérience réussie des utilisateurs. Les performances applicativesperçues peuvent être étroitement liées à la latence dun réseau. Comme il est indiqué dans leschéma 6, limpact peut porter sur des applications peu touchées par les délais de réseaucomme sur dautres très sensibles.Schéma 6 : Lien entre la latence et les performances applicativesLe but est de définir les objectifs de performance et les limites de latence pour chaqueapplication majeure. Il sagit de se placer du point de vue de lutilisateur final, et de garantir uneexcellente qualité dexpérience (QoE) pour autant dutilisateurs que possible. En termes deréseau, les objectifs concernant les applications doivent comprendre :• Latence de réseau cible• Latence maximale acceptable• Bande passante moyenne requise• Bande passante maximale consomméeUne fois les utilisateurs et les impératifs applicatifs compris, les entreprises seront à même demettre en place leurs services en mode cloud.12
  13. 13. Trois étapes vers une entreprise en mode cloudÉtape 1 : optimiser le réseauLinformatique en réseau repose essentiellement sur le réseautage. (Il est rappelé que la notiondun « accès ubiquitaire au réseau » est au cœur de la définition fournie par le NIST. Parconséquent, la première étape vers la mise en place dapplications en cloud consiste àconcevoir un réseau capable de livrer des applications et services à ses utilisateurs respectifs -cf. la définition donnée à la section précédente. Il serait effectivement peu pertinent de déployerdes services basés sur un réseau avant quil ny ait suffisamment de capacité et de qualité deréseau pour assurer leur pérennité. Le schéma 7 nous montre un réseau optimisé de fournituredapplication.Schéma 7 : Optimisation de réseau à laide de plateformes de performance de réseauCest là quintervient la notion de Network Performance Hub (NPH). En bref, un NetworkPerformance Hub (NPH) est un déploiement dinfrastructure professionnelle disponible dans lecommerce (routeurs, commutateurs dagrégation, panneaux de connectivité, racksdéquipement, etc.) permettant le groupage rentable et performant, lagrégation et lintégrationde divers services réseaux et informatiques.Les NPH sont déployés localement et visent les communautés spécifiques dutilisateurs finaux.Les emplacements privilégiés pour les déploiements de NPH comprennent les centres detraitement de données commerciales (fournisseurs de colocalisation) hébergeant de nombreuxfournisseurs de services. Il sagit souvent de points dinterconnexion et déchange majeurs, oùse trouvent les nœuds dinfrastructure et où les acheminements des principaux réseaux sontétablis.13
  14. 14. Pour les entreprises, les services en question comprendront, en partie ou en totalité :• Les services daccès locaux (fibre directe, ligne privée, DSL, Ethernet, etc.)• Les services à longue distance et de réseau majeur (fibre, WTM, TDM, etc.)• Services de transport dIP (MPLS, IP-VPN, VPN, etc.)• Services Internet (Transit IP, accès internet, appairage, etc.)• Services de voix sur IP• Services de réseaux de diffusion de contenu (RDC)• Services de réseaux de diffusion dapplications (RDA)• Portails de plateformes mobiles• Services vocaux, vidéo et collaboratifs• Services en cloud et SaaS• Périmètre de sécurité / services dauthentification• Optimisation WANPar le déploiement dune grille distribuée de nœuds NPH, les entreprises établissent un réseauprincipal par le biais duquel les services seront déployés et consommés. Comme il est illustréci-dessus, chaque nœud sera pourvu dun rayon de service permettant aux applications etservices dêtre fournis au sein de leurs objectifs QoE.Un réseau optimisé et distribué présente de nombreux avantages, dépassant le cadre de lasimple performance. De nombreuses entreprises disposent déjà de réseaux étendus (WAN)sétant développés peu à peu en fonction de lévolution des besoins, de facteurs de croissanceet des acquisitions. Elles comprennent en général des technologies traditionnelles, FrameRelay ou MPLS. Les technologies plus récentes, telles que les services Ethernet de classeopérateur, permettent un accès à des bandes passantes plus élevées et offrent une facilité degestion accrue