Le support des Logiciels Libres

780 vues

Publié le

Grâce à leur statut juridique qui permet une utilisation (quasi) sans contraintes, dans un cadre commercial notamment, les logiciels libres se sont imposés aussi bien dans les organisations privées que publiques. 75% d’entre elles faisaient appel à de l’Open Source en 2010, et cette tendance ne cesse de croître. Alter Way vous propose cet ouvrage afin d’en comprendre les enjeux.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
780
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
168
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le support des Logiciels Libres

  1. 1. Lesupport desLogicielsLibres Comprendre les enjeux et les offres Une contribution Alter Way
  2. 2. Sommaire Chapitre 1 - Introduction 1.1 Contexte 1.2 Les enjeux du support pour les logiciels libres 1.3 Contexte et typologie d’offres autour des logiciels libres Chapitre 2 - Support communautaire 2.1 Support communautaire de niveau 1 & 2 2.2 Support communautaire de niveau 3 Chapitre 3 - Support commercial sur projets communautaires 3.1 Identification et qualification des prestataires 3.2 Reversements des correctifs et forks Chapitre 4 - Solutions d’éditeurs Open Source 4.1 Versions propriétaires des offres Freemium 4.2 Versions communautaires des offres Freemium 4.3 Offres libres éditeur 4.4 Le cas particulier de Red Hat Chapitre 5 - Les guichets uniques 5.1 Modalités de tarification 5.2 Les grands marchés de support publics Chapitre 6 - Conclusion ..................................................................................................................12 ..................................................................................................................................13 ......................................................13 ................................14 ......................................................................................17 ................................................................18 .........................................................................18 ............................20 ......................................................21 ........................................................................22 .................................................................24 .........................................................25 ..................................................26 ...........................................................................................................27 .........................................................................................29 ................................................................................................31 ..................................................................................................32 ....................................................................33 ......................................................................................................................38
  3. 3. Alter Way, opérateur de l’entreprise numérique Alter Way est un opérateur de services dédié au Digital et au Système d’Information qui se démarque par son ADN 100 % Open Source et sa démarche d’accompagnement. Les engagements d’Alter Way : • soutenir la stratégie de ses clients à travers une offre verticale : conseil, gouvernance, conception graphique et ergonomique, intégration, développement, TMA, support, hébergement, infogérance, formation ; • faire foisonner l’innovation au coeur de l’entreprise ; • industrialiser pratiques et méthodes pour garantir la pérennité des systèmes et applications déployés . Précurseur dans l’innovation, Alter Way se distingue par un investissement permanent, à la pointe des plus récentes avancées technologiques : le cloud, DevOps, Open Data, l’industrialisationdesplates-formesPHP,l’accessibiliténumérique etlewebcross-plateforme. En tant que pure player Open Source, nous accordons dans notre modèle une place centrale à notre démarche contributive. Notre journée de solidarité est dédiée à la contribution. Nous sommes porteur du projet Wampserver, l’un des principaux projets Open Source français avec plus de 20 millions de téléchargements à ce jour. Avant-propos Le support des Logiciels Libres 6
