SOLAR DECATHLON, Versailles 2014
Cette année, le Solar Decathlon s’est déroulé à Versailles, de juin à juillet 2014. 20 éq...
Cubity : Projet en démonstration
Des jeunes allemands se sont questionnés sur la vie idéale et accessible d’un étudiant, c...
forme de cube, le but étant d’avoir uniquement le nécessaire mais de garder un certain confort,
malgré les 7,2m² à leur di...
Le système de chauffage ou de refroidissement au sol assure une certaine température sur la
place centrale. Des panneaux p...
Les murs des cubes sont faits avec des ossatures de bois, bénéficient d’une isolation intérieure et
sont recouverts de pan...
Prof. Manfred Hegger
www.ee-architektur.tu-darmstadt.de
Presse Kontakt
Christine Störmer
Dipl. Ing., Architektin
stoermer@...
Embrace : Danemark
Le projet Embrace prévoit la construction d’un étage supplémentaire sur les toits de bâtiments
existant...
Le bâtiment est enveloppé par deux parties différentes. La première constitue une enveloppe
thermique tandis que la deuxiè...
La réhabilitation des bâtiments concernés permettrait non seulement un espace d’intimité mais
également certaines zones de...
8e
place sur le classement final :
Architecture : 78/120
Efficacité énergétique : 71,84/80
Conditions de confort : 99,23/1...
ROOFTOP : Allemagne
Le projet Rooftop a été mis en place par un groupe d’étudiants de Berlin. La ville étant
appréciée pou...
habitants ont accès à un chauffage au sol, ainsi qu’à une pompe à chaleur permettant également de
passer…
… par une voix d...
La terrasse réceptionne l’eau. Toutes les façades de la maison sont recouvertes de panneaux
photovoltaïques, ces façades é...
Salle de bain pouvant s’ouvrir et donner vue sur Berlin
Liens : http://www.teamrooftop.de/fr/
http://www.bosy-online.de/pa...
4e
place sur le classement final :
Architecture : 111,6/120
Efficacité énergétique : 73,47/80
Conditions de confort : 96,2...
Maison Reciprocity : France - Etats-Unis
La Team Réciprocité rassemble des étudiants français d’Angers ainsi que des étudi...
Salle de bain du rez-de-chaussée, accompagnée de panneaux de liège, étant hydrophobes,
et de très bons isolants absorbant ...
Espace laissé ouvert mais pouvant être utilisé comme une éventuelle pièce en plus.
L’énergie de la maison est entièrement ...
La face cachée de la terrasse abrite une partie de stockage de matières, d’eaux usées, une pompe à
chaleur et l’électricit...
Contact :
Responsable communication
Mark Bridges
828.432.6091 - bridgesmt@email.appstate.edu
Responsable Sponsoring
Eric B...
9e
place sur le classement final :
Architecture : 90/120
Efficacité énergétique : 65,31/80
Conditions de confort : 94,29/1...
Casa Fenix : France - Chili
La maison Casa Fenix est un concept assez récent réalisé par des groupes d’étudiants français ...
Mise en scène des dégâts provoqués par la dernière catastrophe en date, en avril 2014.
Cette maison est composée de trois ...
Néanmoins, l’habitat de survie n’est pas sa seule fonction. Par la suite, d’autres modules
peuvent être ajoutés. Tout d’ab...
L’association de ces trois modules répond aux besoins primaires des habitants, tout en les
protégeant :
Poteaux poutres en...
apports solaires réchauffent ou refroidissent la maison car les bouteilles sont directement exposées
aux rayons du soleil,...
Liens : http://www.lemoniteur.fr/155-projets/article/actualite/24745448-solar-decathlon-2014-casa-
fenix-la-maison-d-urgen...
Philéas Atlantic Challenge : France
A Nantes, des étudiants ont imaginé la réhabilitation complète d’une friche industriel...
Cette proposition concernant la ville de Nantes, est dotée de panneaux photovoltaïques et permet le
déclanchement de la ph...
Intérieure des serres, dans lesquelles se trouvent des plants de légumes
Dans la serre (de 70m²) se trouve la production m...
D’ailleurs, en ce qui concerne la cuisine, et plus particulièrement l’électroménager…
… L’habitant a premièrement l’occasi...
De cette manière, les habitants peuvent mettre en marche à distance à l’aide de leurs téléphones ou
d’internet leurs appar...
2e
place sur le classement final :
Architecture : 102/120
Efficacité énergétique : 80/80
Conditions de confort : 101,82/12...
Home with a skin: Pays-Bas
Aux Pays-Bas, un nombre important de personnes habitent des maisons des années 50 de
mauvaise q...
Un petit boitier permet décider du stockage et du partage de l’énergie avec les autres bâtiments et
de faire chauffer ou r...
Pour une vision globale :
Le jardin est une nouveauté tout comme la serre s’y trouvant au dessus. En été, le jardin est ouvert
et les serres offrent...
Liens : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/solar-decathlon-home-with-a-skin-0
http://www.pretaloger.nl/
http://www.tu...
Techstyle Haus : Etats-Unis Allemagne
Les américains et allemands ayant eu l’idée de ce projet ont conçu la première maiso...
Cette maison courbée utilise le verre triple-vitrage pour les fenêtres au nord et au sud de la maison
ce qui permet une me...
La forme de la TH est dérivée à partir d’une structure et est très extensible. Ce type de construction
fait de la membrane...
La maison a un disposition intérieure particulière, celle-ci étant entièrement ouverte. L’unique pièce
fermée (autre que l...
Enfin, les jardins situés autour de la maison sont reliés par le matériel sur la photo ci-dessous. Ces
filtres sans produi...
AVIS: J’ai eu plus de mal à comprendre le fonctionnement de cette maison que celui les autres. Le fait
de travailler avec ...
Ressò – Espagne
Les jeunes espagnols ayant travaillé sur ce projet ont comme mots d’ordre : intérêt collectif. Ce
projet s...
Cette maison d’aide est constituée de matériaux récupérés, la décoration finale doit tendre vers une
ambiance dite familia...
La maison a une température de 23°C en hiver et en été. En hiver, un cercle d’air chaud parvient à
chauffer la maison, tan...
Liens : http://hicarquitectura.com/2014/06/solar-decathlon-europe-2014-prototipo-resso-etsav/
http://www.resso.upc.edu/fra...
meBRAIN – Croatie
La team se chargeant du projet, travaille entourée de logements de grande ampleur sur le
campus de l’Uni...
Des plantes sont placées de telles sortes à ce quelles puissent être directement exposées au soleil et
permettent d’avoir ...
La machine en question
Le concept de MemBrain est de mettre sur le marché une maison durable et adaptable à tous les
aspec...
Liv-Lib – France
Liv-lib, projet parisien n’ayant malheureusement pas pu être visité à cause de soucis avec les
normes de ...
« Le Liv-lib’ utilise des panneaux translucides faits de PMMA (polyméthacrylate de méthyle) ce qui
permet de capturer l’én...
Sponsorship Manager - Winsane Stéphanie Lim - ws.lim@live.com
Webmaster & communication - communication.teamparis@gmail.co...
Avis général :
Que les projets n’aient pas tous été visités, qu’ils aient parfois frôlé l’utopie ou laissé le visiteur
per...
Solar decathlon
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Solar decathlon

791 vues

Publié le

Juliette, citoyenne junior "100% lover", a visité Solar Decathlon pour Mulhouse 100%. Son retour brut sur les innovations découvertes !

