Cadrage et tendances                                                         Réduction du déficit                         ...
Autres produits manufacturés                    Le s P r o d u i t s                                           La        r...
Le       recul       des Produits pétroliers raffinés *                                2,8 % des exports 4,5 % des imports...
Europe hors Union européenne                                                       exportations vers l’Asie retombent, apr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chiffre commerce exterieur cadrages mars 2011 dgddi

985 vues

Publié le

Les chiffres du commerce extérieur de la France
Cadrage de mars 2011
(édition mai 2011)

DGDDI (Direction générale des douanes et droits indirects)

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
985
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chiffre commerce exterieur cadrages mars 2011 dgddi

  1. 1. Cadrage et tendances Réduction du déficit Les importations se tassent en mars, du fait d’une diminution des achats énergétiques et d’une retombée des achats de produitshttp://lekiosque.finances.gouv.fr chimiques. Les exportations industrielles et agricoles poursuivent leur progression et le déficit commercial se réduit : il revient à - 5,7 milliards d’euros, après - 6,4 milliards en février et - 6,1 milliards en janvier.n° 226Cadrage de Mars 2011Publié le 6 mai 2011 Le solde commercial est déficitaire de – 5,746 milliards d’euros en mars 2011 après – 6,374 milliards en février 2011. LeSolde : - 5,746 milliards deuros déficit cumulé des 12 derniers mois atteint – 58,139 milliards d’euros (il était de - 50,993 milliards pour l’année 2010).Echanges FAB/FABdonnées estimées, CVS-CJO, en milliards d’euros Les exportations sélèvent à 35,164 milliards deuros. 42,0 Le glissement trimestriel * est de + 3,0 % à trois mois et de 38,0 importation + 13,0 % à 12 mois d’écart. Stabilisées en février, les exportations industrielles reprennent 34,0 leur progression. La hausse, sensible pour l’aéronautique, est plus modérée pour les équipements électroniques, les machines 30,0 industrielles, les produits chimiques et la pharmacie. En exportation 26,0 revanche, les ventes de véhicules automobiles se tassent après la relance des deux derniers mois. De leur côté, les exportations de Avertissements : produits agricoles progressent encore, du fait de très importantes livraisons de blé à l’Afrique du Nord. Enfin, celles de produits L’ensemble « Union européenne » retrace les échanges de la France avec les 26 énergétiques sont gonflées par le déplacement d’un stock de autres Etats membres. pétrole brut de France au Royaume-Uni. Les données de synthèse du commerce Les exportations progressent nettement vers l’UE, à la faveur extérieur sont établies sur la base d’une reprise vers l’Allemagne. En revanche, celles vers les pays déchanges FAB/FAB. L’analyse par tiers fléchissent légèrement : le repli vers l’Asie et le Proche et produits ou pays s’effectue sur la base Moyen-Orient, du fait de moindres livraisons aéronautiques, d’échanges valorisés CAF/FAB. l’emporte sur de bonnes performances vers l’Afrique (blé, machines industrielles et équipements électroniques) et l’Europe Les principales séries du commerce extérieur de la France sont non seulement hors UE (airbus, chimie et pharmacie). corrigées des variations saisonnières, mais également estimées pour tenir compte des Les importations sélèvent à 40,910 milliards deuros. déclarations tardivement adressées à la Le glissement trimestriel * est de + 7,2 % à trois mois et de douane. + 18,2 % à 12 mois d’écart. Les échanges FAB/FAB prennent en Les importations de produits énergétiques se replient, du fait compte une estimation des flux sous les d’un tassement des achats de pétrole brut comme pour les seuils déclaratifs. produits raffinés. Les importations de produits chimiques se contractent également après l’approvisionnement exceptionnel Prochaine diffusion : intervenu en février auprès de Singapour. Les autres achats de 8 juin 2011, résultats d’avril 2011. l’industrie manufacturière sont en revanche en progression, notamment ceux de l’industrie aéronautique et spatiale et le matériel informatique. Les importations augmentent légèrement depuis l’UE, où une hausse depuis l’Allemagne s’oppose à une baisse depuis l’Irlande. Hors UE, les diminutions depuis l’Asie (chimie, habillement), l’Europe hors UE et le Proche et Moyen-Orient (produits énergétiques pour ces deux zones) ne sont qu’atténuées par des progressions depuis l’Amérique et l’Afrique. * Le glissement trimestriel à 3 mois est lévolution des trois derniers mois par rapport aux trois mois qui les précèdent. Celui à 12 mois d’écart est calculé sur la base de trois mois équivalents, un an auparavant.