  4. 4. En contact direct avec les évolutions des technologies Open Source, nos équipes sont très engagées dans les différentes communautés de développeurs, notamment PHP, Drupal, Debian, Python et oVirt et sont reconnues pour la valeur de leurs contributions. Nous sommes également impliqués dans la promotion du Logiciel Libre en participant activement aux initiatives de l’écosystème, en particulier : Actions institutionnelles : • Open World Forum - co-organisateur de l’événement depuis 5 ans -Présidence en 2010, Vice-présidence 2013 ; •OpenCIOSummit,leThinkTankdesDSIutilisateurdesolutionsOpenSource -co-fondateur et présidence ; • PLOSS ( le réseau des entreprises logiciel libres de Paris Région) - Présidence • vice - présidence du CNLL ; • membre du comité Open Source du Syntec Numérique ; • membre du copil du GTLL du pôle de compétitivité Systematic ; • membre du Comité de Programme de Solution Linux ; • membre de l’April. Formation & emploi : • co-fondateur et présidence du Think Tank Education, Job & Floss ; • co-fondateur et Signataire de la Charte Libre Emploi ; • responsable du groupe de travail Emploi et Formation Open Source du Syntec Numérique ; • création du programme de recrutement innovant La Libre Académie. Avant-propos Le support des Logiciels Libres 7
  5. 5. Depuis quelques années, Alter Way publie régulièrement des livres blancs sur différentes thématiques : • En route vers l’accessibilité : comprendre et adopter l’accessibilité ; • Industrialisation PHP : «Professionnalisez vos développements» ; • Python : le développement autrement ; • Les tendances du web & design 2011/2012 ; • Introduction au BPM ; • Etes-vous prêt pour l’innovation ? Les vrais enjeux de l’open source pour les DSI. 8 Avant-propos Le support des Logiciels Libres
  6. 6. Les auteurs Stéphane Vincent est Directeur des offres stratégiques et de l’innovation chez Alter Way. Évoluant dans le Libre depuis quelques années, Stéphane Vincent s’est forgé une expérience avérée dans les activités de consulting et de service (intégration, développement, TMA, infogérance). Il pilote notamment le lancement de nouvelles offres et gère les relations avec les partenaires stratégiques. En 2011, il lance l’offre de Support Logiciels Libres d’Alter Way. Après en avoir piloté l’avant-vente, il co-pilote désormais le marché de support logiciels libres interministériel. Très impliqué, il participe régulièrement à des conférences sur l’Open Source lors d’évènements institutionnels tels que Open World Forum. Camille Moulin est consultant senior en Open Source spécialisé dans les questions de gouvernance, il est actif dans les communautés du logiciel libre depuis 10 ans sur les sujets des modèles économiques, de l’interopérabilité et de la standardisation. 9 Avant-propos Le support des Logiciels Libres
  7. 7. Chapitre 1 Introduction
  8. 8. 1.1 Contexte Lelogiciellibre,grâceauxcaractéristiquesjuridiquesdeseslicencespermettantuneutilisation sans contraintes et notamment sans distinction d’usage commercial, s’est imposé dans l’ensemble des organisations, aussi bien publiques que privées : selon l’étude Gartner « Drivers and Incentives for the Wide Adoption of Open-Source Software » de septembre 2012, 75 % des entreprises faisaient en 2010 appel de façon significative à des logiciels Open Source dans leurs projets critiques, avec une prévision de 95 % pour 2016. Alors que les entreprises ne s’interrogent plus sur son adoption en tant que telle, mais sur les modalités de celle-ci pour en tirer le meilleur parti, la question du support s’avère un élément incontournable de la composition de toute stratégie sur le sujet. Le présent ouvrage propose un panorama concis de cette question en s’appuyant sur une analyse de la variété des offres économiques structurant cet écosystème spécifique. 1.2 Les enjeux du support pour les logiciels libres Les enjeux du support des logiciels libres recouvrent dans un premier temps ceux du support pour les logiciels propriétaires : l’assistance à son utilisation et à sa configuration (support de niveau 1 et 2) ainsi que la correction des défauts constatés du logiciel et notamment de ses failles de sécurité (support de niveau 3 dans la typologie classique). Mais dans le cas des logiciels libres, la mise en place d’une politique de support constitue Chapitre 1 - Introduction Le support des Logiciels Libres 13