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
791
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Solar decathlon

  1. 1. SOLAR DECATHLON, Versailles 2014 Cette année, le Solar Decathlon s’est déroulé à Versailles, de juin à juillet 2014. 20 équipes du monde ont été sélectionnées afin de participer à ce salon de compétition. Elles doivent toutes répondre à certains critères et sont notées dessus afin d’obtenir la meilleure place sur le podium. Si pour certains, le fait d’avoir été sélectionné est déjà une forme de réussite, d’autres ont pour objectif de terminer en tête, afin d’aboutir à une satisfaction autant personnelle que professionnelle. Les critères auxquels chaque équipe doit faire face concernent : l’architecture ; l’ingénierie et la construction ; les installations solaires ; le bilan d’énergie électrique ; le confort ; l’équipement et le fonctionnement ; la communication et la sensibilisation sociale ; l’industrialisation et la viabilité du marché ; l’innovation et enfin, la durabilité. Le fait de concevoir une maison alimentée grâce au soleil et autosuffisante est l’objectif de base de tous les concurrents du Solar Decathlon. Lors d’une visite à Versailles le samedi 12 juillet 2014, les candidats devaient non seulement être capables d’expliquer leurs projets et leurs concepts, tout en cachant si possible un éventuel stress quant aux annonces des résultats survenant le soir même. J’ai eu l’occasion de visiter, apprendre et discuter sur les projets d’une dizaine d’équipes. Les indications qui suivent concernent donc les maisons découvertes, je nomme : Et hors compétition, Cubity d’Allemagne… Qui ouvre la présentation…
  2. 2. Cubity : Projet en démonstration Des jeunes allemands se sont questionnés sur la vie idéale et accessible d’un étudiant, c’est ainsi qu’ils ont imaginé et construit la maison Cubity, ayant comme concept le fait de trouver des maisons dans une maison, on pourrait donc croire à une espèce de village étudiant au sein d’un seul bâtiment. « Quelle situation de vie peut répondre à nos besoins ? », qu’est-ce qui est réellement nécessaires aux étudiants, au jour d’aujourd’hui ? Cette maison, pouvant accueillir jusqu’à 12 étudiants tente de répondre à ces questionnements, en restant basée sur la vie en communauté. Elle est dotée d’une cuisine collective, d’un salon et d’une pièce centrale. La recherche d’une maximisation de la vie en communauté est au centre du projet, ainsi la surface utilisée pour les zones collectives est plus importante. Les chambres privées sont optimisées et sous
  3. 3. forme de cube, le but étant d’avoir uniquement le nécessaire mais de garder un certain confort, malgré les 7,2m² à leur disposition. Les chambres disposent de meubles de rangements, d’un bureau, d’une chaise, d’une salle de bain avec douche, WC et évier ainsi qu’une alimentation électrique, un système d’éclairage et un espace de stockage inclus. Les besoins primaires sont alors rassemblés dans ce cube individuel qui parvient à satisfaire les demandes des étudiants tant en matière de confort que de consommation d’énergie.
  4. 4. Le système de chauffage ou de refroidissement au sol assure une certaine température sur la place centrale. Des panneaux photovoltaïques sont placés sur le toit pour le réchauffement de l’eau utilisée dans la maison. Le sol de la place centrale est doté d’une plateforme sous laquelle se trouve une réserve d’eau permettant une isolation : afin de réchauffer ou de refroidir les pièces. De plus, la maison contient un plafond permettant une bonne isolation thermique en hiver, sur la place centrale. Le système de chauffage et de refroidissement dans le plafond et dans le sol s’applique à la fois pour l’eau et pour l’air. Enfin, la possibilité d’ouvrir les fenêtres en coin assure un renouvellement d’air naturel.
  5. 5. Les murs des cubes sont faits avec des ossatures de bois, bénéficient d’une isolation intérieure et sont recouverts de panneaux OSB. Le bâtiment est zoné en couches séparées climatiques. Polycarbonate utilisé. Une ventilation naturelle est assurée pour les zones communes. Communauté presque autonome. Construite en 6 jours. (vidéos dans le dossier CUBITY) Contacts : Technische Universität Darmstadt Fachbereich Architektur EL-Lissitzky-Str. 1,64287 Darmstadt Entwerfen und Gebäudetechnologie Prof.Anett-Maud Joppien www.techno.architektur.tu-darmstadt.de Entwerfen und Energieeffizientes Bauen
  6. 6. Prof. Manfred Hegger www.ee-architektur.tu-darmstadt.de Presse Kontakt Christine Störmer Dipl. Ing., Architektin stoermer@egt.tu-darmstadt.de Tel: +49.6151.16 6594 www.solardecathlon.tu-darmstadt.de Liens : http://www.solardecathlon.tu- darmstadt.de/solar_decathlon_2014/Solar_Decathlon_2014.de.jsp AVIS : Qu’on ait à se projeter dans le futur, à repenser à son passé d’étudiant, ou qu’on le soit tout simplement à l’heure actuelle, les pensées à cette idée mélangent à la fois des moments qui seront inoubliables et des difficultés qu’il faut savoir surmonter. Dans ces difficultés, beaucoup penseront au logement, et qui dit logement dit coût. C’est pourtant bien connu, les jeunes n’ont que rarement la possibilité d’avoir accès à des logements de qualité durant leurs années d’études. Le projet Cubity, permet d’avoir un aperçu de ce que pourrait être la vie d’un jeune dans un cadre agréable tout en restant dans l’esprit collectif. Les côtés embêtants de la vie en communauté et de confort étant habituellement associés à la vie en studios universitaires sont ici travaillés afin que chaque personne ait l’occasion d’avoir accès à un logement alliant strict nécessaire et confort. Je suis donc tout à fait motivée quant à l’idée de ce groupe, cherchant à faire changer les conditions de vie des étudiants ce qui serait non seulement favorable pour le moral mais certainement aussi pour leurs résultats. Je reste néanmoins sceptique quant à la grandeur du bâtiment et à sa forme. Il me semble en effet difficile d’envisager une telle construction dans des villes étudiantes. Malgré cela, le concept est intelligemment pensé. (Question à se poser : le fait que les chambres ne fassent que 7,2m² ne rend-il pas la construction du bâtiment impossible en France, ou la surface minimale se doit d’être de 9m² ??)
  7. 7. Embrace : Danemark Le projet Embrace prévoit la construction d’un étage supplémentaire sur les toits de bâtiments existants. Les proportions sont assez minimalistes et prévoient de répondre au problème de la surpopulation urbaine. Bien que la maison concernée ne puisse accueillir qu’une famille de deux personnes, le projet en matière d’énergie a été conçu pour avoir des performances optimales, tant de façon à produire de l’énergie qu’à en économiser.
  8. 8. Le bâtiment est enveloppé par deux parties différentes. La première constitue une enveloppe thermique tandis que la deuxième est vitrée, recouvrant et protégeant la première. Ces enveloppes servent de support pour des panneaux photovoltaïques permettant de produire l’électricité nécessaire pour la maison. Ils sont disposés de diverses manières sur la surface vitrée pour apporter l’ombre nécessaire au sein de l’habitation… … mais servent également à abriter une espèce de jardin intérieur 3 saisons sur 4.
  9. 9. La réhabilitation des bâtiments concernés permettrait non seulement un espace d’intimité mais également certaines zones de partage entre voisins. En effet, des pièces telles que la lingerie sont partagées, ainsi que les zones de jardins où le contact entre chaque habitant devient facile. Schéma montrant la disposition envisagée : Liens : http://frankrig.um.dk/fr/l-ambassade/actualites/newsdisplaypage/?newsID=0B2E162A-934E- 4AAD-8CE9-4D561CD153E4 http://solardecathlon.dk/wordpress/embrace/?lang=fr http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75583.htm Contacts : Coordinateur communication, équipe DTU : Ulrik Eggert Knuth-Winterfeldt, uegkn@byg.dtu.dk Responsable partenariats, équipe DTU : Christian Ronne, chrir@byg.dtu.dk AVIS : Les visites de la maison ainsi que ses explications n’étaient pour ma part pas compréhensibles, car elles étaient –hélas- en langue anglaise… Néanmoins, après avoir été un peu sceptique sur le sujet (ne l’ayant pas vraiment compris lors de la visite) j’ai trouvé le projet plutôt intéressant. En restant dans l’optique qu’une ou deux personnes s’y installent, le cadre de vie est assez sympathique et le fait d’exploiter des surfaces inutilisées afin d’en faire des habitations peut être une solution de logement rentable et satisfaisante. J’avais été assez curieuse quant à la disposition des panneaux photovoltaïques sur le toit du bâtiment ! En fait, le fait d’avoir un taux de luminosité contrôlé me semble assez pertinent. Le seul ‘hic’ reste à mes yeux le fait d’avoir à partager le jardin, qui est un endroit ou on aime inviter, mais pas forcément avoir la présence imposée de nos voisins.
