Texte 2 méditations et réflexions

161 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
161
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Texte 2 méditations et réflexions

  1. 1. Texte 2 Méditations et réflexions Il n' y a pas pire que d'avoir la conviction ferme d'avoir toujours raison et que tous les autres ont totalement tort. Le dialogue n'est plus possible. L'Entente ne peut s'établir, ni s'instaurer. Le sens de la liberté devient restreint. L'égoïsme se renforce. Ajoutez y de l'orgueil et de la vanité et vous aurez devant vous, non pas un être humain dans son humanité, mais un ogre en peau d'humain, en chair et en os, comme vous et moi ! Si vous multipliez par cent, par mille, par dix mille une telle créature, vous n'aurez plus qu'à plier bagage, quitter les lieux, prendre une embarcation et aller loin, sur une île déserte ! Le conformisme et le totalitarisme - je l'ai toujours pensé et dit - sont les ennemis d'une société humaine qui se veut être saine, féconde, créatrice et laborieuse. La meute de loups ou de chiens enragés, sans laisse, ne peut qu'entraîner un lynchage collectif, des vlessures profondes et la mort douloureuse et instantanée. La destruction de la vie. L'éclatement du groupe social. Que faut-il alors pour qu'une société humaine évolue dans le bon sens ? Nous y revenons toujours et toujours : La bonne éducation, basée sur l'amour du prochain, sur l'altruisme, sur l'ouverture sur autrui, sur l'acceptation des différences ( couleur, teint, langue, culture,.. ), sur l'enseignement des principes de la connaissance : la langue mère, les langues étrangères, la littérature, classique et moderne, les sciences exactes, l'Histoire, la géographie, les mathématiques et la physique, les Beaux-Arts, les métiers manuels, l'agriculture, la botanique, l'astronomie,.. La responsabilité revient toujours à la génération d'avant qui doit ouvrir ces chantiers pour une enfance bien-aimée et une Jeunesse bien prise par la main et l'esprit et non laissées piur compte ! La responsabilité incombe aux parents qui douvent jouer leur premier rôle d'éducateurs, aux opérateurs dans les domaines de l'éducation, de l'enseignement, de la culture, de la politique organisationnelle su système social, en général.
  2. 2. Les idéologues, les philosophes, les maîtres de conscience, les penseurs ne doivent pas baisser les bras et regarder faire passivement, comme si cela ne les concernait guère ! Au contraire, il en est de leur première et grande mission : faire evoluer la société dans le bon sens de la Raison et de l'éducation de l'esprit et de l'âme des humains. L'âme sans raison est proie facile de tous les vampires ! La raison sans foi ni loi n'est que voie vers la perdition et la destruction ! Ceux et celles qui mettent des plans à l'oeuvre, qui imaginent des programmes de développement, qui dirigent des États, des sociétés, des organismes doivent prendre en considération, comme premières exigences : les principes de l'égalité, de la fraternité, de l'équité, de la justice, de la liberté de l'individu et du groupe social. On ne peut réussir tous ces projets qu'avec le concours et la concertation de tous les cityens ( femmes, hommes, jeunes, vieux ), en donnant la chance à tous, en s'aimant, soi-même, en tant qu'être, en aimant autrui, son foyer, son quartier, son village, sa cité, son pays, son continent, sa planète, la vie, lexistence, l'être humain, conscient, positif, actif, productif. En aimant être comme le bon Dieu a aimé le vour vivre sur terre. On ne peut réussir cette entreprise ou cette mission qu'avec une bonne foi, une grande conviction, une religion qui prône l'amour, le partage, la tolérance, la liberté, la générosité, la charité, la bienfaisance et la bienveillance, la justice et l'équité ! Une chose simple : Dieu est bon et beau, clément, tolérant, juste. Il nous demande de suivre ses préceptes. Faisons un effort, en méditant sur notre sort, sur celui de nos enfants, de nos petits-enfants, sur celui de la Nature, de la Terre : notre planète bleue ! Abdelmalek Aghzaf, Fès, le 26/06/2014.

×