  9. 9. le plus souvent également une démarche de gouvernance de ce parc applicatif spécifique, qui peut échapper aux processus d’acquisition habituels et donne lieu à des démarches de recensement, de rationalisation et de standardisation autour de souches communes. 1.3 Contexte et typologie d’offres autour des logiciels libres L’écosystèmedeslogicielslibresaatteintsaquasi-ubiquitéactuelleparunelargediversification des contextes d’élaboration et de diffusion de ces logiciels : l’Illustration 1 présente de façon synthétique les principaux types d’offres dans lesquelles s’inscrivent désormais les logiciels libres, articulées notamment autour des modèles de gouvernance des projets, assurée par un éditeur ou une communauté. En fonction de cette gouvernance, l’utilisateur se trouve confronté sur le sujet du support à deuxquestions,pasexactementsymétriques,maisplutôtopposées.Encasd’absenced’éditeur, la question pour l’utilisateur final concerne la disponibilité d’une offre de support commercial ; dans le cas de la présence d’un éditeur, elle concerne surtout les contraintes supplémentaires liées à cette offre de support par rapport aux promesses initiales du caractère libre du logiciel. Chapitre 1 - Introduction Le support des Logiciels Libres 14
  10. 10. Types d’offres propriétaires et Open Source Chapitre 1 - Introduction Le support des Logiciels Libres 15 Licence Propriétaire OpenCore Informelle Fondation OpenSourceOpenSource Éditeur Communautaire Gouvernance Offre Exemples Application unique sous licence propriétaire Freemium Application propriétaire Version limitée gratuite Freemium Application propriétaire Version limitée libre Application unique, sous licence libre et sous licence propriétaire Application unique sous licence libre Alfresco Liferay MySQL OpenERP Nuxeo Symfony PostgreSQL GLPI Samba Linux Drupal OpenStack Wordpress
  11. 11. Chapitre 2 Supportcommunautaire
  12. 12. Les projets Open Source, qu’ils soient régis par une gouvernance éditeur ou communautaire, offrent pour la plupart un support gratuit aussi bien pour les niveaux 1 et 2 que pour le niveau 3. 2.1 Support communautaire de niveau 1 & 2 L’assistance communautaire se fait principalement sur un mode « pair à pair », où les utilisateurs s’entraidentsurlescanauxdecommunicationmisenplaceparleprojet :listesdediffusion,forum, canaux IRC, etc. La qualité d’une telle assistance varie significativement d’un projet à un autre, et est au premier chef liée à la taille et à la maturité de la communauté d’utilisateurs du logiciel. Il faut bien noter que l’existence d’une communauté d’utilisateurs n’est pas systématique et n’est pas l’apanage des logiciels libres. 2.2 Support communautaire de niveau 3 Sauf changement de politique du projet, les correctifs et mises à jour d’un produit Open Source sont disponibles selon les mêmes modalités que le logiciel initial. Cette fourniture se fait hors cadre contractuel, sans garantie sur les délais de livraison de ses correctifs, sur la durée de vie des versions ou sur la durée de vie du projet. Par ailleurs, la durée de vie des versions n’est pas toujours adaptée aux contraintes de grandes organisations, où l’adoption rapide de versions successives n’est pas possible. Ce conflit s’est notamment illustré lors du passage du navigateur Web Firefox à une numérotation à un chiffre et au maintien d’une branche unique. Suite aux réactions des grandes entreprises utilisatrices, le système a été adapté avec l’ajout de versions dites « ESR » (Extended Support Release). Chapitre 2 - Support communautaire Le support des Logiciels Libres 18
  13. 13. Chapitre 3 Supportcommercialsur projetscommunautaires
  14. 14. Un certain nombre de projets libres majeurs ne sont pas portés par un éditeur particulier, mais gouvernés par une entité à but non lucratif, qu’elle soit formalisée juridiquement - le plus souvent sous la forme d’une fondation - ou non. Il est important de noter que certains projets de tout premier plan peuvent être pilotés de manière informelle : c’est notamment le cas du système de gestion de base de données PostgreSQL. Mais même dans le cas d’un projet gouverné par une fondation, celle-ci ne fournit pas de support commercial. L’identification et la qualification d’un prestataire de support ne peuvent donc se faire aussi directement que dans la situation d’un produit porté par un éditeur. 3.1 Identification et qualification des prestataires Pour les projets ayant atteint une certaine envergure, il est fréquent que leur site Web fournisse une liste de prestataires proposant des offres de support commercial. La portée des mentions dans ces listes varie grandement d’un projet à un autre. Dans bien des cas, il ne s’agit que d’une simple liste indicative, basée sur les déclarations des offreurs, et pour laquelle le projet lui-même n’apporte aucune garantie : The Samba Team does not, and can not, provide any assurances about the companies that provide commercial support for Samba. This list is not an endorsement of any company or individual. http://www.samba.org/samba/support/ Chapitre 3 - Support commercial sur projets communautaires Le support des Logiciels Libres 21