  10. 10. 8e place sur le classement final : Architecture : 78/120 Efficacité énergétique : 71,84/80 Conditions de confort : 99,23/120 Communication et communication sociale : 64/80 Innovation : 59,81/80 Ingénierie et construction : 69,6/80 Bilan énergétique électrique : 79,22/120 Fonctionnement de la maison : 90,66/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 101,65/120 Développement durable : 68/80 Pénalités : 2 Bonus : 0 Total : 780,01
  11. 11. ROOFTOP : Allemagne Le projet Rooftop a été mis en place par un groupe d’étudiants de Berlin. La ville étant appréciée pour son dynamisme, elle n’a pourtant pas l’opportunité d’avoir une esthétique des plus distinguées et, ayant été une victime de guerre, ses reconstructions rapides provisoires sont restées définitives pour la plupart. Les structures, les toits ou encore la consommation énergétique sont à revoir. L’idée de la Team Rooftop de Berlin, s’axe donc principalement sur une réhabilitation des toits des anciens bâtiments nommés « Altbau », afin de créer un espace de vie permettant d’avoir non seulement une amélioration du bilan énergétique tout en revalorisant et en rénovant la capitale. Ce concept de logement dans les hauteurs de Berlin ne concerne cependant pas des potentiels acheteurs. Il touche principalement les propriétaires de ces bâtiments gaspillant beaucoup d’énergie. En effet, ils auraient l’occasion d’investir dans la réhabilitation de leur toit afin de bénéficier d’un espace de vie mais également d’un rendu énergétique leur étant nettement favorable. Des panneaux photovoltaïques et thermiques placés sur les toits et façades nourrissent l’habitation en énergie et en chauffage d’eau. Concernant le chauffage et le refroidissement de la maison, les
  12. 12. habitants ont accès à un chauffage au sol, ainsi qu’à une pompe à chaleur permettant également de passer… … par une voix de refroidissement passive : basée sur les Matériaux à Changement de Phase (PCM in english please !) qui ont une capacité à stocker de la chaleur et à la restituer. Les MCP sont dans le toit et fondent en période de surchauffe, lorsque le bâtiment se refroidit, les MCP se solidifient et l’énergie précédemment stockée est restituée. Cette manière de procéder permet de réduire les besoins en climatisation et de rendre l’inertie thermique plus importante. C’est d’ailleurs un moyen qui semble assez efficace :
  13. 13. La terrasse réceptionne l’eau. Toutes les façades de la maison sont recouvertes de panneaux photovoltaïques, ces façades étant repliables elles assurent une certaine isolation. La maison a enfin de petits atouts lui étant propres, comme des meubles coulissants et l’ouverture de certaines pièces possible. Lits coulissants Lampes « faites maisons » coulissantes également
  14. 14. Salle de bain pouvant s’ouvrir et donner vue sur Berlin Liens : http://www.teamrooftop.de/fr/ http://www.bosy-online.de/passieve_gebaeudekuehlung.htm Contacts : contact@teamrooftop.de (« Envie de boire du jus d’orange avec nous au-dessus de Berlin ? Ecris-nous ! ») partnership@teamrooftop.de (« Si vous souhaitez soutenir notre équipe par votre expertise ou une aide matérielle ou financière, faites le nous savoir. Nous sommes ouverts à toutes les idées concernant un développement futur. ») AVIS : Le projet de la teamrooftop m’a semblé pertinent et intéressant dans l’ensemble. J’ai appris l’existence des MCP par exemple, et je pense qu’il y a une réelle motivation au sein de l’équipe ce qui se ressent non seulement lors des visites mais également dans le bâtiment lui-même. Je suis donc très emballée par le projet, qui se penche sur des alternatives énergétiques innovantes mais également sur la liberté de l’habitant. Les pièces peuvent être changées très rapidement et adaptées à diverses situations et la disposition que peut prendre la maison (avec salle de bain ouverte) ne donne aucun sentiment d’oppression. Ajoutons à cela les grandes sources de lumière, car la maison est entourée de vitres –aussi contrôlées par l’habitant- qui permettent d’avoir accès à une source lumineuse naturelle très agréable !!
  15. 15. 4e place sur le classement final : Architecture : 111,6/120 Efficacité énergétique : 73,47/80 Conditions de confort : 96,26/120 Communication et communication sociale : 56/80 Innovation : 64,31/80 Ingénierie et construction : 70,4/80 Bilan énergétique électrique : 77,42/120 Fonctionnement de la maison : 104,14/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 98,82/120 Développement durable : 56/80 Pénalités : 2 Bonus : 17 Total : 823,42
  16. 16. Maison Reciprocity : France - Etats-Unis La Team Réciprocité rassemble des étudiants français d’Angers ainsi que des étudiants américains d’Appalachian. Cette équipe fusionnée cherche à proposer un logement à la fois durable, adaptable, avec un prix abordable tout en restant centré sur la communauté et le bien être collectif. La Maison Reciprocity est une maison de 104m² alliant des matériaux de construction à la fois écologistes et durables. Le but central de ce projet est avant tout de proposer une nouvelle forme de logement abordable tout en étant de très bonne qualité, technologiquement innovante et énergétiquement rentable. Un des points mis en avant par les créateurs de la Maison Reciprocity est son prix abordable. Cette maison, très moderne et qui doit produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme a un prix fixé à 1200€/m², tout en restant dans un confort certain. Ce bâtiment réparti sa zone habitable sur deux niveaux. Le rez-de-chaussée donne accès à une cuisine-salle à manger, au salon et à une première salle de bain. L’étage est constitué d’une chambre et d’une salle de bain, sachant qu’une vaste partie du plancher avait été ouverte lors de l’exposition afin de favoriser aux visiteurs et aux jurys, la découverte structurelle du bâtiment. (les trois prochaines photographies proviennent de la page Facebook de la Team Reciprocité : https://www.facebook.com/reciprocity2014/photos_stream )=> est-ce que c’était nécessaire de le préciser…
  17. 17. Salle de bain du rez-de-chaussée, accompagnée de panneaux de liège, étant hydrophobes, et de très bons isolants absorbant la chaleur mais également le bruit. Ils font également fuir les champignons, les rongeurs et les insectes. Le prix élevé de ce matériau reste un des uniques inconvénients à souligner. . Structure bois + acier : facilite l’assemblage sur le site, mais sinon le projet n’est que en bois (pin avec des fibres croisées).
  18. 18. Espace laissé ouvert mais pouvant être utilisé comme une éventuelle pièce en plus. L’énergie de la maison est entièrement solaire. Un brise-soleil a été mis en place sur la façade du bâtiment. Il produit non seulement de l’énergie, mais gère également les ressources en eau tout en assurant une certaine protection à la maison. C’est également un des atouts du toit végétal qui permet de protéger mais qui améliorerait également l’efficacité des panneaux photovoltaïques présents. Ces panneaux utilisent les rayons du soleil pour produire de l’énergie électrique pouvant être stockée en usage différé. Un système thermique solaire parvient à chauffer l’eau de la maison efficacement et fournir près de 95% des besoins annuels en eau chaude des résidents. Ce système thermal solaire chauffe donc également une partie de la maison. [Enfin l’utilisation d’ISAAC (récupérateur solaire air-air) [à creuser…..] utilise l’énergie solaire pour chauffer le bâtiment et pour recycler la chaleur. La maison est également dotée d’un matériau à changement de phase, l’AAPS (stockage à changements de phases air-air) qui récupère la chaleur générée par ISAAC pour la réutiliser plus tard au sein de l’établissement.]
