Au 8 mars 2015

78 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
78
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Au 8 mars 2015

  1. 1. AU 8 MARS 2015, Requiem pour l’amour d’elle Je l’ai toujours célébrée, Je l’ai toujours chantée, Je l’ai toujours sacrée, Dans sa pluralité, Dans ma naïveté, Dans sa beauté, Dans ma poéticité ! Elle : ma mère, ma sœur, Elle : mon épouse, ma compagne, Elle : ma fille, ma petite-fille, Elle : mon amie, mon amante, Elle : ma sirène, ma muse, Elle : ma fée, ma blanche sorcière, Elle au féminin éternel : Nature, vie, source d’eau limpide, Source d’amour fougueux et de profonde tendresse ! Je l’adore jusqu’à la détestation, Je la respecte jusqu’à la possession ! Mais, hélas ! Ambivalence tenace : Amour/Haine, doute/Jalousie,
  2. 2. Modestie/Perfidie/ Adultère,… Elle, toujours elle : Elle incarne le Bien et le Mal, Elle avec tous ses contraires, Bonheur et malheur, Bassesse et grandeur, Maîtresse dominatrice, Âme blanche, âme noire, Belle et laide, Dans son miroir/ Rêve et réalité ! Pourtant, je lui succombe, Je suis son chien fidèle, Je me perds en elle, Elle m’envoûte, elle m’assassine, Et son câlin à jamais me fascine, Avec elle, dans la solitude, jusqu’à la fin, Jusqu’à la mort, serein Je suis dans l’acceptation et le pardon ! Elle est en moi, je fais partie d’elle, Femme/Tronc, femme fée, sublissime sirène ! Je la fête dans toutes mes contradictions, Je la fête elle, ma femme plurielle ! Abdelmalek Aghzaf, Fès, le 08/03/2015®©

×