  15. 15. A l’opposé, certains projets gèrent une telle liste de façon à ce que n’y figurent que les entreprises ayant prouvé leur compétence sur le produit et participant activement à son développement. C’est ainsi le cas du projet de gestion de parc informatique GLPI. 3.2 Reversements des correctifs et forks Dans le cas où un prestataire réalise une correction à la demande d’un client, il est important que celle-ci puisse être intégrée au projet lui-même : d’une part pour que l’utilisateur final n’ait pas à gérer sa propre version du projet (fork), en réappliquant ces correctifs aux versions successives, d’autre part pour participer à la mutualisation des efforts autour du projet et donc à la pérennité de celui-ci. En tant qu’utilisateur final, vous êtes assuré de l’étroite collaboration entre le projet GLPI et ses partenaires et vous apportez votre soutien au projet puisque chaque partenaire s’engage à contribuer activement au projet GLPI. http://www.glpi-project.org/spip.php?article297 Chapitre 3 - Support commercial sur projets communautaires Le support des Logiciels Libres 22
  16. 16. Chapitre 4 Solutionsd’éditeurs OpenSource
  17. 17. Dans le cas de logiciels libres portés par un éditeur, la question du support s’appréhende du point de vue du client d’une façon très similaire au cas des logiciels propriétaires  : l’interlocuteur est facilement identifiable et porte un engagement contractuel de délais et de résultats. Dans le cas d’offres Freemium, il n’y a même aucune différence puisqu’il s’agit de logiciels propriétaires. En revanche, il existe bien des offres Open Source portées par des éditeurs, qui proposent des produits entièrement libres et accompagnés de services similaires à ceux d’un éditeur propriétaire. 4.1 Versions propriétaires des offres Freemium Les offres Freemium (contraction de « Free » au sens « gratuit » et de « Premium »), composées d’une version gratuite et limitée et d’une version complète payante, ne sont pas spécifiques à l’Open Source ; la particularité des Freemium Open Source (également appelées « Open Core ») réside dans le fait que leur partie limitée n’est pas seulement gratuite, mais libre. La partie propriétaire complète est le plus souvent vendue accompagnée de support, selon des conditions spécifiques à chaque éditeur, qui varient selon les mêmes critères que les offres propriétaires classiques : tarification par nombre de postes, de CPU, SLA, etc. Les offres de ce type sont particulièrement répandues dans les progiciels Open Source : qu’il s’agisse de GED (Alfresco), de décisionnel (Pentaho), de messagerie (Zimbra), etc. Ces offres ne posent aucune contrainte spécifique au niveau des achats, puisqu’elles passent par les canaux habituels. En revanche, elles ne peuvent plus offrir certaines des souplesses qu’apportent les logiciels libres. Par exemple, lorsque vous arrêtez votre souscription à la Chapitre 4 - Solutions d’éditeurs Open Source Le support des Logiciels Libres 25
  18. 18. version entreprise de certains progiciels freemium, vous ne pouvez plus continuer à les utiliser, même sans support. 4.2 Versions communautaires des offres Freemium Il est théoriquement possible d’obtenir du support sur une version communautaire et libre d’une offre de type Freemium, mais cette démarche peut se heurter à différents obstacles. Le premier est de trouver un prestataire compétent sur le sujet et qui souhaite offrir ce type de service : il est en effet fréquent que les sociétés compétentes sur un produit Freemium soient partenaires de l’éditeur et ne souhaitent pas proposer une telle prestation qui serait mal vue par cet éditeur et dégraderait leurs relations. La seconde difficulté réside dans la possibilité de reversement des développements réalisés par ce prestataire dans le tronc de l’application, en particulier si ceux-ci portent sur des améliorations fonctionnelles : de telles améliorations risquent en effet d’être incompatibles aveclemodèleéconomiquedel’éditeur,lemanquedefonctionnalitésdelaversionlibrefaisant partie des éléments incitant à l’achat de la version propriétaire. Un exemple marquant d’un tel cas d’impossibilité de reverser une contribution à la branche libre d’un produit Freemium concerne le projet de gestion de Cloud Eucaplyptus, où l’éditeur de la solution a refusé d’intégrer les développements réalisés par la NASA, car ils auraient concurrencé la version propriétaire de l’offre. Ce refus a poussé la NASA à créer son propre projet concurrent en collaboration avec Rackspace : OpenStack. Chapitre 4 - Solutions d’éditeurs Open Source Le support des Logiciels Libres 26