  19. 19. La face cachée de la terrasse abrite une partie de stockage de matières, d’eaux usées, une pompe à chaleur et l’électricité. Liens : http://reciprocity2014.com/fr/ http://www.univ-angers.fr/fr/international/solar-decathlon.html https://www.facebook.com/reciprocity2014/photos_stream http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/habitat-demain-reciprocity-maison-solaire-made-in- angers-usa-14-07-2014-153459 http://appalachianmagazine.org/stories/id/431
  20. 20. Contact : Responsable communication Mark Bridges 828.432.6091 - bridgesmt@email.appstate.edu Responsable Sponsoring Eric Burgoyne 518.466.88.45 – burgoyneeb@appstate.edu Représentant, Appalachian State University Jamie Russel 828.262.7708 - russelja@appstate.edu Représentant, université d’Angers François Thibault 33.(06).13.89.58.41 - francois.thibault@univ-angers.fr Directrice Sponsoring Lisa Suggs 828.262.7464 - suggslg@appstate.eu Webmaster Mark Nystrom 828.262.2568 - nustromml@appstate.edu AVIS : Pour commencer, je dirais, que le seul point éventuellement négatif se trouve au sein du groupe lui-même. J’ai eu l’impression (qui reste entièrement personnelle) que les étudiants américains avaient laissé place à une plus grande motivation au cœur du projet que les français. Néanmoins, en ce qui concerne le projet en lui-même, j’ai accroché sur quelques idées, notamment le fait qu’il y ait deux étages et qu’il puisse y avoir donc une famille plus nombreuse pouvant s’y loger, contrairement aux projets précédents. Ensuite, les panneaux de liège ont été pour moi une parfaite nouveauté, et je trouve que leurs atouts sont très intéressants également. Le fait d’avoir des leds pour éclairage satisfait encore une fois la mesure énergétique. L’ambiance au sein de la maison est très agréable et est accompagnée d’objets faits par les étudiants eux-mêmes ce qui m’a beaucoup plu. J’ai aussi particulièrement apprécié la présence d’un ventilateur au plafond ne fonctionnant qu’à partir d’énergie solaire ce qui me semble être une possibilité de ventilation légère plutôt sympathique ! Enfin l’aspect physique du bâtiment reste assez passe-partout ce qui peut plaire aux personnes ne souhaitant pas avoir l’impression d’être dans une maison venue d’une autre planète…. ;)
  21. 21. 9e place sur le classement final : Architecture : 90/120 Efficacité énergétique : 65,31/80 Conditions de confort : 94,29/120 Communication et communication sociale : 71/80 Innovation : 57,67/80 Ingénierie et construction : 52/80 Bilan énergétique électrique : 101,75/120 Fonctionnement de la maison : 91,02/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 81,88/120 Développement durable : 56/80 Pénalités : 0 Bonus : 16 Total : 776,92
  22. 22. Casa Fenix : France - Chili La maison Casa Fenix est un concept assez récent réalisé par des groupes d’étudiants français et chiliens, que le gouvernement chilien a déjà accepté de mettre en place (500 casa fenix auront l’occasion d’être construites dans les 5 prochaines années). Cette maison modulaire a pour objectif de reloger le plus rapidement possible les personnes ayant perdu leurs habitations au Chili. En effet, ce pays est victime de nombreuses catastrophes naturelles telles que des incendies, des séismes ou des tremblements de terre et le nombre de personnes touchées ne cesse d’augmenter. La Casa Fenix tente donc non seulement de s’adapter aux plusieurs zones de climat du Chili, en résistant aux séismes (jusqu’à 8 sur l’échelle de Richter) et aux autres catastrophes naturelles courantes dans le pays. Ce projet a donc premièrement une base de relogement, mais devient par la suite une maison définitive, digne de ce nom. (Pour des photos de meilleure qualité, voir : http://inhabitat.com/casa-fenix-provides-solar-powered- shelter-that-evolves-over-time-to-victims-of-natural-disaster/liz-eve-solar-decathlon-2014-casa-fenix- 6/?extend=1)
  23. 23. Mise en scène des dégâts provoqués par la dernière catastrophe en date, en avril 2014. Cette maison est composée de trois modules. Après une catastrophe naturelle, la mise en place du premier module (module de survie) permet d’abriter quatre personnes dans une petite chambre. La maison fait encore office d’habitat de survie. Le module contient également une cuisine extérieure d’urgence (avec grillage, afin d’éviter les vols en période de difficultés) :
  24. 24. Néanmoins, l’habitat de survie n’est pas sa seule fonction. Par la suite, d’autres modules peuvent être ajoutés. Tout d’abord un module dit « mécanique » avec la plomberie et tout ce qui touche au domaine électrique, les habitants auront ainsi accès à une cuisine intérieure, enfin le « module de vie » permet d’avoir un salon. Cuisine intérieure définitive (avec frigo à énergie A+++) Idée de salon
  25. 25. L’association de ces trois modules répond aux besoins primaires des habitants, tout en les protégeant : Poteaux poutres en diagonales, pour le contreventement et le parasismique. Le bois utilisé est très léger et originaire du Chili, ce qui permet non seulement de limiter le budget mais également de ralentir la combustion lors d’incendies, car celui-ci met plus de temps à former une couche de carbone ce qui laisse le temps aux familles de sortir. La maison, en plus d’être facilement constructible, car elle ne demande pas de connaissances techniques particulières dans le domaine du bâtiment, est également économique. Non seulement le moteur de la maison est solaire, car elle dispose d’un panneau thermique et de quinze panneaux photovoltaïques mais son coup est très bas au Chili, car le matériel demandé est à portée de main (il faut compter environ 4000€ pour bénéficier d’une Casa Fenix).Les parois sont faites de laines de bois. La Casa Fenix dispose également de murs à base de bouteilles d’eau, ce qui les rend thermiques. Les
  26. 26. apports solaires réchauffent ou refroidissent la maison car les bouteilles sont directement exposées aux rayons du soleil, ainsi l’énergie est diffusée sous 6 heures. Le projet de la Casa Fenix a donc avant tout une visée humanitaire, et c’est d’ailleurs ce qui a le plus été expliqué lors de la visite. Les idées d’innovations énergétiques restaient secondaires, bien qu’importantes également.
  27. 27. Liens : http://www.lemoniteur.fr/155-projets/article/actualite/24745448-solar-decathlon-2014-casa- fenix-la-maison-d-urgence-durable http://www.gouvernement.fr/gouvernement/solar-decathlon-projet-casa-fenix http://casafenix.cl/ http://solardecathlon.iut-larochelle.fr/ ( http://solardecathlon.iut-larochelle.fr/?page_id=13 ) https://www.facebook.com/sdeiutcasafenix/photos_stream?tab=photos_stream Contacts : Architecture Department UTFSM Teresa Madrid (Secretary) tereas.madrid@usm.cl - 56 (032) 265 41 06 / fax : 56 (032) 265 41 08 Communication Coordinator UTFSM Carolina Sepulveda Carolina.sepulvedal@alumnos.usm.cl Communication Coordinator IUT Simon Rebreau s.ribreau@hotmail.fr address: Avda España 1680 p.o box: casilla 110-v postcode: 2390123 Valparaìso -- Chile AVIS : J’ai été particulièrement émue lors de la visite de la Casa Fenix, car le projet présenté est à la fois plein de bon sens et de lucidité. Je doute qu’on avis des plus longs soit réellement nécessaire, mais ayant moi-même vécu l’incendie de ma maison j’ai été particulièrement affectée par ce projet de solidarité. Une vidéo postée sur youtube illustre très bien l’ambition et les valeurs des étudiants sur le projet : http://www.youtube.com/watch?v=dqwQPVvtFp4. Energétiquement parlant, j’ai été très étonnée par le mur fait de bouteilles d’eau !! Dans tous les cas il y a eu de la recherche et je pense que ces groupes franco-chilien sont capables de mettre à jour des projets très intéressants… 6e place sur le classement final : Architecture : 78/120 Efficacité énergétique : 71,84/80 Conditions de confort : 68,48/120 Communication et communication sociale : 73/80 Innovation : 65,08/80 Ingénierie et construction : 72/80 Bilan énergétique électrique : 89,62/120 Fonctionnement de la maison : 87,7/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 96/120 Développement durable : 76/80 Pénalités : 0,3 Bonus : 25 Total : 802,42
  28. 28. Philéas Atlantic Challenge : France A Nantes, des étudiants ont imaginé la réhabilitation complète d’une friche industrielle nommée Cap 44. La version réduite de ce projet a été présentée au Solar Decathlon et les trois principaux buts du projet concernent : × la réhabilitation et la réutilisation du Cap 44 étant actuellement inutilisé, × la réintroduction de l’agriculture en ville, × l’accueil de nouveaux arrivants dans un tissu social existant. L’équipe Atlantic Challenge a cherché à « réhabiliter ce patrimoine au fort potentiel en intégrant des solutions performantes, saines et à faible coût pour rendre les bâtiments accessibles au plus grand nombre. » Le projet présenté était constitué de l’assemblage d’éléments préfabriqués, fixés sur la partie existante du bâtiment et lui apportant les nouveautés nécessaires ; d’une serre nourricière ; d’une représentation d’une espèce de « cour intérieure » et d’une loggia qui permet d’étendre le logement.