aux entreprises, souvent moyennant des coûts bien plus réduits.Stratégie doptimisation de réseauRéduction de TCOhabituelleÉlimination de la boucle locale grâce aux NPH 15-30%Utilisation des fournisseurs de niveau 1 20-30%Exploitation des fournisseurs de niveau 2 enmétropole35-60%Tableau 1 : Réduction de TCO habituellement obtenue par le biais de loptimisation de réseauÉtape 2 : Distribution dapplicationsUne fois quun réseau performant est mis en place, les entreprises sont à même de distribuerefficacement leurs applications et leurs données selon le besoin afin de valider leurs objectifsde performance. Cette démarche peut impliquer la convergence dinfrastructures applicativeset le déploiement de nœuds de performance applicative (NPA) liés aux NPH. Ou les cloudsdentreprise privés peuvent être déployés vers divers emplacements essentiels afin de satisfaireaux besoins liés aux données. Le schéma 8 illustre les applications distribuées sur les NPH.14
  15. 15. Schéma 8 : Utilisation dune architecture NPH dans une optique de distribution dapplicationsParmi les principaux avantages dune migration vers un network performance hub, ondénombre :• 40 % de réduction de variabilité du temps dacheminement par lutilisation dunearchitecture NPH4• Une augmentation moyenne du temps de chargement de page atteignant 50 %, avecune amélioration notable enregistrée pour les utilisateurs jusque-là mal desservis5• Un temps darrêt réduit de 80 % par la migration vers des réseaux et des locaux demeilleure qualité4De plus, le déploiement dune qualité de service (QoS) de réseau offrira aux entreprises uneperformance optimale pour leurs applications commercialement essentielles et sensibles autemps de latence.Étape 3 : Exploitation des fournisseurs de services en mode cloudBien des entreprises souhaitent bénéficier immédiatement des prestations des fournisseurs deservice en mode cloud, mais cette étape doit en fait intervenir en dernier lieu dans le cadredune stratégie de mise en place dapplications cloud. Toute migration vers un système cloudest prématurée tant que les besoins des utilisateurs ne sont pas compris et que linfrastructurefondamentale, notamment les plateformes de performance de réseau, nest pas en place. Unefois ces deux étapes validées, lentreprise sera considérée comme étant prête pour le cloud.4« Optimisation des performances des applications en ligne » (en anglais) http://info.equinix.com/rs/equinixinc/images/WP-Optimizing-App-Performance.pdf5« Laugmentation de la bande passante na pas (trop) dimportance » (en anglais),https://docs.google.com/a/chromium.org/viewer?a=v&pid=sites&srcid=Y2hyb21pdW0ub3JnfGRldnxneDoxMzcyOWI1N2I4YzI3NzE215
  16. 16. Elle sera libre de déployer son cloud privé et de se connecter à des services de cloud publicdans une optique dexpérience de lutilisateur de qualité, comme indiqué au schéma 9.Schéma 9 : Augmentation de la capacité informatique par le biais de fournisseurs de services encloudLes quelques exemples suivants illustrent la manière dont les entreprises peuvent efficacementbénéficier des fournisseurs de services cloud :• Le déploiement de sauvegardes sur le cloud sur des appareils de stockage externes• Laugmentation de la capacité de calcul et de stockage à des fins temporaires outransitoires (détenir la base, louer la pointe)• Loptimisation de lutilisation dapplications de type SaaS• La mise en place dune architecture de récupération post-catastrophe ou de pérennitécommerciale pour les applications et services critiques• Permettre une augmentation du développement et des environnements de test par lebiais de fournisseurs publicsDe plus, selon lemplacement de votre fournisseur de service par rapport à lentreprise cliente, ilpourra savérer possible de tirer parti doptions de connectivité supplémentaires, notamment unaccès dédié à la fibre optique assurant une interconnexion rapide, sûre et rentable.Avantage des applications en mode cloudLes entreprises migrant vers un modèle de service prêt pour le cloud bénéficient de nombreuxavantages, notamment :• Une amélioration globale de lexpérience utilisateur• Une amélioration de capacité, de gestion et de performances des réseaux informatiqueset des infrastructures de systèmes• Une réduction des coûts du fait de technologies plus récentes et rentables, ainsi que deloptimisation des capacités• De nouvelles capacités de service améliorées, sans infrastructure ni complexitéinformatique supplémentaires16
