La cotation fonc

837 vues

Publié le

traçage de cotation fonctionnelle

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
837
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La cotation fonc

  1. 1. LA COTATION FONCTIONNELLE I- La cotation fonctionnelle : Pourquoi ?  Un mécanisme est constitué de différentes pièces. Pour que ce mécanisme fonctionne, des conditions doivent être assurées (jeu - dépassement - retrait - serrage -etc ... ). La cotation fonctionnelle permet de rechercher les différentes cotes à respecter pour que les conditions soient assurées. Les cotes obtenues sont appelées : cotes fonctionnelles.  La cotation fonctionnelle permet de donner aux cotes fonctionnelles l’intervalle de tolérance maximum admissible ; il en résulte une diminution du coût de fabrication des pièces. II- Cote condition : La condition est représentée sur le dessin par un vecteur à double trait, orienté. Ce vecteur à double trait est appelé : « cote-condition ». Conventionnellement, L’orientation adoptée pour les cotes-conditions (C.C.) est la suivante : C.C. HORIZONTALE de gauche à droite : un point à gauche, une flèche à droite C.C. VERTICALE de bas en haut : un point en bas, une flèche en haut. III- Surfaces terminales et surfaces de liaison : Les surfaces terminales sont perpendiculaires ( ⊥ ) à la cote - condition et qui limitent celle-ci. Pour assurer une condition, les surfaces de liaison (SL) sont les surfaces de contact entre les pièces, perpendiculaire (⊥) à la direction de la cote condition (C.C.) Traduisez : SL / ⊥ / CC Cas particulier : Surface de liaison commune à trois pièces Exemple1 : Roulement à billes Exemple2 : Rondelle / Butée 3/1 2 1 1/2,2/3 3 1/3,2/3 1/2 1 2 3
  2. 2. IV- Etablissement d’une chaîne de cotes : 1- Partir de l’origine (point) de la C.C. Cette origine touche une pièce : coter cette pièce jusqu’à la surface de liaison (SL) en contact avec une autre pièce. 2- Coter cette autre pièce… ainsi de suite jusqu’à ce que l’extrémité de la dernière cote touche la surface terminale en contact avec l’extrémité (flèche) de la cote condition. 3- Repérer les cotes au fur et à mesure : (a1 pour la pièce 1, a2 pour la pièce 2, etc…). Exemple 1 : Assemblage avec un boulon. b2b1 b3 4/1 1/2 b4 T4T32/3 b 4 1 2 3 Exemple 2 : Vis de guidage a- Rechercher les surfaces de liaison perpendiculaires à la cote-condition. Repérer ces surfaces sur le dessin dans une fourchettes ( ) b- Etablir le diagramme des surfaces de liaison perpendiculaires à la cote-condition. c- Interpréter le diagramme. d- Tracer la chaîne de cotes en cotant les pièces dans l’ordre défini par le diagramme. Dessin d’ensemble Diagramme Interprétation : 3 1 2 a Coter Coter (3), puis (2), puis (1), puis (4).
  3. 3. 4Anneau élastique3Galet2Chape1Ax e EXERCICE n°1 : MONTAGE D’UN GALET • On demande : 1. Justifier les cotes-condition : • Cote-condition a :……………….……………………………………………….. ……………………………………………………………………………….. • Cote-condition b :……………………………………………………………….. ……………………………………………………………………………….. 2. Tracer la chaîne de cotes relative aux vecteurs cote-condition a et b . 3. Reporter sur les dessins ci-dessous,les cotes fonctionnelles issues des chaînes de cotes relatives aux cotes-condition a et b :
  4. 4. 4. Calculer la cote tolérancée b1, pour cela : • On donne : b = 0,1 b4 = 1,2 h11 (1,2 ) b2 = 25 a) Calculer b1 mini : ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… b) Calculer b1 maxi : ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… c) Donner la cote nominale puis calculer l’écart inférieur et l’écart supérieur de la cote tolérancée b1 : ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………… Ecrire la cote b1 : +0,2 0 0 -0,06 0 -0,05 b1 mini = …………….……. b1 Maxi = …………………. b1 = …………………...…….

×