La démocratie au coeur du Web 
Web de données et parlement des choses 
Alexandre Monnin 
Chercheur (Inria, Wimmics) 
Exper...
I 
le Web : vers des communs et des 
collectifs partagés
De l’importance du 
nommage 
Paul Downey : http://blog.whatfettle.com/2008/10/06/the-uri-is-the-thing/
Web et Web Sémantique 
Web sémantique : évoqué pour la première fois 
par Tim Berners-Lee 
en 1994 lors de la conférence W...
De ADA à AAA 
•ADA (Web) = Anyone can Designate Anything 
•AAA (Web Sémantique) = Anyone can say 
Anything about Anything ...
Les ressources : “n’importe quoi” 
“7.1.2 Manipulating Shadows. Defining resource such that a URI 
identifies a concept ra...
REST 
 ressource (= quelque chose, n’importe quoi) 
 état de la ressource 
 représentation de l’état de la ressource (d...
A rapprocher d’une thèse 
philosophique sur les objets en 
général 
“the presence of an object inherently involves its abs...
"Resources are 
angels, URIs pins" (Larry Masinter)
L’objet est construit progressivement en multipliant 
les représentations qui l’illustrent (de toutes 
natures), et sans q...
Si n’importe qui peut dire n’importe 
quoi, comment retrouver du commun 
? 
September 
2011 
ADA + AAA 
: vers un 
collect...
Wikipedia : un “parlement des 
choses” (B. Latour) ? 
L’intelligence artificielle avait déjà son 
enCYClopédie, avec CYC. ...
Wikipedia : un “parlement des 
choses” (B. Latour) ? 
 contrairement à CYC, n’importe qui peut 
contribuer à Wikipedia 
...
Produire du commun à partir du 
commun 
WebArch 
• liberté de désigner les ressources que l’on 
veut 
• liberté de relier ...
II 
contre-tendances
“The Web spreads the conditions 
of its initial creation” (Leslie Carr) 
vs 
“The Web may fragment if the 
engineering isn...
En tant que plate-forme ouverte, le Web propage 
également des applications et des modèles qui 
contredisent ses condition...
Conditions initiales 
 les représentations sont fidèles à à la ressource 
 la ressource qualifie les représentations 
 ...
Menaces sur les conditions initiales 
1/2 
Offusquer les ressources 
 certaines tentatives conduites par les 
fabricants ...
Conséquences 
 on supprime la possiblité d’un engagement 
éditorial, d’une promesse et d’une attente 
(vecteurs premiers ...
Menaces sur les conditions initiales 
2/2 
Offusquer/Supprimer les URL 
 la barre d’adresses n’a plus de lieu propre : el...
Menaces sur les conditions initiales 
2/2 
Offusquer/Supprimer les URL 
 une récente version Alpha de Chrome (Canary, 
v....
Menaces sur les conditions initiales 
2/2 
Offusquer/Supprimer les URL 
 échanger les URI pour des applications
Menaces sur les conditions initiales 
2/2 
Offusquer/Supprimer les URL 
 échanger les URI pour des applications 
 Facebo...
Menaces sur les conditions initiales 
2/2 
Offusquer/Supprimer les URL 
 dans le cas du Knowledge Graph (“things not 
str...
Menaces sur les conditions initiales 
2/2 
Offusquer/Supprimer les URL 
 autrement dit : Google puise dans des 
communs (...
Conséquences 
 une fois supprimées les URL à leur tour, ne 
restent que des ressources (littéralement) 
“anonymes” (Bruno...
Conséquences 
 sans URL : pas de liberté de désigner ou de 
lier 
 on en revient à un stade qui se situe en-deçà 
de la ...
Un mouvement irréversible ? 
Non. 
Le modèle applicatif d’Apple et consorts a été 
inauguré par Valve, avec Steam, il y a ...
Un mouvement irréversible ? 
Non. 
Les possibilités (virtualités) offertes par le Web du 
fait notamment des propriétés sp...
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses

2 586 vues

Publié le

Intervention lors de la seconde journée du cycle Ministère de la Culture Inria "Les enjeux du Web 3.0 dans le secteur culturel", le 21 mai 2014.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 586
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 524
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La démocratie au cœur du Web. Web de données et parlement des choses