  29. 29. Cette proposition concernant la ville de Nantes, est dotée de panneaux photovoltaïques et permet le déclanchement de la photosynthèse dans la serre, elle procure ainsi l’énergie nécessaire pour le logement. Sa production atteint 4300kWh /an alors qu’elle ne consomme même pas 3000kWh /an. C’est pourquoi, à l’échelle d’un quartier la maison pourrait venir compléter le manque énergétique d’un voisin. Cette maison est donc passive et exige du confort tout en étant économe en énergie. Elle a un principe d’inertie thermique provenant du béton (intérieur et extérieur des structures du bâtiment) et son prototype utilise la même stratégie globale que celle du Cap 44 : ( schéma pris sur le site : http://www.novabuild.fr/sites/default/files/2014-01- 21dossieer_de_presse.pdf )
  30. 30. Intérieure des serres, dans lesquelles se trouvent des plants de légumes Dans la serre (de 70m²) se trouve la production maraichère, ce qui exploite toute la surface du toit du bâtiment. Cette serre se prolonge et laisse place à la cour intérieure qui donne à la fois accès à la vie privée de l’habitant tout en pouvant le faire sortir sur sa terrasse, afin de se rendre sur son marché professionnel. Ce marché, consiste à vendre les produits cultivés dans la serre ! De cette façon, la maison encourage non seulement un espace de vie, ce qui relance un esprit de solidarité mais permet également de remettre en avant la production locale. La cour intérieure et la loggia contribuent aux performances passives de la maison et permettent une ventilation naturelle, grâce à leurs emplacements. (système de chauffage passif) Mais n’étant pas qu’une serre avec cour intérieure et jardin, Philéas est également un appartement. Cet appartement a particulièrement été travaillé afin qu’il y ait une bonne isolation acoustique, ce qui fait que le bruit produit à l’intérieur ou à l’extérieur n’était percevable par aucun groupe se le faisant présenter. Dans cet appartement, la structure du Cap 44 est visible, ce qui permet une nouvelle fois de souligner que ce projet est avant tout une réhabilitation. La chambre de ce lieu de vie est modulable et possède des murs coulissants, ce qui donne l’occasion d’agrandir ou de restreindre l’espace à disposition. Celui-ci comprend en plus de la chambre, un salon, une salle de bain et une cuisine.
  31. 31. D’ailleurs, en ce qui concerne la cuisine, et plus particulièrement l’électroménager… … L’habitant a premièrement l’occasion d’avoir un contrôle sur ses prises afin de savoir ce qu’elles consomment. Il peut ainsi mieux choisir la manière de les utiliser. (Note : La maison a un plancher technique dans lequel tous les réseaux sont pré-câblés) Deuxièmement, l’appartement dispose d’une technologie nouvelle qui permet d’avoir un « dialogue » avec l’appartement à partir du téléphone des propriétaires ou bien par internet. Est-ce que cela signifie pour autant que c’est le début d’un contrôle objet>humain et plus l’inverse ? Cette pensée est à nuancer, car toute nouveauté n’est pas mauvaise à prendre. Le matériel électroménager peut être contrôlé à distance et peut vous apporter des « conseils » afin d’être accompagné par son logement tout en restant maître de la maison. Le choix d’être conseillé peut être pris, mais la décision n’est qu’envisageable par les habitants, la maison ne fait rien à notre place. Un exemple illustratif pourrait être bénéfique : Lundi, à Nantes, le soleil est au rendez vous et permettrait de faire sécher le linge dehors à toute vitesse. La famille Philéas n’a pas pour autant prévu de faire une machine, ayant pour habitude de la mettre en marche le mardi matin. C’est là qu’intervient le conseil de la machine à laver, qui les informe qu’il serait préférable de la faire à l’heure actuelle, car du mauvais temps est prévu pour tout le reste de la semaine. Dans cet exemple, la famille Philéas reste libre de faire sa machine plus tard, et ne sera pas jugée pour autant (heureusement d’ailleurs…) mais elle aura peut-être appris la météo des jours suivants et suivra le conseil apporté.
  32. 32. De cette manière, les habitants peuvent mettre en marche à distance à l’aide de leurs téléphones ou d’internet leurs appareils électroménagers ou simplement vérifier si toutes les lumières ont bien été éteintes lorsque le doute est au rendez-vous. Dans le cas échéant, la lumière pourra être éteinte à distance et le cour de la journée se passera en toute tranquillité. Liens : http://solar-phileas.freeiz.com/index.php?lang=Fr http://www.gouvernement.fr/gouvernement/solar-decathlon-phileas http://solar-phileas.freeiz.com/project.php?lang=Fr http://www.novabuild.fr/sites/default/files/2014-01-21dossieer_de_presse.pdf http://www.lemoniteur.fr/150-performance-energetique/article/actualite/24885536-solar- decathlon-un-palmares-de-haut-niveau-pour-l-edition-2014 Contacts : Project Manager : Dobé Ouessanne, projectmanager@solar-phileas.com Partenariat : partnership@solar-phileas.com Communication : communication@solar-phileas.com Faculty Advisor : Horsch Bettina bettina.horsch@solar-phileas.com AVIS : Des maisons que j’ai visitées, celui-ci m’a semblé être l’une des plus pertinentes. Là où beaucoup ont vu la réhabilitation d’anciens bâtiments, ce projet a également un but de ville fertile, et le fait de pouvoir y cultiver des produits au sein même du bâtiment est pour moi une idée à la fois innovante mais surtout convaincante. Avant de rentrer dans le bâtiment, nous avons accès à une espèce de terrasse qui fait office de place du marché. On peut donc très bien imaginer un marché toutes les semaines permettant aux habitants du bâtiment de se nourrir avec des produits cultivés sur place. L’appartement est plaisant à vivre et je m’excuse de n’avoir quasiment pas pris de photos… (Le groupe était d’un très grand nombre et il était un peu difficile d’en prendre !!) Il me semble donc intéressant de creuser là dedans, car voir que ce genre d’idée peut être mise en place me rend simplement enthousiaste !
  33. 33. 2e place sur le classement final : Architecture : 102/120 Efficacité énergétique : 80/80 Conditions de confort : 101,82/120 Communication et communication sociale : 52/80 Innovation : 62,39/80 Ingénierie et construction : 70,4/80 Bilan énergétique électrique : 79,8/120 Fonctionnement de la maison : 107,34/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 96/120 Développement durable : 74/80 Pénalités : 0 Bonus : 14 Total: 839,75
  34. 34. Home with a skin: Pays-Bas Aux Pays-Bas, un nombre important de personnes habitent des maisons des années 50 de mauvaise qualité, tant énergétiquement qu’au niveau de l’éclairage et des matériaux utilisés. Malgré les nombreux inconvénients liés à ces maisons, le fait de s’en détacher n’est pour autant pas tâche facile, car pour certains, leurs parents voire leurs grands parents y ont déjà vécu. D’autant plus que le fait de démolir et de reconstruire autant de maisons demande un coût environnemental et financier énorme. C’est sur ce problème que les étudiants de l’équipe Prêt-à-loger ont réfléchis. Ils ont ainsi pu proposer une réhabilitation de ces maisons afin que le rendu puisse être favorable aux familles et à la planète. Mettre une seconde « peau » à la maison d’origine, voilà le projet. Cette couche, composée de polycarbonate de verre serait posée sur un côté de la maison, elle permettrait de l’isoler correctement et laisserait libre l’autre côté sur lequel serait placé une serre produisant de l’énergie et une ventilation naturelle. Cette enveloppe vient renforcer la maison avec un toit végétal permettant une meilleure isolation. La faible luminosité disponible dans la maison est un des problèmes majeur. L’équipe tente de répondre à cet inconvénient en proposant cette espèce de rond à face métallisée qui détecte la lumière. La lumière produite est très douce, limite les désagréments et économe en énergie. Cette amélioration ressemble physiquement aux photos suivantes :
  35. 35. Un petit boitier permet décider du stockage et du partage de l’énergie avec les autres bâtiments et de faire chauffer ou refroidir la maison. Une protection solaire intérieure en dessous de la toiture régule l’ambiance thermique intérieure. Des espaces supplémentaires ont été mis en place, où les gens peuvent vivre tout au long de l’année. C’est le cas de la serre disponible sur le dessus du jardin. Le jardin a d’ailleurs été présenté de telle sorte à ce qu’il y ait un maximum de production « maison » possible. Ainsi, l’accent a été mis sur l’introduction de bacs, de potager, d’arbres fruitiers…
  36. 36. Pour une vision globale :
  37. 37. Le jardin est une nouveauté tout comme la serre s’y trouvant au dessus. En été, le jardin est ouvert et les serres offrent suffisamment d’ombrage pour y être à l’aise. Cette place peut être utilisée toute l’année, même en hiver. Il suffit pour cela de fermer la serre ce qui rend la place très confortable. Cet espace n’était pas présent auparavant. Durant l’hiver, la serre fermée absorbe toute la chaleur et la ventile dans la maison. Cet échange de chaleur ne fait donc pas perdre d’énergie ! Au printemps et en automne, les fenêtres d'aération s'ouvrent pour aérer la maison naturellement tout en profitant du soleil dans la serre. Enfin, en été les portes n’ont qu’à être ouvertes de telle sorte que la maison puisse être ventilée et lorsque les jours sont vraiment chauds, le matériau à changement de phase filtre naturellement la chaleur. Des panneaux solaires installés sur le toit permettent de chauffer l’eau. Cette solution mêlant tradition et nouveauté est proposée à un coût d’environ 45 000e et a déjà été l’objet de nombreuses demandes… !