  2. 2. Autres produits manufacturés Le s P r o d u i t s La reprise des Produits pharmaceutiques * exportations de produits 6,5 % des exports 4,9 % des imports pharmaceutiques se Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisMatériels de transport prolonge, notamment vers 1T2009 1T2010 1T2011 l’UE. Les livraisonsAprès trois mois de repli, Grands contrats de matériels de transport s’accroissent en effet versles exportations de civil (avions, bateaux, satellites, …) l’Allemagne, l’Irlande, lematériels de transport se exportations, collectés, bruts, Md€ Royaume-Uni, l’Espagne etredressent. La progression 2008 2009 2010 2011 la Hongrie. Hors UE, les 4des livraisons ventes se rétablissentaéronautiques, soutenues 3 partiellement vers l’Algérie et moyennes mobiles 3 moispar une très bonne 2 enregistrent des poussées à mois courantperformance d’Airbus, est 1 destination de la Russie, de lacependant tempérée par un 0 mois de Mars Suisse et du Brésil. Les ventes progressent également versrepli des ventes de Singapour et la Corée du Sud, mais se contractent vers lesvéhicules automobiles. Aucune vente de satellite n’intervient en autres pays asiatiques.mars, comme déjà en janvier et février, tandis que deux yachtssont exportés pour un montant global de 29 millions d’euros. Les importations demeurent stables en dépit d’importants approvisionnements auprès de l’Asie (Singapour et Chine). LesLes achats de l’industrie aéronautique et spatiale sont également achats se tassent en effet auprès de l’UE, du fait d’un repli Matériels de transport * en légère reprise avec, depuis l’Irlande, après deux mois à très haut niveau ; ils restent 21,3 % des exports 15,0 % des imports d’une part une relance des cependant solides auprès de l’Allemagne, de l’Espagne, de Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois acquisitions à l’Allemagne l’Italie, des Pays-Bas et de la Hongrie. 1T2009 1T2010 1T2011 dans le cadre de la fabrication coordonnée du Les exportations de biens intermédiaires se stabilisent : les programme Airbus et, ventes de produits Biens intermédiaires (chimie, métaux, ...) * chimiques progressent 30,2 % des exports 28,4 % des imports d’autre part, une progression des achats aux encore, mais celles de Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Etats-Unis (turboréacteurs métaux se tassent vers les 1T2009 1T2010 1T2011 marchés de l’UE. Pour les et éléments d’un satellite). moyennes mobiles 3 mois De leur côté, les produits chimiques, les mois courant importations de véhicules livraisons sont notamment fermes vers les grandsautomobiles restent stables, en léger retrait de leur pic de janvier. partenaires de l’UE, la Chine, le Japon, la Turquie Les exportations de véhicules automobiles se contractent, et la Russie ; en revanche, moyennes mobiles 3 moisnotamment vers l’UE, où la poussée vers les Pays-Bas, sixième un important recul mois courantmarché de la France, apparaît bien isolée. Les ventes résistent intervient vers lesmieux hors UE, du fait d’une très forte croissance vers la Turquie Etats-Unis après les livraisons d’uranium de février. Les(près de 80 % de hausse) et évolutions sont ténues pour les autres biens intermédaires. Lesde la fermeté des livraisons à Véhicules et équipements automobiles * progressions des ventes de produits de la filière bois àla Suisse, au Japon et au 10,0 % des exports 9,3 % des imports Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois l’Allemagne, à la Chine et au Luxembourg peuvent cependantMaroc. Les importations de 1T2009 1T2010 1T2011 être relevées, tout comme l’interruption des livraisons de tuyauxvéhicules s’effritent à peine. en caoutchouc (destinés à l’industrie pétrolière) à l’Angola.Elles se replient depuis l’UE,tout en restant à haut niveau Après deux mois de vive hausse, les importations de biens(Allemagne, Espagne et intermédiaires se contractent légèrement. Ce mouvement estNEM, en lien, notamment, directement lié à la retombée des achats de produits chimiquesavec l’afflux des commandes auprès de Singapour. En effet, les approvisionnements enpassées en toute fin d’année produits chimiques restent élevés auprès des autres fournisseurs, moyennes mobiles 3 mois2010). En revanche, des mois courant les achats de métaux progressent encore auprès de l’UE et lesflottes de véhicules de autres biens intermédiaires restent fermes : composants et carteslocation sont réintroduites