  19. 19. 4.3 Offres libres éditeur Certains éditeurs ont adopté un modèle économique différent, qui s’appuie sur une version unique du produit, même si cette version peut être disponible sous deux licences différentes : une Open Source, gratuite et le plus souvent avec un Copyleft fort (c’est-à-dire avec une clause de réciprocité demandant que les applications dérivées de l’application originale soient publiées sous la même licence), et une licence commerciale, pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas se conformer aux obligations de la licence libre. C’est notamment le cas d’OpenERP, qui l’explique dans sa FAQ : OpenERP Enterprise and OpenERP Community are the same product, with the same features, the difference lies in the services that are provided along with the product. OpenERP Community comes with no warranties: no guaranteed support, maintenance, bug fixing, or migration. OpenERP Community is provided under the open source AGPL licence that requires you to distribute all your developments under the same AGPL licence. OpenERPEnterpriseisentirelydedicatedtoprofessionaluse,andincludesall therequiredservicestobeusedinproduction:supportservice(inEnglishand French)forbothfunctionalandtechnicalissues,securityalerts,maintenance (unlimited bugfixing), and unlimited migrations to new OpenERP versions. Chapitre 4 - Solutions d’éditeurs Open Source Le support des Logiciels Libres 27
  20. 20. Ces éditeurs proposent un ensemble de services, dont du support, qui s’acquiert de façon indépendante du logiciel lui-même. Le support peut s’acquérir ainsi directement auprès de l’éditeur,ouauprèsdemembresd’unréseauofficieldepartenaires.Cetypedesystèmepermet de fournir du support dans un large périmètre international, tout en favorisant un retour du chiffre d’affaire pour contribuer à l’évolution du produit : Moodle Partners are Certified Service Providers worldwide that can help you with your Moodle implementation. They provide services such as hosting, customization, support, training and even full management of a Moodle project. Partners contribute 10% of their earnings to support the development and maintenance of the Moodle project, so to help improve the Moodle software we ask that you always use certified Moodle Partners! https://moodle.org/support/commercial/ Chapitre 4 - Solutions d’éditeurs Open Source Le support des Logiciels Libres 28 OpenERP Enterprise also comes with the extra permission to make «private modules»,meantforcompaniesthatneedtoincludeconfidentialinformation or trade secrets into their OpenERP system, for internal use (see the FAQ about OpenERP Modules below). http://v6.openerp.com/services/faq-onsite
  21. 21. Dans ce cas de figure, il est même possible pour l’utilisateur final d’acquérir du support auprès d’uneentreprisetierceendehorsduréseaudepartenaires.Unetelledémarchepeutprésenter desavantagestarifairespourleclient,maisadeuxinconvénientsàprendreencompte :l’absence de garantie de la compétence du prestataire choisi sur le logiciel et notamment sur sa capacité à intégrer ses correctifs dans le projet ; et le risque de fragiliser l’écosystème du projet, en contournant le système mis en place pour financer son développement (développement au- delà de la simple correction). 4.4 Le cas particulier de Red Hat Red Hat est un cas à part dans l’Open Source. En premier lieu car il s’agit du premier acteur de l’écosystème en termes de chiffre d’affaires, qui dépasse un milliard de dollars par an, et en second lieu car c’est le premier contributeur corporate au noyau Linux. Le produit phare de Red Hat, la distribution Red Hat Enterprise Linux (RHEL) n’est pas librement redistribuable sous sa forme binaire en raison des restrictions liées à la marque Red Hat, mais il ne s’agit pourtant pas d’un produit propriétaire : il est ainsi possible juridiquement et techniquement de recréer ces paquets à partir des sources et de les distribuer librement : c’est ce que fait le projet le projet CentOS, qui offre une compatibilité binaire avec Red Hat. Ainsi, le support sur une distribution RHEL peut soit s’acheter directement chez Red Hat, soit auprès d’un prestataire tiers offrant du support CentOS ou sur sa propre version recompilée à partir des sources Red Hat. Chapitre 4 - Solutions d’éditeurs Open Source Le support des Logiciels Libres 29