  38. 38. Liens : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/solar-decathlon-home-with-a-skin-0 http://www.pretaloger.nl/ http://www.tudelft.nl/en/current/student-projects/pret-a-loger-team-solar-decathlon/ http://www.sergeferrari.com/corporate/solar-decathlon-2014-home-with-skin-alternative- demolition/ AVIS : Cohérent et motivant !! Ce projet m’a pleinement satisfaite ! Le fait que le projet ait été mis en place par des étudiants le rend encore plus attractif, car il est plein de crédibilité. A noter : l’équipe a obtenu le premier prix en communication et sensibilisation sociale, ce qui d’ailleurs ne m’étonne pas et me permet de terminer sur une touche d’humour et de bonne humeur http://www.youtube.com/watch?v=WPRUUiAHjqw !  3e place sur le classement final : Architecture : 90/120 Efficacité énergétique : 78,37/80 Conditions de confort : 94,47/120 Communication et communication sociale : 80/80 Innovation : 60,89/80 Ingénierie et construction : 52/80 Bilan énergétique électrique : 80,47/120 Fonctionnement de la maison : 103,97/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 96/120 Développement durable : 80/80 Pénalités : 0,3 Bonus : 22
  39. 39. Techstyle Haus : Etats-Unis Allemagne Les américains et allemands ayant eu l’idée de ce projet ont conçu la première maison passive solaire, construite à partir de performances textiles. Le textile est ultra extensible et résistant, ce qui permet à la maison de s’adapter à divers climats sur le globe. L’enveloppe témoigne d’une résistance contre de violents vents pouvant aller jusqu’à 290Km/h et a des propriétés d’étanchéité et des possibilités architecturales intéressantes. En choisissant de construire une maison faite à base de tissus, l’équipe a accepté de relever un challenge par rapport aux normes conventionnelles de matériel de construction de base ! De cette manière, la maison permet de voir un bâtiment résidentiel sous un nouvel angle. Ce challenge a encouragé l’équipe et leur a permis de prendre conscience de certains problèmes de manière ludique et d’avoir l’occasion de trouver de nouvelles solutions à des problèmes prenant de l’âge. TechStyle Haus (petit jeu de mot) ressemble donc à une maison tout droit tirée du futur… ayant une apparence peu commune : http://www.kucastil.rs/kuce/solarna-kuca-buducnosti
  40. 40. Cette maison courbée utilise le verre triple-vitrage pour les fenêtres au nord et au sud de la maison ce qui permet une meilleure inertie. Chaque panneau de vitrage a été réalisé spécifiquement pour cette maison. La paroi textile est très extensible et permet de faire bénéficier à la maison une source de lumière importante et agréable. La forme de la TechStyle Haus (TH) naît d’une superposition de multiples couches, étant posées sur une structure d’arceaux en acier. Une première toile est placée puis une 2nde plus résistante qui retient le tout. 5 nervures métalliques prennent en charge cette série de couche de textiles de haute performance et permettent d’isoler la maison contre le temps changeant, eau, vent… Cette forme est pensée pour être exposée au soleil au maximum. Sur la maison, sont montés des panneaux photovoltaïques soigneusement disposés afin d’avoir la meilleure réception solaire possible, des capteurs thermiques permettent de chauffer l’eau. La TH a 30cm d’isolation en laine minérale. Les courbes de la maison réverbèrent les sons vers l’extérieur, ce qui la rend également très calme car elle n’est pas l’objet de vibrations. Première couche deuxième
  41. 41. La forme de la TH est dérivée à partir d’une structure et est très extensible. Ce type de construction fait de la membrane une structure mais également une enceinte pour le bâtiment. La membrane architecturale participe à la création d’une double courbature, ce qui donne à cette maison sa forme assez étrange. C’est en suivant la double courbature qu’on peut constater le système de couches à base de tissus techniques enroulant la maison, cités précédemment. Chaque couche ayant un but spécifique, elles se réunissent dans l’optique d’avoir un système d’habitation intelligent et innovant, léger et pouvant être rapidement déployé. (tumblr TechStyle Haus) Les sangles à cliquet tissées et formant une corde souple parviennent à aider à maintenir l’isolation fixée à la structure d’acier, en suivant de la même manière la membrane doublement incurvée, tout en maintenant une répartition uniforme entre les deux couches. Cette nouvelle technique de construction permet l’assurance du déploiement économique et très rapide des matériaux utilisés. Cette manière de procéder permet d’accueillir facilement une configuration particulière de l’espace à disposition des habitants et facilite l’ajout et la réduction d’éléments isolants. Cette maison concerne davantage le milieu rural, car les anciennes maisons consomment beaucoup d’énergie et émettent énormément de carbone. Les habitations rurales posent souvent problème au niveau de leurs structures coûteuses et participent à l’épuisement des ressources naturelles tout en nuisant au bon fonctionnement de la biodiversité. La TechStyle Haus tente de tendre vers l’amélioration du paysage rural en adoptant une vie rurale durable, avec des habitats écologiques en continu en ayant une indépendance énergétique. En effet, la maison TH produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme (50%) et cela grâce aux innovations en matière de lumière, de rendement, de système photovoltaïque et des unités thermiques solaires. Les équipes ont cherché à augmenter l’étanchéité de l’air, à réduire la demande d’énergie primaire et à réduire les surconsommations de chauffage et de climatisation. Ils ont également choisi de travailler avec du matériel à changement de phase.
  42. 42. La maison a un disposition intérieure particulière, celle-ci étant entièrement ouverte. L’unique pièce fermée (autre que la salle de bain) concerne un compartiment dans lequel sont stockés le matériel technique, mécanique, et électrique de la maison ainsi que la plomberie. Autrement, la cuisine, le salon, la chambre et le loft supérieur sont ouverts. Les étudiants n’ont pas seulement participé à la création de la maison, ils se sont également occupés de certains objets à l’intérieur de celle-ci. Ainsi, le lit présenté, la table à manger, des objets décoratifs et certaines pièces de vaisselles sont « faits main » !