en France et les achats enregistrent électroniques auprès de l’Asie, produits en caoutchouc et endes poussées depuis la Turquie, le Japon et l’Inde. plastique et produits de la filière bois auprès de l’UE. En forte hausse le mois dernier, les importations de métaux depuis lesLes exportations d’équipements pour automobiles fléchissent pays tiers se stabilisent : des hausses depuis les Etats-Unis, lelégèrement vers l’ensemble des marchés. Les importations Chili, le Kazakhstan, l’Australie et le Japon compensent lapoursuivent, elles, leur lente et régulière progression. retombée des achats à la Chine, au Brésil et à l’Ouzbékistan. En retrait en toute fin d’année 2010, les exportations de En mars, les livraisons d’airbus atteignent 1,895 milliard machines industrielles ont, depuis, renoué avec leurd’euros pour 24 appareils, dont trois A380 livrés à l’Allemagne croissance. En mars, les performances sont notamment(bureau de Hambourg pour ventes ultérieures), contre significatives vers l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique,1,522 milliard pour 23 appareils, dont un A380, en février. Après la Grèce et la Finlande et, hors UE, vers la Russie, la Turquie,deux mois en retrait, la performance du mois retrouve un niveau l’Algérie, le Nigeria, l’Irak, l’Iran, le Brésil, le Canada et l’Inde.élevé. Les importations interrompent, elles, leur progression, tout en restant à haut niveau.Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Mars 2011
  3. 3. Le recul des Produits pétroliers raffinés * 2,8 % des exports 4,5 % des importsimportations de produits Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moispétroliers raffinés est lié, Le s P a y s 1T2009 1T2010 1T2011pour l’essentiel, à un retardde prise en compte Union européenne Union européenne (26 partenaires) * 61,2 % des exports 58,4 % des importsd’achats au Proche et Le déficit commercial avec Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisMoyen-Orient et à l’Inde.Les achats diminuent par l’Union européenne se réduit : 1T2009 1T2010 1T2011ailleurs depuis la Russie et après avoir atteint un plancherla Norvège, mais restent moyennes mobiles 3 mois de - 3,3 milliards en février, ilfermes auprès de l’UE et mois courant retombe à - 2,8 milliards. Lesdes Etats-Unis. Les exportations sont nettement enexportations restent stables. Elles augmentent vers les pays tiers hausse, tandis que les(Afrique et Europe hors UE, notamment) mais diminuent vers importations ne progressent moyennes mobiles 3 moisl’UE (Belgique, Espagne et Italie), en dépit d’une hausse vers que faiblement. mois courantles Pays-Bas. Les exportations vers En net retrait le mois dernier, les achats de matériel l’Allemagne progressent vivement, bénéficiant d’une forte repriseinformatique font plus que se rétablir, du fait d’un rebond des ventes aéronautiques (avions A380 livrés à l’Allemagne pourdepuis la Chine et Taïwan et d’une poussée depuis la livraisons ultérieures aux compagnies) ; la progression des ventesRépublique tchèque. De leur côté, les ventes d’appareils de de biens intermédiaires (chimie notamment), de machinesmesure et de navigation enregistrent une forte poussée vers industrielles et de produits pharmaceutiques est solide. A unl’Italie, le Royaume-Uni, l’Asie et les Etats-Unis. La hausse des moindre niveau, la hausse des exportations est importante versventes de parfumerie/cosmétique se poursuit avec, en l’Irlande (aéronautique et produits pharmaceutiques) et la Grèceparticulier ce mois-ci, de bonnes performances vers l’Asie et (machines industrielles, produits pétroliers raffinés,l’Amérique. Les ventes de produits des IAA progressent chimie/pharmacie). Les ventes progressent vers le Royaume-Uni,toujours légèrement, grâce aux ventes de boissons alcoolisées principalement en raison d’une livraison exceptionnelle de pétrolevers l’Asie et l’Amérique ; en léger repli, les livraisons de brut après déstockage en France. Vers les Pays-Bas, la tendance estviandes demeurent néanmoins à niveau très élevé. toujours croissante, notamment pour les produits chimiques, les produits pétroliers raffinés, les appareils médicaux et les huilesProduits agricoles végétales. A l’opposé, les exportations diminuent légèrement vers l’Italie et l’Espagne.L’excédent des échanges de produits agricoles s’amplifie Zone Euro (16 partenaires y.c. Estonie) * Après avoir très fortementencore, en raison de l’envolée des