  22. 22. Chapitre 5 Lesguichetsuniques
  23. 23. Lorsque les briques Open Source utilisées au sein d’une entité se multiplient, la question de leur support peut atteindre une complexité difficile à gérer s’il s’agit d’avoir un interlocuteur différent pour chacune. Dans le cas de composants communautaires, il est possible de faire appel à un prestataire unique, qui sera en mesure de couvrir le support sur l’ensemble des composants, le plus souvent à l’aide d’un réseau de partenaires, mais de façon transparente pour le client final. Deux démarches sont alors possibles : définir son propre périmètre et ses modalités de tarification (comme cela à été le cas pour les marchés décrits dans ce document) ou souscrire auxoffresdesupportdésormaisproposéesparquelquessociétésspécialisées,telleAlterWay. Ces offres sont généralement basées sur un catalogue standard de logiciels et de services qui peut souvent être étendu à la demande. Ce type de guichet unique est aussi un vecteur important de mutualisation, par exemple entre plusieurs entités d’un grand groupe ou entre plusieurs ministères, comme décrit dans les exemples plus bas. 5.1 Modalités de tarification L’importancedecetypedemarchépeutpermettreauclientd’endéfinirlui-mêmelesmodalités de tarification. Il est ainsi possible, et c’est le cas des deux marchés publics décrits ci-après, de définir une tarification indépendante du nombre de machines concernées, soit complètement forfaitaire, soit basée sur des carnets de tickets fixes. Chapitre 5 - Les guichets uniques Le support des Logiciels Libres 32
  24. 24. Par ailleurs, on constate deux grandes approches pour la granularité d’achats à l’intérieur de ces marchés : soit selon un périmètre global de plusieurs composants, soit par composant individuel. 5.2 Les grands marchés de support publics Ces types d’offres à guichet unique sont notamment celles employées par les grands marchés publics de support pour les logiciels libres mis en place par les ministères français. 5.2.1 Le marché de la DGFiP La Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) est un utilisateur de longue date de logiciels libres, à commencer par le système d’exploitation GNU/Linux (notamment utilisé pour l’application de gestion de l’impôt des particuliers, dès l’année 2000) et le serveur d’applications JBoss (utilisé dès 2004 pour les applications Web à très fort trafic comme l’application de télédéclaration de l’impôt sur le revenu). Afin de rationaliser l’usage de ces logiciels libres en standardisant les composants et les versions utilisées, un marché de support à guichet unique est mis en place dès 2005, portant sur 170 logiciels dans 3 versions différentes. Il comprend des études mensuelles de veille stratégiqueettechnique,utilesdanslemilieuparticulièrementdynamiquequ’estl’écosystème Open Source. Ce marché en est désormais à son second renouvellement et fournit donc un bon recul Chapitre 5 - Les guichets uniques Le support des Logiciels Libres 33
  25. 25. historique pour son évaluation. La première conclusion de cette expérience est la validation d’une telle formule pour répondre au besoin initial de disposer d’un support sur mesure, permettant d’éviter dans une certaine mesure «l’obsolescence de Marketing», c’est-à-dire l’abandon trop rapide par l’éditeur d’une version d’un logiciel qui répond encore parfaitement au besoin. Sur les 8 années de fonctionnement, un peu plus de 1500 tickets (corrections et demandes d’information) ont été traités, et le marché n’a pas eu de mal à rassembler des postulants : chacune de ses trois occurrences a été remportée par un prestataire différent. 5.2.2 Le marché de Support Logiciel Libre du SAE Enseptembre2012,lePremierMinistreJean-MarcAyraultapubliéunecirculaireimportante, Usage du logiciel libre dans l’administration, dont l’axe fondateur est ainsi résumé : Cette circulaire a trouvé sa première application emblématique dans le marché de Support Logiciel Libre interministériel, lancé par le Service des Achats de l’État cette même année, qui vient compléter celui de la DGFIP, et permet à 17 ministères (tous à l’exception de ceux de Bercy) de mutualiser leurs besoins de support. Pour des raisons historiques, c’est le Ministère de l’Intérieur qui assure le pilotage du marché. Désormais, pour répondre aux besoins métiers, le logiciel libre doit être considéré à égalité avec les autres solutions. C’est dans cette évolution que s’inscrit l’usage du logiciel libre dans l’administration. Usage du logiciel libre dans l’administration, p. 4 Chapitre 5 - Les guichets uniques Le support des Logiciels Libres 34