  1. 1. La démocratie au coeur du Web Web de données et parlement des choses Alexandre Monnin Chercheur (Inria, Wimmics) Expert Open Data (Etalab) « Philosophy of the Web » Community Group co-chair (W3C) Twitter : @aamonnz, @PhiloWeb – http://web-and-philosophy.org
  2. 2. I le Web : vers des communs et des collectifs partagés
  3. 3. De l’importance du nommage Paul Downey : http://blog.whatfettle.com/2008/10/06/the-uri-is-the-thing/
  4. 4. Web et Web Sémantique Web sémantique : évoqué pour la première fois par Tim Berners-Lee en 1994 lors de la conférence WWW [Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/]
  5. 5. De ADA à AAA •ADA (Web) = Anyone can Designate Anything •AAA (Web Sémantique) = Anyone can say Anything about Anything Le fait de pouvoir designer n’importe quoi (lignes vertes), permet ensuite de lier n’importe quoi (lignes rouge).
  6. 6. Les ressources : “n’importe quoi” “7.1.2 Manipulating Shadows. Defining resource such that a URI identifies a concept rather than a document leaves us with another question: how does a user access, manipulate, or transfer a concept such that they can get something useful when a hypertext link is selected? REST answers that question by defining the things that are manipulated to be representations of the identified resource, rather than the resource itself. An origin server maintains a mapping from resource identifiers to the set of representations corresponding to each resource. A resource is therefore manipulated by transferring representations through the generic interface defined by the resource identifier.” (Roy Fielding)
  7. 7. REST  ressource (= quelque chose, n’importe quoi)  état de la ressource  représentation de l’état de la ressource (d’où l’acronyme « REST » - Representational State Transfer !)
  8. 8. A rapprocher d’une thèse philosophique sur les objets en général “the presence of an object inherently involves its absence. The reason is simply the standard one: in order for a subject to take an object as an object, there must be a separation between them – enough separation to make room for intrinsic abstraction, of detachment, of stabilization. So it is essentially an ontological theorem of this metaphysics that no object, for any given subject, will be wholly there, in the sense of being fully effectively accessible. Or, to put it more carefully: in order to be present ontologically – i.e., in order to be materially present – an object must also be (at least partially) absent metaphysically, in the sense of being partly out of effective reach.” (Brian Cantwell Smith)
  9. 9. "Resources are angels, URIs pins" (Larry Masinter)
  10. 10. L’objet est construit progressivement en multipliant les représentations qui l’illustrent (de toutes natures), et sans que celles-ci ne l’épuisent. URI Ressource Représentations
  11. 11. Si n’importe qui peut dire n’importe quoi, comment retrouver du commun ? September 2011 ADA + AAA : vers un collectif partagé
  12. 12. Wikipedia : un “parlement des choses” (B. Latour) ? L’intelligence artificielle avait déjà son enCYClopédie, avec CYC. Formalisation du sens commun, elle était pourtant le fruit de quelques experts. Le Web accorde une importance centrale à Wikipedia, comme lui où se constitue un accord à négocier sans cesse sur les constituants du collectif.
  13. 13. Wikipedia : un “parlement des choses” (B. Latour) ?  contrairement à CYC, n’importe qui peut contribuer à Wikipedia  en terme de représentation, Wikipedia ne se limite pourtant pas à ses seuls contributeurs. En effet, écrire dans Wikipedia, suppose de citer des sources idoines. Donc, d’étendre, au titre de porte-paroles, le nombre de ceux qui sont mobilisés pour participer à cette oeuvre collective : scientifiques ayant publié des “sources secondaires”, entités et dispositifs d’expérimentation mobilisés dans ces articles, etc.
  14. 14. Produire du commun à partir du commun WebArch • liberté de désigner les ressources que l’on veut • liberté de relier les ressources entre elles Wikipedia (DBpedia) • capacité de participer au tri des entités qui composent un collectif
  15. 15. II contre-tendances
  16. 16. “The Web spreads the conditions of its initial creation” (Leslie Carr) vs “The Web may fragment if the engineering isn’t right” (Kieron O’Hara)
  17. 17. En tant que plate-forme ouverte, le Web propage également des applications et des modèles qui contredisent ses conditions initiales.
  18. 18. Conditions initiales  les représentations sont fidèles à à la ressource  la ressource qualifie les représentations  ici réside, au premier chef, la confiance sur le Web : dans l’adéquation entre une attente liée à un engagement (éditorial), semblable à une promesse, satisfaite par un contenu en adéquation avec celle-ci. URI Ressource Représentations