exportations de blé vers 48,6 % des exports 47,9 % des importsl’Afrique du Nord (Maroc en premier lieu, mais également progressé, les importations Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisAlgérie, Egypte et Tunisie). Cette poussée est toutefois un peu depuis l’Irlande enregistrent 1T2009 1T2010 1T2011 un important retrait pour lesatténuée par un tassement des livraisons de fruits, de légumes etde graines oléagineuses, ainsi que de céréales vers l’UE, le produits pharmaceutiques, et,Yémen et Cuba. De leur côté, les importations de produits à moindre niveau, pour les produits chimiques et lesagricoles fléchissent (légumes et graines oléagineuses). produits pétroliers raffinés.Hydrocarbures naturels, minerais, L’évolution des achats aux autres Etats membresélectricité, déchets moyennes mobiles 3 mois compense ce recul. En mois courantLes achats de gaz naturel Hydrocarbures naturels, minerais, particulier, les importationsstagnent, la hausse des électricité, déchets * progressent depuis l’Allemagne (aéronautique, automobiles, biens 2,4 % des exports 10,8 % des imports intermédiaires et produits pharmaceutiques). En outre, lesquantités acheminées Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moiscompensant une inflexion importations progressent légèrement depuis la plupart des grandsdes prix. En revanche, les 1T2009 1T2010 1T2011 fournisseurs européens (Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni etimportations de pétrole Belgique). Enfin, les achats à la Suède se redressent (poussée pourbrut fléchissent, le repli les produits pétroliers raffinés, relance pour la téléphonie mobile etdes volumes acheminés les produits pharmaceutiques).l’emportant, ce mois-ci, sur Les importations depuis les nouveaux Etats membres (NEM)la hausse des prix. Les moyennes mobiles 3 mois redémarrent. Elles progressent notamment depuis la Républiqueapprovisionnements se mois courant tchèque (forte progression des achats de micro-ordinateurs et deréduisent auprès de produits métalliques) et la Slovaquie (automobiles, et téléviseursl’Afrique (Libye et Algérie, LCD). La reprise desnotamment) et de la Norvège. Ils sont toutefois en forte Nouveaux Etats membres (12 pays) * exportations vers les NEM est 5,0 % des exports 5,4 % des importsprogression depuis les pays de la CEI (Russie, Kazakhstan et plus modeste et ne concerne Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisAzebaïdjan). En mars, une livraison exceptionnelle de pétrole brut que la Hongrie (aéronautique, 1T2009 1T2010 1T2011(plus de 100 millions d’euros) intervient vers le Royaume-Uni ensemble des équipements,(relocalisation du stock de la raffinerie de Dunkerque). produits pharmaceutiques etLes progressions des ventes d’électricité (Suisse, Allemagne) agricoles), la Slovénie (produitset de déchets industriels (Chine et UE) perdurent, améliorant pétroliers raffinés et biensencore les excédents correspondants. intermédiaires) et la Roumanie (machines industrielles et biens intermédiaires). moyennes mobiles 3 mois mois courant* La part dans le total CAF/FAB se rapporte au cumul des 12 derniers mois.Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Mars 2011
  4. 4. Europe hors Union européenne exportations vers l’Asie retombent, après de très importantes livraisons aéronautiques en février (notamment vers la Chine et L’excédent des échanges avec la Suisse progresse : les Hong-Kong et l’Australie). Hors aéronautique, les ventes sont importations sont stables, tandis que les exportations sont notamment bien orientées vers la Chine et Hong-Kong (déchets dynamiques (biens intermédiaires, produits pharmaceutiques et métalliques, équipements et produits électroniques, produits pétrole raffiné). De même, le solde bilatéral avec la Turquie chimiques, cosmétiques et boissons), le Japon (produits s’améliore, essentiellement du fait de livraisons aéronautiques et chimiques et boissons), l’ASEAN (produits pharmaceutiques, automobiles élevées. Les approvisionnements depuis la Norvège boissons, cosmétiques et équipements électroniques), et la (pétrole brut) et la Russie (pétrole raffiné et uranium) se replient, Corée du Sud. tout en restant historiquement élevés. Afrique * Afrique 6,8 % des exports 5,2 % des imports Etats-Unis : échanges aéronautiques Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Amérique collectés, bruts, M€, 25 mois Après une forte reprise en 1T2009 