  26. 26. Historiquement, entre 2001 et 2004, un premier marché de support Logiciel Libre avait été passé par le Ministère de l’Intérieur, qui n’a pas servi : sans doute mal ciblé, l’accent n’ayant pas été suffisamment mis sur un niveau d’expertise fort. Les différentes sollicitations ont rencontré un niveau d’expertise trop faible pour être utiles, ce qui a entamé la confiance accordée à ce support, qui, au final n’a plus été utilisé. Suite à cette expérience, le besoin a été réétudié pour déboucher sur un nouveau marché qui devait intégrer des exigences fortes en termes d’expertise. Le cahier des charges a été établi en collaboration avec les différents ministères dans le cadre d’unprocessusdeconvergencequiademandéuneannée.Ilétait,eneffet,nécessairedetrouver un système de gestion des commandes commun afin d’obtenir une politique de grille tarifaire compatible avec la diversité des budgets des différents ministères. Dans cette optique, il a Lesministèresfinanciersontdémontrélafaisabilitéetl’efficacitééconomique de mise en place d’un marché de support par un prestataire de type société de service. Au niveau interministériel, un marché a été passé sous l’égide du SAE et sous la direction du ministère de l’intérieur pour couvrir les besoins des autres ministères. Il prévoit des mécanismes de réduction des coûts quand plusieurs acteurs demandent du support pour une même souche (plus précisément pour les mêmes versions d’une souche). Ce marché est donc une incitation supplémentaire à la mise en œuvre du cadre de convergence. Usage du logiciel libre dans l’administration, p. 12 Chapitre 5 - Les guichets uniques Le support des Logiciels Libres 35
  27. 27. rapidement été décidé de baser les commandes sur les logiciels pris individuellement et non sur l’ensemble du périmètre potentiel du catalogue. Ce catalogue comporte 320 logiciels, avec pour chacun des tarifs relatifs à un carnet de 5 tickets ou à un accès illimité, déclinés selon la criticité de l’usage, et selon les versions concernées. L’annexe financière en découlant est assez complexe, mais permet de répondre à l’hétérogénéité des besoins. Par ailleurs, un système de dégressivité permet de réaliser des économies significatives dans les cas où plusieurs ministères commandent les mêmes prestations, favorisant ainsi la standardisation et la mutualisation de leurs composants. Enfin, le marché comporte des clauses explicites sur le reversement des correctifs, avec une forte incitation pour que le prestataire fasse son maximum pour que ces reversements soient acceptés. En effet, dans le cas contraire, le prestataire doit maintenir le fork créé de fait, c’est- à-dire à gérer l’incorporation de son correctif dans les versions ultérieures du projet. 36
  28. 28. Chapitre 6 Conclusion
  29. 29. Chapitre 6 - Conclusion Le support des Logiciels Libres L’existence de ces deux marchés est emblématique de la maturité de la question du support des logiciels libres dans le secteur public. Ce type de marché suscite un intérêt grandissant dans le secteur privé, les DSI des grands groupes français faisant apparaître les questions du support des logiciels libres et de sa rationalisation dans le cadre d’un guichet unique en bonne position dans leurs préoccupations pour 2013 et les années à venir. Cette préoccupation est également portée par sa corrélation avec la mise en place d’une gouvernance Open Source, sujet d’actualité pour un nombre croissant d’entreprises. Enfin, la mise en place de ces marchés de support doit permettre d’ouvrir la réflexion sur la mise en œuvre d’une démarche similaire pour adresser les besoins d’expertise sur les logiciels supportés (audits, préconisations, architecture, optimisation, évolutions, coaching,...). Idéalement, ces deux prestations fortement complémentaires seront traitées par les mêmes prestataires (à l’instar du marché de la DGFIP), maximisant ainsi la qualité de service globale liée à l’intégration de briques OpenSource au sein des systèmes d’information de demain, tout en rationalisant les coûts globaux de possession. 39
  30. 30. Le livre blanc Le support des Logiciels Libres est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé. (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr) . Toute question complémentaire peut être adressée à : contact@alterway.fr Image de couverture, (c) Kevin Zittle, from The Noun Project sous licence CC BY 3.0. Les marques citées sont la propriété de leurs déposants respectifs.

×