  17. 17. • Une réduction des dépenses en immobilisation du fait de la migration vers un modèle deconsommation basé sur les charges dexploitation (OpEx)• Bien plus de fournisseurs disponibles, offrant de nombreux services et options deréseaux• Une flexibilité commerciale accrue du fait de la capacité à ajouter rapidement denouveaux systèmes et services17
  18. 18. Éléments à prendre en compte lors de la mise enplace dapplications cloudLinformatique en mode cloud comporte bien des avantages. Toutefois, lutilisation à grandeéchelle de ce système est assez récente. Cette section vous fournit certaines directives etpratiques recommandées pour vous préparer au cloud.Comprendre les réseauxLa première considération pour toute entreprise développant une stratégie en cloud est de saisirquels services sont adaptés à leurs besoins. Comme il a été mentionné dans létape 1 de lasection sur la préparation au cloud ci-dessus, il est fondamental de disposer dun réseau bienconçu avant dutiliser les services en question. Où les entreprises doivent-elles donc déployerleur réseau ? La réponse à cette question passe par une sensibilisation à latélécommunication.Internet fait désormais partie intégrante de nos vies, bien que peu dentre nous ne comprennentréellement son fonctionnement6. Il semblerait logique de considérer dabord le terme « inter »,signifiant « entre, parmi, conjointement » et « net », signifiant « réseau » en anglais abrégé, etde conclure quInternet est un réseau de réseaux. Cette supposition est correcte. Maiscomment fonctionnent exactement ces réseaux ? Plus précisément, comment le trafic passe-t-ildu réseau A au réseau B ? La réponse est simple, sagissant de « peerring ». Dans sa formede base, on parle de peering7lorsque deux réseaux différents conviennent de séchanger leurtrafic. (Sans peering, les utilisateurs devraient détenir des comptes chez chaque fournisseur deservices quils souhaitent utiliser.) Où ce peering a-t-il lieu ? Pour diverses raisons, lesfournisseurs de réseaux ont tendance à appairer leur trafic dans des points déchange Internetneutres8(IXP). Le schéma 9 nous montre les schémas de trafic internet de par le monde.6Blum, Andrew, « Tubes: A Journey to the Center of the Internet », Ecco, © 20127« peering », http://fr.wikipedia.org/wiki/Appairage8« Point déchange Internet », http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_Exchange_Point18
  19. 19. Schéma 10 : Flux de trafic de réseaux mondiauxPourquoi est-ce important ? Lorsque le célèbre braqueur de banques Willie Sutton futinterrogé sur ses motivations, il aurait répondu « Cest là que se trouve largent » Laperformance en réseau fonctionne selon la même logique ; il faut aller là où se trouvent lesréseaux. Cette démarche implique de se connecter aux IXP, où les fournisseurs de réseauxséchangent leur trafic par le biais de leurs principaux circuits, les plus rapides et les plusfiables. Et comment y accède-t-on lorsque lon est pas connecté au réseau téléphonique ?En se connectant par le biais de centres de traitement de données neutres vis-à-vis desopérateurs.Les centres de traitement de données neutres vis-à-vis des opérateurs se trouvent au carrefourdInternet. Ils servent de points de connexion pour les producteurs et les consommateurs detrafic, où se retrouvent les divers contenus, voix, vidéos et données. Lendroit idéal pour quuneentreprise entre en contact avec ses employés, ses clients et ses partenaires. Plutôt que dechercher à optimiser la totalité de leur réseau dans leurs propres locaux par le biais dun seulfournisseur, les clients de centres de traitement de données neutres vis-à-vis des opérateurschoisissent le meilleur fournisseur en fonction de la région, de lemplacement et du type detrafic. Et la concurrence existant sur le marché des fournisseurs de service en réseau leurpermet déviter la dépendance exclusive dun seul fournisseur tout en bénéficiant