1T2010 1T2011 1100 2009 2010 2011 février, les importations Mars depuis l’Afrique Les exportations vers 900 importation progressent encore. Les l’Amérique sont 700 globalement stables. Les approvisionnements en 500 ventes aux Etats-Unis pétrole brut augmentent 300 diminuent sensiblement ; modérément : une chute 100 exportation les livraisons aéronautiques depuis la Libye et un moyennes mobiles 3 mois sont en retrait des hauts niveaux atteints en mars des années retrait depuis l’Algérie mois courant précédentes ; les ventes de produits chimiques (uranium) sont compensés par une retombent et celles de produits pharmaceutiques diminuent. En augmentation depuis, notamment, le Nigeria, l’Angola et le revanche, les exportations progressent vers le Mercosur (produits Ghana (devenu récemment producteur). Hors énergie, la pharmaceutiques et machines industrielles), tandis progression est notable pour les articles d’habillement (Tunisie qu’interviennent d’importantes livraisons aéronautiques à la et Maroc), les produits chimiques (Egypte et Maroc) et les Colombie (après le Chili en janvier et février). métaux (Egypte). Les exportations vers l’Afrique progressent nettement. Elles se redressent vers l’Afrique du Nord,Amérique * Après l’important repli du notamment en raison du très haut niveau de contrats céréaliers8,9 % des exports 8,3 % des imports mois de février, les (Maroc, Algérie et Egypte). Les ventes augmentent versCaf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois importations depuis les l’Afrique sub-saharienne, principalement vers le Nigeria 1T2009 1T2010 1T2011 Etats-Unis se redressent (équipements de télécommunication et machines industrielles) partiellement : poussée des et le Sénégal (aéronautique). Enfin, les livraisons aéronautiques produits pétroliers raffinés et restent élevées vers l’Afrique du Sud. hausse pour l’aéronautique (turboréacteurs et éléments Proche et Moyen-Orient de satellite), les produits pharmaceutiques, chimiques Les importations depuis le Proche et Moyen-Orient diminuent moyennes mobiles 3 mois et métallurgiques. A sensiblement : les approvisionnements en hydrocarbures naturels mois courant l’opposé, les achats au reculent, une contraction depuis le Qatar et la Syrie faisant plus Mercosur retombent (huile que compenser une hausse depuis l’Arabie saoudite. Les de soja depuis l’Argentine, sidérurgie et hydrocarbures depuis le exportations chutent : les livraisons aéronautiques s’effondrent, Brésil). tandis que les ventes de produits pétroliers raffinés et Prochedes Moyen-Orient * imports 3,7 % et exports 1,8 % des de céréales se contractent. Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Asie Asie * 11,2 % des exports 15,5 % des imports Toutefois, les exportations 1T2009 1T2010 1T2011 sont dynamiques pour les Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Après une forte eaux de toilette (Emirats 1T2009 1T2010 1T2011 augmentation en février, arabes unis), les produits de les importations depuis l’automobile (Iran), et, vers l’Asie marquent une pause. l’ensemble des marchés, pour Les achats à l’ASEAN se les produits chimiques, les contractent, du fait d’un machines industrielles, moyennes mobiles 3 mois reflux des produits l’agroalimentaire (viandes et mois courant chimiques depuis boissons). moyennes mobiles 3 mois Singapour. Les mois courant * La part dans le total CAF/FAB se rapporte au cumul des 12 derniers mois. importations depuis la Corée du Sud sont en légère baisse (automobiles et équipements Directeur de la publication : Jérôme FOURNEL électriques). Les achats à la Chine et Hong-Kong sont stables à haut niveau : si les importations d’équipements progressent ISSN 1242-0336 Reproduction autorisée (composants électroniques, matériel informatique et machines avec mention de la source industrielles), celles de biens de consommation marquent le pas (produits de l’habillement, meubles et articles de sport). En Prix au numéro : 25 euros revanche, les importations depuis Taïwan enregistrent une poussée pour le matériel informatique. Direction générale des douanes et droits indirects Département des statistiques et des études économiques Malgré le repli des importations, le déficit commercial avec 11, rue des deux Communes, 93558 Montreuil cedex l’Asie est inchangé à -2,6 milliards d’euros. En effet, les Tél. 01 57 53 44 82 Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Mars 2011

×