  43. 43. Enfin, les jardins situés autour de la maison sont reliés par le matériel sur la photo ci-dessous. Ces filtres sans produits chimiques utilisent les eaux grises une fois purifiées afin de les redistribuer aux plantes en leur offrant une seconde vie. Les habitants peuvent donc décorer leur extérieur de fleurs ou y cultiver des légumes. Liens : https://www.flickr.com/photos/sdeurope/sets/72157645840775211/ http://www.techstylehaus.com/#1-2-c-Haus.-Engineering http://techstylehaus.tumblr.com/page/2 http://www.lamaisonpassive.fr/spip/spip.php?article178 http://www.construction21.eu/france/articles/fr/solar-decathlon--americains-et-allemands-hissent- la-toile-sur-techstyle-haus.html Contacts : Student Contact Kim Dupont-Madinier - B.Arch ’15 RISD - kdupont01@risd.edu Isabelle Lubin - Engineering ’16 Brown - isabelle_lubin@brown.edu Claudia Lorenz - B.Arch ’14 FHE - claudia.lorenz@fh-erfurt.de Sponsorship : Gareth Rose - Engineering ’16 Brown - gareth_rose@brown.edu
  44. 44. AVIS: J’ai eu plus de mal à comprendre le fonctionnement de cette maison que celui les autres. Le fait de travailler avec du textile m’a semblé étrange au début, mais une fois à l’intérieur de la maison, les formes ne sont pas dérangeantes. Ce qui m’a semblé assez innovent, c’est la manière dont ils chauffent la maison. Celle-ci étant dépourvue de radiateurs, j’étais légèrement perplexe. Mais si leur système fonctionne, pourquoi pas après tout ! Je me questionnais (plus tard que lors de la présentation, autrement j’aurais certainement eu une réponse à ma question) s’il était possible de faire plusieurs pièces ou si l’ouverture sur chaque endroit était à défaut ? Car comme souvent, cette maison conviendrait à une couple, mais le fait de souhaiter vivre à la campagne est souvent l’objet d’un désir familial à mes yeux. Donc des bonnes choses, qui sont d’ailleurs assez surprenantes mais pas mauvaises, mais quelques points d’interrogation quand même : est-ce que ce projet peut réellement être mis en place ?? 14e place sur le classement final : Architecture : 78/120 Efficacité énergétique : 71,84/80 Conditions de confort : 107,07/120 Communication et communication sociale : 67/80 Innovation : 51,12/80 Ingénierie et construction : 52/80 Bilan énergétique électrique : 19,72/120 Fonctionnement de la maison : 103,35/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 49,41/120 Développement durable : 52/80 Pénalités : 0 Bonus : 7
  45. 45. Ressò – Espagne Les jeunes espagnols ayant travaillé sur ce projet ont comme mots d’ordre : intérêt collectif. Ce projet se différencie des autres et ne part pas du conformisme de base étant : une maison – une famille. L’équipe a eu envie d’aller plus loin. L’Espagne étant une grande victime de la crise économique actuelle, les difficultés sociale et économique se font ressentir. C’est la raison pour laquelle le bâtiment Ressò peut être une idée mêlant convivialité, partage et amusement. Elle pourrait porter le deuxième nom de « maison collective de journée » ! Façade du bâtiment en polycarbonate : lumière naturelle dans toute la maison ! Ce bâtiment donne l’opportunité de pouvoir accueillir un public en journée, afin d’être dans un cadre agréable et convivial. Ressò est une maison qui utilise une infrastructure collective pour mettre en avant la réhabilitation sociale et urbaine. C’est une réinterprétation de la manière de vivre et une recherche d’amélioration sociale et énergétique.
  46. 46. Cette maison d’aide est constituée de matériaux récupérés, la décoration finale doit tendre vers une ambiance dite familiale. Ressò cherche à réhabiliter et à redynamiser des bâtiments existants inhabités et énergétiquement inefficaces. La motivation de ce projet est née après l’observation des conséquences de la crise économique et notamment en ce qui concerne la bulle spéculative immobilière du siècle actuel. La lutte contre l’exclusion sociale est une des principales préoccupations de l’équipe. Le concept de la maison Ressò tend donc vers une proposition de lieu de vie regroupé, afin de partager et de rencontrer des personnes au sein d’un même bâtiment, ayant comme principes ceux de la collecte et du partage.
  47. 47. La maison a une température de 23°C en hiver et en été. En hiver, un cercle d’air chaud parvient à chauffer la maison, tandis qu’en été l’air chaud s’en va dehors grâce à un effet cheminée, ce qui refroidit le lieu. Ce qui rend la maison sympathique et de bonne ambiance, ce sont sans doute les ajouts ludiques. Ainsi, les habitants d’un jour ont l’occasion de jouer au basket, de faire de la balançoire, de regarder la télévision, de se poser tranquillement dans un hamac, de faire du tricycle ou même de préparer un repas, au sein de la même maison. D’ailleurs, la maison est meublée avec des objets recyclés et collectés. (hamacs, fauteuils, sièges fabriqués à base de pneus de voitures…) Enfin, les systèmes passifs présents au sein du bâtiment sont des panneaux solaires, une ventilation et un éclairage naturels. (+ collection de la chaleur passive) L’eau de pluie est collectée pour le lavage et les eaux grises recyclées. Des toilettes innovantes sont installées dans la maison, et elles n’utilisent ni eau ni ajout de matière : De cette façon, leur utilisation est facile et en plus elles ont été réfléchies de telle sorte à ce qu’il n’y ait plus d’odeurs dans la pièce ! Un système de tapis roulant sépare l’urine des matières fécales. L’urine est traitée avec les eaux usées de la maison et les sels sont dirigés vers le bac à compost du jardin. Des avantages sont présents en plus du confort égal à celui des toilettes habituelles ; le volume des eaux usées est largement inférieur à celui de toilettes classiques et le compost issus des toilettes est un très bon engrais et sans danger pour la santé. Economies d’eau et engrais naturel sont donc au rendez-vous !
  48. 48. Liens : http://hicarquitectura.com/2014/06/solar-decathlon-europe-2014-prototipo-resso-etsav/ http://www.resso.upc.edu/fra/index_fra.html http://inhabitat.com/perfectly-passive-resso-house-wins-architecture-award-at-solar-decathlon- europe-2014/ Contacts : info@resso.upc.edu +34 93 401 72 37 C/ Pere Serra 1-15, Edifici SC3, Sant Cugat des Vallès, 08174 C/ Père Serra 1-15, ETSAV Edifici SC4 (hivernacle) mòdul 2 ; Sant Cugat del Vallès 08173, Barcelona AVIS : Quand une personne rentre à l’intérieur de ce bâtiment, elle se sent automatiquement à l’aise. Premièrement, n’ayant pas de nombre maximum à respecter la maison était en mouvement permanent, ce qui est à mes yeux quelque chose de très positif quand le but principal est de rassembler toutes les classes sociales. Deuxièmement, le projet lui-même me semble convaincant. Il ne se base plus simplement sur l’aspect et le confort individuel d’une seule famille, mais sur l’intérêt collectif et je pense qu’un projet de solidarité est en mesure de répondre à certains problèmes actuels. Notre société étant en pleine phase d’individualisme, le fait de créer un endroit dans lequel chaque personne a accès et dépourvu de tout jugement social est à mes yeux un projet digne de réflexion et de lucidité. J’espère que ce bâtiment aura l’occasion de voir le jour dans les prochains temps, et pas uniquement en Espagne. Un endroit de rencontre, d’échange et de vie, c’est, même lorsque la situation ne s’y prête pas toujours, réussir à croire en l’avenir. 10e place sur le classement final : Architecture : 120/120 Efficacité énergétique : 73,47/80 Conditions de confort : 84,3/120 Communication et communication sociale : 54/80 Innovation : 75/80 Ingénierie et construction : 64/80 Bilan énergétique électrique : 68,57/120 Fonctionnement de la maison : 80,02/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 105,88/120 Développement durable : 44/80 Pénalités : 0 Bonus : 7
  49. 49. meBRAIN – Croatie La team se chargeant du projet, travaille entourée de logements de grande ampleur sur le campus de l’Université Borongaj, en Croatie. Leur projet concerne tant les bâtiments universitaires que les laboratoires de recherche ou les résidences étudiantes. Le projet porte le nom de Membrain, les membranes étant des éléments essentiels à tous les organismes vivants et devant être en contact direct avec l’environnement, elles ont sur être leur source d’inspiration. La maison combine une enveloppe passive et sélective – la membrane – qui est un système intelligent et autonome et qui contrôle la température intérieure ainsi que la membrane externe, cette membrane est nommée : cerveau de la maison. Elle est adaptable et conçue en couches et protège les influences extérieures, transfert les substances de l’environnement dans la cellule, définit les frontières de la maison, offre de l’espace et intègre la couche d’isolation dans sa forme. Elle contient aussi le principal système de palier de l’ensemble de la maison. https://hr-hr.facebook.com/membrainSDE/photos/a.272984349503545.1073741828.260519280750052/477826885685956/?type=1&theater C’est surtout le côté pratique de la maison qui est mis en avant. Sa capacité d’adaptation et de rangement témoignent ainsi d’une certaine réflexion sur le sujet, comme en témoigne ce canapé adaptable en lit…