de meilleursprix.De plus, bien des centres de traitement de données neutres vis-à-vis des opérateurs offrentdivers types de connectivité. Les clients peuvent se connecter directement à dautres clients etfournisseurs se trouvant dans les mêmes locaux, outrepassant les fournisseurs de service enréseau et effectuant des transferts plus rapides, plus sûrs et bien moins coûteux. Leshébergeurs neutres peuvent également permettre aux clients daccéder aux services Ethernetde classe opérateur9, offrant une bande passante élevée et une connectivité rentable de niveau2. Ils sont également susceptibles de proposer diverses options de connectivité de niveau 3,permettant aussi de choisir la capacité, la qualité et le coût. Et surtout, les circuits peuvent êtreapprovisionnés rapidement - souvent en lespace de quelques jours ou heures plutôt quentermes de semaines ou de mois.9« Définition : services Ethernet de classe opérateur » (en anglais), http://searchtelecom.techtarget.com/definition/Carrier-Ethernet19
  20. 20. Les entreprises ont donc beaucoup à gagner en convergeant vers les réseaux. Après tout, oncircule plus rapidement sur une autoroute que sur une route de campagne.Plateformes en mode cloudLes fournisseurs de service ont bien compris lavantage de placer leurs services à desemplacements à forte densité de réseau. Pour les fournisseurs en cloud, cette tendance a créédes plateformes en mode cloud - des endroits où de nombreux services cloud sont déployés.Cette approche offre de nombreux avantages aux fournisseurs de service, notamment lapossibilité de :• Fournir leurs services sur de nombreux réseaux et à partir de moins demplacements,réduisant par conséquent les coûts de service• Se connecter à dautres services se trouvant au même endroit• Se connecter directement aux fournisseurs et aux utilisateurs au lieu de dépendre dunfournisseur de service en réseau• Échanger du trafic avec dautres utilisateurs• Se déployer sur les meilleurs principaux circuits des fournisseurs de réseauxLes entreprises bénéficient davantages similaires en se déployant sur des plateformes enmode cloud leur offrant un accès à divers fournisseurs de service cloud, par interconnexioninterposée. Dans de tels cas, la plateforme de performance en réseau devient aussi un nœuddaccès en mode cloud, par le biais duquel les entreprises peuvent se connecter à diversservices cloud et les utiliser.Déploiement mondialLes entreprises présentes dans plusieurs régions et pays du monde rencontrent des difficultésde gestion informatique. Elles sont censées fournir des services fiables et de qualité tout enmaîtrisant rigoureusement les coûts. Plus elles développent leur présence, plus la complexitéaugmente.Migrer vers un modèle de service prêt pour le cloud réduit considérablement ces difficultés.Les NPH sont par nature plus efficaces sur le long terme. Les multinationales envisageant dedéployer une architecture NPH doivent effectuer un choix. Elles doivent soit :A. Choisir différents fournisseurs dhébergement à différents endroits, ouB. Privilégier un seul fournisseur dhébergement mondial pour la totalité de leurdéploiementDu point de vue du vendeur, de la gestion des contrats comme de la pérennité opérationnelle,loption B comporte clairement des avantages. De ce fait, les entreprises gagnent à envisagerun partenaire à échelle mondiale lors du déploiement de leurs plateformes de performance enréseau et de leurs nœuds daccès en mode cloud.20
  21. 21. Platform Equinix™ : Une plateforme dinterconnexionà échelle mondialePlatform EquinixTMfait référence aux centres de traitement de données International BusinessExchangeTM (IBX) dEquinix situés de par le monde, comprenant une densité de réseauinégalée et une importante interconnexion décosystèmes commerciaux exploités au sein denos locaux. Beaucoup de multinationales se servent de Platform EquinixTMpour gérer leslocaux essentiels à leur activité et optimiser les performances de leurs applications. Equinix metà votre disposition lun des centres de traitement de données les plus fiables et les plus sûrs dusecteur, ayant gagné la confiance de ses clients grâce à un service exceptionnel et durable.Equinix a