La politique open-sky au maroc

1 534 vues

Publié le

Ça porte sur le concept de la politique d'open sky , ainsi que l'implantation de cette dernière au Maroc et son impact sur les secteurs aérien et touristique a l’échelle national marocain et ces accords avec les pays du UE .

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 534
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
44
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La politique open-sky au maroc

  1. 1. La politique d’open sky au Maroc Réalisé par : Benasila Mohammed Karim Ouazzani Chahdi Abderrahman
  2. 2. 1. la déréglementation 2. l’Open Sky : 1. L’Open sky, pour quoi faire ? 2. hub-and-spoke 1.TRANSPORT RÈGLEMENTÉ 2.TRANSPORT LIBÉRALISÉ 3. Politique d’open sky au Maroc 1.Historique 2.L’Impact de l’Accord Open-Sky sur les secteurs aérien et touristique au Maroc
  3. 3. • le passage d’un système réglementé à un système qui ne l’est plus. • Le passage d’une réglementation strictement étatisée à la loi du marché et à la libre concurrence . • La déréglementation du transport aérien ne concerne que l’aspect commercial du transport aérien.
  4. 4. • met en place un programme de vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États parties • vise à renforcer la compréhension et la confiance mutuelle • « Ciel ouvert » est l'un des efforts de plus grande portée au niveau international
  5. 5. • L'Open sky est l’ouverture du ciel, la déréglementation du transport aérien. Il entre dans le cadre de la mondialisation de l’économie et de la libéralisation des échanges. • Le transport aérien était régi par des accords bilatéraux.
  6. 6. • Renforcement de la sécurité aérienne et de la sûreté aéroportuaire. • Réglementation de la concurrence. • Gestion du trafic aérien. • Protection du consommateur. • Protection de l’environnement • Dispositions sociales.
  7. 7. Hub-and-Spoke
  8. 8. TRANSPORT RÈGLEMENTÉ Soit 5 villes A, B, C, D, E d’un territoire quelconque toutes reliées entre elles par des liaisons aériennes Le nombre d’aller retours : A : 4 B : 4 C : 4 D : 4 E : 4 Soit en total 20 Soient : AB=BC=CD=DE=EA =400 km AD=AC=BE=CE=DB =800 km
  9. 9. En supposant que ces villes sont toutes reliées simultanément alors : - Le nombre avions nécessaire est de 20 avions. - Le nombre de membres équipage (à raison de 4 par avion) :80 membres équipage. - Durée du vol : AB=BC=CD=DE=EA= 0.5h. AD=AC=BE=CE=DB= 1h. - Le nombre de km parcourus par ensemble des avions allers retours = 24 000 Km.
  10. 10. TRANSPORT LIBÉRALISÉ Un nouveau système a été imaginé puis mis en place par chacune des compagnies, c’est le système des hubs and spokes ou moyeux et rayons. Celui- ci abandonne la plupart des liaisons directes de ville à ville et impose aux avions partant de A,B,C,D et E de converger vers un point central H (hub) où s’effectuent toutes les correspondances en un temps réduit avant que les avions ne repartent chacun vers leurs villes d’origine.
  11. 11. Le nombre aller-retour : A : 1 B: 1 C: 1 D: 1 E: 1 Soit un total de 5 au lieu de 20. - Le nombre de membres équipage 20 au lieu de 80. - Le nombre de km parcourus par ensemble des avions allers retours = 4 000 au lieu de 24 000 (H est distant de 400 Km de A, B, C, D, E).
  12. 12. Les compagnies réalisent une économie au niveau des flottes (baisse de ¾), au niveau des carburants (20 000 Km en moins : une baisse de 83%) et au niveau personnel (60 personnes en moins : une baisse de 75%). Résultats
  13. 13. Avant la période charnière 1996/1997 - Lancement d’un grand programme de renouvellement de la flotte de la Compagnie RAM.  Années 96/97 - Lancement de négociations avec l’UE pour l’ouverture du ciel : déroulement et difficultés. -Création de la première compagnie nationale privée : transport domestique et de proximité.
  14. 14. Année 2000 : - Négociation et conclusion d’un accord d’open skies avec les USA après validation du système d’aviation civile du Maroc : réglementation, structures, manuels et procédures. - Octroi de la 5ème liberté aux compagnies européennes pour la continuation de la desserte USA- Europe- Maroc. Année 2006 : -Conclusion d’un accord de « ciel ouvert » en attendant l’intégration de l’espace aérien marocain dans l’espace européen.
  15. 15. Premiers impacts de l’accord open sky :  atout majeur pour l’atteinte des objectifs de développement du Maroc sur le plan touristique notamment en permettant l’amélioration de la desserte aérienne internationale à travers l’entrée dans le ciel marocain d’un plus grand nombre d’opérateurs européens  nouvelles opportunités de développement pour les opérateurs marocains et d’ouverture sur le marché européen du transport aérien.  ouverture d’excellentes perspectives au développement de la desserte aérienne entre le Maroc et l’UE.  réussite des objectifs marocains à travers l’arrivée, en 2006, dans le ciel marocain des deux compagnies low-cost majeures en Europe, Easyjet et Ryanair  succès lié au développement spectaculaire des services aériens entre le Maroc et le Royaume-Uni, en 2006, notamment sur la ligne Londres-Marrakech.
  16. 16. 1. Evolution du nombre de compagnies aériennes: 40 compagnies aériennes régulières desservent le Maroc, dont : 2 compagnies marocaines . Groupe RAM + RAM Express Air Arabia Maroc (crée en 2009) 1 3 compagnies non E U . 2 4 compagnies U E . 1 5 compagnies low cost .
  17. 17. 2. Evolution du nombre de fréquences hebdomadaires des vols :
  18. 18. 4. Impact sur les tarifs :
  19. 19. 27 Référence : - http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003- 4010_1997_num_106_593_20773 - http://www.realites.com.tn/2014/06/23/dereglementation-du-transport-aerien- qui-a-peur-de-lopen-sky/ - http://www.amadeusonline.org/evenements/talks/42-conference-sur-la- gouvernance.html - http://www.lorientlejour.com/article/847064/abboud-a-mohammad-el-hout-je- ne-suis-pas-lennemi-de-la-mea.html - http://www.1stlebanon.net/lebanon-news/news.php?idactu=1675&debut=0 (article rédigé au Daily Star)

×