  50. 50. Des plantes sont placées de telles sortes à ce quelles puissent être directement exposées au soleil et permettent d’avoir une décoration originale. Evidemment, les habitants ont le choix de les disposer de cette manière et ont la possibilité d’ouvrir les fenêtres afin de ne pas les laisser mourir de soif : Des matériaux et des solutions innovantes sont proposés. Ainsi, deux types d’isolants sont mis sur le podium, la maison utilise les matériaux à changement de phase et la laine de mouton. La structure portante de MemBrain est en bois lamellé-croisé (intérieur en bois de bouleau, extérieur en pin). Une isolation thermique est placée sur le toit et l’équipe a la volonté de travailler avec des produits croates afin d’éviter toute nuisance environnementale. MemBrain utilise un système photovoltaïque installé sur le toit, en forme d’accordéon. Des cellules présentes au sein des panneaux fonctionnent selon un principe de repérage : la forme d’accordéon détecte la position du soleil ; en été, le système est tendu et en hiver il parvient à changer l’angle de descente d’air ce qui permet d’augmenter son efficacité. Ce système serait capable de stocker de l’électricité … Les lumières sont automatisées mais réglées par l’habitant. La température est toujours constante à l’intérieur de la maison. Une machine, normalement placée sous la maison, à la cave était présentée. Celle-ci permettrait de restituer les eaux usées, l’eau pouvant être réutiliser pour tout, sauf pour être bue…
  51. 51. La machine en question Le concept de MemBrain est de mettre sur le marché une maison durable et adaptable à tous les aspects du cycle de la vie humaine. La maison s’adapte donc à ses habitants et non l’inverse. Elle permet d’abriter des personnes seules, un couple, un couple avec enfants ou des personnes âgées. Un espace est prévu pour la production alimentaire. La maison essaie d’atteindre l’autosuffisance non seulement d’un point de vue énergétique mais aussi dans tous les aspects de la vie. PROJET EN DEMONSTRATION. Liens : https://www.facebook.com/membrainSDE http://www.zelenazona.hr/home/wps/wcm/connect/zelena/zona/gospodarstvo/mislim_globalno/m embrain_kuca_buducnosti http://www.greenonmovement.com/expo-specials/ http://membrain.com.hr/en/ Contacts : info@membrain.com.hr Hrvje Nikola Vucemilo Project manager - hrvoje.vucemilo@membrain.com.hr Lada Bauer Marketing & PR - lada.bauer@membrain.com.hr Stipo Dubravac Sponsorship representative - stipo.dubravac@membrain.com.hr AVIS : Un peu sceptique sur le projet… j’ai eu du mal à tout comprendre, et la présentation, bien qu’ayant été en français, ne me donnait pas l’occasion d’avoir des réponses à mes questions. Même en ayant fait des recherches sur internet, je n’ai pas été particulièrement emballée, et le projet m’a semblé un peu vide d’intérêt… je ne l’ai certainement pas cerné.
  52. 52. Liv-Lib – France Liv-lib, projet parisien n’ayant malheureusement pas pu être visité à cause de soucis avec les normes de sécurité, aurait pu en emballer plus d’un. Le nom de la maison rappelle les Vélibs, vélos en libre-service et ce n’est pas anodin… Une maison mobile, qui s’adapte à vos changements professionnels et qui peut se fixer sur des structures mises en place à de nombreux endroits, en effet, c’est intriguant ! Le Liv-lib’ est composé de deux éléments nommés : « hub » et « capsules ». Le hub est une infrastructure urbaine solaire et rassemble les systèmes technologiques nécessaires au fonctionnement de l’habitation. (Équipements électriques, systèmes de gestion des eaux grises et des déchets, production énergétique, ventilation…) Chaque hub dispose de structure permettant de recevoir une « capsule ». La capsule est en réalité, le lieu d’habitation en question. Cette connexion entre le hub et la capsule permet des échanges énergétiques et physiques. En effet, tous les circuits énergétiques étant rassemblés dans le hub sont distribués aux habitations individuelles. Ce système de partage est aussi nécessaire pour la distribution de l’énergie solaire produite par des panneaux photovoltaïques (se trouvant à l’extérieur du hub, ils sont bien visibles car accompagnés de vitres de couleur rose) qui est répartie entre les différentes habitations.
  53. 53. « Le Liv-lib’ utilise des panneaux translucides faits de PMMA (polyméthacrylate de méthyle) ce qui permet de capturer l’énergie solaire et de la diriger vers les cellules photovoltaïques localisées dans les meneaux des fenêtres. » Bien que la performance de ces panneaux soit moins poussée que ceux dits ‘’traditionnels’’, ils donnent l’occasion à la lumière naturelle d’entrer dans tout le bâtiment à partir des fenêtres, tout en produisant de l’énergie pour les utilisateurs. Le Liv-Lib’ est fabriqué avec du béton dépolluant et ses murs intérieurs sont peints à partir de peinture dépolluante. Le Liv-lib’ peut être intéressant pour toutes les personnes changeant régulièrement de travail et d’environnement, mais n’ayant pas toujours la motivation de déménager maintes et maintes fois. La mobilité de ce lieu de vie est très adaptable, car l’idée de l’équipe est de monter des immeubles autonomes Liv-lib’ dans plusieurs villes de France, ceux-ci auraient plusieurs ports et seraient capables de recevoir une capsule d’habitation. La capsule étant elle-même transportable pourra être reportée dans n’importe quel immeuble Liv-lib’ à disposition. La première gamme de capsule est disponible pour une somme de 20 000euros et contient une chambre, une cuisine et une salle de bain. Pour plus d’espace, il est possible d’emboîter une capsule à une autre. Ce projet concerne plus particulièrement les étudiants en mouvement, d’autant plus que le projet propose un remboursement à la fin des études… Liens : http://www.lemoniteur.fr/155-projets/video/24735994-le-projet-liv-lib-du-team-paris-pour- le-solar-decathlon-europe-2014 http://solardecathlon-paris.com/dev/p_project.php?lang=fr http://solardecathlon-paris.com/dev/p_accueil.php?lang=fr http://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2014/03/la-team-paris-pr%C3%A9sente-le-liv-lib-au-solar- decathlon-europe-2014.html Contacts: Faculty advisor - Maurizio Brocato - maurizio.brocato@mac.com Team Leader Student - Cythia Schtuzer - cynthia.schtuzer@hotmail.fr Project manager - Jean-Elie Tanguy - jeanelietanguy@gmail.com
  54. 54. Sponsorship Manager - Winsane Stéphanie Lim - ws.lim@live.com Webmaster & communication - communication.teamparis@gmail.com AVIS : J’aurais été curieuse de pouvoir visiter l’intérieur de ce projet, afin de mieux comprendre comment a lieu le transport des meubles par exemple, et pour avoir plus d’informations sur le fonctionnement particulier de cette maison. A la vue des résultats, les attentes ne se sont pas révélées particulièrement positives… Mais pourquoi pas. 20e place sur le classement final : Architecture : 54/120 Efficacité énergétique : 32,65/80 Conditions de confort : 55,91/120 Communication et communication sociale : 0/80 Innovation : 33,08/80 Ingénierie et construction : 0/80 Bilan énergétique électrique : 22,02/120 Fonctionnement de la maison : 41,97/120 Aménagement urbain, transport et abordabilité : 21,18/120 Développement durable : 16/80 Pénalités : 8 Bonus : 0
  55. 55. Avis général : Que les projets n’aient pas tous été visités, qu’ils aient parfois frôlé l’utopie ou laissé le visiteur perplexe, ce salon participe à l’ouverture d’esprit de chacun. Le fait de voir que des centaines d’étudiants se sont tous réunis là, dans le même but, accompagnés par leurs projets, leurs constructions, leurs rêves, fait naître en chacun de nous une espèce de confiance en l’humain. Car bien que je n’aie pas eu l’occasion de voir tous les projets, une partie de ceux que j’ai vu m’a particulièrement impressionné et fait comprendre qu’avec de l’ambition et de la volonté, l’homme est capable de belles choses et de croire en un avenir proche, malgré toutes les difficultés qui s’y présentent. Une jeunesse qui s’investit et qui croit en ses capacités, est capable d’aider à tendre vers un changement bénéfique pour tous. Il suffit pour cela, de s’y intéresser d’avantage et de notre côté, de faire suffisamment d’efforts pour s’adapter à chaque proposition bonne à prendre. J’espère avoir rendu un compte-rendu répondant un minimum aux attentes demandées, mais ce qui est à souligner est surtout l’aspect que j’ai eu l’occasion de m’enrichir personnellement et d’être plus consciente de l’environnement architectural et énergétique qui m’entoure, alors merci !

×