pour principe de base de servir demplacement neutre, permettant aux fournisseursde réseau et à leurs clients de se rencontrer et déchanger efficacement leur trafic. Les centresde traitement des données Platform EquinixTMsont les points dinterconnexion les plusréseautés du monde et constituent les points de peering les plus importants disponibles surInternet. Plus de 900 fournisseurs de service en réseau utilisent Platform EquinixTMpour seconnecter les uns aux autres, ainsi quavec leurs clients situés de par le monde.Les entreprises clientes déploient leurs infrastructures informatiques sur Platform EquinixTMpour garantir leurs performances opérationnelles, leur rentabilité, leur fiabilité et leur sécurité.Les centres de traitement des données Equinix leur permettent dexploiter lécosystème defournisseurs de service se trouvant sur divers réseaux et services en réseaux, Internet, le cloudet SaaS, des plateformes mobiles et des services gérés. Les clients disposent dun vaste choixde fournisseurs de services, pouvant par conséquent se connecter à leurs fournisseurs préféréset exploiter au mieux la connectivité la plus fiable, rentable et performante afin doptimiser lelivraison de leurs applications et de leurs données critiques à leurs utilisateurs finaux.Equinix a mis en place des centres de traitement des données IBX sur 31 marchés situés auxAmériques et dans les zones EMEA et Asie-Pacifique afin de servir ses clients de manièreoptimale. Platform EquinixTMpermet un temps de latence inférieur à 10 microsecondes pour90 % de la population dAmérique et dEurope, ainsi que pour des centres de populationstratégiques en Amérique latine et en Asie-Pacifique. Cette plateforme globale permet auxentreprises de déployer leurs applications essentielles aisément et rapidement auprès descommunautés dutilisateurs finaux, réduisant les kilomètres de fibre optique et améliorant lesperformances globales des applications.En tant que premier fournisseur mondial de services de traitement de données neutres vis-à-visdes opérateurs, Equinix bénéficie dune situation unique. La société est pourvue du plus grandnombre de centres de traitement de données, dans le plus grand nombre de lieuxgéographiques, avec la concentration la plus importante de fournisseurs de services en réseaude tous les fournisseurs neutres vis-à-vis des opérateurs. Equinix comporte également le plus21
  22. 22. grand nombre de membres de points déchange Internet (IXP)10. Tous ces éléments combinésfont de Platform EquinixTMun « cœur de connectivité » pour les clients mettant en place desplateformes de performance en réseau dans une optique de regroupement, de mutualisation etdintégration des services en réseau essentiels.De nos jours, Platform EquinixTMcomporte plus de 900 fournisseurs de service en réseaufaisant confiance à Equinix pour se connecter les uns aux autres et avec leurs clients. Lesdirecteurs des systèmes dinformation (DSI) peuvent se servir dEquinix pour se connecter àplusieurs fournisseurs de services en réseau (FSR). Au lieu dêtre contraints daccepter uncontrat sur plusieurs années avec un seul FSR, ils peuvent établir une présence dans lun deslocaux dEquinix, sinterconnecter à la manière des FSR et bénéficier des services desfournisseurs les plus rentables et les plus performants.Cette manière dutiliser les services permet :• Une connectivité rapide entre les services, généralement avec des délaisdapprovisionnement ne dépassant pas le lendemain• Une réduction significative des coûts grâce à une mise en concurrence des fournisseursde services• Une consommation résultant dinterconnexions peu coûteuses et hautement fiables,sûres et à faible temps de latence (principalement par lélimination des boucles locales)• Une amélioration de la connectivité aux fournisseurs de services• Une amélioration de lexpérience de lutilisateur par laugmentation du débit deconnectivité, la réduction du temps de latence et des pertes de paquets et laméliorationsignificative de la disponibilité des services• Des performances locales, régionales et mondiales améliorées grâce à plus deconnectivité de bande passante entre les NPH• Un plus grand choix de fournisseurs de services offrant plus de diversité et plus dequalité concernant léquilibre des coûts, les performances et le service.