  19. 19. Menaces sur les conditions initiales 1/2 Offusquer les ressources  certaines tentatives conduites par les fabricants de navigateurs (WHATWG) visent à éliminer cette notion difficile des standards  retour aux URL? (pas aux URL d’origine)
  20. 20. Conséquences  on supprime la possiblité d’un engagement éditorial, d’une promesse et d’une attente (vecteurs premiers de la confiance sur le Web)  la distance nécessaire pour que l’on puisse encore parler d’objets s’en trouve dès lors abolie  retour à une forme très traditionnelle de publication URL Ressource Représentations
  21. 21. Menaces sur les conditions initiales 2/2 Offusquer/Supprimer les URL  la barre d’adresses n’a plus de lieu propre : elle a par exemple cédé la place à une “Omnibox” dans Chrome  les schémas d’URI sont également offusqué dans les navigateurs récents (“http://”)
  22. 22. Menaces sur les conditions initiales 2/2 Offusquer/Supprimer les URL  une récente version Alpha de Chrome (Canary, v. 36.0.1968.0) propose purement et simplement de ne plus faire apparaître les URI complètes dans le navigateur mais uniquement les noms de domaine de premier et second niveau (type <wikipedia.org>) “With repeated exposure to URLs more people will learn how URLs work. Hiding URLs means that people will never be able to learn.” albertsun https://news.ycombinator. com/item?id=7680040
  23. 23. Menaces sur les conditions initiales 2/2 Offusquer/Supprimer les URL  échanger les URI pour des applications
  24. 24. Menaces sur les conditions initiales 2/2 Offusquer/Supprimer les URL  échanger les URI pour des applications  Facebook, avec Applinks, propose de repenser la navigation mobile à partir des applications, en transformant toute URL en son équivalent mobile (“deep linking between apps”). Outil open source, Applinks n’enferme pas l’utilisateur dans un écosystème applicatif unique. En revanche, il justifieles critiques d’Erik Wilde et Tom Morris en généralisant à outrance le modèle dénoncé. “Not be able to share the story with your friends because it’s not a page on the web with a Uniform Resource Indicator. Because why do you need universal addressability when you’ve got shiny spinny touchy magical things to rub your sweaty greasy fingers all over?” Tom Morris No, I'm not going to download your bullshit app
  25. 25. Menaces sur les conditions initiales 2/2 Offusquer/Supprimer les URL  dans le cas du Knowledge Graph (“things not strings”) également, les URI de plus de 500 millions d’objets (à en croire les chiffres de Google) ne sont pas accessibles “We purposely try to show things that are definitely true - factual - not things that are subject to speculation or opinion, and we err on the side of facts. So if it becomes controversial, we might decide not to show it [in the Knowledge box].” Emily Moxley, Google's lead product manager for the Knowledge Graph, Juillet 2012
  26. 26. Menaces sur les conditions initiales 2/2 Offusquer/Supprimer les URL  autrement dit : Google puise dans des communs (Wikipedia, Dbpedia, etc.) pour proposer des contenus auxquels il est impossible de se lier, violant en cela les principes du Web tout en créant de nouvelle enclosures et de nouveaux silos  en outre, Google nettoie ces données et décide unilatéralement de ne conserver que ce qui est “factuel” et non-controversé
  27. 27. Conséquences  une fois supprimées les URL à leur tour, ne restent que des ressources (littéralement) “anonymes” (Bruno Bachimont)  B.B. qualifie ainsi l’objet numérique décontextualisé, rendu à l’arbitraire des données dont il se compose, une fois coupé de tout engagement éditorial. Les données numériques sont en effet reconstructibles et exprimables de multiples façons. Hors de tout contexte, aucune ne s’impose d’elle-même. URL Ressource Représentations
  28. 28. Conséquences  sans URL : pas de liberté de désigner ou de lier  on en revient à un stade qui se situe en-deçà de la simple publication  on observe ainsi une tendance à la fragmentation du Web en de multiples espaces de diffusion, plus ou moins étanches les uns vis-à-vis des autres URL Ressource Représentations
  29. 29. Un mouvement irréversible ? Non. Le modèle applicatif d’Apple et consorts a été inauguré par Valve, avec Steam, il y a une dizaine d’années (2013) Récemment, Gabe Newell, le fondateur de Valve, arguant du développement de l’économie collaborative, faisait par de sa volonté de transformer Steam en une plate-forme ouverte et décentralisée…
  30. 30. Un mouvement irréversible ? Non. Les possibilités (virtualités) offertes par le Web du fait notamment des propriétés spécifiques de son architecture ont été à peine explorées en vingt-cinq ans. Il nous appartient de ne pas les négliger car elles ont besoin de nous. Merci !

×