• Plus de souplesse pour développer et échelonner le réseau dans le tempsChaque centre de traitement des données IBX dEquinix est un écosystème vital et viral,permettant une interconnexion entre les principaux réseaux, entreprises et partenairescommerciaux. Les entreprises mondiales, les établissements financiers, les réseaux majeurs etles fournisseurs de contenu Internet de premier plan font tous confiance à Equinix pour gérerefficacement leurs données, leurs réseaux et leurs applications. Equinix propose également unesécurité physique inégalée dans ce secteur, un SLA garantissant un temps de disponibilité de99.999 % et une expertise démontrée en matière de configuration et dassistance au seindenvironnements essentiels aux entreprises.10« Liste des points déchange Internet par ordre de taille » (en anglais),http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Internet_exchange_points_by_size22
  23. 23. Schéma 11 : Emplacements des centres de traitement des données IBX dEquinix23
  24. 24. Résumé et recommandationsFournir des services informatiques est depuis toujours une tâche ardue. Les servicesinformatiques sont tenus de fournir des services sûrs, fiables et rentables aux utilisateurs.Toutefois, ces mêmes utilisateurs veulent pouvoir accéder facilement aux applications et auxinformations nécessaires à lexécution de leurs tâches. Et ils exigent des applicationsperformantes, quils se trouvent sur un PC au travail, sur une tablette chez eux ou sur unsmartphone à larrière dun taxi lors dun voyage. Les méthodes de fourniture informatiquetraditionnelles navaient pas pour objet de satisfaire ces besoins.Bien des entreprises se tournent vers linformatique en mode cloud pour atteindre une présencepermanente et omniprésente sur tout type dappareil. Les entreprises prêtes pour le cloud sontplus rentables, plus réactives et plus performantes. Mais une migration réussie vers le cloudpasse forcément par une compréhension exhaustive des utilisateurs et des caractéristiques deperformance des appareils sur lesquels ils comptent. De plus, les entreprises avec uneprésence ou des utilisateurs situés à plusieurs endroits devront peut-être migrer vers unearchitecture de fourniture dapplication plus répartie. Une fois établie une base de réseauxsolide, les entreprises seront mieux armées pour exploiter les services en cloud et surmonterleurs difficultés informatiques daujourdhui et de demain.24
  25. 25. Présence mondialeSiège social Europe Asie-PacifiqueEquinix, Inc. Equinix Group, Ltd. Equinix Hong Kong LimitedOne Lagoon Drive 51-53 Great Marlborough Street Suite 6504-07, 65F Central Plaza4thFloor London 18 Harbour RoadRedwood City, CA 94065 W1F7JT Wanchai, Hong KongUnited KingdomTél : +1.650.598.6000 Tél : +44.845.373.2900 Tél : +852.2970.7788Fax : +1.650.598.6900 Fax : +44.845.373.2976 Fax : +852.2511.3309E-mail : info.equinix.com E-mail : info.eu.equinix.com E-mail : info.ap.equinix.comÀ propos dEquinix™ :Equinix est la première plateforme dinterconnexion du monde, améliorant les performances des entreprises en les connectantà leurs clients et leurs partenaires au sein des centres de traitement des données les plus réseautés du monde. Equinixconnecte les entreprises avec des partenaires et clients situés de par le monde par le biais dune plateforme de centre detraitement des données à haute performance, contenant des écosystèmes dynamiques et un large choix de réseaux. Plus de4 000 entreprises des secteurs de linformatique en cloud, du contenu digital et de la finance se connectent à plus de 900fournisseurs de services en réseau et font confiance à Platform EquinixTM pour développer leurs activités, améliorer lesperformances de leurs applications et protéger leurs données numériques essentielles. Equinix détient des centres detraitement des données IBX International Business Exchange dans plus de 31 marchés stratégiques en Amérique du Nord, enAmérique du Sud et dans les zones EMEA et Asie-Pacifique, et investit continuellement dans le développement de saplateforme afin détendre sa clientèle.25

×